avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 39
Autres comptes : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
22.08.13 23:44

Un vent froid et glacial venait caresser le doux visage de Mikasa. Elle était dans un environnement qui la satisfaisait. Sous sa capuche, elle leva légèrement la tête et huma à plein poumon l'air sec d'Asgard. Ses pieds s'enfonça de quelques centimètres dans la neige tendre et craquante. A chacun de ces pas, le souvenir de son enfance et de son entraînement resurgissait dans la tête de la Sainte d'Or du Verseau. De la neige tombée à petit flocon. Elle tendit sa main et un flocon vint se poser dans le creux de la paume de sa main. Mais ce dernier ne fondit pas. Il resta tel quel. Le corps et le cosmos froid de Mikasa y était pour quelque chose. La neige était pour elle ce qui était le beau et le plus pur. Elle détestait les chaleurs étouffantes du Sanctuaire. Ici elle se sentait bien. Elle se sentait vivre. Elle était ravie que le Pope l'est envoyé pour sa première mission dans les Terres Sacrées et gelées du Royaume d'Asgard.

Elle n'était pas venue seule. Yéléna l’accompagnait. Mikasa s'interrogea dans son for intérieur si sa camarade avait le même plaisir qu'elle. Rien n'était moins sur. Mais si le chevalier d'Or du Verseau était dans ces terres, c'était avant tout pour créer une alliance. Mais les Ases étaient un Peuple fier et Mikasa le savait. Et cela, elle le respectait. Quelque soit leur décision, Mikasa l’admettrait sans problème.

Elle continuait à marcher dans la forêt en s'enfonçant plus profondément. De toute façon, elle finirait bien par trouver une âme dans ce domaine à qui elle pourrait transmettre la doléance du Sanctuaire...
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 36
Autres comptes : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
23.08.13 22:27
Le froid, la neige, le vent, voilà qui contrastait avec le climat méditerranéen que l'on trouve au Sanctuaire. Yéléna n'aimait pas la chaleur mais le grand froid de l’Arctique n'était pas son fort non plus. Elle aurait donné tout ce qu'elle possédait, soit pas grand chose, pour une mission dans une zone plus tempérée. Mais elle se faisait une raison et si elle était ici, les pieds dans la neige, son masque d'argent couvert de givre, c'était car Athéna le voulait et personne d'autre. Le Pope avait donné l’ordre bien sur car il était le représentant de la déesse mais ce n'était pas sa volonté mais bien celle de l'incarnation de la guerre et de la sagesse.

Pays de merde...

Soufflât elle à travers son masque dont un peu de buée s'échappait par des orifices latéraux qui lui servaient à respirer. On aurait put croire que le masque avait des trous en lieu et place du nez pour laisser passer l'air mais ce n'était pas le cas. Le masque de Yéléna était de sa fabrication et bien que d'aspect traditionnel, il embarquait un système de vision nocturne et d’amplification de lumière ainsi des filtres pour supprimer les éventuels gaz utilisés par les armées gouvernementales des non éveillés.

On y voit que dalle en plus...

Un clic se fit entendre et les visières d'argents recouvrant ses yeux passèrent en mode vision nocturne. Puis un deuxième clic et Yéléna passa en amplification de lumière plus adapté en journée. Elle pesta quelques secondes et un troisième clic se fit entendre et elle reconfigura sa vision dans le mode normal.

Avec tout cette neige, les capteurs de lumière sont saturés et on y voit pas à trois mètre...

Mikasa devait entendre la Silver Saint grommeler derrière elle. Yéléna n'avait pas conscience que la Gold était une femme et encore moins qu'elle se plaisait ici. Tout ce que Yéléna avait en tête en l'instant, c'était le froid qui dévorait ses chaires...

Pays de merde...
avatar
Kain

Date d'inscription : 27/01/2013
Nombre de messages : 31
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
24.08.13 1:06

Le vent glaciale d'Asgard vivifiait les traits fin du visage de Kain. Le Guerrier Divin venait de partir de chez lui et il était bien loin de la demeure des Megrez. L'Ase de Delta marchait paisiblement dans les terres gelées du royaume d'Asgard en attendant d'avoir une réelle affectation pour une mission future.
Bien entendu Kain n'avait pas à cœur de protéger son royaume mais, l'idée de commencer réellement a s'amusé avec le cœur de ses vis à vis était pour lui une incommensurable attente.
De plus il ne tenait pas vraiment à rejoindre le palais directement d'où cette petite escapade tranquille.
Malgré sa volonté d'être seul, sa tranquillité fut totalement perturbé par l'arrivée de deux cosmos l'un semblait avoir le sang chaud et l'autre était plutôt modérer.
Du moins c'est ce que Kain en déduisait par rapport à l'émanation qu'il ressentait. Marchant à son rythme vers ses visiteurs, Kain pensa en même temps aux projets qu'avait Loki. Cela faisait un bon moment qu'il n'avait pas vu ce dieu qui lui servait également de père. Enfin c'est pas comme si sa présence lui manquait mais, sa curiosité était avait toujours une grande importance pour le Guerrier Divin.
Sortant des sentiers battus pour couper court et rejoindre plus rapidement les deux individus, Kain arriva après quelques minutes devant eux.
La neige recouvrait une bonne partie de l'armure du Guerrier de Delta mais, qu'importe ce froid mordant était habituel pour lui.
Retirant son heaume et le coinçant sur sa hanche, Kain s'approcha des deux personnes pour leur couper la route.

Dans un premier temps il se tut jaugea les deux individus avant de prendre la parole.
Après quelques instants, le Guerrier Divin s'exprima :



    "Halte chevaliers... Faites un pas de plus sans mon accord et vous subirez le courroux d'Asgard ! Déclinez vos identités et les raisons de votre présence en ces terres hostiles."


