avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t23836-xanthos
Meliodias

Date d'inscription : 28/04/2005
Nombre de messages : 12197
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Juil - 16:35
Cela faisait maintenant plusieurs semaines qu'il avait quitté cette endroit. Lieu où jadis son vieux maitre venait se recueillir pour faire le vide sans nul doute dans sa tête.
Malthaël avait également rencontré un autre disciple de l'ancien Saint de la Balance qui maintenant lui a succédé.
Le guerrier solitaire était quelque peu amusé par la situation, car depuis son passage au Cap Sounion de nombreuses choses sont arrivées.
La destruction du sceau d’Athéna libérant les armures d'un autre temps. Ce lieu était donc sa destination finale et le but concret d'une longue épopée.

Il connaissait maintenant le chemin pour se rendre dans ce vieux Colisée. Malthaël était animé par son devoir.
Entrant dans l'édifice, il marcha vers le lieu maudit par Athéna. Il continua son chemin vers le sceau de la déesse de la guerre.
L'ironie du sort a voulu que ce lieu soit celui où son maitre méditait. Il n'aurait jamais pensé un seul instant du destin qui lui était confié.

Malthaël arborait fièrement son armure renforcée par la destruction du sceau et prit place finalement devant la prison d'Athéna.
Il déchira une nouvelle fois cette protection de la déesse et ouvrit une porte qui libéra de nombreuses âmes scellée depuis des siècles.

Son but était atteint mais, une étrange sensation lui parcourait le corps depuis quelques temps.
Le Guerrier semblait être épier par une personne et trouvait cela assez agaçant. Il détourna le regard pour faire un balayage rapide des lieux et se tenait prêt à faire face à cet individu.
La perturbation cosmique survenue après la libération des âmes fit que Malthaël n'allait pas être seul très longtemps ! Il savait que les Saint d'Athéna n'allaient pas rester les bras croisés devant la destruction d'un des sceaux de leur déesse !

Il sortit du lieu et attendit patiemment la venue de ses visiteurs. Il était maintenant temps de faire face et d'ouvrir la voie à un autre futur !
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Juil - 12:25
Plusieurs semaines... Voilà le temps qui s'était déja écoulé depuis que le Chevalier de la Balance avait fait la rencontre du guerrier solitaire au vieux Colisé, maudit par Athéna. Il avait beaucoup repensé à cette rencontre et à ce nouveau potentiel ami. Ezell était ensuite reparti en Chine poursuivre son entrainement et méditer, encore et toujours, à côté de la cascade où son maître lui avait tout appris.

C'est pendant son retour, alors qu'il traversait Rodorio, qu'il avait ressenti cette sensation plus qu'anormale. Un frisson lui avait parcouru le corps, de la tête aux pieds, glaçant son sang et provoquant chez lui un sentiment de malaise grandissant. Un mauvais pressentiment... une perturbation cosmique trop grande pour être anodine.

Le jeune Gold se mit en quête d'un endroit calme, à l'abri des regards, et comme il ne trouvai aucune cabine téléphonique (et qu'il ne portait pas de cape...), il s'enfonça dans une ruelle sombre. Il mit peu de temps pour revêtir son armure et cacher sa Box avant de se presser vers le sanctuaire.
Ce sentiment en lui ne faisait que grandir, l'oppressant de plus en plus.

"Mais qu'est-ce qui se passe ?"

A mesure qu'il approchait de l'entrée du Sanctuaire sacré, entre les colonnes sculptées et les marches blanches, il ressentit un cosmos familier. Hormis ceux des autres Golds d'Athéna, il ne connaissait encore que très peu d'aura d'autres chevalier. Mais celui-ci avait laissé une empreinte particulière dans sa mémoire...


"Malthaël... ???"

Il ralentit sa course en apercevant la silhouette en armure qui se dessinait dans l'horizon. En ralentissant jusqu'à marcher, il s'approcha du guerrier solitaire.


"Malthaël ? C'est bien toi ? Te voici déjà de retour au sanctuaire?"

Il marqua quelques secondes d'arrêt, observant son compagnon de la tête aux pieds.


"Je ne reconnais pas ton armure, qu'est-ce qui t'es arrivé ? Peut importe, ce n'est pas le plus important pour le moment, j'ai ressenti quelque chose de vraiment inhabituel venant d'ici et puisque tu es là et que tu as l'air en pleine forme (Ezell observa une nouvelle fois la protection du guerrier), tu pourrais m'aider à savoir ce qu'il se passe."

Attendant la réponse de son camarade, il reprit brièvement.


"J'aurais aimé t'accueillir mieux que ça et avoir le temps de te saluer comme il se doit, mais le temps presse, cette perturbation m'inquiète vraiment."
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10057
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Juil - 16:55

Après avoir réussi à se faire prendre en course par un groupe de touriste afin de rejoindre Athènes, Seishiro prit la route qui le mènerait au Sanctuaire d’Athéna. Il en connaissait la vague position grâce à ses lectures et, surtout, il se fiait aux énergies qu’il ressentait. Il n’avait guère besoin de se concentrer spécialement pour ressentir la perturbation qui se dégageait de là-bas. Une puissance proche de celle qui était présente au Cap Sounion, régnait aussi au Sanctuaire.

- * J’espère qu’il est encore là. *

- * Là ou pas là, sois prudent. *

La discussion venait vraiment naturellement désormais. La présence du Byakko n’était finalement pas dérangeante pour Seishiro, elle était même étrangement rassurante. En symbiose toujours plus forte, les deux entités arrivèrent aux abords des terres sacrés d’Athéna.

- * Sois discret surtout. Il ne faudra pas qu’on te prenne pour un ennemi. *

Le Japonais acquiesça silencieusement et inspira longuement. De cette manière, il réduisit sa pression spirituelle à un degré quasi indécelable. Son rayonnement cosmique se réduisit aussitôt, sans qu’il ne perde l’accès à sa puissance. Lorsqu’il se remit en mouvement, il le fit d’une manière bien plus furtive. De l’endroit où il se trouvait, il pouvait déceler la présence d’un petit village en contrebas. Le chemin qui l’intéressait se trouvait lui de l’autre côté : en direction des maisons des Chevaliers d’Or. Il doutait d’avoir à pénétrer dans la première demeure, l’énergie était bien trop puissante pour se trouvait après un tel lieu. Non, sa prochaine étape serait en amont du long chemin sacré.

