avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Aoû - 17:37

Dans ce monde de brutes, on avait déjà droit aux illuminés. Ceux qui prétendaient agir selon la parole de leur dieu. Et depuis quelques années maintenant, mis au goût du jour et de la réalité, on pouvait ajouter à la liste les éveillés. Des mecs et des nanas qui euh... prétendaient agir selon la parole de leur dieu. Ah bah tout pareil, en fait ? Si ce n'est que ces gens avaient une meilleure raison de le crier haut et fort.
Déjà que quand on s'appelait Athéna -ou alors parce que c'était une gosse de riche-, la meuf s'était permise d'annoncer la couleur à toute la planète. Mais alors si en prime, les serviteurs à sa botte étaient capables de briser des montagnes, déchirer le ciel, ou pourfendre jusqu'à la nappe phréatique, il y avait de quoi tout de même retourner sept fois sa langue avant de dire "faux !".

Quoi qu'il en soit, comme tout bon Chevalier Noir qui se respecte, Largo n'échappait pas à la règle. Même en étant exempt de jurer fidélité à une quelconque divinité. Il possédait le cosmos et cela faisait de lui un puissant. Contrairement aux autres sous-fifres soumis, il se permettait juste de faire sa loi, autant pour la soi-disante Humanité, autant que pour lui-même.
Ainsi, une destination en amenant une autre, son voyage l'amena tôt ou tard en Irak. Si si, ce trou perdu où la guerre et les attentats défiguraient chaque jour un peu plus le panorama. Black Perseus venait d'ailleurs d'avoir réglé sa BA quotidienne, sans vraiment le vouloir au début pourtant. On l'avait tout bonnement kidnappé, et ce con s'était laissé faire. Probablement que ces tortionnaires auraient souhaité y mettre le prix en échange de ce touriste. Mais résultat, le piège s'était retourné contre eux.
Des vilains en moins sur Terre, quand on y pense ! Et en plus, sous forme de statue, il devait toujours avoir moyen de les refourguer à un musée, ou tout autre collectionneur du genre.

Ce fut seulement ensuite, en sortant de la planque des terroristes, que Largo fut attiré par une autre scène intriguante. Des sales djeunz de la banlieue semblaient jouer à un jeu amusant. Bon d'accord, en même temps, vu le terrain vague, il n'y avait pas grand chose d'autre à glander. Et avec du bol, leur école avait malencontreusement dû sauter. Donc ils s'occupaient avec les moyens du bord.
Le blond dans son Armure Noire de Persée se dirigea alors vers ce groupe en train de rigoler, sans se soucier de savoir si sa protection obscure les ferait fuir ou crier, une fois à leur niveau.

_ Salut les feignasses ! Lança-t-il, joyeux et moqueur. Alors, on s'amuse comme des petites folles, on dirait ? C'est quoi le deal ?

Une fois le problème de language résolu, on voulut bien enfin se forcer à prendre Largo au sérieux. Il intégra donc la discussion, jusqu'à comprendre l'enjeu de la partie.

On appelait ça grossomodo "l'anneau caché". Un jeu ou un guignol démontrait ses capacités à lire sur le visage des autres. Et bien sûr, le but étant de retrouver quel autre bonhomme cachait un anneau dans sa main, rien qu'en le regardant, ou en lui posant des questions. Un peu comme le jeu "qui est-ce", ou un interrogatoire de police, quoi. On éliminait les non-suspects un par un, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un ou deux à confondre.

_ Mouais, c'est vrai que ça peut être marrant, conclut Largo après avoir entendu les explications, et suivi vaguement le "leader" de la bande s'exécuter. Par contre, ça a l'air long. Alors je vais vous montrer ma technique.

Se tenir à côté d'un éveillé en Armure, c'était la classe mais ça donnait aussi un peu les chocottes. Le blond tenta d'abord de rassurer son public. À commencer par donner une tape virile dans le dos de son interlocuteur le plus proche.

/hrp: bon vala. donc comme prévu, une intro pour expliquer comment j'suis arrivé là. pis je rentrerai dans le vif, au prochain post. ^^
avatar
Ray

Date d'inscription : 03/08/2012
Nombre de messages : 283
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Aoû - 20:37
Ah l'Irak. Quel beau pays! Une contrée comme Ray les aime. Un lieu déchiré par la guerre en permanence. Et pourtant dans ce chaos s'épanouissait l'humanité. Les gens faisaient attention les uns aux autres. L'entraide, la générosité et le soutien. Trois caractéristiques bien plus présente ici que dans les régions dites développés et en paix. Pourtant, c'était bel et bien le climat de guerre qui intéressait le chevalier d'or. Un tel environnement donnait la sensation au jeune homme d'être chez lui. Il aimait arpenter ces ruines, respirer l'odeur du sang et de la poudre. Parfois il se surprenait même à admirer un cratère ou un bâtiment détruit. A féliciter la personne responsable de cet état, ensuite il se demandait pourquoi ce n'était pas lui qui en était à l'origine. Toutes ces pensées lui étaient proscrite au sanctuaire. Mais ici il pouvait laisser son côté Seigneur Guerrier s'exprimait. Du moment qu'il ne détruisait rien ou ne tuait personne.

Malgré son teint typiquement européen, Ray ressemblait à un civil blessé au cours d'une guerre. Il marchait lentement et était vêtu de vieux habits. Il se déplaçait les yeux fermés comme s'il était aveugle, et pourtant il semblait parfaitement savoir où il allait. Le garçon n'hésitait pas, ne trébuchait pas. Sur son dos il portait ce qui semblait être un gros sac recouvert de haillons. En regardant de plus près on pouvait constater la musculature de cet homme et digne des meilleurs athlète. Ses cheveux étaient également bien propre et juraient avec le reste de l'accoutrement. Quelques cicatrices visibles sur le visage et les bras témoignaient de nombreuses batailles... ou d'une seule qui avait extrêmement mal tournée.

