Largo
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 2996
Age : 37

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge203.08.13 17:39

L'avion qui amena Largo en Grèce n'atterrit pas. Alors quand on vous dit qu'un Chevalier Noir tel que Black Perseus est libre comme l'air, vous imaginez un peu le tableau ? Eh ouais ! On l'avait largué au-dessus du pays comme une caisse de ravitaillement. Il n'eut aucun mal à s'étaler euh... s'établir dans le sol, bien sûr. Un petit trou en périphérie de la civilisation engendrant un gros cratère, et le tour était joué. Le temps ensuite de toussoter dans la fumée, s'épousseter dans la poussière, et le rebelle pouvait déjà repartir vers une autre destination. Le Sanctuaire, en l'occurrence.
Oui, car les médias avaient beau sans cesse expliquer aux télespectateurs que leur contrée dans l'Europe devenait toujours de plus en plus pauvre, et ce, à cause de la crise et autre blagounette sur l'austérité, tout le monde savait en fait que la vérité était un peu beaucoup ailleurs. Du moins, dans le monde de la Chevalerie, on connaissait la vraie chanson. En clair, le pays s'était tout bonnement endetté comme des gloutons, voilà tout ! Et pourquoi ? Parce qu'une gamine qui vient vous annoncer à la téloche qu'elle est la réincarnation d'une divinité, ça choque grave, mes aïeux !
En tout cas, Largo avait raisonné comme ça, lui. Et résultat, si tous ces cons de simples mortels minables ne pouvaient même plus bosser ou se loger correctement, c'était bel et bien à cause de cette annonce planétaire. Beh oui ! D'un côté, on avait ces nouveaux croyants qui préféraient se vider jusqu'à donner leurs économies en guise d'offrandes, en priant de pouvoir rentrer dans les bonnes grâces de la Déesse. Et de l'autre, une milice d'anti-éveillés voyait le jour... mais dans l'ombre, quoi. De quoi encore dépenser toujours plus à donf et à tort. Pour se défendre, sans aucun doute.

Sur ce, c'est ainsi que le voyage de Largo avait germé dans son bocal torturé. Il en avait en quelque sorte marre d'avoir à entendre deux sons de cloches, même si le concernant, son avis était déjà tout tracé heureusement. Moralité, les dieux, c'est de la c*uille ! Point barre.
Du coup, rien de tel que d'aller s'assurer de ses propres yeux sur la réalité de la chose. Quitte à faire passer un message à la population. Un peu comme lorsqu'on apprenait une tragédie dans un journal. À force, on finissait par s'y faire de lire toujours la même rengaine. Mais découvrir les dégâts ou des cadavres de visu, il y avait de quoi déglutir parfois... avant de vomir.

_ Voyons voir... dit-il en s'arrêtant net au milieu de la foule et d'une place bondée, une fois bien implantée dans la capitale.

Il suçota son doigt, le leva vers le ciel, et fit semblant de capter la direction du Sanctuaire, comme si c'était la meilleure méthode pour ressentir un endroit pareil, malgré la méga distance qui le séparait pourtant encore de là-bas.

Enfin, pour un éveillé, les kilomètres ne l'épuisaient pas tant que ça, de toute manière. Même chargé comme un montagnard, à cause de sa lourde Pandora Box sur le dos. Ce fut pourquoi après un sourire malicieux, signifiant "prépare-toi ma poule, j'arrive !", il se mit en route au pas de course. En fait, le seul truc chiant, c'était les passants à bousculer d'un coup d'épaule de temps en temps, quoi.
Mais comme un malheur n'arrivait jamais seul, le blondinet ne tarda pas à se retrouver sur le devant de la scène. Comment dire ? C'était comme si des gens s'étaient mis à l'épier, puis à le suivre carrément. Au début, Largo croyait donc que c'était juste des foutus fans qui voulaient mater son petit cul... mais en vain.

_ Quoi à la fin !? Finit-il alors par crier avec une grimace, en pivotant vers cet étrange public.

Oh m*rde ! Une équipe de télévision ? La caméra le visait d'ailleurs sur-le-champ, le perchiste du son gigotait son long bâton dans les airs, et la coquine animatrice en jupette lui tirait illico son plus beau regard, et réajustait ses lunettes. Elle voulait gravir des échelons, celle-là, où je m'y connais pas ! Quant au reste du groupe, il devait juste servir d'esclaves ou des stagiaires. Le genre qui apporte le café, repoudre un nez, etc.
Ouroboros
Ouroboros

Date d'inscription : 31/05/2013
Nombre de messages : 125
Age : 25
Autres comptes : Aucun

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge205.08.13 4:00
Cela faisait un moment qu’Ouroboros n’avait pas été en Grèce. En fait il n’y était pas allé depuis qu’il avait rejoint les Chevaliers Noirs il y a plus de vingt ans. Mais maintenant qu’il était Seigneur Noir, et qu’il avait donc atteint la première étape de son dessein secret, il décida donc de rendre une visite aux gens qui avaient contribués à ce succès… Du moins aux tombes de ces derniers.

Il était arrivé à Athènes, et avait bien envie de se diriger vers le Sanctuaire, pour aller au Cimetière y trouver Shura. Mais à mi-chemin il changea d’avis.Il préféra passer à son village natal, avant de revenir là-bas. Car une fois que les Saints connaîtront sa nature d’éveillé, et peut-être même son rang de Seigneur Noir, il ne ferait pas long feu en restant trop longtemps en Grèce. Le mieux était donc d’aller d’abord au mont Pélion, et puis de faire un bref saut au Sanctuaire avant de reprendre le jet privé. Aussi décida-t-il de se louer une voiture, afin de garder sa Box dissimulée dedans, juste au cas où ça chaufferait dur face à un Saint, lui, ce n’est pas un pignouf qui se ramène en plein Athènes la Pandora’s Box sur le dos, je ne vise personne, suivez mon regard.

Il prit alors la voiture de location et décida de faire un petit tour à cette Athènes qu’il n’avait jamais vraiment visité, Shura du Capricorne ne quittait plus sa maison, et lorsqu’il était petit, Asclépios ne l’emmenait jamais qu’à Volos, la ville près du village, et encore seulement pour faire les courses. Depuis, même si le Seigneur du Phénix avait l’habitude des grandes villes comme New York ou Tokyo, mais cela lui faisait toujours le même effet fascinant.

Il admira donc le paysage citadin tout en conduisant sa petite voiture nouvellement acquise. Il tourna alors sa tête à droite. L’Inhibition permettait de fermer la porte aux sentiments tels que la haine, la colère, la joie, ou même l’étonnement. Pourtant il ressentit quelque chose de bizarre en lui, comme si sa technique d’Inhibition allait être surchargé par la puissance de la stupéfaction qu’il était censé ressentir. Un homme blond marchait candidement avec une Pandora’s box au milieu de la ville, en bousculant la foule qui commençait progressivement à le remarquer. Ouroboros se gara alors, sortit de la voiture et commença à suivre l’homme, qui s’amusait à déterminer la direction du vent avec son index humide.


« De toutes les choses absurdes que j’ai vu… » Commença-t-il.

