avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Déc - 1:05
Euh.. Bonjour, Qui êtes-vous je ne vous ai jamais vus par ici …

« Qui suis-je ? «

Voilà bien une question délicate en effet, comment y répondre lorsque l'on a oublié la moitié de son existence ? En effet le jeune homme qui faisait face au vieillard avait un bien sombre passé, un passé qu'il fut forcé d'oublier lors d'une terrible chute et d'une amnésie seul quelques fragments de souvenir étaient resté gravé dans la tête de l'homme à la chevelure grise, des souvenirs qu'il aurait surement aimés oubliés. Figé devant l'homme à la barbe blanche, X comme nous allons l'appelé ne sus que dire, il resta de marbre, en effet il n'avait pas vu plus d'un homme depuis cet accident et ne c'était pas préparé à répondre à cette question, s'aventurer hors de la forêt d'Epsilon avait donc été une mauvaise idée...

Je suis …

Ce fut de nouveau le silence les yeux de l'homme ne regardèrent même pas le vieillard et vinrent se perdre dans le décors le jeune homme se souvint alors d'un court récit qui lui fut raconté par celui qui l'avait retrouvé, un homme mourant qui n'avait pas révélé son identité

Citation :


Flash-back « Dans une auberge juste après l'accident »

Et bien tu ne te souviens vraiment de rien, je pense que c'est une amnésie temporaire, tes souvenirs reviendrons surement avec le temps. Je ne sais pas quel est ton nom, mais je connais très bien ton histoire pour avoir étudié ta lignée et avoir voulus en savoir plus sur la forêt d'Epsilon, tu est un digne descendant de la famille d'Alioth et que tu le veuilles ou nom ton destin est déjà tracé. Tu as un passé aussi sombre que tes prédécesseurs jeune homme, ta mère à quitter ce monde en te mettant au monde et ce même jour ton père à rejoins le Walhalla, tous deux furent assassiné et tu fus adopté. En réalité mon jeune amis tu a étais vendus et une fille du nom d'Elena ta sauvé la vie avec l'aide d'une mystérieuse louve, après ça je n'ai pas réussi à obtenir des informations à ton sujet certains te croyaient mort d'autre te pensaient enfuis, je n'ai cessé jusqu'à aujourd'hui de te chercher à vrai dire, la jeune Elena est décédé il y a peu. Je m'étais dit quand te disant cela tu aurait pus me révéler les prodigieux secrets qui entourent la famille d'Alioth. Le monde et remplis d'éveillé et n'a rien a voir avec celui d'autre-fois et je suis sur d'une chose c'est que tu en est un …


Fin de Flash-Back « Amnésie J + 7 «
Je suis... Epsilon et je vis dans la forêt située non loin, veuillez m'excuser, mais je dois partir.

Sans même prendre le temps de parler davantage l'Alioth lui tourna dos et repartis dans la forêt dont il empreinta le nom il était bien loin de ce doutait que le vieillard lui avait également parlé d'une armure légendaire qui portait ce nom pourtant le jeune guerrier savait que comme il lui avait été dit son destin était déjà tracé. En effet d'un simple coup de poing il détruisit une immense pierre prisonnière des glaces et confirma donc les propos du mourrant.

« Je ne me souviens pas de tout mon passé, mais je sais que cette terre sauvage est mienne, repose en paie Elena »

Curieusement nostalgique le jeune homme versa sans même sans rendre compte une petite larme en pensant à ceci sa relation avec la blondinette avait elle était seulement amicale ou l'avait elle était plus ? Une chose est sûre c'est que seul le temps répondrait à cette question l'amnésie de l'homme ne pouvait être traité, hélas...

Enfoncé dans les recoins les plus sombres de la forêt le jeune homme ne cessait de s'interroger sur son identité, une chose était sûre, son harmonie avec la nature, sa force et ces techniques de combats révéler un passé de guerrier, il savait se battre et maitriser la cosmo énergie, en revanche qui lui avait enseigné cet art ? Il n'en avait plus la moindre idée.. Songeur à ce qu'il allait faire à présent il se remémora les propos de l'homme qui l'avait soigné une semaine plus tôt.

«  Une louve et Elena c'est bien ça ? Elle à quitté ce monde il y à une semaine, mais quand est t-il de cette louve ? « 

C'est sur cette pensée que l'homme qui allait désormais porter le nom d'une étoile ressenti une présence à quelques mètres derrière lui, les bruits de pas lui semblèrent quelques peu familer  et il ne fut aucunement stressé par l'arrivé d'un animal agressif, ce fut une louve au beau pelage blanc qui sorti des broussailles, sur son front l'on put distinguer un étrange croissant de lune, la puissante masse de muscle comme si elle n'avait pas vu son maître depuis longtemps s'empressa de laisser couler un long filé de bave sur le visage de celui qui murmura le nom de « Kana » sans même se poser de question. Cette louve et lui était lié depuis des années, nul doute qu'ils avaient traversé des épreuves douloureuses, Epsilon ne s'en rappeler pas, mais à vrai dire il s'en moquait royalement, c'est un grand sourire qui réapparut enfin sur ce sinistre visage depuis sa chute. L'homme plus attaché à la faune et à la flore qu'aux hommes avaient retrouvé une partie de lui, sa nouvelle vie allait enfin pouvoir commencer...
avatar
PNJ Asgard

Date d'inscription : 03/05/2006
Nombre de messages : 187
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Déc - 15:33
    Traînant ses guêtres comme à son habitude et avec sa nonchalance caractéristique, la petite vieille femme, aidée de sa canne centenaire avançait dans la forêt d'Epsilon en repoussant les branches ici et là. Au palais il n'y avait pas d'égards pour l'âge et la faiblesse, chacun devait remplir son rôle. Celui de la vieille femme était aujourd'hui d'aller cueillir quelques plantes et champignons pour agrémenter le repas du soir qui serait servit à la prêtresse.
    "Ouh elle a du caractère la petite, j'l'ai entendu quand elle a remit le petit blondinet à sa place, ouh c'est pas une femme facile celle-là, ah non non non" Sa petite voix aigrelette se perdait dans la noirceur du sous-bois. "C'est bien qu'ça soit une femme comme ça qui nous diriges, ah oui oui oui. Il faut du caractère face à ces petits gamins qui portant leurs armures se croient divins ! Et Loki, quelle abjecte chose que ce Dieu là, il n'arrive pas à la cheville de son grandiose père" Elle cracha au sol, comme maudissant ce nom.

