avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3158
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Fév - 17:14
2013- Palestre- Colisée


Le jeune homme aux cheveux rouges et au regard mauve s'avança dans le Colisée, se situant dans l'époque pour Saint qu'est la Palestre. Sargas trouvait insultant de se retrouver ici, alors qu'il avait affronté et tué des Spectres à une autre époque. Mais il devait se plier aux règles de se nouveau temps, un temps qui n'était pas le sien, mais qui devrait le devenir. Et pour cela, il devrait se faire une place parmi les apprentis, et même s'élever au dessus d'eux, pour prendre la place de son maître. Oui, il devait devenir celui que son maître aurait voulu qu'il soit dans le passé. Le garçon ne devait plus viser la place de Saint d'argent, mais celle de Saint d'or. Il devrait pour cela récupérer le niveau qu'il avait dans le passé, sans pour autant reprendre l'armure de la Tarentule. Une fois revenu à son niveau, il devrait s'entraîner d'avantage et prouver qu'il était digne de porter l'armure qu'il convoitait.


En arrivant au Sanctuaire, les gardes l'avaient repoussés et conseillés de se rendre à la Palestre, s'il voulait pouvoir rentrer un jour dans le Sanctuaire. Bien sur, le garçon connaissait les passages secrets et aurait pu atteindre le temple du Scorpion rapidement et sans encombre, mais non, il allait faire ses preuves. Avant de partir, un homme d'une grande envergure, portant les habits que portait Sage dans le temps, tandis un parchemin au garçon. Les gardes ne savaient que dire, voyant leur Pope près d'eux. Le sage regarda longuement le garçon, avant de lui dire:


- Donne ceci à Gareth, il sera quoi en faire.


- Merci monseigneur, je tâcherai de m'en montrer digne.


C'est ainsi que le jeune Sargas se retrouva dans le Colisée, à chercher le dénommé Gareth. Quand il trouva l'homme en question, un homme qui était tout comme on lui avait décrit, un homme sage, malicieux mais qui inspirait le respect, le garçon ne su quoi dire. Gareth se tenait debout à l'aide d'une canne, pourtant, le jeune sentait qu'il n'en avait pas besoin. Au bout d'un moment il se décida tout de même à avancer vers l'homme. Et c'est en posant un genou en terre, qu'il se présenta à lui.


- Je suis VAMALIAL Sargas messire, je suis venu m'entraîner dans ses lieux pour pouvoir entrer au Sanctuaire et servir Athéna... Et j'ai également ceci pour vous, de la part du Grand Pope.


Le garçon tendit le parchemin, ne sachant pas qu'il contenait un message du Pope, le recommandant à Gareth. Mais le message restait mystérieux, ne dévoilant pas pourquoi Sargas était recommandé. Le jeune homme resta ainsi, attendant que le formateur prenne le parchemin et lui dise de se relever.

hrp: J'ouvre les portes de la Palestre Smile
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7254
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Mar - 11:08
Gareth grognait, s’il appréciait se trouver dans ce centre il n’aimait pas modifier son comportement. Il devait être un exemple pour les futures générations de chair à canon. L’infirme arpentait les différents lieux de la palestre à la recherche d’éventuel réfractaire aux heures d’enseignements théoriques. Après plus d’une heure de recherches infructueuses le professeur arriva au cœur du colisée, entièrement vide.

-"Bon eh bien ils ne sont pas ici… Pfff je vais leur faire passer l’envie de me faire courir partout. Qu’est-ce que c’est que ça ?"

Un jeune homme à l’allure athlétique et à la coupe de cheveux douteuse, arrivait vers lui. Il s’inclina et lui tendit une lettre de recommandation… Le chevalier d’or écoutait les dire du jeune d’une oreille distraite, plus préoccupé par les mots du Pope que par les élucubrations du gamin.