Le jeune gardien avait été envoyé ici dans le but de chercher un éveillé. Un jeune éveillé afin de l'entrainer et d'en faire un disciple d'Athéna. Bien sûr il ne forcerait pas le gamin à se joindre à lui, mais quel enfant refuserait une telle proposition? Devenir un super guerrier, héros du monde. C'était un marché bien peu équitable auquel Ray ne voulait pas se prêter. Et c'est avec soulagement qu'il s’apprêtait à rentrer en Grèce, car jusqu'à présent il n'avait trouvé personne éveillé au cosmos. Mais voilà, il fallait bien que ses plans soit contrarié par un pic soudain d'énergie. Le jeune homme se précipita dans la direction d'où provenait ce fabuleux cosmos mais ne trouva rien. Rien hormis des statues. Cela importait peu! Il y avait un éveillé, et pas n'importe lequel! Quelqu'un qui maitrisait déjà sa force. Mais pourquoi se serait-il révélé ici? Et pourquoi maintenant? Tant de questions qui échappaient à Ray. La Vierge sourit. Il y avait non loin de lui cet individu. Le chevalier s'approcha et entendit les explications du jeu. Mais pourquoi un homme en armure voudrait-il jouer? Notre aveugle avança lentement en direction du groupe tout en faisant croitre sa cosmos-énergie. Elle était chaleureuse et rassurante. Elle influença le groupe de jeune qui avait l'impression de connaitre Ray. Où en tout cas ils étaient convaincus que c'était un ami. Le garçon s'assit sans dire un mot face au Chevalier Noir et sourit.


"Ca peut être très rapide comme jeu. Laisse moi me joindre à vous et tu verras que ma technique ira bien plus vite que la tienne. En revanche je dois dire que je suis curieux de voir comment un étranger s'y prendrait. Montre nous donc ton talent. Fait donc je t'en prie."

Bien que n'étant pas doué lorsqu'il s'agissait de faire fonctionner son cerveau, Ray essayait de deviner les intentions de son interlocuteur. Un Chevalier Noir sans aucun doute vu son accoutrement, mais pourquoi? Que cherchait-il ici?




[HRP/ Je sens que je vais adorer ton perso ^^./HRP]
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Aoû - 16:33

Largo était en quelque sorte chaud bouillant, et impatient de montrer ce qu'il avait derrière la tête. Ou plutôt derrière le dos, pour être plus précis. Mais il fallut d'abord attendre ce retardataire qui semblait sorti de nulle part. Celui-ci n'avait pas encore sauté sur une mine puisqu'il tenait encore sur ses deux jambes. Pourtant, à vue de nez, on pouvait déjà se demander si le mec ne s'était pas fait bouffer les fesses par une meute de chiens. Ça ou alors il n'avait pas voulu leur refiler son Yop, quoi qu'il en coûte.
Le grand blond ne s'en soucia pas tout de suite, se disant qu'il faisait juste partie de la même bande de pauvres que son assemblée, et qu'il devait s'être probablement éloigné pour aller pisser dans un coin tranquille. Bah quoi ? On avait bien le droit d'aller se tripoter la nouille sans avoir ses super potes à côté, après tout !

Cependant, en s'y attardant un peu plus sur son cas, cet inconnu avec tout son barda sur le dos avait de quoi paraître aussi louche qu'un gars se baladant en armure de métal noir parmi le commun des mortels. Largo déglutit d'ailleurs lorsqu'il crut percevoir des effluves cosmiques en train de saupoudrer l'atmosphère. Rien d'affolant pour l'heure, mais dans le monde de la Chevalerie, cosmos rimait souvent avec destruction.
Bref, le nouveau venu s'approcha donc comme si de rien n'était, et ce n'était certainement pas les autres jeunes qui allaient lui interdire l'accès. Étonnant, non ? À croire qu'on n'était plus à un malade près qui aurait pu gambader avec une ceinture bourrée d'explosifs.
Encore une fois, Largo n'en fit rien, et plissa les yeux l'espace d'une seconde tandis que ce dernier invité se mettait à l'aise, en prenant place dans le groupe, face au Chevalier Noir et le "chef" de la bande qui passait pour un pseudo-devin.

_ Bon, cette fois, ça y est ? Vous êtes sûr qu'il n'y a plus personne qui doit venir s'imiscer comme un malpropre à ce petit jeu ?

Largo râlait évidemment de façon ironique. C'était une manière d'exprimer qu'il ne voulait pas que quelqu'un triche, du genre "personne n'a en fait d'anneau sur lui", ou inversement "et si on en rajoutait un de plus pour faire chier".

_ Ouais ouais, l'aveugle, reprit-il ensuite, à l'attention du non-voyant. Surtout pour toi, il y a des chances que ça passe comme l'éclair.

Beh oui, le rebelle en déduisait qu'avec les yeux fermés, l'autre ne comprendrait sans doute pas ce qu'il venait de se produire sur et autour de lui. De plus, à moins d'être de mèche depuis le début ou de se déplacer à la vitesse de la lumière, le balafré serait une personne en moins à fouiller ensuite. Puisqu'il ne cacherait rien dans sa main, étant arrivé après les festivités précédentes du groupe.

Par contre, était-ce judicieux de la part du rang Bronze de ne pas plus s'interroger cet homme qui n'avait pas l'intention de dévoiler ses iris au grand jour ? Oui et non, en fait. C'est pourquoi Largo ajouta encore deux ou trois petites conditions à sa soi-disante technique plus rapide mais efficace. Tout comme lorsqu'on avait besoin de prendre une photo de classe, il demanda alors à quelques-uns de ne pas hésiter à se coller l'un sur l'autre, afin d'encercler plus ou moins le petit malin aux yeux fermés.

_ Voilà, comme ça ! Et maintenant, tendez tous le poing fermé bien devant vous.

Vous l'aurez compris ? Black Perseus ferait tout pour entraver ce trouble-fête particulièrement, parmi les autres convives. Après quoi, sans prévenir, il écarta de quelques pas le seul jeune ado resté en retrait, faisant style d'avoir besoin d'intimité et de concentration pour opérer.

Et paf ! Dos tourné aux autres élèves, deux joyaux éblouissants se mirent à projeter une impressionnante lumière ultra brillante, au travers de la longue chevelure blonde du Chevalier Noir. Malheureusement, le temps de s'étonner ou de s'extasier devant ce spectacle aux allures de bouquet final de feu d'artifice d'un 14 juillet, la réalité s'avéra finalement des plus ignobles qui soit.
Sous les yeux écarquillés et terrifiés du seul témoin occulaire encore "vivant", le mec découvrit que ses copains restaient figés comme des statues. Et à vrai dire, au sens propre comme au figuré, c'était effectivement le cas.

