avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12648
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Jan - 22:07
Le palais... Ercih y revenu suite à son séjour à l'étranger, cependant il ne parlerait de son périple avec Asyn à la prêtresse d'Odin ou à la divinité qui serait présente, en effet il y avait bien trop de mystères autour de Lochranza et ces événements pour qu'il n'en parle immédiatement il lui faudrait obtenir davantage d'informations avant d'inquiéter plus encore les principautés de se royaume. Il y avait déjà tant à faire avec la guerre, alors pourquoi parler de ceci...

Bien sûr avant de venir au palais le porteur d'Epsilon c'était ressourcé dans la forêt du même nom et c'est en pleine forme qui se rendit de nouveau au palais mettant de côté sa dernière quête pour se présenter à celle qui était la représentante d'Odin. Aaricia. Il ne l'avait jamais vus, mais avait entendus son nom, il ce demandait quel genre de personne elle était, il avait quelque chose à lui demander, en effet plutôt il avait pu formé Andrew et le guider jusqu'à l'obtention de son armure, un des jeunes guerrier qu'il eu entraîner un peu plus tôt avait également guidé un jeune homme, peut être était venu le temps pour Ercih de devenir officiellement le maître du camp d'entraînement et seul la représentante d'Odin pouvait lui accorder ce titre. C'est en portant son armure divine et en compagnie de sa louve qu'il refranchit le seuil du palais.

Cette foie-ci il ne fut pas interrompus par les gardes, ceux-ci l'avait sans doute reconnus, puis la pierre précieuse qui était sur son armure était assez connu, seul les fous oseraient vouloir le jeter du palais. En voyant le guerrier divin l'on pouvait croire qu'il avait obtenus cette armure y a déjà quelques années, mais c'était faux, un court moi c'était écoulé, un moi plein de rebondissement et ce n'était pas finis. L'Ases avança fièrement dans le palais, prenant d'avantage de temps que lors de sa première visite pour admirer la structure de celui-ci, ceux qui avaient fait ça avait fait un excellent boulot, ça n'avait rien à voir avec l'endroit où il avait vécu, il ressentit d'ailleurs un léger dégoût quand à ceci et ce souvint de cette chaîne qui avait été enrouler autour de son coup durant huit longues années. Ici les gens semblaient avoir vécu heureux toute leurs vies alors que lui... Il resta immobile un instant repensant à son passé, refaisant un bilan sur sa vie.

« Mes parents sont mort à ma naissance, je ne sais pas où je suis né, ni qui ils sont, l'assassin m'a laissé vivre jusqu'à mes sept ans puis m'a enchaîné et a fait de moi son esclave jusqu'à 15 ans puisque c'est là qu'Elena et Kana m'ont sauvé la vie. J'arrive quand même pas à me souvenir de tout ce qui ces passé ces années, j'ai été esclave et j'ai été forcé à travailler, mais c'était quoi ce travail ? Merde !!! Ensuite je me souviens de rien jusqu'à cet accident... Huit ans de souvenir perdus, par contre je me souviens de la mort de Myra, cette rouquine et d'Elena ma chère et tendre, celle qui m'a donné ce nom... Si seulement je savais qui était son père pour lui faire payer ces crimes.... «

L'Ases resta pensif un instant il serra son poing puis ce mit à sourire, pourquoi ne pas demander à Aaricia de l'aider à retrouver ces souvenirs, il ne ce souvenait que des moments douloureux dans sa vie, peut être que celle qui représente Odin avait le pouvoir de lui rendre ne serait-ce que quelques bribes de souvenir, ci c'était le cas il pourrait retrouver le père d'Elena et lui seul sait ce qu'il lui fera.

L'Alioth s'avançât vers la salle du trône espérant que cette foie qu'il pourrait rencontrer celle qui pourrait changer sa destiné. Une foie la porte poussé, il pénétra dans celle-ci et prit parole.

Je suis Ercih d'Alioth, guerrier divin d'Epsilon et voici Kana, nous sommes ici pour plusieurs raisons, la première étant le faîte que j'ai le devoir de vous jurer fidélité, notre force est votre désormais.