La première approche de Kain fut quelque peu brutale mais, en ces temps incertains, l'ennemi pouvait prendre de nombreuses formes et mêmes les alliés du passé pouvaient devenir les ennemis de demain. Le Guerrier de Delta en savait quelque chose lui qui cachait ses liens avec Loki aux yeux des autres guerriers divin. Kain s'approcha de quelques pas pour montrer qu'il n'était pas réellement hostile à leurs présences et que quand bien même ils pouvaient être nombreux, le guerrier d'Odin n'avait pas une once de peur dans son âme. Folie ou courage ? Aucun des deux, ce n'est qu'une image qu'il donne à ses interlocuteurs du jour. Kain aimait joué ce genre de rôle quoi de plus noble qu'un guerrier prêt à donner sa vie pour son dieu ?
Quelques secondes après sa première intervention, Kain rajouta une couche.



    "Vos cosmos reflètent la chaleur d’Athènes du moins pour la femme portant le masque des chevaliers. Vous êtes bien loin de chez vos chevaliers."

avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 39
Autres comptes : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
26.08.13 11:31

Le chevalier d’Or continua à marcher encore quelques minutes. Derrière elle, le chevalier d’Argent semblait toujours la suivre. Mais les expressions corporelles semblaient lui indiquer que la neige ou le froid voir peut être les deux à la fois ne lui plaisaient guère. Mikasa eut un petit rictus sur le visage. Mais ce rictus ne vit pas puisqu’il n’apparut que dans la pénombre de sa capuche. Mikasa n’avait pas quitté ni son manteau ni sa capuche depuis le Sanctuaire. Elle voulait rester anonyme aux yeux de tous.
 
Son voyage avec Yéléna avait été pour le moins silencieux. En effet, les deux chevaliers n’avaient échangé pendant leur périple. Le chevalier d’Or du Verseau n’était pas du genre bavarde. Elle préférait écouter que parler. Cela avait toujours été ainsi. Et visiblement cela n’avait pas déranger sa sœur d’armes. Ou du moins c’était l’opinion de Mikasa qui pouvait être fausse.
 
Puis, très vite, elle ressentit une présence s’approcher. D’abord doucement puis plus rapidement. Au vu du cosmos, il s’agissait de quelqu’un de relativement puissant. En tout cas, il n’aura pas fallu attendre très longtemps pour voir quelqu’un débarquer pour les accueillir. Du coup Mikasa s’arrêta nette et attendit que l’envoyé arrive à proximité d’eux. Une silhouette apparut dans le champ de vision de Mikasa. Son heaume visé sur la hanche, il s’adressa à eux sans se présenter. Il fut d’abord plutôt agressif vis-à-vis de Mikasa et Yéléna. Il leur ordonna de s’arrêter sans quoi ils s’attireraient les foudres d’Asgard et leur demanda de décliner leurs identités. Quelle ironie quand on se présente pas soit même en premier. Mais pour faire preuve d’une certaines amicalités envers les personnes présentes.
 
Après sa seconde intervention, Mikasa prit la parole. Déguisant sa voix en en voix plus masculin, d’un ton plus grave mais avec une neutralité dans l’intonation, le chevalier du Verseau, seigneur des Glaces, s’adressa à cette personne.

 
« Je suis le chevalier d’Or du Verseau. Tu peux m’appeler Dégel, seigneur divin »
 
Au vu de l’armure ou plutôt robe comme ils disent dans ce pays, il s’agissait de Delta. Le précédent porteur avait été un sociopathe. Espérant que celui –ci soit moins malade pensa-t-elle pendant une seconde.
 
« Et voici Yéléna, chevalier d’Argent de l’Ophiuchus. Mais avant de continuer plus loin et histoire de partir sur des bases saines, aurais-tu l’amabilité de te présenter que l’on sache à qui l’on s’adresse Guerrier divin de Delta »
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 36
Autres comptes : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
26.08.13 19:48
Il  ne fallut pas longtemps avant qu'un autochtone ne se pressente devant les deux chevaliers de Athéna. Cependant, ce n'était pas un simple paysan ou un bouseux du coin qui sortant d'une taverne avait croisé la route des Saints, non, l'homme portait une armure et possédait un puissant cosmos. Il coupa de suite la route et fit barrage de son corps avant de proférer quelques menaces creuses,
cherchant à connaître les intentions de Mikasa et de Yéléna. Le Gold se présenta puis en fit de même pour la Silver l’accompagnant.

Sympa l’accueil...

Yéléna ne cacha pas son ressentiment quand à la manière de recevoir du guerrier appartenant semble t il aux Ases de Odin. Les deux Saint n'avaient fait preuve d'aucune agressivité, du moins pour le moment et se voyait déjà menacé de subir le courroux de Asgard par un illustre inconnu qui aurait bien put être le dernier des sous-fifre d'un dieu se saoulant et mangeant à s'en déchirer le ventre en attendant son fichu Ragnarök.

Ça...

Mais elle ne dit rien. Elle se ravisa de finir sa phrase, laissant le Gold pour le moment gérer la situation. A vrai dire, elle était prête à demander à l'Ase si cela lui arracherait la gueule de se présenter avant d'invectiver de simples visiteurs qui n'avaient présenté aucun signe d’hostilité pour le moment, mais cela aurait sûrement été mal prit et la mission était plus importante que tout avait dit le Pope.

Ça caille ici... On peut pas discuté au chaud dans une auberge ? Ou n'importe où du moins qu'il y ait une cheminé allumée ?