_ Maintenant, il ne me reste plus qu'à briser leurs poings, et je saurai rapidement qui l'avait en sa possession, héhéhé ! Conclut-il dans un demi-tour, moqueur et presque sur un ton pervers.

/hrp: huhuhu, bon bah vala. J'ai pas parlé si l'effet avait fonctionné aussi sur toi, pour te laisser le choix. Par contre, j'ai pris soin de "t'enfermer" en quelque sorte entre tous ces bras, lol. mr Red le retour(donc bah si tu t'en fous autant que moi, t'auras qu'à les briser, mdr. Ils seront juste amputés si plus tard, t'es amené à briser mon Bouclier pour briser la malédiction, huhu) Razz
et bien sûr, si qqch t'embête vraiment, beh dis-moi quoi, hein. Wink


Spoiler:
 
avatar
Ray

Date d'inscription : 03/08/2012
Nombre de messages : 283
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Aoû - 18:20
Ray observait le chevalier noir agir et parler, et au fur et à mesure un sourire grandissait sur son visage. Il semblait prompt à agir et à dialoguer. Sûr qu'avec une telle personnalité le combat serait inévitable. Après avoir réfléchi aux conséquences diplomatiques qu'entrainerait un duel contre un mercenaire, le chevalier d'or conclut qu'il devait mieux arrêter de penser sinon il perdrait une belle occasion. Le blondinet commença à gesticuler et demanda à tout le monde d'encadrer Ray. Voulait-il vraiment le bloquer? Pourquoi aurait-il peur d'un pauvre infirme? Ca sentait pas le mauvais coup à plein nez, si ça ne l'était pas alors c'était très bien imité.

Le gardien d'Athéna jeta un coup d'oeil à droite et à gauche... Euh... enfin, il tourna la tête et trouva le fameux anneau. Ray profita que l'inconnu soit dos tourné pour récupérer l'objet tant convoité. Les chevalier d'or avaient la réputation de se déplacer à la vitesse de la lumière et au sanctuaire la nouvelle Vierge était considéré comme un des plus rapide. L'action d'ouvrir la main du porteur de l'anneau, d'en prendre le contenu et de la refermer dura moins longtemps qu'un battement de cil. S'étant remis exactement à la même place que précédemment, personne n'aurait pu s'imaginer qu'il était désormais le gardien du bijou.

L'instant d'après tout le monde était figé. Le peu de cosmos dégageait par les indigènes s'étaient éteint brusquement. Ray ne comprenait pas exactement la situation, mais visiblement il n'y avait plus âme qui vive à ses côtés. Le chevalier passa la main sur le corps d'un des pauvres diables transformés et sentit de la pierre. Un ouvrage de maître sans aucun doute. Le moindre pli de vêtement, la moindre ride ou cicatrice, tout était identique. Du beau boulot à coup sûr. Ray ayant les yeux clos fut atteint dans une moindre mesure. Il avait un peu de mal à bouger son corps, comme s'l pesait plus lourd. Lorsque le chevalier noir prit la parole, la Vierge comprit qu'il ne s'agissait pas d'une illusion, sinon pourquoi chercherait-il à briser les mains? Sans bouger il prit la parole.


"Je ne sais comment tu t'y es pris, mais félicitation, vraiment. C'est un très bel ouvrage. Tu utilises quoi comme matériau? As-tu déjà pensé au marbre? Mais ne casse rien attends un peu.

Ray écarta petit à petit les statues qui étaient autour de lui et se redressa. Après avoir posé son énorme sac à allure cubique, recouvert de haillon, il tendit au mercenaire ses deux bras, poings fermés. L'une des deux mains contenait le pourquoi d'un tel acte. Mais à présent Ray se foutait pas mal de ce petit bijou. Tout ce qui lui importait c'était le chevalier noir et les actes qu'il allait commettre par la suite. C'est pourquoi il ouvrit ses mains et dévoila le trésor qu'il lança à son interlocuteur.


"Je ne sais pas ce que tu entends par "que ça passe comme l'éclair", mais ça me semble être un éclair bien lent que le tien. Avant les choses tu permets que je me débarrasse des gêneurs?"

D'un geste en direction du groupement de statue il les fit exploser, il tendit ensuite son autre bras vers le seul être épargné et effectua un signe pour le faire dégager. Chose qu'il n'hésita pas à faire et en seulement quelques secondes il avait complétement disparu. Ray fit quelques pas en direction de la seule personne encore présente en faisant craquer tour à tour sa nuque, ses bras et ses doigts.


"Bien reprenons. Trois questions. Qui es-tu? Comment as-tu fais? Et dernière question. A quoi pensais-tu en transformant ces gens!? Comment vais-je pouvoir te prouver que ma technique est bien plus rapide que la tienne pour trouver l'anneau? Non mais vraiment..."
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Aoû - 14:40

Largo ne l'avait pas vu, pas imaginé, et n'aurait bien sûr jamais pensé à regarder plus tôt que prévu. Son chef d'oeuvre de pétrification avait toujours fonctionné jusqu'à maintenant, et ce n'était certainement pas un éveillé qui jouerait les aveugles, ou le simple type aux paupières qui collent après un Bukkake, qui passerait au travers du regard de la Méduse. Bon, en fait, si !
Ce fut pourquoi lorsque le Tout-dur ténébreux s'approcha d'un pas assuré près de ses victimes de pierre, il ne prit pas la peine de constater que l'individu de dernière minute avait l'air plutôt libre de ses mouvements. Il était d'ailleurs près de lui caresser la main, mais sursauta au dernier moment lorsque son interlocuteur se manifesta.

_ Merci, merci, répondit-il du tac-o-tac et machinalement, vantard comme pas deux. Je crois que j'ai toujours eu une âme d'artiste lorsqu'il s'agissait de refaire le portrait des gens, héhé.

Avant enfin de se rendre compte de la réalité...

_ Hey ! Mais pourquoi t'es pas figé comme les autres, toi !? S'étonna-t-il, sourcils froncés, dents serrées.

D'accord, erratum ! Cet invité ne devait pas être fabriqué du même bois que tous les autres, dirait-on. Après s'être quelque peu mis à l'aise, voilà qu'il présenta ses bras tendus au grand blond. Pourquoi ? Parce qu'il osait prétendre détenir le fameux anneau caché par l'une des statues.

