avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion En ligne
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Déc - 17:08
Après avoir du abandonner une excellente piste à Xi'An à cause d'une force inconnue qui nous empêchait de creuser un peu plus loin, dans tous les sens du terme, une nouvelle piste nous a cependant été offerte. Une voyante vivrait à Grenade et c'est elle qui a révélé l'emplacement des rochers à un soldat, elle pourrait probablement nous renseigner. Moi en tête, nous poursuivons donc notre voyage vers l'Espagne, à la recherche de cette voyante.

Cette fois, je me décide à ne pas utiliser notre couverture de civil, du moins pas pendant toute la rencontre. S'il faut donner une bonne raison à cette recherche, notre statut d'éveillé et la menace qui pèse sur nous en est une bonne. Donc si nécessaire, je me présenterai en tant que Saint.
Une fois arrivés à Grenade, après un bon temps de recherche, de questionnement et d'interrogatoire aux passants, j'ai une bonne idée d'où aller. Je continue à marcher dans la ville, sans me préoccuper de Dégel ni même du paysage pourtant à couper le souffle, et finalement je trouve. Sans vraiment y penser, j'entre dans le domaine de la voyante.

Ce que je remarque tout de suite, c'est l'odeur d'encens. D'abord plaisante, elle devient trop vite obsédante et me donne un léger mal de tête. Je ferme les yeux pour chasser le malaise et je lance un peu au hasard, espérant que la voyante est ici:

-Bonjour, je m'appelle Oblivion, et voici Dégel. Nous aimerions avoir plus d'informations au sujet d'un trésor qui selon vos propres dires se trouverait à Xi'An, en Chine. Nous l'avons trouvé... mais il est protégé par une puissance inconnue. Vous savez quelque chose à ce sujet?

La douleur a disparue. Je rouvre les yeux, attendant avec patience que la voyante se montre.
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Déc - 22:01
Infos:
 


    La vie était paisible, depuis la visite des deux mercenaires, la jeune voyante passait ses jours à croire en eux, et au fait qu’ils allaient rapporter le diamant de jeunesse au vieux sage de Bodh-Gayâ. Ah s’il pouvait reprendre son aspect de jadis, d’il y a peu quand ils se rencontraient encore. Mais elle savait que cette malédiction allait bientôt se terminer, c’était le destin. Et elle en était persuadée.

    En attendant ce jour, la diseuse de bonne aventure se rendit au marché. Comme souvent, les rues étaient bondées. Mais ce jour-ci, la jeune femme eut le malheur de tomber sur sa terrible rivale. Une autre voyante qui se prétendait meilleure qu’elle, et qui osait en plus le dire haut et fort en disant des bassesses sur ses dons. Non mais pour qui se prenait-elle pensa la devineresse. Hélas, rien ne se passait comme prévu et se qui devait arriver, arriva.

    Les soucis de la voyante:
     

    Une bataille au milieu du marché, avec un fond sonore un marchant qui pleurait pour ses tomates. Elle ne s’était même pas occupée de la Dame qui était venue lui dire que deux personnes voulaient la rencontrer. Il fallut l’intervention de la police qui allait lui aussi lui procurer des soucis en voulant l’envoyer en prison. La voyante dut utiliser sa ruse et ses charmes pour s’en sortir. Ceci fait, et après avoir semé le policier, elle ne tarda pas à se rendre là où on l’attendait. Légèrement décoiffée, fatiguée, elle frotta son front avec sa main.

    -« Je suis la Voyante que vous cherchez. Excusez-moi, je n’ai pas pu écouter votre requête avant. Il faut dire que ma rivale, n’est qu’une arnaqueuse, elle est incapable de voir son propre avenir. Qui ose me provoquer qui puis y est. »

    Hors d’elle, elle lança un peu partout les courses qu’elle venait de faire sans faire attention. Et sortit de sa robe un jeu de carte, qu’elle lança en l’air à son tour.