    Se baisser et se relever étaient pour cette petite femme un effort plus grand que briser des rochers avec ses mains ou de fendre le sol avec ses pieds. L'arthrose qui rongeait son corps était le plus douloureux des poisons. Son petit panier se remplissait si lentement qu'elle se demanda si elle aurait assez de temps pour honorer Aaricia d'un plat un peu original ce soir.


Spoiler:
 
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Déc - 16:31
Deux heures c'était déjà écoulé depuis ces retrouvailles, enfin ci l'on peut appeler ça ainsi car cela ne faisait qu'une semaine que les compagnons ne c'était vu, le jeune homme plein d'assurance oublia l'amnésie qui le préoccuper il y à peu, il utiliserait cette forêt comme nom et s'appellerait donc Epsilon, le guerrier aux loups. C'est grand sourire aux lèvres que l'homme à la chevelure grisonnante ce releva, c'était bien beau de câliner le doux pelage de Kana, mais la chasse ne se ferait pas toute seule, qu'allaient ils manger aujourd'hui ? Du lièvre ? De l'ours ? Du cerf ? Sans perdre de temps le jeune homme saisis la fine lame qu'il avait dans sa poche et pris un bout de bois dans l'autre main, il ne lui fallut que quelques secondes pour faire une lance digne de ce nom, couteau rangé, l'homme prit une direction autre que celle de Kana... Le concours du meilleur chasseur était ouvert, bien sûr la louve blanche en mauvaise perdante ne tarda pas à hurler appelant ainsi sa fidèle meute pour l'assister, Epsilon lui allait chasser seul, un net désavantage.

Une heure s'écoula sans qu'il ne put trouver de gibier, Kana et les autres avait quand à eux attraper une dizaine de lièvres et un cerf quelle honte pour l'homme que de perdre ainsi il se doutait bien que l'animal au croissant de lune n'allait se risquer à affronter du gros gibier c'est pourquoi il ne perdit de temps à attraper le lièvre qui passa devant lui, en effet un ours se situer enfin là, à quelques mètres de lui. Arme saisis fermement l'orphelin bondit sur l'ours en transperçant celui-ci directement par les organes vitaux, il avait oublié les échecs cuisant lors de ces premières chasses à l'ours et fut assez fière dans abattre un si gros du premier coup.


« Je me demande qu'elle tête va faire Kana... »

Le jeune homme siffla alors, laissant raisonner le bruit au travers de la forêt Kana et les loups ne tardèrent pas à venirent apporter une partie du diner, une quinzaine de lièvre et un cerf, l'ours les valait il ? Qui avait gagné la compétition ? Tous sans moqué et ce "préparèrent à passer au diner" sauf qu'il y eu un imprévus, une personne venait de souiller cette terre, les loups relevèrent leur museau et ce mirent à renifler l'air, ils purent détecter la présence humaine qui s'approchait peu à peu, l'Alioth l'avait sentis également.

L'homme demanda aux loups de la meute de rester en retrait et de savourer le repas qu'ils avaient bien mérité, lui et Kana irait voir ce mystérieux visiteur.

S'approchant doucement, le duo put enfin distinguer la vieille dame et entendre le son de sa voie.

Citation :

"Ouh elle a du caractère la petite, j'l'ai entendu quand elle a remit le petit blondinet à sa place, ouh c'est pas une femme facile celle-là, ah non non non"  "C'est bien qu'ça soit une femme comme ça qui nous diriges, ah oui oui oui. Il faut du caractère face à ces petits gamins qui portant leurs armures se croient divins ! Et Loki, quelle abjecte chose que ce Dieu là, il n'arrive pas à la cheville de son grandiose père"  
« Elle est folle de venir seule jusqu'ici !! » C'est là les premières pensées qu'eu le jeune homme à vrai dire le discourt de la vieille femme ne l'étonna guère malgré son amnésie, le jeune homme savait ce qu'il se passé à Asgard, n'était ce pas grâce aux divins que cette forêt existait toujours ? Pour lui cet endroit représentait toute ça vie il était lié à ces terres même s'il n'avait que quelques fragments de souvenir.
Le jeune homme laissa Kana légèrement en retrait et s'approcha seule de la vielle dame, derrière lui la louve au croissant de lune ne lâcha du regard les deux protagonistes.

Que fait donc une vieille femme dans un endroit ci reculé ?

C'est après avoir demandé qu'il se sentit stupide à vrai dire son panier contenait quelques herbes et champignons que l'on ne trouver que dans cette partie de la forêt, la vrai question était qui était elle ?

Je peux savoir qui vous êtes ?

C'est en posant cette question qu'Epsilon eu un léger flash, un homme par le passé avait tiré sur Kana et c'était depuis ce jour qu'il c'était auto-proclamé gardien de ces lieux, le jeune homme ne voulait risquer de faire bannir lui et ces semblables de la forêt en chassant la vieille dame il utilisa donc une autre méthode moins direct, mais ayant le même objectif.

Vous n'allez pas l'air en forme laisser moi vous aider et vous ramener à l'entrée de la forêt.