Il y avait une différence entre annoncer au monde entier que les éveillés existent, et puis les montrer en plein jour. Pourquoi les Saints s’amuseraient à se pavaner ainsi au beau milieu d’Athènes ? L’homme reprit sa marche de plus belle, tandis qu’Ouroboros le suivait sur le trottoir d’en-face. Et ce qui devait arriver arriva; à savoir une horde de journalistes, avec les camions avec les noms de chaîne de télé, la belle petite blonde qui tenait le micro en annonçant qu’un éveillé s’était manifesté au beau milieu des rues d’Athènes et qui avait bien l’intention d’interviewer le beau blond.


HRP : Je suis passif sur ce post, mais au prochain post je le serais plus ^^
Largo
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 2996
Age : 37

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge205.08.13 15:29

Au début, on aurait pu croire qu'ils sortaient tout droit de l'école maternelle. Ou primaire, mais pas plus. Ouais parce que après, on savait lire. Donc on passait un cap sur l'échelle de l'intelligence, dira-t-on ? Tandis que ces gens-là se chahutaient entre eux, piaillaient des instructions inaudibles. Le tout, justement pour que tout soit parfait à l'antenne.
Pauvre Largo ! Lui qui venait justement demander des comptes à Athéna, quant à sa connerie de médiatisation, c'était désormais cette même bourde qui lui retombait dessus. Il était pourtant habillé comme un civil, et il déambulait juste dans les rues comme un clampin trop pressé d'arriver en retard à un rendez-vous. Rien de plus !

_ Bonjour à vous, fier Chevalier ! Démarra la reporter, joyeuse mais avec un soupçon d'exagération.

_ Mais euh... s'emmêla Largo aussitôt, en agitant une main entre sa face de racaille et l'objectif. Écarte-toi ! J'ai affaire !

_ S'il vous plaît ! Accordez-nous un peu de votre temps, Saint de Persée... C'est pour une petite interview.

Hein ? La fille avait désigné la gravure sur la Pandora Box, et comme elle avait dû bien potasser à la bibliothèque de son quartier, ou sur Google, elle reconnaissait aisément la tête de la Gorgone et ses cheveux de serpents. Par contre, pas sûr qu'elle savait différencier précisément la couleur obscure du métal. Et résultat, elle n'avait eu d'yeux que pour ses poujins d'Athéna.

_ Teu teu teu ! Monta le blond, sur ses grands chevaux, voulant remettre les pendules à l'heure, pour l'honneur de son camp. Chevalier Noir de Persée, pour être exact ! Alors si tu veux pas finir au chômage, déguerpis tout de suite !

Largo, tout-dur (et con, faut bien l'avouer), ne put s'empêcher ensuite de faire éclater son cosmos lugubre et malsain devant son assemblée. Comme si dévoiler son identité ne suffisait pas ?

Le trottoir vibra alors soudainement. Pour l'oeil humain normal, du moins. Ces faibles ne comprenaient sans doute pas pourquoi les vitrines de magazins des environs se mettaient à trembler, façon Parkinson. Même le pare-brise d'une voiture toute proche se fissura sans avoir besoin de passer sur un nid de poule. Ou alors était-ce juste un rétroviseur ? (après tout, Largo n'était qu'un vulgaire Bronze, huhu).
Manque de bol, et aussi étrange que cela puisse paraître, seule la journaliste se trouvait être celle qui en avait le plus dans le pantalon. Enfin si seulement, elle en portait un, ahem... contrairement au reste du personnel. Tout ça pour dire que l'adrénaline et l'excitation la rendait forte en quelque sorte, quoi. De ce fait, tout ce qui l'intéressait était tout bonnement d'en apprendre plus sur ces fameux éveillés au cosmos.
Merci pour la démonstration gratuite, en l'occurrence !

_ Alors ? Pouvez-vous nous dire si une Guerre Sainte se profile à l'horizon entre les dieux ?

_ Medusa Slash, conclut le Black Knight d'un revers de main, de haut en bas.

Il avait annoncé ça le plus naturellement du monde, un peu comme quand on dit au revoir à quelqu'un. En même temps, ce n'était pas plus mal. Sur ce, une simple et fine lame d'énergie foudroya alors judicieusement la perche, la caméra, et quelques mèches de cheveux de femelle... parce que décoiffer, c'est mal.

Le coup s'était donc voulu furtif, en plus du fait que le commun des mortels ne pouvait suivre le subterfuge à sa juste valeur. Ils ne vécurent donc qu'un tour de passe-passe autant extraordinaire qu'angoissant, en voyant leur attirail et compagnie se briser entre leurs mains, puis à leurs pieds.
À double tranchant tout de même, l'accès d'humeur de Largo ne signifiait rien de bon. Et tant pis si déjà, des messes basses de la populace bourdonnaient dans les oreilles du BK. Et pire ! Lui était à deux doigts de leur faire signe, style "vous en voulez encore ?".

/hrp: vala. Tout dépendra de tes actions. J'te laisse le choix de les faire fuir ou autre, sinon si tu veux. ^^ pourvu qu'elle sorte juste pas un téléphone portable ou un dictaphone, mdr. mr Red le retour(au risque d'être vraiment vénère, huhu)

EDIT: ah beurk ! ce gras dégueulasse ! o_O
Ouroboros
Ouroboros

Date d'inscription : 31/05/2013
Nombre de messages : 125
Age : 25
Autres comptes : Aucun

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge206.08.13 7:51
 
Ouroboros pensait que c’était une mauvaise blague. Il traversa le trottoir, afin de voir de près ce qui se passait. Non… l’homme ne pouvait pas mentir. Même s’il y avait très longtemps qu’il n’était pas allé au temple du Nihil, il n’avait jamais oublié l’éclat sombre des Box des Chevaliers Noirs. Ce dernier ne mentait donc pas, il était bien le Chevalier Noir de Persée.

Mais il y avait quand même quelque chose d’incohérent : Que pouvait bien faire un Chevalier Noir qui ne dissimule pas son identité à moins d’une heure de ses pires ennemis ? Etait-ce pour Ouroboros qu’il était venu ? Ou pire encore… Un traître ? En tout cas la raison pour laquelle il montrait son statut de Chevalier au beau milieu de la capitale dépassait totalement le Phénix Noir.

Puis vint le Medusa Slash. L’attaque n’était pas dévastatrice, mais avait suffi à détruire la caméra à proximité, et à effrayer suffisamment les passants pour que certains aient la bonne idée d’appeler la police.

C’est à des moments pareils que se justifient les postes de Seigneurs Noirs. Des fonctions à haute responsabilité, pour des personnes expérimentées, et qui ont une vision d’ensemble de la situation qui soit le plus critique possible. C’est-à-dire que même dans l’absurdité la plus loufoque, Ouroboros devait déjà réfléchir aux conséquences à court et à long terme de cet évènement.

Conséquence à court terme : Le Chevalier Noir allait se faire traquer, d’abord par les médias, puis ensuite par la police et enfin par les Saints dès qu’ils auront vent de la nouvelle… Par la télévision ce qui constitue la conséquence à long terme : les Chevaliers Noirs seront considérés comme des terroristes et des gens violents.

Ouroboros se déplaça donc quasi instantanément vers sa voiture garé dans l’angle, puis sans être remarqué par la population qui paniquait dans tous les sens, il se vêtit de sa cuirasse, et de sa cape noire. Il rabattit la capuche sur son visage, et avança lentement vers Largo.