Il arriva donc en vue d’un large champ de ruines donc le passé avait dû être glorieux. Il s’étonna de ne pas avoir rencontré qui que ce soit jusque-là mais ressentait des présences proches, certainement sur le lieu qui l’intéressait. Seishiro comprit qu’il s’agissait certainement d’un antique colisée, qui ne devait plus servir depuis bien longtemps. Deux êtres à la puissance significative s’y trouvaient. L’un d’eux portait une armure d’Or où des armes étaient visibles. L’autre, portait une armure curieuse dont le Japonais ne put reconnaitre l’appartenance. Sa forme n’indiquait pas une armure de Saint.

Le Tigre Immaculé continua d’avancer en conservant son cosmos masqué. Il ne se découvrirait que lorsqu’il se aurait pénétrer à son tour dans le colisée. La chose arriva rapidement…

- « J'aurais aimé t'accueillir mieux que ça et avoir le temps de te saluer comme il se doit, mais le temps presse, cette perturbation m'inquiète vraiment. »

… Ce fut les mots que Seishiro entendit lorsqu’il fut assez proche et ce fut le moment où il se révéla. Il laissa son énergie reprendre son degré habituel et se révéla en pleine lumière.

- « Cette perturbation inquiète beaucoup de monde… Bonjour messieurs, je suis Seishiro Aoki et j’enquête sur les derniers évènements qui se sont produits au Cap Sounion et ici… »

Seishiro se tourna vers le guerrier en armure inconnue afin de s’adresser pleinement à lui.

- « … Et quelque chose me dit que vous devez en être la cause… »

Le ton se voulait neutre, ni menaçant, ni complaisant. Le Japonais ne savait pas encore à quoi s’attendre en ce qui concernait les deux chevaliers présents. S’ils étaient alliés et menaçant, le combat à venir se révèleraient extrêmement délicat pour lui…
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t23836-xanthos
Meliodias

Date d'inscription : 28/04/2005
Nombre de messages : 12197
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Juil - 18:26
Assis comme un gros sac en plein milieu des débris de cet étrange lieux. Malthaël attendait avec amusement les premières personnes concernés par sa présence.
Il ne fallu que peu de temps pour un Chevalier d'Or vienne intercepter sa personne et la surprise n'en fut que plus délectable !

Ezell son frère d'armes si on peut dire ça est le premier sur les lieux. Malthaël observait avec intérêt son jeune ami et attendait avec impatience sa réaction.
Le Chevalier d'Or de la Balance fut surpris par la présence du jeune guerrier. Quelques jours se sont écoulés depuis leur rencontre et de nombreuses choses se sont également dérouler.

Il se leva en arborant fièrement sa protection et scruta son homologue Saint. Souriant et amusé par la situation, le guerrier marcha quelques pas pour faire face à son vis-à-vis.
Les premières paroles du Gold Saint furent pour constater la situation puis l’intérêt du chevalier se porta sur la protection de Malthaël.

En effet de nombreuses choses se sont passées... Il éclata de rire non pas par égocentrisme mais, a cause du destin... Depuis le début, Malthaël savait que le sort se jouait de lui.
Ezell qui porte les péchés de ses prédécesseurs envers la fratrie du guerrier errant...

Quelques instants après l'apparition d'Ezell une autre personne se pointa sur les lieux. Apparemment ses actions n'étaient pas passer inaperçu... Qu'importe son dieu serait amusé de voir que de nombreuses personnes portent intérêt à son retour sur Terre.
Malthaël n'était que son messager et pour l'heure les premiers contacts avec ses rivaux devaient être établis !

Cet individus était assez calme d'apparence mais, ce mec était perspicace... Il n'avait pas tarder a faire la jonction entre lui et les derniers événements sur Terre. Certes l'impact de ces faits n'étaient pas inquiétant pour l'avenir de la planète mais, cela pourrait être amusant par la suite.

Malthaël allait finalement répondre aux deux personnes lorsqu'un autre taré fit explosé son cosmos. Le Guerrier se tourna vers la direction des douze maisons et perçu avec intérêt la puissance qu'avait été envoyer. Un signal ? C'est ce que pensa Malthaël car ça ne suivait pas de direction précise.
Apparemment d'autres événements frappent le Sanctuaire... Finalement le jeune homme prit enfin la parole pour clarifier les choses.


"Eh bien eh bien... Je ne pensais pas te revoir si tôt Ezell et apparemment ça bouge chez toi... Ma présence ici n'est toujours pas néfaste au Sanctuaire du moins pour le moment et surtout tout dépendra de vous.

T'as vu elle claque hein ?! Si tu veux c'est la même que tu as pu voir la dernière fois sauf que maintenant son âme est revenue à la vie... Le sceau d'Athéna n'était pas si puissant visiblement !
Bref je n'aime pas tourner autour du pot et pour tout vous dire je suis la réincarnation d'un Seigneur de Guerre. Un peu comme Athéna, lorsqu'elle s’éveille au sein d'une personne.

Oué Guerre donc tu dois faire le lien si t'es pas bête !


Il prit un léger temps de pause avant de poursuivre son monologue. Malthaël devait clairement expliquer la situation pour que ça ne soit pas une affaire trop brumeuse. Après tout il devait bien ça a Ezell qui l'a accueilli.

"Lorsque tu m'as invité a te suivre vers ce Colisée je ne savais pas ce qui allait m'arriver... En effet notre maitre aimait cet endroit mais, je n'aurais jamais cru qu'il pouvait surveillé ce sceau. Jusqu'à ce jour je savais même pas ce que c'était ! Tu peux comprendre ma surprise lorsque je me suis éveillé en tant que Berserker. Pouf tout d'un coup c'était clair dans mon esprit et des souvenirs d'une ancienne vies me sont apparus.
Et l'armure que tu portes a du en quelque sorte m'aider a comprendre qui j'étais réellement. Vu que c'est l'Armure de la Balance qui fut responsable de la débâcle de nos guerriers il y'a des siècles.


