:: Zone Guerre Sainte :: Caraïbes et Amérique du Sud :: Rio de JaneiroAller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Fév - 3:13
Quand l'avion atterrit à Rio de Janeiro, je le quitte en traînant les pieds et sans regarder devant moi. Je garde ma box sur mon dos sans même essayer de la cacher et les gens s'écartent tout de suite quand ils me voient, mais je les ignore. J'ignore tout. Je n'ai pas envie de les remarquer, ni même de les voir. Je ne veux plus rien voir. Je ne veux plus rien ressentir. Ça fait trop mal.

Dégel n'est plus là. Après, un temps, j'ai tourné la tête et il avait disparu. J'étais donc complètement seule. Je ne l'aurais jamais avoué devant lui, mais j'étais bien contente qu'il soit là, ça m'aidait à rester calme et à ne pas fléchir. Mais il est parti. et plus le temps passe, plus la solitude me frappe comme une épine au milieu du cœur. Mais rien ne me fait plus mal que la perte de Vermalis.

Je crois bien qu'il y a d'autres Saints en Amérique. J'espère qu'on pourra tous se retrouver à Rio, pour poursuivre la quête ensemble. Sinon, je ne crois pas être capable de continuer. Peu importe le nombre de personne qui ont confiance en moi, je ne pourrai pas y arriver seule, sachant que ceux que j'aime risquent de ne jamais revenir.
J'arrive en ville pendant le carnaval, tout le monde danse et rient, les musiciens jouent de leurs instruments, bref, c'est le bonheur. Je longe les murs jusqu'à trouver des escaliers libres et y prends place. Je dépose ma pandora box à côté de moi, puis ma lyre. Même si j'ai toujours eu de la difficulté à me séparer de mon instrument, en ce moment ça me soulage beaucoup. Sans un mot ni même un espoir, je ramène mes genoux contre ma poitrine, y pose ma tête et laisse mes larmes couler. Pourquoi tout ça... pourquoi?
avatar
SiddarthaDame Noire de la Vierge
Dame Noire de la Vierge

Date d'inscription : 16/02/2014
Nombre de messages : 32
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Fév - 23:39
Rio de Janeiro... Le pays au milles couleurs. Samba, Soleil et joie ce mélangeait à la misère des favelas. C'est dans ce décor que j'arrivais, le regard lointain et le pas décidé. Ma box était caché par un sorte de grand sac de randonné. Je cachais mon cosmos, au cas où ... Histoire d'éviter toute querelles inutiles. Je marchais dans cet aéroport... Je regarde à droite et à gauche, histoire de me situer un peu . Pour tout avouer je suis un peu perdu au milieu de tout ce monde ... Et toute cette musique qui me donnait légèrement mal à la tête. Des jolies femme passaient , repassaient ... Et des groupes de capoeira se donnait en spectacle devant les yeux ébahis des touristes. Au final je me retrouve en dehors de l'aéroport. 40 degrés Celsius ... Une chaleur écrasante et pas le moindre signe de vent... Mais ce n'est pas cela qui allait me faire défaillir... Après tout la chaleur de mon pays natale était tout aussi terrible. Je met mon sac contenant ma pandora à terre et je m'assied dessus. je scrute au loin... Tout ce que j'attend c'est un taxi qui puisse me mener à l'hôtel... Mais les gens s’agglutinait et se ruait sur les taxis comme un troupeau de bovin. Je préférait alors attendre. 
Tout était si normal ici ... Pour l'instant en tout cas. J'était bien loin de la destruction que les dieux Skanda et Kali laissent derrière eux. Toutes ces horreurs ... Ces innocents morts. Je commençait à faire le lien entres ces divinités  et la destruction de mon village à Jodhpur. Il se pourrait bien que ce soit eux les responsables. Je me remémore les images de ce massacre ... Et je fait le lien avec ce qu'il vient de ce passer à la havane. Dans ces deux endroits, la même puissance de destruction a mit fin à toutes vies et à détruit tout les monuments.... Et ce cosmos .... Puissant à en terrifier les plus grands chevalier de cette planète. Tout ces Evénement ne faisait que me ramener à ma propre histoire et à mon propre désir animal de vengeance. D'après les enseignements de mon maître Shaka: "en tant qu'être supérieur tu doit savoir ignorer la haine en toi au profit de la paix" et d'après mon autre maître Adityanandana: "La vengeance est un sentiment que tu doit bannir de ton cœur ... Elle ne fait qu'annihiler l'esprit des hommes". Désolé de vous faire injure ainsi, Oh! Maîtres... Mais je devais laver l'affront qui avait été fait à mes parents... A mes proches ... Aux humains en général. Même si il était plus que certain que je n'allais pas pouvoir le faire seul. Quoi qu'il en soit j'allais peut être trouver certaines réponses ici. Alors que je suis plonger dans mes pensées, un groupe de fille cariocas passent. L'une d'elle, la chevelure bouclé noir, la peau mat et vêtu d'un débardeur blanc et d'un short en jean me regarda, tout en passant.

"Pssst ! Menino" 

Dit elle avant de rire en compagnie de ses amies. Je me contente de regarder, sans un mot, ni même un sourire. Je suis trop préoccuper pour le moment. Mais il faut avouer qu'elle est tout de même très agréable à regarder. Peut être plus tard qui sait ... Je verrais tout sa plus tard. Je détourne le regard de la jeune fille et je me met à nouveau à regarder tout ces touristes qui s’agglutinent devant les taxis. Certains sont même prêt à se battre... La chaleur leurs montes peut être à la tête.  Je finis par voir un taxis. Je prend mon sac et rentre à l’intérieur. Je lui indique ma destination. Le centre ville. Il m'y conduit .... Mais m'arrête légèrement avant. C'est le carnaval et il ne peut malheureusement pas aller plus loin. Je le paye donc et sort du taxis. La samba et les chants réchauffe mon cœur ... Un sentiment que je n'avait pas connu depuis longtemps. Mais derrière ces rythme de Calypso, Funk, Samba et autres Lambada .... Derrière toutes cet agitations, Je pouvait ressentir un cosmos.... Et énormément de tristesse. Un cosmos ici, un autre chevalier... Peut importe son camps... En ces temps noirs, la plupart des chevaliers cherchait la même chose. Sac sur le dos, je décide de partir en direction de ce cosmos. Je me retrouve alors devant des escaliers. La je vois une jeune femme assise ... Qui pleurait apparemment ... Et une pandora box à ses côtés. C'était une chevalière d'Athéna. Devrais-je lui cacher ma véritable identité? Pour le moment oui. 

"Quelque chose ne vas pas mademoiselle?" 

