avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juin - 11:54
Rodorio était en ruine... On entend presque rien en dehors des coups de marteau sur le planche et des bruits de pas. La ville était en deuil... Tellement de vie ont disparues durant l'attaque Hindou... Dire que tous les Saints d'Athéna n'ont pas suffit à empêcher ce désastre... On a préférée protéger le Sanctuaire à ce village mais moi, Norio du Bélier, je n'étais pas des masses emballé par ce choix... Le village avait autant besoin de protection que le Sanctuaire... Athéna serait d'accord avec moi, elle aurait fait en sorte que ce village soit le plus protégé possible...

Me sentant coupable de ne pas avoir agi pour empêcher ce désastre, je suis venue en personne dans ma Gold Cloth aider les villageois à réparer les dégâts... Je portais les poutres les plus lourdes et les plus grosses pour les emmener aux charpentiers, emmène les sacs de pierres taillés pour les bâtisses. Je faisais de tout mon possible pour aider ce village... Mais aucun sourire, aucunes paroles ne sortaient de la bouche des habitants... J'ai beau faire de mon possible pour les aider, ils sont encore sous le choc...


Je n'ai pas vu un seul enfant depuis mon arrivée dans ce village pour le reconstruire... Ou sont-ils ? Sont-ils toujours vivants ? Es ce qu'ils ont encore leurs parents ? Alors que je continuais de transporter le matériel, je vois une ombre discrète passés dans une ruelle, intrigué, je pose tous ce que je portais pour aller voir ce que c'était. C'est alors que je l'ai vu ce que je craignais... Un petit groupe d'enfant était là, apeuré. Les vêtements déchirés, le corps recouvert de boue et de poussière... Les pauvres... Ils ont vu des choses qu'ils n'auraient jamais du voir...

Je m'avance alors vers eux, me mettant accroupie pour être à leurs hauteurs, tentant de les rassurer avec mon armure d'Or. Je regarde alors un à un les enfants. Puis, avec le ton des plus rassurant tout en gardant ce calme qui est devenue en quelque sorte ma marque je leur dis :


- Es ce que vous allez bien ? Ou sont vos parents...?



Les enfants me regardaient alors avec des larmes dans les yeux.. Je me sens tellement mal de ne pas avoir fait quoi que ce soit pour les protéger... Pourquoi il a fallu que ça leurs arrivent à eux... La vie est bien injuste...


- Vous êtes Norio ? Le chevalier du Bélier ?


Je regarde alors l'enfant qui a posé cette question, une petite fille, robe blanche crasseuse, cheveux blond et yeux bleu... Un vrai bout de choux... Je la regarde alors dans les yeux en souriant :

- Oui, c'est moi...


Plus je parle à ces enfants, plus je m'en veux... Je me relève alors et une idée me vient à la tête, pourquoi, parmi les bâtiments que nous allions reconstruire, nous ne ferions pas un bâtiment pour tous les enfants ? Ou ils pourrait dormir, jouer, se reposer et se détendre ? Je regarde alors l'ensemble des enfants avant de leurs dires :

- Venez avec moi...


Je me retourne donc, laissant ma cape blanche voler dans le vent puis, me dirige vers une zone libre ou construire, demandant l'aide de plusieurs ouvrier et de personnes compétentes pour construire un bâtiment, nous commençons alors la construction de ce foyer. Mais alors que je commençais les fondations, je sentais un Cosmos familier... Qui était ce ?
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juin - 16:59
Le sanctuaire, le lieu où est concentré les plupart des membres de l'armée de la déesse Athéna et donc par définition un lieu assez bien protégé, contrairement au petit village situé un peu plus bas. 

La preuve, ce village, Rodorio avait été beaucoup plus touché par l'attaque que le sanctuaire lui-même, du moins c'était ce que j'en avais entendu ... J'avais donc décidé d'aller y faire un tour, histoire de voir si c'était vrai.

Vêtue de mon armure d'or des poissons, je commençais donc ma descente des marches qui relaient l'entrée du sanctuaire au palais du Grand Pope. Bien évidemment, la descente était plus longue pour moi, que pour les gardiens des premières maisons, mais comme j'aimais la marche et sentir mes cheveux battre contre mon dos avec le vent, cela ne me dérangeait guère. 

Une fois ma descente achevée, je voyais déjà que ce que l'on m'avait dit n'était pas des mensonges, par endroit on voyait des ruines, surement à l'endroit où se trouvaient des habitations ou des bâtiments publics quelques temps au par avant.

Je continuais de marcher, et rentrais dans le village, et je percevais par endroit des vestiges d'une ancienne vie paisible parmi la population, stoppée par l'attaque : Des jouets d'enfants étaient coincés sous des morceaux de bâtiments effondrés. Je continuais toujours d'avancer, et vis une poupée d'enfants elle aussi coincée, je me penchais pour la sortir de là, et continuais ma route, la poupée dans ma main droite jusqu'au moment où je trouvais un petit muret où je pus la posée pour que sa propriétaire la retrouve facilement, et m'éloignais. 

Je voyais les allées-retours que faisait les habitants pour essayer de réparer au plus vite les bâtiments les plus utiles pour reloger toute la population qui n'avait plus de logement. 

Puis je vis passer devant moi un groupe de personne, qui me coupaient la route. J'haussais les épaules, me préoccupant peu de leurs occupations, je déviais de ma route et pris une autre ruelle, qui me menait tout de même là où s'était regroupé les personnes que j'avais croisées il y a peu de temps. Mais à bien y faire attention, je reconnaissais un cosmos, mais je ne pourrais dire lequel. 