Largo grogna dans ses moustaches car il ne savait plus trop que penser. La logique voudrait normalement que ce soit impossible. Mais puisque cet homme avait réussi à esquiver la malédiction de la Gorgone, peut-être avait-il aussi pu subtiliser le fameux objet en question d'une manière ou d'une autre.
Et justement, bingo ! Ce satané magicien confirma son larcin de l'anneau, qu'il n'hésita pas à lancer vers Largo. Bien sûr, pas question d'accéder à ses petites avances de mariage pour tous. Alors le Chevalier Noir réceptionna la bague et la brisa littéralement entre ses doigts, puis laissa le tout s'effriter à ses pieds. Comme pour montrer que le prochain qui finira en poussières n'était autre que l'étranger à la grosse boîte lui-même.

_ Je parlais d'éclair parce que j'me suis dit que si tu préférais dormir debout, tu ne verrais donc pas mon numéro de sitôt. Enfin, tu vois ? Un peu comme quand la petite souris vient te piquer une dent de lait sous l'oreiller, quoi.

Bref, que je suis drôle...

En guise de remerciement pour ce spectacle foireux, La Vierge eut un geste à la fois des plus naturels et violents. Jamais Largo n'aurait pu imaginer un acte aussi barbare de sa part. Dans un sens, il avait pour l'instant la chance de ne pas connaître encore l'identité de cet énergumène mystérieux, mais ça ne saurait sûrement tarder.
Quoi qu'il en soit, Ray fit carrément exploser les prisonniers de la pierre. Ces derniers partirent en fumée. Quant au dernier survivant de la bande, on lui ordonna de prendre les jambes à son cou le plus vite possible. En somme, il chialerait plus tard. Bien entendu, sans discuter, le gosse s'exécuta sur-le-champ, et tel Speedy Gonzales, il disparut très rapidement de la circulation.

_ Bah m*rde alors, si j'm'attendais à ça... laissa échapper Largo, la mâchoire décrochée. Je crois plutôt que le gêneur dans l'histoire, c'est toi, par contre.

Il sortit ensuite son Bouclier dissimulé dans son dos, derrière sa longue chevelure, et vint le fixer sur son avant-bras.

_ Tu te pointes comme ça sur mon terrain de jeu, et tu crois que je vais répondre au premier inconnu ? Reprit-il sur un ton un peu plus agressif, qui engendrait habituellement la guéguerre. Eh bien, je suis Largo, Chevalier Noir de Persée. Et c'est tout ce que tu retiendras de moi dans la tombe, à vrai dire.

De toute façon, si Ray n'était pas la moitié d'un con, la mythologie n'aurait probablement aucun secret pour lui. Et encore moins les différentes factions engagées dans les diverses batailles et autres guerres saintes. En clair ? Le jeune homme faisait ce qu'il voulait quand il voulait. Il avait juste des méthodes un peu disproportionnées.

_ Medusa Shield ! S'écria-t-il alors pour conclure, son arme mystique braquée sur l'adversaire.

Ray allait en effet devoir subir la même attaque que précédemment. Ce qu'il avait dû prendre pour des flashs d'appareil photo n'étaient finalement que les yeux de la terrible Créature aux cheveux de serpents. Une lumière vive s'échappa alors de nouveau et vint illuminer la cible visée. Un seul faisceau suffisait à briller à la face de l'ennemi pour qu'il plonge dans une paralysie irréversible.

Quant à Largo, il se disait que l'autre avait juste eu un coup de chance, mais que cette fois-ci, elle tournerait à son avantage.
avatar
Ray

Date d'inscription : 03/08/2012
Nombre de messages : 283
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Aoû - 2:37
La découverte de nouvelles techniques était quelque chose de vraiment passionnant. Un adorateur de castagne comme notre chevalier d'or ne pouvait pas passer à côté d'une telle occasion. Son envie de comprendre, sa soif de connaissance prit le dessus sur tout. Encore une fois il allait mettre sa vie en jeu afin d'assouvir un besoin personnel. Encore une fois il reniait son rang et ses responsabilités afin de se sentir plus vivant. Sa curiosité fut piquée au vif lorsque le dénommé Largo installa la source de son talent artistique sur son bras. Ray distinguait nettement le visage d'une femme sur ce qui semblait servir de bouclier. Un impressionnant cosmos se dégageait de l'avant bras de Perseus. Et comme tous les curieux de l'antiquité, Ray ne put s'empêcher de contempler le visage de Méduse. Et plus il fixait ce regard brillant et plus son corps devenait lourd. En quelques secondes il fut entièrement pétrifié, et malgré tout il affichait un grand sourire.

Il existait 88 constellations et tout autant de chevalier. Celle de Persée figurait parmi la carte du ciel, l'existence d'un Saint était donc logique. Et c'est à ce moment que Ray remercia son maître. Il comprenait enfin l'utilité des cours d'astrologie et d'histoire. Il y avait autrefois une créature mythologique ayant la capacité de changer les gens en pierre par un simple échange de regard. Elle fut terrassée par le héros du Péloponnèse Persée qui lui trancha la tête. L'armure avait donc hérité de ce don? En connaissant le mythe on pouvait contrer la réalité. Ne pas croiser son regard était la clé! Pourtant, même sa cécité volontaire ne l'avait pas empêché d'être statufié. Ah! Si seulement il avait pensé à réfléchir avant d'agir pour une fois il ne serait pas dans une situation si embarrassante! Bon la bonne nouvelle c'est que visiblement il était encore en vie sinon il ne pourrait certainement pas penser. De plus il ressentait toujours la présence de Largo. En revanche, la mauvaise nouvelle était que les précédentes statues étaient certainement encore en vie avant de voler en éclat. D'ailleurs Ray risquait d'exploser aussi s'il ne trouvait pas une solution et vite.

Le gardien fit exploser sa cosmos-énergie à un niveau proche du 7ème sens. La pierre reprit de la couleur peu à peu et commença à dégager une forte aura lumineuse. Il fallut pas mal de temps pour faire disparaitre entièrement la roche et Ray s'effondra lorsque ce fut fait. Il suffoquait à quatre-patte. Le manque d'oxygène était un soucis auquel il n'avait pas songé. Une fois qu'il eut repris son souffle il laissa échapper un rire. Le chevalier qui s'était relevé se dirigea vers son sac et ôta les haillons laissant apparaitre une énorme boite en or. Le signe de la vierge était gravé juste en dessous du mot en lettre grecque qui signifiait Virgo en latin (ouais, c'est compliqué toutes ces histoires de traductions. A croire que même les artistes de l'antiquité utilisaient google traduction). Il posa sa main sur le sommet de la boite qui s'ouvrit dans un des plus magnifiques effet pyrotechnique. Ray écarta les bras et son armure vint se greffer sur lui. Il fit volte face et s'adressa à Largo.