C’est alors qu’il tenta quelque chose de complètement inédit. Il concentra son cosmos dans la zone de sa bouche et de sa gorge, enfin où il imaginait ses cordes vocales. Et enfin il hurla de toutes ses forces :


« MOI, SPECTRE D’HADES, JE MARCHE SUR LE MONDE ! CRAIGNEZ MOI, MORTELS, ET SOUMETTEZ VOUS TANDIS QUE JE MARCHE SUR LE SANCTUAIRE D’ATHENA ! »


Il relâcha une puissante onde de choc cosmique, afin de déclencher la plus folle des paniques.

Lorsqu’un incendie du fait d’hydrocarbures se déclare, on déclenche une plus grosse explosion juste à côté, afin d’y aspirer l’oxygène. L’idée était en l’occurrence analogue. Les gens se rappelleront du dieu Hadès, et non pas du malheureux Chevalier Noir de Persée.

C’est alors que se passa quelque chose d’extrêmement ennuyeux. La blonde et son équipe de fouineurs ont fait la bêtise de s’enfuir dans le camion de télévision. Avaient-t-ils quelque chose de filmé ? Il ne pouvait pas se permettre de les laisser partir. Mais d’un autre côté… Tuer des innocents en terrain conquis par les Saints était une initiative des plus stupides. Ce maudit Persée Noir allait devoir répondre de ses actes.

Ouroboros n’avait qu’une seule attaque qui pouvait détruire tout ce qu’il y avait dans le camion sans avoir à courir après s’il visait le réservoir. Il leva le bras et murmura :
« Excalibur. »


Ce mot-là, couplé à au cosmos de son bras, fit jaillir une lame d’énergie qui fila droit vers la voiture qui continua à rouler une fraction de seconde avant de prendre feu et exploser. Il ne se sentait pas désolé. Il ne se sentait pas en colère d’avoir fait ça. Il ne pouvait pas car sa technique d’Inhibition l’empêche de ressentir les sentiments de tout humain digne de ce nom.

Le seul petit bémol était qu’il n’avait pas tout prévu. En effet, il ne savait absolument pas quoi faire 1) du Persée Noir qui ne savait pas qu’en réalité Ouroboros était de son côté, et 2) De l’hélicoptère de la même chaîne de celle du camion, et qui commençait à filmer la scène.  Tandis que la foule courait dans tout les sens pour s’enfuir, Ouroboros prit donc sur lui de s’approcher du Persée Noir.






HRP : C'est vrai que là j'ai fait un choix scénaristique un peu...voilà quoi :DDonc si jamais tu veux que j'édite une partie voir le tout franchement ya pas de problème Wink
Largo
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 2996
Age : 37

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge206.08.13 19:20

Ne dit-on pas, qui sème la boulette, récolte l'effet boule de neige ? En fait, non... mais vu les circonstances, ça aurait pu. Qui aurait pu penser qu'un simple coup de guillotine discret et cosmique pouvait provoquer autant de chahut en si peu de temps ? Certainement pas Largo, en plus du fait qu'il s'en foutait. Bon d'accord, le but n'était pas tant d'ouvrir le bal d'une troisième guerre mondiale, de toute manière. Il voulait simplement exprimer sa force brute envers des misérables dénués de pouvoir, rien de plus. Et à vrai dire, tout avait bien fonctionné... enfin, au début.
Mais il avait fallu qu'une incroyable onde de choc vienne tout saloper dans l'arène. Finalement, tout ce qui était fait de verre explosa. Tout ce qui était fait de béton se fissura. Et tout ce qui était fait de chair beugla. On se serait parfois presque cru dans un abattoir, un peu comme lorsque les bestiaux devinaient déjà le pire avant le coup fatal.

_ Eh ouais, bande de lopettes ! Vous faites pas le poids, j'vous avais prévenu !

Oui car Largo, toujours dans son excès de zèle et de talent, avait d'abord cru que sa cosmo-énergie avait fait des ravages, même si au fond de lui, il n'avait pas du tout prévu ça au programme. Et à ce propos, c'était qui ce mec qui se permettait d'élever la voix pour sortir des paroles aussi terrifiantes ?

Ah ouais quand même ! Le blondinet se retourna subjugué, puis se ravisa quand même un peu pour faire pâle figure. Visiblement, c'était cette silhouette noire qui dégageait une aura énormissime, et qui avait donc tout déglingué les alentours... sans parler de l'incendie. Pas besoin d'avoir fait de longues études pour résoudre ce mystère, en somme. Et ça tombait bien, Largo s'était fait enrôler sur DQI bien avant le Bac ou le Brevet des Collèges.
Pendant ce temps, Black Perseus ayant le dos tourné, la bande de journalistes en profita pour se faire la malle aussitôt. Et puisqu'on ne pouvait pas compter sur un foutu rang Bronze pour réparer des bourdes, il put par contre voir de nouveau à l'oeuvre cet individu dans sa cape, en guise de lot de consolation.

_ Délire ! Moi aussi, j'ai le même genre d'att... remarqua Largo, avant de se rendre compte d'un truc plus primordial.

Sa propre vie.

Eh ouais ! Ouroboros s'apprêtait à trancher dans le vif, comme dirait l'autre. Il abattit son bras, en prenant soin de baragouiner entre ses dents la célèbre épée légendaire. Meuh si ! Celle qu'on apprenait à connaître lors des cours d'histoire et de mythologie, entre deux entraînements physiques dans la Chevalerie.
Manque de bol, pas sûr qu'un mec qui venait de se présenter comme un Spectre, et venant en prime ici pour charcuter bien plus qu'une pauvre caméra, soit le plus chaleureux des potes à rencontrer. Largo était donc en droit de craindre pour ses miches, surtout dès qu'une colonne de lumière vint s'étaler sur une longue distance, en passant non loin de son museau.

_ Fiouuu ! Souffla-t-il enfin soulagé d'avoir encore tous ses membres supérieurs qui lui collaient toujours à l'abdomen. Fais gaffe un peu ! Heureusement que tu vises mal.

Je crois qu'on ne pouvait pas faire plus abruti que Largo. Il ne se rendit compte que plus tard qu'une camionnette de télévision se désintégrait loin derrière. Après quoi, pas le temps de recoller les morceaux de l'affaire. Il y avait plus crucial à s'occuper tout à coup. Un soi-disant Spectre venu faire la fête au Sanctuaire. Et pas question qu'il récolte tous les lauriers. Et pas question non plus de rentrer dans ses petits papiers. Les Chevaliers Noirs ne fricotaient pas trop avec des guerriers serviles, en général.

Bref, ça allait devenir coton dans la minuite qui suivrait. D'autant plus qu'un rotor d'engin volant paraissait s'impatienter haut dans les airs, venu lui aussi probablement pour avoir sa dose de scoop à l'antenne. Depuis combien de temps se trouvait-il là ? Et était-ce d'ailleurs du direct ? Vous imaginez Largo sur le petit écran ? Exactement ! Il ne valait mieux pas.
Peut-être que la solution serait alors de se fondre dans la masse en panique, l'incendie provoqué ou une ruelle sombre ? Quoi qu'il en soit, il fallait se décider vite. En clair, taper. Puis, poser les questions.

_ Bon ! Où j'en étais, moi ? Ah oui... Largo, Chevalier Noir de Persée, Prem's ! alors c'est moi qui découperai Athéna, sinon...