Et je la regardais, le regard serein. Attendant une réponse de sa part.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Fév - 19:02
viens de La Havane

http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26046-event-a-la-recherche-d-indice-sur-skanda-en-territoire-ennemi


Le jet privé d'Athéna était confortable, mais celui de Poséidon était encore mieux. Et Sargas ne pu que remercier Ondine pour son aide et lui disant qu'il lui était redevable. Il ne fallut pas longtemps à l'avion, pour parcourir la petite distance qui séparait La Havane de Rio de Janeiro. La ville était magnifique, empli de décorations colorées et d'habitants pleins de joie. On était loin du décor de La Havane et cela remonta le moral du Saint. Mais quelque chose perturbait l'ambiance, une aura familière, qui d'ordinaire n'était pas triste. Ne faisant plus attention à la foule, ni à ses amis, le Scorpion se mit à courir en direction du cosmos, sa box sur le dos, ne le ralentissant en rien.


Quand il arriva au pied des marches, un homme se tenait devant une jeune fille, jeune fille qu'il connaissait plus que bien, puisqu'elle était devenu comme sa sœur avec le temps. Ne cherchant pas à comprendre pourquoi et ne cachant en rien son cosmos bouillonnant, le chevalier poussa l'inconnu pour se pencher sur la Sainte d'argent de la Lyre.


- Que t'arrive-il Obli ? Qui t'as fait pleurer ainsi ? Dis le moi, et je le tuerai sur le champ...


Sargas regarda la Lyre un instant, posant sur elle un regard inquiet. Puis il se redressa sans laisser le temps à la jeune femme de parler et attrapa l'inconnu par le col.


- Si c'est toi qui lui a fait ça, dis toi que tu es déjà mort...


Hrp: Désolé du petit post, faut que je me remette en selle ^^
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Fév - 23:09
Spoiler:
 

Une fois Ashvin parti, le petit garçon décida de se promener un peu en ville, pour profiter du carnaval. Il avait un peu relevé le bord de sa casquette pour montrer son visage, espérant avoir une chance avec les filles. Malheureusement, sa technique n'était que très peu efficace. Les années devaient encore faire leur oeuvre.

Il marchait donc quand il perçut de l'agitation plus loin. Des gens s'écartaient en maugréant, certains affichaient une mine effrayée, alors curieux qu'il était, le sportif amateur décida d'aller voir. Il s'attendait à une bagarre au milieu de la rue, entre deux gangs de la ville, mais ce n'était pas tout à fait ça: il s'agissait de deux hommes, l'un tenait l'autre par le col de son chandail et le menaçait de le tuer. Une fille était assise dans les escaliers derrière l'agresseur et pleurait. Le garçon s'imagina rapidement une scène de couple classique du mec qui brise le coeur d'une fille et etc. Alors que les passants commençaient à se lasser vite du spectacle, le jeune resta assez près pour voir la suite, car quelque chose d'autre avait attiré son attention: les boîtes en argent et en or de la fille et d'un des gars. C'était des éveillés?
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Fév - 1:12
Je veux disparaître. Tout oublier, tout laisser là et m'enfuir loin, me cacher quelque part ou personne ne me trouvera et rester là pour toujours, seule, loin de tout. Ne plus parler à personne, être complètement toute seule. Chaque voix me dérange, ma patience disparaît rapidement, j'aimerais bien tous les réduire au silence, maintenant.

-Quelque chose ne vas pas mademoiselle?


Je lève la tête et mon regard croise le sien. Je ne le connais pas. Il a l'air d'origine indienne, mais je n'en suis pas sûre. Je le fixe longtemps d'un regard rempli de tristesse, puis baisse les yeux à nouveaux.

-Rien qui ne vous concerne...

Et maintenant je l'ignore. Si j'avais prêté plus d'attention à cet homme, j'aurais probablement pu ressentir son cosmos et encore plus, son allégeance. Mais je ne voulais pas le savoir. Il n'y avait bien qu'une seule personne capable de me sortir de ma léthargie, soit Vermalis ou même...

-...Sargas...?

C'est bien son cosmos qui se rapproche ainsi de nous? Je relève la tête avec espoir et mes yeux s'agrandissent avec surprise quand je le vois arriver. Je ressens une vague gratitude, noyée par une grande incertitude. Qu'est-ce qu'il fait là? Qu'est-ce que je dois lui dire? Si je dois lui dire tout, à propos de Vermalis, comment faire sans perdre tout mon sang-froid?
Il se penche vers moi sans manquer de bousculer l'autre type et me demande ce qui ne va pas, n'hésitant même pas à accuser l'étranger derrière lui. Je tente de lui répondre, mais ma gorge se sert et je n'arrive pas à prononcer quoi que ce soit.

-Je... c'est...

Il ne me laisse pas dire quoi que ce soit, il empoigne tout de suite l'homme derrière lui et le menace. Une bouffée de peur me submerge et je me lève brusquement pour lui empoigner le bras avec l'énergie du désespoir et tenter de le calmer de ma voix enrouée.

-Arrête, Sargas, il n'y est pour rien!

Je n'aime pas ça. Devant la dispute, un petit groupe de gens commencent à se rassembler et je me mets à tirer sur le bras du Scorpion pour l'inciter à laisser l'autre tranquille. Certaines personnes ressentent son cosmos et le mien et préfèrent s'éloigner, les autres se lassent vite et retournent s'amuser, il ne reste qu'un petit garçon avec une drôle de casquette. Mieux vaut ne pas les laisser se battre devant un enfant, même si celui-ci m'a l'air assez mature, je ne veux pas voir mon frère se battre pour rien.


-Je t'en supplie, laisse le tranquille...
avatar
SiddarthaDame Noire de la Vierge
Dame Noire de la Vierge

Date d'inscription : 16/02/2014
Nombre de messages : 32
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Fév - 13:18
La tristesse de cette jeune fille était plus grande que je ne l'avais auparavant ressentit. C'était profond, comme une épée planté au plus profond qui atteignait même son âme. Evidemment sa ne me concernait pas. Après tout c'était une chevalière d'Athéna et moi un chevalier noir même si elle ne le savait pas.. Mais mon enseignement auprès de bouddha m'avait appris à ressentir les peines et souffrances des autres. Si jeune et déjà si triste ... C'était sa le revers à une vie de chevalier. Dans mes pensées je sentis un cosmos s'approcher. Beaucoup plus puissant que celui de la jeune fille à laquelle je faisait face. C'était un jeune homme.. Le cosmos bouillonnant. Il connaissait apparemment bien la jeune fille. Je sentais bien que les choses allait mal tourner.. Mais je ne suis pas la pour me battre dans tout les cas. Tout à coup, le jeune homme, tel un tigre enragé, me saute dessus et m'attrape par le col me menaçant même de mort. Je ferme alors les yeux doucement. Je ne réagirais pas à l'agressivité par l'agressivité... Sa ne ferait qu'aggraver les choses. La foule semblait déjà paniqué. J'allait plutôt essayer de le tempérer à ma manière.