C'était bref, il ne restait plus qu'à attendre ce que la vielle dame allait dire Epsilon restait là attendant une réponse, Kana quand à elle ne se sentant menacé par cette apparence fragile s'assied en regardant la scène.
avatar
PNJ Asgard

Date d'inscription : 03/05/2006
Nombre de messages : 187
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Déc - 18:15
    Un hurlement déchira l'air, aucune inquiétude ne se lit sur le visage de la petite mamie, elle avait entendu plus de loups hurler à Asgard que de chiens aboyer. Elle savait ces bêtes plus apeurés que dangereuses, elle savait surtout où elle se trouvait. Le territoire d'Epsilon était connu pour abriter la plus grande population de canidés sauvages, aucun homme ne s'aventurait ici sans être sur de ne pas avoir dans son coeur de sentiments négatifs à l'encontre de la faune locale.

    Petite mamie n'y prêta guère plus d'attention, elle continuait sa cueillette soulevant herbes et mousses, espérant à chaque fois tomber sur trésor sauvage. Ce fut quelque chose de plus inhabituel qui s’immisça dans le tableau champêtre, un jeune homme marqué par une vie rude se dessina à proximité. Il fallut quelques instants à la petite mamie pour arriver à cerner sa silhouette distinctement, ses yeux vieillissant lui jouaient des tours. Elle se redressa sur ses petites jambes et lui fit face, du coin de l'oeil elle vit une bête s’asseoir sur son séant, une femelle, la petite mamie le reconnue à la forme de son museau. Elle sourit.

    "Jeune homme, l'apparence ne fait pas de moi quelqu'un de solide mais j'ai plus vécu dans ces forêts que tu n'y vivra peut-être jamais ! Elle souriait encore, ses yeux déjà petits disparaissaient quand ses fossettes remontaient. Mon nom ne t'apportera rien, par contre, je pense connaître le tiens !"
    Elle se dirigea vers un rocher avoisinant laissant son petit panier au pied de son interlocuteur. "J'accepte volontiers que tu ailles cueillir d'autre champignons pour moi !"
    Elle grelotta un peu, le déplacement et la recherche dans les fourrées réchauffait son petit corps frêle mais l'inactivité et la pierre froide réduisait sa température corporelle. "Peux tu demander à ta bête de venir contre moi pour me réchauffer le temps que tu me remplisse assez mon panier pour rentrer au palais de Polaris dignement ? "

    Ses mains croisées sur sa canne elle resta stoïque devant cet homme qu'elle venait de reléguer au rang de serviteur. Mais le savoir était une richesse, et la petite mamie, bien que servante était riche de connaissances.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Déc - 19:29
« Alors elle vient du Palais ? «

Le jeune homme ne su quoi répondre à vrai dire il avait voulu rendre ce service pour s'en débarrasser, mais il ne pensait pas impliquer Kana la dedan et encore moins lui demander de servir de couverture... Il était vrai que son beau pelage avait sauvé du froid le jeune homme étant petit, mais protéger une inconnue de cette façon le déranger.

Même si vous connaissez mon nom, vous se savez rien sur moi... Etrange propos pour quelqu'un qui à presque oublié 23 années de sa vie. Vous dites avoir vécus ici plus que moi-même je ne vivrais jamais, cela veut il donc dire que vous avez habité ici ? Ces terres ont longtemps appartenues aux membres de la famille Alioth, peu ose s'aventurer ici comme vous l'avez fait.

Etrangement le jeune homme ne montra aucune hostilité à son égard il avait beaucoup de questions et elle avait surement des réponses, l'Alioth regard un instant la louve qui grogna légèrement avant de s'allonger contre la vieille dame. Il fallait être heureux que ce ne soit que grognement qui sorte de sa bouche, elle aurait aisément put tuer la vieille sil elle l'avait voulu, mais la louve ressentit l'amour de cette dame pour la faune c'était là, la seule chose qui la sauver d'une mort sûr.

Ne dévoilant son identité comme pour vérifier les propos de cette dame il poursuivit :

Vous n'êtes pas vraiment venus pour des champignons je me trompe ?  Le palais est à plusieurs heures de marche et cet endroit et l'un des plus crains du royaume je ne pense pas que le Seigneur Odin ou sa fidèle servante soit inconscient au point de vous envoyer seule ici...

Bien qu'il n'aimait pas les hommes Epsilon semblait plus à l'aise avec eux que ces géniteurs. Il regarda alors dans le panier de la vieille dame et ne tarda pas à flairer l'odeur de ces herbes et champignons, il entama aisément la cueillette en attendant une réponse de la vielle femme. La louve au croissant de lune quand à elle s'était allongé ferment les yeux pour ne pas voir cette individu qui l'avait en peut de temps prise pour un animal domestique...
avatar
PNJ Asgard

Date d'inscription : 03/05/2006
Nombre de messages : 187
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Déc - 10:36

    Doucement et sans brusquer son petit corps frêle, la louve magnifique vint se déposer et offrir son pelage chaud et humide à la vieille femme qui semblait paisible et tranquille. Petite grand-mère commença à parcourir de ses mains expertes le pelage de l'animal, avec la douceur d'un ancêtre qui connait les courbes de ses enfants par cœur. Elle faisait circuler ses paumes sur la créature en suivant le chemin de ses muscles.
    Quelques minutes passées, quand elle estima que ses massages avaient suffisamment duré et que le jeune homme avait ramassé assez de champignons, elle répondit à ses interrogations.

    "Oh oh oh tu as raison je ne te connais pas mais je sais que tu es impatient et un peu perdu, je ressens aussi beaucoup de choses qui émanent de toi, une grand force dans ton coeur qui t'as permis d'obtenir le respect de cette belle bête oh que oui ... Ton cosmos est fort ! Peut être même aussi puissant que le Fenrir d'Alioth que j'ai connus il y a de cela des années"

    Elle jeta un coup d’œil au dessus du panier pour voir à quelle vitesse celui-ci se remplissait et paru satisfaite de l'avancée.

