avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 553
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mai - 15:40

Elle n’avait pas hésité plus d’une seconde. La mort de la Valkyrie semblait l’avoir conforté dans son choix : l’affrontement aurait lieu. Mais combattre contre Loki au sein du temple en présence des deux guerriers encore en vie représentait un sérieux danger pour eux deux, ainsi que pour le lieu en lui-même. Alors, elle choisit le plus logique et elle osa emporter le fourbe avec elle dans une téléportation. Loki ne demeura déstabiliser qu’un simple instant et reconnu vite le lieu où elle l’avait entrainé. Elle avait osé le ramener ici, dans cette grotte où il avait été enfermé durant des millénaires ! Comment avait-elle pu faire cela ? La colère submergeait la conscience du changeur de forme et il n’écouta plus les mots que Freyja prononçait.

Laissant exploser la totalité de son cosmos divin, les murs de la grotte vibrèrent et le sol trembla. Son corps s’entoura d’une aura rougeoyante témoin visuel de la colère qui l’animait. A l’instar de l’arc de glace que brandissait la déesse, Loki fit naitre dans sa sénestre un large tourbillon de vent censé le protéger des assauts de son adversaire. Dans sa dextre, un fouet de feu glissa le long de son bras se mouvant comme un serpent démoniaque.

_ Tu as fais ton choix, maintenant seule la mort t’accueilleras. Tu aurais mieux fait de me donner l’arme !


Le fouet claqua un coup sur le sol devant Loki avant que le Dieu ne s’élance. Son bouclier placé en avant en prévision de l’attaque prochaine de Freyja, il envoya la pointe de son fouet en arrière pour accentuer la force de son coup.



avatar
AsynDéesse de la Vie
Déesse de la Vie

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1253
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Mai - 23:41
La guerre, voilà vers quoi nous nous étions tournées, vers cette lutte sanglante. Il ne m’avait pas laissé le choix, et à mon tour je ne lui laissais aucune issue. Il devait retourner à ces chaines, à cette vie de solitude que jadis fut la sienne. Il fit exploser son cosmos, trembler le sol de cette grotte. Il fit naitre un une tornade qui balayait ce sol rocailleux, la colère le submergeait, alors que je le regardais presque avec tristesse.

J’aurais voulu que les choses se passent autrement, qu’il obtempère sans un mot partant rejoindre son fief. Il fit apparaître un fouet de feu, et je fis apparaitre un bouclier de glace, le fouet claqua et Loki s’élance après quelques paroles qui m’étaient destinées. Et ma glace le coupa dans son élan, l’enchainant au sol sans qu’il ne puisse rien faire.

« Tu ne m’as pas laissé le choix Loki. »


Le froid se rependit dans la caverne gelant les parois et le sol, de nos bouches sortais cet air aux allures fantomatique, et la poussière et rocher que le vent de Loki faisait tournoyer. Et à l’instant où elle fut gelée, une vague de flèche de glace fonçait droit sur Loki. Alors que pendant ce temps les chaines de glace le retenaient toujours.

Je savais que cela n’allait guère le retenir longtemps, peux être juste assez pour qu’une de ses flèches puisse passer. Mais je prenais le risque. J’espérais secrètement qu’il abandonne, qu’il laisse de côté ce bien maléfique qu’il voulait prodiguer à royaumes des glaces. Mais mon esprit savait qu’il n’en ferait rien, il allait se battre pour avoir le droit de mener Asgard là où il le voulait, là où il pensait que ce monde devait se trouver. Mais la solution n’était pas dans ces actions emplies de fourberie et de cruauté, elle était dans les mains de ces chevaliers qui combattaient pour ce royaume.
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 553
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Juin - 17:18

Freyja parvint à immobiliser le fourbe à l’aide de sa glace. Son bouclier de vent subit le même sort que les parois de la caverne et se retrouva instantanément solidifié. Dès qu’elle jugea avoir une bonne opportunité, la déesse décocha ses flèches de glace en direction de Loki. Le changeur de forme avait perdu son moyen de défense ainsi que la mobilité de son bras gauche demeurant totalement gelé. Il dut donc palier cette défaillance par l’utilisation de son fouet de feu pour se défendre au lieu d’attaquer.