"Je peux comprendre ta colère chevalier... Malheureusement, tu ne peux tenir par le col la vraie raison de la peine de ta protégé... Il faudra voir plus loin que sa"

Dit-je d'un ton calme. Comme je l'ai dit, je n'allais pas m'énerver. Mais si il décidait d'aller au bout de sa folie je n'allais pas le regarder me tuer... J'avais encore trop de chose à accomplir sur cette terre pour me faire tuer ici. A mon tour, je relâche une petite partie de mon cosmos... Un cosmos serein, chaud, dans lequel on peut ressentir la présence vive du bouddha. Je le fait ainsi afin de calmer un peu les ardeurs de ce chevalier... Montrer que je ne suis pas la en tant qu'ennemi. 

"Je m'appelle Siddartha... Disciple de Shaka... Et ma seule faute a été de vouloir connaitre les raisons d'une peine que j'ai put ressentir au loin tant elle est grande."

Je n'aimais guère les excès de rage inutiles... Et je n'apprécierais surtout pas que sa aille plus loin car mes ennemis sont les dieux et non les hommes. 

"Maintenant lâche moi..."

Sur cette phrase mon ton était froid. Il fallait qu'il comprenne. La jeune fille lu dit elle aussi de me lâcher. J'attendais la suite... J'était prêt à toutes les éventualités. Pas besoin de me tourner que je sentais la présence d'un enfant. Cet innocence et cet curiosité ne trompait pas. Je sentais aussi qu'il était intrigué par quelque chose... Certainement par les box des deux chevaliers étant donner que la mienne était caché. Mais j'avais une sensation... Cette sensation que je n'avais pas rencontré ces chevalier par hasard et que le petit derrière nous n'était pas rester regarder non plus par hasard... Est-ce que c'est le destin qui nous avait fait nous réunir ici ? Si oui, qu'elle en était donc le but ?
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Fév - 15:52
Les paroles de l'homme que tenait le Saint n'apaisaient pas sa colère, ni même le cosmos bienveillant qu'il dégagea. Si Oblivion n'avait agrippé le bras du Scorpion, il n'aurait jamais lâché cet éveillé. Sargas capta rapidement le nom du guerrier, sans lui adresser la parole et se tourna pour prendre sa sœur dans ses bras.


- Pardonne moi ma sœur... Mais tu devras quand même me dire pourquoi ses larmes coulent sur ton beau visage...


Le chevalier se retourna pour faire face à Siddartha.


- Je... Pardonne moi également... Je n'aurai pas dû faire de conclusion hâtive. Je me nomme Sargas, chevalier d'or du Scorpion et protecteur d'Athéna... Et accessoirement, un peu trop protecteur envers les personnes qui me sont chères...


Le Scorpion avait dit ses derniers mots avec une pointe de regret. Non pas qu'il regrettait d'être sur-protecteur ou autre, mais il savait qu'il n'aurait pas dû agir de façon aussi irréfléchi et Dégel, son second maître du passé, l'aurait sermonné pour cela.
Puis, regardant la boîte sur le dos de l'homme, le Saint se fit plus méfiant. La taille et la forme ne pouvaient que contenir une pandora box. Mais comme Sargas n'était revenu au Sanctuaire que ressemant, il ne pouvait savoir s'il s'agissait d'un ennemi, ou d'un allié. Il décida de ne pas y prêter attention, comme il ne fit pas attention au garçon qui était resté, alors que la foule s'était dissipé.


Reposant de nouveau ses yeux sur la jeune Lyre, le jeune homme se préparer à ré interroger sa sœur, avant de changer d'avis.


- On devrait aller ailleurs, quand dites vous ?


Il ne posait pas la question qu'à Oblivion, mais également à Siddartha. Et bien sur, prévoyant comme il l'était, il avait posé la question assez fort, pour que le garçon l'entende. Car même s'en avoir prêté attention à lui, il sentait qu'il devait parler à ce nouveau venu et se dit qu'il avait peut être envie de les suivre.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Fév - 19:02
Rio, c’était leur direction. Les Marinas proposèrent aux Saints de prendre leur avion pour aller au Brésil, étant accompagné par Ondine, le Général de la Sirène Maléfique. La représentante de Poséidon ne voulait pas venir avec le groupe, et Karas avait quitté le groupe, alors ils étaient quatre : Sargas, Rafarunto, Ondine, et Atano. L’avion de Poséidon était très confortable, et pendant le trajet plus court que leur premier voyage, le jeune Sagittaire lisait un livre sur Rio de Janeiro. C’était la période du Carnaval, alors il y allait avoir beaucoup d’ambiance dans la ville. Depuis l’avion, il pouvait voir la grande statue de Jésus, Le Cristo Redentor, et il en était émerveillé. Jamais il n’avait visité l’Amérique du Sud, il ne voyait des photos que grâce à ses livres. Rangeant son livre dans une sacoche, le groupe descendit de l’avion pour arriver à Rio. Dès leur arrivée, une musique très festive se dégagea de la ville. Dans les rues, tout le monde étaient déguisé en danseur, et énormément de décoration se trouvait dans celles-ci. Atano tournait le regard partout, observant avec joie la ville en marchant. Il tourna son regard vers ses compagnons, qui semblaient aussi apprécier cette ville. Mais le Scorpion semblait troublé par quelque chose, et quelques secondes plus tard il se dépêcha de courir vers une direction précise.

- Sargas !


Le jeune chevalier avait tenté de rappeler Sargas, mais il ne l’écoutait pas pour continuer de courir. Ne comprenant pas la réaction de son camarade, il regarda Rafarunto et Ondine. Leur faisant signe de le suivre, il commença à courir dans la même direction que le Scorpion. Plus il s’approchait de lui, plus un cosmos grandissait progressivement. Quand il vit le Scorpion, trois autres personnes étaient à ses côtés. Une jeune fille assise sur des marches, un homme ayant un grand sac sur le dos, et un petit garçon les regardant. Deux cosmos puissant se dégagèrent de la jeune fille et de l’homme. Atano vit une Pandora Box, et en regardant les symboles dessus, il reconnut l’Armure d’Argent de la Lyre. Un autre Saint ? Qui semblait en plus connaître Sargas ? C’était un signe que Skanda devait être ici…L’homme lui était réincarnation de Bouddha, ce qui fit rappeler au Sagittaire Shaka de la Vierge. Était-il un Saint ? Pourtant, son cosmos était assez différent de ceux des autres Chevaliers. Quand Sargas s’exclama de partir, Atano prit la parole.