-"Ecoute reste pas couché là par terre tu me files des vertiges. Bon alors comme ça le Grand Pope Riku veut que je te forme, parait que tu as du talent à revendre et que blablabla…" Gareth toisa l’élève de haut en bas et de bas en haut, puis fit un signe négatif de la tête, non la coupe de cheveux c’est vraiment pas possible. "Bon premièrement, tout Pope qu’il est Riku n’a pas à m’ordonner d’entraîner telle ou telle personne. Et puis t’es qui toi ? Encore un gosse de richou qui s’imagine, parce que papa a donné ses thunes au pope, pouvoir arriver ici et prétendre à une armure ? Bon allez tires-toi de là."

Le guerrier se retourna et fit mine de quitter les lieux, mais au dernier moment il se ravisa. Il tira un billet de vingt euros de sa poche et le tendit à Sargas.

-"Tiens pour aller chez le coiffeur je crois que tu en as vraiment besoin, tu ressembles à rien là. Comment tu veux serrer avec une dégaine pareille ? Au plaisir de ne pas te revoir."
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3158
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Mar - 13:27
Le garçon laissa l'homme d'âge mur lire le parchemin d'un air renfrogné. Puis une fois fini, il demanda au jeune homme de se relever et de partir, en faisant une critique de ses cheveux et en l'insultant de richou. Sargas dû garder son calme, comment un simple entraîneur pouvait l'insulter lui et le juger ainsi, lui qui avait combattu aux côtés des plus grands guerriers et vaincu des Spectres. Mais quand Gareth lui tendit un billet d'une monnaie qu'il ne connaissait pas, le garçon ne pu se retenir.


- Bon, d'accord... Mon maître m'a apprit à respecter mes ainés... Mais là, tu dépasses les bornes...


Plus le garçon parlait, et plus il intensifiait son cosmos. Il gardait sous contrôle son énergie, mais montrait à l'homme en face de lui, qu'il ne plaisanterait pas s'il devait attaquer.


- D'un, comment un type avec un poulpe sur la tête ose critiquer ma coiffure... de deux, le gosse de richou n'a jamais eu besoin de soudoyer le Pope, puisqu'il a failli se faire tuer par sa propre famille... de trois, je n'ai aucune preuve à faire pour mériter une armure de niveau argent... mais je dois encore devenir plus fort pour mériter l'armure de mon maître...


Sargas se ressaisi rapidement, se rendant compte qu'il était ridicule et que son second maître n'aurait pas aimé le voir ainsi.


- Pardonnez moi, mais je ne vous ai pas demandé de m'entraîner. Alors si vous voulez me voir partir, passez moi directement une autorisation pour accéder au Sanctuaire et vous serez tranquille. Ou sinon, je pourrai tout aussi bien rentrer dans le Sanctuaire par les passages secrets et repartir avec l'armure que je convoite. Vous préférez quelle solution ? Celle du Pope ou une des miennes ?
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7254
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Mar - 23:24
Voici vingt-trois ans que Gareth fréquentait le sanctuaire, formateur depuis dix-sept ans et chevalier d’or depuis plus de dix ans et pourtant il n’avait jamais entendu parler de ce Sargas, recommandé par le Pope. L’affaire paraissait aussi limpide qu’un jus de boudin à la pleine lune. L’instructeur plongea son regard dans celui de l’élève, il semblait sérieux et croire le plus sérieusement du monde à son histoire. Et il y avait ce cosmos.

-"Je fréquente cet endroit depuis plus de vingt ans et une coupe aussi affreuse je l’aurai retenu… Je connais chaque élève du sanctuaire, j’ai entrainé une bonne partie des chevaliers en activité et toi, tu n’as jamais foutu les pieds ici. Soit t’es un espion soit t’es un putain de menteur…"

Si ce garçon disait la vérité c’est qu’il existe, au sanctuaire, une personne qui sait aussi bien, voire mieux, cacher les secrets que lui. Rien qu’imaginer l’idée le révulsait. Lui dont personne, hormis Athéna, connaissait sa véritable position dans le sanctuaire, lui qui avait fait de l’information la plus puissante des armes se trouvait désemparé devant ce rouquemoute insupportable.

