:: Zone Guerre Sainte :: Asie et Océanie :: Death Queen Island :: Le portAller à la page : Précédent  1, 2
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Nov - 15:10
Yéléna était restée quelques jours à l'hôpital de Athène. Finalement ses blessures n'étaient pas si graves et elle ne fut même pas envoyée en soins intensifs. Plusieurs médecins travaillant pour le Sanctuaire la prirent en charge, désinfectant ses plaies et les suturant du mieux possible. On lui transfusa deux bons litres de sang tout de même au vu des hémorragies qu'elle avait subit et des broches furent placées aux niveaux des fractures pour remettre tout cela en place. Dopée aux calmants et aux antidouleurs, la jeune femme dormit près de 24 heures non stop. Le docteur en chef aurait voulu la garder sous surveillance au moins deux semaines mais il se doutait que la Sainte ne resterait pas aussi longtemps. Après un tel combat, du moins de ce qu'il en avait apprit, les chevaliers ont tendance à vouloir repartir à la guerre plus vite que de raison et il se doutait que Yéléna ne dérogerait pas à la règle...

On arrive m'dame !

En fait, au bout de quatre jours, elle avait quitté sa chambre et s'était rendu à l’aéroport de la ville. Un billet d'avion en poche et son armure dans la soute, elle s'envola en direction de Dead Queen Island, du moins en direction de île la plus proche où un pilote acceptera de se poser. Le voyage se termina en bateau, à bord d'un petit chalutier qui avait l'habitude de commercer avec les Blacks Saints et les habitants de l'île.

Bien, j'arrive...

Sortant de sa cabine, la guerrière se souvenait de ses frères et sœurs d'armes envoyés de part le monde à la recherche de ce Skanda ou d'éventuels complices de celui ci. Elle, on lui avait sommé de se reposer mais elle n'avait pas envie de cela. Alors elle s'était mit en tête elle aussi de mener sa propre enquètes et comme personne n'avait évoqué les Blacks Saints, elle savait qu'elle serait la seule sur ce coup, en espérant que cela mène à quelque chose de concret et pas juste à rencontrer une bande de bouseux sur leur caillou pourri, paumé en pleine mer.

Vache ça à morflé dans le coin !

Le capitaine constatait tout comme Yéléna que le port avait bien souffert, à se demander si une guerre n'y avait pas eu lieu. Finalement, Yéléna n'y trouverait peut être pas grand chose...

On accoste ! Lancez les amarres !

Quelques minutes plus tard, portant son armure et son masque hight-tech, Yéléna posait pieds à terre et ne pouvait que constater effectivement que la zone était en ruine. Des gens couraient ça et là à la recherche de survivant ou essayait de déblayer ce qui pouvait l'être...

C'est un dépotoir ici ?

Dit elle à voix haute et ne masquant en aucun cas son cosmos. Elle avait besoin d'information et un Black Saint serait surement plus à même de l'informer, surement plus qu'un simple pecnot du coin...
avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Nov - 15:46
[hrp] Petit Message d'information:

Tu peux voir ça et là quelques hélicoptères de transport, des vivres, du matériel de construction, des équipes  de médecins qui soignent des gens, des ouvriers commençant la reconstruction du port. Tout cela bien sur officiellement sous la bananière du crane, les black knight n'allait pas crier sur les toit qu'Heaven Inc est leur couverture officiel.

L'Île noire bien que gravement touché emploi des moyens colossaux pour retrouver le temps de sa splendeur et même le dépasser.

Ton perso peut seulement se douter que la confrérie noire est bien plus puissante qu'avant et qu'elle possède des moyens à ne pas négliger.

Sur le port, il y a une petite unité de guerriers des ombres qui fait régner l'ordre et est garant de la sécurité( Largo peut si il le souhaite s'en déclarer le capitaine)

Si  la moindre question, n'hésitez pas à me mp.^^
[Hrp]
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 13 Nov - 9:10

Bah voyons ! Largo était à deux doigts de son heure de gloire pourtant, mais il avait fallu qu'une femelle s'en mêle. C'est toujours pareil ! Ces petites bêtes-là avaient le chic pour s'introduire dans une relation, afin de mieux tout piquer ensuite. Ça ou alors un autre gars avec une coupe efféminée... mouais bof, et des nibards quand même.
Black Perseus voulut l'ignorer au début. Après tout, il était en pleine course, et ô grand jamais, il ne se serait arrêté pour ramasser quelqu'un. De toute manière, chacun avec sa fonction ici bas. Cependant, la sauvageonne dégageait une aura très étrange. Le truc que tu croises pas à tous les coins de rue de Death Queen Island, quoi.
Ce fut donc seulement en pivotant la tête vers la concernée, qu'il remarqua enfin que primo, celle-ci portait une armure, et deuzio, un masque ? À moins qu'on lui avait déjà pétrifié le visage par le passé ? À ce moment-là, Largo se dégagea illico de toute responsabilité en lâchant "ah ça, c'est pas moi" dans le vide.

_ Bah merde alors ! Reprit-il, lorsqu'il rejoignit la donzelle pour la dévisager un peu plus. Le dernier type qui t'est passé dessus ne t'a pas loupé, on dirait ? Rha, ces mecs, j'te jure !

Bien sûr, le grand blond jouait un peu au con. Il avait bien appris sa leçon concernant certaines femmes Chevalier, qui prenaient un malin plaisir à se coller ce genre d'artifice sur le nez. Cependant, vu son goût pour ses chefs-d'oeuvre en pierre lisse, il estimait être mieux placé pour exhiber la perfection chez les autres.

Après quoi, la petite blagounette étant faite, Largo entra enfin dans le vif du sujet. Une seule question importait, en fin de compte. Qu'est-ce qu'elle foutait là ?! Le Chevalier Noir serra alors vite le poing, banda rapidos le biceps, crépita des dents, et fronça les sourcils. Et ouaip ! Tout l'attirail du gars pas content, prêt à en découdre si on lui répondait de travers.
Ah ! Et aussi l'Armure Noire pimpante, évidemment. Encore un peu d'ailleurs, et le rebelle se mettait à calculer qui avait le plus de métal sur la peau.

_ Bon alors ! T'es qui, toi ? Tu m'en vois désolé si j'te souhaite pas la bienvenue, hein.

À son tour, cosmos tout-dur en éveil, Largo se préparait au pire. Bah déjà, une femme. Et en prime, d'un camp adverse au vu de sa dégaine. Bon d'accord, et il devait remettre à plus tard sa première mission. Mais ça, chut !