Fit elle en se frottant les mains sur ses avant bras après les avoir croisé pour se réchauffer. Yéléna se doutait bien que l'Ase n'avait pas besoin de se réchauffer et pour Mikasa, cela semblait être pareil. Un chevalier magnant le froid devait être à son aise ici mais pour Yéléna, c'était tout le contraire...
avatar
Kain

Date d'inscription : 27/01/2013
Nombre de messages : 31
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
01.09.13 11:21
[HRP : Désolé de l'attente j'ai chopé une angine ou une saloperie du genre cette semaine XD]


Tout comme ce pays, l'accueil reçu par ces deux chevaliers fut quelque peu glaciale ! Il scruta ses deux homologues et soupira légèrement en voyant leurs réponses à sa sommation. Asgard n'avait reçu aucune missive concernant la venue de deux chevaliers d'Athéna. Même si la relation entres Saint et Ase était bonne par le passé, aujourd’hui avec le temps qui court et les menaces qui peuvent venir de partout. La méfiance est donc de mise et une visité à l’imprévue n'est pas forcement une bonne idée. Kain esquissa un sourire malicieux et délicatement il répondit ces quelques mots aux deux chevaliers qui sont devant lui :



    "Soit, je me nomme Kain de Megrez guerrier Divin de Delta. A en voir ton regard chevalier Degel tu dois connaitre le passé de cette armure. Intéressant...
    Enchanté et bienvenue en Asgard chevaliers."


Le guerrier Divin était quelque peu surpris de voir deux guerriers sacrés de leurs envergures venir pour une simple visite diplomatique. Il porta son attention vers Yelena et avec toute la sympathie qu'il pouvait dégageait dans ses paroles, Kain s'exclama :


    "Il serait trop long de vous conduire dans l'auberge la plus proche. Il est préférable de rester ici mais, chevalier pourquoi n'utilisez vous pas votre cosmos ? C'est pratique et ce froid même mordant d'Asgard n'est pas proche du zéro absolu..."


Dit-il en arborant un sourire qui était à la limite du narquois. Mais, Kain aimait joué avec ses frontières car les mots bien placés pouvaient être bien plus utiles qu'un poing en plein visage. Le vent soufflait avec un mordant à en réveiller les morts mais, Kain était habitué à ce froid et continua sa tirade :


    "Un chevalier d'Or et une guerrière d'argent... Vraiment intéressant, que faites vous loin des terres accueillantes du Sanctuaire ? Il semblerait qu'Athéna se souvienne qu'Asgard existe toujours vous ne croyez pas ? Après tant d'années sans nouvelles voilà que deux haut rangs du Sanctuaire font le déplacement. Je suis assez curieux de connaitre les motivations de votre visite chevaliers."


Cette fois ci Kain jouait volontairement avec l'ironie et le sarcasme. Après tout ce temps le Sanctuaire daigne se souvenir des Guerriers Divin est d'Odin. C'est assez étrange pour que le guerrier Divin soit réellement enchanté de voir leurs camarades du sud. Asgard reste un élément important dans l'équilibre de ce monde et le Sanctuaire avait parfois la tendance à croire que le nord était un territoire annexe. Cette simple pensée irrita quelque peu notre chère ami mais, ses bonnes manières et son intelligence lui dictent d'attendre la réponse des deux guerriers. Après tout ils sont ici sans agressivité alors les conclusions hâtives n'étaient pas de mises... Pour l'instant en tous cas...
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 39
Autres comptes : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
02.09.13 10:32





La personne qui se tenait devant les deux chevaliers d’Athéna se nommait Kain de Mégrez, le guerrier divin. Effectivement ce non et cette armure n’étaient pas inconnus aux yeux de Mikasa. La jeune chevalier d’Or se souvenait de lecture à propos des guerriers divins et des Mégrez en particulier. Mais la mémoire de Mikasa était légèrement altérée suite à son sommeil de près de trente années. Depuis son réveil, elle avait entendu des personnes parler de ce qui s’était passé après qu’elle fut enfermée dans le cercueil de glace. Notamment la guerre ouverte avec Asgard peu après la mort de son maître. Et Mégrez était un nom résonnant avec trahison et complot. Mikasa devait donc se méfier même si les temps avaient changés et que ce dernier ne semblait pas agressif pour le moment. Dans tous les cas, elle avait promis au Pope de ne pas répondre à toutes menaces belliqueuses. Mais elle ne répondit rien à ce sujet. Mikasa parlait très peu mais écoutait beaucoup. Voilà encore une occasion de ne rien dire. Surtout que la Dame des Glaces ne connaissait rien des tenants et des aboutissements de cette affaire. Jusque le seigneur sous-marin avait mis un beau gros bordel amenant Asgard à se montrer hostile avec le Sanctuaire.
 
Elle écouta ensuite la réponse faîte à Yéléna. Mais Mikasa s’en fichait un peu. Son corps était habitué à la rudesse des froideurs extrêmes. Elle pouvait se balader nue dans la neige sans difficulté. Mais cela était un autre sujet. Elle laissa finir Kain sans l’interrompre. Il faisait preuve de sarcasme vis-à-vis des Saints d’Athéna qui avait pourtant dans le passé mis fin au joug sous-marin sur les Terres sacrées du nord, importante pour l’équilibre du monde. Mikasa trouvait que ce sarcasme était quelque peu déplacé. Elle ne dit rien mais eut un sourcil lourd de sens.
 
En tout cas, l’accueil, que ce guerrier fit aux Saintes, bien qu’il soit très particulier et froid, montrait qu’Asgard n’était pas une menace. De moins en apparence ou pour le moment, c’est comme vous voulez. Cela répondait à la première question du Pope. Cependant Mikasa souhaitait accomplir sa tâche au mieux et voulait être certaine que la menace était absente.

 
« Voilà des paroles plutôt durs dans ta bouche, guerrier divin. Athéna t’aurait-elle offensé de quelque manière que ce soit. Je viens ici apporter un message de paix entre nos deux mondes. Athéna n’a jamais oublié Asgard et les Saints sont toujours les amis de ton Peuple. J’ose espérer qu’il en est de même pour les Divinités Nordiques à l’égard du Sanctuaire… »

 
Elle fit une courte pause, histoire de voir une quelconque réaction de la part du guerrier lui faisant face. Puis elle reprit avec toujours cette même intonation. Cette même intonation qui permettait à Mikasa de cacher son sexe. A parler trop longtemps, cela tirait sur les cordes vocales. Il arrivait à Mikasa d’être aphone mais rarement. Le prix à payer sans doute à cette loi du Sanctuaire. Malgré tout, la voix était neutre, inexpressive. Ni trop dure ni trop douce. Le genre de voix qui annonce le départ ou l’arrivée des trains ou des avions, ou des cours de la bourse.
 