    -« Que souhaitez-vous savoir mhmmmm un soldat serait venu me voir. Oui c’est exact, il n’était pas très mignon, mais très gentil. Apparemment il recherche un trésor avec son camarade. »

    Les mains sur son front, elle voulait éviter que la jeune fille ne répète sa requête, un petit garçon à coté d’elle lui souffla de façon burlesque ce qu’il avait entendu.

    -« Xi An, c’est exact, la protection divine qui protège les trois rochers. Mais dites-moi, vous aussi chercher un trésor ? Deux individus sont venus me trouver il y a quelques jours pour le même projet. Racontez-moi un peu tout ça, le temps que je récupère mes esprits. »

    D’un geste discret elle ordonna au petit garçon de partir, celui-ci ne se fit pas prier et déroba quelques fruits.


avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion En ligne
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Jan - 4:36
La voyante arrive, un peu affolée et pas à son meilleur, j'ose le croire. Les cheveux légèrement dans les airs, l'air essoufflé, on dirait qu'elle ressort d'un combat de chats, sans inclure de blessures. Je n'en vois pas, mais qui sait? Elle se met à lancer ses affaires un peu partout et je m'écarte sur le côté pour éviter quelques cartes qui viennent dans ma direction. Réflexe de combattant, je suppose.

Un petit garçon que je n'avais pas remarqué lui résume tout ce que j'ai dit, puis repart. La diseuse de bonne aventure mentionne deux autres personnes qui recherchaient aussi un trésor avant de me demander plus de détails. D'autres divinités recherchent l'Arc? D'autres camps ont été attaqués?
Je croise les bras sur ma poitrine tout en cherchant mes mots.

-Oui, enfin plus précisément un artefact qui serait un arc. Je n'en sais pas plus. Quant aux raisons de cette recherche...

Je m'humecte les lèvres et je baisse la tête. Je me dois de bien penser à ce que je vais dire et bien expliquer la situation dans laquelle les Saints se trouvent. Et aussi ma situation...


-Je vais être honnête avec vous: moi et mon compagnon sommes des éveillés, deux chevaliers au service de la déesse Athéna. Nous sommes des Saints. Je suis la Sainte d'argent de la constellation de la Lyre et Dégel est le Saint d'or du Verseau.

Je ne trouve pas de chaise, donc je m'assois par terre et je lui raconte tout, de la destruction de Rodorio jusqu'à Xi'An.

-Il y a peu de temps, le village qui se trouve tout près de notre Sanctuaire a été attaqué par Skanda, un dieu hindou, pour une raison qui nous est encore inconnue. Nous avons tenté de l'arrêter, en vain, et quelques uns d'entre nous sont partis enquêter à ce sujet. Nous nous sommes d'abord arrêté à Bodh Gaya où un singe m'a remis une conque... magique.

Je lui montre le coquillage en question avant de poursuivre.

-Après un temps de voyage, nous avons trouvé une porte nommée la Porte céleste et un dénommé Kalkî nous a expliqué que seul l'arc Ghandiva pouvait nous permettre d'ouvrir cette porte et la traverser sans nous y perdre... en y arrivant, peut-être réussirons-nous à vaincre Skanda. Nous sommes à peu près sûrs que le trésor qui se cache à Xi'An est l'arc Ghandiva, mais nous n'avons pas pu le prendre, à cause des rochers... c'est là que le soldat nous a conseillé de venir vous voir. Et puis...

Ma gorge se sert quand je repense au triste sort qu'a connu Vermalis. La voyante a peut-être la solution pour le retrouver, elle doit bien comprendre la peine que j'ai ressenti en le perdant...

-Quelqu'un a tout de même passé la porte, et il n'en est jamais ressorti. Cet homme, je... j'étais amoureuse de lui, je préférerais mourir que de le savoir perdu pour toujours. Cet arc, c'est peut-être ma seule chance de le revoir vivant!

Je me jette presque à genoux devant elle pour la supplier, les larmes au bord des yeux. Vermalis me manque, je ne veux pas le perdre, je n'ai même pas pu lui dire que je l'aimais! Et pourtant, son absence me déchire de l'intérieur comme si cet amour existait depuis toujours. Vermalis...