Bref, on était à des années lumière d'un éventuel rencard. Et puis de toute façon, ces choses-là étaient connues pour ne fonctionner qu'avec le Seigneur Noir Takeya. Pendant ce temps, autour d'eux, les scènes de tristesse et de désolation continuaient de vaquer à leurs occupations. Et vazy que je chiale, ou vazy que je fais le ménage.

/hrp: j'ai pas tout pigé le pourquoi du truc au-dessus, donc tant pis si me suis gourré qque part, hein. ^^'
pis pour la couleur illisible, c'est ballot, je sais. mr Red le retour mais comme ça, chuis pas le seul à morfler, qui sait, huhu.
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Nov - 17:57
Il ne fallut pas longtemps pour qu'un primitif local ne pointe le bout de son nez crasseux, portant fièrement son armure cramoisi, pale copie de la noble Cloth de Persée. Cependant, et ce même si ce chevalier d'opérette tentait de communiquer dans un langage déplacé, presque ordurié, il montra vite sa vraie nature. En effet le barbare se mit en posture pour montrer qu'il était fort et impressionnant, le genre de caricature que l'on voit dans les bandes-dessinées japonaises de mauvaises qualités. Mais a vrai dire, ce n'était pas en bombant le torse et en déployant son cosmos qu'il allait impressionner Yéléna. Elle avait affronté Skanda et même si elle avait prit une dérouillée, elle n'était pas impressionnée par ce guerrier n'ayant même pas la politesse de se présenter.

Qui je suis ? Je sais pas... Et toi, t'es qui ?

Il voulait jouer au con, elle en était tout aussi capable, elle qui n'avait même pas augmenter son cosmos ou encore moins prit une posture pour se montrer la plus forte possible. Non, elle restait devant lui sans bouger, la main posé sur sa hanche gauche de manière décontractée.

Moi non plus je te souhaite pas la bienvenue... Désolée...

Si elle n'avait pas porté un masque, on aurait pu voir un sourire se dessiner sur son visage, un sourire malsain. Après tout, Yéléna s'en doutait, le Blacks Saints sont des rebelles bannies pas Athéna et quand la Silvers Saint voyait l'énergumène devant elle, il n'était pas dure de comprendre pourquoi la déesse de la guerre les avait répudiés.
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Nov - 9:04

Bon bah vous savez ce qu'on dit ? quand c'est trop, c'est tropico ! Yéléna s'était à peine ancrée dans le sol de Death Queen Island depuis une dizaine de minutes, que déjà son joker venait de partir en fumée. Alors quand on savait généralement qu'en prime d'être banni par la Haute Divine, les Black Saints n'appréciaient pas les étrangers du genre sur leur bout de terres sacrées... on était en droit de se demander pourquoi cette pouf se croyait tout permis ?
Ici, elle n'était pas à la maison ni chez mamie, m*rde ! Et bien sûr, pour Largo, son comportement n'était donc pas toléré. Conclusion, il fallait s'attendre à une bonne correction sur le cucul.

_ Répète ? S'étonna le blond, interloqué dans la fraction de seconde suivante.

Puis, il sourit en guise de ressaisissement. Celui qu'on tire avec un air malicieux parce que l'autre sortait déjà le grand jeu du plus malin. Malheureusement, le dicton disait aussi "qui fait le malin, tombe dans le ravin". Ça tombait bien d'ailleurs, car l'île avait été ravagée quelques temps auparavant par du pouvoir cosmique hindou. Oh, trois fois rien. Juste Kali. Sur ce, on n'était plus à un cratère près à reboucher.

Bref, sans plus attendre, la baffe gratuite tomba net. Il ne pouvait en être autrement. Le Chevalier Noir, déjà chaud-bouillant comme le volcan du coin n'eut qu'à lever le poing vers le ciel... en passant évidemment par le menton de la sauvageonne. Un paf brutal retentit dans l'air. Après quoi, l'égo du mâle reprenait fière allure avec un peu plus d'assurance. Non mais !

_ Hin hin hin ! Piailla Black Perseus, farci à l'ogueil. J'ai dit que je ne te souhaitais pas la bienvenue, c'est vrai. Mais j'offre volontiers.

Après tout, les actes marquaient l'esprit mieux que les mots, paraitrait-il.

_ Tu sais où t'as mis les pieds au moins ? Je n'ai pas besoin de te faire un dessin. Bon d'accord, notre nid douillet a un peu morflé. Mais crois-moi, il y aura assez de place pour inscrire ton nom sur un bout de bois.

Et ça, c'était cadeau. La Déesse Kali avait beaucoup passé la serpillère dans l'Ordre Noir et celui des habitants. Il devait donc bien y avoir un ou deux dockers décédés, qui ne refuseraient pas de reposer en paix contre une femme prise en sandwich, pour le restant de leurs jours.

_ Alors, tu disais ? Reprit-il, revenu au point de départ. T'es qui ?

Largo croisa ensuite les bras, campa fermement sur ses deux jambes, et attendit la réponse de la femelle récalcitrante.

La question aurait pu être mieux retravaillée, certes. Surtout quand on savait que les Chevaliers Noirs ne savaient que plagier les armures des autres camps. Il semblait logique que se mettre au courant un minimum sur tel ou tel ennemi devenait alors nécessaire, au fil des âges.
Ainsi, demander le pourquoi de sa venue aurait probablement porté plus d'intérêt. Mais bon ! Ne s'appelle pas Largo, qui veut.
/hrp: j'ai pas décrit plus mon coup, paske j'te laisse le soin de me raconter si tu veux t'envoler et/ou te vautrer comme ça t'arrange. Façon, c'était gratuit, hein. ^^
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Nov - 19:36
Oui, un primitif, voila ce qu'était ce chevalier noir et probablement comme tout ses frères. Il avait commencé par provoquer Yéléna et quand celle ci avait répondu par le même genre de provocation, tout ce qu'il put répondre c'est de porter un coup directe au visage de celle ci. Yéléna comme à son habitude enregistrait tout via la caméra incorporée à son masque et pourra toujours montrer ces images à d'autres chevaliers si un jour l'idée d'une alliance venait à poindre dans l'esprit torturé des plus faibles d'esprit au sanctuaire.

Outch !!!


Le choc fut assez violant tout de même Mais un simple coup de poing ne suffit pas à terrasser un chevalier d'argent digne de ce nom. Ainsi Yéléna accompagna le mouvement porté par Largo d'une agile pirouette arrière. cela ne l’empêcha pas de sentir sa mâchoire douloureuse un instant mais rien d'insurmontable. Une petite rotation en l'air et la voila à nouveau au sol, se rétablissant sur ses pieds, dégageant un nuage de poussière par la même occasion.