« Jadis, une Alliance existait entre le Sanctuaire et Asgard. Je suis venu honorer cette Alliance et la renouveler en ces temps où le monde vacille dans les Ténèbres… »


avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 36
Autres comptes : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
03.09.13 19:15
Kain de la Merguez ?!!!

Etait ce le froid qui faisait perdre la raison à Yéléna ou avait elle volontairement écorché le nom du représentant du peuple de Asgard ? A vrai dire, ce n'était pas vraiment important même si cela pouvait être très mal prit par ce Kain de Megrez, se voyant ainsi comparé à une vulgaire saucisse épicé que l'on prépare au barbecue.

Ouais, le cosmos, ça peut réchauffer...

Mais la guerrière ne fit pas exploser son cosmos. En effet, elle maîtrisait l’électricité et la foudre en général. Son aura n'était pas froide comme celle de Mikasa mais ne dégageait pas la chaleur d'un guerrier manipulant le feu et les flammes.

Vous permettez ?

Et elle s'écarta des deux hommes pour s’approcher d'un arbre non loin de la route avant de poser sa paume sur l'écorce de celui ci. Quelques secondes plus tard, le ciel se chargea d’électricité statique et généra une différence de potentiel entre l'atmosphère et le sol. Dans un vacarme assourdissant, la foudre tomba du ciel une unique fois, embrasant le bois sous l'effet de la chaleur de l'impact.

Si ça ne vous dérange pas, je vais rester ici...

Elle se retourna  en direction de Kain et Mikasa tout en restant à coté du brasier ainsi formé, bien au chaud tout en se contre-fichant des risques d’incendie que cela pouvait occasionner. Après tout, elle se réchauffait comme elle pouvait et si le rustre Asgardien ne pouvait même pas les conduire au chaud par simple courtoisie, elle n'avait pas à faire le dos rond pour se faire bien voir.

L’accueil est finalement aussi froid que votre climat. Est ce ainsi que l'on reçoit en Asgard ? J'espère que votre dieu sera plus enclin à nous recevoir que vous l'êtes ?

Yéléna donnait l'impression de jouer au bon et au mauvais flic. Mikasa avait le rôle du bon flic et Yéléna bien sur, celui du mauvais. Le gold restait dans la neutralité la plus total tandis que la silver se montrait effrontée et brûlait un arbre pour ce réchauffer.  
avatar
Kain

Date d'inscription : 27/01/2013
Nombre de messages : 31
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
03.09.13 22:48

L'attitude hautaine de Kain avait fait mouche... Les deux interlocuteurs du Guerrier Divin n'avaient que peu apprécier la démarche. Le sourire en coin, Kain allait devoir être un peu plus courtois avec ses hôtes du jour. Après tout ils n'étaient pas là pour chercher querelles.
Du moins d'après les paroles pleines de sagesse du chevalier d'Or du Verseau. Ainsi la supposition du Guerrier Divin était bonne.
Après tant d'années, les Saint désirent consolider les liens entres Asgard et le Sanctuaire. Dans un premier temps, le jeune guerrier trouva l'idée pertinente. C'est même le meilleur choix pour les deux factions. Mais, la décision ne lui appartenait pas. Les consignes de ses supérieurs étaient clairs. Le regard était plus insistant, Kain continuait son observation.
C'était bien la première fois qu'il avait à faire à un chevalier d'Or. Il était curieux de connaitre l'étendu des pouvoirs de ces guerriers de légende. Par le passé ce genre de confrontations avaient eut lieux. Et les dernières paroles de Degel sonnaient comme un rappel à l'ordre concernant le passé. Le regard plus tranchant, le Guerrier Divin aborda un visage lourd de sens.
Dans les souvenirs de Kain se dessina le visage des Guerriers Divin morts pour rien lors de la Grande Guerre contre le Sanctuaire. Pour le peuple du nord ce douloureux souvenirs est encore aujourd’hui dans les mémoires. Oui ce fut un événement tragique, Kain adopta le visage adéquate pour le démontrer même si réellement... Il n'en avait rien à faire. C'était son rôle d'être bon et compatissant non ?
Il porta alors ses yeux écarlates vers la guerrière d'Ophiuchus... Elle était quelque peu étrange ? Oui pensa Kain aux premiers coups d’œil. Il était légèrement amusé par son attitude... Après tout les animaux savent se faire remarquer non ? C'est avec le visage amusé qu'il regarda la jeune femme faire flambé un arbre de cette forêt sacrée... Bon geste lorsqu'on vient chez des alliés pour reconduire une alliance !
Il n'avait que faire d'un esprit aussi infantile, pénible et même inintéressant. Il ne porta pas d'attention aux paroles de la Saint mis à part le mépris qu'il lui était dû.
Le chevalier d'Or du Verseau semblait plus disposé à parlementer et c'est avec lui qu'il allait continué la discussion.


    "Détruire un arbre sacré devant un Guerrier Divin est un blasphème chevalier. Est-elle consciente de son geste ? Enfin je n'en tiendrai pas rigueur, je ne ferais qu'éteindre ce feu."


Kain d'un revers de sa main lança une bourrasque de cosmos qui éteignit ce feu de fortune. Le Guerrier Divin adressa un sourire plein de sens à cette femme. Les gestes valent parfois plus que des mots... Si elle n'est pas dénuée d'intelligence, elle comprendra parfaitement le message.
Reportant son attention vers le chevalier d'Or, Kain continua sur sa lancée :


    "Pour tout à l'heure, veuillez excuser mes paroles... Vivre dans le grand nord est un sort bien ingrat qui ne peut être compris par les étrangers.
    Loin de moi l'envie de contrarié des émissaires de la déesse Athéna. Je ne suis qu'un humble serviteur d'Odin et je réitère mes salutations."