Le chevalier d’or des Gémeaux augmenta sensiblement son cosmos mais sans exagérations. Prudence est mère de sureté. Le seul problème pour lui était qu’il ne pouvait pas se battre ici, du moins pas en utilisant son plein potentiel au risque de voir ce colisée si charmant réduit à l’état de cendres. Et puis un p’tit freluquet comme ça deux coups de cannes et il s’en ira couiner dans les jupes de sa mère, non pas de quoi s’inquiéter. Même la petite démonstration cosmique de Sargas n’effrayerait pas un chat.

-"Tu vas me dire exactement qui tu es et peut-être qu’alors je te laisserais sortir d’ici." Dit-il, le ton légèrement plus grave qu’a l’accoutumé.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3158
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Mar - 0:23
Gareth avait raison de se méfier du jeune homme. Après tout, lui même se serait méfié d'un individu louche comme il paraissait. Il devrait donc lui apporter la preuve qu'il n'était pas un traitre, ni un espion. Mais comment devrait il faire. Il ne pouvait pas dire la vérité à cet homme, il ne le croirait pas, sauf s'il lui apportait des preuves que seul un Saint proche des douze chevaliers d'or pourrait savoir. Là encore, c'était un dilemme, comment savoir si l'homme devant Sargas connaissait les secrets les mieux cachés du Sanctuaire.


- Comment vous convaincre ? Après tout, vous n'êtes pas chevalier vous même, donc si je vous dis qui je suis, vous ne me croiriez pas, je ne pourrais vous apporter aucune preuve que je dis la vérité et on en reviendrait au point de départ... Enfin je dis ça, c'est vous qui voyez.


Le garçon était fragile après sa sortie des Enfers, il espérait qu'on ne lui demande pas de se battre. Même s'il aurait le dessus sur un simple étudiant, il savait qu'il peinerait avec un simple chevalier de bronze. Et quelque chose lui disait que formateur avait largement le niveau bronze. Sinon il se ferait latter par ses disciples, et cela ferait une mauvaise pub pour le Sanctuaire.


Finalement, avant d'attendre une réponse, Sargas fit une chose qui devrait énerver l'instructeur. Il décida de lui tourner le dos et prit la direction de la sortie du Colisée.


- Puisque vous ne voulez pas m'entraîner, j'irai chercher un autre instructeur... Un qui ne me forcera pas à dévoiler un passé douloureux que je ne veux pas revivre...


En chemin, le garçon s'arrêta, examinant mentalement l'homme derrière lui. Son maître l'avait entraîné à analyser l'adversaire rapidement et il savait qu'il n'avait pas affaire à n'importe qui. Il avait beau dissimuler son cosmos, Gareth était plus puissant qu'il ne le montrait. Peut être même que cette canne n'était qu'une ruse pour faire croire qu'il était infirme.


- J'ai changé d'avis, je vous raconte tout, mais seulement si vous acceptez de croire que mes paroles sont la vérité... Et en échange, vous devrez me dire qui vous êtes, Monsieur l'instructeur... Qui vous êtes vraiment.

hrp: si la fin te plait pas, dit le moi, je changerai ^^
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7254
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Mar - 5:55
Et si ce jeune pré-pubère rougeoyant racontait la vérité ? L’idée traversa l’esprit du Gold Saint, une idée fugace, volage laissant planer un doute insidieux et pervers. Gareth refusa cette éventualité tout de go, mais force est de constater que la curiosité est un vilain défaut et que le gold saint en est empli. Et puis il pouvait très bien accepter et lui raconter comme secrets que sa mère était une nonne fort sympathique ?

- "Je crois que je n’ai pas trop le choix. Viens on va s’asseoir sur un banc."