- Sargas…Ne nous oublie pas…La prochaine fois préviens nous quand tu veux partir rapidement…


Le Sagittaire portait aussi sa Pandora Box sur son dos, n’ayant pas eu le temps de la ranger dans une valise a cause de la course du Scorpion.
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Fév - 20:50
Spoiler:
 

L'homme aux cheveux rouges finit par se calmer et lâcher l'autre type, mais pas sans l'intervention de sa copine. Le peu de gens qui restait à ce moment là partit pour de bon, mais le petit garçon resta. Ashvin ne lui avait pas dit qu'il était un éveillé, mais comme il était rare de voir plusieurs de ces derniers, le jeune commençait à avoir des doutes.

Il voulut aller voir les trois "grands" tout de suite et leur demander franchement la raison de leur venue, mais s'arrêta net en voyant un quatrième éveillé arriver. Il portait une belle boîte en or sur son dos, comme le gars au cheveux rouges, mais avec des dessins différents. La fille aussi avait une boîte, mais elle était argentée. Quand au dernier mec, il n'avait pas de boîte, seulement un grand sac d'une taille semblable. Le jeune sportif supposa que contrairement aux trois autres, il tentait de passer inaperçu. Silencieux et attentif, le garçon écoutait tout et attendait le bon moment pour les approcher. Laissons les se calmer un peu, oh.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Fév - 22:38
Sargas se calme et j'arrive à me détendre. Je ne veux pas le voir se battre. Son cosmos redevient l'énergie chaleureuse qu'elle a toujours été. Je le laisse me serrer dans ses bras, collant ma tête contre son torse en fermant les yeux pour retenir mes larmes de joie. J'avais besoin de le voir, surtout maintenant. S'il y a bien une personne à qui je peux me confier et demander de l'aide, qui peut m'écouter et me réconforter plus que n'importe qui, c'est lui.

Toujours collée au Scorpion, j'observe l'homme qu'il a voulu attaquer. Je n'avais pas remarqué le sac qu'il portait, mais maintenant que j'avais ressenti son cosmos, je voyais bien qu'il pouvait facilement s'agir d'une pandora box. Et ce nom... Siddartha... ça m'est vaguement familier. Mais impossible de dire où je l'avais entendu ou même lu. Et le petit garçon est encore là. Il attend quoi?

Quand Sargas propose d'aller discuter ailleurs, je me contente de hocher la tête pour démontrer mon accord. Je me dégage doucement de Sargas, juste à temps pour voir un autre Saint arriver. Bah oui, ça ne peut être qu'un Saint, avec sa pandora box dorée... c'est le Sagittaire? Je le regarde sans dire un mot, jusqu'à ce qu'il sermonne légèrement Sargas, qui l'a apparemment abandonné là sans explications. Et il n'est pas seul, d'autres personnes sont avec lui.


-C'est ma faute, j'en suis désolée. 

Je reprends ma box et ma lyre avant de reprendre place aux côtés de Sargas. Je lui chuchote discrètement:

-Je t'expliquerai tout à l'heure, c'est promis.

Et puis, à voix haute malgré ma gorge toujours serrée.

-Et si nous allions rejoindre les autres? Vous n'êtes pas venus seuls, n'est-ce pas?

Je dis ça en fixant longuement le Sagittaire. Je m'attends déjà à la réponse, je sais qu'il n'y a pas que lui et le Scorpion. Quant à Siddartha... qu'est-ce qu'on devrait faire de lui? L'inviter à venir, peut-être, mais repartir à la chasse aux dieux avec nous?
avatar
Rafarunto

Date d'inscription : 28/07/2006
Nombre de messages : 4989
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Fév - 13:41
Le trajet fut des plus brefs et des plus calmes. La présence d'Ondine n'avait pas troublé d'avantage le vol, preuve que les chevaliers commençaient à se faire à elle et à son caractère bien trempée. Une fois à Rio, le groupe commençait déjà à se diviser. La fête et le carnaval agitait Ondine, qui n'attendait qu'une seule chose, faire la fête.


Sargas prit directement la tête des opérations et partit en direction du centre ville, suivi par Atano. Ondine semblait plutôt intéressée par faire la fête. Rafarunto, décida pour l'heure, de demeurer dans l'ombre. Il ne fallait en aucun cas oublier la raison de leur venue en ces lieux, et surtout du danger qui menaçait les habitants de Rio de Janeiro. Cette grande mégalopole, où des millions d'innocents allaient festoyer, risquer de subir le courroux d'une divinité hindou. Et cela, Rafarunto ne pouvait le tolérer. Il avait pu voir la destruction et la désolation à la Havane et surtout au village de Rodario...Tant d'innocents morts,..tant de tristesse, il ne pouvait le tolérer. Lors de ces deux attaques, il avait été absent de ces contrées. Cette fois-ci, ce serait différent.

Cependant, Rafarunto demeurait perplexe. Comment s'opposer à ces divinités. A Rodario, plusieurs chevaliers s'étaient opposés à une et une seule divinité, et pourtant, ils avaient été mis en déroute, pire, le grand pope avait donné sa vie pour protéger les siens. Ce sacrifice ne devait pas rester inutile. En tant que saint, il avait juré de protéger les humains, et Rafarunto comptait bien le respecter.



Tandis que le groupe se divisait, Rafarunto préféra suivre les deux chevaliers d'or mais en retrait. Ondine irait festoyer de son côté, Rafarunto sachant qu'elle ne risquait rien et savait très bien se défendre elle-même. Par ailleurs, Rafarunto avait décidé pour passer plus inaperçu de porter son armure via le nouveau système de modulation, c'est à dire via un cristal doré qu'il portait autour du cou. Un collier passera plus inaperçu qu'une pandora box.


Se faufilant parmi la foule, il s'immobilisait à quelques mètres de là où se tenaient Sargas et Atano. Un troisième saint était également présent. Bien que se tenant assez loin, Rafarunto reconnaissait facilement la jeune Oblivion. A première vue, elle semblait triste, ce qui attrista le chevalier d'or du lion. Mais pour l'heure, mieux valait demeurer en retrait, surtout que Sargas était présent et veillait sur elle. Un autre individu se tenait devant eux. "Siddartha... Disciple de Shaka".