    "Toute fois, il te manque quelque chose aujourd'hui... un catalyseur, une protection... Oh et pour te répondre la forêt d'Epsilon renferme des meilleurs champignons de tout Asgard et pour la prêtresse qui dirige ce royaume aujourd'hui, rien n'est trop loin, même pour une petite vieille comme moi."


Spoiler:
 
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Déc - 13:01
La louve c'était presque endormie, sans doute les caresse de la dame sur son doux pelage devait lui procurer une sensation de bien être, l'Alioth quand à lui continua de remplir le panier et il ne mit pas longtemps pour réussir cette tâche.

Lorsque la vielle dame répondit enfin à ces interrogations Epsilon ce tut un instant s'accordant un moment de réflexion, elle connaissait bien ces terres puisqu'elle mentionna le nom de Fenrir d'Alioth, le loup des steppes n'avait eut le plaisir de le rencontrer pourtant il savait qu'il était lié à cet ancien protecteur d'Asgard. De ce qu'il savait Fenrir était comme lui, un « ennemis » des hommes vivant juste pour les loups de ça meute. Il ne pouvait affirmer être le fils de ce guerrier ou un membre de sa famille pourtant en entendant son nom un léger frisson parcourut tout son être...

« Fenrir d'Alioth, on ce ressemble donc tant que ça ? «


Le regard du jeune homme ce posa un instant sur le croissant de lune qui était sur le front de sa louve on lui avait raconté plus tôt que le fidèle compagnon du guerrier que mentionna la dame avait le même Kana aurait elle également un lien avec cet ancien guerrier d'Odin ?

Ne répondant rien pour le moment Epsilon laissa entendre le bruit de cette légère brise glaciale.

« Elle connait également les armures des conquérants, les armures divines destiné à la protection du royaume... »

L'Ases était sûr désormais qu'il lui fallait veiller sur cette vieille femme, il comprenait désormais ce qu'elle disait plus tôt il semblerait qu'elle ai vécu ici assez longtemps pour tout savoir sur ces terres, le jeune homme sans dire un mot déploya doucement ça cosmo énergie et fit appel à sa fidèle meute de loups. Tous s'allongèrent auprès de cette vieille dame la protègent du froid, Kana qui avait grogné plus tôt n'en fit rien cette foie-ci c'était bien la première foie qu'elle accepte de rester près d'une inconnue.

Vous parlez des armures d'Odin n'est-ce pas ? Entama donc le jeune homme une foie que les loups furent en position.

J'ai récemment fait une violente chute et ai oublié une partie de ma vie, mais étrangement je n'ai rien oublié concernant le royaume, seul mes souvenirs douloureux semble bloqué et me revenir peu à peu. L'armure divine d'Epsilon, celle qu'avait revêtit plus tôt Fenrir d'Alioth, j'ignore les raisons pour laquelle il eut cette armure et je ne sais encore moins ce qui la conduit à la mort, mais un jour je posséderais ce bien ô combien précieux qu'accorde les dieux aux plus méritant.

L'Alioth pensif et sans même sans rendre compte entama un monologue ne laissant de temps à cette vielle dame de répondre à ces quelques propos.

Les guerriers divins son les élus destiné à protéger le royaume au péril de leurs vies n'est-ce pas ? Tous sont près à lutter corps et âme pour défendre un bout de terre ou quelconque vie, même si je trouve assez stupide l'idée de se sacrifier pour un homme alors qu'eux-même ne respectent pas la nature je souhaite revêtir une de ces armures et pourquoi pas celle que possédait plus tôt un membre de ma ligné.

Epsilon confirma ainsi son identité et il poursuivit.

A vrai dire si vous connaissez si bien ma ligné vous devez savoir que nous autres Alioth avons souvent eu un sombre passé, nous ne nous intéressons peu aux vies humaines et ces sans doutes pour cela que je ne possède pas d'armure. J'aurais à choisir entre une vie humaine ou animal, il y a fort à parier que ne sauve que la bête, l'homme a détruit depuis déjà trop longtemps ces terres, j'imagine que vous-même vous en êtes rendu compte, en oubliant le combat des divins et des éveillés qui ont détruit cette forêt, vous êtes vous aperçut que le nombre de vie animal ne cesse de diminuer ? La chasse ou le braconnage... Je ne tolère pas que l'on tue pour un menteau de fourrure, nous autres vivons ici par nos propres moyens et nous en sortons très bien de quel droit l'homme qui a déjà un toi peu t-il ce permettre de tuer plusieurs êtres pour un simple manteau ?

Epsilon ce tut alors, il avait du mal à accorder sa confiance aux hommes c'était certain, pourtant quelques-uns d'entre eux méritaient qu'on y accorde du temps et c'était le cas de cette vielle dame qui se tenait devant lui, elle aimait faune et flore et savait se débrouiller dans ce monde hostile, elle méritait de vivre c'est ainsi que le jeune homme voyait les choses.

Sans même y prêter attention l'orphelin qui avait entamé un récit eu remplis un peu trop le panier de la vieille dame, continuant sur sa lancer il ôta sa fine veste et mit quelque champignons dessus.

Si vous le voulez bien je vous escorterais jusqu'aux palais j'ai bien peur d'avoir prix un peu trop de bien à mère nature...

Le jeune homme laissa apparaître un premier sourire sur son visage, puis il poursuivit.

Je vous ai dit vouloir possédait la robe d'Epsilon, mais peut-être aimeriez-vous savoir pourquoi ... Si une guère venait à éclater entre Asgard et un autre pays, cette forêt et le peu de terre sauvage qu'on trouve au royaume serait surement dévasté, en portant cette kamui offerte par le puissant Odin, je serais d'avantage capable de protéger ces terres. Je sais ce qu'impliquerait cependant le titre de guerrier divin, en effet il me faudra surement quitter ces terres pour des missions et laisser nombreux des miens ici-même, mais si je parviens à faire comprendre à Odin ou à sa représentante que notre faune et très importante alors je serais capable de lutter en leur nom sachant que leurs pouvoirs protégerais les miens...