"J'ai eu chaud... C'était... C'était dangereux et... TROP COOL!! Je t'adore mec! Je sens qu'on va bien s'amuser toi et moi! Mon nom est Ray, Chevalier d'or de la Vierge. Avant toute chose Persée, sache que j'aime bien ton ordre. Vous les Chevaliers noirs m'avaient toujours fasciné. J'aime votre liberté, votre force, et... je crois que c'est tout. Mais c'est l'essentiel n'est-ce pas? Enfin bref. Que ce soit bien clair, je ne suis pas là pour déclencher un conflit ni pour te tuer, mais uniquement pour passer du bon temps. J'aimerais comprendre ta technique, comprendre comment elle peut fonctionner sur moi et surtout apprendre à la contrer. Mais tout d'abord je vais te montrer ce qu'est un éclair, un vrai."

Ray tendit le poing en arrière et disparut en une fraction de seconde. Il stoppa son mouvement à 5 millimètres du nez de Largo et éclata de rire. Puis en se déplaçant une fois de plus à la vitesse de la lumière il se retourna et frappa Persée aux côtes avec un magnifique coup de pied retourné. Durant l'action la seule chose qui obsédait le chevalier était de savoir s'il allait atteindre son adversaire. Si Black Perseus pouvait se déplacer à la vitesse de la lumière également ou s'il gardait une stratégie défensive dans sa manche.
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Aoû - 12:04

Holy sh*t ! Largo tomba pratiquement des nues. Non pas qu'il croyait encore que son attaque de pétrification n'aurait pas l'effet escompté, bien au contraire. Mais son seul et unique spectateur avait préféré rester de marbre -et c'était le cas de le dire- devant le Bouclier de la Méduse, plutôt que de broncher pour sa vie. Insouciance ? Con-con sur les bords ? Curiosité ?

_ Oh le con ! Laissa-t-il échapper bêtement, en s'extasiant devant la statue immobile.

Beh ça alors ! Si on pouvait s'attendre à ce que ce soit aussi simple que ça. Il n'y avait même pas eu besoin de dire s'il te plait ou de supplier à genou. Enfin par chance, si la pierre était un bon isolant, Ray devenait donc sourd dorénavant. De quoi se permettre encore un peu plus de prétention de la part du Persée Noir.

_ Hahaha ! Alors, on fait moins le malin maintenant, hein ? Reprit-il, les mains ancrées sur les hanches. Te voilà coincé éternellement dans la pierre, et personne ne pourra te sortir de cette prison. C'est ce qui arrive quand on veut jouer, hein ! Parfois, on perd.

Le rebelle, fier comme un coq, se frotta ensuite les mains. C'était une manière de dire "ça, c'est fait !". mais puisque dans la foulée, il posa une main sur le modèle, il aurait peut-être mieux fait de se les frotter seulement après. Qu'à cela ne tienne, donc. Pour l'heure, le blondinet était bien trop heureux pour agir de façon logique ou intelligente.

_ Boarf, ne me regarde avec cet air, mon pote, continua-t-il de plaisanter. Fais pas comme si je t'avais pas prévenu aussi ! Et puis si ça peut te rassurer, sache qu'on n'est jamais à l'abri d'une bourrasque de vent... ou d'un attentat à la bombe, héhé.

Largo s'était penché à l'oreille de son interlocuteur stoïque et muet, bien qu'il n'espérait pas que l'autre perçoive forcément ses paroles. D'ailleurs, qui sait ? Vu le temps qui semblait s'être écoulé depuis la création du chef d'oeuvre, le jeune homme envisageait déjà la possibilité que le trouble-fête soit parti dans l'autre monde.

Manque de bol, c'est beau de rêver. Pas plus tard que dans la seconde qui suivit, une sensation désagréable lui parcourut l'échine. Le Chevalier Noir ne se douta pas tout de suite que c'était à cause d'un puissant cosmos qui se déployait brutalement. Cependant, la pierre eut l'air de se mettre à briller si intensément, et pas grâce à un quelconque artifice à l'extérieur, bien entendu. Alors en clair, cela ne voulait dire qu'une seule chose ! Le prisonnier avait encore la capacité de donner tout ce qu'il avait, même momifié dans l'étroitesse de sales draps.
Résultat, Largo tira aussitôt rapidement la tronche. Il n'avait plus envie de faire de vannes. Et surtout, avant que le sarcophage en pierre ne s'évapore, il préféra se protéger, surtout lorsque sa longue chevelure se mit soudainement à danser dans le vide. En gros, un tel degré de puissance, en général, ça peut faire du gros dégât. Notamment dans Saint Seiya.

_ Eh m*rde ! Grogna-t-il en colère, tandis que son précédent gibier retrouva ses mouvements.

Ray toussotait encore, mais il regagna vite toute sa tête. La preuve ! Cette fois-ci, il n'omit pas d'endosser son Armure... d'Or, ouch !

Comment dire ? Rencontrer un Gold Saint, celui de la Vierge de surcroît, ça calmait grave sur le coup. Largo cherchait justement ses mots, alors que Ray, lui, avançait une étrange théorie, toujours aussi intéressé et joyeux à la fois. Il osait prétendre aimer l'Ordre Noir des BK, pour telle ou telle qualité. Euh... ouais...? En fait, il fallait juste retenir que Ray aimait le danger. Et pour ça, tel un sale gosse à qui on dirait de ne pas jouer avec le feu, il ferait malheureusement tout pour passer outre l'interdiction.
Pour la peine, en guise de remerciement, l'heure de mettre l'ardoise à jour sonna. Ray démontra ainsi ses autres talents. La célèbre vitesse de la lumière. Ce qu'on appelait aussi dans le jargon, l'éclair. Largo pouvait toujours faire croire qu'il avait été pris au dépourvu, mais Chevalier comme un autre, la mauvaise blague perdrait toute sa crédibilité dans l'oeil d'un autre éveillé expérimenté.