Bah sinon, Largo n'attendit pas pour lui montrer un avant-goût de ce qui attendait les troubles-fêtes quel qu'ils soient. Il balança carrément un second Medusa Slash sur le Phénix Noir, sans réfléchir. Bien sûr, vu le niveau de l'ennemi, il pria pour que la puissance de sa technique de boucher soit plus puissante et radicale que contre les ustensiles d'une pauvre équipe de télé.


/hrp: bon vala. D'abord, j'agis. Et peut-être qu'au prochain tour, je réfléchis, huhu. ah oups, j'ai pas enfilé mon armure... on dirait. Le contrecoup peut faire mal. mr Red le retour

EDIT: rha ! et ce foutu gras à la con qui veut pas se barrer ! -_-
Ouroboros
Ouroboros

Date d'inscription : 31/05/2013
Nombre de messages : 125
Age : 25
Autres comptes : Aucun

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge210.08.13 4:18
Le plus souvent, la classe de l’armure, même son équivalent noir, suffisait à en dire long sur son porteur. Même s’il fallait faire attention avec ce genre d’estimation, qui avait coûté la vie à de nombreux éveillés, dont des chevaliers d’Or, qui avaient fait l’erreur de sous-estimer un guerrier de rang inférieur, elle donnait un aperçu de la quantité de cosmos à dépenser pour vaincre son ennemi.

Mais pour Ouroboros, ce paramètre n’entrait pas en compte. Il était quelqu’un de méfiant, pour ne pas dire paranoïaque. Mais de ne pas trouver normal qu’un Chevalier Noir vienne dans les rues clamer son titre, relevait de la prudence naturelle. Aussi le Phénix Noir utilisa-t-il sa plus puissante technique de défense.


« Nihil. »

Lorsque ce mot sortit de sa bouche, le Medusa Slash qui semblait de nature similaire à celle de son Excalibur n’était plus qu’à quelques centimètres de lui. Cette petite distance était nécessaire pour utiliser la technique au maximum de son potentiel. Puis soudainement, l’attaque perdit de sa vitesse,jusqu’à s’arrêter et se désagréger.

« Pauvre petit Saint imposteur, tes attaques ne peuvent rien contre moi ! Crains le spectre du… Bénou ! »


Pourquoi le Bénou ? Parce que c’était un oiseau, comme le Phénix. Et vu qu’il n’y avait aucune caméra, les gens ne pourront que parler d’un éveillé en armure noire et ailée qui s’est prétendu être le spectre de l’oiseau mythique. C’est pourquoi il jeta sa cape par terre. Une magnifique cape en cachemire imperméabilisée, qui coûtait fabuleusement cher et qu’il ne voulait utiliser qu’en tant que tenue d’apparat. Maintenant que la Cuirasse du Phénix était dévoilée… Il ne fallait pas que l’autre ne gâche tout. Ouroboros devait donc frapper avant de parler… ou de laisser parler.

« Kinetic Strike ! »

Il traversa la route à toute vitesse vers le Chevalier Noir de Persée sa main droite chargée de cosmos, qui allait bientôt se transformer en énergie cinétique. Mais plutôt que Largo avec, avec son biceps et son avant bras droit il serra la gorge du Black Knight, concentrant ainsi son attaque sur le mur de l’immeuble d’appartements en face. Ouroboros se releva et regarda autour de lui. il vérifia que l’appartement n’était pas occupé, puis il lâcha Largo.

« Pour l’instant, ne bouge pas d’un poil. Je ne suis pas un spectre, je suis un Black Knight, Seigneur Noir du Phénix. Mais… Toi par contre… Qui es-tu ? Un Saint qui tente de dégrader l’image des Chevaliers Noirs ? »


Il montra sa main, qu’il fit scintiller de l’éclat émeraude d’Excalibur.


« Dans un sens j’espère que tu l’es. L’autre hypothèse supposerait que tu sois un traître. Alors, qui es-tu donc, Chevalier ? Réponds vite, le temps nous est compté.»


Combien de temps avant que la police n’arrive ? Cinq minutes, peut-être plus, peut être moins ? ? Il valait donc déguerpir en vitesse. Non pas que la police soit le danger, mais ils pourraient être un contre temps suffisant pour que le gros des Saints arrive.
Largo
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 2996
Age : 37

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge210.08.13 18:53

Ce n'était plus qu'une question de centièmes de seconde, et puis en fait, non. L'attaque tranchante de Largo n'aboutit pas comme prévu, avec la tête de la cible en train de rouler sur le trottoir. Ce prétendu Spectre avait invoqué une technique de défense pour neutraliser l'impact du Medusa Slash, à tel point que la lame d'énergie fut consumée quasiment comme du papier, qui aurait d'abord passé dans le ventre d'une déchiqueteuse.

_ Keuaah !? S'inquiéta le blond d'ailleurs, pour la peine.

Mais en vérité, le Chevalier Noir de Persée eut de quoi s'interroger plutôt deux fois qu'une. Surtout lorsque l'ennemi venait clairement de le comparer à un Saint. Bien qu'imposteur dans un sens, certes, Largo prenait ça pour une insulte inacceptable. D'accord, il incarnait la même constellation qu'un autre Chevalier d'Athéna, mais en aucun cas il ne s'imaginait comme tel.

Après quoi, cet antagoniste dévoilà un peu plus ses charmes... enfin, il se soulagea de quelque textile le recouvrant, quoi. Un drap long et épais dont il se servait pour passer inaperçu. Et le pire était que ça avait bien fonctionné, car le blondinet s'apprêtait à éclater de rire en réalisant la vérité. Le type s'était vanté d'être le tout-dur Spectre du Bénou, tandis que sa protection ne représentait pas du tout la bestiole. Il y avait bien sûr quelques traits de ressemblance, et l'obscurité du métal faisait effectivement penser à un Surplis. Cependant, même si le rang Bronze n'avait jamais passé de diplôme, il lui était tout de même arrivé parfois de retenir quelques leçons, une fois débarqué sur Death Queen Island.

C'est pourquoi, alors que ça lui faisait tilt dans le crâne, le Phénix Noir s'empressa de foncer sur la Méduse, une nouvelle technique cosmique au bout des doigts. Et paf ! La seconde qui suivit, Largo volait déjà dans le décor, enserré à la gorge. Heureusement, sa Pandora Box lui protégea le dos lorsque les deux hommes traversèrent littéralement le mur d'un bâtiment.
À l'arrivée, les sangles se décrochèrent, et voilà qu'il se retrouva coincé au sol, menacé de nouveau par ce violent adversaire aux allures de volaille flambée. Alors croyant qu'il était sur le point de ne plus exister bientôt, Largo se mit inconsciemment à claquer des dents. Mais ouf ! Son agresseur ne lui voulait pas spécialement autant de mal qu'une mort rapide. Seulement lui mettre une heure de colle, à tout casser.

_ Un Seigneur... Noir ? Bégaya-t-il, surpris d'une telle nouvelle. Mais... mais... mais... euh, moi aussi je fais partie des Black Knights. Comme je disais, je suis le porteur de l'Armure Noire de Persée.

Il secoua la tête vers la grosse boîte, comme pour montrer la preuve de ce qu'il avançait. Qui sait ? Peut-être que Ouroboros penserait à remarquer la noirceur du colis. Ou encore que la protection lui irait comme un gant, s'il l'enfilait sur-le-champ ?