Mon regard scrutais la foule à la recherche du propriétaire de ce cosmos, puis se posait sur un homme en armure lui aussi, pas étonnant que je connaissais ce cosmos ... De dos, je cru reconnaître le chevalier du bélier, et quand j'eu réussi à apercevoir son visage, j'avais la certitude que c'étais bien lui. Je m'approchais et m'adressais à lui :

-"Euh ... No ... Norio ?"*
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juin - 21:31
Alors que je commençais à construire le bâtiment, enfin du moins les fondations de ce futur foyer pour les enfants, le cosmos que je ressentais n'avait pas tardé à se montrer. Tandis que je portais plusieurs poutres, j'entendis une douce voix féminine un peu timide :



- Euh ... No ... Norio ?


En entendant mon nom, je m'arrêtais net, je connaissais cette voix, mais je n'avais eu que très peu d'occasion de l'entendre... Pisces no Calissa était donc sortie de sa maison pour venir ici ? D'habitude elle se renferme sur elle même en s'occupant de ses magnifiques roses... Aussi magnifique qu'elle au passage. Car il faut le dire, cette chevalière était dotée d'une beauté sans pareil... ça doit être une coutume chez les Pisces d'être d'une grande beauté... Je pose alors mes poutres par terre délicatement avant de me tourner vers mon interlocutrice. Tout en gardant mon calme olympique, je la regardais dans les yeux, il était rare qu'elle vienne vers les autres, alors je devrais en profiter pour mieux la connaitre... Après tout, nous sommes tous les deux des Gold Saints...



- Calissa ? Qu'es ce qui t'amène ici ? Es ce qu'il y a un problème au Sanctuaire ?


Etant donné qu'on a subit une attaque, ça ne m'étonnerait même pas que les ennemis reviennent mètrent une couche, et si ça se trouve, ça aurait pu être un autre camp que les hindou ! Les Marinas ou les Spectres auraient très bien pu profiter de la situation pour en finit avec Athéna ! Alors que je venais de poser ma question toujours avec cette même quiétude, j'entendis alors un homme hurlait :



- Gamine ! Fait attention tu vas te blesser ! C'est pas pour les enfants ça !


Je me retourne donc et je revoit alors cette enfant aux cheveux blond de tout à l'heure... Elle essayait de transporter le matériel du mieux qu'elle pouvait mais si elle continuait comme ça, elle allait se faire mal au dos... Laissant la chevalière derrière moi, je m'avançais vers l'enfant, m'agenouillant devant avant de poser ma main sur son épaule. L'enfant me regarda alors avec ses grands yeux bleu avec un peu de l’Émerveillement dans son regard, je lui fait donc lâcher le matériel et lui dit :


- Mon enfant, c'est très bien de vouloir aidé, mais sache que pour l'instant, tu ne peux rien faire... Enfin du moins, pas ce genre de chose. Par contre si tu tiens absolument à aider, tu peux toujours aller chercher de l'eau et de la nourriture pour ceux qui travaille !


C'est sur ses mots, avec un ton des plus calme et rassurant, que la gamine fit un mouvement de tête pour dire oui avec un léger bruit puis se mit à courir, passant à coté de la chevalière des poissons... Revenons en à ça d'ailleurs... Je me relève donc pour me dirigeait vers la belle demoiselle puis, la regarda dans les yeux en attendant sa réponse...


Et dire que je voulais la connaitre un peu plus et moi, la première chose que je demande c'est “Es ce qu'il y a un problème...?” Je me fais trop de soucis pour tout le monde... Je le sais bien que c'est une faiblesse mais on ne pourra pas l'exploiter. Car j'ai beau être de nature calme, si un jour je me fais capturer ou que j'en viens à combattre, je me donnerais à fond et donnerais ma vie pour protéger ceux que j'aime. J'y suis déjà préparé...
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juin - 21:54
Je m'approchais donc du jeune homme, mon homologue chevalier, et l’interpellait. Il semblait m'avoir entendu, si bien qu'il stoppait ce à quoi il était occupé pour me répondre : 

-" Calissa ? Qu'es ce qui t'amène ici ? Es ce qu'il y a un problème au Sanctuaire ?"

J'allais commencer à répondre lorsqu'une voix d'homme retentit, mettant une garde une jeune fille qui ne voulait rien d'autre que d'aider les adultes, au lieu de rester dans son coin avec les autres enfants à première vue.

Norio s'en approchait puis s'agenouillait face à elle, avant de lui parler, mais je n'y faisais pas vraiment attention : un homme venait de trébucher devant moi et avait fait tomber ce qu'il transportait. Je me baissais et l'aidait à tout ramasser, avant de lui sourire une fois que tout fut récupérer, pour ensuite me redresser et faire quelques pas , avant de voir la jeune enfant passer en courant à côté de moi. Le chevalier du bélier devait avoir fini de lui parler.

Mon regard se perdit alors à rêver de comment devait être ce village avant l'attaque, un lieu où il faisait bon vivre, ou un endroit où la misère régnait ? Je m'imaginais les mères et leurs enfants traverser les rues, les enfants jouer sur les trottoirs, la population ayant une vie "normale", différente de celle qui est la leur actuellement ...

Puis, mon imagination se stoppait au moment où je m’aperçus que le chevalier du bélier était devant moi et semblait me fixer, sans aucun doute souhaitait-il une réponse à sa question ...