Ce fut pourquoi lorsque le coup de pied de Chuck Norris le dégomma, il valsa au tapis comme un débutant, en piaillant et en crachotant une gerbe de salive ou de sang.

_ Tu es un drôle de phénomène, s'enquit Largo, toujours le nez dans la poussière. Qu'est-ce que je dois en déduire ? Que tu souhaites une deuxième couche ?

La Vierge bossait pour Athéna... l'amour, la justice, la paix et tout le tralala. Pourtant, ce type venait d'avoir buté tout un groupe, avait fini enfermé par la Méduse, et il apportait même le soin de complimenter un Chevalier Noir qui, quant à lui, l'aurait sans doute laissé "pourrir" sur ce terrain vague irakien.

Quoi qu'il en soit, une fois debout, le rebelle sourit et se dépoussiéra quelque peu les cheveux et l'armure. Puis il se remit en position... longuement, afin de jauger ce que l'ennemi sous-entendait peut-être dans son for intérieur, ou encore trouver une faille possible. Et première interrogation, comment réglait-on le compte de l'élite du Sanctuaire ? Un type au cosmos incommensurable, pouvant ainsi se mouvoir aussi vite que les octets d'un film X illégalement téléchargé grâce à la fibre !

_ Mais tu restes un gêneur, quoi qu'il arrive. Medusa Slash !

Largo ne se gratta pas l'occiput plus longtemps. Un Saint vadrouillant dans les environs, dans un pays à soucis qui plus est, devait avoir une autre et plus sérieuse raison de s'être manifesté en ce lieu. Du moins, le blond résolut l'énigme de la sorte. Pour se donner bonne conscience, peut-être ? Bref, conclusion, l'adversaire devait payer. Picétou !

Ainsi, bras agité battant la mesure, tel un chef d'orchestre en transe et en plein concert, Black Perseus mitrailla la Vierge à coups de lames d'énergie. Lancé comme des projectiles, les rayons fonçaient à une vitesse folle, dans l'espoir de découper leur cible. Ou lacérer ? Ou égratigner ? Enfin, quelque chose de concret, quoi.

/hrp: bon vala. donc la première partie, c'est en patientant que tu sortes de ton oeuf lol. pis après, pour pas trop rallonger le post, j'ai replongé dans du simple baffage cosmique. ^^

Spoiler:
 
avatar
Ray

Date d'inscription : 03/08/2012
Nombre de messages : 283
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Aoû - 23:46
Ainsi Largo avait encaissé le coup de pied? Alors il se devait de ralentir, quel intérêt y a t-il à affronter un adversaire que vous ne pouvez pas voir se déplacer? Certes, Ray vous convaincrez que c'est ce qu'il y a de plus intéressant dans un combat, mais uniquement pour lui. Et dans son soucis de rendre les combats le plus équitable possible il était obligé de bouger moins vite. Mais pour cela il devait pouvoir analyser son adversaire, savoir à quelle vitesse il avait la capacité de se mouvoir. Et comme pour répondre au problème du chevalier d'or, Perseus se mit à lancer une attaque à grande vitesse. Ray écarta les bras et fit disparaitre son torse d'or afin d'encaisser la totalité des lames tranchantes. Une fois le chevalier noir calmait l'armure se rattacha à son hôte qui se mit à rire. Du sang coulait le long de l'abdomen et pourtant il rigolait encore.

"Eh c'était pas trop mal ça comme attaque! Ça m'a même fait mal. Bon par contre je dois t'avouer que c'était un peu lent, très esquivable. Euh... Le prends pas mal hein. Quand je dis lent c'est par rapport à moi, sinon je la trouve très bien cette attaque. Ça me rappelle les météores de pégase mais en plus tranchant. Tu devrais t'entrainer à la lancer avec des poids accrochés aux bras... hum... aux jambes et dans le torse aussi!"

C'était une vitesse impressionnante pour un chevalier de bronze. Être capable d'atteindre un tel niveau était la preuve d'un grand potentiel, et maintenant Ray voulait développer ce potentiel. Mais être un professeur à l'écoute n'était pas le genre de la maison, et d'ailleurs Largo refuserait certainement. En revanche l'éducation à la Saiyan, véritable héros pour Ray, ou mourir rendait plus fort, était une voie d'enseignement bien plus plausible. Le chevalier jeta un regard vif à son interlocuteur. Une nouvelle lueur brillait dans ses yeux, une lueur qui disait "tu es à moi!".


"Je vais la jouer fairplay et te prévenir de ce qui t'attends. Je bougerais à la même vitesse que toi histoire que tu puisses te défendre. Et puis j’accélérerais petit à petit afin que tu ai la capacité de me suivre. Une fois de retour à ma vitesse d'origine je te lancerais une petite attaque de ma composition qui risque de faire quelques dégâts, mais rien de définitif. Oh! Et si jamais j'ouvre les yeux... Non laisse tomber finalement."

Ray se mit en position de méditation du lotus et commença à dégager une aura chaleureuse et réconfortante. Au bout de quelques secondes à peine son corps lévitait à une dizaine de centimètre du sol. Dans le creux de ses mains se matérialisait son cosmos. Une boule lumineuse. Un concentré pur de cosmos qu'il relâcha sur son adversaire. Au même moment Largo pouvait distinguer clairement l'image d'un lotus géant derrière Ray.

"Tenma Kōfuku"

Bien que dévastatrice en théorie, Ray l'avait adapté afin que Largo puisse la parer, l'esquiver, ou l'encaisser. Quoi qu'il en soit en, le chevalier de Persée pouvait la voir sans soucis.
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Aoû - 9:01

_ Kilécon ! Éructa encore Largo, face à l'inconscience de son adversaire.

Il venait d'avoir terminé d'esquisser sa série de coups cosmiques acérés, alors que le Chevalier d'Or, lui, avait décidé d'ôter son plastron de protection. C'est vrai, quoi ? Quel homme censé ferait une chose aussi énorme ? À moins de vouloir mourir, ou peut-être d'expier ses fautes ?