L'Alioth s'agenouilla alors tendis que la louve s'allongeât sur le sol, ils n'avaient pas encore aperçut celle à qui ils jurèrent fidélité, mais savaient que celle qui protégeait le royaume était là, l'odeur qui régnait ici n'avait rien à voir avec celle du commun des mortels tout comme cette aura qu'ils purent ressentir en entrant dans ces lieux.
 

Citation :
[ Ce rp est un "flash-back" qui ce situera après le RP avec Loki d'Aaricia et après le mien au château hanté, il n'affectera que nos perso. Avec accord du Staff, si question MP. ]
avatar
AäriciaLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 03/05/2007
Nombre de messages : 12897
Age : 36
Autres comptes : 0°C!

Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Jan - 0:51

    Les lent des flocons virevoltant devant ma fenêtre me rappelait le peu de temps qui me séparait de cette première rencontre avec Loki. Tout s'était enchaîné à une vitesse folle lors de cette première journée et j'avais encore du mal à intégrer la densité des échanges qui avaient eu lieu.Asgard était en guerre, je n'avais pas su aller contre même si j'aurais aimé commencé mon règne d'une toute autre manière... Les dieux ne m'avaient guerre laissé le choix! Heureusement, je sentais Odin tout autour de moi comme une présence réconfortante, m'assurant que mes actes avaient été les bons.

    Ca ne m'empêchait pourtant pas d'encore trembler rien qu'au souvenir de cette aura divine écrasante. Cette terrible sensation de pouvoir être anéantie d'un simple mot. La peur ne m'étreignait plus pour moi à présent mais pour le peuple entier d'Asgard. Qu'adviendrait-il si j'étais trop faible pour leur tenir tête? Odin viendrait-il à mon secours? M'insufflerait-il une force dont je ne connais pas encore la portée? Ou devrais-je me renforcer toujours plus pour ne pas me faire écraser?
    Tant de question sans réponses trottaient dans ma tête mais l'heure n'était plus à rêvasser devant la fenêtre de ma chambre. Il me fallait descendre de ma tour de glace et rejoindre le commun des mortels pour entendre les questions de mon peuple. Mon rôle n'avait pas changer et je me devais de les guider tous.

    Vêtue d'une longue tunique blanche doublée d'une fourrure épaisse, je laissais mes pas me guider jusqu'à la sale du trône où je prenais peu à peu l'habitude de donner audience. Mon sceptre à la main, je finissais par m'asseoir sur le trône qui m'était destiné prête à entendre toutes les choses qui me seraient rapportées.

    Je ne savais jamais à l'avance de quoi les journées seraient faites mais aujourd'hui, les choses risquaient de commencer de façon sérieuse. Le cosmos que je ressentais dans l'enceinte du château était celle d'un guerrier divin, je pouvais en mettre ma main à couper. C'était aussi sûr que celui-ci, je ne l'avais encore jamais rencontré.Il y avait quelque chose de sauvage en lui que je ne pouvais pas encore décrire et quelque part, je m'impatientais de faire sa connaissance. L'arrivée d'un nouveau guerrier sur nos terres était toujours un événement et celui-ci n'était sans doute pas au courant de la situation précaire dans laquelle nous étions... Sans attendre, je demandais qu'on le fasse venir jusqu'à moi. Quand il passerait la porte, je me lèverai pour le saluer et l'écouterai avec toute l'attention qu'il mérite. J'espérais pouvoir l'aider... Etrange intuition, alors qu'en réalité j'avais plus besoin de lui que lui de moi et ça, j'en étais convaincue... Pourtant...

avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12648
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Jan - 22:27
Suivant la servante qui le guida jusqu'à la représentante d'Odin, Ercih et la louve avancèrent aisément dans la salle, ils s'approchaient tout deux de la dame blanche en prenant une allure lente, le parfum que dégageait la porteuse du sceptre n'avait d'égal tout comme le cosmos qu'ils purent ressentir, le rôle de la représentante d'Odin était de guider le royaume et son cosmos seul donner envie de tout faire pour le royaume, ce qui s'en dégagé était indescriptible, mais pourtant ci-beau. La louve s'allongeât sur le sol en première montrant de cette façon une marque de respect envers celle à qui ferait allégeance son maître. Lui ce rapprocha un peu plus, de deux mètres environs, il a une dizaine de pied de la jeune femme et là enfin il s'agenouilla.