Il révéla ainsi son dieu protecteur mais, il devait également clarifier les choses et faire en sorte qu'Ezell et Seishiro comprennent pourquoi Arès a souhaité s’éveille maintenant. Lui qui a attendu des siècles avant de revenir sur le devant de la scène.

"Finalement notre maître avait du sentir l'aura qui sommeillait au plus profond de mon âme. Après tout il était pas con ce type et surveiller cet endroit et me recueillir était sans doute la meilleure solution pour faire retarder l'inévitable.

Ma mission était très simple, je devais avant tout libérer les Animas de mes frères et la mienne par la même occasion. Elles furent scellées par Athéna après la guerre contre les Berserker. Une fois les Animas revenue à la vie, il ne me restait plus qu'a éveillé les âmes de mes frères... Et en détruisant cet endroit c'est chose faite !

Pour finir sur cette mise en bouche, mon Anima est celle de Phobos. J'espère que j'ai répondu à vos questions... Et je pense que vous allez en avoir d'autres n'es-ce pas ?
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Juil - 16:09
Très peu de temps après l'arrivée d'Ezell face à Malthaël, un nouvel individu se presenta à eux. Un japonnais visiblement, qui s'introduisit comme étant Seishiro Aoki, enquetant sur les récents évenements. Puis il en vain très vite à accusé le guerrier errant d'être la cause de tout ceci. Alors que le chevalier d'Athéna allait prendre la parole pour défendre son ami, de violentes explosions survinrent au dessus des 12 temples.

D'abord inquieté par une telle démonstration de puissance, Ezell ne put s'empecher d'admirer rapidement la subtil beauté de cette technique. A ça connaissance, et surtout de par les enseignements de son maître, il s'avait qu'un tel prodige était l'apanage du chevalier d'Or des Gémeaux. Les explosions ne visant rien de particulier, il ne sagissait pas d'un combat, et il fallut tout aussi peu de temps au Gold Saint pour savoir qu'il sagissait d'un appel. Un évenement important requierait la présences de tout les gardiens du zodiaque.

Alors qu'il allait reprendre la parole pour tirer au clair la situation, le guerrier à l'armure inconnue le devança. Il parla surtout en direction d'Ezell, laissant le nouveau venu écouter ses paroles. Bien qu'assurant que sa présence n'était toujours pas hostile au Sanctuaire, le "du moins pour le moment" commença à inquiter le jeune Saint. Il fut ensuite question de Sceau d'Athena briser, de reincarnation du Seigneur de Guerre et de Berserker... Malthaël évoqua ensuite leur maître et sa mission de protection, de ce lieu à part du Sanctuaire.

Tout commençait à prendre forme dans la tête d'Ezell et il remit rapidement les pièces du puzzle dans le bon sens. A mesure que l'Anima de Phobos, comme le guerrier c'était lui même présenter, continuai d'expliquer ses actes, La Balance avait fait un pas en arrière. Il n'en avait pas été conscient sur le coups, mais la situation commençait à devenir compliquée. Le chevalier sans Dieu qu'il avait acceuilli plusieur semaines avant au Sanctuaire, pour faire son deuil, était devenu un potentiel ennemi d'Athéna...et ce japonnais dégageait une puissance bien trop forte pour être un simple enqueteur. Même si pour le moment aucun des protagonistes n'était agressifs, il ne faudrait pas grand chose pour que le dialogue dégénère...Se tournant vers Malthaël, le Gold prit la parole, effaçant tout sourir de son visage.

"Tu es en train de me dire qu'Ares s'est éveillé...et que tu lui à permis de libérer son armé pour prendre les armes à nouveau. Même si je suis convaicu que tu ne feras pas de grabuge ici aujourd'hui, permet moi de douter des intentions de ton Seigneur vis à vis d'Athéna et du monde..."

Il ne laissait rien paraître, mais à l'intérieur Ezell éprouvait une grande tristesse. Un sentiment de trahison engloutissait son esprit. Une trahison de son maître d'abord qui ne lui avait jamais parlé de cette mission et de la prison des Animas d'Ares. Il aurait pu continué de veiller sur ce sceau après la mort de Kasabian...peut-être n'avait -il tout simplement pas eu le temps de le lui dire...il se sentait ensuite trahi par son "frère", ne pouvant s'empecher de penser que ce dernier l'avait manipuler depuis le début pour arriver à ses fins. Le visage toujours fermé, il reprit.

"Que veux tu au juste ? Quelles sont les intentions d'Arès ? Tu aurais très bien pu disparaitre après avoir briser le sceau, pourquoi être resté ?"

Ezell soupira, ne pouvant plus cacher son désaroi

"Je suis désolé mon frère, et ce n'est pas contre toi personnelement, mais si tu es maintenant un défenseur du Seigneur de la Guerre, je crains que je ne puisse plus t'acceuillir ici... et si jamais tu devais revenir un jour en ce lieu saint, je serais obligé de te considérer comme un ennemi potentiel du Sanctuaire. Crois bien que cette situation me désole et que j'aurais apprecier te connaître mieux et dans d'autres circonstances..."

Il se tournai maintenant vers Seishiro. Arborant à nouveau un air très sérieux et concentré.

"Et vous, que voulez vous faire à Malthaël ? N'essayez pas de me faire croire que vous enqueter pour un organisme privé. Je peux sentir votre énnergie et je sais que vous êtes un éveillé. Mais vous ne portez ni armure, ni surplis, ni écailles, ni aucune autres des protection que je connais. Vous feriez bien de nous en révélé un peu plus sur votre appartenance et sur le Dieu que vous servez... et n'oublié pas une chose tout les deux... Vous êtes ici dans le Sanctuaire sacré d'Athéna, ma maison, mon territoire...je garde cet endroit avec onze de mes semblables et je le défendrai jusqu'à ma mort comme mes prédesséceurs avant moi. Et je ne tolèrerai aucun écart..."

Ce ton ne lui ressemblait pas, il n'était toujours pas agressif, juste un peu menaçant. Mais aux vues des dernières révélation de son ami et de la présence d'un chevalier inconnu au Sanctuaire, il devait jouer son role de gardien jusqu'au bout.

"Et je vous prierai d'être précis et concis tout les deux avant de quitter ce lieu définitivement, je suis attendu."

