InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
13.01.14 23:58
En provenace du palais du Grand Pope

Coming back…

Londres, une ville merveilleuse en Europe, une ville qui m’a vu grandir, au côté de mon père, même si celui que j’appelle père est uniquement mon père adoptif, je l’adorais et je voulais revenir. Après mon aventure au Sanctuaire, je dus prendre un bus et un ferry pour limiter les risques, je ne voulais pas être démasqué, j’étais désormais hors du commun des mortels, et je devais garder mon secret, néanmoins je voulais le partager avec Chris mon précepteur.
Je débarquais sur les quais de Douvres. Le bus se mit en marche, et alors je regardais le paysage anglais, je m’endormis environ deux heures avant de me réveiller, je remarquais alors que nous étions à environ 25km de mon objectif. Je descendais de mon bus à Victoria Coach Station, je marchais, avec ma Pandora Box dans mon dos, je marchais à travers le dédale de rues et de bâtiments qu’était Londres.

« Londres n’a pas changé en 7 ans, toujours aussi grand » soupirais-je

La cité grandissait toujours, je cherchais donc mon chemin, en vrai j’avais l’impression d’errer à travers un fantôme de mon passé, après une petite heure de marche, j’arrivais dans une rue. Au premier coup d’œil, je ne remarquais rien, pourtant une sensation, une sensation niché au fond de ma conscience, jusqu’à retrouver une scène de ma vie qui s’avéra décisive…

*****

Un jour de Février 2010    
Je marchais dans les rues accompagné de mon père, on allait vers une librairie nommée ‘’Foyles’’, nous nous dépêchions, cette journée était assez chargé. Alors on coupa avec une rue sombre, où se réunissaient les malfamés, il faisait obscure, une atmosphère oppressante. Nous marchions avec précaution mais aussi rapidement, nous ne souhaitions pas rester très longtemps .Mais alors arrivés à la moitié de la rue, une ombre se dressa face-à-nous, une personne, s’approchait de nous, on reculait doucement, et alors l’individu se jeta sur nous, dégainant un cran d’arrêt au passage et agressa mon précepteur. L’agresseur planta son couteau dans le bras de mon père

« Kimerai, sauves-toi » hurla t-il

J’étais paralysé par la peur, le fin filet de sang s’écoulant lentement le long du bras meurtri par la lame, j’étais tellement tétanisé à l’idée de bouger, je n’osais même plus fuir, un sentiment de haine vint se mêler à ceux de tristesse et de peur. J’étais alors envahie par une étrange force qui se développait autour de mon corps, ma fatigue se fit extrême, soudainement la masse rougeoyante se propulsa d’elle-même comme une décharge sur l’agresseur, mais toucha au passage Chris. Et voilà que je m’évanouis au sol …

*****

Je me remémorais de cet instant, qui était pour moi aussi claire que l’eau de roche, cherchant la papeterie la plus proche, je poursuivais mes aventures dans la ville

Suite au prochain post


HRP :
 
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
22.01.14 0:07
I’ve got a path…

Ma route se poursuivit à Londres, je m’arrêtais dans un petit café, prenant un thé à la menthe, je cherchais du repos, du repos que je jugeais bien mérité, des aventures, j’en aurai connu dans ma vie. Le serveur m’apportât mon thé et quelques pâtisseries typiques, je lui payais l’addition et un léger pourboire, on dit que le thé est excellant contre la fatigue, j’espère que c’est vrai, car j’avais une envie de dormir phénoménales.

Dégustant le liquide et les petits gâteaux, je songeais à l’évènement qui s’était produit à Rodorio, lorsque je l’avais traversé, j’avais pu jauger les dégâts, et sachant que le Grand Pope était mort, j’étais inquiet de la situation du Sanctuaire. Mon attention se portait à la population mondiale, si elle apprenait les événements, la situation pourrait devenir dramatique.

« C’est pas tout ça, mais j’ai beaucoup de choses à faire » songeais-je

Finissant le thé d’un coup, je posais ma tasse, pris mon imposante Pandora Box sur mon dos, salua les gérants, je sortais rapidement. Je m’orientais vers une villa londonienne de l’époque victorienne. Je sonnais à la grille, une servante m’accueillit, rapidement je lui transmis quelques mots.

« Dites à Monsieur, que son fils est passé, et que les années de séparations n’étaient pas vaines, qu’il est devenu comme Sakyo »

Je n’attendais pas la réponse de la dame, je courais dans une rue transversale, j’avais accompli ce pour quoi j’étais venu. Mon but désormais… Parcourir le monde pour sauver les personnes en détresse, et peu importe si je suis au service d’Athéna, mon rôle ne se limite pas à sa défense personnelle, elle est une déesse, elle peut se protéger, que les humains, non. Il me restait tout juste assez d’argent pour 4 billets d’avion, grand maximum. Je savais pertinemment où j’irais, pour une quête d’information, il vaut mieux chercher… Dans une métropole.

A mes yeux, j’avais enfin trouvé une voie, je désirais protéger les humains du conflit qui opposait les dieux, tel qu’Athéna le souhaite...

Retour vers mon passé [Kimerai]