-"  Ah oui, excuse-moi ... Ne t'en fais pas pour le sanctuaire, aucune menace n'est à l'horizon ... Je te dérange peut-être ? Je vois que tu a l'air de t'investir dans ce pauvre village ... " 

Je l'avais interpellé sans vraiment réfléchir tout à l'heure, mais sans aucun doute était-il occupé, donc je devais le déranger dans ses occupations ...
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juin - 22:18
Calissa semblait ailleurs... Comme si elle était perdu dans ses pensées, a quoi pouvait elle réfléchir ? Qu'es ce qu'elle avait dans la tête ? Peut être rien du tout... Après tout, je suis le premier à être tête en l'air et ne réfléchir à rien... On était pas si différent sur ce point là déjà. C'est alors que la jeune femme me répondit :

-   Ah oui, excuse-moi ... Ne t'en fais pas pour le sanctuaire, aucune menace n'est à l'horizon ... Je te dérange peut-être ? Je vois que tu a l'air de t'investir dans ce pauvre village ... 


Le Sanctuaire n'avait rien... Je fais donc un léger soupire de soulagement et regarda le village en ruine :

-   Tu n'as pas besoin de t'excuser, et tu ne me dérange pas le moins du monde... Ce village est en ruine à cause de l'attaque des Hindou... Je me sens responsable de leurs malheurs... On a surtout protégé Athéna et le Sanctuaire mais ce village a complètement été abandonné à son propre sort... Ce n'est pas avant par plaisir que je viens aider, non pas que ça me dérange, mais c'est avant tout un devoir... Nous ne les avons pas protégé alors aidons les au moins à se remettre sur pied... A la prochaine attaque, ce village sera sous ma protection et ne lui arrivera rien !


Je regarde alors les enfants, toujours avec ce visage serein sur mon visage, mais en moi, j'avais juste de la colère et de la peine... Je continuais alors mon discours tout en regardant les enfants :


-   Ils auraient jamais dû subir ça... Et c'est avant tout pour eux que je veux aider ce village... Car parmi ces enfants peut se trouver de futurs Chevalier... Tu comprends Calissa ? Je veux faire mon possible pour que les générations futur soit dans les meilleurs conditions possible...

Je me retourne donc à nouveau vers la jeune femme à la beauté sans pareil avant de la regarder dans les yeux, après ce long discours, il fallait peut être qu'elle place quelques mots quand même... :

-   Mais dit moi, es ce que tu voulais quelque chose en particulier ? Il est rare de te voir te mélanger à la foule... Donc je me demande pour quelle raison tu es ici...

Le ton utilisé n'était pas du tout agressif, c'était même le contraire, une tonalité qui était remplie de bienveillance et de calme... Qu'es ce qu'elle fait donc ici... Qui est-elle en réalité ? Tellement de question qui se posent dans ma tête et qui risquent de rester sans réponses...
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 13:56
Le jeune homme semblait vraiment touché par le sort de ce village, ses yeux témoignait de la colère, et peut-être un peu de peine, alors que son visage ne laissait apparaître aucune autre émotion que le calme, la sérénité. J'haussais un sourcil, il était un peu étrange, mais je n'y fit pas plus attention, en écoutant ce qu'il me disait.

Il avait l'air également si en colère qu'on eu protégé en premier le sanctuaire au lieu d'un village situé avant ce dernier. Mais c'était notre devoir, protéger le sanctuaire ainsi que la déesse au péril de nos vies, et également celle des plus faibles, on ne pouvait rien y faire ...

Il parlait ensuite des enfants de ce village, qui eux n'avait rien demandé, qui n'aurait d'ailleurs jamais du connaître un tel sort, mais c'était arrivé, et il fallait regarder vers le futur, et non le passé, comme le faisait la population locale en reconstruisant les habitations au plus vite.

C'est alors qu'il revenait vers moi, et m'adressait alors la parole en me regardant :

-   Mais dit moi, es ce que tu voulais quelque chose en particulier ? Il est rare de te voir te mélanger à la foule... Donc je me demande pour quelle raison tu es ici...

Je soupirais avant de répondre :

-"Il n'y a pas de raison particulière, j'avais juste besoin de savoir si ce que l'on m'avait raconter sur le sort de Rodorio était vrai ou si c'était juste des rumeurs ..."
Je regardais un peu autour de moi avant de répondre, sans aucun enthousiasme :

-"Et à première vue, c'était bien la vérité ... Tu m'a l'air bien occupé ...  Je ne voudrais pas te gêner ... A moi que tu ne veuille que l'on discute un peu ... ?" 

Soudain une petite rafale de vent se levait, et je baissais la tête pour ne pas avoir de poussière dans les yeux, laissant ma cape et mes cheveux suivre le mouvement du vent. A cause du bruit que faisait le vent contre les murs, et les objets un peu bruyant, ainsi que les exclamations des hommes, je n'avais pas entendu si le chevalier du Bélier avait répondu à ma question:

-"Excuse-moi, je n'ai pas entendu si tu as répondu ..."
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 16:12
Toujours en train de me poser des questions au sujet de la chevalière d'Or, cette dernière décide de me répondre :


-   Il n'y a pas de raison particulière, j'avais juste besoin de savoir si ce que l'on m'avait raconter sur le sort de Rodorio était vrai ou si c'était juste des rumeurs ...


Elle aussi était venu constater les dégâts... Mais elle n'était pas venu pour aider visiblement... Enfin du moins, pas à la base... Calissa regarda alors autour d'elle avant de continuer, je me contentais de la regarder avec toujours ce même calme :


-   Et à première vue, c'était bien la vérité ... Tu m'a l'air bien occupé ...  Je ne voudrais pas te gêner ... A moi que tu ne veuille que l'on discute un peu ... ?