-Je vous en supplie, vous devez nous aider! Si vous savez quelque chose à ce sujet, s'il vous plaît, dites-le nous! 

Puis, je réalise le ridicule de la situation. Demander de l'aide à une voyante, bien sûr, mais pas à coup de larmes et de pitié! Je me sens stupide, trop émotive, aussi je recule en marmonnant... 

-Je suis désolée, je ne voulais pas...

Je joue quelques notes de ma lyre pour me calmer, respire un bon coup, puis j'attends? Est-ce que je viens de gaspiller notre seule chance? Qui sait?
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Jan - 19:10
Infos:
 

    Reprenant son souffle, la voyante écouta tout, dans les moindres détails.  Rien n’échappait à son attention. Ils avaient rencontré un singe à Bodh-Gaya, la Voyante se disait qu’il devait certainement s’agir du compagnon de Vidur.  Du regard elle suivit la jeune fille qui prit place devant elle, par terre. C’est vrai qu’elle n’avait pas grand-chose pour les clients ici. C’était sans doute un point qu’elle devrait régler très vite.Bref ; elle approcha son visage de la conque que venait de lui montrer Oblivion. Intrigué elle croisa les bras et fronça les sourcils. La porte céleste, l’arc Gandhiva, Skanda, Kalkî, l’avatar de Vishnou qui n’était pas encore apparu sur terre pour sauver la justice.

    En tout cas, cette jeun fille était touchante, elle racontait son histoire avec une intensité digne des plus grandes tragédiennes. Elle devait admettre que ses yeux commençaient à s’humidifier lorsqu’Oblivion évoqua son amour  pour une personne qui avait franchi la porte sacrée. La guerrière était en larme, à genoux devant la Voyante et la supplia de l’aider. Celle-ci s’inclina pour poser ses mains sur les épaules de la malheureuse.  De ses mains se dégageait un parfum apaisant qui allait calmer la douleur de la servante d’Athéna qui ne tardait pas à se reprendre tranquillement et joua quelques notes avec sa lyre en s’excusant sa «  faiblesse »

    D’une voix maternelle, elle tenta de la rassurer.

    -«  Ce n’est rien voyons tu n’as pas à t’excuser. Parfois la vie nous offre ce genre d’épreuve, moi-même j’ai perdu la personne que j’aimais, mais il est vivant j’en suis certaine. Il faut garder espoir et se battre pour lui. Je peux vous aider dans la mesure du possible en effet. »

    La diseuse de bonne aventure offrit un mouchoir de soie à Oblivion afin qu’elle puisse sécher ses larmes, et prit place devant la boule de cristal. Les paumes de ses mains dansaient autour de cet objet magique.

    -«  L’Arc est la seule solution pour retrouver ton ami. Cependant, pour le retrouver, il faut trouver les quatre armes sacrés des quatre frères Pandava, les deux épées, la lance, et la masse. Ensuite seulement  l’accès à l’arc appartenant au cinquième frère, Arjun, sera ouvert. Mais cette entrée n’est pas à Xi’An. »

    Elle prit un air grave, se recoiffa un peu, réajusta le haut de sa robe, et poursuivit…

    -«  Malheureusement, pour savoir avec précision où sont les armes, il faut me payer avec des sachets de thé qui se trouvent un peu partout dans le monde. Mais…. »

    La voyante se leva, et fit une pirouette qui fit que son parfum envoûtant de Bohème maquilla toute la pièce.

    -«  Mais pour détruire les roches, je ne peux te dire qu’une chose. Il faut maitriser le cosmos, et lancer des attaques encore et encore. Attention des attaques qui font partie de ta panoplie.  Après l’aura qui gravite autour de ces pierres m’empêche d’y voir plus clair. »

    Le visage de la voyante prit une teinte morose, comme si elle entrait en phase avec Oblivion, elle aussi voulait retrouver l'homme qui était dans son coeur, prisonnier d'un corps qui n'était pas le sien.