Son regard passa d'un chevalier à l'autre plusieur fois avant de s'arreter sur Malthaël. Plongenant son regard dans celui du guerrier d'Ares, il espèrait y voir une lueur d'espoir. Un espoir que Malthaël ne lui en veuille pas trop et que leur chemin se recroiserait un jour, pacifiquement.

(/hrp alors désolé, déjà que je suis une brèle en orthographe, j'arrive pas à me connecté au correcteur avec mon portable en 3g...et avec 40 de fièvre là je peux pas faire mieux/hrp)
avatar
KaminoChevalier de Bronze du Dragon
Chevalier de Bronze du Dragon

Date d'inscription : 22/06/2014
Nombre de messages : 349
Age : 30
Double Compte : Non

Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Juil - 7:57
Kamino avait rejoint le sanctuaire d'Athéna, il était arrivé à la suite du japonais.
Tout le long du trajet il avait ressenti des perturbations dans son Enuma, quelque chose semblait le troubler, son armure l'avait quitté pour rejoindre Ubar.
En temps normal il serait reparti la bas pour s'informer du phénomène, mais il avait plus que la flemme de reprendre le bateau alors qu'il venait tout juste d'arriver. Il lui faudrait plusieurs jours pour regagner l'Arabie Saoudite, alors que des tempêtes sévissaient en méditerranée.
Dépité par ce qui venait de lui arriver, il s'était quand même décidé de rejoindre les marches du sanctuaire, peut être en ce lieu il aurait une réponse à ses questions ? On disait que les Saints d'Athéna possédaient des dons évidents pour réparer les différentes armures.




Sa mission d'infiltration était mise de côté, de toute façon sans armure il ne pouvait pas aller bien loin et il ne valait mieux pas entamer un affrontement sans en savoir plus sur la chose.
Il ne cachait plus son énergie, de toute façon en plein sanctuaire mieux valait ne pas montrer d'intention hostiles. Il avait beau être l'un des plus puissants Daeva, en plein territoire ennemi et sans armures il ne ferait pas le poids. Et l'on disait des Golds saints qu'ils étaient les plus terrifiants adversaires.
Kamino arriva donc sur l'entrée du sanctuaire, devant lui trois individus ce faisaient face, Seishiro le japonais qu'il avait rencontré un peu avant et qui n'avait pas voulus lui révéler son origine et deux inconnus qui semblaient tous les deux puissants.
Kamino reconnu chez l'un des deux hommes le puissant cosmos qu'il avait ressenti auparavant dans les ruines du cap Sounion. Cet homme avait dégagé une telle puissance que les lieux étaient irradié de son cosmos.
Le troisième homme était surement un chevalier d'or, la puissance qu'il dégageait était impressionnante.




Au loin l'énergie d'Elvira résonnait, une vive douleur envahit Aiden et celui-çi tomba au sol, ce sentant vidé de son énergie, l'Enuma de Marduk quittait le corps de son porteur, laissant une enveloppe vide de cosmos.
Sous la pression de son ancien Enuma Aiden tomba au sol évanouis.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10057
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Juil - 12:06

Seishiro ressentit la puissance du cosmos au moment où il vit les lumières en provenance du Sanctuaire. Etait-ce une attaque ? Non, ça ressemblait plus à un signal, peut être pour un rassemblement. Quoi qu’il en soit, les paroles du guerrier non identifié confirmèrent que les deux hommes se connaissaient. Le dénommé Malthael cherchait à certifier qu’il n’était pas là pour nuire au domaine sacré que le chevalier d’or était chargé de défendre mais ce qu’il révéla, pouvait clairement laissé penser le contraire.

Arès était de retour…

Voilà ce qu’était ce guerrier : un Berserker, un porteur d’Anima. Le Japonais ne se serait jamais douté que la mission confiée par Izanagi le mènerait sur les traces du réveil d’un Dieu. Le chevalier d’or de la Balance était aussi surpris que lui et son attitude montrait une méfiance nouvelle. Arès et Athéna avaient mené de nombreuses guerres l’un contre l’autre et une animosité né de celles-ci demeurait vivace au sein des forces du Sanctuaire. Si le Dieu de la Guerre se manifestait de nouveau, il y avait fort à parier qu’Athéna se dresserait sur sa route. Pour Seishiro, les choses étaient différentes. Tant que l’un ou l’autre Dieu ne menaçait pas l’équilibre désiré par Izanagi, ils ne seraient pas ses ennemis.

- * Méfie toi du chevalier d’Or. Il me semble jeune et impulsif. Ses questions pourraient faire dégénérer les choses ici. *

Seishiro s’abstint de répondre mais fit comprendre son accord aux propos du Byakko. Ce fut à la balance qu’il répondit.

- « Vos questions sont justes Chevalier d’Or. Je ne suis effectivement pas qu’un simple enquêteur. Je suis aux ordres du créateur du monde, le divin seigneur Izanagi… »

Cacher l’identité de son souverain n’était plus de mise désormais. Il devait faire comprendre qu’il ne représentait pas une menace.

- « Vous connaissez déjà mon identité, mais sachez que je suis le gardien Céleste de l’ouest porteur de la Yoroi du Byakko. Je ne suis pas ici pour vous nuire en quelque façon que se soit et je ne veux rien de particulier au Berserker. Mon Dieu m’a chargé d’identifier les perturbations qui ont lieu récemment et c’est maintenant chose faite. Le réveil d’Arès est inattendu mais tant que ni lui, ni Athéna ne cherche à empêcher l’équilibre, je ne serais pas un ennemi. »

Seishiro sentit le Byakko se mouvoir sur son dos de nouveau. Le Tigre Immaculé de l’Ouest était près à montrer les crocs au moment où Seishiro le désirerait. Ce dernier avait déjà la main sur la poignée de son arme, juste au cas où.

- « Dans le cas contraire, que nous nous trouvions sur les terres saintes du Sanctuaire n’y changera rien : je vous mettrais à mort ici même ! »

Ses paroles pourraient être identifiées comme des menaces, ainsi le Japonais rajouta une chose afin de ne pas faire éclater la bulle de tension qui planait.