Alors que j'allais répondre, une rafale de vent se levait, une poussière vient se loger dans mon œil, posant ma main sur l’œil droit, tout en gardant mon visage neutre. Ouvrant mon œil et l’élargissant un peu avec mon autre main, j'extirpe la poussière de mon oeil avec un peu de peine en lâchant une larme au passage. Suite à ça, j'allais de nouveau répondre mais Calissa reprit la parole :


-   Excuse-moi, je n'ai pas entendu si tu as répondu …


Elle n'avait pas remarqué que j'avais reçu un truc dans l’œil, tant mieux, ça évitera que je passe pour un idiot, je soupire un peu de soulagement avant de la regardait à nouveau et répondre à la chevalière en regardant les battisses se construire :



-  Ils ont pas l'air d'avoir besoin de moi... Mais au moins, je suis content qu'il accepte mon idée de foyer pour ces enfants... Tu ne me gêne absolument pas et je veux bien discuter avec toi. Mais discuter ici pourrais bien être vite agaçant avec ce vent et les bruits de construction... Si tu le permet, il serait préférable de trouver un endroit calme...


Je commençais alors à marcher, laissant ma cape blanche voler au gré du vent, puis m’inséra dans une ruelle ou on pourrait être au calme. Je m'adosse alors contre un mur d'une maison en ruine avant de reprendre la discussion avec Calissa, j'allais pouvoir en apprendre un peu plus sur la charmante demoiselle... 


-   Je suis désolé mais je ne te connais pas énormément, a vrai dire, je ne connais aucun des Saints Gold réellement, je ne comprends pas pourquoi, mais on dirait qu'on est tous un peu associable ces derniers temps... Peut être es ce à cause de la situation actuel ? Je l'ignore... Mais passons, que dirais tu qu'on fasse plus ample connaissance ? Par le biais de questions qu'on se poserait chacun son tour ? Ça pourrait être amusant...


Ce jeu de question réponse pouvait toute fois vite finir si je posais les mauvaises questions... Je voulais me rapproche le plus possible des autres chevaliers et je commence donc par Calissa des poissons... Mais il y en a un qui me fait peur... Enfin, ce n'est pas à proprement parler de la peur, c'est plus de l'angoisse... La personne en elle même n'a rien fait, mais son armure a beaucoup de chose à dire... Des choses qui me donnent des frissons dans le dos...


- Pourquoi es tu devenue une Saints ?
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 18:43
Le chevalier du Bélier me répondait qu'il n'avait pas d'obligation à aider à la construction puisque les hommes avait l'air de pouvoir se passer de deux bras, donc qu'il pouvait faire autre chose sans aucun problème. 
Mais il proposait que, pour pouvoir sans être gênés par le bruit ou le vent, de trouver un endroit plus calme. J'hochais la tête et le suivais jusqu'à atteindre une petite ruelle. Norio s'adossait à un mur, et j'en faisais de même contre le mur d'en face. J'attrapais la totalité de mes cheveux, et les ramenais sur le côté de mon cou, je ne voulais pas qu'il partent dans tout les sens à cause du vent de toute à l'heure, puis j'entendais le chevalier du Bélier s'adresser à moi :

-" Je suis  désolé mais je ne te connais pas énormément, a vrai dire, je ne connais aucun des Saints Gold réellement, je ne comprends pas pourquoi, mais on dirait qu'on est tous un peu associable ces derniers temps... Peut être es ce à cause de la situation actuel ? Je l'ignore... Mais passons, que dirais tu qu'on fasse plus ample connaissance ? Par le biais de questions qu'on se poserait chacun son tour ? Ça pourrait être amusant..."


Faire connaissance grâce à un système de question-réponse, c'est une bonne idée, au moins ça changeait des habituels :"Quel âge as-tu ?" et autres questions que l'on se posait lorsque nous étions enfants ... La première question ne mit pas longtemps avant d'arriver : Norio me demandait les raisons pour lesquelles j'étais devenue une Saints ...

-" Ah ... Ça va être un peu long à expliquer ... Disons que je pense qu'étant enfant, je ne devais pas être destinée à être un chevalier d'Athéna, mais ... Je n'ai aucun souvenir donc je ne peux pas l'affirmer ... Pour faire court, disons que je le suis surtout devenu pour mon maître, ce n'était pas vraiment un désir au début ... Et je vais te poser la même question tiens ."

Je souriais, j'avais peut-être une occasion d'essayer de connaître un peu une des personnes que je côtoyais sans jamais vraiment les fréquenter ... Avec mes deux mains je remettais mes cheveux naturellement dans mon dos, et attendais la réponse de Norio.
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 19:22
Adossé contre le mur, un pied dessus et les bras croisés, j'attendais la réponse de Calissa, qu'es ce qu'il l'avait donc poussé à devenir Chevalière... :

- Ah ... Ça va être un peu long à expliquer ... Disons que je pense qu'étant enfant, je ne devais pas être destinée à être un chevalier d'Athéna, mais ... Je n'ai aucun souvenir donc je ne peux pas l'affirmer ... Pour faire court, disons que je le suis surtout devenu pour mon maître, ce n'était pas vraiment un désir au début ... Et je vais te poser la même question tiens .


C'est alors qu'elle se mit à sourire... Un vrai sourire, visiblement elle était en confiance... Je fais toujours cette effet aux gens. Je sais pas si c'est mon caractère ou un don mais en tout cas, je fais sentir bien les gens. Mais sa raison ressemble à la mienne... Elle m'avait retourné la question... J’espère qu'elle va pas faire ça tout le temps...


-   Mon maitre, l'ancien chevalier du Bélier m'a récupéré alors que j'avais fui mon chez moi... Il m'a élevé et appris à devenir un Saint. Je suis devenu Saint non seulement pour rendre fier mon père adoptif mais aussi un peu par obligation...


Je décroise alors les bras et la regarde dans les yeux, contemplant une fois la beauté de la femme, je lui pose alors une autre question :



-   Es ce que tu as déjà pensé à faire autre chose dans ta vie que Saints ?