_ Je venais justement en Grèce pour espérer guillotiner cette satanée réincarnation d'Athéna, enchaîna-t-il, plus rassuré. Regarde où nous en sommes à cause d'elle ! On ne peut plus faire un pas dehors maintenant, sous peine d'ête sous le feu des projecteurs.

Bien sûr, la notion de décapitation pure et simple était ni plus ni moins qu'une référence de plus à la Gorgone aux cheveux de serpents, car c'était le seul moyen de se débarasser de ce monstre mythologique. Largo avait une certaine ambition, celle de voir les divinités à genou devant l'Humanité. Ou quelque chose de plus cruel le statisferait tout autant, cela va de soi. Mais de là à penser qu'il pouvait régler à lui seul toute la misère du moment qui accablait les éveillés, il ne fallait pas trop rêver quand même !

_ À ce propos ? J'espère que tu es fier de ton exploit précédent ? Moi aussi, en fait. Mais je crois qu'il y a cet hélicoptère dehors qui n'aura pas râté une miette.

Ajouté à cela, des sirènes d'autres véhicules qu'on pouvait entendre au loin, la petite scène de ménage des deux BK n'allait sûrement pas tarder à être prise au sérieux par le commun des mortels. Voire carrément des groupuscules d'anti-éveillés voulant se la péter justiciers des temps modernes.

_ Eh merde... lâcha-t-il lorsque toute sorte de bruits à l'extérieur montèrent soudainement de volume. Tu préfères commencer par quoi ?

Décimer de la flicaille était tentant, pour tout dire. Mais l'enjeu de la médiatisation était bien plus important, seconde réflexion faite. Conclusion, peut-être était-il donc plus intelligent de se tirer par les toits au plus vite, puis d'effacer les preuves d'une énième caméra flottant dans les cieux ? En plus, cela éviterait de se retrouver face à un public inoffensif mais armé jusqu'aux dents. Mais aussi d'être à portée de tir de l'hélico... enfin, si tout se passait comme sur des roulettes.

/hrp: rha prout ! tu m'as pas dit ton prénom. j'voulais rouler les "r", pour te la faire à l'envers, et donc donner "bolosse" (au lieu de "boros") mr Red le retour

EDIT:
eh bien sûr, phoque à ce foutu gras !
Ouroboros
Ouroboros

Date d'inscription : 31/05/2013
Nombre de messages : 125
Age : 25
Autres comptes : Aucun

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge212.08.13 3:00
Ouroboros leva un sourcil. Non, en fait, il en leva deux. Parce que là, plus question de perplexité. Ni de trahison ou quoi que ce soit. Le dénommé Largo avait l’air aussi sincère qu’un prédicateur mormon, ce qui n’allait pas avec le caractère invraisemblable de son idée. Il voulait tuer Athéna ? Seul ?

Dans un contexte un peu moins tendu, un interrogatoire un peu plus musclé aurait été de mise. Mais pour l’instant, il devait faire confiance à l’armure du Persée Noir et garder un œil sur lui, ne serait-ce que pour reprendre l’armure plus tard.
C’est alors qu’une révélation de l’autre Chevalier Noir le fit tomber des nues…


« Un hélicoptère ? Sans déconner ? » dit-il.

Cela contrariait ses plans. Il n’était pas en colère, il ne pouvait pas l’être, mais son amour-propre était bel et bien blessé. Passer pour un tel imbécile  devant ce… Traître ou incapable, il n’arrivait pas encore à se décider ? Sûrement pas.  Il tendit sa main droite pour Largo. Il n’y avait plus de temps maintenant.

« Voilà qui est ennuyeux.»
 -------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
« T’as tout filmé ? »
Lui dit le journaliste. 
« Ouais, c’est dans la poche. » répondit le cameraman.

C’était son coup de maître. Des éveillés au beau milieu d’Athènes ? Un serviteur d’Hadès qui marche vers le Sanctuaire ? On pouvait même voir ses ailes métalliques ! Il allait enfin avoir l’augmentation qu’il voulait.


« Merde, il sont rentrés dans une baraque. »
« Ah, purée… Et si on descendait de l’hélico pour voir de plus près ? » Proposa le scribouillard.

Le pilote de l’hélicoptère réagit :
« Surement pas. Vous avez vu comment le mec avec la grosse armure a explosé le camion d’Angela ? Je n’ai pas envie de finir comme les pauvres gars-là. »

Le caméraman témoigna de son approbation.
« Ouais. Suffit d’attendre qu’ils sortent, (puis, au pilote) tu peux faire un autre passage ? »
Le journaliste était en rogne. Là c’est sûr, on allait lui voler l’exclu. Mais en même temps, l’idée de se retrouver à côté de ces gens-là ne l’enchantait pas tellement tout, compte fait. Il décida donc d’acquiescer.
« Bon, eh bien tant pis, on en reste là. Est-ce qu’on a tout envoyé aux studios? ? »
« Normalement, ouais. »
« Vérifie ? Je n’entends rien dans mon oreillette depuis que l’autre mec à capuche a hurlé. »
Le caméraman vérifia la connexion et l’envoie de la vidéo. Etrange. La tour ne recevait rien.
« Merde… Va falloir revenir à la tour, ils ont rien capté. Va falloir leur filer la cassette. »

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ouroboros alluma la télévision. Il choisit la chaîne qui figurait sur celle du camion. Passaient-ils à la télé ? Le présentateur parlait bien d’éveillés au beau milieu de la ville. Mais…
«[…] Malheureusement un problème technique nous empêche d’établir la communication avec notre envoyé en hélicoptère. »
Un problème technique ? Le cosmos d’Ouroboros a sans doute dû perturber la connexion.
« Visiblement, il se pourrait qu’on puisse réparer nos conneries, commença-t-il. Mais ça implique de… »
Mais un mégaphone l’interrompit dans sa tirade.
« POLICE ! SORTEZ LES MAINS EN L’AIR ! »

Il reprit sans être le moins du monde dérangé.

«...De passer par les toits et d'éviter tout le monde. Je nous donne une heure grand maximum avant d'avoir les Saints aux bottes... et j'espère pour toi que l'hélicoptère est toujours à portée de vue.»

HRP : Fais nous bouger avant que les flics nous arrête mr Red le retour eux ils risquent de nous blesser avec leurs balles, c'est pas le cas des saints avec leurs techniques à deux balles mr Red le retour
Largo
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 2996
Age : 37

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge212.08.13 15:31

Ouroboros avait cru bien faire en voulant réparer la boulette de Black Perseus. Résultat, voilà maintenant que ça se retournait contre lui, et il fallait donc désormais réparer la boulette du Seigneur Noir. Pouvait-on du coup compter sur l'efficacité d'un simple rang Bronze ? Prions mes frères ! En serrant les fesses quand même un peu !
Largo put déjà au moins se redresser sur ses quilles, après avoir réussi à faire entendre raison à son acolyte. Ou en tout cas, ce dernier allait devoir se forcer à croire ses propos. Et puisqu'il n'y avait plus une minute à perdre, c'était l'occasion idéale pour revêtir ladite Armure Noire de Persée. Ainsi, la vérité éclaterait aussitôt ensuite.
C'est pourquoi le blond accourut sans plus tarder vers la grosse boîte de métal et activa le mécanisme d'ouverture. Cosmo-énergie et symbiose lâchées, les parties de la Black Cloth n'eurent aucun mal à venir se clipser sur le corps tout entier du Guerrier des Ombres.