Je commence à comprendre pourquoi Athéna vous a bannie...

Dit elle alors qu'elle ajustait rapidement son masque sur son visage de sa main gauche.

Une simple provocation et hop, on frappe la première venue sans réfléchir... Cela explique probablement l'état de votre île... Quelqu'un à refusé de céder le passage à la cafétéria et ça à fini en pugilat probablement...

Bien sur Yéléna savait que Dead Queen Island avait subit une attaque équivalente à Rodorio, peut être aussi de la main de Skanda ou alors d'un sbire à lui. Les images satellites ne mentaient pas et c'était d’ailleurs la raison de sa venue ici, c'est à dire en savoir d'avantage sur ce qu'il avait eu lieu. Pourtant maintenant, un premier coup avait été porté et pour une fois, ce n'était pas Yéléna qui avait frappé la première.

Bien sur que je sais ou je suis. l'île de la reine morte... Elle à du se suicider en te voyant devenir chevalier de peur que tu la frappe à la moindre occasion.

Yélena se retenait tout de même de pas lui sauté à la gorge pour lui arracher la jugulaire. Elle était à base ici juste pour avoir des infos pas pour déclencher une guerre mais Persée Noir lui, ça semblait pas le déranger pour un sous.

Qui je suis ? Je suis l'idiote qu'on envoi pour enquêter sur le massacre de tes concitoyens et ainsi chercher à éviter que cela recommence ailleurs car tu n'es peut être pas au courant, mais d'autre endroit sur terre ont autant "morflé" que ton île...

Yéléna n'avait toujours pas augmenté son cosmos et avait toujours une posture détendue. Elle n'avait pas besoin comme Largo de se montrer plus impressionnante que de raison.

La question est plutôt : Peut ont agir avec intelligence ensemble pour sauver des vies ou est ce qu'on se regarde en chiens de faïences pendant des heures ?

La balle était dans le camps de Largo. Libre à lui de continuer à chercher la merde et il n'y gagnera pas grand chose car Yéléna ira chercher des infos ailleurs ou alors il peut se montrer un peut plus intelligent que plus tôt et alors, quelque soient la couleurs de leurs armures, ils arriveront peut être à faire quelques chose de leurs deux paire de bras.

 
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Nov - 13:36

Ceci expliquant cela. Largo apprendrait bientôt que Yéléna était la pauvre petite messagère idiote qu'on envoyait apparemment hors du Sanctuaire pour aller cueillir des informations dans les autres camps. Le sbire de base, le menu fretin, en somme. Après avoir couiné et peloté vaguement son menton de retour sur la terre ferme, la partie de jambes en l'air prit fin par la même occasion. On n'avait même pas eu le temps de froisser un bout de tissu.
La jeune femme, si tenté que sa silhouette correspondait bien à la bonne tranche d'âge, gardait toujours son visage dissimulé derrière ce maudit masque. Mais avec du bol, elle se noierait bien vite dans son propre sang qui devait pisser du nez tel un geyser. Ce n'était qu'une question de secondes, se disait le rebelle au fond de lui, en se caressant le poing.

Quoi qu'il en soit, puisqu'elle ne voulait pas coopérer juste pour dévoiler son identité, il y avait des chances aussi pour qu'on poursuive la discussion devant sa tête vide d'émotions, de maquillage, de rides et de grimaces. Un truc qui faisait toujours marrer le Chevalier Noir, en fin de compte. Sûrement qu'il avait dû passer trop de temps à contempler et parler à des gens figés.
De plus, il connaissait la chanson. Un flashback rapide lui revint d'ailleurs en tête, où il s'était confronté avec une nana en armure et son joujou musical. Qui sait alors ? S'il brisait le masque de cette nouvelle interlocutrice, il se mettrait de nouveau à dos de la femelle du Sanctuaire.

_ Que tu es drôle, rétorqua-t-il enfin à l'ironie de la Sainte. Sans réfléchir ? Je t'ai demandé ton nom, et tu as refusé. Tu n'as rien à faire ici, mais tu persistes à me faire du gringue. Et en prime, tu cherches des infos en priant pour que j'me plie à tes exigences ? C'est toi l'idiote ici, rappelons-le. Et je dois t'avouer que je commence à comprendre ton petit jeu. C'est ton casque de serpent qui m'a mis sur la voie.

Le Chevalier Noir leva ensuite le doigt comme pour annoncer qu'il avait résolu une énigme, pareil à un petit génie s'écriant "Eurêka".

_ Tu es la Sainte de la langue de Vipère, bien sûr. (cymbale ?)

Euh... bon, ça, c'est fait !

Plus sérieusement, Yéléna n'avait pourtant pas tort. Le grand blond revenait justement du Japon, là où il avait assisté à un décollage de fusée. Et ce dernier avait foiré à cause d'une perturbation cosmique, semblerait-il. Et ô combien de fois s'était-il répété que du divin maléfique devait conspirer dans l'ombre, à coup sûr.

_ S'allier ? S'étonna-t-il, alors que sa blagounette tombait aussitôt à l'eau.

Largo croisa alors les bras, l'air boudeur dans un premier temps. Il baissa le tête sur son plastron et se retourna dans l'autre sens.

_ Laisse-moi réfléchir un peu alors, reprit-il, faussement embêté. Comment pourrais-je faire confiance à la première venue ? Tu me poses une colle.

À vrai dire, il était plus rapide de régler la question concernant cette histoire de chien de faïence. Et puis le Seigneur Noir Takeya avait déjà pris les devants, de son côté, de toute façon. Et ce, depuis que cette Kali avait atomisé Death Queen Island. Donc avait-on vraiment besoin de l'aide de cette inconnue au bataillon qui débarquait sur l'île, l'air de rien ?

_ Medusa Shield, cela va de soi, récita alors Black Perseus, sorti de nulle part et sur un ton monotone.

Et puisque Yéléna avait déjà le visage lisse comme une sculpture en pierre taillée, son corps n'aurait probablement aucun mal à suivre le mouvement. Ainsi, deux points d'une lumière aveuglante s'illuminèrent tout à coup, au travers de la longue chevelure de Largo. Ça ne dura bien sûr pas longtemps, mais l'effet du regard de la célèbre Méduse venait de lancer son charme. La pétrification n'allait plus tarder à agir.
Le Chevalier Noir repivota dans le bon sens pour constater son chef d'oeuvre, sa nouvelle victime...

