:: Zone Guerre Sainte :: Cercle Polaire Arctique :: Nordheims :: Asgard :: Le palais de ValhallaAller à la page : Précédent  1, 2
avatar
KeiyanGuerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha

Date d'inscription : 16/05/2011
Nombre de messages : 8604
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Juil - 18:03
    "J'entends, Gracieuse Majesté, et suis prêt à me mettre dès maintenant à l’œuvre pour aider notre camarade à canaliser ses pulsions et ses pouvoirs. Cela sera sans doute également une bonne occasion pour moi d'améliorer mes propres compétences pour le bien du Royaume."

    D'un signe de tête, Keiyan avait indiqué ainsi à Freyja qu'il avait accepté cette mission. Wulf possédait un pouvoir terrifiant mais qui, s'il réussissait à le maitriser, ferait de lui l'un des piliers du Royaume d'Asgard. Keiyan ne pouvait donc rien demander de plus que de remplir un rôle dans la défense de ces lieux qui étaient et resteraient toujours ce qu'il considérait comme une maison.

    Lui-même sentait qu'il allait avoir besoin, très rapidement, d’aguerrir encore et encore ses compétences martiales. Son vieil ennemi n'était toujours pas vaincu, et le guerrier savait qu'il lui faudrait vaincre ce dernier pour pouvoir prétendre devenir ce à quoi il aspirait. Un authentique Guerrier Divin Protecteur d'Odin. Il se sentait prêt à franchir une étape supplémentaire sur ce chemin de dévotion et de piété.

    Fermant les yeux un instant, Keiyan redevint un simple jeune homme soucieux du bien être des siens et portant un regard neuf sur la déesse se trouvant devant lui. Ce regard... ce regard réveillait en lui le souvenir d'une rencontre, le souvenir de ce qui aurait put être et de ce qui avait été. Le souvenir d'une époque lointaine et insouciante. Ce passé, Keiyan le sentait tout près, à l'orée d'une respiration qui se fit un instant saccadée. Le rouge lui monta brièvement et subtilement aux joues avant qu'il ne se reprenne.

    "De longues années en effet depuis cette rencontre ma Dame, nous étions tous deux bien différents alors" lui dit-il simplement, lui proposant son aide pour se relever et la guider vers son trône. "Désormais, nous avons trouver notre place et notre rôle dans ce monde et pour le bien d'Asgard...

    Voir une amie devenir ma déesse n'était pas dans mes objectifs de carrière mais bon..."
    termina t'il, sur une note plus joyeuse et pleine d'humour.
avatar
Asyn

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1252
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Juil - 11:54
Mon vieil ami me proposait sa main, afin de m’aider. Je l’acceptais avec volontiers, souriais à ces dernières paroles. Cela faisait du bien, pendant quelques instants je pouvais laisser ma nouvelle apparence de côtés, pouvant être celle que j’étais dans ces forets ou avec cette famille dans laquelle j’avais grandis. Je m’asseyais sur ce trône, posant mon coude sur l’accoudoir, alors que ma tête ne demandait qu’une chose un peu de soutien de la part de ma main, tout en répondant.

« Moi non plus, qui aurait cru que la petite chasseuse deviendrait la chef des Valkyries pour devenir déesse. »

Un autre sourire timide s’affichait sur mon visage, repensant à ces moments passer dans la forêt d’Odin, marchant sur les plages de neige d’Asgard. Et une fois de plus, ces souvenirs d’un autre temps vinrent envahir mon esprit. Ils propagèrent ce mal de crânes, me tirant une grimace alors que mon ami était à mes côtés. Ce réveil était des plus éprouvant, chaotiques, me prenant tout l’énergie qui me restait. Je pouvais sentir toute la difficulté que cela allait provoquer, je commençais à ressentir cette peur de me perdre dans toutes ses images, d’oublier celle que j’étais avant cela. Je pouvais comprendre les craintes d’Odin, le pourquoi de son stratagème, cela avait été sa façon de me protéger, de préserver celle que j’étais. Et dans un soupire à mis mot j’exprimais cette crainte de me voir disparaître.