Je suis Ercih d'Alioth et voici Kana ma louve, je jure allégeance au peuple et au royaume d'Asgard, tout comme je vous jure aujourd'hui fidélité, ma vie.. non nos vis sont votre désormais, l'armure d'Epsilon que m'a confié le seigneur Odin me permettra de protéger ces terres soyez en certaine.


Il y eut alors un blanc, la louve hocha légèrement la tête puis le guerrier poursuivis :

Il est vrai que j'ai obtenus mon armure que récemment, mais j'ai une requête, en quittant la forêt d'Epsilon, j'ai rencontré une âme égaré, un éveillé appelé Andrew Sutherland, je lui ai appris à maîtrise la cosmo énergie et à développer son potentiel, le seigneur Odin la même jugé capable de revêtir une armure. Ce que je veux dire c'est que... Je sais qu'il existe un camps d'entraînement au sein du royaume et je me propose pour aider à la formation des nouvelles recrues, bien entendus je ferais ceci en plus des missions qui me seront confié, faire partagé le peu de choses que je sache dans ce monde m'a fait le plus grand bien, tout comme ça en as été bénéfique pour Andrew et le royaume.

L'Alioth repris son souffle et poursuivit.

Par ailleurs j'aurais une question plutôt personnelle, j'ai parlais du peu de chose que je sache... En effet, je souffre d'une amnésie et j'ai oublié une partie de mes vingt trois années de vie, certains souvenirs reste, certains resurgissent, mais d'autre reste enfouis, j'ai pas vraiment envie dans savoir plus sur mon sombre passé, mais je dois savoir pour faire mon deuil. Une personne qui m'est chère est partie et je ne me le pardonnerais que lorsque je serais mon passé. Je vous implore, pouvez vous m'aider à faire resurgir ne serait-ce qu'un fragment de souvenir ?


Tout était dit, la jeune guerrier resta à genoux, la louve quand elle elle ce releva et vint s'agenouiller à ces côté, comprenant le chagrin de celui-ci elle lui lécha le visage avant de s'allonger de nouveau...
avatar
AäriciaLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 03/05/2007
Nombre de messages : 12897
Age : 36
Autres comptes : 0°C!

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Jan - 0:27
    Quand la porte s'ouvrit, je ne pu m'empêcher de retenir mon souffle un instant. Je ne le voyais qu'à peine, jusqu'à ce qu'enfin il entre. J'avais toujours cette étrange sensation d'être une collégienne toute excitée lorsque le destin me poussait à rencontrer de nouvelles personnes mais ce phénomène était encore plus grand quand il s'agissait de faire la connaissance d'un être qui servait la même cause que la mienne. C'était amusant car, même si je maîtrisait parfaitement mes humeurs et que rien ne transparaissait extérieurement, je me disais que pour l'autre le moment était certainement aussi intense que pour moi.
    J'espérais ne jamais devenir une vieille représentante blasée qui ne se soucie plus de ses nouveaux frères d'armes. Heureusement j'en était tellement loin que cette sombre pensée n'avait le temps de s'installer dans mon esprit. Je souriais pour l'accueillir.

    Il se tenait à présent debout dans la pièce. Il était grand, droit, fier, robuste, avec une chevelure hirsute, un casque finement ouvragé. Je ne saurais dire comment mais il respirait à la fois la sauvagerie et ce grand calme si particulier aux être du nord. En humant l'air, je pouvais sentir l'odeur de la terre, des bois, des feuilles mortes et des fourrages. Je n'aurais pas imaginé autrement le détenteur du saphir d'Epsilon... J'avais tellement lu sur cette armure et sur ses possesseur que je ne pouvais me tromper. Je ne parlais même pas de la splendide louve maculée qui l'accompagnait portant fièrement sur son front la marque de sa lignée.
    Cela faisait de nous deux des êtres marqués par leur appartenance depuis la naissance.