/hrp: bon bah rebelotte, hein. ^^ je ne suis qu'un Bronze, pour ma part. Et pâle copie de l'original, huhu. :Pj'te laisse encaisser ou pas. ;)et promis, si ya que les jambes qui ont seulement prise, des attouchements s'imposeront au post suivant, oups. mr Red le retour
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Déc - 19:55
L'imitation de Persée semblait s’entêter à vouloir connaître le prénom de la Silver Saint, comme si il n'y avait rien de plus important en l'instant. Lui même ne s'était pas présenté et pourtant semblait s’attacher à cette politesse dont il faisait manque. Vociférant et montant dans les tours comme un enfant à qui on avait refusé un bonbon, il traita même la Sainte de vipère. D'une certaine manière il n'avait pas vraiment tord sur ce point mais cela ne faisait pas avancé l'affaire en l'instant.

« Oh le petit con... » pensa Yéléna quand elle le vit se retourner, continuant la discutions le visage baissé vers le sol et surtout dos tourné à la guerrière. L'armure de Persée était une copie mais généralement, bien que de moins bonne facture que les originales, les Black Cloths sont assez fidèles aux modèles, ce qui pouvait sûrement dire que cet Black Persée avec le même bouclier dans le dos que le chevalier Argol, mort il y a une trentaine d'année. Le bouclier de la Méduse chez les Saints était connu pour ses pouvoirs de pétrification et faisait partie des rares armes autorisées par la sublime Athéna.

Hop !!!

Ni une, ni deux, Yéléna s'était retournée à son tour, portant son regard sur l'océan juste avant que Largo ne prononce son incantation pétrifiante. Elle ferma les yeux aussi, se disant que deux précautions valaient mieux qu'une même si elle avait entendu dire que fermer les yeux ne servait pas vraiment. On racontait même qu'un chevalier s'était crevé les yeux pour ne pas craindre le pouvoir du défunt Argol. Yéléna n'en était pas là et n'avait pas vraiment envie de auto-mutiler pour un mercenaire.


Medusa Shield


Elle garda le silence quelques secondes tout en vérifiant que ses bras et ses jambes étaient encore faites de chaire et de sang et non de granite et de sable. Son affichage tête haute dans son masque ne lui indiquait aucun souci de santé ou anomalie mais comme elle fermait les yeux, elle ne voyait pas les informations défiler sur des petits écrans de son masque.

Bon... Bon... Bon...  D'abord un coup de poing... Maintenant une tentative flagrante d'attenter à ma vie... J'avoue ne pas savoir si je dois rester ici encore bien longtemps... D'ailleurs tu réclame depuis le début mon nom, mais toi, tu ne t'es pas présenté non plus... Je suis arrivé ici en bateau, j'ai posé pieds à terre et au bout de quelques secondes, tu es venu à ma rencontre en me demandant comment je m'appelle comme si cela était le plus important mais tu aurai pu te présenter à ce moment là... Pourtant, tu ne l'as pas fait...

Elle marqua une pause, se demandant si elle n'allait pas tout simplement partir aussi vite qu'elle était venue. Elle avait assez d'argent en poche pour payé le voyage retour dans le même bateau qu'elle avait emprunté à l'aller.

Alors je ne comprend pas pourquoi tu t'acharne à vouloir savoir comment se nomme la vipère que je suis... Je viens offrir mon aide, n'est ce pas cela le plus important ?

Bien sur Yéléna pourrait lui dire son nom, il n'y avait rien de secret la dedans. Mais maintenant que le mercenaire avait frappé deux fois, elle ne lui donnera que quand elle pourra avoir confiance en lui, ce qui était mal engagé à vrai dire.

Largo s'était ensuite retourné constatant sûrement avec tristesse que son petit jeu n'avait pas fonctionné, cependant il était face au dos de Yéléna et celle si s'attendait à tout moment à ce que celui ci la frappe dans la colonne sans autre cérémonie. Après tout, on dit jamais deux sans trois...







Hrp = Désolé pour le retard.
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Déc - 9:31
Sans doute voilà aussi pourquoi la déesse Athéna avait banni certains Chevaliers, venus se réfugier depuis sur Death Queen Island afin de monter leur propre Ordre Noir. Parce qu'ils étaient visiblement des incompris. Pourtant, c'est connu. Lorsque tu arrives à un rendez-vous chez le dentiste, tu te présentes bien à la secrétaire, comme tel client de tel horaire. Pourquoi ? Parce que t'es pas chez toi ! Beh là, ça aurait dû être pareil. Malheureusement, la Sainte restait avec sa logique. Celle où puisque tu portes un masque sur le nez, tu dois rester secret. Enfin... quelque chose du genre, en tout cas.

Conclusion, Largo n'obtiendrait jamais gain de cause dans cet échange. Ce n'était pourtant pas compliqué. Juste un nom, au cas où il faudrait le graver sur sa tombe, histoire de ne pas finir dans la forêt des damnés avec d'autres anonymes. Eh ouais ! Chez les BK, il arrivait qu'on sache prendre soin un minimum de ses défunts adversaires. Surtout lorsque ce n'était pas n'importe qui.
Enfin, carotte désormais. Le temps que les yeux de la Méduse s'exécutent, Yéléna sembla réciter ses dernières paroles, prétextant encore une cause perdue, et bien sûr rejetant la faute sur son interlocuteur. Mais étrangement, lorsque Black Perseus refit fasse à la Sainte, ce ne fut pas le résultat espéré. La jeune femme ne fut en aucun cas parcouru de la pierre tant attendue.

Largo voulut alors pousser un cri d'interrogation, mais se retint de justesse, car la situation aurait pu être pire. Et vu qu'on ne l'avait pas mis au tapis, il avait donc encore peut-être une dernière chance à saisir. S'il lui sautait dessus maintenant alors qu'elle avait encore le dos tourné, l'autre se retrouverait ainsi, quoi qu'il arrive, en mauvaise posture. Alors, Geronimo ! Le Chevalier Noir bondit en un éclair jusqu'aux talons de la belle, et l'enroula fermement avec ses bras. Euh... un gros calinou de geôlier à sa prisonnière, quoi. Ahem.

_ Je ne sais pas comment tu as fait pour réussir à éviter ma surprise, lui susurra-t-il à l'oreille. Mais apparemment, tu connaissais le truc. Alors puisque tu tiens désespéremment à gagner à ce petit jeu, très bien ! Je m'appelle Largo, Chevalier Noir de Persée. Quant à moi, si je m'acharne autant, c'est parce que j'ai horreur de dire gentiment "s'il te plait" à l'ennemi. C'est compréhensible, non ?