Moi le premier, je n'ai vécu que pour Athéna... Je n'ai jamais pensé faire quelque chose d'autre, et puis, en sachant toutes les aventures qu'on peut vivre en tant que Chevalier, pourquoi revenir à une vie normal remplie de problème... J'aurais peut être pu connaitre aussi mon première amour si j'avais eu une vie normal... Mais bon le destin à fait autrement et l'amour ne s'est jamais présenté donc, pourquoi je retournerais à une vie normal ? Je suis très bien comme ça...


Je regardais alors Calissa, en espérant juste qu'elle ne me retourne pas bêtement la question... Parce que là j'ai juste l'impression qu'il y a que moi qui m’intéresse à elle... ça serait sympa que ce soit réciproque pour justement évité qu'elle me repose ma question, je décide d'y répondre avant :

-  Personnellement, je n'ai jamais pensé à une vie normal... ça serait tellement ennuyant une vie de simple humain quand on connait l’existence des Saints...



Je décolle alors mon dos du mur, regardant le bout de la ruelle pour savoir si quelqu'un suivait cette conversation ou non, visiblement, il n'y avait personne et je ne sentais pas d'autres Cosmos... Calissa et moi étions seul...
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 20:19
La première question venait d'être résolue : finalement, nous avions un point en commun, nous sommes tout les deux devenus des chevaliers d'Athéna pour rendre fier quelqu'un ...

Puis il me posait la prochaine question, à savoir si je n'avais jamais pensé à faire autre chose dans ma vie si j'avais eu la possibilité de ne jamais être devenu un chevalier d'Or ... Difficile à dire, je n'ai jamais eu comme objectif que de donner mon maximum pour satisfaire mon maître, et depuis peu, alors que j'avais eu le droit de revêtir l'Armure des poissons, je ne faisais que m'entraîner, et prendre soin de mes roses, ma vie ne se limitait grossièrement qu'à ces deux choses ...

-"Et bien, je n'ai jamais vraiment pensé à faire autre chose de ma vie ... Ce que je fais actuellement me convient entièrement, surtout qu'elle réunit ma passion pour les roses à une vie que j'aime, alors je n'ai jamais penser à savoir qu'elle autre vie j'aurais pu avoir ... Et parfois, il vaut mieux se concentrer vers le futur, que d'essayer de s'imaginer ce que l'on aurait pu faire d'autre ou de regretter son passé ... Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ... ?"

Surement craignais-t-il que je ne lui retourne la question, si bien qu'il répondait lui aussi à la question avant que je n'eu le temps de lui poser. La réponse qu'il me donnait ne m'étonnais guère venant de lui, sans savoir pourquoi, j'avais l'impression que je connaissais déjà la réponse ...

Puis soudain je le vois s'agiter un peu et regarder le bout de la ruelle, sans doute pour vérifier si quelqu'un nous écoutais, mais qui voudrait entendre une conversation aussi banale entre le Bélier et les poissons ? Surement personne, mais il ne semblait pas penser la même chose ... Pour attirer à nouveau son attention, je décidais alors de lui poser une question :

-"Et bien, alors je vais te poser la question suivante ... T'es tu déjà attaché à une personne ? "

Je savais que cette question était un peu étrange, mais j'avais besoin de s'avoir si j'étais la seule à ne pas avoir de lien avec d'autres personnes, tant bien les chevaliers d'Ors que les personnes parmi la population locale de Rodorio ...
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 21:05
-   Et bien, je n'ai jamais vraiment pensé à faire autre chose de ma vie ... Ce que je fais actuellement me convient entièrement, surtout qu'elle réunit ma passion pour les roses à une vie que j'aime, alors je n'ai jamais penser à savoir qu'elle autre vie j'aurais pu avoir ... Et parfois, il vaut mieux se concentrer vers le futur, que d'essayer de s'imaginer ce que l'on aurait pu faire d'autre ou de regretter son passé ... Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ... ?


Sa réponse ne m'étonne même pas... On est tous pareil au final, nous vivons tous l'instant présent  et nous nous fichons ce que l'on aurait pu vivre en faisant autre chose. Nous avons tous fait des choix importants dans nos vies qui ont fait ce que nous sommes aujourd'hui... Il n'y a rien à regretter, et rien à demandé. Nous allons toujours de l'avant sans regardé derrière, même si parfois c'est dur... Mais alors que je m'étais perdu dans mes pensées, une question vient heurter mon havre de paix :


-   Et bien, alors je vais te poser la question suivante ... T'es tu déjà attaché à une personne ?


Il y eu alors un blocage neuronale pendant un court instant dans mon cerveau... Je regardais alors Calissa des Poissons dans les yeux et je lui répondis :


-   Dans quels sens ? Point de vu Amitié ? Amour ? Familial ? Autant répondre à tout... Je n'ai eu que mon maître pour famille, niveau ami je n'ai personne maintenant et niveau amour... Je ne me suis jamais intéressé au femme, j'étais trop concentré dans mon entrainement... Je n'ai jamais connue l'amour ni une véritable amitié. Ma famille sont tous les Saints sinon...


C'était limite un peu gênant de dire que j'étais en fait un associable puceau qui n'a jamais embrassé de femme... Mais bon, pourquoi le caché ? Ça ne sert à rien... Et puis ça se voit comme le nez au milieu de la figure... J'ai beau être un bon conseiller et un ami à qui ont peut tout dire, si j'ai personne sur qui je peux réellement compté... Avec son physique, Calissa a du avoir plus d'un amour... A quoi je ressemble devant elle... Malgré mes pensées, je gardais ce visage plein de quiétude et de bienveillance en attendant que Calissa ce moque de moi... Je n'osais même plus poser une question...
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 21:40
Je venais de lui poser ma question, et il semblait avoir eu un petit moment de réflexion, avant de répondre quelque chose qui sur le moment fut confus dans ma tête , mais que finalement je n'eu pas vraiment de mal à comprendre par la suite : Il était comme moi, sans vraiment d'ancrage, juste son maître.