L’infirme guida son futur apprenti vers un banc à l’opposé du colisée. Malgré sa canne, l’instructeur, plutôt alerte allait de bon train et imposait un rythme soutenu. Une fois arrivé, Gareth juxtaposa son postérieur sur le banc de pierre au confort spartiate. Il tira de sous un banc un petit sac de toile contenant quelques bouteilles aux couleurs louches… Il sorti une petite bouteille, il jeta un petit regard furtif à droite puis à gauche et décapsula le précieux sésame.

-"C’est un pote qui distille ça en loucedé. C’est pas un grand cru mais ça fait le travail, t’en veux ?" Puis il dévisagea le gamin… "Non après on va encore m’accuser de vous initier à la débauche." Il grommela dans son coin et vida une gorgée qu’il cracha aussi sec sur le sable… "Rahh la première fois ça fait toujours ça."

La bouteille entre ses doigts, il fixa la chevelure bariolée de Sargas.

-"Très bien le môme j’accepte le contrat, j’espère que le jeu en vaut la chandelle".
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3158
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Mar - 15:34
Le garçon devrait faire confiance à l'instructeur et si Gareth jouait le jeu, la confiance devrait être mutuelle. Mais comment aller réagir l'homme en apprenant la vérité ? Il suivit l'homme et s'installa près de lui, cherchant à comprendre les mots étranges qu'il utilisait. Finalement, voyant que l'instructeur attendait son récit, le jeune homme se lança.


- Eh bien... commençons par le début alors... je suis née à Florence, un 25 Octobre... Pour le moment, vous devez vous dire " et alors ? ", mais c'était en 1728... Le garçon fit une petite pause, regardant la réaction de Gareth, puis il reprit. Je suis en effet née dans une famille de " richou ", mais pas celle que tu crois. Mon père était le chef de famille, une famille d'assassin et de trafiquant. J'ai était entraîné à combattre et à tuer, pour prendre sa succession. Mais son frère le voyait d'un autre œil et le fit tuer, tout en engageant mes enseignants, pour me supprimer. J'ai voulu me défendre... en vain... Et par chance, je suis tombé sur celui qui est devenu mon maître, Kardia, chevalier d'or du Scorpion et avec lui, mon second maître Dégel, chevalier d'or du Verseau.


Sargas s'arrêta de nouveau, se rappelant tristement son passé.


- Ils m'ont tout deux soignés, puis conduit devant le Pope de l'époque, Sage... C'est ainsi que je devint le disciple de maître Kardia. Il avait des méthodes radicales, ne faisant subir ses attaques sans répit. Puis une fois devenu chevalier de bronze, il continua l'entraînement, me faisant ensuite subir les attaques des autres chevaliers d'or, devenant petit à petit mes amis.


Avant de continuer, le garçon fit une nouvelle pause, sachant qu'il allait attaquer la partie la plus dure de son récit.


- Puis un jour, les armées d'Hadès firent leur entrée... Les premiers n'étaient si puissant, j'ai pu en éliminer sans problème. Mais petit à petit, les combattants devenaient plus puissants... Le cœur du jeune homme se serra... Mes amis commencèrent à mourir en nombre, qu'ils soient bronze, argent ou or... Alors que je passai les tests pour obtenir mon armure d'argent, j'appris la mort de mes maîtres...


Sargas aurait voulu pouvoir se contrôler, mais il ne pouvait pas, une larme se mit à couler sur sa joue, qu'il essuya d'un revers de la main.


- Je ne sais pas si tu connais l'histoire, mais une partie d'entre nous partie aux Enfers avec Athéna. J'ai du lutter pour ne pas mourir à cause de la ruse de Charon. Et c'est à ce moment là, au moment où une grande partie de mes frères se sont transformés en pierre, que je me suis éclipsé, laissant Tenma accomplir son destin. Mon but était de retrouver rapidement Rhadamanthe qui avait tué mon maître... Mais je me suis fait avoir comme un débutant et c'est Deuteros, le chevalier des Gémeaux, qui dû venir me sauver. On est tombé sur un Spectre, trop puissant pour moi... Et Deuteros eu l'idée de m'envoyer à l'entrée des Enfers grâce à l'Other dimension. Mais malheureusement, le Spectre utilisa une attaque qui perturba les ondes du temps et de l'espace. J'ai était prisonnier de l'espace-temps, pendant deux siècles et je suis arrivé aux Enfers, à votre époque... Certes, j'ai perdu mon armure, mais j'ai bien l'intention de devenir plus puissant et prendre la place de mon maître.