Spoiler:
 

_ Tu vois, qu'est-ce que j'te disais ? Dit-il en tapant la pose finale. Alors, comment tu me trouves ?

Malheureusement, le Phénix Noir s'affairait à allumer la télévision afin de se mettre au courant des dernières nouvelles neuves. Bah quoi ? On squattait déjà chez des gens sans leur permission. Les deux BK n'étaient donc plus à un méfait près. Et, oh tiens ! Ça parlait justement de gugusses en armure démoniaque venus terroriser la ville et ses habitants.

_ Bon attends, je te trouve le programme télé... plaisanta le jeune homme, tandis qu'un mégaphone tout ce qu'il y avait de plus sérieux résonna brusquement. chi*ttes ! Ils sont déjà là !

Comme il y avait un joli trou dans le mur donnant sur la rue, grâce à la précédente galipette des deux combattants, Largo en profita ensuite pour se mettre à couvert, et jeter des rapides coups d'oeil vers l'extérieur.

Les enfoirés en uniforme n'avaient vraiment pas lésinés sur les renforts et autres barrages dont ils avaient le secret dans la police. Des voitures, des camionnettes, des commandos, des flingues à foison... comité très sympathique, en l'occurrence.
Largo grogna entre ses dents, car il savait que s'il sortait, on ne l'accueillerait certainement pas comme un prince. Et pire ! Après la petite démonstration de force de tout à l'heure, cette fois-ci le spectacle ressemblerait beaucoup plus à une boucherie qu'autre chose. Trop de gens étaient impliqués.
Heureusement, on pouvait toujours espérer que son collègue sorte quelque chose, ma foi, plutôt intelligent. Comme par exemple, passer par les toits ? Tout simplement.

_ Ouais, faisons ça ! Répondit-il à l'autre Black Knight, plus sérieusement. Assez perdu de temps ici, tu as raison.

Pourtant, avant de partir pour de bon, Largo avait besoin de laisser en quelque sorte sa signature. C'était un Chevalier Noir, après tout. Et il n'appréciait pas spécialement d'avoir à prendre la poudre d'escampette devant des faibles. Toujours ce problème d'égo, sans doute.

Alors il revint rapidement sur ses pas, afin de concentrer son aura au maximum. Au vu de la situation, il n'eut pas la moindre difficulté pour déverser tout son mépris cosmique dans sa plus terrible attaque. Une façon de dire, "c'est mon dernier mot, Jean-Pierre".
Poing tout-dur braqué vers le ciel, il invoqua la figure de la célèbre et mythologique Méduse. Une image atroce et gigantesque d'une femme monstrueuse apparut haut dans les airs, tandis que des nuages ténébreux et menaçants dessinaient étrangement les cheveux de la Créature.

_ Ra's Al Ghûl Gorgonio ! Cria Largo, presque sur un ton solennel.

Et la vision d'horreur, à la fois illusoire et quasi si réelle pourtant, se déchaîna sur les pauvres mortels ciblés des environs. Ils durent faire face, impuissants, à un regard macabre et gorgé de sang, un cri aigü et assourdissant, une pluie de serpents visqueux et voraces.
Recroquevillés et figés de peur, ils beuglaient des trucs incompréhensibles, tandis que des morsures ou des constrictions de reptiles s'amusaient à les déchiqueter lentement, tout cru. Lorsqu'ils réaliseraient que ce n'était bien sûr qu'un cauchemar, les blessures, quant à elles, seraient bien présentes par contre.

Moralité, l'attaque n'avait peut-être duré qu'une fraction de seconde pour un initié au cosmos, contrairement à ce que penseraient au réveil les victimes pris au piège. Pour couronner le tout, les deux BK, eux, auraient disparu depuis longtemps. Sur les toits, comme promis.
Ouroboros
Ouroboros

Date d'inscription : 31/05/2013
Nombre de messages : 125
Age : 25
Autres comptes : Aucun

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge214.08.13 5:30
Ouroboros regarda Largo mettre sa Pandoras Box.  Ouroboros détestait avoir à faire ça presque autant que Persée semblait l’apprécier. De toute façon, Dès qu’il repartira d’ici pour rejoindre Death Queen Island, il n’aurait plus à trimballer de Box.

*Les attaquer serait vraiment stupide. Une balle bien visée suffirait à nous ralentir l’un ou l’autre. Les Saints tueront avant de poser des questions.* Commenta-t-il mentalement.

Il préféra ne rien dire. Le prétendu Chevalier Noir se comportait de manière enfantine et irresponsable. Ouroboros détestait ce genre de personnes, car il avait toujours un doute à leurs sujets. Étaient-ils tout simplement mentalement déficients, ou des intriguant qui cachent leur jeu. Et il soupçonnait que le drôle en question était de cette dernière catégorie, notamment après la technique qui mit la barricade policière hors course. 
Il fallait avoir une sacrée estime de soi pour penser qu’un barrage de balles tirées simultanément par une vingtaine de personne n’avait aucun effet sur vous. Les balles d’un pistolet classique 9mm allant à une vitesse légèrement supersoniques, même un Saint d’Argent aurait des difficultés à en esquiver toutes les balles.
Ouroboros se tint prêt à s’élancer sur le Chevalier Noir pour le protéger. Un poids qui s’étouffait avec son propre sang ne pourrait que le ralentir… Mais le nom de l’attaque lui disait quelque chose. Lors d’un combat d’entraînement du temps où il était gamin. Il se rappela alors l’horrible tête de Gorgone. Il eut un sourire carnassier en regardant les policiers paniquer dans tout les sens, en proie à l’hallucination.


*Algol ? Aurait-il été le disciple de l’ancien Persée ? Ou plutôt, vu son âge, le disciple du disciple ? Vraiment , le monde est petit.* pensa-t-il.
"Par ici." Indiqua le Seigneur noir avant d'éclater la porte et monter dans l'ascenseur.

Ils montèrent au dernier étage. De là, ils parvinrent au toit. La ville était vraiment grande, et on pouvait voir le Colisée la surplombant. Il leva la tête et son regard se posa presque immédiatement sur l'hélicoptère, qui était déjà loin. Mais la distance n'était pas un problème, grâce à la vitesse d'éveillés, ils étaient déjà au niveau de l'hélicoptère en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Le problème était la hauteur.
Eh oui. Un éveillé peut courir à la vitesse du son, faire des techniques à la vitesse de la lumière, mais faire un saut de 500 mètres était impossible. Il maudit les dieux pour leur manque de logique, et commenta :


 « Si nous étions à Chicago, Boston ou New York, on aurait peut-être eu une chance. Nous n'avons pas assez de hauteur pour prétendre l'avoir... Et mon Excalibur ne serait pas capable de parcourir une telle distance. »

Il insista sur le « mon ».Mais une petite voix insidieuse fit *La tienne, non. Celle de Shura par contre…* Il balaya la tête pour éloigner ces pensées négatives. Ce n’était pas le moment.