    Distraitement, je caressais la marque d'Odin dans le creux de mon poignet et m'avançais pour les relever tous les deux de mes mains. Tout ceci n'étais pas très protocolaire mais je tenais à établir un contacte particulier avec chacun de nos guerriers.
    Aussi, je me penchais sur lui en premier et posait ma main sur son épaule, l'invitant à me regarder du haut de son imposante stature:


    "Sois le bienvenue chez toi guerrier d'Epsilon. Ta famille n'est pas inconnue dans ces lieux et saches que je te remercie de ta fidélité envers Odin."

    A peine ses mots évanouis dans le silence, je m'avançais vers la louve et lui adressais un sourire tendre, avant de baisser la tête pour la saluer à son tour: "Merci Dame Kana d'avoir si bien veillé sur ton compagnon et de lui avoir permit de nous rejoindre aujourd'hui."

    Pour parler à la louve ma voix s'était faite plus douce, plus calme et je ne l'avais pas touchée. Les êtres magiques tels que ce loup sont de nobles lignée et ont leur fierté. Il me faudrait faire mes preuves si je voulais espérer sa confiance, ce même si elle avait daigné s'incliner devant moi et même si je savais qu'elle donnerait sa vie pour sauver la mienne.

    "Asseyez vous, je vous en prie Ercih... Sachez que je suis ravie de vous voir en ces lieux. Vous n'êtes pas sans savoir qu'Asgard conte de sombres heures. La guerre est en marche et nous avons besoin d'hommes tel que vous. J'ai apprit vos actes, tout se sait dans nos contrées et ce que les gens ne me soufflent pas, le vent me le rapporte."

    Je m'asseyais donc à mon tour une fois qu'ils aient pu prendre place confortablement tous les deux, avant de reprendre le cours de mes mots.

    "Je dois avouer que vous devancez la demande que je voulais vous faire. Nous avons besoin d'assurer nos arrières et de former la nouvelle génération de guerriers. Les éveillés apparaissent de part et d'autre du pays et ils ont tous besoin d'un guide. Comprenez que nous ne seront jamais de trop pour résister à la perfidie de certains être divins." Je laissais un soupir m'échapper... J'avais du mal à discimuler mon inquiétude mais je me devais de garder la tête haute.
    "Si vous me faisiez l'honneur de devenir le maître d'arme des jeunes recrues, vous feriez de moi une prêtresse heureuse et de ce fait je vous suis déjà redevable."

    Je ne savais pas si il savait où je voulais en venir mais depuis qu'il m'avait fait voeu de cette requête personnelle concernant son passé, je me creusais l'esprit sur la façon dont je pourrais l'aider. Ce n'était pas une chose aisée, le passé renfermait son lot de douleur, de haine et de mystère pour la plupart des hommes vivant avec. Qu'advenait-il quand il nous était révélé de but en blanc?
    Il me fallait trouver quelque chose de plus subtile, quelque chose de moins brusque...

    A cet instant mon regard se posa sur Kana. Je ne doutais pas qu'elle ait toujours veillé sur lui et ce depuis son plus jeune âge. Elle était certainement la clef de tout les secrets de son passé.


    "Pour le reste, je vais essayer de vous aider... Selon la légende les guerriers d'Epsilon ont le pouvoir de communiquer avec leur loup. Je me trompe peut être mais le blocage qui vous prive de votre histoire est certainement lié avec celui qui vous empêche de communiquer tout deux? A moins que je ne m'avance et que vous puissiez déjà communiquer?"