« Tous ses souvenirs… Je ne sais pas si je suis capable de rester telle que je suis. »

Ma tête restait sur cette main, profitant de ce moment de répit, loin de ce rôle de déesse qui était le mien. Je prenais le bras de mon ami de ma main comme pour rassurer, le regardant avec un regard inquiet

« Keiyan, j’ai peur de me perdre dans le méandre de tant de souvenirs. »

Je pouvais la sentir, cette peur tapie dans l’ombre, prenant mon esprit. Alors que la porte de la salle s’ouvrait, instinctivement, ma main quittait le bras du guerrier de Fafnir, mon corps se redressa montrant cette prestance qu’une déesse devait avoir, refoulant cette peur qui me tiraillait. Et voilà qu’un autre ami franchisait les portes, suivies de sa louve, et sans armure. Mes yeux se fronçaient légèrement me demandant où était passée son armure. Sa louve venait à ma rencontre, je m’abaissais, caressant Kana avec un sourire.

« Je suis contente de te revoir Kana. »

Je souriais à Ercih, contente de le voir aussi, je lui souriais.

« Je suis contente de te voir Ercih. Mais j’ai l’impression qu’il te manque quelques choses. Où est passée ton amure ? »
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Juil - 13:25
 
Alioth avait là un problème, bien qu'il faisait face à son amie, il s'agissait d'une déesse désormais, pouvait il lui dire qu'Epsilon l'avait quitté d'elle-même ? Il laissa un blanc ce demandant comment lui expliquer tout ceci, la louve quant à elle s'allongeât au côté de la jeune femme et vin encourager son compagnon de route.
« Bien... tu vas lui dire où il faut que je le fasse »
C'est en grognant légèrement qu'elle lui dit ceci, Freyja et Asyn n'étaient qu'une seule et même personne elle était sont amie avant et elle le resterait alors pourquoi avoir peur ? 
Donc tu est la déesse de la vie ... Asyn ... L'Alioth bien que peut doué pour ce genre de chose s'inclina légèrement, une marque de respect, il reprit alors la discutions.
Et bien je vais faire simple, l'armure divine d'Epsilon m'a quitté d'elle-même, elle m'a jugé une fraction de seconde indigne d'elle, il est vrai que j'ai faillis perdre le contrôle en découvrant ce que caché mon passé, l'amnésie donc je souffrais n'est plus Kana et Aaricia m'ont rafraîchi la mémoire, j'ai alors crues que j'allais sombrer dans les ténèbres, mais j'ai détruit une foie pour toute ce cauchemar qui me planait autour.
Fin du cauchemar.... Kana savait que ce n'était pas encore la fin, l'homme qui était responsable de tout ceci vivait encore, Ercih en finissant sa phrase ce toucha le front, la blessure qu'avait celui-ci le démangé bien qu'il ne devait y toucher.
Grrr ; un léger grondement de la part de la louve le fit cesser d'y toucher puis rien Ercih pouvait reprendre.
Histoire de faire court, Epsilon semble t-il s'en est allé vers un nouvel élu, l'étoile qui veillait sur moi semble avoir envie de fournir force et protection à un autre guerrier, c'est ce que j'ai ressentis lorsque l'armure m'a quitter, quant à moi, bien que sans armure je sais que je suis capable de protéger ces terres, je continuerais de former les nouvelles recrues et tôt ou tard Odin sera que j'ai appris de mes erreurs et que je suis apte à revêtir une armure plus puissante me permettant de protéger ces terres.
Il se tut alors un moment regardant le visage de la jeune femme, bien qu'elle montrait qu'elle n'était pas fatigué, Ercih sut en fixant longuement ces yeux quelle caché fatigue et épuisement il était là pour elle et il le savait, l'autre guerrier aussi était là....
« Je veille sur elle « Lui dit la louve
Kana avait en effet ressentit la fatigue de la déesse dès qu'elle eut franchis la porte.
La main droite du guerrier divin d'Alioth vint doucement se poser sur son coeur, il allait jurer fidélité à la jeune femme, il donnerait sa vie et il fallait qu'elle sache que même s'il 'avait plus d'armure aujourd'hui il resterait l'un de ces fidèles guerriers.
Ma chère amie... Asyn... Il semblerait que beaucoup de choses se soit passé après mon départ du temple, je regrette de ne pas avoir pus être présent, je vois que tu... Non vous en êtes sortis et c'est le plus important. Sachez que le guerrier que j'ai été au château de Lochranza est toujours là, je vais aller de l'avant vous verrez.
Ne détournant les yeux de ceux de la jeune femme Ercih poursuivit.
On est là pour vous, pour Asgard et se sera comme ça jusqu'à la fin, Freyja, moi Ercih d'Alioth ainsi que Kana vous jurons fidélité nous vous épauleront de notre mieux et vous promettons de donner corps et âmes aux terres du grand nord.
Puis ce fut au tour de Kana de confirmer ces dires.
« Que vous soyez une déesse ou une guerrière, moi Kana jure de vous aider au mieu, il semblerait d'ailleurs qu'à cet instant vous ayez besoin de repos, les hommes ne ressentent pas les choses de la même façon que les animaux, je n'ai rien dit à Ercih, mais je sais que vous êtes à bout... »
« Rester debout et garder votre prestance habituelle est admirable, mais vous devriez vous asseoir, Ercih et moi-même sommes vos amis n'est-ce pas et j'ai l'impression qu'il en est de même pour ce guerrier, pourquoi ne pas vous reposer un moment, rien que vous asseoir vous ferez du bien. »
S'inquiétant de trop la louve eut peur d'offenser la déesse, ces paroles ne pouvaient être entendues que par elle, puisque c'est par penser qu'elle communiqua, prouesse d'ailleurs qu'elle ne pouvait accomplir sur l'île, la louve regarda un instant son maître avant de garder toute son attention sur Freyja. 
avatar
KeiyanGuerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha

Date d'inscription : 16/05/2011
Nombre de messages : 8604
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Juil - 15:49
    «Les dieux de nos contrées semblent avec un sens de l'humour pour le moins… étrange.
    Regarde moi, le rigolo de service qui devient par la force des choses un des plus puissants guerriers du Royaume. Moi qui comptais surtout te demander en mariage pour repeupler nos contrée, c'est raté.»


    Observant attentivement son amie, Keiyan ne pouvait que grogner de par lui-même contre la volonté d'Odin de faire d'une jeune femme bien la nouvelle protectrice du Royaume. Le borgne n'aurait-il put faire en sorte, avec ses pouvoirs, de protéger l'identité de la jeune femme qu'il destinait à devenir la déesse Freyja pour l'aider à protéger le Royaume ? N'aurait-il pu faire en sorte que ces changements n'affectent pas la santé mentale de la demoiselle ? Keiyan était persuadé de cette réalité, et ressentait une certaine colère à l'égard des dieux.

    Il n'était pas possible au jeune homme de ne pas voir à quel point cette transformation et les responsabilités qui en découlaient usaient les forces de son amie. Il la découvrait épuisée, vidée de forces dont elle aurait sans doute besoin pour pouvoir tenir son rang et son rôle. Mais peut-être, après tout, n'avait-il pas toutes les informations pour pouvoir faire les bons raisonnement. Quoiqu'il en soit, il pouvait toujours s'assurer quelle aurait de l'aide pour les taches les plus basiques de son rôle.

    «Ces souvenirs sont importants, laisse les passer et concentre toi sur le moment présent. Tu es auprès d'amis, ici et maintenant, les souvenirs ne sont que des souvenirs, ils ne peuvent pas décider de nos choix futurs. Laisse une partie de ton esprit vagabonder, et concentre le reste sur qui tu es au fond de ton âme… Je n'aurais jamais cru dire des choses si sensées et intelligente un jour… Tristes effets secondaires de l'âge et du temps qui passe pour nous tous.»

    Puis, se tournant vers le nouveau venu et sa louve, Keiyan laissa partir une partie de ses inquiétudes, les exhalant de sa respiration. L'exercice lui venait de ses années auprès d'Okko. Et jamais il n'aurait cru lui trouvait une utilité dans une situation aussi… étrange que celle-ci. Prudemment, il tendit une main, paume tournée vers le haut, en direction de la louve pour qu'elle puisse sentir son odeur et s'imprégnait de ce qu'il laisser filtrer de son identité. Il voulait s'assurer que la bestiole ne le prendrait pas pour une menace pour le nouveau venu, ni pour la déesse Freyja dont l'identité nouvelle entrait en conflit avec celle d'Asyn.