Ayant fini son récit, le jeune homme se leva et refit face à l'instructeur, déployant un cosmos chaud mais dénué de violence et s'agenouilla de nouveau devant lui.


- Maintenant que vous connaissez mon histoire, à vous de me raconter la votre et... si possible, de m'aider pour mon entraînement.


Sargas laissa le silence retomber, la tête baissé par respect pour Gareth.
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7254
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Mar - 21:53

Une belle histoire capilotractée, Gareth l’œil douteux vida une nouvelle rasade, puis une seconde avant de jeter la bouteille sur le sol. Théoriquement il est possible que l’Another Dimension puisse servir de pont pour les voyages temporels. Seulement aucun chevalier maitrisant cette technique n’y est parvenu et selon l’histoire de Sargas c’est uniquement l’intervention d’un spectre qui permit cette prouesse. Le chevalier d’or se leva et apposa son air fatigué sur le visage du jeune guerrier.

- « Lève-toi tu me fatigues à trainer à genoux. Tu sembles bien connaître l’histoire de la dernière guerre sainte… Deutéros est un exemple pour ceux qui l’ont suivi. »

Souriant, Gareth dévoila l’étendue de son cosmos en faisant naître une porte dimensionnelle entre ses doigts. Il augmenta encore un peu la pression cosmique et encercla les deux chevaliers. Lentement mais surement il prononça l’incantation : « Another Dimension ! ». La palestre n’était plus, Sargas se trouvait seul au cœur d’une vaste pièce surplombée d’un masque à deux visages. Le cosmos déployé précédemment par Gareth environnait l’ensemble de la pièce il était à la fois partout et nul part.

-"Tu dis être l’élève d’un chevalier d’or ? Tu prétends pouvoir égaler notre puissance, je ne demande qu’à te croire, seulement il faudra le prouver." La voix de Gareth résonnait dans l’ensemble de la pièce, elle n’avait pas la moindre provenance.

Quelques minutes plus tard Gareth revêtu de son armure d’or fit son apparition devant Sargas. Les secondes passèrent et plusieurs autres chevaliers, dix pour être exact, s’approchèrent. A chaque fois le même, Gareth, son armure et sa canne dans sa main gauche. Ils n’étaient pas menaçant, les différents Gareth se contentaient de rester à distance.

-"La première leçon que je donne à mes élèves est de faire confiance à leur cœur plus qu’à leur corps. Les sens comme les corps peuvent être trompés… Si tu tiens tant à cet entrainement alors trouve moi, si tu échoues je te laisserai ici seul pour l’éternité."

Le chevalier des Gémeaux n’était toujours pas convaincu par l’histoire de Sargas. Sa connaissance de l’ancienne guerre sainte était pourtant troublante, mais bien que les récits soient rares il aurait très bien pu lire tout ça dans l’entre eux. Construire son histoire autours de l’un des personnages phare de cette histoire… Mais si jamais cette histoire se révélait vraie le Chevalier d’Or ne pouvait permettre à cette relique du passé d’errer dans ce monde moderne qu’il ne connaissait pas. Pétrifié dans cette guerre sainte contre sa haine reverrait le jour, tôt ou tard. Le jeune homme avait vu ses amis mourir par dizaines, combien de temps lui faudrait-il pour reprendre les armes contre Hadès. Maintenant il en était sûr, quoi qu’il advienne cet entrainement signera la mort de Sargas.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3158
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Mar - 18:02
Le garçon n'eut pas le temps de se relever, qu'il se retrouvait déjà dans une autre dimension. La sensation du transport était toujours aussi étrange, quelques picotements au bout des doigts et un léger vertige. Il comprit en arrivant, pourquoi l'instructeur avait mentionné Deuteros comme un mentor. Il était lui aussi un Saint, et aux vues des décors de la pièce sombre, il devait s'agir du Chevalier d'or des Gémeaux. Alors voilà le secret que caché Gareth aux autres Chevaliers et apprentis. Puis, sans que Sargas ne s'en rende compte, le Gémeaux fit son apparition. Il commença alors à parler au jeune homme, et plus il parlait, plus les Gémeaux étaient nombreux, encerclant le garçon. Il y avait maintenant dix Gémeaux et l'enfant aux cheveux rouge devait trouver qui était le bon. Mais avant de répondre, il se concentra, tout en revenant sur un détail.