Ce voyage était loin d'être inutile. Le disciple de Shaka, probablement le plus puissant des chevaliers d'Athéna, ici... Cela ne pouvait être une coincidence. Calme, et silencieux, Rafarunto se tenait immobile, à plusieurs mètres du groupe, se fendant dans la masse. Surtout, il surveillait les alentours, et le moindre élément suspect. Et cela, il venait d'en remarquer un. Un jeune garçon se tenait à quelques pas du groupes de chevaliers, les fixant, sans le moindre air effrayé. Pourtant, aucune aura maléfique émanait de lui...
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Mar - 18:49
Spoiler:
 


Le jeune ne savait plus trop quoi faire. Tout était redevenu calme, mais les éveillés semblaient bientôt prêts à aller discuter ailleurs, ce qui faisait bien son affaire.
Dès qu'ils se mirent en marche, le garçon les suivit discrètement pour savoir où ils allaient. Les peines de cœur de la fille ne l'intéressait pas, mais la raison de leur venue piquait sa curiosité, dès qu'ils s'arrêtèrent le jeune sportif se cacha derrière un mur pour attendre la suite des événements. Il allait peut-être devoir aller les voir directement, ils se faisaient attendre...
avatar
SiddarthaDame Noire de la Vierge
Dame Noire de la Vierge

Date d'inscription : 16/02/2014
Nombre de messages : 32
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Mar - 19:07
(J'ai pris un peu de temps désolé :/ )

Tout ces chevaliers ... Ici... Sa n'avait rien d'un hasard. Je pensai que nous étions tous ici afin de combattre ces dieux indiens. Mais ce petit garçon... Que faisait-il ici ? Avait il un rapport avc tout sa ? Le chevalier du scorpion proposa de partir de ce lieu. 

"Bonne idée... Nous ne devrions pas rester ici allons dans un endroit plus calme."

Nous marchions donc en direction d'un endroit plus calme. Je savais pertinement  que les autres chevaliers ici présent se posait des questions par rapport à la box sur mon dos. Devais-je leurs révéler que j'étais un chevalier noir? Pas maintenant ... Je devais d'abord attendre de les connaitre un peu plus. Il y'a trop de chevalier d'or ici et je ne dois surtout pas prendre de risque inutile. Dans notre marche, je sentais la présence de cet enfant qui nous suivait. Pourquoi tenait-il tant à nous suivre ... Qu'est ce qui l'intriguait tant ? Je m'arréta alors brusquement... Et d'un ton assez froid ...

"Si tu cherche quelque chose dit le franchement petit ... Tu nous suit sans savoir où l'on va ... Tu aurait put t'exposer à des risques."

Je me retourne alors...

"... Mais tu n'a rien à craindre en l'occurence ... Dit nous ton nom "

Il fallait que je le vois ... Ce petit était la depuis tout à l'heure et il nous suivait même. Je pensai au fond de moi que tout ceci avait forcément un rapport avec les dieux indiens ... Nous étions tous ici pour cela ... C'est du moins ce que je me disait... Est-ce que j'avais raison ? Ou tort ? l'avenir va bien me le dire ...
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Mar - 21:14
Ses bras serrant sa sœur contre lui, Sargas senti l'arrivée de ses compagnons. Le petit groupe se reconstituait, remplaçant Calysto et Karas, par Oblivion et Siddartha. Mais le compte n'était pas juste, Ondine n'accompagnait pas le Saint du Lion, préférant surement profiter du carnaval. Voyant que la troupe était fin prête, le jeune Scorpion prit une nouvelle fois la tête du groupe. Cela lui faisait bizarre, ayant pour habitude de suivre ses aînés, mais ça ne le dérangeait pas, et le fait que les autres, sœurs et frères d'armes le suivaient sans se plaindre, le réconfortait, ce disant qu'il n'était pas le pire chef d'équipe.


Le Saint faisait extrêmement attention à Oblivion, cherchant à comprendre pourquoi elle pouvait pleurer ainsi. Plusieurs hypothèses lui vinrent à l'esprit, mais il était sur qu'aucune d'elle n'était vraie. Tout en cherchant des réponses, Sargas repéra une petite ruelle, où personne n'irait leur chercher embrouilles. Il s'apprêtait à prévenir le groupe, quand le nouveau membre du groupe, ne faisant pas parti des Saints, parla au garçon qui les suivait. Même si sa présence était suspect, le Scorpion n'avait pas pour premier but de savoir pourquoi il était là. Il avait conduit ses amis ici pour une bonne raison, et pourtant, sa première occupation était devenu sa sœur.


- Tu es différent des habitants de cette ville, petit... Aurais-tu un lien avec les Dieux Hindous ?


La question était un peu abrupte, elle servirait surtout aux autres membres de l'équipe. Alors que tout le monde était maintenant focalisé sur l'enfant qui les avait suivi, Sargas prit doucement la main de la Lyre, pour s'éloigner du groupe.


- Maintenant qu'ils sont occupés ailleurs, dis moi ce qui ne va pas. Je te connais ma sœur, et tu ne pleures pas pour rien.


Le Saint d'or attendit la réponse, plongeant de nouveau ses yeux aux reflets des Enfers, dans ceux d'Oblivion.
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Mar - 17:35
Spoiler:
 

Le gamin n'avait pas prévu que les éveillés feraient le premier pas. Il pensait attendre qu'ils soient tous installés, voire même si quelqu'un d'autre les rejoindrait, mais il n'en eut pas le temps. Le seul éveillé dont il n'avait pas vu la pandora box, celle-ci étant cachée dans un sac, lui demanda ce qu'il voulait et lui demanda même son nom. Le jeune, intimidé par cette bande de grands tous bien plus puissants qu'un humain normal qui attendaient sa réponse, ne pu que balbutier.

-Euh... eh bien... je...

Celui qui tenait la fille dans ses bras lui demanda s'il avait un lien avec les dieux hindous. Le sportif amateur retira sa casquette et admira le symbole dessus en soupirant.

-Vous êtes en mission, vous aussi? Parce qu'il y a pas de dieux hindous ici, sauf que j'ai peut-être un lien, j'ai trouvé cette casquette il y a peu de temps. Juste avant que les éveillés ne se mettent à débarquer en ville, en fait.

Le garçon croisa les bras et toisa Atano et Siddartha, ne portant que très peu d'attention à Sargas et Oblivion qui réglaient leurs problèmes de couple plus loin.

-Et vous, vous êtes qui? Vous êtes des éveillés, je le sais ça, mais vous devez bien servir un dieu?
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26008-oblivion
OblivionSpectre de la Mante Religieuse
Spectre de la Mante Religieuse

Date d'inscription : 15/02/2013
Nombre de messages : 1093
Age : 20
Double Compte : Ntikuma

Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Mar - 17:57
Je m'accroche à Sargas comme certains s'accrochent à la vie, je refuse de le lâcher et à mesure que nous avançons, je peine à retenir mes sanglots et ma respiration devient saccadée et irrégulière. Ça fait tellement de bien d'enfin pouvoir compter sur le soutien de quelqu'un et de pouvoir tout raconter. J'en ai bien trop sur le cœur pour bien continuer cette quête. J'ai besoin de parler à quelqu'un.