    Je m'avançais sur un terrain glissant, j'avais peur de les froisser en sous estimant leurs capacités à tous les deux. Si j'avais raison, alors je pourrai tenter quelque chose, j'en était certaine mais dans le cas contraire, il me faudrait trouver un autre moyen de l'aider.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12648
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Ven 24 Jan - 17:51
L'ases fut plutôt étonné face à la réaction d'Aäricia, en effet celle-ci vint poser la main sur son épaule, le mettant d'avantage à l'aide, il vint donc alors poser ces yeux clair sur le visage de celle à qui il avait juré fidélité, il remarqua en premier lieux la gentillesse et la générosité de celle-ci lorsqu'elle s'adressa à la louve qui pencha la tête lorsqu'elle lui adressa la parole. Kana nota également le faîte qu'elle ne l'ai pas touché, sans doute avait elle comprît l'instinct des différents animaux de la forêt . Acceptant l'invitation comme il ce devait, Ercih vint s'asseoir, Kana s'essaya à ces côtés regardant la dame blanche et observant chacun de ces mouvements. Lorsqu'elle lui annonça être au courant de ces actes, l'Alioth ne put s'empêcher de sourire, elle prenait son rôle très au sérieux, sa le rassurer il se demanda un instant si elle pouvait connaître cette famille qui l'avait enlevé autre-foie, ou pourquoi pas même ces géniteurs... Enfin il se dit que non puisqu'elle devait sûrement être trop jeune à l'époque pour se renseigner sur des probables futurs guerriers du grand nord..

L'Alioth quand il eut sa réponse à la deuxième question ce retins de sourire, il lui fallait quand même montrer son sérieux face à la situation après tout, ils formeraient de nouveaux guerriers qui périraient sûrement un jour, quoi qu'il en soit bien que conscient de ceci il fut heureux lorsqu'elle accepta sa demande, il serait donc officiellement le maître d'arme des nouvelles recrues et un guide pour ceci.

« Communiquer avec Kana ? «

Un léger frisson parcourut le god warrior, en effet si cela était possible il pourrait récupérer la major partie de ces souvenirs, il n'aurait pas son plus jeune âge en tête, mais en serait plus son ces relations passées, sur Elena, Myra et les autres enfants, Kana ou encore lui-même.

Il ne répondit pas de suite à la jeune femme concernant ce sujet préférant y réfléchir tout en déviant le dialogue.

C'est un honneur pour moi d'accepter le rôle de maître d'arme, je ferais de mon mieux pour assurer un avenir a nos jeunes recrus, un avenir où ils sortiront victorieux de toute situations.

Puis vint le moment de répondre à la représentant d'Odin, Ercih dévia son regard sur la louve qui fit de même au même moment un léger frisson les parcourut tout deux, il se demanda même un instant s'il était vraiment utile de récupérer ces souvenirs ... Après tout n'était pas en train de se reconstruire peu à peu ? Kana quand à elle craignait de devoir révéler le lourd passé de son maître, il avait vécut torturé et était enchaîné, il avait vu tout ces amis mourir y compris celle qu'il l'aime on l'avait même forcé à tuer, quel serait sa réaction en apprenant cela ? La louve fut cependant rassuré, car depuis leur fuite de cette sombre maison, les gardes du royaume avaient put libérer les prisonniers, mais l'homme qui avait commit toutes ces atrocités courait toujours, il avait même tué sa fille et causé cette amnésie il y a quelques temps déjà. Comment lui révéler tout ceci ? L'animal ne cessa de tourner la tête, regardant à tour de rôle les deux protagonistes, qu'allait faire son maître ?

La main du guerrier d'Epsilon vint toucher le doux pelage de la louve,  celle-ci fut immédiatement rassurer et revint fixer le prêtresse, l'Ases assez stressé par cette situation murmure un simple mot :

Eléna...

C'est à ce moment là qu'il prit parole, il avait perdu fois en l'homme il y a bien longtemps l'avait retrouvé grâce à sa belle et voudrait la conserver en sachant tout ce qu'elle à fait pour lui, pour le meilleur ou pour le pire...

Vous avez bien raison, nous sommes hélas encore incapable de communiquer, et c'est avec plaisir que nous acceptons votre aide, sachez avant toute chose que quoi que j'apprènent sur mon passé, mes envies de protéger le royaume resteront éternel ; une femme à autre-fois crus en moi et m'a sauvé la vie, grâce à elle j'ai pu vivre dans la forêt durant de longues années, pour elle je ne faillirais pas à ma tâche et pour Odin, je deviendrais plus fort dans le but de servir aux mieux le royaume. Ce qui m'est arrivé autre-fois ne doit arriver à aucun autre, je suis également ici pour empêcher ça. Que devons nous-faire à présent ? Les yeux des deux compagnons ce plongèrent dans ceux de la représentante d'Odin, attendant la façon de procéder et l'aide qu'elle leur avait promis.
avatar
AäriciaLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 03/05/2007
Nombre de messages : 12897
Age : 36
Autres comptes : 0°C!

Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Jan - 23:59
    Il semblait hésitant et je pouvais le comprendre. Ces choses là n'étaient pas naturelles ni pour l'homme et pas plus pour les animaux. Je ne voulais pas le forcer naturellement mais finalement il me semblait décidé à vouloir apprendre cette technique et risquer de déterrer un passer douloureux.
    Je ne m'inquiétais pas de sa fidélité quoi qu'il arrive mais je souriait quand il me précisait que cela ne changerait en rien l'engagement qu'il pouvait avoir envers Asgard.
    J'aurais aimé le rassurer mais je ne pouvais pas savoir de quoi était fait son passé. Nous avions tous eu notre lot de douleur et de perte mais ne se souvenir de rien était rarement le gage d'une enfance dorée. L'esprit était parfois une chose étrange et c'était souvent pour notre propre survie qu'il occultait certaines parts. J'espérais seulement qu'Ercih serait en mesure de les appréhender et qu'il mesurait la portée que ces révélations pouvait avoir sur sa personne.


    "Je ne peux évidement pas te donner une recette magique... La télépathie en cinq étape n'existe pas encore mais je peux te montrer la voie. Après tu devras t'entraîner avec Kana pendant pas mal de temps pour que les choses passent clairement entre vous. Communiquer avec les animaux est encore différent de la communication télépathique entre êtres humains. Qui plus est ce n'est pas parce que vous pourrez communiquer que vous n'aurez plus de secrets l'un pour l'autre. Il vous appartiendra de divulguer ou de dire ce qui vous paraît bon."


    Je me redressais sur mon trône et me penchait d'avantage vers lui plongeant mes yeux bicolores dans les siens. Mon regard était froid et mon attitude grave à cet instant. Mon sourire s'était effacé et mes trait étaient durs, déterminés. J'avais une condition à poser quand à cet apprentissage et il n'allais peut être pas apprécier. Pourtant il était hors de question que je prenne le risque de perdre l'efficience d'un de mes guerrier alors que nous étions en guerre.


     "J'aimerais ne pas avoir à demander ce genre de choses mais il y a une condition à mon aide. Comme vous le savez tous les deux nous sommes en guerre et je ne sais absolument pas ce que vous pouvez apprendre sur votre passé, ni l'impact que ces événements peuvent avoir sur vous. L'histoire ne s'efface pas de nos mémoires sans raison. Il s'agit sans doute de choses terriblement douloureuse, bien plus douloureuses que les pires douleurs physiques.


    Pour en revenir à la guerre, je ne peux pas me passez de vous donc je dois avoir la promesse de Kana. Elle ne pourra rien vous révéler sur les éléments qui vous manquent avant la conclusion du conflit...

    Je lui laissait un instant pour réfléchir prenant un air un peu moins solennel. Je n'avais pas envie de le mettre au pied du mur je n'avais pas menti mais je comprenait que ma demande était lourde.
    Quelques minutes s'écoulèrent donc avant que je ne le presse un peu dans son choix.

     "Alors, ai-je votre parole?" 
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12648
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Fév - 22:49
« La télépathie en cinq étapes, pas mal » Voilà une chose qui fit sourire le guerrier divin, il ne put garder son sérieux lorsqu'il découvrir l'humour de celle qu'il représentait, elle lui avoua qu'ils leurs faudraient du temps et beaucoup d'entrainement, Ercih était prêt, il était déterminé, Kana également bien que son regard inquiet réapparu de nouveau, pour elle l'heure était venue le temps des révélations...

La dame blanche de leva alors et vint figer son regard sur les yeux du God Warrior qui fit disparaître son sourire pour reprendre son air si sérieux.