    -« Le destin de ton ami est entre tes mains Oblivion. Tu dois retrouver les armes, et mettre la main sur la Gandhiva ! A deux cette tache est possible. As-tu d’autres questions mon enfant ? »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion En ligne
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Jan - 21:40
Doucement, je me calme. J'accepte le mouchoir que me tend la voyante et j'essuie mes larmes tout en reprenant mon calme. Je l'écoute attentivement, prête à recevoir la moindre information qui me permettrait de sauver Vermalis. Pour trouver l'arc, il me faut partir à la recherche de quatre autres armes. À part ça, j'en sais toujours très peu. Moi qui croyait qu'à partir de maintenant, ça allait être plus simple, j'avais tort. L'entrée que nous avons trouvé à Xi'An ne mène pas à l'arc, mais alors où mène-t-elle? Et où sont les quatre armes? Plus ça avance, moins je comprends. Et là en plus, pour avoir plus d'informations, il faut la payer, et pas avec de l'argent et de la monnaie, mais avec des sachets de thé. Et je n'ai ni l'un ni l'autre. Bon, ça se trouve facilement, mais il faut payer là-aussi... mais dans quoi me suis-je embarquée?

Au moins, elle sait comment détruire les rochers. Mais ça ne me sers à rien si l'entrée n'est pas celle que je cherche. Je soupire de découragement, puis me mets à réfléchir. Peut-être que d'autres personnes pourraient nous aider?

-Ces deux individus qui sont venus vous voir avant moi... qui sont-ils?

Peut-être pourrais-je les retrouver et leur demander un peu d'informations... si nous sommes tous à la recherche de la même chose, peut-être que certains en savent plus que les autres?
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Jan - 17:58
Infos:
 


La jeune fille semblait se calmer, la voyante ne savait pas vraiment comment agir pour calmer ses peines. Tout comme elle, elle avait aussi cette épine de l’amour perdu plantée dans le cœur. Même si depuis peu, elle avait de nouveau l’espoir de le retrouver. Pour la sainte le scénario serait le même, car son amoureux n’était pas mort, elle le savait ! Mais l’instant actuel n’était pas le bon pour lui dévoiler tout cela. Oblivion devait se montrer forte et courageuse, et lutter avant tout pour la volonté de sa Déesse ; Athéna !

Elle s’approcha de sa petite réserve, ouvrit un meuble, et attrapa de la tisane, qu’elle prépara avec soin pour Oblivion. De son coté son équipier était plutôt discret, il n’avait pas dit un mot depuis leur arrivée. Un personnage vraiment intriguant.

Bref, elle attrapa une cuillère et tendit le tout à Oblivion qui venait de lui poser une question. Elle voulait savoir qui était les deux personnes qui lui avaient rendu visite il y a quelques jours.
Exécutant sensuellement une pirouette en jouant avec les bras et ses doigts, la diseuse de bonne aventure répondit d’une voix chantante.

-« Il s’agissait de deux guerriers n’obéissant pas à un dieu. Des gens qui se sont fait attaquer tout comme vous par un dieu. Apparemment ils ont les mêmes informations que vous. Eux aussi cherchent cet arc pour découvrir la vérité. »

Sa voix s’éteignit comme lentement, la jeune voyante, attrapa la main d’Oblivion, et l’entraina sur son sofa rouge, glissa sa main sur son front pour la recoiffer un peu, et termina.

-« Devant toi tu as les trois pierres, tu sais comment les détruire… Si tu tombe sur le bon, qui sait ce qu’il peut s’y cacher mais ne vaut-il pas mieux un échec en essayant qu’un échec ayant eu peur d’agi ? Les armes des Pandava ne sont pas ordinaires, et méritent un immense respect, il faut les mériter. »

La Belle ne pouvait plus faire grand-chose, elle avait donné le plus d’informations possibles, pour en savoir plus, elle devait être juste et le tarif était le même pour tous. Cependant elle était toujours prête à parler avec cette jeune fille s’il avait d’autres questions.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion En ligne
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Jan - 19:47
Je me laisse conduire au sofa sans protester et j'accepte la tasse de tisane sans dire un mot. J'en bois une timide gorgée, incertaine quant au goût, mais au final ce n'est pas si mal. Je bois le reste tout en écoutant. Des chevaliers qui ne servent pas un dieu... des Chevaliers noirs? C'était bien la dernière chose à laquelle je m'attendais, puisque justement, ils ne servent personne. Mais ils n'en savent pas plus que moi. Je pense à lui demander si l'un d'eux possédait une conque, mais je m'abstiens. Elle avait l'air surprise en voyant la mienne. Elle ne doit pas l'avoir remarqué si un deux deux autre éveillés en avait une. 