-"Je vois, en fait tu es en train de me dire que tu n'a jamais ... avec une femme ? Après sa te regarde, mais tu as encore le temps pour. 

Voyant qu'il était un peu gêné par la tournure que prenais la conversation, je décidais de répondre à mon tour à la question, vu qu'il ne semblait pas décider à m'en poser une :

-"Bon, je vais y répondre aussi dans ce cas ... Je n'ai aucune famille, et heureusement pour eux ... Amitié, je m'attache peu au gens, ils peuvent être un moyen de nous faire plier face à un ennemi ... Et niveau amour, j'étais trop prise par mon entraînement pour y penser un seul instant ... "

J'avais remarquer que depuis le peu de temps pendant lequel on se parlait, il gardait toujours sur son visage en sentiment de calme, peut-être de bienveillance, et cela m'intriguait ...

-"Norio, t'es tu déjà énervée ... ? Tu m'a l'air d'une personne assez calme alors j'ai un doute .."


Sans savoir pourquoi, d'ordinaire j'étais plutôt du genre à peu parler aux gens, mais là j'étais un peu bavarde, et cela ne me ressemblait guère ... Je faisais quelques pas laissant ma cape virevolter dans mon dos, j'avais besoin de bouger un peu, mais attendait toujours la réponse du Bélier ... Puis je m'immobilisait, et croisant mes bras sous ma poitrine, je regardais mon homologue ...
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juin - 22:54
- Je vois, en fait tu es en train de me dire que tu n'a jamais ... avec une femme ? Après sa te regarde, mais tu as encore le temps pour.


Je me contentais de faire un non de la tête quand elle finit la question puis continue de la regardais dans les yeux, l'écoutant toujours attentivement :


-   Bon, je vais y répondre aussi dans ce cas ... Je n'ai aucune famille, et heureusement pour eux ... Amitié, je m'attache peu au gens, ils peuvent être un moyen de nous faire plier face à un ennemi ... Et niveau amour, j'étais trop prise par mon entraînement pour y penser un seul instant ... 


Puis il y eu un long silence... Calissa me fixa alors pendant quelques instant avant de me reposer à nouveau une question :


-   Norio, t'es tu déjà énervée ... ? Tu m'a l'air d'une personne assez calme alors j'ai un doute ..


Je hausse donc un sourcil, la regardant dans les yeux en lui répondant tout simplement :


- Je ne m'énerve qu'a de rare occasion, et encore, j'ai pas souvenir de m'être énervé contre quelqu'un... ça ne sert à rien la colère, ça n'attire que des problèmes et on réfléchi pas forcement aux conséquences de nos actes quand on est prit par ce sentiment assez fort... Et puis, mon maître était constamment calme lui aussi, je suppose que j'ai prit exemple sur lui inconsciemment... Et puis, rester calme peut apporter beaucoup plus d'avantage... Une meilleur analyse de la situation, élaboration plus rapide d'un plan, même en dehors de ça, la patiente est avant tout un avantage pour l'enseignement pour la futur génération... Tu comprends ?


C'est ainsi, c'est comme ça... Je suis quelqu'un de sage... Il me semble, sans vouloir me vantait, que je suis l'un des meilleurs parmi les douze quand il s'agit de réfléchir... J'évite un maximum le combat... Pourquoi combattre pour rien ? Autant faire en sorte que le sang ne soit pas coulé et que la situation s'arrange quand même... Je suis certes diplomate mais quand un ennemi se présente avec la conviction d'arriver à ses fins et que la diplomatie marche pas, je peux me montrer intraitable malgré le fait que je reste calme... Mais la je suis partie vraiment loin dans mes pensées, je secoue donc un peu la tête et regarde à nouveau Calissa :


- Mais dit moi, je ne te voie pratiquement jamais, tu reste constamment dans ta maison, qu'es ce que tu fait pour t'occuper ? Ça m'intrigue... Rester seul comme ça y a de quoi attraper la cerise...


Se couper du monde entier n'est pas forcement bon pour la santé moral... Moi j'essaye de me divertir en aidant les jeunes chevaliers ou en aidant le plus possible les villageois... Mais elle... Comment elle gère ça ? Sans amis, sans amour... Comment elle arrive à vivre sans parler à des gens ? J'ai limite de l'admiration pour elle... Mais pourtant elle est si belle... Pourquoi privé tout le monde de sa beauté... Sans me rendre compte, je m'étais un peu trop approcher de la Gold Saint, limite je l'avais plaqué contre le mur mais pas tant que ça, j'avais surement marché durant mes pensées... Ce que je peux être tête en l'air parfois... Je recule donc pour garder une bonne marge, me collant au mur et détournant le regard :


- Pardon... Je sais pas ce qu'il s'est passé...
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Juin - 18:34
Ma question sur le fait de savoir si mon interlocuteur c'était déjà énervé avait eu le don de le faire hausser un sourcil. 

- Je ne m'énerve qu'a de rare occasion, et encore, j'ai pas souvenir de m'être énervé contre quelqu'un... ça ne sert à rien la colère, ça n'attire que des problèmes et on réfléchi pas forcement aux conséquences de nos actes quand on est prit par ce sentiment assez fort... Et puis, mon maître était constamment calme lui aussi, je suppose que j'ai prit exemple sur lui inconsciemment... Et puis, rester calme peut apporter beaucoup plus d'avantage... Une meilleur analyse de la situation, élaboration plus rapide d'un plan, même en dehors de ça, la patiente est avant tout un avantage pour l'enseignement pour la futur génération... Tu comprends ?