 « Pour une raison X ou Y, déclara-t-il, ils veulent ramener la vidéos chez eux. Notre cosmos a du peut être griller la caméra ou je ne sais quoi. En tout cas il va falloir passer là bas…
 
 Il pointa du doigt le vieux bâtiment à quelques rues des deux protagonistes. Il y avait écrit, en blanc sur fond bleu : Ellinikí Radiofonía Tileórasi.
« Tournons ce fiasco en réussite. Saccageons le studio. Détruisons les enregistrements. Les saints ne sauront de l’évènements par les rumeurs qui seront propagées par les athéniens qui ont entendu la déclaration du "spectre". Ou au pire, tout le monde s’en fout, et puis nous on se tire sans demander notre reste et sans que personne ne devine notre identité. »
Largo
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 2996
Age : 37

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge214.08.13 12:16

Le Phénix Noir n'avait pas tort. Ah, bah on est Seigneur Noir, ou on ne l'est pas, hein ! Son grade élevé allait donc sans doute de paire avec son quotient intellectuel. Alors même si Black Perseus n'aurait jamais pu éviter autant de plombs tirés dans la tête, il n'avait pas eu la perspicacité nécessaire pour envisager qu'il avait plus de chances de perdre la vie, plutôt que de la garder. Son amertume était telle que l'inconscience l'emportait vite sur le reste, dans ces conditions. Lui qui avait souvent été la risée des autres gosses durant son enfance.
Par chance, l'illusion haineuse provoquée par Largo avait donc eu ses bons côtés. Elle permettait de préoccuper tout le monde dans la douleur. Bon d'accord, on n'était pas à l'abri d'un index tremblant pouvant presser malencontreusement la gachette d'un pistolet ou d'un fusil. Mais là, le blond répondrait que ce sont les risques du métier ! Et puis, à part s'appeler Hyoga pour la chorégraphie longue et chiante, le rebelle, quant à lui, ne chipotait pas lorsqu'il s'agissait de taper. Le coup de feu cosmique se déchaînait d'un trait, point barre ! Naméoh !

Désormais en train de gravir les étages, les deux Black Knights finirent ainsi par terminer sur le toit. Largo arrivant quelque peu à la traîne après sa petite cerise surprise sur le gâteau, il fut étonné par l'absence d'hélicoptère dans les parages, croyant d'abord que son compère l'avait déjà désintégré. Puis, à force de tourner la tête à droite et à gauche, il aperçut au loin le véhicule en train de filer. Oups ! La faute à qui ? Pas de panique, il suffisait de rejeter la faute sur l'autre.

_ Tu peux m'expliquer pourquoi l'hélico vole toujours ? Tu ne l'as pas grillé comme la camionnette de tout à l'heure ? Ne me dis pas que tu l'as loupé !

Largo jouait bien la comédie, en y mettant bien les formes. Grimace et doigt menaçant au rendez-vous, quoi.

Cependant, le temps continuait de s'écouler et même s'il n'y avait pas d'horloge chronométrant les heures comme au Sanctuaire, ni de donzelle à sauver, la fine équipe laissaient l'huile brûler sur le feu. Et à ce train-là, leur réputation prendrait un sacré tournant aux yeux du monde... voire même, au sein de leur propre camp.
Heureusement que Ouroboros n'abandonnait pas pour si peu. C'est vrai que Athènes ne ressemblait vraiment pas à Manhattan ou autre contrée des USA bourrée de buildings. Et puis de toute façon, on était dans Saint Seiya ici ! Pas dans Spider-Man. Conclusion, il faudrait se farcir la fin du trajet à pattes, ou en bondissant de toit en toit.

Ce qui fut chose facile pour le duo. Courir, sauter, encore courir, encore sauter... on conditionnait les apprentis Chevaliers de cette manière afin de leur procurer force et endurance. Ça, et quelques milliers de pompes. Sans oublier les classiques flexions-extensions.

_ Okay, on n'est plus très loin, répondit-il pendant la course poursuite. C'était aussi l'idée que j'avais en tête. Tant pis pour Athéna, cette fois. On lui aura au moins passé le bonjour.

Le seul inconvénient final fut de trouver le moyen de se retrouver au sommet de cette tour, là où le véhicule des journalistes se posa sur sa place de parking privée, signée d'un gros H. Peut-être que le Phénix Noir compterait sur les propres ailes de son Armure Noire ? Mais de là à ce que la Méduse s'accroche à sa jambe, il y avait des limites ! Alors calculant plus ou moins la distance qui le séparait de là-haut, Largo s'empressa de pondre une idée de génie. (bon d'accord, tout est relatif). Il s'empara des câbles électriques qui bordaient les routes.
On était loin, certes, des chaînes nébulaires d'Andromède, mais carotte ! Le rebelle fouetta alors loin vers les cieux, et du premier coup, réussit à enrouler son cordage de fortune à un pied de l'hélico avant qu'il ne soit trop tard. Puis cosmiquement et à bout de bras, il se donna une brusque impulsion afin de décoller dans le vide, quitte à faire le reste comme un alpiniste escaladant l'Everest ou l'Himalaya... ou un laveur de carreaux, ahem ahem.

Lorsque le blond rejoignit enfin la cime de l'immeuble, il s'arrêta une seconde les pieds sur le rebord. L'engin tournait encore et des gens à l'intérieur se grouillaient d'en sortir. Largo esquissa un sourire mesquin, et en un éclair, il lança son attaque de la guillotine.

_ Medusa Slash !

Plusieurs rayons foncèrent alors sur le véhicule et les passagers, dans le but de tout découper en lamelles. Néanmoins, ce qu'il n'avait pas prévu dans sa folie était qu'en se disloquant, l'hélico éclata en débris... dont les pâles fusant comme des boomerangs acérés. De quoi rajouter encore un peu plus de décapitation et de lambeaux dans les environs.

Il fallait juste prier quand même pour que Ouroboros, dans les parages lui aussi, ne perde pas la tête, un bras, ou autre truc qui dépasse.

/hrp: on approche de la fin, wouhou ! au pire, ils n'auront bientôt plus qu'à diffuser "my little poney", si ça continue. Razz
Ouroboros
Ouroboros

Date d'inscription : 31/05/2013
Nombre de messages : 125
Age : 25
Autres comptes : Aucun

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge220.08.13 3:22
Il y avait des jours où Ouroboros pouvait passer sa journée assis sur son lit, à étudier les limites de sa techniques d’Inhibition. Mais il avait découvert que la méditation n’était pas vraiment le mieux : en réalité, c’était le contact social et humain qui l’éprouvait. Mais là; il était impressionné par la résistance de la technique contre la colère et la frustration qu’il pouvait sentir s’évacuer doucement… Un peu trop doucement. Ce Largo était vraiment en train de le pousser dans ses derniers retranchements mentaux, et il souhaitait pour lui que cet espèce de pitre ait filé à l’anglaise avant qu’on atteigne un point de non-retour. Ouroboros, diplomate, tourna son visage vers le jeune homme, et était sur le point d’entamer une discussion avec lui à ce sujet tandis que l’hélicoptère atterrissait. C’est alors que Largo en décida autrement en utilisa sa technique tranchante sur l’hélicoptère, qui fit fuser les débris en beau milieu de la rue et le châssis de l’hélicoptère droit dans l’immeuble.