    «Le passé est derrière nous Ercih…
    Si ton repentir est sincère, je suis sur qu'Odin comprendra qu'il peut compter sur toi pour veiller sur le Royaume d'Asgard. Peut-être nous soumet-il à toutes ces épreuves pour éprouver ses guerriers… je ne le sais. Mais, pour ma part, j'ai décidé de te faire confiance.»
    lui assura t-il.

    Puis, sans plus se poser de question, il s'assura de la présence de son siège derrière la déesse et lui intima l'ordre de s'assoir. Keiyan, pour les heures à venir, prenait les rênes du Palais pour le bien de tous et, surtout, pour celui d'Asyn… de Freyja.
avatar
Asyn

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1252
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Juil - 22:01
À cette réflexion j’avais regardé Keiyan d’abord avec un regard surpris, puis il s’adoucissait et mes lèvres s’étiraient dans un sourire lui disant sur un ton légèrement provocateur.

« Tu as eu plusieurs années pour ça. Faut croire que tu n’y tenais pas tant que ça. »


Ce fut après cette phrase d’Ercih entra en compagnie de sa louve. Je m’étais alors baissé pour caresser Kana tranquillement écoutant les explications de mon ami. Et quand il termina son histoire et après la requête de Kana à qui je souriais, je commençais à me lancer dans des explications. Alors que je sentais que Keiyan me forçait à m’assoir à nouveau, afin que je puisse me reposer. Mais avant je devais leur expliquer comment nous étions arrivées à cette situation. Je caressais toujours Kana, trouvant dans cette occupation une manière de me détendre.

« En effet, bien de choses ont changé. Mais pour expliquer pourquoi je suis devenue celle que je suis, et la nouvelle situation dans laquelle Asgard se trouve, je dois expliquer un peu plus loin que le moment où je me suis éveillé. Pour te répondre Keiyan, Odin n’avait pas le choix. Je suis Freyja depuis ma naissance, même si je n’en étais pas consciente. Odin m’a laissé vivre tranquillement dans Asgard, jusqu’au jour où j’ai rencontré un ours affamer. Il était à la rechercher, de nourriture comme moi, il a senti ma prise qui se trouvait dans mon sac et pousser par la faim il a planté ses crocs dans mon cou... »

Je soutenais ma tête, massant mon crâne qui commençait à me faire mal. Je pouvais sentir toute cette fatigue que tant d’effort

« Mon pouvoir étais sur le point de se libérer, mais ce n’étais pas encore le bon moment, mon esprit n’était pas encore prêt, il est donc intervenu, empêchant ainsi que tout mon pouvoir se révèle. C’est pourquoi il a fait de moi la porteuse de Reginleif, attendant le moment où j’aurais été prête à assumer mon rôle. Mais Loki a senti mon pouvoir, et il est parti à ma recherche. »

Je me relevai, m’appuyant sur Keiyan, avançais dans la salle du trône regardant chaque détail tout en continuant mon explication. J’avais besoin de bouger, afin de lutter contre la fatigue qui voulait me tirer vers un quelques minutes de sommeille.

« Il m’a trouvé… au temple après notre visite à Lochranza. Il m’attendait, sous la forme d’une ancienne valkyrie, et a tenté de me manipuler à ses fins. Mon cosmos a réagis aux siens, et après des échanges de politesse, il m’a transpercé d’une lance. »

Je me retournais vers eux, avec un léger sourire.

« Pendant quelques instants, je suis morte. Je me suis réveiller, en tant que Déesse et combattue Loki. »

Puis je retournais lentement vers le trône, m’assoir à nouveau. Alors que la fatigue était toujours présente

« À l’heure actuelle il est scellé, ce combat m’a fatigué ainsi que ce réveille brutal, et le faite de scellée le sceau qu’il avait imposé à Harald et la visite du général ne m’a pas fait du plus grand bien. Mais Asgard est débrasé de Loki pendant quelque temps. Pour le reste Ercih, j’ai envoyé Andrew poursuivre une quête qui concerne cette masse que nous avons ramenée ici, il accompagne le général. »

JE souriais à Ercih pour le rassurer sur son avenir, puis repris mon discours pour lui garantir qu’il était toujours présent dans l’avenir d’Asgard. Alors que la fatigue se faisait sentir de plus en plus. Mon esprit n’avait qu’une envie pouvoir se repose ne serais-ce qu’un instant. JE sentais que mes paupières commençaient à devenir de plus en plus lourdes et que la lutter devenait de plus en plus difficile.