- « Mais ceci n’est pas ma mission première, si vous quittez tous deux les lieux, j’en ferais de même et sans grabuges. »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t23836-xanthos
Meliodias

Date d'inscription : 28/04/2005
Nombre de messages : 12197
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Juil - 15:54
Les menaces d'un inconnu sonnent agréablement bien aux oreilles du Berserker de Phobos. Après tout la peur ne peut pas avoir peur ! Qu'importe passant outre ces vaines menaces, Malthaël écoutait avec une oreille intéressée les diverses réactions face à l’éveil des Berserker d'Arès.

Si les propos de Seishiro l'avaient amusés, ceux d'Ezell lui firent cracher un long soupir...
Encore les mêmes rengaines et craintes. C'est bien les Saint pensa notre jeune ami.
Peur de l'inconnu ou peur de ce que peut devenir Arès ?

Le temps c'était écoulée depuis la défaite du dieu de la Guerre lors de ce qu'on appelle encore : La guerre sainte la plus sanglante.
Bon après tout il faut rendre à César ce qui est à César et le nerf de la guerre restera bien-sur les conflits. Mais, il y'a quelques petites subtilités que notre jeune Malthaël ne dévoilera surement pas maintenant.

Après tout il était là juste pour observer les réactions... Voir Athéna être mise en échec sans entrer en Guerre était également une petite réjouissance que dégustait le Berserker.
Quelques temps après la fin des échanges entres les trois compères, notre jeune guerrier prit de nouveau la parole et interpella directement son "frère"


"Je me doute bien que ma présence est quelque peu gênante mais, mon frère... Si Athéna ne désire pas contrarié mon dieu, il vaudrait mieux que tu sois plus receptif à ce que je vais te dire.
Si Athéna désire de nouveau une guerre avec Arès. Tu t'y prends très bien ! Sérieusement, pourquoi croire que nous sommes ici en tant qu'ennemi ? Même si la défaite que nous avons connus jadis est quelque peu...Comment dire sans être réellement vulgaire... Hum, embarrassante... Oué ça va mieux je crois !
Il n'en éprouve aucune haine envers Athéna ou même vous autres Saints... Pour l'heure nous reprenons nos marques dans un monde que nous avons quittés depuis des siècles. Lorsque Arès aura connaissance de tous les mouvements sur Terre. Il agira en conséquence et peut être que tu seras heureux de voir qu'un Berserker et un Saint peuvent s'entraider... Quoi que personnellement un Berserker n'a besoin de personne."


Il s'avança de quelques pas pour être proche des deux guerriers et reprit après un court moment de répit :

"Pour conclure, tu n'as absolument rien à craindre d'Arès et de ses Berserker tant qu'Athéna n'entre pas dans les projets de mon dieu.

*Fais face à Seishiro* Et pour te répondre l'ami, finalement nos sommes plus proches que tu ne le penses... Vous cherchez l'équilibre nous aussi ! Enfin en quelques sortes ha ha...
Et si un jour votre équilibre est menacée bah ma foi ça sera avec un grand plaisir que je m'amuserai avec vous ! Après tout j'ai jamais combattu de Nyorais dans mes autres vies...
Ca peut être fun tout ça !"


Il se mit à rire avec légèreté, le Berserker était on ne peut plus honnête avec ses interlocuteurs. C'est surement une qualité mais, un guerrier ne ment jamais ! L'honneur n'est pas dans le mensonge et la tromperie n'est pas une fierté que peuvent se vanter quelconque Berserker.

Ayant terminer ce qu'il avait à faire en ces lieux, Malthaël attendait avec impatience la réaction de ses deux amis et fera route vers sa demeure...

InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Aoû - 11:17
Le guerrier de la Balance avait voulu réagir aux menaces du Japonnais qui osait prétendre pouvoir le mettre à mort ici et maintenant, mais Malthaël avait reprit la parole, et il l'écouta attentivement. Son discours fut plutôt bref et Ezell se sentit mal à l'aise d'un coup. Il est vrai que depuis leur nouvelle rencontre, celui qui s'est montré le plus agressif... c'était bien le Saint. Le Berserker avait même attendu un représentant du Sanctuaire et n'avait jamais caché son identité ou ses intentions.

Bien que le défenseur d'Athéna avait l'impression d'avoir fait son travail, il se dit que sa réaction devait être un peu excessive. Il baissa la tête un instant, un léger sentiment de honte sans doute, mais la releva bien vite affichant un demi-sourire un peu gêné. Il s'adressa à Malthaël.

"Tu as raison mon frère, je n'ai pas été le meilleur hôte pour accueillir des émissaires d'une autre faction... Crois bien que je m'excuse de ce comportement et j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur, *se tournant vers Seishiro* de même pour vous cher Gardien Celeste du Byakko, si vous venez ici en paix, c'est en paix que je vous accueillerai, veuillez pardonner mon comportement.

Reprenons sur de bonnes bases."

Ezell afficha un large sourire, qui n'était qu'à moitié feint, restant sur ses gardes comme tout bon protecteur. En s'inclinant respectueusement devant le Nyorai, comme ça doit être la coutume chez lui, il s'adressa à lui.


"Seishiro, bienvenue au Sanctuaire d'Athéna. Notre vocation n'est pas la guerre et si votre Seigneur ne désir que l'équilibre du monde et de ses forces, sachez que je serais ici votre interlocuteur le mieux choisi. En effet, qui de mieux que le Chevalier de la Balance pour parler d'équilibre. Haha"

Un petit rire sincère sortit de sa bouche tandis qu'il fermait les yeux, frottant l'arrière de sa tête avec sa main droite. Reprenant son sérieux il continua.


"Vous avez la réponse à votre question. C'est effectivement mon ami ici présent qui à causé tant de trouble à travers la Grèce. Bien que jen'apprécie pas ses méthodes, il est vrai que personne à ma connaissance n'ai été blessé et qu'il n'a nullement cherché à profiter de sa nouvelle puissance pour nuire au monde. Vous êtes donc libre de retourner faire votre rapport à votre Dieu. Si toutefois vous vouliez rencontrer le représentant d'Athéna, je ne pense pas que se soit un problème, mais il faudra revenir avec une délégation officielle. Je ne peux mener un guerrier seul à travers les douze temples."

Ezell se retourna vers l'anima de Phobos.