Là, que la fille se laisse faire ou se débatte comme une malade, Largo ferait tout pour tenter de la garder sage le plus possible. Encore que le rebelle avait fini par bloquer sur la suite de la conversation.

_ Ton aide ? C'est vrai ce mensonge ? Tu veux reboucher les trous de l'île avec nous tous peut-être ? Me fais pas rire. Et encore une fois, qu'est-ce qui me prouve que c'est pas une ruse de ton Sanctuaire ?

Beh oui, Largo n'était pas aussi stupide. Oups, bon d'accord, disons qu'il lui arrivait parfois de paraître intelligent. Pas aujourd'hui, en tout cas. Et confirmer que tous ces cratères ne faisaient pas partie du paysage d'origine, pouvait donc laisser penser que les guerriers du coin ou autre n'avaient rien pu faire pour défendre l'endroit.
Toujours est-il que lorsqu'une personne sans armure noire débarquait ici bas, ça ne signifiait généralement rien de bon. De quoi être sur le qui-vive, en somme. Et selon Largo, Yéléna n'avait pour le moment aucune raison d'en faire l'exception à la règle.

_ Bon allez, raconte-moi tout ça ! Et je verrai si j'te laisse vivre. Ou te mordille l'oreille.

Laule. Comme si tout était de la faute de la Sainte. Bon, en fait, si. C'était évident pour Largo.

/hrp: bon bah changement de tactique. Mais je ne te l'apprends plus, hein. Si tu n'aimes pas la Soca Dance, tu sais ce qu'il te reste à faire, je suppose. ^^'
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Déc - 18:10
Cette fois, s'en était trop. Yéléna s'était montrée calme et s'était retenu de faire avaler à ce  black saint ses propres dents que la Sainte lui aurait cassé à grand coup de phalange dans la mâchoire. Mais ce Largo lui ne connaissait que la violence et semblait incapable de discourir sans devoir porter un coup ou tenté de pétrifier son interlocuteur. Au bout de la troisième attaque envers sa personne, Yéléna passa à l'action en plaçant sa main droite sur le bras de Largo qu'il avait enroulé autour de la poitrine de la jeune femme..

Citation :
Dons 5 AP : Gégene.
L’électricité est un parfait instrument de torture. Yéléna peut électriser (non létal) ses victimes afin de leur faire subir un interrogatoire musclé. Dans le pire des cas, cela peut conduire à une électrocution (létal = Uniquement possible avec accord du joueur adverse ou sur un PNJ tel que simple humain non-éveillé) qui se soldera par la mort de la personne torturée.

Tel une anguille électrique, Yéléna envoya une puissante décharge dans le corps de Largo, celui ci tenant fermement la guerrière, il ne pouvait échappé au courant de forte intensité traversant son armure. Cela aurait tuer un simple humain, le réduisant même en cendre mais Yéléna savait parfaitement dosé la puissance et elle allait prendre son temps avec largo et ne pas le faire frire trop tôt.

Tu ne semble connaître que la violence... Alors je vais appliquer tes méthodes vu que tu ne semble connaître que cela...

Elle intensifia la puissance électrique, Largo devait sentir cette sensation désagréable qui vous arrive quand vous mettez les doigts dans une prise de courant mais sans pouvoir vous en extraire.

Je suis venu ici pour enquêté sur la destruction de l'île et éventuellement aider mais désormais il n'est plus question d'aide. J'ai été patiente avec toi mais à trois reprise il a fallut que tu attaque, refusant mon aide juste car tu n'avait pas mon nom...

L'air commençait à crépiter autour des deux chevalier à mesure que le courant délivré par la Sainte s’amplifiait. Malheureusement pour Largo, celui ci tenant fermement la guerrière d'argent, les décharges électriques contractaient ses muscles et l’empêchaient de se soustraire aux décharges. En voilà un qui aurait du écouté les cours de physique à l'école avant de s'en prendre à une adepte de la fée électrique.

On va commencer doucement. Qui à détruit votre île ? Dis moi tout ce que tu sais sans oublier le moindre détail et je ne te transformerait pas en bout de viande trop grillé.

Yéléna restait parfaitement calme, elle était dans son élément maintenant et si Largo lui disait ce qu'elle voulait savoir, peu être qu'elle ne lui fera pas le coup du petit chat dans le micro-onde.


avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Déc - 12:01
http://youtu.be/B0nypbIdS00

Chienne ! C'était le mot adéquat à la situation. Enfin pour Largo, en tout cas. Après tout, ses années d'entraînement l'avaient poussé à devenir ce qu'il est à présent. Un Tout-dur. Si le simple être humain n'était que du menu fretin à ses yeux, qu'en était-il des éveillés du cosmos ? Surtout ceux provenant d'une faction adverse ! Avec justement une mention spéciale à celle qui avait banni les BK.
Quoi qu'il en soit, la négociation prit une autre tournure tout à coup. Et visiblement, l'étreinte passionnée du rebelle ne semblait pas être du goût de sa partenaire. Résultat, à peine la menace de son cru proférée à l'encontre de la femelle, cette dernière riposta. De manière très intense, c'est le moins qu'on puisse dire. Un vrai festival de lumière, d'étincelles, d'éclairs et de pétards. À côté de ça, même les artificiers du 14 juillet pouvait remballer leurs sacs.

_ Blblblbleeeeuuuaaaaargh ! Répondit Black Perseus, dans un premier temps.

Puis comme promis plus tôt, il mordit l'oreille de la Sainte. Yéléna récidiva alors en puissance, tout en restant persuadée sur son raisonnement. Comme quoi il aurait fallu l'aider sans violence, juste parce qu'elle proposait son aide.

Après quoi, Le Chevalier Noir serra toujours plus fort son bourreau. L'électricité de Pika-chouchou lui traversait toujours le corps, et la douleur n'en finissait plus de le travailler. Par chance, il portait son armure et non un simple pantalon de ville. Sinon, toutes ces joutes auraient eu vite fait de transformer ses fringues en bermuda. Avec une bosse et tout et tout... où vous savez. Ahem.

_ Il semblerait que ce soit la Déesse Kali, finit par avouer le rebelle, cash. Encore une femme venue foutre le bordel, quoi. Par contre, elle s'est pointée avec une ribambelle de bras sur tout le corps, et des crânes en surnombre autour du cou. Pouah ! Je l'aurais pas câliner celle-là, héhé.

Tandis que des spasmes ne cessaient de le faire gigoter sur place, Largo essayait de penser à autre chose. Mais les vibrations ou la position n'aidant pas, il reprit la discussion.