« Mais pour ton cas Ercih, Odin a certainement d’autres projets pour toi, ne t’inquiète pas. Je sais que tu n’es pas indigne de porter une armure, et Odin le sait lui aussi. Il ne fait rien sans raison, alors soit sûre que ton rôle en Asgard est loin d’être finis. Et puis comment pourrait-il se passer d’un guerrier d’une louve aussi dévouer que toi et Kana. »

Je me levais à nouveau, avec l’aide de Keiyan tout en leur disant.

« Je suis sûr que tu feras à nouveau partie de notre Élite. Mais pour l’heure, je suis désolée, mais ce réveil a été de plus brutal et épuisant. J’ai besoin de repos. En attendant Ercih, détends-toi et profite un peu, tant que tu le peux. Et merci pour ton soutien, à toi et Kana. »

Je me retournais vers Keiyan.

« Tu veux bien m’accompagne encore quelques instants, j’aimerai te confier et te demander quelques choses. »  

Et dans un sourire accompagner d’un ton taquin.

« Ainsi tu pourras me faire cette demande que tu voulais formuler. »
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12650
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Juil - 23:17
Lorsque le guerrier vint s'approcher de la louve celle-ci assise plut tôt ce releva et s'avança fièrement vers celui-ci il ne dégagé rien d'hostile et son regard semblait sincère et le faites qu'il laisse l'animal au croissant de lune s'imprégner de son odeur était signe qu'on pouvait lui faire confiance la louve ne pouvait lui dire qu'elle avait confiance en lui, elle ne pouvait pas communiquer avec tout éveillés hélas, mais son maître parlerait pour elle puisqu'elle repartie aux côtés de la déesse écoutant son nouveau compagnon parler à Ercih.

Celui-ci semble t-il avait bien écouté les propos du guerrier sans armure, il lui accorda même sa confiance en rassurant celui-ci sur sa destiné, geste apprécié par l'Ases qui reppris la discution :

Merci pour ta confiance, je ne te connais que peu, mais j'ai apprécié ton comportement et il semblerait que je ne sois pas le seul, Kana t'aurais chassé si tu aurais dégagé une once d'hostilité, il semblerait que je puisse aussi te faire confiance.

Un sourire puis l'Alioth reposa ses yeux bleues sur ceux de la déesse, elle prit parole narrant son histoire, Ercih fut assez énervé lorsqu'elle lui apprit avoir été attaqué par Loki après son départ, s'il avait été là aurait il pue l'aider ?

« N'y pense pas, ta présence n'aurait rien changé, Loki aurait pu se servir de toi comme otage et tu aurais pu gêner Freyja, c'était son combat. Elle a brillamment réussi, croi moi, je ressens la même chose que toi »

Le regard fixe d'Alioth changeât de direction lorsque la jeune femme parla de Loki, la louve compris qu'il se sentait coupable de ce qu'il c'était passé, cependant rassurée par la bête il se jurât de devenir plus fort et fixa de nouveau la belle. Lorsqu'elle mentionna le nom d'Andrew, Ercih ne pus s'empêcher de sourire c'était son premier élève, Freyja semblait bien être au courant du lien qui les unissait, Ercih était ravi de savoir qu'il poursuivait le périple qu'il avait commencé avec l'ancienne Valkyrie.

La déesse de la vie, épuisé rassura à son tour l'ancien porteur d'Epsilon, Odin ne l'avait pas laissé tomber il le savait au plus profond de lui c'est aidé par Keiyan que la jeune femme pus se déplacer, à en voir son teint pâle désormais l'Alioth savait qu'elle allait bientôt tomber, elle l'invita à prendre congé pour pouvoir se reposer.

