avatar
Le SageMaitre du jeu

Date d'inscription : 14/11/2010
Nombre de messages : 42
Age : 217

Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Sep - 19:23

    Naga venait de quitter l’Allemagne, il avait pris la décision de se rendre au plus vite dans le domaine de Manasa, la déesse des serpents. Elle était comme sa « mère ». Elle était certainement la seule qui pourrait lui expliquer les raisons du réveil de son peuple et de cette guerre qui était sur le point de débuter. Partout dans le monde la panique naissait. Etait-ce la bonne solution ? Le sage céleste n’était pas en mesure de questionner les seigneurs ! Ceux qui offrent la lumière, qui détruisent et bâtissent le monde lorsque l’heure est venue. Son choix de son coté était déjà fait, il n'était là que pour obtenir la bénédiction, et en savoir un peu plus. Mais il était prêt à lutter pour l'orgueil de sa terre.

    L’ancien spectre entra dans le palais, les gardes le saluaient, et lui cédaient volontiers le passage, comme s’ils savaient que sa venue était prévu par la déesse. Le garçon traversa un dernier couloir, et arriva dans la salle du trône, où se trouvait la fille de Shiva confortablement installée. A coté d'elle se trouvait des servantes, sur la petite table juste devant de la nourriture, et de la boisson. Le contraste avec la déesse Kalî était saisissant tant l'apparence calme et sereine de Manasa apporter autour d'elle un parfum doux et salvateur.

    Respectueusement, Naga s’avança jusqu’à arriver devant la divinité…  Il s’inclina devant la dame jusqu’à ce que ses mains touchent le bas de la robe rouge de Manasa. Il accompagna ce geste de profond respect par ces mots :

    -« Bonjour Dêvî  Manasa ! Je vous présente mes respects… »

    Il se releva ensuite lentement, avec le charisme qui était le sien maintenant qu’il avait atteint l’ultime conscience. Les paumes de ses mains jointes devant sa poitrine il observa la salle luxueuse, les nombreux serpents qui y étaient, même celui qui était enroulé autour du coup de la Déesse. Son don le plus important était peut-être celui de posséder de nombreux remèdes pour vaincre les pires poisons.  
avatar
Le SageMaitre du jeu

Date d'inscription : 14/11/2010
Nombre de messages : 42
Age : 217

Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Sep - 21:48
    Le sage venait de recevoir la bénédiction de Manasa, cela allait lui donner plus d’assurance et une plus grande réussite. Les mains toujours jointes, les deux poignets entouré par un chapelet, il observait la déesse dans toute sa splendeur. Allait-elle se mêler à cette lutte ? Il fallait de toute façon admettre que pour l’instant, ni les mercenaires, ni les saints n’avaient pu s’opposer à Kalî et à Skanda. Pourquoi se mêlerait-elle à la guerre dans ce cas ?

    Naga prit place sur l’un des sièges qui se trouvaient à la droite de la dame, et posa ses mains sur ses genoux. Sans trembler pour l’avenir. Le rêve de son peuple était le sien, il n’était qu’une goutte d’eau dans cet océan, et comme les autres il avait son importance. Ce n’était pas pour lui qu’il allait combattre s’il le devait, mais pour le bien du monde.

    Le ton mielleux et serein il prit une première fois la parole :

    -« Il n'y a pas plus grand honneur pour moi que de recevoir votre bénédiction, Dêvî. »

    Le bruit des bracelets sur ses poignets accompagnait la fin de cette simple phrase de remerciement. Cependant, il enchaina assez rapidement pour exprimer les raisons de sa venue.

    -« La Déesse Kalî a détruit l’île des mercenaires et est en train de brûler le Palais de la Prêtresse d’Hadès en Allemagne. Skanda a rasé Rodorio, la Havane et s’attaque au Cap Sounion! Sans que personne ne puisse les arrêter.
    La décision du Seigneur représente la vérité. Mais pourquoi se lancer dans une telle bataille ? Si Kalî ne parvient pas à trouver et à convaincre Mohana, Laksha et Eaque… Nous devront tuer trois racines de l’arbre gigantesque que représente notre terre. »