Kain n'avait pas besoin de voir Loki pour voir son visage. En effet, le dieu aurait rigolé devant cette scène. Le Guerrier Divin ne pensa pas un seul mot de cette dernière tirade mais, son rôle au sein des terres nordiques ne l'autorisait pas à être lui-même. Ce ne serait pas amusant, les mots sournois et les tournures de phrases mesquines sont bien plus amusant à dire lorsqu'on joue un gentil non ?
Intérieurement, Kain s'amusait de ce rôle de chevalier servant mais, si ces interlocuteurs le connaissait vraiment ils feraient bien plus attention. Mais, qu'importe son rôle était parfait et il n'attaquait jamais ouvertement ses interlocuteurs. De même que ses actions pour le royaume étaient un gage de son implication et de sa dévotion pour ce pays. Ainsi il pouvait continué ouvertement a joué ce rôle.


    "Néanmoins Chevaliers, même si votre venue est plus que bienvenue... Je crains être porteur d'une réponse négative. Comme vous le dites très justement, le monde se recouvre lentement d'un voile de sang... Les temps sombres du passés resurgissent du néant et font ainsi bouger les factions. Les Guerriers Divin sont de nouveau présent pour faire face au mal. Et à l'heure actuelle nous ne connaissons pas ces menaces. Donc je crains devoir refuser cette offre pour le moment. Nos directives pour le moment ne sont pas encore convenues si ce n'est que nous restons observateurs des mouvements planétaire. Ainsi notre prise de position sera effective lorsque notre grande prêtresse de Polaris aura désigné notre ennemi. Chevalier trente années se sont écoulés depuis ce tragique événement qui a consolidé les liens entres Ases et Chevaliers. Pour l'heure nous ne pouvons qu'attendre avant de reconduire cette alliance entres nos deux peuples. Soyez sur que lorsque le mal sera identifié, nous n'hésiterons pas un seul instant..."


Bien-sur pour l'heure ils ne pouvaient pas acceptés d'alliances avec quiconque. Même une alliance avec le Sanctuaire, après tout par le passé ce camps fut également gangrené par un mal intérieur. Donc ce qui est déjà arriver peut également se reproduire. Et ce terme vaut pour toutes les actions passés...
Kain esquissa un sourire rassurant pour rester bien ancré dans son rôle et tentant de rassurer ses hôtes. Le Guerrier Divin conclu la discussion sur une dernière parole :


    "Même si pour l'heure nous ne pouvons répondre positivement à votre demande. Il ne m'est pas interdit de vous inviter au Palais des Polaris si vous désirez rester quelques temps parmi nous. Nous ne sommes pas non plus des ennemis..."


Le Guerrier Divin de Delta attendait patiemment la réponse de ses interlocuteurs. Kain n'allait pas les jeter dehors comme des malpropres, ce n'est pas convenable...


[HRP] Sorry Yelena prends pas pour toi le fait que mon perso ne réponde pas réellement à tes phrases XD C'est une crevure ^^"[/HRP]
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 39
Autres comptes : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
04.09.13 23:54
[HRP]Y avait pas un message de Freyja??[/HRP]




Mikasa n'avait pas fini sa phrase que Yéléna venait de mettre le feu à un arbre. Cet arbre semblait sacrer aux yeux du guerrier divin. Et Mikasa comprenait parfaitement cet été d'esprit. Cependant, elle resta stoïque dans cette situation et ne fit rien de particulier. Visiblement la Sainte d'Argent avait un caractère un peu particulier. Il faut dire qu de mettre le feu à une forêt sacrée pouvait être vu comme un acte belliqueux. Or, ce n'était pas le but que la Dame des Glaces était venu rechercher. Sa mission avait été donné quelques jours auparavant par le Grand Pope. Et les paroles de ce dernier résonait encore dans l'esprit de la nouvelle gardienne du onzième temple.

« Il est un territoire dans lequel j'aimerais que tu te rendes. Un lieu sacré, tout au Nord du monde. Une terre où règne un autre panthéon, celui d'Odin, père nordique de tous les dieux, souverain du Nord, et gardien de l'équilibre du Monde. Je souhaiterais que tu te rendes sur ses terres, que tu observes la situation et évalue le danger. Si le danger est absent, je te demanderai d'aller voir le représentante du dieu, et de négocier une entrevue entre nos deux camps. Ce temps de paix ne va malheureusement pas durer. Les dieux se sont déjà mis en marche, les hommes ont fait de même. Les guerres divines vont reprendre sous peu, les étoiles ont parlé. Le Monde des Hommes tel que nous le connaissons risque de sombrer si nous n'agissons par rapidement. Une guerre totale ne peut être menée si nous ne sommes pas plus nombreux. Je peux m'assurer seul de la défense de cet endroit, mais le monde est trop vaste pour que nous le protégions seul.

Asgard a de tout temps veillé sur la protection de son peuple, et de la Terre en conservant les pôles gelés, maintenant l'équilibre du monde. Mais dans le passé, Poséidon a trahis Odin, a forcé les vaillants guerriers divins à se battre contre les forces d'Athéna. Ma mémoire me dit qu'il s'agit d'un peuple fier et puissant, mais cela, tu dois le savoir, n'est-ce pas ? En faisant le premier pas, en demandant de l'aide à leur peuple, nous nous mettons en situation d'infériorité, nous leur donnons la décision, et donc le pouvoir. J'espère que cela aidera à créer la confiance entre nos deux peuples pour qu'un accord soit trouvé avant que les choses ne s'accélèrent de part le monde. Qu'en dis-tu, chevalier du verseau, acceptes-tu la mission que je te confies ? Promets-tu de ne rien tenter qui pourrait conduire à l'échec de cette mission ou aux relations entre nos deux sanctuaires ? »


Les paroles du Pope était aussi limpide que du cristal. Et même si Mikasa n'avait juré fidélité qu'en son maître, ce dernier croyait en Athéna. Donc la jeune femme devait croire en elle et en son unique représentant. C'est pourquoi elle était parti dans ces contrés froides. Mais il n'était pas question que cette Saint d'Argent fasse capoter les négociations. Faisant une légère courbure sur l'avant, la main sortant de son manteau sa main masquant l'armure du Verseau pour la placer sur son torse. Elle pouvait sentir sa poitrine compresser sous des bandages pour masquer ses formes au cas où elle devait dévêtir de cette dernière. Ce geste était une forme d'excuse. Mais pour le faire comprendre clairement, une fois que l'incendie fut éteint, elles 'adressa au guerrier de Delta.