Elle avait une condition quand au faites qu'il récupère la mémoire, Kana devrait rien lui révéler avant que la guerre ne ce termine, l'Ases eut envie de dire oui et demander à la louve son passé en sortant de cette pièce, mais ce n'était pas à lui de répondre, mais à la belle louve au croissant de lune. La fière descendante du loup connus sous le non de Ging avait une fierté et elle accepta la condition sans broncher, le regard de celle-ci vint se poser sur celui de la prêtresse, Ercih compris immédiatement que le pacte créer entre elles ne pourraient être brisé. Il admirait la détermination de Kana, d'ailleurs ils n'étaient pas capable de communiquer tout deux, mais elle avait compris la prêtresse ? Y avait il une logique à cela ? Ceci ne perturba que brièvement l'Ases qui savait que les pouvoirs de celle qui protégé le peuple devait être immense, il mit la main droit sur son saphir et vint enfin interrompre ce long silence.

Kana accepte votre condition, la fierté d'un loup a comme vous devez le savoir beaucoup plus de valeur que la fierté de certains hommes, soyez sûr qu'elle tiendra parole et en aucun cas je ne lui demanderais des informations avant que cette guerre ne s'achève. Par ailleurs, veuillez m'excuser si je ne prends pas pars à celle-ci, j'ai autre chose à faire à vrai dire, quelque chose ce passe en ce monde et je suis encore incapable de dire de quoi il s'agit, Asyn je pense et moi même si vous le permettez nous tiendrons à l'écart du conflit ayant lieu à Ubar sauf si nécessaire bien entendus, nous reviendrons ensemble vous informer de ce qui ce passe sur terre.

En effet, leurs combats contre le troll au château avait laissé plané bien des mystères, mais il n'avait aucun réel information à donner à la jeune femme, il attendrait dans savoir plus pour lui en parler, il voulait juste lui faire comprendre qu'il ne pourrait participé au conflit, à moins que le royaume ne soit en danger direct.

L'Alioth ce tus attendant une réponse de celle qui accorderait aux deux amis le bonheur absolu, ou bien pire...
avatar
AäriciaLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 03/05/2007
Nombre de messages : 12897
Age : 36
Autres comptes : 0°C!

Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Fév - 13:58
    J'avais apprécié ce moment un peu plus détendu avant d'en revenir à des choses plus graves aussi, j'avais besoin d'évacué la pression liée à ma demande spécifique et au serment de Kana.

    "Dans ce cas, marché conclu!
    Je vous remercie tous les deux et je comprend que d'autres choses dans le monde requière votre attention que la guerre qui nous oppose à Eris. Permettez moi tout de même d'insister sur le caractère délicat de cet affrontement. Les effectifs partis en Ubar sont réduit et s'il s'avérait que nous essuyons une défaite sur place, il faudrait attendre que nos terres se fassent assaillir à leur tour par la discorde. Dans ce cas j'aurais besoin de vous ici dans les plus brefs délais, c'est pourquoi je vous prie de rester en contact et de ne pas trop vous disperser...."


    J'en avais fini avec mon serment et j'étais soulagée d'avoir passé le message, maintenant je pouvais passer à autre chose!
    Sans le préparer d'une quelconque manière, j'affichais un large sourire presque espiègle et fermait les yeux. C'était le moment de m'adresser au guerrier par le biais de la pensée pour débloquer cette capacité. J'avais beau être une prêtresse, l'exercice n'était pas si aisé, même en présence directe de l'être auquel je m'adressais, c'est pourquoi, je me plongeais dans une profonde concentration en quelques instants.


    *Alors Ercih... tu aimerais pouvoir communiquer avec Kana? Saches que je peux t'y aider mais il faudra que tu apprennes à lui ouvrir ton esprit, tu comprends?*

    Mes lèvres étaient restée closes alors que mon cosmos c'était étendu tout autour du jeune homme pour le bercer de ma présence et de mes pensées. Je savais que même s'il m'entendait, il ne pourrait pas me répondre immédiatement, alors je rouvrais les yeux pour l'inviter à me répondre à voix haute.