- Hum... Avant de commencer votre test, je voudrais éclaircir un petit truc, rien de grave je vous assure. Mais... Je n'ai jamais dit que je vous égalai en puissance... Par contre, je rêve de pouvoir y arriver un jour...


Après ces quelques mots, le garçon ferma les yeux et se concentra d'avantage. Il se rappela les paroles de Gareth, de ne pas écouter son corps, ni ses sens, seulement son cœur. Des douze chevaliers, dont Sargas avait eu l'entraînement, Deuteros avait était le seul à refuser, pourtant, son enseignement aurait était utile au jeune homme à l'heure actuelle. Puis il se souvenu encore des paroles de l'instructeur, la première leçon qu'il donnait. Alors le cours avait commençait, la leçon qui ne s'était pas déroulée dans le passé, avait lieu maintenant. Le garçon arrêta alors sa concentration, décidant d'utiliser son cœur, cœur qui n'était pas comme les autres, un cœur se trouvant sur la droite et obligeant le jeune homme à devenir ambidextre, pour créer la surprise lors des combats.


- Vous êtes intelligent Gémeaux... Mais je ne suis pas une brute épaisse fonçant à l'aveuglette sur une cible... Je ne connais des techniques des Gémeaux, que l'other dimension, l'ayant déjà subit. Mais une rumeur circulait au Sanctuaire, elle disait que le Chevalier des Gémeaux était capable de créer des illusions. Est-ce la vérité ? Je pense maintenant que oui, sinon, vous ne seriez pas dix devant moi. Par contre, mon cœur me dit que vous ne faites pas parti des dix Gémeaux présent ici. Le garçon rajouta avec un trait d'humour, et croyez moi, quand on utilise les techniques du Scorpion, on est toujours à l'écoute de son cœur.


Sargas attendit patiemment que la voix venant du néant, reprenne la parole, pour lui dire s'il avait raison, ou s'il avait complètement échoué au test.
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7254
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Mar - 13:00
Pas mal du tout pour un premier test, peu à peu les dix Gémeaux s’absentèrent. Ce n’est qu’une fois le dernier parti que Gareth, le vrai, fit son apparition, l’illusionniste du sanctuaire dans toute sa splendeur. Le voyage dans le temps, s’il est avéré, nécessite une adaptation à de nombreux paramètres. Les premiers tendent aux connaissances sur le monde visité et l’acculturation à ce dernier et les seconds s’apprécient à l’environnement du sujet, sa famille, ses ancêtres ou descendants.

Gareth, une fois n’est pas coutume, était en proie à un paradoxe. Laisser la vie à cet énergumène pourrait compromettre ces temps de paix, si précaires soient-ils. Sargas avait traversé le temps, mais la guerre contre les spectres remonte, pour lui, à quelques jours tout au plus, si bien que la combativité et la haine qu’il aurait pu accumuler lors des batailles sont encore intactes. Le deuxième nœud du problème se retrouve dans le fait même que la paix est précaire, Saragas possède une connaissance unique des spectres, ce genre de renseignements peut faire basculer une future confrontation du bon côté.