Après un temps de marche, Siddartha a fini par parler au garçon qui n'arrêtait pas de nous suivre, lui parlant sur un ton qui éveille tout de suite ma méfiance. A-t-il besoin d'être aussi froid avec un enfant tout simplement trop curieux? Quand Sargas se met de la partie, je me dégage de son étreinte pour leur parler aux deux sur un ton de reproche.

-Arrêtez de le terroriser, vous deux.

Sans me laisser dire un mot de plus, le Scorpion m'éloigne un peu du groupe pour me demander ce qui me rend aussi triste. Je baisse la tête, incapable de soutenir son regard, mais la patience de Sargas à mon égard a toujours été sans égal. Il laisse le silence planer le temps que j'arrive à rassembler mes pensées et prendre mon courage à deux mains.
Je lève les yeux et mon regard croise le sien.

-En Inde... après avoir quitté Bodh Gaya, nous avons trouvé la porte céleste et... Vermalis l'a traversé, même si on nous avait dit de ne pas le faire... et... et...


Le souvenir de son armure apparaissant devant moi et son message d'adieu me revient et j'éclate en sanglots. Je n'arrive plus à aligner deux mots correctement et les quelques mots que j'arrive à prononcer sont dit d'une voix faible et qui semblait toujours sur le point de se casser.

-Il a disparu... pas mort... mais... il... je...


Je me cache le visage dans mes mains pour cacher mon désespoir, mais je sais bien que Sargas verra bien au travers de ça. Mais que pouvons-nous faire? Y a-t-il seulement un moyen de ramener Vermalis parmi nous?
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Mar - 21:17
hrp: Désolé Sid, je te pique ta place ^^

Alors que les larmes coulaient sur les joues de la jeune Oblivion, le Scorpion ne pu se dire qu'elle était comme tout les autres Saints. Elle restait forte devant tous, mais finissait par craquer. C'était dans des moments comme cela que les Saints se rapprochaient le plus, qu'ils se montraient le plus soudés. Naturellement, comme il l'avait déjà fait par le passé, quand il avait partagé des moments de joie et de peine, qui devinrent les liens qui unissaient ses deux âmes, Sargas essuya les larmes roulantes.


- Tu ne devrais pas pleurer ma sœur, dit-il d'une voix rassurante, je suis sur que ce garçon, Vermalis si je ne me trompe pas, n'est pas mort...


Bien évidemment, le chevalier n'avait aucune preuve de ce qu'il avançait, mais il devait remonter le moral de la Sainte à tout prix, car la voir si triste lui fendait le cœur.


- Tu dis qu'il est entré, en quelque sorte, dans une autre dimension... Et bien soit ! Tu as devant toi un homme ayant déjà survécu à cette épreuve, dit-il sans que les autres l'entendent. Certes, je suis resté un peu longtemps, renchérit-il toujours discrètement. Mais là, c'est différent, on va aller chercher ce garçon... Tu vas voir, un jeu d'enfant, annonça t-il d'un grand sourire. Je connais la personne idéale pour ça en plus... Bon, elle va peut-être être dur à convaincre, mais je pense que ça devrait aller.


Avant de savoir les effets qu'avait eu les paroles sur la chevalière d'argent, le Saint d'or la prit dans ses bras, la serrant fort pour la réconforter et lui glissa des mots d'encouragement et d'espoir au creux de l'oreille. Après un instant, le Scorpion d'or s'écarta un peu de la jeune fille pour la regarder avec un grand sourire malicieux.


- Et puis tu le sais bien ma petite sœur, je ne pourrai rien te refuser... Après tout, même la mort n'a pas voulu nous garder avec elle.


Doucement, posant sa main dans le dos de sa sœur, le jeune homme aux cheveux rouge se dirigea, accompagné d'Oblivion, vers le groupe qu'ils avaient laissé un peu plus tôt. Sargas regarda les deux Saints d'or, qui l'avaient considéré comme un leader, et se prépara à leur annoncé un départ précipité, qui ne les incluaient pas.


- Mes amis, Siddartha, jeune homme... Oblivion et moi allons devoir vous laisser... Une affaire tout aussi urgente que celle-ci nous appelle. On vous rejoindra dès que l'on pourra... Pour ça, vous n'aurez qu'à nous joindre, dit-il en tirant la langue. Pour les formalités, et bien... Faite comme vous voulez, vous êtes assez grand et vous inquiétez pas pour la chasse aux Hindous, vous êtes sur une bonne piste, je le sens... Je vous dis donc à la prochaine et qu'Athéna soit avec vous... Où qui tu veux d'autre, rajouta t-il à l'adresse de Siddartha, qui ne leur avait toujours pas révélé son identité véritable.


Les deux Saints partir ainsi vers l'aéroport le plus proche, non sans demander à la compagnie appartenant à Saori, de leur envoyer un jet rapidement, pour se rendre au Sanctuaire dans les plus bref délai.
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Mar - 17:32
Spoiler:
 

Le mec aux cheveux rouges partit avec la fille sans même répondre au garçon. Ce dernier croisa les bras et regarda les deux éveillés restants avec défi.

-Vous voulez rien me dire? Alors je dirai rien non plus!

S'il perdait trop de temps là, il allait manquer le carnaval! Il ne pouvait pas rester là pour toujours non plus, oh!
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Mar - 15:32
C’était une scène pour le moins inimaginable qui venait de se produire devant le Sagittaire. Sargas venait de partir de la mission de Rio de Janeiro pour partir avec le Chevalier d’Argent de la Lyre, qui semblait très proche du Scorpion. La mission des dieux hindous devenait de plus en plus ardue, et pourtant le groupe avait perdu 2 Saint de nouveau. Maintenant le groupe était constitué de deux Chevalier d’Or et d’une Marina. Ce Siddharta était toujours quelqu’un de mystérieux, son cosmos était très différent de tous ceux qu’Atano avait senti dans toutes ses missions. Etait-ce un Saint, de par son entrainement ? C’était une question qui n’avait point de réponse. De plus, il y avait encore cet enfant brésilien ayant un lien avec les dieux hindous. Le jeune homme soupira de toutes ces situations, leur mission était désormais beaucoup plus compliquée sans l’aide des deux Chevalier. Ce petit garçon semblait obstiné, ce qui étonna grandement Atano. Comment une personne comme lui pouvait avoir un lien avec des dieux ? Pour répondre à la question de ce garçon, le Sagittaire posa un genou au sol pour avoir la même taille que ce dernier, et de sa voix lente et soupirante il prit enfin la parole.