L'Alioth ce tut enfin et arrêta pour de bon cette cueillette, avec tout ça la vieille dame pourrait cuisiner ce qu'elle veut...

Euh.. j'espère ne pas vous avoir ennuyé, je n'ai pas pour habitude de parler autant... Je voudrais savoir, vous en savez beaucoup sur ces terres n'est-ce pas ? Savez vous ce qu'il est advenu de la robe d'Epsilon ?

L'Ases s'arrêta enfin de parler attendant une réaction de la vielle dame à l'écoute de son récit était elle intéressé par tout ça où ce demandait elle quand enfin il arrêterait de parler ?
avatar
PNJ Asgard

Date d'inscription : 03/05/2006
Nombre de messages : 187
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Déc - 16:56


    Au pied de la petite grand-mère se trouvait maintenant une meute complète d'animaux, agglutinés les uns aux autre ils formaient un tapis épais de chaleur. Bientôt un  nuage de vapeur se dégagea au dessus de tout ce petit monde. La petite grand mère écouta attentivement ce que le coeur de son bienfaiteur avait à dire, elle ponctua régulièrement de "Ahhh..." de "Ohhh" ou de "C'est noble ça mon garçon".

    Sa canne frappa un coup au sol, quelques bêtes se levèrent sur son chemin, d'autres ne mouftèrent même pas et continuèrent à respirer bruyamment au milieu des branches et de la végétation.
    La petite femme arriva à hauteur du guerrier d'Epsilon et lui tapa sur le ventre avec son bout de bois, pas dans le but de blesser, mais dans celui de montrer.

    "Dis moi, le textile qui te recouvre, ne vient-il pas d'un animal ? Ce cuir qui recouvre tes pieds ? Elle désigna ses chaussures. Chaque chose dans notre nature et dans nos forêts est là pour nourrir l'autre. Nous servirons de composte pour la terre qui verra naitre les générations futures, tes loups seront peut-être un jour la cible d'un chasseur respectueux qui prélèvera leurs cuirs pour en faire des habits chauds pour ses enfants. C'est ainsi l'ordre des choses. Nos forêts sont bien protégées, quelques braconniers avides rôdent mais les gardiens naturels sont efficaces. Elle caressa la gueule d'une bête proche. Je ressens en toi cette envie de protéger ceux que tu aimes, ces bêtes sont ta vie, et c'est un combat noble.
    Je ne suis pas Odin jeune enfant, je ne saurais te dire où trouver ce que tu cherches, mais je peux te dire une chose, c'est l'armure qui choisit son porteur, pas l'inverse."


    Elle se saisit du panier de champignons et réajusta ses habits. Elle gratifia Epsilon d'un sourire chaleureux et reprit le chemin du palais, assez vite malgré ses petites jambes, elle ne fut bientôt plus qu'un point noir à l'horizon.

Spoiler:
 
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Déc - 18:14
« Visiblement elle n'a pas besoin d'aide » C'est tout ce que pus pensé le jeune guerrier qui tenait fermement son tee-shirt, la vielle dame avait disparu sans même lui laisser le temps de répondre en même tant ce n'était pas plus mal, l'Alioth n'avait visiblement plus rien à redire cette vielle dame avait du vécut et visiblement respecter toute chose en ce royaume, elle avait su s'aventurer si loin dans ces terres, car elle aimait faune et flore, mais visiblement son point de vus était différent du garçon. L'orphelin laissa partir la vieille dame, au moins la récolte était bonne pensa t-il avant de s'assoir sur cette même pierre où elle était il y a peu,

Les loups repartirent comme ils étaient venus sans allant à leurs occupations, l'Ases laissa ça louve s'éloigner également, il lui laissa allait manger les proies chasser il y a peu tant qu'elles étaient encore fraiche...

C'est en voyant partir la louve qu'il du admettre qu'il avait tort dans ces propos dit plus tôt, la vieille dame avait raison, il portait des vêtements fait à partir de bête, il savait qu'au fond l'homme n'était pas le seul fautif, il en était un aussi... N'avait-il pas chassé, lièvres, cerf et ours il y a peu ? Devrait il tout simplement arrêté de manger de la viande et vivre nue pour protéger la forêt ?

C'était un raisonnement stupide qui laissa pour autant perplexe le jeune homme, à force de vivre dans ce monde sauvage il comprit qu'il haïssait l'homme sans pour autant en avoir de raison peut être était venu pour lui le temps de se faire un ami... Enfin c'était là beaucoup demander vu ce qu'il était arrivé à ça seule amie. En réalité Epsilon après sa chute n'avait pas vraiment une amnésie qui lui avait fait perdre la mémoire il avait simplement oublié tout ce qui faisait de lui l'homme qu'il était aujourd'hui en bloquant involontairement ces souvenirs douloureux. Il pouvait désormais essayer de de bâtir une vie nouvelle, une vie où il ne se souvenait pas avoir tué un homme pour s'enfuir avec Elena et Kana, une vie ou son oncle ne l'avait pas enlevé,  une vie ou il n'était pas responsable de la mort d'Elena...

Citation :

« Flash-Back » Une mort malheureuse. (début de l'amnésie)

Ma fille dit moi pourquoi tu l'as libéré, nous aurions pus continuer à vivre heureux dans notre demeure, on aurait pu toucher une grosse somme en le vendant comme esclave, si seulement toi et Kana n'étiez pas partie ce jour là l'entreprise familiale fonctionnerait toujours, ma chère et tendre fille, tu est partie à 10 ans et tu en as aujourd'hui 23, vous avez brisé mes rêves et pour cela je vais vous ôter la vie.