    Un sourire légèrement crispé orna le visage du sage céleste qui avait besoin de savoir, sa voix était toujours aussi respectueuse envers sa « mère »

avatar
Le SageMaitre du jeu

Date d'inscription : 14/11/2010
Nombre de messages : 42
Age : 217

Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Sep - 19:37
    Les mains sur ses genoux, le sage céleste était attentif aux paroles de Manasa, ne laissant rien échapper à sa conscience. Apparemment Kalî réussirait ; le peu qu’il avait pu voir était qu’elle était vraiment déterminée à les retrouver, tous les trois.
    Pourtant ; il ne fallait jamais exclure une surprise, et si cela arrivait, il n’y aurait pas d’autre choix que celui de les affronter s’ils prenaient le partie d’être dans les rangs des adversaires.
    Il écoutait ensuite le récit sur les dieux qui accaparait actuellement la lumière. Des histoires de familles qui se battent entre eux au lieu de chercher une paix qui serait favorable à tous.

    Vint ensuite la partie sur les raisons de cette offensive. Ou plutôt la raison. Il avait également constaté que l’Inde était touchée par cette folie ambiante mené par ceux qui s’oppose à une volonté divine.
    Ainsi ceux qui n’étaient pas d’accord avec cette nouvelle vague à la mode venaient implorer les dieux de les aider, et c’est de là que vient l’aide accorder par le seigneur suprême. Etait-il sur terre ? Lorsque l’injustice règne sur le monde et que l’équilibre est en danger, le seigneur à l’habitude de descendre sur terre avec un avatar.

    D’ailleurs sa Reine prit le soin d’illustrer ses propos en citant l’un des chapitres du livre de Vishnou. La situation était donc si extrême. Le monde pouvait-il vraiment sombrer dans le chaos par ceux qui sèment de mauvaises paroles aux humains.
    Le visage de Naga fit une moue inquiète, au vu de la situation, l’arbre était déjà empoisonné, peut-être que les racines l’étaient également. Et que pouvait-il faire dans cette bataille ? Sa situation n’était pas si évidente, pourtant son devoir était de lutter pour la fierté de son peuple.

    -« Si le seigneur a souhaité une telle intervention, cela signifie que le péril est gigantesque n’est-ce pas ? Pensez-vous qu’il est descendu sur terre pour nous guider ? »

    Le fils de la déesse serpent se leva ensuite, les mains jointes ; et poursuivit.

    -« Vous êtes mon ainée, ma mère, ma Reine… Je ne peux m’opposer à votre volonté… »

    Il reprit son souffle, son dos se redressa, et il observa un instant l’extérieur par une fenêtre qui se trouvait au fond, ce soleil, ce ciel… Cette terre merveilleuse. Si le monde était ainsi, il y était pour quelque chose, n’était-il pas resté sur terre suite à son éveil pour guider les esprits, offrir aux mortels la connaissance ?
    Son doute même s’il ne l’avait pas déclaré n’était pas inconnu pour Manasa. Il reporta alors son regard sur la Déesse et continua.

    -« Vous avez tous les droits sur mon cœur ma Reine. Dites moi comment agir ? Dois-je, moi aussi prendre les armes ? Doit-on lutter contre ceux qui ne respectent pas les paroles du Seigneur ? »
avatar
Le SageMaitre du jeu

Date d'inscription : 14/11/2010
Nombre de messages : 42
Age : 217

Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Oct - 21:58
    Naga était toujours aussi attentifs, les mains sur ses genoux, il acquiesçait de la tête à chaque fois que Manasa lui lança un regard. Elle jouait avec un lotus qui se fermait, comme pour exprimait le danger qui allait ou qui était déjà en train de frapper le monde.
    Ainsi la situation n’était guère réjouissante, et les piliers de la vérité et de la justice étaient en train de s’effriter. Mais aussi l’apport de Yama. Il écouta ensuite la volonté de la déesse serpent quant aux agissements qu’il devra accomplir dans cette bataille. Sa reine ne voulait pas qu’il suive le chemin qu’était en train de tracer Skanda et Kalî.