« Dame Freyja, cela vous dérangerais t-il si je reste à vos côtés ? Il semblerait qu'Ercih s'en veuille pour son Absence lors de l'attaque de Loki et me savoir ici le rassurera sûrement surtout qu'il a à faire et puis, je suis une excellente gardienne vous verrez et je peux être d'agréable compagnie si vous avez envies de discuter » La louve s'allongeât donc elle savait que la déesse ne refuserait pas, en effet elle avait besoin d'un repos absolus et Kana serait celle qui ferait un sorte qu'elle ne soit importuné.

Keiyan, je te confis Freyja et espère pouvoir vite te revoir, l'Alioth ce retourna alors vers la sortie jetant un bref coup d'oeil à la louve qui pris son aise, il poussa un léger soupir de soulagement et poursuivit :

Reposez-vous au mieux... Freyja... Odin ne m'a pas abandonné, j'en suis désormais convaincus, merci pour votre soutien et veuillez m'excuser, pour ce qu'il s'est passé au temple. Un léger remord pouvait se faire entendre par l'intonation de la voie d'Ercih, mais il se ressaisit vite et tourna légèrement la tête.

Je quitte Asgard un moment, j'ai à faire à Grenade, lorsque vous vous réveillerez vous reverrez sûrement le guerrier qui sommeille en moi vous en avez ma parole.

Il se retourna alors marchant fièrement vers la sortie il leva la main en espérant ne pas manquer de respect, il salua ainsi son amie, Keiyan et Kana ...
avatar
Harald

Date d'inscription : 12/03/2013
Nombre de messages : 397
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Juil - 13:46
Tout comme Andrew et Wulf, et sous ordre de Freyja, Je m'apprêtais à quitter la salle du trône pour aller me reposer, et m'enquérir d'un bon repas frugal digne d'un asgardien. En effet, Il fallait vite me remettre sur pied pour la suite des évènements et aider mes compagnons. Tout en marchant vers l'immense porte de sortie, je passais devant Keiyan et Ercih, nouveaux venus dans la salle. Bien que je ne connaisse pas le guerrier au loup, il était tout autre de Keiyan qui était intervenu en Ubar pour me tirer d'un mauvais pas face à Dysnomie. Patiemment et plein d'empathie pour chacun, j'écoutais chacune de leurs paroles pour en apprendre plus d'eux et de leur rôle dans l'échiquier de notre chevalerie. Puis profitant d'un moment de silence, je pris la parole:
 
"Mes salutations, frères d'armes. Considérez-moi comme l'un des vôtres... Je m'absente pour un certain temps afin de reconquérir mon saphir d'Odin...et faire partie de cette "Elite" dont parle Freyja."
 
Je me remettais à peine de l'épreuve que je venais de subir. Mon corps semblait se régénérer à une vitesse fulgurante; peut-être Freyja avait injecté sa vitalité en moi afin que je guérisse au plus vite. Tout en regardant le majestueux sceau de Freyja sur mon omoplate ensserant celui de Loki toujours présent, j'adressais un dernier remerciement à Freyja sans qui je serais encore sous la coupelle du fourbe; menace qui ne se manifesterait plus de sitôt car le vil dieu avait été bel et bien battu par ma libératrice.

"Merci, Dame Freyja.
Votre retour en Asgard augure un meilleur avenir pour notre peuple. Je me réjouis de cette situation. Le royaume compte nombre de valeureux guerriers en qui vous pouvez avoir confiance....et j'en fait partie"

Puis le regard perdu dans le vide:

"Je m'excuse d'avoir tourné le dos à Odin quelque instants, mais étais-ce là le venin de Loki qui parcourait déjà mon corps...J'ai pris acte de vos paroles, et je m'en vais de ce pas me reposer afin de reconquérir l'armure de Delta......si j'en suis encore digne".

Je tournai le dos à l'assemblée en les saluant brièvement de la tête et me dirigea vers les bains bouillonnants du palais, le sceau de Freyja scintillant encore de sa puissance divine....

"Un bon massage  prodigué par des mains expertes me sera bénéfique", dis-je en baillant. J'étais confiant pour la prochaine épreuve que la destiné voulait bien mettre sur mon chemin. J'étais un homme nouveau.

==> Je sors de ce RP Smile
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[EVENT]rencontre et retrouvaille

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Cercle Polaire Arctique :: Nordheims :: Asgard :: Le palais de Valhalla-