« Je te demande d'excuser l'attitude de mon compagnon d'arme. Et je te remercie de ne pas tenir rigueur de cet outrage... »

Puis ce tournant vers la Saint d'Argent :

« ...et elle promet de ne pas recommencer. Sans quoi elle devra répondre de ses actes. »

Les paroles avaient été prononcés sur un ton très froid. Elle se reconcentra sur le guerrier divin. Ces paroles se voulaient réconfortante. Mais la réponse du guerrier était négative. Cependant quelque chose dans l'attitude et les paroles de ce guerrier sonnaient faux. Les Megrez avaient mauvaise réputation ayant l'odeur de la trahison et Mikasa le voyait au travers de Kain. Ces paroles avaient beau être amicales, elles résonnaient dans le cœur de la froide guerrière du Sanctuaire comme dupe. Une fois qu'il eut fini, elle prit la parole.

« N'est pas d'inquiétude ! Vivre dans le grand nord est peut être un sort bien ingrat  mais qui ne peut être compris par les étrangers. Et je suis désolé que tu nous donnes cette réponse. Mais je respecte votre choix. Lorsque la menace frappera à votre porte, Asgard pourra compter sur le soutien du Sanctuaire. En espérant pour le bien de votre Peuple que cela n'arrive jamais. Cela signifie que vous aurez échapper aux malheurs de la guerre.... »


Faisant une pause, elle reprit pour conclure sur l'invitation de guerrier.

« C'est avec grand plaisir que j'accepte ton invitation au Palais. »


Puis se retournant vers Yéléna, elle s'adressa à elle d'un timbre froid et masculin mais inaudible du guerrier divin :

« Puisque que le climat ne te sied guère, je ne te retiens pas. Tu peux toujours retourner au Sanctuaire rapporter les paroles d'Asgard. Mais si tu restes, ne provoque pas ce Peuple inutilement. Si tu veux une guerre ouverte avec Asgard, fais-la seule. Mais le Sanctuaire ne te suivra pas dans ta folie »

S'adressant au guerrier divin à nouveau :


« Ouvre le chemin, je te suis.. »



avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 36
Autres comptes : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
07.09.13 17:41
L'Asgardien n'avait pas laisser Yéléna se réchauffer bien longtemps et d'une vague de cosmos, il étouffa le feu que la Silver avait créer. La guerrière aurait put se fâcher mais non, elle jubilait derrière son masque d'argent high-tech qui enregistrait tout ce qu'elle voyait afin de garder trace de tout cela. Quelques coupures au montage et elle fera passer les Ases pour des rustres violents rejetant toutes aide ou demande d’alliance. Avec un peu de chance, elle pourra même les faire passer pour l’ennemi aux yeux du monde. Oui car cela n'a pas pour but de convaincre les Saints ou le Pope mais le peuple de la terre que seule Athéna mérite qu'on la vénère. Les autres dieux païens sont des imposteurs et Yéléna n'espérer qu'une chose, que l'humanité leur tourne le dos avant de rejoindre Athéna.

Bah je vais en brûler un autre...

Dit elle pour que cela soit bien audible de tous. Avec un peu de chance, Kain attaquera et l'enregistrement habilement modifié fera passer les Ases encore plus facilement pour des ennemis. Cependant, alors qu'elle s'approchait d'un autre arbre, elle entendit les propos de l'Ase. Le refus d'une coopération lui allait parfaitement mais alors qu'il avait refusé de les conduire dans un endroit chaud  pour discuter, il invitait les deux Saints au palais de Polaris. Yéléna leva un sourcil derrière son masque et d'un coup s’interrogeait. L'Ase avait d'abord refusé toute aide ou alliance puis avait vu Yéléna mettre le feu à sa forêt soit disant sacrée et pourtant invitait les Saints tout de même à venir dans le lieu le plus sacré ici... Cela sentait la traîtrise et Yéléna s'y connaissait bien en traîtrise. Un coup de poignard dans le dos allait peut être vite arrivé et cela ne pouvait que plaire à la porteuse de l'armure de l'Ophiuchus.

Mais si il y a une cheminé au palais, ça change tout...

Yéléna se retourna affichant un sourire malsain mais cacher par le masque que les femmes chevaliers portent de coutume. Elle ne prit même pas note des remontrances du Gold à son attention. Il jouait son rôle après tout, il était là pour l'alliance et ne se rendait probablement pas encore compte que Athéna n'avait pas besoin d'un tel partenariat avec un dieu hérétique. Cependant, elle n'apprécia pas du tout de voir Mikasa s'incliner devant cet Ase même par politesse. Les Saints devaient se montrer forts et imposer la volonté d'Athéna et non pas courber le dos devant des arriérés vénérant un vieux borgne incapable de se battre sans  un taux d’alcoolémie à en faire exploser un alcootest de la police local...

Mais bien sur, elle ne recommencera pas...

Intelligible de tous, on pouvait sentir dans la voix de Yéléna une certaine amertume. D'aucun aurait penser qu'elle n'avait pas apprécié de se faire rappeler à l’ordre par le Gold mais il n'en était rien. Dans l'esprit fanatique de Yéléna, Mikasa était déjà presque considéré comme un traite à Athéna pour avoir simplement montrer de la politesse au Ase en s'inclinant devant lui par la faute de la Sainte d'argent.

Mais ne comptez pas sur moi pour retourner au Sanctuaire ainsi. Cet homme change d'avis trop facilement, surtout après m'avoir vu brûler sa forêt sacrée. Vous aurez besoin de quelqu'un pour couvrir vos arrière quand il tentera de vous poignarder dans le dos...