_ Et cette langue de serpent... plaisanta-t-il, en cadeau bonus. Pouah ! Ça me rappelle quelqu'un, maintenant que j'y pense. Elle aussi voulait me mettre à genou.

Pendant ce temps, quelques ouvriers environnants s'étaient arrêtés pour mater les deux tourtereaux, penauds. Ou alors ils prenaient peut-être leur pause déjeuner ? Largo les remarqua avant de s'imaginer qu'ils devaient probablement se moquer du pétrin dans lequel il s'était fourré. Il changea alors de grimace et fit style d'exprimer qu'il maîtrisait bien la récalcitrante fraîchement débarquée. Un clin d'oeil suffit, en fait.

Sur ce, on est Black Knight ou on ne l'est pas ! Et se retrouver à la botte de qui que ce soit, ce n'était ni dans les habitudes de Largo, ni la ligne de conduite de l'Ordre Noir tout entier. Il était donc grand temps pour lui de dévoiler son cosmos à fond les ballons. De quoi se libérer... ou presque, car le programme se bornait bien à garder la donzelle emprisonnée.

_ Deuxième coup de p*te pour tes beaux yeux, poulette ! Lui souffla-t-il dans le feu de l'action. Medusa Shield !

C'était risqué, à vrai dire, mais Largo n'avait pas hérité de l'armure noire de Persée pour rien. Et si sa longue chevelure servait d'abord à cacher le Bouclier de la Méduse dans son dos, la vraie sournoiserie résidait dans l'occasion de pouvoir faire basculer à tout moment, son arme fétiche par-dessus le porteur, grâce à quelques mèches solidement attachées.
Habituellement, l'action servait juste à ramener l'objet sur son avant-bras. Mais aujourd'hui l'exception lui était donnée de varier un peu, et ainsi après un arc de cercle tout tracé, de projeter le regard pétrificateur de la Créature Mythologique en pleine face de Yéléna.

/hrp: euh... tant que j'finis pas comme Louis Bodin, ça me va. Razz (bon enfin, si qqch gêne, dis-moi quoi, hein. pis je changerai.)
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Déc - 17:01
Le courant passe entre nous... Hein gamin ?

Yéléna ricanait tel une sorcière jouant avec un enfant avant qu'elle ne le plonge dans son gros chaudron. Plus elle exemplifiait son cosmos et plus les décharges électriques devenaient violentes et rapprochées. N'importe quel humain aurait cramé sur place mais pour Largo cela pouvait duré longtemps, bien plus longtemps.

La torture... Il paraît que c'est interdit par la loi. Mais je suppose que ici, ce genre de loi n'a pas rigueur...

La guerrière augmenta d'un coup les décharges électriques en réponse à la morsure du Black Saint.

Pas encore assez cuit dirait on... Le poulet bouge encore...

Mais la douleur étant plus forte, le future repas de Yéléna ou plutôt ce chevalier noir commença à se mettre à table, déballant tout ce qu'il savait. Yéléna abaissa alors légèrement la puissance afin de ne pas le tausté avant qu'il n'ait tout dit.

Kali dis tu... Alors Skanda n'est pas le seul à foutre le bordel la où il passe. Ils sont donc deux, voir peut être plus.

Mais alors que la Sainte réfléchissait à voix haute, Largo en profita pour réitérer son petit tour avec le bouclier, usant de sa chevelure pour le déplacé vers le visage de Yéléna par un habile mouvement  de tête, tirant sur ses cheveux et dégageant l'arme maudite de son dos.

Sale petit...

Elle fit explosé son cosmos faisant grimper la puissance électrique avec suffisamment d’intensité pour forcer Largo à être éjecté par la décharge. Elle en profita pour placer dans le ventre de celui ci un bon coup de talon afin de l'éloigner à quelques mètres.

Ok, je t'ai sous estimé gamin...

Dit elle alors que largo roulait au sol.

Tu as plus de ressource en réserve qu'il n'y paraît...

Yéléna posait son regard sur son propre bras gauche, pétrifié de la main jusqu'au coude. Il n'y avait aucune douleur, aucune sensation, comme si le membre avait été découpé avec précision suite à une opération chirurgical. Le bras était bien là pourtant mais la chaire avait été remplacé par la pierre...

Je crois que tu as mérité de savoir qui je suis. Je te prenais pour un simple larbin mais il n'en est rien.

Elle n'abaissait pas son cosmos pour autant, se doutant que Largo avait d'autres tours dans son sac.

Mon nom est Yéléna, Silver Saint de l'Ophuicus...

Qu'allait faire Largo maintenant ? Allait il Poursuivre l'assaut ou allait il se résigner ? On était à un point partout mais Yéléna avait encore de la ressource même avec un bras en moins.






Hrp : Désolé pour le retard ^^ Libre à toi de continuer la baston ou pas ^^
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Déc - 9:05

C'était le cas de le dire, en effet. Le courant passait bien entre les deux tourtereaux. Enfin, pas sûr qu'on parlait de la même chose, pour tout dire. Beh oui ! Les deux guerriers étaient là pour s'échanger des coordonnées, euh... oups, des informations sur les récents événements survenus ici ou là, et comme dirait l'autre... rien ne sert de courir, il faut se faire cuire à point... ou quelque chose comme ça, en tout cas.
Bref, tout ça pour dire qu'au final, chacun semblait avoir obtenu gain de cause. Un nom, puis un autre, et quelques autres séquelles plus ou moins gravissimes. Les destructions de lieux ne manquaient visiblement pas, certes. Mais aussi des victimes. Celles qui avaient succombé au courroux divin, bien sûr. Mais il fallait bien avouer aussi que Largo lui-même avait pris cher.

_ Humpf ! Laissa-t-il échapper, le souffle coupé, lorsqu'un coup de pied vint lui dégommer le diaphragme brusquement.

Puis après quelques galipettes avant et autres roulades arrière dans les cailloux et la poussière, Black Perseus réussit tant bien que mal à se redresser droit sur ses quilles. Bon d'accord, il toussota d'abord à cause de l'odeur barbecue, se réajusta la chevelure de blondinet à cause de la foudre, et tituba deux ou trois fois à cause de la grillade. Mais bon, au moins il tenait debout à la fin. Même son Bouclier avait trouvé le moyen de venir se coller sur son avant-bras.
D'ailleurs, le saligaud sourit ensuite à l'autre sauvageonne. Le genre de sourire mesquin qui veut dire "tu vois ce qui se passe Larry, quand on veut amour les gens jusqu'au trognon !?". la Sainte avait, quant à elle, son propre avant-bras pétrifié dorénavant. Eh ouais ! C'est pour qui la carotte ? Et rien ni personne ne pourrait guérir ça, à présent. À part peut-être en brisant la gravure de la Méduse sur l'assiette ? (mais ça, chut, hein !)