Je m'inquiète tellement pour Vermalis... cette peur me brouille et me fait hésiter encore plus entre mon devoir et mon amour. Et si je ne pouvais choisir qu'un des deux? Serais-je capable de faire le choix? Déclarer forfait devant les dieux hindous ou abandonner le Saint de la Couronne Australe à son sort... une décision impossible. Je prie pour ne pas avoir à choisir.

Je laisse la voyante me jouer dans les cheveux tout en réfléchissant. Je peux soit retourner à Xi'An et tenter de briser les rochers, ou laisser cette tâche à Dégel et tenter de trouver plus d'information ailleurs. Mais avant...

-J'ai une dernière question... qu'est-ce qu'il y avait, derrière la Porte céleste?

Je veux savoir où ce trouve Vermalis, s'il est en sécurité, dans un sens, et s'il est en danger. Où a-t-il atterri? Nous n'étions pas prêt à y entrer, alors que lui est-il arrivé?
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Jan - 23:11
Infos:
 


Oblivion n’opposa aucune résistance, elle accepta la tisane, et les gestes de réconforts que lui offrait la voyante. Cette dernière écouta l’ultime question de la sainte. Elle souhaitait savoir ce qui se cachait derrière la porte sacrée. La jeune femme se leva, l’air sérieux, à vrai dire ce qui se cachait derrière cette porte était pour elle également un mystère, ce qu’elle voyait n’était pas vraiment clair, bien au contraire, et il lui était pour l’instant impossible de déjouer cette énigme.

Mais au-delà de cela, elle ressentait complètement la peine de Oblivion, cet effluve de peine la troublait, pourtant elle n’avait pas le choix pour être digne de son rang, elle n’avait guère le droit de trembler et se devait de continuer sa mission.

-« Je ne vois que du bonheur, un monde d’harmonie ! Après plus rien, je ne peux que t’affirmer que là-bas, le mal et la douleur n’existent pas. »

La jeune femme attrapa l’une des mains de la sainte avec soin, et poursuivit.

-« Quant à Vermalis, garde courage, tu le retrouveras, j’en suis certaine ! Il n’y pas la mort derrière le rideau… »

La voyant laissa le silence planer, elle avait dit ce qu’elle pouvait dire, et avait répondu avec sincérité aux questions de la servante d’Athéna, maintenant elle avait son destin entre ses mains.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion En ligne
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Jan - 1:28
Cela ne me rassure pas... un monde de paix et d'harmonie? Dans ce cas, pourquoi nous interdire d'y aller? Et si Vermalis n'avait pas envie d'en repartir? Qu'est-ce qui me dit que ça pourrait ne pas arriver?
Je ne suis même pas rassurée qu'il n'y a ni mort, ni souffrance, derrière ce rideau. S'il n'en ressortait pas... qu'allais-je devenir? Pire que ne pas le retrouver, savoir qu'il ne voulait pas revenir...

Je me lève et dépose la tasse de tisane sur une petite table, le regard absent et brouillé de larmes.

-Merci beaucoup pour votre aide.



Puis, en trainant les pieds, je quitte l'endroit. J'ai peine à retenir mes sanglots et je ne regarde même pas Dégel, ne lui demande rien, pas même où nous devrions aller ensuite. On peut déjà éliminer Xi'An et Grenade des lieux à vérifier, mais il faudra fouiller les autres. Sans même regarder la liste, je marche en direction de l'aéroport le plus proche. Pour nous rendre au prochain point.

Pour traverser l'océan.

Pour rentrer chez moi.

[Event] La recherche de l'Arc Gandhiva continue!