J'hochais la tête, sa justification était tout à fait correcte, je ne pouvais le contredire ... Puis il me posait une question à nouveau : 

- Mais dit moi, je ne te voie pratiquement jamais, tu reste constamment dans ta maison, qu'es ce que tu fait pour t'occuper ? Ça m'intrigue... Rester seul comme ça y a de quoi attraper la cerise...


Ce que je faisais pour m'occuper ... Je ne savais quoi répondre, après tout, la solitude peut-être bénéfique pour quelqu'un comme moi ... J'avais parfois besoin de me retrouver seule avec mes roses pour réfléchir à certaines choses ... Et au vu de comment était certains de mes homologues chevaliers, il valait mieux rester dans son coin ...


-"Pour faire simple, j'y reste pour garder un œil en permanence sur l'évolution de mes roses, et aussi parce que je n'aime pas vraiment la compagnie de certains chevaliers ... Donc je consacre mon temps à mes roses, et à mon entraînement également, même si vous ne me voyez guère sortir souvent, je vais souvent m'exercer en plein air ..."

Pendant que je répondais à sa question, le chevalier du Bélier semblait dans ses pensées, si bien que je le voyais avancer, sans que ce dernier n'en ai conscience à première vue ... Au début je ne disais rien, mais j'allais très vite me retrouver coincée contre le mur à cette allure là ... Alors que je commençais à essayer de me décaler, Norio se repris et reculais de quelques pas pour retrouver sa place précédente :

- Pardon... Je sais pas ce qu'il s'est passé...


Je soupirais de soulagement, j'aimais garder le contrôle de tout ce qu'il se passait, et là ça avait été tout le contraire ...


-"C'est pas grave." puis je rajoutais en souriant :"Un moment d'égarement peut arriver à tout le monde, ne t'en fais pas."

Puis, un groupe d'enfant passait entre nous en courant. D'un coup d'oeil, je vis qu'un morceau de mur fragilisé par l'Attaque et les conditions météorologique allais se détacher et tomber sur l'un des enfants. J'estimais alors que le morceau allait tomber sur l'enfant qui était en dernier et à une bonne distance des autres.

Je criais un :"Attention !" avant de m'élancer du plus vite que je pu sur l'enfant pour le protéger de mon corps contre le morceau de mur. Un nuage de poussière se levait autour de nous sous la chute de se dernier qui était venu finir sa course contre mon dos, plutôt que sur la tête de l'enfant qui aurait eu plus de mal à s'en remettre que moi ...
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juin - 15:23
Beaucoup choisissent la solitude mais très peu la supporte, es ce que tu la supporte... Calissa...? Je me le demande... Personnellement j'essaye d'être un peu sociable avec les chevaliers du Sanctuaire ou justement le village de Rodorio. Mais qu'es ce que tu fais donc pour ne pas devenir à moitié folle...? La réponse ne tarda pas à venir :

- Pour faire simple, j'y reste pour garder un œil en permanence sur l'évolution de mes roses, et aussi parce que je n'aime pas vraiment la compagnie de certains chevaliers ... Donc je consacre mon temps à mes roses, et à mon entraînement également, même si vous ne me voyez guère sortir souvent, je vais souvent m'exercer en plein air ...

Puis, après ma petite scéne de plantage total du cerveau, Calissa lâcha un long soupire de soulagement, comme si elle avait peur que je lui fasse quelque chose... En même temps dans une ruelle sombre, un mec s'approche tellement de toi avec aucune expression sur le visage et qu'il te colle au mur, tu te pose quelques questions ! J'étais quand même un peu gêné quand même de l'avoir mis mal à l'aise... Mais je ne montrais aucune expression sur mon visage a part de la quiétude. Puis, elle me regarda avec un sourire en me disant :

- C'est pas grave. Un moment d'égarement peut arriver à tout le monde, ne t'en fais pas.


Au fond de moi, j'étais content qu'elle ne le prends pas mal, ça aurait était idiot de stopper cette conversation juste parce que je me suis perdu dans mes pensées et que je suis devenu pendant un instant un espèce de zombie... Je ne pu m’empêcher de sourire un peu. Mais soudain, mon sixième sens se mets en alerte, je regarde donc un peu aux alentours quand j'entends alors Calissa hurlait :

- Attention !


Un morceau de mur tombe alors sur un enfant qui tentait de rattrapais ses amis qui se sont arrêtés, d'une seconde à l'autre, Calissa attrapa l'enfant pour le protéger du morceau de mur qui se brise sur le dos de Calissa. Avec son armure, ce n'était rien du tout. Qu'es ce que j'avais fait pendant ce temps ? Je mettais mis devant les autres enfants pour par qu'ils se reçoivent des débris de murs dans la tête. Suite à ça, je me retourne vers la Gold Saint des Poissons, puis m'avance vers elle en regardant le garçon dans ses bras :


- Es ce que ça va ?


Puis je regarde Calissa et lui fait un sourire :


- Heureusement que tu étais la pour lui...

J'aurais pu sauvé cette enfant, mais Calissa a été plus réactif que moi... Mais bon, le résultat et là, c'est le principal... Mais je reconnait ces enfants... C'est ceux que j'ai vu tout à l'heure... Il faut donc s'attendre à ce qu'aucun parents ne viennent nous remercier... C'est quand même bien triste... Mais c'est la vie, et ils s'en remettront...