"Chevalier d'Arès, mon frère, bienvenue à toi également. Pardonne mon agressivité mais admet que si un des Chevalier d'Athéna venait sur le territoire des Berserkers pour briser un sceau qu'Arès à lui-même placé, il n'aurait surement pas été reçu avec la même indulgence que toi ici. Tu es resté au Sanctuaire un moment, surement pour rencontrer quelqu'un. Pareil que pour notre ami, si tu souhaites entrer ici il te faudra te présenter officiellement et revenir avec les paroles de ton Dieu."

Il soupira un instant, laissant retomber la pression. Il regarda une dernière fois ses camarades et termina son monologue.

"Cette journée aura été riche en information et je suis content qu'elle ne se soit pas fini en bataille. J'espère que nos Dieu respectif sauront s'entendre et que nous pourrons être des alliés plutôt que des ennemis dans les prochaines guerres que nous aurons à mener. Je vais aller reporter vos propos au Grand Pope, surement que des émissaires du Sanctuaire seront envoyés dans vos maisons avec la parole d'Athéna. Cher Seishiro, vous savez maintenant que les Berserkers sont responsables des troubles que vous avez ressentis. Vous pouvez également constater que même si l'anima ici présent peut sembler quelque peu arrogant (les yeux du jeune garçon se tournèrent rapidement vers Malthaël, pour voir comment son ami réagirait à cette pique, avant de reprendre), vous pouvez constater qu'il n'est pas agressif. Je vous demanderai donc, quand il faudra nous quitter, de partir tous les deux en paix de ce lieu et de ne pas créer plus de trouble dans ma maison."
avatar
Rafarunto

Date d'inscription : 28/07/2006
Nombre de messages : 4989
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Aoû - 16:17
Venant de là...


"Tant d'individus présents à cette petite sauterie et je n'en suis pas convié, j'en suis bien aigri!"

Ce sont sur ces paroles moqueuses, que le saint du lion entra en scène. Bien que préférant ne pas se faire remarquer d'habitude, il préféra agir ainsi afin d'apaiser toute éventuelle tension. Cependant, le saint d'or de la balance sut agir avec une grande diplomatie au son de ces dernières paroles. D'un pas calme et paisible, Rafarunto s'approcha d'Ezell. Bien que tous deux chevaliers d'or, il ne l'avait encore jamais côtoyé. Ezell avait été nommé nouveau gardien de la septième maison du Sanctuaire récemment, à la mort de son maître. D'où l'ignorance en la matière de Rafarunto. En tout cas, le comportement quelque peu impulsif du jeune asiatique plaisait au lion d'or.


Donnant une petite tape amicale dans l'épaule du saint, il reprit:

"Ainsi, c'est donc toi Ezell. Enchanté de te connaître. L'ancien Grand Pope Riku, ne tarissait pas d'éloges à ton égard. Puis, jetant un coup d’œil aux inconnus, il reprit: je comprends à présent la raison de ton absence à la réunion."

S'approchant à présent des inconnus, et constatant son manque de politesse, il continua:

"Pardonnez mon irruption. Je suis Rafarunto du lion. J'espère qu'Ezell vous a bien accueilli. Tout chevalier, quelque soit sa faction, est toujours le ou la bienvenue en ces lieux, tant qu'il demeure correct et diplomate, il en va de soit. Or, à la vue de la situation actuelle, je me doute que ce soit le cas pour vous. De ce fait, je vous souhaite la bienvenue au Sanctuaire."

Posant enfin son regard sur la raison de sa venue, c'est-à-dire, un jeune homme brun aux cheveux noirs, couché au sol derrière les trois protagonistes présents. Sans dire plus, il passa à proximité des deux chevaliers présents sans la moindre inquiétude de leur part et s'approcha du jeune homme inerte. Ce dernier semblait totalement épuisé. Déshydraté, mal nourri, et surtout, d'une très grande faiblesse mentale, il lui fallait des soins immédiats.

"L'un d'entre vous connait-il ce jeune homme? Il a besoin d'aide immédiate. S'il n'est avec aucun d'entre vous, je l'emmène au Sanctuaire. Il se peut qu'il soit un rescapé d'une attaque récente."

Le saint observa les différents chevaliers présents, attendant la moindre réponse. Le regard du lion était un parfait mélange de force et de douceur. Au fil des années, il avait appris à maîtriser parfaitement sa colère et son impulsivité, les transformant en force. Toujours réfléchir avant d'agir. Cela lui avait plusieurs fois sauvé la vie.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10057
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Aoû - 16:47


Ni les paroles du Saints, ni celle du Berserker ne pouvaient inquiéter Seishiro. Oui Arès avait souvent provoqué conflits et guerres violentes mais, on ne pouvait pas présager qu’il agirait de la sorte cette fois-ci. Malthaèl ne semblait pas particulièrement belliqueux pour le moment, il y avait fort à parier que comme ses paroles l’indiquaient, il n’était pas ici pour combattre.

- « Il n’y a rien de « fun » dans une guerre, Berserker, mais un Nyorais ne fuira jamais l’engagement. Donc si les actions de ton Dieu s’opposent aux nôtres, tu me trouveras sur ton chemin. »

Les paroles du soldat d’Arès semblaient avoir fait réagir le Saint. Il était subitement devenu bien plus agréable. Seishiro pouvait aisément comprendre qu’il ait été nerveux de voir apparaitre sur ses terres deux étrangers dont les intentions n’étaient guère claires.  Le Japonais sourit donc en lui répondant.

- « Athéna n’a jamais cherché à attenter à l’équilibre du monde et là souvent défendu, je te l’accorde. Mais malheureusement, ses actions ont plus souvent apporté la guerre que la paix. Je te confirme que je ne suis pas ici en tant que représentant de mon Seigneur, d’autres émissaires sont présents pour cela. Ma seule tâche était de trouver qui était la cause de ces troubles (dans la Force mr Red le retour )... »

Seishiro hésita un instant sur ses dernières paroles. Ezell certifiait que Malthaèl n’était pas un danger mais, le Nyorais ne pouvait s’empêcher de penser que le réveil des Berserkers allait provoquer des troubles prochains.