Gareth poussa un profond soupir et glissa une pièce d’un euro entre son pouce et son index droit puis d’un geste habile il envoya la pièce en l’air. « Face je le tue tout de suite, pile je lui laisse une chance de s’en tirer » énoncèrent ses pensées. Après quelques tours sur elle-même la pièce chuta, Gareth la rattrapa et constata le résultat : pile.

-"Très bien, nous allons pouvoir commencer les choses sérieuses. D’après ton histoire rocambolesque tu étais un chevalier, je suppose donc que les leçons classiques seront inutile."

Gareth s’avança d’un pas, il frappa le sol de sa canne et ce dernier se mit à trembler très légèrement. Le cosmos du Gold Saint s’était complétement libéré.

-"La suite est très simple nous allons nous affronter, aucune règle, tous les coups sont permis. J’estimerais que tu possèdes un certain potentiel si tu parviens à me mettre suffisamment en danger pour me forcer à utiliser ma technique dimensionnelle. Si tu n’y arrives pas alors je te laisserai ici."
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3158
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Mar - 17:03
Le challenge était risqué pour Sargas, comment pourrait-il mettre en péril un chevalier tel que Gareth, alors qu'il venait à peine de revenir dans le monde réel. Certes il avait le rang argent avant de faire le voyage, mais il se savait beaucoup moins fort qu'avant. Mais en même temps, il sentait une puissance nouvelle en lui, peut être cette lutte pour sortir de la dimension avait-elle augmentée sa cosmo énergie ? Le garçon n'avait pas le temps de savoir ce qui avait changé, il devait sortir d'ici au plus vite, pour commencer son véritable entraînement. Il prit donc une posture de combat, conscient que si Gareth se donnait au maximum, il serait broyé par ses coups.


- Si vraiment je n'ai pas d'autre choix, alors que le combat commence...


C'est avec un sourire sadique que le jeune homme se jeta sur l'instructeur. Peu lui importait qu'il soit handicapé ou pas, le garçon avait enfin un peu d'action, comme par le passé. Il se souvenait des squelettes qu'il avait réduit au silence par la force de ses poings et des Spectres de bas rang, qu'il avait tué avec ses aiguilles d'ambres. Car oui, Sargas n'était pas comme son maître, ses aiguilles n'étaient pas écarlates, tout comme l'ongle de cosmos qu'il faisait pousser à son index gauche. C'est avec un ongle d'ambre qu'il avait brisé des vies, si l'on put dire. En effet, les armées d'Hadès était des armées de morts. Le garçon n'avait donc pas eu besoin de se poser la question sur l'importance de la vie qu'il prenait, étant déjà une vie condamnée à la mort éternelle.


Sargas fit pleuvoir ses coups sur le chevalier d'or, ne pouvant rien faire d'autre que se retrouver impuissant face à un adversaire parant ou esquivant chaque coups. Rapidement, emporté dans l'euphorie du combat, il fit un pas en arrière avant de hurler " Amber Needle ", envoyant deux aiguilles d'ambres sur l'homme se trouvant devant lui.
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7254
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Mai - 9:09
[Oula deux mois de retard dans un RP un record (bon c'est un FB aussi) mais il s'agit de ne pas le laisser crever]

La fougue de la jeunesse, combien de fois avait-il dû répondre à ce genre d’attaques ? On fonce dans le tas en priant le ciel de faire mouche… Si le chevalier d’or n’avait aucune difficulté à parer les coups de Sargas il ne parvenait pas à y répondre coup pour coup. Sargas présentait une rapidité d’action appréciable, des mouvements fluides et une cadence maîtrisée. Cependant son manque d’expérience lui fit commettre une erreur, se retirer pour attaquer différent le chevalier était une erreur. Gareth est désavantagé au corps à corps, continuer à harceler physiquement le Sud-Africain voilà l’astuce...
Le chevalier d’or des Gémeaux n’effectua aucun mouvement de recul lorsqu’il sentit le cosmos de Sargas prendre de l’ampleur, Gareth demeura de marbre et laissa les aiguilles s’écraser sur son armure. Trop sûr de lui ? Peut-être…

-« C’est tout ce que tu as ? Tu n’es pas sorti de l’Auberge… »

Avec sa canne il frappa le sol une nouvelle fois, les secousses sismiques gagnèrent en intensité. Il brocarda la terre une nouvelle fois et une masse informe de lave s’enroula autours de sa canne.