_ Voilà ! Grogna quand même Largo, en piteux état. Heureuse maintenant ? T'as eu ce que tu voulais ? Une belle oeuvre d'art, tu trouves pas ? Qui contraste bien avec ton masque vide d'expressions.

Dans le fond, quel dommage d'avoir dû en arriver à de pareille extrémité. Et tout ça pourquoi ? Parce qu'une étrangère, ennemie reconnue des BK, pensait qu'il suffit de se pointer sans rendez-vous, afin d'obtenir son dû, puf puf puf.

_ Mais merci pour le compliment... Yé-lé-na, récita langoureusement le jeune homme, fier enfin d'avoir gagné son round. Au moins maintenant, sache que si tu finis six pieds sous terre... ou alors si tu détestes les vers, je peux tout aussi bien te conserver à ma manière.

À sa façon, en tout cas. Intacte, quoi.

Et maintenant, quoi ? La demoiselle avait parlé d'un certain Skanda, au fait. Cela signifiait donc que dans une autre partie du globe, de la catastrophe surpuissante avait sévi également. En clair, un nouveau vilain qui se voulait bien plus diabolique que le Sanctuaire ? Ou même Hadès ?
Largo avait du mal à capituler, quoi qu'il en soit. Notamment parce qu'il n'arrivait pas à concevoir qu'il devrait sans doute s'allier avec cette femme Chevalier.

_ M'enfin, je suppose qu'on peut remettre notre petit différend à plus tard, conclut-t-il en fouillant dans son Armure. Figure-toi qu'un Seigneur Noir est déjà sur une piste. Je vais donc le prévenir, et voir où il en est. Avec un peu de chance...

Manque de bol, quelle mauvaise surprise de dégoter son téléphone complètement grillé ! Sans doute dû à l'attaque électrique de la Sainte, plus tôt. Largo pianotait donc sur diverses touches, vainement. Et j'vous le donne en mille ? Ça l'énerva bien assez vite. De quoi sentir grimper l'overdose de folie meurtrière jusque dans les iris du Chevalier Noir, ou encore le coeur haineux qui palpitait de plus en plus vite.

_ Feuque ! Chiala-t-il, en crachant de la vapeur par le nez et les oreilles. Alors, toi, tu vas... Medusa Slash !

Pas de pitié pour les croissants, ouaich ! Largo ne termina donc pas sa phrase, et sur le coup de la colère, il balança de nouveau une autre de ses attaques cosmiques. Ça ressemblait ni plus ni moins à celle de Shura du Capricorne, au détail près que Black Perseus, lui, invoquait la décapitation de la Méduse, en quelque sorte. Quoi qu'il en soit, une colonne de lumière obscure partit avec fougue dans la direction de sa toute nouvelle coéquipière.

/hrp: bon, j'aurais espéré que tu m'dises quoi par mp avant, mais tant pis. je poste, pis on verra.
à part ça, j'explique donc un truc à la fin... mais comme tout est de ta faute, je m'énerve, lol. du coup, j'te rebalance un coup sans réfléchir... tu peux bien sûr l'esquiver... et j'te laisse la liberté d'expliquer que ça pourfendra ton bâteau, huhu. mr Red le retour
ainsi, on prendra un hélico de chez nous, pis on expliquera d'ici le prochain topic comment on en est arrivé là, par exemple. enfin, si ça te convient, hein. Wink
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Jan - 19:50
Le niveau intellectuel de Largo ne volait pas haut, tout autant que son humour douteux. Yéléna l'écoutait sans vraiment faire attention à ce qu'il disait, elle se contentait de regarder son bras gauche pétrifié. Utilisant les différents filtres optiques de son masque highTech, elle pouvait constater que la chaire était devenue minéral et cela à cœur. Les rayons infrarouges ne donnaient rien, signe que le bras était froid, juste à température ambiante. Les rayons X eux laissaient transparaître l'ossature intacte sous la couche d'épiderme désormais pierreuse. Cette technique, celle de Largo était somme toute intéressante. Cela n'avait pas remplacer le bras par un bloque de pierre de taille mais avait bel et bien pétrifié chaque molécule au point que les tendons, muscles, veines et autre nerfs sont toujours présents mais désormais à l'état inorganique.

Et on revient comment en arrière ?

Yéléna savait que Argol, le saint d'argent qui avait affronté les cinq bronzes composant la garde prétorienne de Athéna, avait usé de ce pouvoir de pétrification contre eux. La destruction du bouclier et la mort de celui ci avait rompu le sortilège à moins que cela soit juste la destruction du bouclier ou juste la mort d'Argol...

J'ai bien une petite idée en tout cas...

A ce moment la, son regard se porta lentement sur Largo, le chevalier noir de Persée. Avec son bouclier dans le dos, il suffisait de l’empaler en traversant le cœur et le dos pour en même temps briser le bouclier. Il va de soit qu'une petite électrisation du sujet avant de procéder à l'opération facilitera la boucherie car oui, cela sera une boucherie si un tel événement advenait.

La technologie moderne, c'est plus aussi fiable... Hein gamin ?

Ricana t elle quand le black saint commença à s’énerver sur son téléphone bas de gamme qui ne devait pas avoir supporté le très léger pique d'intensité qui avait eu lieu quelques instant plus tôt. Du « made in china »  sûrement...

Pas de ma faute si t'achète de la merde !

Fit elle, moqueuse au possible alors que l'idiot du village s'emportait encore dans un excès de colère. Yéléna se contenta juste d'éviter celle ci n'étant pas sur que son corps réagirait normalement si elle voulait contre attaquer. Avec un bras en pierre, ses mouvements seraient sûrement altérés.

Bordel mon bateau !!!

Cria le pécheur qui avait emmener la Sainte sur l'île. Le navire était en train de sombrer à cause de l'attaque de Largo.

M'en branle ! J'ai payé pour arrivé ici, c'est plus mon problème !

Cria Yéléna au marin en rigolant narquoisement.

Alors Largo, on coule les navires des habitants de l'île ? En fait c'est toi qui à tout détruit ici ?

Il était inutile pour le moment de prendre au sérieux se freluquet qui était incapable de se contrôler. C'est le genre de personne faisant un peu n'importe quoi, un danger ambulant mais facile à contrer au besoin.