    J'imaginais le choc qu'il pouvait ressentir à m'entendre ainsi parler dans sa propre tête et m'approchais un peu plus pour prendre sa main et le rassurer.


    *Ne sois pas effrayé, tes secrets resteront tes secrets, je ne fais que te parler... Reçois mes mots avec calme, concentre toi dessus et ensuite seulement essaye de me répondre. Tu peux arriver à le faire par la pensée, tu dois arriver à ressentir le canal qui s'est ouvert entre toi et moi. Si tu n'y arrive pas tu peux parler, ça finira par se débloquer... Après ce serra à toi d'ouvrir ce canal pour pouvoir me parler ou parler à ta louve*

    Dans ses débuts le télépathie était quelque chose de très intime, il fallait presque entrer en communion avec son interlocuteur et sans vraiment le connaître, c'était encore plus délicat. Le contacte physique aidait à solidifier le pont entre nous et je faisais mon possible pour rester entièrement ouverte et accessible à celui qui au fur et à mesure deviendrait mon frère d'arme.
    Mon Aura toute entière l'enveloppait pour l'encourager, j'espérait qu'il y arrive mais en même temps je savais que ces choses là demandait du temps pour être maîtrisées.


    *Courage Chevalier... Concentre toi et essaye! N'aies pas peur de te tromper.*
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12648
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Fév - 19:41
Bien sûr il fit un signe de la tête pour dire à la dame blanche qu'il serait là pour le royaume, il donnerait sa vie pour faire barrage aux forces d'Eris le moment venu, quoi qu'il en soit l'heure était venu pour lui de faire qu'un avec sa fidèle louve, bien plus qu'un maître il était avant tout son ami, son frère, ils pourraient ne faire qu'un désormais. Lorsque la prêtresse d'Odin transmit ces pensées dans le cerveau du jeune homme un frisson le parcourut, l'idée qu'on puisse pénétrer dans sa tête ne lui plaisait pas, comme si elle l'avait compris elle le rassura, calmant l'Ases, celui-ci ci garda son calme, ce concentrant sur les mots, les syllabes, le son, la modification de la voie faite par ce phénomène et il tenta de faire de même.

Apaisé par l'aura protectrice de la jeune femme le loup des steppes ferma les yeux et ce concentrât sur celle-ci, il tenta une première foie et ce fut vint, une seconde foie également, Kana vint toucher de son museau la paume de main de son compagnon, elle était là, l'encouragent dans cette voie, celle faculté leur causerait des tracas plus tard, mais il était essentiel pour eux de savoir communiquer...

« Ma vie est votre ...»

Seul ces mots furent transmit, il avait réussi, il en était conscient, il ne put s'empêcher de sourire il tenta une nouvelle foie de e faire, mais ce fut vain, il était quand même optimiste puisqu'il avait réussi une foie, il savait que la persévérance serait la clef de ça réussite.Il prit enfin parole, remerciant Aaricia pour tout ceci.

Je pense avoir compris le principe, va sûrement me falloir un peu d'entraînement, mais nous y arriverons dit il en glissant sa maint sur le pelage de la louve.

Y à t'il quelque chose que je puisse faire pour vous remercier ? M'accorder le droit de m'occuper du centre d'entraînement et maintenant ce don... j'aimerais à mon tour pouvoir faire quelque chose pour vous...

L'Alioth savait qu'elle n'attendait rien en retour qu'elle aurait fait ça pour tous ces guerriers, pourtant il voulait faire quelque chose pour elle, lui montrer sa reconnaissance autrement que par les mots, il ne lui restait plus qu'à attendre, il pensa brièvement à sa louve quand il l'entendit dire :

« M'entends tu ? « La voie de la louve était des plus magnifiques, un peu comme celle de Saphira dans le film Eragon, quoi qu'il en soit il laissa afficher un sourire niait et ne pus répondre à sa louve, il était ailleurs, comme si rien ne pouvait percer la bulle dans laquelle il se situé à cet instant, quelques secondes passèrent quand il reprit enfin ces esprits..
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[Flash-back] Vers le futur.