Bon, en fait, non ! Rien de tout ça. Ray montra tout simplement qu'il y avait un gouffre entre le rang Bronze et son propre niveau de puissance. Résultat, la technique du hâchoir de Persée Noir ne ressemblait plus qu'à de basiques et insignifiantes lanières de martinet. D'accord, le sang coulait à flot... de quoi même régénérer un bout d'armure ou deux ? Mais le Gold Saint n'en mourrait pas, ni ne s'évanouirait pour autant.
Alors d'abord rassuré de ses performances, Largo s'apprêtait à se vanter aussitôt après. Malheureusement, le choc d'apprendre que le numéro passait plus pour du spectacle ou de la provocation... il y avait de quoi rester figé pour l'éternité... sans nécessité d'une quelconque pétrification, pour la peine ! Par chance, la colère le rattrapa plus vite que prévu, et le réveilla du même coup.

_ Keuah !? Tu oses me comparer à ce blaireau de Pégase ?! Ce guignol, j'lui coupe les ailes quand j'veux !

De la bonne réponse de mec blessé dans l'âme, mais qui, ô grand jamais, ne l'admettrait le plus sincèrement qui puisse exsister face à l'ennemi. À peine un brin prétentieux, quoi.

Le rebelle serra le poing, illumina deux fois plus son cosmos obscur, serra les dents, et fronça les sourcils. Grimace de métalleux à la clé, tignasse de blonde virevoletante dans son dos, il avait bien l'intention de ne pas pardonner une telle humiliation. Un Tout-dur de sa trempe ne se rabaisserait pas aussi vite, ni facilement, quand bien même le vilain, qui s'interposait devant, avait largement prouvé sa domination sur le plus faible.
Pourtant, aussi étrange que ça puisse paraître aux oreilles du blondinet, Ray eut l'air de le complimenter quand on y regardait de plus près. Il apporta d'ailleurs de nouvelles explications par la suite, cherchant visiblement à pousser le jeunot dans ses derniers retranchements. Comme pour lui insinuer qu'une force encore plus incroyable se cachait au fond de lui, et qui n'attendait plus qu'à exploser.

Peut-être que la Vierge avait misé dans le mille alors ? D'autant plus que cet être irrespectueux (dira-t-on) n'en finissait plus d'enfoncer le couteau dans la plaie. Voilà tout à coup qu'il lui prit l'envie de s'asseoir en tailleur, afin de léviter le plus sereinement du monde. Dans un moment pareil ! Non mais franchement ! Où va-t-on ?! Une grosse fleur de la Saint-Valentin se dessina derrière lui, comme par magie.

_ Héhéhé, gros malin, va ! S'excita-t-il pour la bonne cause, lorsque l'autre se mit à parler d'ouvrir les yeux. C'est toi qui vas la bouffer, ta boule de feu !

C'était l'aubaine du siècle qui se présentait sur un plateau, là. Du moins, selon Largo.

Tandis que Ray plongeait dans le néant, un mini soleil apparut entre ses paumes. Il ne lui resta plus qu'à le dédicasser au Chevalier Noir ensuite, ce qu'il fit sans plus tarder. Évidemment, gros comme une maison, Largo se prépara à la recevoir de façon plus efficace, cette fois. Aucune vitesse de la lumière en vue, qui plus est !
Ainsi, Bouclier de la Méduse prêt pour encaissement, ajouté à sa cosmo-énergie haineuse grandement développée plus tôt, Black Perseus mit enfin sa fameuse idée de génie sur la table. Invoquer la Créature mythologique pour une belle partie d'illusion ultra-violente et traumatisante pour l'esprit. Et aussi la chair. Envisageant donc d'avance que la Vierge ne s'en relèverait pas, car la prière du pèlerin bouddhiste serait rapidement perturbée, il dégaina par conséquent sa plus terrible attaque.

_ Ras's Al Ghûl Gorgonio !!!

Oh, tu peux fermer les yeux, coquinou !

Shazam ! L'image gigantesque de la femme aux cheveux de serpents se dessina dans le ciel, pile-poil au-dessus du Gold Saint. Quasiment commandé par le poing de Largo tendu vers le ciel, la Gorgone s'exécuta sur-le-champ. Un cri strident gronda étrangement et à plein régime dans l'arène, avec pour mission de péter du tympan adverse. Pendant ce temps, son regard monstrueux plongea jusque dans les entrailles de la cervelle de Ray. Et toujours au même instant, les rastas reptiliens de la Bête tombaient telle une pluie torrentielle.
Et puisque l'invraissemblance de la scène ne s'arrêterait pas en si bon chemin, les rampants, précédemment largués dans le sol, ressortirent tous en choeur pour aller s'acharner sur le guerrier d'Athéna. La méditation de Ray serait-elle assez forte pour résister à ce cauchemar qui montait crescendo ?

/hrp: bon vala. Chuis parti du principe que tu m'as grave vénère avec tes enseignements (lol ?), pour te le faire payer méchant ensuite avec une illusion affreuse, huhu. Et ça tombe bien, vu que tu te mets à méditer, je prie pour t'éclater de la neurone, lol. mr Red le retour
par contre, j'espère que ton attaque ne passera pas trop à la trappe quand même, du coup. J'ai voulu montrer que mon regain de vigueur et mon Bouclier serait suffisant pour l'encaisser, vu la situation. Et donc pas trop rallonger le post. Wink
avatar
Ray

Date d'inscription : 03/08/2012
Nombre de messages : 283
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Aoû - 15:10
Le chevalier noir utilisa son bouclier pour se protéger. Il n'avait donc pas qu'une utilité offensive, voici un détail à ne pas oublier. De plus le cosmos de Black Perseus avait grandement augmenté, mais s'en était-il rendu compte au moins? Il agissait selon ses impulsions, selon sa colère et sa rage. Des sentiments puissants et précieux permettant de se surpasser un court instant. Cependant, comme l'avaient énoncé de grands hommes : "il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix". Se laisser guider par ses fantasmes était le meilleur moyen de perdre un combat. La force acquise n'est qu'illusoire et crée bien plus de failles qu'elle n'en comble. Pendant un instant son cosmos égalait celui d'un chevalier d'or, mais à quel prix? Pensait-il pouvoir terrasser un gardien doré en quelques secondes? La réponse ne tarderait pas à arriver avec cette nouvelle attaque de Persée.