- Petit, nous avons une déesse protectrice… Si tu as réellement un lien avec Skanda et les autres, alors autant me présenter…  Je suis Atano Hitaku, Chevalier d’Or du Sagittaire… Notre déesse est Athéna, et nous la servons depuis la nuit des temps… Nos ennemis ont l’air extrêmement dangereux, ils ont complétement détruit La Havane… Alors il faut absolument que tu nous dises ce que tu sais ou ce que tu as entendu sur ces dieux Hindous !


Dans le regard d’Atano, un peu de mélancolie se trouvait. Il ne pouvait pas laisser Rio de Janeiro se faire détruire comme La Havane, et surtout pas revoir des innocents mourir. Regardant ses compagnons, il ne voyait que Rafarunto et Siddharta. C’est vrai, Ondine était en train de s’amuser pendant cette période de guerre. C’était une situation très délicate, mais le temps était limité. Leur mission devait être de vaincre Skanda et les autres, alors il n’avait plus de temps à perdre.
avatar
Rafarunto

Date d'inscription : 28/07/2006
Nombre de messages : 4989
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Mar - 20:15
Toujours en retrait, le chevalier d'or du lion avait vu Sargas et Oblivion partir. Les explications de la jeune silver avaient perturbé le chevalier d'or du scorpion, au point que ce dernier, abandonnait la mission en cours. Nombreux auraient été ceux à les juger d'un mauvais œil, mais ce n'était pas le cas de Rafarunto. Lui, l'un des plus anciens chevaliers d'or à présent, savait combien les liens entre les chevaliers d'Athéna étaient forts. Partir pour tenter de retrouver Vermalis, n'était pas une fuite, loin de là. Il s'agissait même d'une noble cause.



De toute façon, vu les circonstances, être cinq ou trois face à une divinité hindou ne semblait guère changer la donne. Autant tenter de sauver l'un des saints d'Athéna. Les deux chevaliers partirent donc en direction de l'aéroport. Sargas, tout en passant à proximité du lion, lui chuchota quelques mots:


"Je te confie la suite des évènements mon ami.... Pardonne moi..."

Sans dire un mot, le chevalier d'or du lion laissa son ami s'éloigner. Il n'avait rien à lui pardonner, car il n'avait rien à lui reprocher. Atano, le jeune chevalier d'or du sagittaire, bien que livré à lui même, ne de démonta pas, loin de là même, et s'adressa de nouveau au jeune enfant. Tous comme ses ainés, Atano faisait preuve de bravoure et de maturité. Heureux de voir la nouvelle génération aussi prometteuse, Rafarunto se décida enfin de sortir de l'ombre.


Calme, il s'avança vers le trio en les saluant.

"Comme l'a dit Atano, nous servons Athéna, notre déesse bien aimée. Pardonnez moi, je manque à tous mes principes. Je suis Rafarunto, chevalier d'or du lion. Je suis à la fois étonné et agréablement surpris de voir ici l'apprenti de Shaka le sage. C'est un véritable honneur pour moi que de vous rencontrer."

Précisa le chevalier d'or en saluant amicalement Siddartha. Puis, se tournant vers l'étrange enfant, il reprit:

"Tu as bien deviné. Nous sommes des éveillés, bien que je n'aime guère cette appellation. Nous demeurons des humains tout comme toi. La seule différence est que nous protégeons Athéna et l'Humanité. A présent, parle moi de toi. Qui es-tu? Pour un simple enfant, tu as l'air de savoir beaucoup de choses."
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Mar - 23:21
Spoiler:
 

Enfin, les réponses lui parvenaient. Un autre chevalier s'ajouta au groupe, suite au départ assez subi des deux autres. Ils servaient la déesse Athéna, pas une mince affaire pensa le jeune, mais l'autre monsieur à l'apparence indienne n'avait pas encore révélé son allégeance. Et au vu de ce que Rafarunto venait de lui dire, il n'était pas avec eux. Curieux.

Il comprenait maintenant un peu mieux la gravité de la situation. Il se doutait bien que les dieux Hindous se baladaient un peu partout dans le monde, mais de là à attaquer les villes et villages... le garçon devint songeur.

-Pour être honnête, je sais pas grand chose, moi. Je sais que les Dieux Hindous se promènent un peu partout sur la planète, mais ça, je crois que tout le monde s'en doute...

Ce qui était faux. La plus grande partie des habitants de Rio n'était au courant de rien.

-Mon nom est pas bien important, mais j'ai un lien, presque malgré moi.

Il eut une idée. De quoi s'amuser un peu et leur remonter le moral, parce que les pauvres, ils avaient l'air assez à plat.

-Je sais! Si vous acceptez de jouer une partie de foot avec moi, je vais vous aider! Ce sera pas grand chose, mais on sait jamais!


[Alors voilà, à vous de décider si vous jouez ou non. Si vous acceptez, gagner ou perdre ne fera aucune différence, vous aurez donc carte blanche. Sinon... héhé. mr Red le retour]
avatar
Rafarunto

Date d'inscription : 28/07/2006
Nombre de messages : 4989
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Mar - 19:00
L'étrange garçon s'adressa au chevalier d'or du lion, en tentant tant bien que mal d'expliquer ses connaissances. Cependant, de telles explications rendaient le saint sceptique. Tout d'abord, cette accumulation de connaissances sur les "éveillés" mais également sur les divinités hindous étonnait Rafarunto. Comment un enfant, si jeune, pouvait savoir autant d'informations, d'autant que même le Sanctuaire ne venait d'obtenir ces informations que récemment.

Et surtout, de quel lien parlait-il? L'enfant venait de faire référence d'un lien qu'il possédait bien malgré lui. Se pouvait-il que ce jeune garçon pouvait disposer de pouvoirs? Rafarunto avait tenté de déceler un hypothétique cosmos chez l'enfant, mais quelque chose semblait empêcher toute détection.

Bien qu'aux premiers abords, l'enfant semblait des plus normaux, quelque chose l'intriguait. Ces connaissances, cette capacité à reconnaître des éveillés si facilement, ce lien, et surtout cette aura mystérieuse. Qui était-il vraiment? Cette question hantait le saint du lion. Surtout, il se rappelait que toutes les divinités grecques s'étaient toujours réincarnées sur Terre dans le corps d'un enfant. Pire, certaines divinités hindous étaient apparus sous les traits d'enfants...