Je regarde alors le groupe d'enfant qui me regarde ainsi que Calissa avec des étoiles dans les yeux, ça faisait bizarre de voir ces regards remplie d’émerveillement... On dirait que nous sommes des super héro pour eux... C'est beau à voir... 
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juin - 18:54
Même si je n'aimais guère porter mon armure en dehors du sanctuaire à cause du regard parfois mauvais que nous portent certaines personnes, à cause du fait que nous protégions le sanctuaire au lieu des plus faibles, je dois dire que j'étais contente de l'avoir eu sur moi à cet instant car elle m'avait protégée du morceau de mur qui venait de s'écrouler. 

Me relevant en vitesse , je m'assurais que l'enfant allait bien, et dieu merci il n'avait rien ... Il faudra penser à démolir ou réhabiliter les ruines car une personne ne sera pas toujours là pour protéger les plus faibles en cas de chute de ces dernières.  

Je relevais la tête et voyais Norio qui s'était placé devant le groupe d'enfant pour les protéger également d'un débris de mur qui serait tombé plus loin. Inconsciemment, je gardais ma prise sur l'enfant, j'étais incapable de le lâcher. Je m'en aperçue quand mon camarade se rapprochait de nous et demander à l'enfant si il allait bien, je me rendais alors compte que je n'avais pas lâcher l'enfant, je le laissais donc. 

L'enfant repartait en courant vers le groupe d'enfant qu'il tentait de rejoindre plus tôt. Je souriais en les regardant, il y avait tellement d'innocence dans leur yeux, mais qui bientôt disparaîtra si le monde reste tel quel ... J'entendais alors une voix, celle de Norio, mais je n'entendais pas précisément ce qu'il me disait ... Les enfants venaient de partir en courant, surement pour aller jouer ailleurs.

Puis d'un coup, la luminosité autour de nous diminuait, quelque chose arrivait ... Je levais la tête et voyais le ciel s'assombrir de plus en plus, des nuages foncées commençait à prendre place au dessus de nos têtes. Un premier bruit sourd se fit entendre d'assez loin :j'en déduis alors qu'un orage se levait. En regardant à l'entrée de la ruelle, on voyait déjà les villageois commencer à s'activer pour tout ranger et se trouver un abris. Nous devrions peut-être en faire autant ... ?

-"Je pense que tu as dû entendre le tonnerre ? Je compte rentrer, rester ici alors que tout le monde est rentré ne servirait à rien ... Si tu me suis, nous pourrons toujours continuer notre petite discussion dans mon temple ... ?"

Un nouveau coup de tonnerre s'élevait également, il valait mieux commencer à rentrer avant de finir trempés ou frappés par la foudre ...
avatar
Norio

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 31
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Juin - 15:44
Alors que les enfants courent pour aller jouer ailleurs, le ciel commençait à s'assombrir... Levant la tête vers le ciel, je pouvais voir de sombre nuage recouvrir le ciel bleu... Comment ça se fait que le temps change du tout au tout comme ça... Qu'es ce que ça veut dire ? Un présage ? Ou juste une farce de la météo ? Soudain, flash blanc se fit voir suivit d'un grondement de tonnerre... Un orage arrivait, et il n'était plus très loin... La population de Rodorio commençait à disparaître dans les rues... Le peu de maison qu'il y avait encore debout se retrouver remplie de personne à craquer... 


Il fallait vraiment que les reconstructions se finissent au plus vite, ils ne peuvent pas vivre comme ça éternellement... Si ça continue, on risque de se retrouver avec une révolte de Rodorio et Athéna ne pourra pas ignorer ceci... Même si nous pouvons les repousser facilement, nous ne pouvant pas laisser ces gens ainsi... Ce n'est pas moral, ce n'est pas humain... 


C'est alors que Calissa me propose d'aller dans son temple  pour poursuivre la conversation... Aller dans le temple des poissons ? Ça c'est une occasion... Et puis, il doit y avoir une belle vue du haut de la douzième maison du zodiaque... Un nouveau coup de tonnerre se fait entendre et une fine pluie commence à tomber, les fines gouttes commençait à ricocher sur mon armure, il n'y avait pas beaucoup de goutte mais c'était le signal pour dire qu'il fallait rentrer... 


Calissa avait déjà pris la route pour le Sanctuaire, alors pourquoi pas continuer cette conversation ? Et puis, je sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit d'aller avec elle... Trottinant un peu pour la rattraper, je me positionne à côté d'elle, tout les deux en armure d'or, nous retournons au Sanctuaire, mais j'avais envie de continuer cette conversation maintenant, hélas, Calissa n'avait visiblement pas envie de parler en marchant, voulant rentrer au plus vite à son temple. 


La pluie commençait à s'intensifier, je décide donc d’arrêter Calissa en posant ma main sur mon épaule, puis utilise mon don de téléportation pour aller à la maison des poissons ! Un bulle bleu éclair commence à nous envelopper, puis, en un instant, Calissa et moi même traversons l'espace temps pour se retrouver devant le temple des poissons. Je commence donc à avancer pour entrer dans le temple, tout en regardant Calissa :


- Nous allions pas faire tous le trajet sous la pluie quand même, maintenant nous pouvons continuer cette petite conversation...


Je la regarde donc dans les yeux, à l'abris sous le toit de la maison des poissons avec un léger sourire et cette même quiétude dans mon visage. C'est vraiment bizarre mais je sens qu'il va se passer beaucoup de chose dans ce temple... Bonne ou mauvaise, je l'ignore, mais pour la première fois depuis longtemps, je suis impatient de savoir ce qu'il va se passer...

Culpabilité et Reconstruction... [LIBRE]