Un coup de feu retentis alors laissant apparaître une imposante masse blanche qui bouscula l'homme, la louve comprenant le danger s'apprêta à mordre le bras de l'homme qui frappa celle-ci d'un coup de crosse, légèrement sonné la louve ce mit en retrait laissant apparaître devant le canon du fusil Epsilon qui venait de sauver Elena en la poussant par terre. Seulement la chute lui fit perdre connaissance, le jeune homme ne voulant se résoudre à voir souffrir celle qu'il aime en tuant son père accepta un marcher avec celui-ci. En sautant de la falaise d'où il se situéet se sacrifiant, Eléna aurait la vie sauve, croyant stupidement à ce que venait de lui demander son oncle il sauta dans le vide et c'est avent de toucher sol qu'il entendu un nouveau coup de feu, Elena était morte parce qu'il n'avait pas était là pour la protéger.

« Fin du Flash-back »
Ce souvenant alors de ce qui causa sa chute le jeune homme tomba en sanglot, il avait cru en cet homme et c'est ce qui avait couté la vie de sa belle, si seulement il avait été plus fort il aurait pu la protéger. C'est en ce disant ceci qu'il eut un déclic.

«  L'homme est en faite aussi prédateur que les loups, il ni à pas d'homme ou d'animaux en réalité l'on pourrait plutôt regrouper le tout parler d'être vivant, certains hommes  ou femme comme Elena mérite de vivre alors que d'autre comme mon oncle ne le mérite pas il en vas surement de même pour l'espèce animal. Si Elena n'avait pas eu de quoi ce couvrir en de rudes hivers elle serait morte plus tôt et je n'aurais pas pus avoir la vie qu'elle ma donné, je dois vivre pour elle et pour ceux en qui je dois la vie; mes loups. « 

L'ases ce releva enfin comprenant le message que voulait lui faire passer la vieille dame, tout humain en ce monde n'est pas mauvais, il savait qu'elle avait raison car si tel était le cas il serait surement esclave à l'heure qu'il est, c'est en déploya un cosmos des plus chaleureux qui murmura :

 Je vivrais pour toi … Eléna... 

Spoiler:
 
avatar
PNJ Asgard

Date d'inscription : 03/05/2006
Nombre de messages : 187
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Déc - 11:41

    Au milieu de la forêt Epsilon put entendre deux cris, d'abord celui d'une jeune fille apeurée, déchirant et plaintif, la peur venait de s'exprimer, la terreur brute.
    Puis ce fut un hurlement long et ignoble, un loup venait de mourir.

    La jeune fille était aux pieds de la bête, en position fœtal, la tête dans ses bras, pleurant. Du sang coulait abondamment de la blessure de l'animal, une femelle, une lance plantée dans sa gueule, morte...
    Derrière elle, trois petits, glapissant dans un vacarme assourdissant sur le corps maternel en train de refroidir et un peu plus loin dans l'ombre de la forêt, le mâle, retroussant ses crocs luisant de bave. Il est impossible de tenter de le faire changer d'avis, il veut faire couler le sang de celle qui a prit sa compagne.

Spoiler:
 
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Déc - 17:55
Un cri des plus aigus vint interpeller le jeune homme, puis peu à peu ce fut le hurlement d'un loup qui raisonna dans les bois, entendant l'appel de la forêt le loup du grand nord ce rendit sur les lieux, c'est sur un arbre qu'il assista à cette effroyable spectacle. Trois louveteaux étaient là dans une marre de sang hurlant la mort de leur mère qui gisait là sur le sol transpercé par une lance. A quelques mètres de là l'on pouvait voir une jeune demoiselle accroupie sur elle-même tombant en sanglot, Epsilon la laissa de côté quand il ressentis la haine que dégageait une masse de muscle à son égard, un loup gris s'apprêter à attaquer celle-ci le God Warrior resta là un instant se demandent si cette fille méritait de vivre.

C'est le coeur briser par les gémissements des louveteaux qu'il s'interposa au moment fatidique, la charge du loup fut stoppé par l'homme qui se mit au milieu de sa route, ce n'est pas pour autant que l'animal recula, il vint même montrer ces crocs à celui qui aimait tant cette terre, la perte de la louve semblait l'avoir changé en une bête avide de sang.

L'Alioth, ne dit rien fixant l'animal qui le contourna légèrement pour plonger son regard dans celui de sa « proie ». Le loup était déterminé, son objectif était simple, ôté la vie de cette fille, Epsilon comprenait très bien sa réaction et voulait le laisser faire, pourtant il tenait à savoir ce qui l'avait poussé à faire ça, lui qui venait de comprendre que certains hommes méritait de vivre venait d'assister à un événement qui pourrait très bien le faire passer du mauvais côté pourtant en ayant une pensée pour la belle Elena il se remit en face du loup.

La jeune fille semblait traumatisé par cette scène, était-ce au moins elle la véritable responsable ? L'orphelin espérait que non, mais il voulait en être sûr, en quelque seconde il déploya sa cosmo énergie, une aura bleuté virant au violet enveloppa tout sont être, il fit reculer de quelques mètres l'animal qui était là puis il s'éloigna à son tour ne séparant plus le loup et la jeune femme, le guerrier du grand nord partie rejoindre les jeunes louveteaux.

Dit moi est-ce toi qui est responsable de ce crime ? Dit moi ce qu'il c'est passé...

La main du jeune homme vint toucher le sang toujours chaud de la louve, Kana vint le rejoindre peu à près répondant à l'appel cosmique de son maître, elle hurla la mort avant de prendre en charge les trois louveteaux, il ne fallut que quelques secondes pour elle et les petits de quitter les lieux, ne restait là qu'Epsilon, le loup mâle et cette jeune fille... 