L'image de la Méduse mythologique apparut dans le ciel. Qu'elle était magnifique avec ses serpents, ce regard glacial et cette douce voix perçant des tympans. Ray soupira. Il aurait tant aimé naître à l'époque où la mythologie n'en était pas une. Voir et combattre lui-même des Cyclopes, des Gorgones et autres monstres en tout genre. Celle qui était présente en ce lieu n'était qu'une illusion. Une vision déprimante rappelant à Ray l’inutilité de cette ère "moderne". Mais l'image remplissait parfaitement son rôle, elle attirait l'attention du chevalier d'or qui ne se méfia pas du véritable danger. L'instant d'après son corps entier était recouvert de serpents qui s'enroulaient avec force et vigueur. Le visage du protecteur d'Athéna se tordait de douleur sous le nombre impressionnant de morsure.

Une sphère de cosmos apparut entre les mains de Ray et s'agrandit jusqu'à englober totalement le garçon.


"Ōm "

Les serpents volèrent en éclat sous l'intensité du cosmos. Le lotus fit place à une vision de Bouddha. Le jeune Algol se situait dans la paume de Bouddha, et tel le Roi Singe, aucune échappatoire ne s'offrait à lui désormais. Virgo plaça sa main droite à quelques centimètres de son torse, le pouce et l'index toujours lié entre eux, la main gauche vint se placer juste en dessous.


"Tenpō Rin In"

Ray redevint imperturbable malgré la douleur et le sang en prononçant ce mantra. Il avait chassé tout doute de son esprit et le cosmos l'envahissait petit à petit. Il débordait de tellement d'énergie que son corps fut recouvert entièrement d'une fine couche de cosmos. De nouveau une orbe cosmique fit son apparition entre les mains du chevalier, il s’apprêtait à relancer son attaque. Mais celle-ci serait désormais bien plus puissante.

"Tenma Kōfuku"

L'attaque avait retrouvé sa force originelle, ainsi que sa vitesse. Ray posa le pied au sol après avoir lancé son attaque. La fumée provoquait par l'explosion ne s'était pas encore dissipé, mais il prit la parole.

"Je dois remercier mon armure. Sans elle ton attaque m'aurait terrassé. Vraiment très impressionnant. Je dois dire que je suis bluffé. Je n'aurais jamais cru que tu avais la capacité de me troubler durant ma méditation. J'ai hâte de voir ce que tu gardes encore en réserve! Ah ah! Ça faisait longtemps que je m'étais pas amusé comme ça! La voie du garçon changea et devint plus dure, plus sérieuse, plus inquiétante. Allez, je t'attends!"
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Aoû - 14:58

La vision d'horreur continuait sagement son petit bonhomme de chemin. Enfin, sagement... c'était vite dit, il fallait bien avouer. Le Chevalier d'Or ne resta pas bien longtemps en pleine concentration paisible. Et même s'il faisait tout pour rester digne de son rang, son esprit finirait bien par céder tôt ou tard, d'une façon ou d'une autre. Que ce soit grâce à la vue traumatisante de cette mocheté de Méduse, ou grâce aux dizaines de serpents un peu trop collants et piquants. Déjà, tout son corps se mettait à frissonner et à saigner.

_ Yes ! Lâcha alors Largo, lorsqu'il vit que la séance de torture tournait toujours aussi bien.

Malheureusement, Ray restait un Gold Saint, et de surcroît celui de la Vierge. Et puisqu'il n'était plus à une blessure sanguinolente près dans sa chair, il n'eut aucun mal à balayer tous les assaillants en un éclair, sans perdre conscience, tomber de fatigue, ou choper une forte fièvre.

L'illusion de Black Perseus s'évapora alors, tandis qu'il se mit à grogner entre ses dents. Pendant ce temps, l'adversaire reprenait en prime des couleurs, aussitôt sur pied afin de lancer sa propre attaque. La même que précédemment, en fait. De quoi soupirer d'agacement quand on avait déjà eu vent de cette technique tout à l'heure. Largo se remit donc tout de même en position, car le rival restait une sérieuse menace, mais il s'apprêta à recevoir le choc comme il se doit. Enfin... qu'il crut pouvoir recevoir, en tout cas.
En effet, Ray lança son Tenma Kofuku avec une intensité plus élevée, ce qui eut pour conséquence d'envoyer bouler le rebelle loin derrière. Par chance, avec son Bouclier, il put en quelque sorte amortir la charge cosmique déployée, mais l'explosion résultante laissa pas mal de traces dans l'orichalque noir du BK.

_ Qui c'est qu'a fait crik !? S'étonna Largo, machinalement, en relevant les yeux par-dessus sa position défensive.

P*tain d'enf**ré ! Des craquelures se dessinaient en direct sur l'Armure et même le Bouclier du Guerrier des Ombres. On aurait dit une animation image par image d'une tige en train de pousser sous le soleil du printemps.

_ Grrr ! C'est vrai que je ne dois pas sous-estimer la qualité de la matière que tu portes, rétorqua-t-il tout en rejoignant son interlocuteur. Il n'y a qu'à constater avec la mienne pour vite s'en convaincre. Alors je sais comment je vais te rendre la pareille. Il me suffit juste de...

Accélérant le pas soudainement, Largo fonça sur-le-champ sur la Vierge, au pas de course. Il ne comptait utiliser son Bouclier qu'à la dernière seconde, pour s'assurer que Ray ne se mette pas à détourner le regard trop en avance.

_ ... la dévaloriser ! Medusa Shield !

Et une fois bien installé aux premières loges, surprise ! Les yeux ouverts de la Méduse ferait du gringue à sa victime, le plus intimement possible, en tête à tête. Une lumière aveuglante (pas sûr que ce soit celle de l'amour) brilla entre les deux tourtereaux, si bien que la Vierge aurait sans doute du mal à en réchapper.

De ce fait, dans la foulée, Largo en profita pour brandir son autre bras, celui qui servirait à signer d'un Z signifiant "Zyva, comment tu m'as trop pris la tête !". Medusa Slash à la pelle, couik couik couik ! Le Chevalier Noir atomisa de sa technique de lames tranchantes, le Gold Saint transformé en caillou sur pattes.
Victoire ? La statue ne tarda pas à vaciller d'abord, puis dans un second temps, tomba en morceaux. Si si ! Comme une tour Jenga.

/hrp: bon vala. je m'exciterai d'avoir tué un Gold au prochain post, comme ça. ou peut-être pas. mr Red le retour

[FB] l'anneau caché [PV Ray]

 Sujets similaires

-
» Le site de l'anneau unique v2
» Photo Cachée
» L'Anneau de Barahir
» Image Cachée .25
» Le Porteur de l'anneau favori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Afrique et Moyen-Orient :: Autres Lieux-