Enfin, l'enfant se proposait même à les aider, en échange d'une partie de foot. A dire vrai, Rafarunto était complètement perdu. Se pouvait-il qu'il disposait d'informations sur les divinités hindous, voire un lien le liant à elles? Quoiqu'il en soit, vu la situation, Rafarunto n'avait guère le choix. Et surtout, son instinct lui conseillait de suivre cet enfant.

Calme, et d'une voix des plus amicale, il répondit à l'offre de l'enfant:

"Pourquoi pas, cela pourrait être marrant. Mais à condition qu'après tu nous parles de ton lien. Ais-je ta parole?"
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Avr - 20:11
Le jeune homme venait de demander les liens qu’avait le jeune brésilien avec les dieux hindous, et Rafarunto, le plus sage du groupe, s’avança pour parler aussi à ce dernier. Cela faisait du bien de savoir qu’il y avait cette part de sagesse et de maturité avec eux, c’était tel un signe de confiance. Mais la réponse du jeune enfant ne put qu’étonner plus que grandement le Sagittaire… Le destin de Rio, non, du Monde, était dans un match de football ?!? Atano ne pouvait que penser à une blague, comment un sport pouvait donner tant d’informations cruciales ? Mais il comprit bien rapidement que ce n’était pas une farce, et qu’il fallait donc relever ce défi. Le Lion semblait même plutôt enthousiaste à cela, ce qui n’était pas totalement rassurant. Mais il le fallait, les dieux hindous étaient très important pour l’avenir de la Terre. Alors, en tendant son genou pour se relever, il regarda une dernière fois son camarade. Rafarunto, s’il pensait que c’était une bonne idée, alors, ça devait l’être. Le plus âgé du groupe, mais surtout, le plus expérimenté était le Lion, gardien de la 5ème maison, et le jeune Chevalier d’Or se devait de le suivre. Pourtant, cette idée n’était toujours pas quelque chose qu’il aurait accepté sans l’avis de son ainé, car pour être honnête, jamais Atano n’avait joué au football. Et surtout, avec sa condition physique, il n’avait jamais eu la carrure d’un footballer. Alors, en soupirant sur le côté, et en regardant ses camarades, il regarda le jeune garçon.

- Bien, si nous n’avons que ce choix là… Mais je te préviens de suite Rafarunto, je n’ai jamais fait de Football, alors n’en attend pas de moi…
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Avr - 23:12
Spoiler:
 


C'est avec réticence que les Saints acceptèrent et le gamin leur sourit avec malice. Ils pouvaient presque le voir comme un petit entraînement, car comment pouvaient-ils protéger le monde s'ils ne savaient même pas jouer un peu au football?

-Parfait!

Grâce à la partie jouée plus tôt avec Ashvin, le terrain était déjà mis en place, le garçon n'eut qu'à replacer les boîtes de conserves et déchets un peu et à poser son ballon au milieu du terrain improvisé. Le fait d'avoir de nouveau compagnons de jeu le remplissait de joie. Il était maintenant prêt à jouer.

-OK, c'est moi contre vous deux, le premier qui arrive à faire trois buts gagne!


Incapable de siffler et les dieux Hindous ayant oublié de lui donner un sifflet avec sa caquette, il se contenta de crier "go!" pour signaler le début de la partie.

Le jeune amateur de foot se montra tout de suite un joueur de talent, souvent bien trop agile et rapide pour les deux chevaliers d'or qu'étaient Rafarunto et Atano. Seulement, ils étaient deux, alors il devait jouer encore mieux. Jouer contre des grands, c'était cool, gagner contre eux l'était encore plus. Il suffisait d'imaginer le tout au niveau "éveillé..." il pensa que s'il en avait le temps, il leur demanderait un autographe.

Malgré l'effort des Saints, le jeune sportif avait plus d'expérience qu'eux et remporta la partie, tout essoufflé et en sueur, avec un score de 3-2. Il tapa des mains en riant et en criant sa fierté.



-Ouais! Vous avez vu ça, comment j'ai botté le ballon à la fin, et ma super feinte juste avant et aussi...

Mais le souffle finit par lui manquer et il respira un bon coup avant de retrouver son calme.



-Bon... c'était vraiment cool, et là je dois vous aider... en fait, si moi j'ai un lien sans le savoir, il y a d'autres personnes comme ça dans le monde. Très peu, mais assez pour vous aider...

Puis, il repensa au Spectre.

-Et... et je crois bien qu'il y a beaucoup d'éveillés qui cherchent des réponses, pas juste ceux qui obéissent à Athéna. Les dieux ont attaqué tout le monde.


Il sortit de sa poche un sachet de thé qu'il tendit à Rafarunto avec un sourire satisfait.

-Tiens, ça c'est cadeau pour avoir joué avec moi! Ça risque d'être très utile, si vous savez vous en servir.
avatar
Rafarunto

Date d'inscription : 28/07/2006
Nombre de messages : 4989
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Ven 4 Avr - 23:39
La partie de foot fut des plus animées. Deux contre un et pourtant, l'enfant remporta la partie. La différence de niveau était bien là. Mais même si l'enfant semblait très talentueux dans l'art du dribble, quelque chose d'autre le rendait si bon. Même s'il s'agissait de courtes distances, l'enfant paraissait aussi rapide que les deux saints.


La partie s'acheva sur la victoire du mystérieux enfant. Rafarunto, ne put s'empêcher de rire à plein poumon. Le jeu l'avait amusé, et même si l'enfant leur avait plus ou moins forcé la main, ce bref instant lui avait rappelé le temps où il jouait avec les enfants du village de Rodario. Le chevalier d'or adorait passer du temps avec les habitants. Le rôle d'un chevalier d'or n'était pas juste de protéger Athéna...

"T'as un sacré jeu de jambes dis moi. Bravo futur Pelé."

Affirma avec chaleur le chevalier du lion tout en se tournant vers Atano et de reprendre:

"On s'est pris une belle leçon de football dis donc."

L'amusement fit place aux choses sérieuses. L'enfant se lança donc dans une explication des plus bizarres. Qui plus est, il offrit au chevalier d'or du lion un sachet de thé. Ainsi donc, d'autres personnes comme lui pouvait plus ou moins être liées aux étranges divinités hindous; que ces dernières s'attaquaient à la Terre entière, et enfin, qu'un sachet de thé pouvait les aider.


Rafarunto était perdu. En quoi ce sachet de thé pouvait l'aider face aux divinités hindous?

"Quel est le rôle de ce sachet de thé? Comment puis-je connaître son utilité?"

[Event] Bienvenue à Rio!

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] Bienvenue chez Rose
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Présentation] Bienvenue à la Chorale Artésienne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Caraïbes et Amérique du Sud :: Rio de Janeiro-