Mais si tu veux qu'on voyage ensemble, va falloir te calmer un peu car si t'explose tout les bateaux ou autres moyens de transports utilisables, on ira pas loin.

Allait elle le suivre ? Si il ne se calmait pas, cela allait être compromit. Mais si il entendait raison,Yéléna aura alors tout son temps pour se débarrassé de ce renégat. Pour le moment, elle se servira de lui et le tuera ensuite tel un outil qu'on utilise et qu'on jette après usage. Athéna ne sera que plus fière d'elle si Yéléna lui ramène la tête de se Persée de pacotille...



Hrp = Bon bah tu propose d'aller où ? mr Red le retour
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Jan - 8:36

Oups. Se rendant compte enfin de la gravité de son geste maladroit, Largo fit les yeux ronds. Le bâteau accosté derrière la Sainte se disloqua en deux parties égales, comme euh... des barres Twix. Le conducteur du taxi des mers avait heureusement survécu, ou du moins il avait eu le temps de formuler ses dernières paroles avant le grand plongeon. Yéléna, elle, n'avait eu seulement qu'à coulisser sur le côté d'un pas chassé. Après tout, elle s'était entraînée pour ça.
Pour couronner le tout, on pouvait aussi remercier Largo d'avoir creusé un large et profond chemin dans le sol. Au pire, avant de reboucher, les gens de l'île auraient peut-être la bonne idée de construire un métro ? En tout cas, pour l'heure, le Chevalier Noir n'en finissait plus de déglutir ou de se râcler la gorge, bien embarrassé. La seule solution qui lui venait en tête, serait de mentir à ses supérieurs, si nécessaire. Mais puisque toute la population en avait été témoin... qui croire ? Un seul trouble-fête éveillé, ou une bande de misérables mortels ?

_ Bon, c'est pas grave, répondit-il, à l'arrache. Je n'aurai qu'à expliquer que c'était dans le feu de l'action, parce qu'une maudite Sainte a pointé le museau, et qu'il a fallu que j'me défende. Na !

Largo prit même la pose... qui s'imposait. Tête de con joyeuse, sourire à pleines dents, pouce levé devant lui. Mentos, le déclic fraîcheur ! (oh p*tain ! Et en plus, le mec de la pub était une blondasse aussi comme lui !).
Par contre, comme l'abruti avait son Bouclier désormais au bras, il s'empressa de le ranger ensuite dans son dos. Bien sûr, il pouvait contrôler le regard de la Créature... mais sait-on jamais avec un hurluberlu pareil.

Après quoi, sa main broya le téléphone entre ses doigts. Puis il dévisagea sa nouvelle copine. Mais à vrai dire, comment fallait-il s'y prendre ? Est-ce qu'il lui faisait au moins de l'effet ? (mais nan, pas comme ça !).
La jeune femme portait un masque en permanence. Impossible de déchiffrer quoi que ce soit. Pas de goutte de sueur sur la tempe, pas de veine sur le front, etc... on pouvait au moins admettre qu'elle avait du répondant. Du bon vieux sarcasme, quoi.

_ Boarf ! N'en parlons plus, reprit le BK en soupirant. On va déjà commencer par se tirer d'ici. J'ai toujours mon super hélico perso, façon.

Le grand blond ne voulut pas développer plus en détails. L'Ordre Noir avait une base des opérations au Japon aussi. Alors s'ils avaient besoin de voyager plus loin, il n'y aurait donc qu'à se rendre là-bas dans un premier temps. On aurait vite fait de retrouver Takeya dans le monde, quoi ou qui que ce soit d'autre. Avec du bol. Et par exemple, hein.

_ Oh, et si t'as besoin que j'te gratte le dos... t'auras qu'à demander.

Une fois devant le nouveau véhicule de transport, aérien cette fois donc, Largo n'avait pas pu s'empêcher de lâcher une dernière petite provocation gratuite. C'était de bonne guerre, comme dirait l'autre. Il fallait juste prier ensuite pour que ça ne donne pas des envies à la femelle, de vouloir justement gratter celui de Black Perseus...
Rappelons qu'elle paraissait connaître quelques ficelles sur la Méduse, par-dessus le marché ! Il n'y avait qu'une seule et unique façon de se libérer de la malédiction de la pierre. Bon d'accord, peut-être deux, si tenté que Largo n'avait pas été assez efficace... laule.

=> Bombay
Spoiler:
 

/hrp: bon vala. Je te laisse donc une porte de sortie à la fin du post, pour te laisser choisir ce que tu veux pour ton bras, d'ici la prochaine fois. Pour ma part donc, mon perso aura la surprise au prochain topic. Ou genre, l'excuse, ce sera de me l'abîmer pendant le vol, mdr. Comme ça, j'raconterai qu'on se chamaille pour la peine... et paf, on se crashe à tel endroit. ^^'
Sur ce, j'vais choisir Bombay parce que c'est ce qu'il y a de moins loin. Donc sur le trajet, en quelque sorte. Wink
donc comme tu préfères, si tu veux reposter ici encore, ou si on ouvre direct là-bas ?
avatar
AdonisChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 16/04/2007
Nombre de messages : 2914
Age : 35
Double Compte : Médusa

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Jan - 19:13
Le chevalier largo était tout de même un sacré numéro pensait Yéléna. Il faisait des bourdes plus grosses que lui mais arrivait à garder son sourire ainsi que la maîtrise de soit ensuite. On pouvait se demander même si tout ce petit jeu n'était pas volontaire afin de juste tester ses adversaires à moins qu'il soit vraiment une sorte d’électron libre totalement incontrôlable...

Oui tu pourra expliquer que j'aurait frotter ta tête tellement fort contre le sol pour te faire parler que tes dents auront creusé ce sillon.

Provocation toujours mais cela semblait bien marché avec ce Persée low-cost alors pourquoi s'en priver...

Un hélicoptère ? Intéressant ça ! Je ne pensais pas vous aviez ce genre de matériel...

A vrai dire, Yéléna imaginait déjà un vieux model, un engin tout droit sortie de la guerre froide qui perd des boulons toutes les cinq secondes et au quel il faudra surement ajouter le pilotage approximatif de largo...

Et si t'as besoin que je t'arrache le coeur, tu demande aussi. Je me ferai un plaisir de te rendre ce service...

Ricana elle en se disant que du coup, elle retrouverait la mobilité de son bras par la même occasion.

Allez, montre moi ton enclume volante que je rigole un peu...


Direction Bombay...

[EVENT] L'arrivée du Danger et de la Destruction

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Event | Libre | L'arrivé d'un ange...
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Asie et Océanie :: Death Queen Island :: Le port-