Toujours en sanglot la demoiselle ne répondit au guerrier du grand nord, le loup qui montrait ces crocs était enfin placé face à elle, Epsilon ne bougeât pas un instant espérant que la peur la face réagir et répondre à ces interrogations, mais elle n'en fit rien, la masse grise en quelques secondes ce précipita en direction du duo, l'Alioth ne sus quoi faire, instinctivement il cassa la lance plantédans le corps de la louve en deux et voulus sans servir pour tuer la bête, mais il n'en fit rien il laissa le demi morceau d'arme tombésur le sol et fit face à ce terrible spectacle. La jeune fille hurla une première foie quand le loup lui agrippa le bras, puis enfin elle cria à l'aide. N'avait elle pas commis un terrible pécher en tuant une louve devant ces enfants ? Si c'était une personne apprécié par mère nature nul doute que son accueil ici aurait été différent, seul le braves peut oser vivre en ces terres, elle n'avait rien à faire ici. Le jeune homme ne profita pas de cet horrible massacre et vint lui tourner le dos, les hurlements durèrent quelques secondes avant que le loup n'en finisse en mordant celle-ci à la nuque.

Le corps meurtris désormais au sol, la masse grise fut de nouveau calme et ce dirigeât vers la louve, Epsilon caressa le pelage ensanglanté de la bête puis refit appel à sa louve. Une foie sur les lieux Kana tout comme le guerrier ce mirent à creuser, il y avait là deux corps à enterrer...


avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Déc - 19:56
Du sang, beaucoup de sang, c'était là la première chose qui vint entré dans cette première tombe, la seconde fut des larmes, Epsilon auparavant n'avait jamais été comme ça, il pleurait la mort de la louve et le faîtes que ces petits soient orphelins et il pleurait également cette jeune inconnue, pourquoi était il sensible à ce point ? Lui qui jusqu'à aujourd'hui n'avait que faire des vies humaines ? Etait-ce du au faite que son passé avec Elena refusait surface peu à peu ou encore au trouble que put causer en lui cette grand-mère il y a peu ? Tel une bête le guerrier au loup continua de creuser, s'il aurait voulut en usant de son cosmos il aurait pu aller beaucoup plus vite, mais non tel un animal enragé il continua de creuser, une première heure puis une seconde, ses ongles remplit d'une terre noire laisser apparaître de temps à autre un peu de sang qui s'échappé de ces mains, Kana en voyant son ami dans un tel état s'éloigna avant de finir sa tâche, elle hurla là mort ...

L'Alioth au bout d'une troisième heure reprit enfin ces esprits finalement il avait creusé là un immense trou ou reposerait à jamais cette inconnue ainsi que la louve, le loup gris qui avait tué cette jeune fille semblait remplie de remord, en effet il poursuivit le chant de Kana durant toute cette troisième heure. Etait-il conscient que comme il avait pleuré cette louve d'autres pleureraient cette enfant ?

L'homme à la chevelure grise s'approcha de la demoiselle à faible allure, le loup et Kana s'acièrent regardant la scène, tout autour d'eux l'on pouvait ressentir de nombreuses présences, faune et flore semblaient s'être donné rendez-vous, en effet les animaux vivants dans cette vaste forêt étaient venus en masse, loups, ours, lièvres, cerfs, oiseaux tout ceux qui s'entre-tué il y a peu c'était rejoins en ces lieux posant leur regard sur l'homme qui prit la jeune femme dans ces bras avant de mettre son corps meurtris là où elle se reposerait désormais. Le jeune homme fermât les yeux de l'enfant avant de s'éloigner vers la louve et d'accomplir le même rituel, une foie tout deux allongés côte à côte, l'Alioth assista à une scène qui changerait à jamais sa vision des choses, le loup gris qui venait de déchiqueter avec hargne la gamine partit nettoyer son corps, essuyant le sang du corps de sa langue râpeuse. Kana quant à elle faisait de même sur la louve, mais pas seule... Les trois louveteaux désormais orphelin firent de même nettoyant leurre mère avant de ne plus jamais voir celle-ci, une larme coula le long du visage de celui qui portait le nom de cette forêt, il essuya celle-ci cachant sa tristesse devant ces nombreux « amis ». Une nouvelle heure s'écoula dans un silence des plus total, les animaux comme le guerrier n'avait bougé seul Kana, les louveteaux et le loup brisait le silence en soulevant de leur patte la terre enlevé par le jeune homme.

Enfin enterré, le jeune homme homme ce mit à genoux face aux « tombeau » commun qui était face à lui, les quatre loups qui étaient à ces côtés hurlèrent la mort des deux êtres tandis que les animaux présents s'allongèrent comme s'ils c'était lié au garçon pour lier cette prière.

« Seigneur Odin, j'ai besoin de toi, aujourd'hui plus que jamais, il faut que ces deux âmes trouvent le repos qu'elles méritent, j'ai commis une erreur en ne faisant rien de nouveau et je pense savoir comment me racheter... Je vous en pris Odin, donnez moi la force de protéger les miens, cette forêt et tout ce que j'ai de plus chère, donnez moi le pouvoir d'empêcher de voir le sang couler de nouveau, homme, loups et tout autres devraient ne jamais avoir à subir des événements comme ceux qui ont eu lieu aujourd'hui, donne moi la force de protéger ces terres ainsi que le royaume et je ferais le serment de ne plus laisser couler le sang d'autrui sur nos terres.. »
«Le garçon que tu étais est devenu un homme »