La longe enflammée, virevolta devant lui pour stopper et faire fondre les flèches qui filaient à vive allure. Le fourbe ne pouvait pas se déplacer pour esquiver, les entraves de glace le retenaient et il n’avait guère de temps à consacrer à leur destruction. Malgré sa rapidité surhumaine, il ne parvint pas à stopper toutes les flèches de glace. L’une d’elles pénétra la défense qu’offrait l’armure du fourbe et vint se ficher dans sa chair au niveau de son épaule gauche. Une autre s’immisça dans les interstices de la cuirasse et se planta dans le haut de sa cuisse droite, réduisant encore sa mobilité. Une rage sans nom déformait alors ses traits alors qu’il était tenu en respect par cette gamine.

Le fouet claqua une dernière fois pour faire fondre la dernière flèche. Le fourbe était toujours entravé par les chaines réfrigérées, il avait beau tiré dessus de toutes ses forces elles refusaient de céder. Il aurait pu utiliser son fouet ardent pour s’en débarrasser mais Freyja aurait pu en profiter pour lui asséner de graves blessures et il aurait perdu la partie. Il choisit donc de demeurer enchainer et préféra frapper la déesse avec son fouet. Il utilisa ses pouvoirs afin que la bride se divise en plusieurs parties afin de renforcer sa frappe.

_ Tu ne pensais tout de même pas que ça serait si simple ?


Il avait craché ses mots comme du venin à l’encontre de Freyja. Même blessé, il ne s’avouerait pas vaincu ainsi…



avatar
AsynDéesse de la Vie
Déesse de la Vie

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1253
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Juin - 22:06
Mes flèches passèrent, ou quelques un, mon adversaire se trouvait entraver par mes glaces incapables de s’en défaire. La colère déformait, ce visage qui d’habitude fut si enjôleur. Il me cracha ses paroles alors que son fouet de feu vient frapper ce bouclier de glace qui fondit sous cette langue de feu pour venir effleurer ma joue, ainsi que mon bras qui venait protéger mon visage. Je laissais mon cosmos se dégager de mon corps gelant ainsi le fouet du fourbe

Je regardais encore Loki, prenant ce visage que ma famille connaissait bien, ce visage qui ne montrait aucune colère, aucune joie, ni tristesse. Ma main venait toucher le bras toucher, rependant le froid qui m’habitait afin de calmer les douleurs du feu de Loki, puis venait effleurer cette brulure qui ornait désormais mon visage, sans dire un mot.

« Au contraire, cela m’aurait déçu que ne te battes pas. »

Je laissais mon cosmos, grandir envelopper toutes cette caverne qui serait la dernière demeure du fourbe. J’allais l’enfermer pour l’éternité dans ce monde de ténèbres. Les parois devenant que mur de glace, les dernières flammes du fouet de Loki mourraient piéger par la glace. De nouvelles chaines de glace venaient entraver ces membres encore libres, venant entourer ses chevilles.

Mon arc de glace brandit de nouvelles flèches, mon regard était aussi froid que la glace qui avait pris possession de ce lieu, restant toujours à cette même place. Je fis un geste de la main, et les chaines se resserra, alors que d’autres chaines venaient s’en rouler autour de buste afin de l’empêche de faire le moindre mouvement.

« C’est fini Loki, tu le sais tout aussi bien que moi. »

Je continuais à regarde le fourbe froidement, sans exprimer aucun regret aucune tristesse.