    De toute façon le destin ne lui avait pas offert ce rôle, celui d’éclairer le sentier vers une guerre sainte. L’une des plus terribles qui soit. L’air pensif, le visage de Naga se voila d’un étrange rictus lorsque la Dame évoqua le serment qu’il avait auprès de Pandore et du Royaume des Enfers.
    Le sage se leva, lentement, attrapa le verre de vin que lui avait servi l’une des servantes du palais de Manasa. Sobrement, il s’avança vers le mur qui se trouvait derrière le siège royal de la Reine. Il porta le verre sur ses lèvres tout en observant attentivement le tableau représentant Mohana.

    -« Doit-on laisser une promesse, un serment guider nos pas même s’il nous conduit à agir mal ? Est-ce mal agir que de le briser pour protéger la vérité ? Et pas une vérité lancer en l’air, car il s’agit de celle du grand seigneur. »

    Naga bût une nouvelle gorgée de son verre, et poursuivit…

    -« J’agirai selon vos souhaits ma Reine, nous devons effectivement agir, lutter contre ce terrible démon qu’est celui de l’égo. Seulement, existe-t-il un remède pour cela ? Pourrons-nous vraiment rétablir l’équilibre sans que le feu de la haine n’apparaisse dans certains coeurs »

    Le jeune sage termina son verre, pensif devant le tableau, à coté se trouvait un autre cadre le représentant.

    -« Il semblerait que Mohana soit en train d’affronter la terrible Kalî… »

    Il laissa ensuite le silence planer, même s’il ne voulait pas le montrer sur son visage, il ressentait un peu d’inquiétude pour sa protégée. Cependant elle devait écrire son avenir…
avatar
Le SageMaitre du jeu

Date d'inscription : 14/11/2010
Nombre de messages : 42
Age : 217

Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Déc - 14:41
    Le sage mystique suivait l’avancement de sa jeune protégée, mais aussi des autres, seraient-ils capable de découvrir l’arc Gandhiva, cette arme que seule Arjun put maitriser. Le retour de Sylphide en Enfer était la preuve que le seigneur Hadès prenait cette lutte au sérieux ; et qu’il craignait très certainement un échec. Même si ce dernier semblait toujours absent. Naga réfléchissait sur les paroles de Manasa, la question était délicate, et n’offrait que des issues s’achevant dans les ténèbres.

    Il vit que Sapanâ avait refusé de boire le sang de Kalî, et par conséquent avait fait le choix de lutter contre son pays. Sa raison avait pris le pas sur son cœur. Bon ou mauvais choix ?
    Naga esquissa un fin sourire, il pensait à la suite, les mains jointes, il se disait qu’au moins avec Sylphide, cette petite allait pouvoir continuer son apprentissage.
    Elle n’avait en toute logique rien pue faire face à la déesse ; et s’était éloignée de la fiole. Son chemin serait encore semé d’embuche, et l’arc était déjà la convoitise de nombreuses mains. Tout cela augurait une lutte intéressante, et une guerre qui devrait offrir au monde une harmonie perdu. Les dieux se devaient de retrouver leur place, et de regagner la confiance des mortels.

    Le jeune sage prit la parole alors que Manasa s’approchait d’une vasque…

    -« Vos paroles touchent la vérité en plein cœur. Mon serment ne m’empêchera pas de lutter pour notre peuple si l’avenir m’y oblige. Mais il peut devenir une malédiction pour les soldats de celle à qui je l’ai offert. »

    En effet, il était des êtres bien plus puissants que lui, et s’il ne pouvait affronter les spectres, alors les épreuves qui attendaient ces derniers seraient effrayantes. Cela ne pouvait l’affecter, ni le destin des spectres, ni celui de Mohana. Un soupir, et il se retourna vers sa Reine, et l’observa faire. Elle récita la façon qui permettrait de créer un antidote, mais aussi sur la haine qui régnait dans le monde.
    Il acquiesça de la tête, sachant que tout comme un océan, la paix ne pouvait rester calme et tenir éternellement dans le dans le monde sans que quelques gouttes de poisons n’y viennent la perturber.

    -« Seule l’humilité peut permettre la création de cette liqueur… »

    Il fût coupé, car au sein du palais les prières raisonnaient, de plus en plus en forte.

    -« Il semblerait que votre présence soit réclamée. »

    La voix de Naga ne cachait pas petit rire amusé, en effet, il savait que les deux spectres avaient trouvés l’endroit adéquat pour réclamer la présence de la Déesse Serpents.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[EVENT-Privé] Les raisons de cette décision !