-« Mavrost eruption clast »

La lave s’étendit autour du chevalier d’or, nullement dérangé par la chaleur, Gareth effectua un moulinet rapide avec son poignet et le torrent de lave fondit en direction de Sargas, avant de disparaître à quelques pas de son corps pour se retrouver au-dessus de lui, immobile.

-« Tu es rapide c’est un fait… On va voir combien de temps tu peux maintenir cette vitesse. Autant te dire qu’il n’est pas dans ton intérêt de te trouver recouvert de lave. »

Une longue minute passa puis le chevalier d’or frappa une dernière fois le sol de sa canne et la lave fondit une nouvelle fois en direction de Sargas. Ce dernier saura-t-il faire preuve d’audace pour survivre ? S’il venait à mourir personne n’en saurait rien du coup Gareth avait les mains entièrement libres.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3158
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Juin - 16:44
Sargas commençait à comprendre comment combattait le chevalier des Gémeaux, il repérait ses forces et ses faiblesses. Hors, pour atteindre les faiblesses, le garçon devrait lutter pour retourner au corps à corps, et il y avait de forte chance que Gareth ne le laisse pas faire. D'un coup, le Gémeaux fit sortir un torrent de lave du sol, qu'il manipulait comme s'il s'agissait d'eau. Il effectuant ensuite un moulinet pour envoyer le magma sur le futur Scorpion, mais celui-ci disparu avant de l'atteindre. Le jeune Saint leva la tête et y découvrit la masse informe, prêt à s'abattre sur lui, à la demande de son créateur. Le garçon n'eut qu'une minute de réflexion, avant de faire un bon en arrière pour éviter la lave. Mais la chaleur dégagée était suffisamment intense pour roussir la pointe des cheveux du jeune homme.


- Tss, il veut ma mort celui là...


Sargas se parlait à lui même, assez bas pour ne pas que le Gémeaux l'entende.


- Mais... ça ne me déplait pas... je vais pouvoir me donner à fond...


À peine le garçon venait de prononcer ces mots, que le magma reprenait sa course. La forme visqueuse n'avait qu'un but, anéantir sa cible. Hors, sa cible actuelle n'était autre que Sargas. Il esquiva le second assaut, fit un bon en avant pour en faire deux en arrières, à l'arrivée de la lave en fusion. Ce qui amusait le jeune homme il y a peu, commença à l'énerver. Il avait vu quelqu'un de bon en Gareth, quelqu'un qui aurait pu le comprendre. Mais lui, n'avait pas du voir la même chose en voyant le garçon. Il devait l'avoir vu comme une gène, une menace à éliminer. À toute vitesse, le magma fusa encore et encore, plus Sargas essayait d'avancer et plus il devait reculer.


- Ok, j'en ai marre papy... Tu me cherches, tu vas me trouver...


Voyant une nouvelle fois la forme foncer sur lui, le garçon tenta le tout pour le tout. Il lança son " Amber Needle Antares " qui transperça le magma. Et dans un même élan, il avait commencé sa course, passant par le trou qu'il venait de créer, sentant la chaleur autour de son corps non protégé. Dans sa tête, il se disait : * plus vite, encore plus vite *. Avant que la sphère qui se reformait n'ait le temps de l'atteindre, il passa à la vitesse de la lumière, qu'il n'avait jamais encore atteint. Et après avoir armé son poing, il l'asséna en plein visage du chevalier des Gémeaux, sans savoir si son coup ferait mouche.

[FB] Le choc des générations [Gareth]