« Il est temps pour toi de te retirer. Je ne te tuerais pas. Appelle ça de la faiblesse ou de la torture j’en ai que faire. Tu resteras ici le temps qu’il faudra. »

Et alors que je parlais les chaines continuèrent leur besogne, alors que mon arc se préparait à toute attaque du fils de mon vieil ami.
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 553
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juin - 12:30

Le fouet du fourbe parvint à toucher Freyja, lui laissant de longues trainées rougeoyantes. Malheureusement pour Loki, le simple contact du fouet sur la Déesse commença à geler les langues de feu qui composaient son arme. Loki tenta d’augmenter l’intensité de ses flammes mais malgré ses efforts, son feu refusa de faire fondre la glace de Freyja. Le désarroi commençait à enserrer l’esprit du fourbe : pourquoi ses pouvoirs pourtant plus étendus que ceux de la déesse, ne lui permettait pas d’en venir à bout ?

Alors qu’il était encore en pleine interrogation, la solution lui sauta aux yeux. Les runes… Celle qu’Odin avait tracée pour l’emprisonner durant des siècles. Malgré leur affaiblissement, elles demeuraient toujours actives et réduisaient ses pouvoirs. Freyja l’avait-elle volontairement téléportée ici pour être sûr de le vaincre ? Elle était un fin stratège, la chose demeurait possible. La colère submergea le fourbe alors que de nouvelles chaines de glaces venaient l’entraver.

_ Maudite trainée ! Tu penses vraiment que même si tu réussi à m’emprisonner ici, tu m’empêcheras d’agir ? D’autres biens plus puissants que toi ont déjà essayé et je suis toujours là !


Les chaînes continuèrent d’entourer le buste de Loki, tout en l’attirant vers l’arrière. Le fouet de feu se dissipa alors qu’il essayait de résister à l’attraction sans y parvenir. L’effort marquait les traits du fourbe tandis qu’il augmentait la pression de cosmos. Les murs de la caverne se mirent à trembler et à s’effriter.

_ Je refuse d’être encore enfermé ici ! S’il le faut, je détruirais cette grotte !


Ses pieds laissaient de longs sillons dans la terre qui constituait le sol de la grotte. La lutte était rude mais malgré ses efforts, Loki ne parvenait à résister à la pression. Il augmenta encore la puissance qu’il déversait dans la salle afin de faire s’effondrer les murs sur eux.



avatar
AsynDéesse de la Vie
Déesse de la Vie

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1253
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Sep - 11:33
Le combat touchait à sa fin, le temps du règne de Loki sur ces terres prenait fin, la glace prenait le dessus, ses flammes s’éteignant petit à petit. Les chaines entravèrent le dieu fourbe l’emmenant vers cette prison qui était la sienne, celle dont il n’aurait jamais dû sortir. Je regardais les derniers efforts du fils d’Odin afin d’échapper à ces longues années de solitude. Le sol trembla, les murs se fissurèrent, je regardais le spectacle, ferma les yeux exaspérer par cette attitude désespérer. Je pouvais l’entendre crier sa haine et sa colère, sentir son cosmos augmenter et ses pierres se décrocher du plafond.

Mais tout cela était vain, les chaines de glace continuaient à l’emmener vers le fond de cette grotte sans qu’il ne puisse rien faire, et moi, je tournais les talons me défaisant du sort du fourbe. Je ne savais pour combien de temps il allait rester là, combien de temps cette endroit allait tenir. Le plafond s’effondrai, des pierres venaient s’écraser contre ma tempe faisant couler mon sang, ainsi que sur mon bras. Je m’arrêtai un instant, puis repris ma route tout.

Je m’avançais, et mon corps commençait à se désagréger en cristaux de glace alors que ma voix disait un dernier adieu.  Mon corps repris sa forme non loin de cette grotte qui s’effondrai sur elle-même. Je restais là regardant ce sol s’affaisser, attendant la fin de la colère du Dieu fourbe, et quand cela fut fini, mon cosmos  se rependit sur les lieux gelant tout sur son passage, emprisonnant Loki dans mes glaces,   puis instaura un nouveau sceau à fin de l’empêcher de sortir de sa prison.  Je restais encore quelques instant, puis à nouveau mon corps se changea en cristaux de glace qui se laissèrent transporter par le vent.

De l'amour ou de la haine, qui vaincra ?