C'est la voie d'Eléna qu'entendit l'homme juste après cette prièrent, elle qui lui avait sauvé la vie et qu'il n'avait pu sauver à son tour, cette foie ci en pensant à se tragiques événement l'Alioth ne versa de larme, semblerait il en soit à court à vrai dire. Le jeune homme resta allongé là durant de longues heures, laissant disparaître un à un les animaux qui étaient là il y a peu, la vie reprie son court, laissant apparaître sous la lumière de cette pleine lune Epsilon, Kana et les quatre autres loups allongé pleurant leurs passés, pensant au présent et enfin prêt à croire en l'avenir...
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Déc - 11:47
Les quatre protagoniste étaient là, face aux tombeaux des deux défunts, seul la brise oser troubler ce long silence puis ce fut enfin un chant, le chant des loups. Cette mélodie qu'hurlèrent là les compagnons du guerrier dans les fins fond de la forêt n'avait pourtant rien d'habituel, ressentant une présence étrange autour d'eux Epsilon et sa jeune louve ce levèrent, ils ne purent rien sentir grâce à leurs odorat. Devant eux allait se dérouler un spectacle aux-quels seuls quelques rares élus avait assisté. Les louveteaux tout comme le loup gris ce mirent devant le duo fixant ceci en penchant légèrement la tête, après cela ils disparurent peu à peu, laissant apparaître des "furolucioles" orée ce propagent dans les airs et ce n'était pas tout, des tombeaux eux-même surgirent ces lueurs jaunâtres qui laissaient admiratif le duo de loup. Les louveteaux, cette fille, le loup, tout ceci n'était donc pas réel ? Pourtant les actions d'Alitoh semblaient avoir de réels répercutions.

« Non tout ceci... je n'y crois pas ... »

Pourtant oui, tout ceci était bien réelle, enfin pour lui, les louveteaux qu'avait amené la louve au croissant de lune plus loin il y a peu n'était plus, la louve qui gisait dans une marre de sang avait disparu, tout comme le loup gris qui avait vengé sa belle, ainsi que cette jeune fille. En voyant tout ceci le jeune homme perturber s'avança doucement comme pour examiner l'intérieur des tombes et il revit la nature se former comme ci tout ceci n'avait jamais eu lieux.

« C'est un rêve ? »

Son regard ce tourna un peu plus sur le côté, il « voulut » voir la marre de sang ou gisait cette louve il y a peu, mais ne vie rien que de la terre, tout ce qui c'était déroulé ici avait disparu, ce n'était pas non plus un rêve puisqu'il était couvert de cette terre et ses mains lui faisait encore mal. Qu'était-ce donc ? La louve elle ne fit rien ci ce n'est écouté le chant des loups et admirer les lueurs qui éclairé d'avantage que la lune les lieux.

Le regard perdu du guerrier du grand nord ce posa un instant vers le ciel étoilé et ce fut un visage radieux qu'il put apercevoir, le visage d'une grand mère heureuse avec une petite corbeille, le visage d'une grande dame qu'il avait rencontré il y a a peu. Il rendit le sourire fait par cette image de cette personne sans se demandait si elle était réel, à vrai dire pour lui tous ces événements avaient bien eu lieux, qu'il s'agisse d'un ectoplasme, d'un être vivant ou d'une personne décédé il y a peu Epsilon s'en moqué elle était celle qui avait sus redonner à ce guerrier une raison de lutter non pas contre l'humanité pour elle. Cette personne âgée était celle qui avait tracé de destin du descendant de Fenrir.
Le chant des loups semblaient devenir de plus en plus fort, en effet la meute s'approchait peu à peu des deux protagonistes laissant apparaître dans certaines gueules des parties d'armure ternis par le temps, les quelques loups qui portaient casque, jambières et autres partis de cette protection des dieux posèrent celle-ci sur la motte de terre qu'avait restauré plus tôt mère nature, l'orphelin savait que se tenait devant lui la réponse à cette dernière prières, Odin l'avait exaucé, sous le choc et une émotion sûr il se mit à genoux devant les différentes pièces et c'est en souriant qu'il tomba en sanglot.

Avant de faire quoi que ce soit il regarda le ciel un instant fixant le visage paisible de la vielle dame et put entendre un dernier murmure.


« Ne t'avais-je pas dit que l'armure choisis son porteur ? »

C'est en écoutant cette dernière phrase qu'il la vit sourire une dernière foie, elle avait raison, l'armure était là devant lui, tout ceci aurait donc été une illusion des dieux pour tester l'ambition du guerrier ? Sans même se poser la question le jeune homme vît la coudière de l'armure plus étincelante que jamais, puis enfin une genouillère puis se fut toutes les pièces reprirent vie nourris par les larmes de celui qui était l'élu des dieux Scandinaves.

Et c'est au milieu de ces lueurs orée que vint apparaître l'armure divine d'Epsilon, l'Alioth eu une pensait pour Fenrir d'Alioth en voyant celle-ci il espérait en être aussi digne que son prédécesseur.

Le chant s'interrompus alors brusquement le regard des loups ainsi que celui-du jeune homme étaient figés sur cette pure merveille.

« Seigneur Odin, ma vie est votre désormais, je serais l'une des piliers du royaume et protégerais ces terres au péril de ma vie »

L'Alioth bien sûr c'était agenouillé face à l'armure en remercient la divinité puis pas la suite il s'approcha de l'armure et avant même de pouvoir la toucher celle-ci de sa propre volonté vint se mettre sur celui qui aurait le rang de guerrier divin d'Epsilon. L'armure sur lui le jeune homme ressentit une puissance phénoménal sans émaner c'est comme s'il avait depuis toujours attendus ce jour, une aura bleuté vint envelopper tout sont être, le cosmos grandissant de l'Ases pouvait sûrement être ressentit dans tout le royaume, l'armure divine était de retour et avait un nouveau porteur. Mains sur la pierre qu'il représentait désormais, l'Alioth suivis de Kana s'éloigna doucement, il allait vers son avenir...
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle vie.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Cercle Polaire Arctique :: Nordheims :: Asgard :: La Forêt ténébreuse-