- « … je ne causerais donc aucunes perturbations en ce lieu. Et puisque plus rien ne me retient ici, je ne m’attarderais pas plus. »

Ce fut sur cette annonce, qu’un nouvel individu fit son apparition. Un nouveau chevalier d’or… Aussitôt, Seishiro fut de nouveau sur ses gardes. La présence d’un nouveau Saint pouvait représenter une menace. Il pouvait certainement maitriser le chevalier de la Balance s’il s’était montré agressif à son égard mais contre deux chevaliers d’or, il aurait certainement du mal à s’imposer. Heureusement les paroles du Saint le rassurèrent. Il ne semblait pas plus agressif que son homologue et il dévoila rapidement la raison de sa venue.

Le Japonais ne l’avait pas remarqué, mais quelqu’un d’autre se trouvait à proximité. Un homme inconscient gisait sur le sol à quelques mètres d’eux. Il reconnut son visage immédiatement…

- « Je l’ai déjà rencontré, il s’appelle Aiden et sert l’anarchie. »

- * Que fait-il ici celui-là ? Il te suit où quoi ? *

Seishiro resta surpris un instant mais son entrainement reprit vite le dessus.

- « J’ignore ce qui lui est arrivé, lorsque je l’ai rencontré il n’était pas dans cet état. Quoi qu’il en soit, l’aider ne serait pas une chose intelligente. Elvira ne souhaite que rompre l’équilibre et ses guerriers ont les mêmes buts. »

Le Nyorais s’avançait déjà vers Kamino, en posant la main sur le pommeau de son sabre se préparant à le dégainer. Eliminer Aiden était la meilleure chose à faire mais pouvait-il faire ce choix lui-même ?

- * Tu n’es pas chez toi, ce n’est peut-être pas une bonne idée…*

- * Peut être… Mais est ce que je peux le laisser vivre ? *

Byakko ne répondit pas et Seishiro sentit une chose bizarre dans l’air. Un Cosmos surpuissant se manifestait mais il ne parvenait pas à déceler où il se trouvait.

- * Laisses le aux Saints ! Le Seigneur Izanagi a une nouvelle mission pour toi, on doit aller en Allemagne tout de suite. *

Seishiro fut surpris des paroles de sa Yoroi mais, il commençait à véritablement lui faire confiance. Alors qu’il se trouvait tout près de sa cible, il se détendit et lâcha son arme.

- « Mais je ne suis pas sur mes terres, je vous laisse donc gérer cela, veuillez excuser mon empressement. »

Seishiro se tourna vers les chevaliers présents et les regarda chacun leur tour.

- « Ezell, Rafarunto, je vous remercie de votre accueil et je ne prendrais pas plus de votre temps. Malthaèl, je continuerais de t’avoir à l’œil, juste au cas où. Une nouvelle mission m’attend désormais, nous nous reverrons peut être un jour. »

Il s’inclina respectueusement et prit la route de la sortie.

Une fois à l’extérieur de l’enceinte du vieux colisée, Seishiro resta un peu méfiant tant qu’il se trouvait à proximité de ce lieu potentiellement ennemi.

- * Comment on va jusqu’en Allemagne ? Faut qu’on trouve encore un avion ? *

- * On peut oui mais tu serais peut-être prêt me laisser faire ? Apparemment, il y a une légère urgence donc je peux te proposer un moyen plus rapide de s’y rendre. *

Le Japonais réfléchit un court instant en continuant de marcher.

- * Si c’est urgent, on n’a pas trop le choix. Je fais quoi ? *

Le Byakko rugit brièvement.

- * Tu cours le plus vite que tu peux en utilisant tout ton pouvoir ! *

Seishiro hésita un instant mais il avait déjà donné son accord. Il savait que s’il utilisait ses pouvoirs sans être protégé par une Yoroï, il risquait gros donc il avait une idée de ce qui allait se passer. Il était à la fois excité et inquiet de la chose. Il se mit donc à courir en accélérant petit à petit. Rapidement sa vitesse atteint l’indécelable pour un non éveillé. Il commençait à sentir des picotements sur sa peau, suite à l’échauffement de l’air autour de lui. Et alors, son dos se mit à étinceler. Il sentait la marque du Byakko bouger sur sa peau, s’étendre sur ses bras, sa nuque, glisser le long de torse et du reste de son corps. Dans un rugissement retentissant, la Yoroï du Byakko le recouvrit et il sentit l’énergie le parcourir. L’effet était grisant et il put de nouveau accélérer, jusqu’à devenir une véritable flèche de lumière filant droit sur sa destination.

Go to >>>> En quête d'enquête...
avatar
KaminoChevalier de Bronze du Dragon
Chevalier de Bronze du Dragon

Date d'inscription : 22/06/2014
Nombre de messages : 349
Age : 30
Double Compte : Non

Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Aoû - 11:49
Je ne visualise pas trop ce qu'il ce passe autour de moi tout est flou, vague, presque irréel. Mon audition elle par contre est toujours la même si je ne comprends pas vraiment trop ce qui ce dit, peut être plus tard je ferais le tri sur mes pensées et cette expérience plutôt traumatisante. Comment en suis je arrivé la ? Pourquoi mon Enuma me quitte t-elle si peu de temps après avoir accepté de me ramener à la vie ? C'est comme une deuxième mort qui m'envahit petit à petit, ne laissant plus la place à rien d'autre qu'un immense néant.
A mes côtés une pandora box vient d'apparaître, descendant du ciel comme une météorite, on peut y voir dessiner la forme d'une tête de dragon, je ne sais pas encore vraiment ce que cela peut signifier, mais je me sens comme protégé par elle. Peut être a t-elle réagit à la présence de tant d'adversaires ?

Une lumière soudain illumine les ténèbres qui enrobent mon esprit. Une douce aura dorée qui semble bienfaisante, une voix me parle et semble chuchoter à mon oreille.

"Ce n'est pas la fin pour toi encore, que le commencement, j'ai besoin de toi, la Terre a besoin de toi !"

Je me sens mieux, et la noirceur semble s'en aller progressivement, quittant peu à peu le corps qui m'habite, je n'ai pas conscience qu'à cotè de moi, la boite de Pandore qui m'a choisit luit de milles feux, une alerte peut être ? une mise en garde contre ceux qui voudraient me tuer ? une réaction face aux paroles du Nyorais que j'ai déjà rencontré peu longtemps avant ? Je les entends ses paroles, les paroles de cet "homme" que j'ai traité avec la plus grande des courtoisies et qui propose désormais de me tuer, mais l'armure est la et me protège, elle ne le laissera pas faire. Le dragon, c'est le signe de cette armure que je ne connais pas encore, mais qui semble m'avoir accueillis.