Ouroboros comprit. Ce Largo était complètement malade. Ca ne pouvait être que ça. Il était dément. Psychopathe comme feu Masque de Mort, du moins d’après ce qu’en disait Shura et Aldébaran à l’époque. C’est pourquoi il préféra garder ses remarques pour lui.  Ce garçon n’en avait probablement cure des dommages collatéraux. D’accord, il avait détruit ce camion, mais il n’avait pas eu le choix ! L’autre abruti avait été identifié comme étant le Saint Noir de Persée. On aurait pu avoir les journalistes au moment de leur atterrissage, proprement.

Une partie de pale fonça à toute vitesse sur son dos, pale qui l’aurait facilement coupé en deux s’il n’avait pas entendu le sifflement en se retournant à la vitesse de la lumière. Ouroboros prit le danger très au sérieux ; cette pale aurait pu le tuer. C’en était trop. Ouroboros posa sa main sur l’épaule de Largo, mais le geste n’était pas amical, et la main du Seigneur Noir était comme une serre posée sur le Chevalier Noir dément.

« Ecoute-moi attentivement,
commença-t-il. Je suis Ouroboros, Seigneur Noir du Phénix, et des chevaliers psychopathes et amoraux, j’en connais, et les Dieux savent que j’en suis un également. J’ai préféré ne pas relever tes persiflages et tes provocations. Mais les inutiles dégâts collatéraux que tu provoques relèvent même plus de la simple violence : ton comportement est irresponsable, et aurait pu nous faire tuer si des Saints étaient dans les parages, et je ne tolérerai d’autres écarts en ma présence.»

Sa cuirasse, qui brillait de mille feux sous ce soleil de midi, dégagea une légère aura noire, qui pour un éveillé passait pour une sorte de brume noire à sa surface. Ce halo sombre s’élargit doucement, montant sur la main du Phénix Noir, débordant sur l’armure de Persée.


« Je ne veux plus t’entendre parler, ordonna-t-il dans un ton qui n'admettait aucune réponse. ]b]Plus un seul mot. Nous allons monter dans le bâtiment et vérifier que la caméra ainsi que la vidéo sont bien détruites. Ensuite nous repartirons chacun de notre côté, sans un au revoir, sans rien. Si jamais je te revois faire une chose aussi stupide... »[/b]

Il plongea ses yeux tirant sur le vert sur le Chevalier blond. Il pensait être allé trop loin dans son rôle de Seigneur Noir, qui est à ses yeux seulement des responsabilités en plus, sans gain de prestige. Mais d'un autre côté,il ne pouvait pas laisser passer ça. On a tous fait des bêtises quand on était jeune. Et ce n’était pas tant la mort d’innocents qu’il condamnait mais cette incapacité de ne pas réfléchir aux conséquences à long terme de ses actes. Enfin, long terme ; plutôt le temps qu’il faut pour que le premier Chevalier d’Or se pointe.


HRP : Je vais probablement clore ma participation à ce FB à prochain post. Merci pour ta patience  et encore désolé.
Largo
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 2996
Age : 37

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge222.08.13 13:05

Par chance, le Phénix Noir n'eut pas à se plaindre d'avoir la croupe tondue au milimètre près, lorsque l'hélicoptère gicla dans tous les sens. C'était une chose de plus à gommer sur la liste des boulettes de la journée, pour Largo. Apparemment, il en avait assez fait. Pourtant, on approchait seulement du bouquet final. Selon le blond, il restait donc encore à effacer les derniers indices, voire les derniers témoins de la scène.
Malheureusement, ce serait pour une prochaine fois... pour ne pas dire carrément jamais ! Le Seigneur insistait d'ailleurs clairement sur ce point, tandis qu'il posa une poigne anormalement pesante sur l'épaule du rang Bronze. Largo se rendit compte alors qu'il ne pouvait quasiment plus faire un pas de plus. Ou en tout cas, sans avoir à se démettre l'épaule en guise de lot de consolation.

La leçon de morale, tout ce qu'il y a de plus sérieux, fit alors son apparition au beau milieu des dégâts causés. Bon d'accord, Ouroboros avait failli mourir sur le coup tout à l'heure, mais la manoeuvre n'était bien sûr pas intentionnelle. Du moins, c'est ce qu'avait cru Black Perseus au début. Néanmoins, son acolyte et supérieur le sermonna surtout pour le reste de ses crimes. En l'occurrence, on n'était pas venu jusqu'ici pour faire dans la démolition de masse.
Pour la peine, Largo voulut ensuite s'excuser, piteusement certes, mais quoi qu'il en soit, le sombre Phénix ne lui en laissa pas l'occasion. Sans doute de peur que le rebelle dépose une nouvelle connerie dans son tableau de chasse. Du coup, le Guerrier des Ombres prit quelques inspirations dans le vide, sans pouvoir espérer en placer une dans la conversation. Il ne manquait plus que les deux BK aient à se battre dans une arène déjà bien amochée pour quelques vagues cosmiques précédentes, après tout.

Bon et alors, maintenant ? Enfin, si on ignorait le fait qu'on se baladait sur le fief des Saints, et que ces derniers pouvaient donc se pointer à tout moment afin de réclamer justice... il fallait tout de même mettre un terme à tout ce ramdam et scandale créés. De plus, Largo et son compère n'avaient pas traversé une partie de la ville pour se regarder dans le blanc des yeux.

_ Mmmh mmh mmh ! Bégaya-t-il tout en gesticulant alors de la tête, comme pour montrer la tour de télévision d'à côté.

Ça, ou alors pour faire style d'avoir compris le message que voulait faire passer son supérieur.

Ainsi, une fois que l'emprise de la volaille des ténèbres se calma pour de bon, Largo en profita aussitôt pour se décaler d'un ou deux larges pas chassés. Puis, le temps de contempler son épaule et de la masser par réflexe, il tira une grimace avant de se recomposer. Fixant ensuite durement, mais de façon brève, le regard de Ouroboros, il le salua de la main et s'éclipsa à l'intérieur du bâtiment, dans la seconde.
Mince, c'est vrai ! On n'avait dit pas de au revoir ! Oups.

_ J'étais venu ici, marmonna-t-il dans sa course, tout comme cette satanée Athéna, pour passer un message. Eh bien, c'est ce que j'vais faire !

Celui justement de ne plus pouvoir en diffuser un à l'avenir, d'une certaine façon. Il suffisait de couper quelques câbles, quelques ordinateurs, quelques antennes... et le tour est joué.

On ne revit donc plus Largo en compagnie de l'autre BK pour lui coller aux basques. Ou l'inverse, c'est selon. Chacun partit comme prévu de son côté à la fin de cette mésaventure. De toute façon, il y avait bien assez d'étages et de couloirs à visiter.. et à balayer. Alors dans la foulée, il y avait beaucoup de chances pour que les données compromettantes de la journée finissent désintégrées. Et puis quand on y pense, la pierre était plus susceptible de conserver avec le temps. Le Chevalier Noir ferait donc sans pour cette fois.

/hrp: bon bah vala alors. j'ai clos aussi de mon côté. ;)en gros, je pars "décimer" de mon côté, quoi. et donc, merci aussi pour ta participation. ^^
Contenu sponsorisé


[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] Empty
Revenir en haut Aller en bas
[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros] 201195horloge2

[FB] la télé publique a cessé d'émettre [PV Ouroboros]