Répondit Yéléna à Mikasa de manière à ce qui lui seul l'entende tout comme l'avait fait le Gold quelques secondes auparavant.

Je serai derrière vous...

A vrai dire, elle n'avait que faire que Mikasa prenne un coup de couteau dans le dos, elle voulait juste garder un œil sur lui afin de se faire un avis. Après tout, il était chevalier d'or et ne pouvait que partager la vision de Yéléna, c'est à dire que Athéna doit régner sans partage sur le monde. La Silver devait encore attendre un peu pour arrêter son avis sur le Verseau, le cataloguer de traître pour le moment était peut être hâtif...




Hrp = Pas de souci Kain ^^ Yéléna est une vraie saloperie dans son genre aussi mr Red le retour
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 36
Autres comptes : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
10.09.13 23:16
La situation était tendue et il n'aurait suffit que d'une étincelle pour que cela finisse en incident diplomatique. Yéléna avait d'ailleurs semé les premières graines de la discorde et ce petit jeu l'amusait. Elle ne voulait pas d'alliance et quoi qu'en pensait le Pope, elle était sure que Athéna serait du même avis qu'elle. Cependant en l’absence de celle ci, Riku le nouveau représentant de la déesse donnait les ordres...

Bip, bip... Bip, bip...

Mais se fut la sonnerie d'un téléphone portable qui la sortie de sa petite réflexion. Son appareil était un modèle satellitaire, le genre d'appareil hors de prix qu'elle avait sûrement volé en ville mais qui avait l'avantage de capté partout sur la planète, sauf dans les tunnels... Fouillant rapidement dans une pochette fixée à sa ceinture, la Silver en sorti le petite gadget high tech qui continuait de sonner sans s’arrêter. D'une action de son pouce, elle déploya l’antenne et ouvrit le clapet de celui ci, posant son regard sur l’écran...

Tien ?

Elle s'étonna de voir affiché sur l'écran les mots
« Poste de garde du Sanctuaire ». Il est vrai qu'elle était de garde avant de partir avec Mikasa mais le poste n'avait que très rarement besoin d'appeler ceux en faction le jour même, il fallait vraiment que cela grave a moins que quelqu'un ait juste appelé par erreur.

Oui ?

Tout en portant le téléphone à son oreille, elle se retourna et s'éloigna un peu, s'approchant de l'arbre encore fumant qu'elle avait incendié plus tôt.

Quoi ?!! Vous êtes sur ?

A l'autre bout du file une personne répéta légèrement paniqué la situation.

J'arrive au plus vite, tenez bon !

Yéléna avait à peine raccroché et rangé l'appareil dans sa sacoche qu'elle se retourna en direction de Mikasa. Se mettant face à lui, elle lâcha juste ces quelques mots.

Le sanctuaire est attaqué. Par qui, je ne sais pas mais il y a au moins un assaillant. J'y vais de ce pas. Libre à vous de restez ou de revenir avec moi mais le Sanctuaire est désormais ma priorité.

Elle avait chuchoté le plus bas possible pour que seul Mikasa l'entende. Il était préférable pour le moment que les Ases ne sachent rien de cette attaque. Libre après au Gold de les en informer.

Faisant exploser son cosmos, elle se mit à courir à grandes enjambés dans la neige en direction de l'aérodrome le plus proche. Se fiant au GPS incorporé dans son masque, il y en avait un à quelques kilomètre. Il ne resterait qu'a la jeune femme de convaincre un pilote de la ramener au Sanctuaire et les arguments de Yéléna sont généralement assez percutant.



DIrection Rodorio...



Hrp = Désolé du double post mais le devoir m’appel ^^ Et désolé pour l'arbre mais fallait me payer un café au chaud  mr Red le retour
avatar
Kain

Date d'inscription : 27/01/2013
Nombre de messages : 31
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
15.09.13 13:10

Le Chevalier du Verseau semblait beaucoup plus à l'écoute que sa camarade du jour. Tentant tant bien que mal de calmer les ardeurs de la guerrière d'Argent, le chevalier du nom de Degel continua sur sa tirade. Kain était patient et calme attendant sagement la fin de leur petite discussion.
Après tout c'était bien à Degel de recadrer les actions de sa camarade. La hiérarchie devait être respecter pensa dans un coin de sa tête, Kain.
Les paroles du Saint du Verseau étaient pleines de sens. Le guerrier Divin de Delta était quelque peu satisfait de la situation après tout elle se faisait "gronder" par son supérieur.
Même si au plus profond de lui, Kain était déçu qu'elle n'est pas continué dans sa stupidité... Qu'importe il avait proposé aux Saint de se rendre au Palais des Polaris. Si alliance il n y a pas pour le moment, l'hospitalité n'était pas une mauvaise idée.
Lorsque Degel en eut terminé avec sa réprimande, le chevalier d'Or exprima quelques mots que le Guerrier Divin avait du mal à comprendre. Quelques mètres sépare les deux camps l'un de l'autre même si les paroles n'étaient pas fluide, il percevait tout de même quelques mots.
L'air de rien, il n'en tenait pas rigueur même si ce fut quelque peu offensant d'être tenu à l'écart. Pour des gens désireux d'une alliance, ce genre de cachotteries n'étaient pas de très bon gout pensa Kain.
Puis tout en ouvrant le chemin menant au Palais des Polaris, Kain eut le "privilège" d'écouter les imbécillités de la guerrière d'Argent.
Le guerrier Divin était maître en double jeu et l'ambiance actuelle pesait lourdement sur les deux individus que sont les Saint d'Athéna. Méfiant ils étaient surement, Kain s'amusait de la situation. Laisser planer des doutes est une chose assez amusante pour le Guerrier Divin même si pour l'heure il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Les deux invités continuèrent de suivre le Guerrier Divin.
Kain aurait pu s'occuper d'eux assez facilement en les menant directement dans un endroit dans lequel ils n'auraient rien pu faire. Oh oui ça aurait pu être si simple de s'en débarrasser mais, ce n'était clairement pas pour cette raison qu'il passait par là aujourd’hui. C'est le pur hasard qui était responsable de la présence de Kain devant les deux guerriers d'Athéna. Tout à coup un son résonna et Yelena interrompu sa route pour répondre à certaines obligations. Kain stoppant le pas, restait attentif à la situation.
La guerrière d'Argent semblait perturbée par ce coup de téléphone.
Trop de chuchotements pour des personnes désirant une alliance avec les Ase. La confiance était importante dans ce genre de cas de figure et actuellement elle n’existait pas. Kain était donc conforté dans le choix d'Asgard...
Après, peut être que son armure n'inspire pas confiance ? Qu'importe, pensa Kain, même si pour lui il n'avait rien fait de mal pour faire capoter une alliance. Il ne faisait que suivre les ordres qu'il avait eut quelques temps auparavant.
La guerrière d'Athéna quitta les lieux sans forme de politesse... Sautant sur l’occasion pour attaquer une nouvelle fois cette personne Kain s'exprima.