Je sens qu'un autre cosmos arrive, il est fougueux et fort, je tente de lui parler mais mon corps ne réagit pas. La box du Dragon semble vouloir parler pour moi, mais rien ne passe et la connexion est encore mauvaise entre nous. Si c'est avec elle que je dois continuer mon chemin pourquoi pas, elle semble aussi affutée que moi. Dommage quand même pour mes dagues, il semblerait que je vais devoir changer quelques petites choses dans ma manière de tuer. Mais qui sont ces voix dans ma tête ? Qui est cette femme qui s'adresse à moi et qui semble me connaître mieux que moi même ?
Je ne sens pas non plus les mains de ces gardes qui me posent sur cette civière et me font porter plus loin à l'infirmerie de Palestre, visiblement l'armure a son petit effet et tous semblent me reconnaitre comme saint d'Athèna.
Par contre il ce pourrait que j'ai perdus quelques sens au passage, car j'ai bien conscience de chuter dans les marches du sanctuaires alors qu'un des gardes qui portait ma civière vient tout juste de rater une marche. Le bon côté c'est que lorsque je serai en pleine possession de mes moyens je viendrai lui rendre une petite visite. Les deux côtes brisées que me valent ce transport en régle méritent bien de lui être rendue une fois que tout ira mieux. 
La box du dragon est transporté également, elle sera posé à Palestre, et m'attendra pour de nouvelles aventures.
==> L'envol du dragon


[HRP : Oui désolé j'ai corrigé la chose Embarassed ]


Dernière édition par Kamino le Mar 12 Aoû - 23:20, édité 4 fois
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t23836-xanthos
Meliodias

Date d'inscription : 28/04/2005
Nombre de messages : 12197
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Aoû - 19:02
Malthaël écoutait avec attention les réponses de ses interlocuteurs. C'était pour le moins intéressant !
Le changement d'attitude de son camarade à son encontre était également amusant. Il avait compris qu'il n'avait rien à craindre de lui. Du moins pour le moment et tant qu'Arès ne parte pas en Guerre contre Athéna.

De son côté Seishiro semblait quelque peu coincer pensa notre jeune ami. Il laissa son interlocuteur terminé sa tirade.
Pendant ce temps un autre guerrier tout aussi impressionnant que les protagonistes déjà présent fit irruption devant eux.

Écoutant à moitié les paroles du nouveau chevalier d'Or, Malthaël n'était pas réellement concerné par les propos du Lion.
La personne dont il faisait référence était totalement inconnu de notre guerrier d'Arès.

Par la suite, Seishiro prit congé en expliquant les raisons de sa présence et de l'objectif de ces Nyorais.
Quelques temps après, c'est l'étranger qui quitta les lieux. Le Berserker d'Arès prit finalement la parole après un long moment de silence.


"Ah ah Ezell tu n'as pas besoin d'être gêner... Après tout j'ai été quelque peu execif dans la procédure de libération des Berserker.
Mais, bon aucune vie n'a été prise inutilement et ça sera toujours le cas. Nous ne souhaitons pas détruire le monde ou que sais-je. Notre seul but est la guerre contre d'autres éveillés. Les humains sont faibles et il n'y a aucune gloire tué une personne inoffensive.

Sois rassuré pour l'heure Arès n'a aucune rancune envers ta protectrice. Et ce n'est pas parceque je suis un Berserker que je ne respecterai pas tes choix et ton affiliation. Nous pouvons être ennemis tout en étant respectueux l'un envers l'autre.
*Tournant la tête vers Rafarunto*
Saches que j'ai aucune idée de qui il peut être ! Ha ha non sérieux, j'avais même pas remarquer sa présence. J'étais pas mal focalisé sur les deux personnes en face de moi !
*Se retournant vers Ezell*
Je pense que tu sais tout maintenant ! Je vais donc retourné a Spartes et revoir mes camarades. Les portes de notre Sanctuaire te sont ouvertes, Arès ne ferme pas ses frontières tant que vous êtes en paix avec lui... Quoi que il ferme jamais les frontières sinon comment on fait pour combattre les autres guerriers ! Ha ha je te salut l'ami passes le bonjour à ta déesse de la part d'Arès !"



[Scuzez j'ai très peu de temps pour moi ces derniers jours. Je fais bref pour vous libérez !]
avatar
Rafarunto

Date d'inscription : 28/07/2006
Nombre de messages : 4989
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Mer 13 Aoû - 10:21
La situation dans ces lieux semblait des plus calmes au final. Les deux représentants de factions étrangères quittèrent les lieux, sans le moindre conflit. Une bonne chose de faite. Cependant, quelque chose intriguait le lion. Suite aux informations obtenues concernant l'inconnu, Rafarunto avait émis l'ordre à des gardes de transporter le jeune inconnu à l'infirmerie. Mais ce qui étonna le saint, fut l'arrivée d'une pandora box juste à côté du corps inerte. Sans mal, il reconnut l'armure du dragon.

Comment-elle chose pouvait être possible? Surtout que suite aux révélations de Seishiro, l'inconnu se prénommait Aiden et servait l'anarchie. Pire, il avait même conseillé de l'exécuter, le considérant comme un fouteur de trouble. Alors pourquoi, l'armure de bronze du dragon venait de se poser à ses côtés, le protégeant comme si elle avait deviné les intentions du Nyorais.



A présent la situation sous contrôle, Rafarunto considérait n'avoir plus la moindre raison de demeurer ici. Autant aller poser des questions à ce nouvel arrivant. Qui sait ce qu'allait devenir de ce jeune homme étrange.

Se tournant vers le chevalier d'or de la balance, il lui tapota amicalement l'épaule et d'une voix amicale, s'adressa à lui:


"Et ben, ils ont eu peur juste à ta vue. Tu dois être redoutablement puissant Ezell. Bon allez, je vais voir l'inconnu et enquêter sur ce dernier. N'oublie pas d'aller voir le grand pope, sinon ce dernier va encore nous péter un galaxian explosion."

Tout en plaisantant, le saint quitta les lieux.

Retour en terre Sainte