Owain
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
OwainChevalier d'Or du Taureau
Chevalier d'Or du Taureau

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4457
Age : 31
Autres comptes : Daphnae et Beldur

Lettre d'adieu Empty
Revenir en haut Aller en bas
Lettre d'adieu 201195horloge208.07.14 15:02
Sargas sentait le danger qui rodait. Il savait que son voyage serait à sens unique, mais il devait le faire. Il devait sauver sa disciple, pour le bien des générations futures. Le Scorpion était triste d'avoir menti à sa sœur, mais c'était pour son bien. Il entra dans la salle, où se trouvait le livre, contenant l'histoire des chevaliers du Scorpion. Sargas écrivit son histoire à l'intérieur, pour que les suivant la connaisse. En revanche, il n'y inscrivit pas ses techniques, n'étant que des dérivées des originales. Il prit ensuite une feuille à part, pour écrire une lettre.


'' Ma chère disciple,
si tu lis cette lettre, c'est que je ne suis plus de ce monde, et que tu as acceptée de prendre ma relève.
Je ne t'ai pas beaucoup appris, mais je pense que tu seras capable de te débrouiller sans mon aide.
Pour la décoration, je te laisse faire ce que tu veux, tu dois avoir de meilleurs goûts que moi.
Sache que l'armure du Scorpion est comme les autres, elle porte en elle les âmes combattantes de ses anciens porteurs. Alors je serai toujours avec toi.


Je voudrai que tu préviennes Oblivion et que tu la soutiennes. Je suis sur que vous pourriez être de très bonnes amies toutes les deux. Je te laisse le casque qu'elle m'a offert à Noël, tu le lui rendras en lui disant que même mort, je reste son frère.


Et j'aurai une autre mission à te confier. Il y a deux ans, j'ai rencontré une femme formidable, avec qui j'ai passé beaucoup de temps quand j'étais hors du Sanctuaire. Je voudrai que tu la retrouves à Asgard, elle s'appelle Silke. Tu verras, c'est un amour comme fille. Dis lui bien que je l'aime et que je regrette de ne pas avoir pu revenir la voir.


Un dernier mot, avant que je file pour te retrouver dans le désert. Les Scorpions utilisent leur cœur pour combattre. Tu as un cœur énorme et tu vas pouvoir en dégager une grande puissance. Et si quelque chose te fâche, demande d'abord à ton cœur ce qu'il en pense, avant d'utiliser ta tête. Car crois moi, ce que nous a montré Gareth n'était pas son vrai visage. Je l'ai déjà vu une fois, et il n'est pas aussi méchant qu'il veut le montrer. J'espère qu'un jour, il trouvera quelqu'un à qui il pourra se confier et s'ouvrir. Et dis à notre Gémeaux, qu'il a était un bon professeur pour moi, qu'il m'a donné l'envie de vivre et de combattre pour cette génération. Si je suis mort aujourd'hui, c'est justement pour pouvoir faire avancer cette génération. Deuteros a bien fait de m'envoyer ici, je ne regrette pas le voyage.


Je suis prêt à faire mon dernier voyage, celui qui me conduira vers mes anciens amis. J'ai hâte de les revoir et de leur montrer à quel point je suis devenu puissant.


Bon allez, je file te sauver Nephtys. On se revoit sur les champs de batailles. ''
Leihara
LeiharaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 354
Age : 32

Lettre d'adieu Empty
Revenir en haut Aller en bas
Lettre d'adieu 201195horloge211.07.14 18:37
Sargas s’était sacrifié pour me sauver la vie et j’apparaissais juste devant les marches du sanctuaire. Je tombais sur les genoux tandis que je fondais en larmes et je m’en voulais énormément car je me sentais responsable. Je frappais à plusieurs reprises sur le sol tandis que mes sanglots venaient d’alerter les gardes présents non loin des marches. Ils s’étaient rapprochés de moi pour s’occuper de moi et ils levèrent les yeux vers le ciel suite aux divers sons ainsi qu’explosions qui étaient entrain de s’y produire.

-C’est un appel pour la salle du Grand Pope. Lâcha l’un d’eux

Me redressant, je portais mon regard vers le haut afin d’observer les différents phénomènes, magnifiques au passage et je savais parfaitement qui était l’auteur de cet événement. Il s’agissait de Gareth et mon devoir, en tant que nouvelle porteuse de l’armure du Scorpion, était de m’y rendre.

« Je dois me rendre là-bas… »

-Vous n’êtes pas en état !

Je ne répondais rien aux gardes et j’avançais vers le passage que mon maître m’avait montré à mon arrivée. Ils ne m’empêchèrent pas au vu de la détermination que j’éprouvais sur le moment et la montée de ses escaliers secrets, s’avéra être un supplice pour moi. Les différentes douleurs qui parcouraient, étaient de plus en plus fortes et à chaque pas que je faisais, mes jambes tremblèrent. Par moment, je devais m’arrêter pour récupérer un peu et m’asseoir avant de reprendre la route avec plus de détermination. Finalement, j’arrivais à l’entrée du temple du Scorpion et je m’avançais à l’intérieur pour voir l’armure sur son socle ainsi que la fameuse lettre dont m’avait parlé Sargas.

Je saisissais cette dernière avant d’aller m’asseoir, dos à une colonne du temple et je la dépliais pour en débuter la lecture. Durant ce moment, les larmes firent à nouveau leurs apparitions car il m’était impossible de retenir mes émotions suite aux mots écrits sur cette feuille de papier. Terminant la lecture, je me repliais sur moi-même pour tenter de me consoler et il fallait que je me calme le plus rapidement possible. C’était difficile pour moi, je n’avais pas eu le temps de le remercier et de lui dire à quel point j’étais désolée. Une dizaine de minutes plus tard, j’avais cessé de pleure, tenant toujours fermement sa lettre d’adieu tandis que je regardais le sol, perdue dans mes pensées.

« Je dois être forte. » Marmonnais-je à voix basse avant de me relever.

Je me dirigeais vers les autres pièces afin de sortir un matériel de premier soin et je commençais à appliquer du désinfectant sur mes plaies. C’était très douloureux et mes cris résonnèrent dans le temple. Dans mon état, il fallait que je me rende dans un hôpital et c’était ce que je comptais faire après la réunion. Attrapant les bandages, je les appliquais autour de mes blessures sur mon corps et sur mon visage. D’ailleurs pour cacher ce dernier, j’étais tombée par hasard sur le masque des femmes chevaliers et je décidais de le porter afin de cacher mon visage meurtri. Etant sur le point de partir pour me rendre à la salle du Grand Pope, un phénomène étrange se produisit dans le temple. Un doux cosmos commença à émaner de l’armure d’or du Scorpion pour entrer en résonance avec le mien .

« L’armure m’appelle… »

Décidant de me rapprocher de cette dernière, je posais un doigt hésitant sur le haut du socle et l’amure se détacha automatiquement de son socle pour venir épouser chaque parties de mon corps. J’étais à la fois stupéfaite et impressionnée de porter cette armure.

« Je vous remercie, Maître Sargas. »

L’armure avait eu pour effet de calmer la douleur et je mettais en route ayant comme destination le temple du Grand Pope.

(Hrp: Si quelque chose ne va pas, n'hésitez pas à me le faire savoir Smile )

Lettre d'adieu