    "Je vais commencé à croire que vous êtes le seul chevalier d'Athéna ayant reçu une bonne éducation... Je n'aime pas me mêler de ce qui ne me regarde pas. Mais, vous faites preuve de beaucoup de discrétion à mon égard... Tenez vous réellement à cette alliance ? Car si je ne m'abuse, la confiance est le premier vecteur d'une bonne alliance non ? De plus, même si je ne peux répondre positivement à votre réponse, ce genre de comportements me prouve que mes supérieurs ont raison de ne pas accéder à votre requête. N'es-ce pas paradoxal Chevalier du Verseau ?"


Il fit un signe de la main pour invité Degel à poursuivre sa route en sa compagnie. Le palais des Polaris n'était plus très loin maintenant et Kain allait enfin pouvoir connaitre sa prochaine affectation.
Cela faisait longtemps qu'il ne c'était pas amusé, il espérait qu'Aaricia ait une mission intéressante pour lui.
Tout en poursuivant sa route, Kain attendait la réponse du chevalier du Verseau. Les événements au Sanctuaire devait surement être grave pour qu'un émissaire quitte sans un mot et dans la précipitation les lieux.
Sans le montrer, ce fait intrigué particulièrement Kain. Pourquoi n'irait t-il pas au Sanctuaire après tout ça ? Intéressante idée mais, pour l'heure ce n'était pas sa préoccupation première.



[HRP : Sorry du retard, poste directement pour répondre à mon perso et pour enchaîner dans le palais des Polaris ^^ Je te répondrais directement là bas Wink ]
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 39
Autres comptes : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
16.09.13 10:17


 
Le chevalier d’Or du Verseau avait à peine fini sa phrase de mise en garde vis-à-vis de la sainte d’Argent que cette dernière enchaîna. Elle lui sortit des propos quelques peu incohérents. Elle parlait d’éventuelles atteintes physiques contre les chevaliers d’Athéna de la part des guerriers divins. Pourquoi ferait-il cela ? Il n’avait aucune raison d’atteindre à la vie de deux représentants du Sanctuaire. Et quand bien cela arriver, Mikasa n’était pas du genre à être tendre. Avec son côté froid, le côté de Mikasa, Dégel pouvait se révéler véritablement sans pitié car sans émotion aucune. C’est vrai que Mikasa avait promis de ne pas déclencher une guerre ouverte avec le peuple d’Asgard. Alors ce n’est pas un chevalier d’Argent qui allait mettre en l’air et détruire ce que le Sanctuaire essaie de mettre en place avec ce fier Peuple. Elle continua à répondre à Yéléna, toujours de manière inaudible à l’oreille de Kain. Mais avec toutes ces cachoteries, cela allait finir par attirer l’attention du guerrier de Delta.
 
« Arrête ta paranoïa, chevalier. Et sache que je n’ai nul besoin d’aide et encore moins de la tienne »
 
Elle se retourna et poursuivit sa marche derrière Kain dont elle crut apercevoir un rictus d’amusement sur le visage. Elle effaça rapidement cette idée de son esprit et se dit qu’elle avait probablement rêvé.
 
Ils continuèrent à marcher en direction du Palais de Polaris. Tous restaient silencieux, il est vrai en même temps que Mikasa ne voulait plus adresser la parole à Yéléna. On se demande comment Athéna peut accepter ce genre d’individus dans ces rangs. Elle ne l’a pas personnellement rencontré, ni dans le passé, ni dans cette époque. Mais le cosmos qui la tira de son sommeil de glace était doux et bienveillant. Tout le contraire de Yéléna. Et même temps, Mikasa n’était pas non plus une enfant de cœur. Mais elle n’avait pas de prédisposition au mal. Ou à faire le mal ou provoquer inutilement un guerrier divin juste pour s’amuser. Puis leur marche silencieuse fut interrompue par le bruit d’un téléphone portable. Mikasa avait horreur de ces choses-là. Mais il semblait que c’était la mode. Cela faisait quelques années que beaucoup avaient ce genre de petit appareil. Une fois la conversation finie, Yéléna s’avança faire la sainte à l’armure du Verseau. Elle lui annonça la présence d’une menace au Sanctuaire. Voilà qui n’arrangeait pas Mikasa. Proposer une alliance avec les Ases en temps de calme, c’est plutôt positif. On ne nuit à la santé de ces nouveaux alliés. On dirait véritablement un coup du sort à la défaveur de la sainte. Et ces messes basses vont finir par agacer Kain, si ce n’est pas déjà le cas.
 
Sans dire un mot, Mikasa regarda partir la sainte d’Argent. Elle reposa son attention sur le guerrier divin. A sa tête, celui-ci allait peut-être lui  demander quelques explications…
 
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Alliances...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Cercle Polaire Arctique :: Nordheims :: Asgard :: La Forêt ténébreuse-