:: Zone Guerre Sainte :: Europe :: RodorioAller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 32
Double Compte : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Juil - 12:49
Elle m’avait susurré des mots qui enflammèrent mon poing, des mots qui mis mon esprit en colère. Suzaku prononçait des paroles d’apaisement, mais rien n’y faisait, cette fille m’avait mis hors de moi et je sentais déjà que je n’allais pas apprécier cette personne. Je fis un pas vers, alors que notre dieu nous donnait nos ordres, me donnant le droit d’aller au sanctuaire, avec Yoshito. Le feu qui entourait mon poing s’enflamma un peu plus et sur un ton de colère je répliquais à Yasuha.

« Viens ici que je te montre comment je suis chaude. »

Mais je n’eus pas le de faire quoi que ce soit que Yoshito m’emmenât sans attendre. Je ne quittais pas cette fille des yeux, la regardant d’un regard empli de colère alors que Suzaku continua d’essaye de me calmer. Et quand nous fume assez éloigner, Yoshito s’excusa de m’avoir emmené de manière si cavalière, alors que pendant ce temps je lâchais un soupire.

« Ce n’est pas grave. Tu as bien fait, merci.  Au moins ça m’aura évité de faire un barbecue »

Les flammes à mon poing disparu, ainsi que mon armure qui retrouvait sa place dans mon dos. Et nous commencions à descendre, moi avec ma guitare dans les dos essayant de ne plus penser à ce qui s’était passé. Quand soudain, mon compagnon de voyage me demandait comment nous allions nous rendre en Grèce.

« Je dois régler quelque chose avant. Après nous pourrions partir. »

Nous n’avions pas le choix,  devions prendre l’avion. Je pris donc mon téléphone sonna à mère pour lui demander d’assurer le reste au temple que je devais m’absenter pendant plusieurs jours. Puis après être raccroché, et sorti du temple, je regardais Toshi avec un petit sourire.

« Taxi et avions. On prendra un last minute et on mettra ça comme note de frais… On a bien de note de frais hein ? Parce que si on doit voyager ça va faire beaucoup d’argent dépensé. »

Et nous nous mettions en route, on prenait un taxi vers l’aéroport. Le voyage fut long et fatigant, en sortant de l’avion je bâillais longuement, et nous partions en route vers une petite ville du nom de rodorio. La chaleur ne me préoccupait nullement, j'étais en débardeur, laissant voir une partie de mon tatouage sur mon dos qui s'étendait un peu sur mon épaule, portant un jeans et botte avec un léger talon.

La ville portait les stigmates des caprices de la guerre, elle était devenue une ville en cours de renouveau, en quêtes de retrouver son équilibre. Je regardais Yoshi, du coin de l’œil, eu un petit sourire et lui lança.

«  Tu sais chanter Yoshi ? »

Et sans attendre, j’enlevais ma guitare de son étui, le mis sur le sol. Commença faire glisser mes doigts sur la guitare, alors que je commençais à chanter.


InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Juil - 16:55
Le voyage en avion payé par le temple fut un peu long, du Japon vers la Grèce dans le village de Rodorio, arrivé, il faisait chaud certes, mais j'avais encore ces vieux vêtements japonais, une fois pied à terre, je voyais que cette bourgade avait souffert d'une dévastation. Ma comparse avait pris sa guitarre me demandant si je savais chanter. Je fis non de la tête, à vrai dire je ne m'étais pas intéressé à la musique dernièrement.

" Je vais faire un tour pour voir si je peux dégoter quelques informations, je te laisse les divertir '' dis-je à basse voix.

Je m'éclipsai rapidement, mieux vaut faire attention, un territoire ennemi, j'essayais de cacher mon cosmos le plus possible, ainsi je réduisais les chances de me faire repérer, si un Saint venait par là, j'avais déjà une idée pour poser des questions tout en cachant notre condition de Nyorais. Tout en réfléchissant, j'allai voir des habitants du village pour leur poser des questions avec un guide de conversation Japonnais-Grec.
avatar
Athma

Date d'inscription : 17/07/2014
Nombre de messages : 21
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Juil - 22:54
Le voyage avait été long, d'autant plus long qu'il s'agissait du tout premier pour le jeune Athma. Vêtu de ses vieux vêtements déchirés, alias un tee-shirt rouge, un jean tout juste décent, et des baskets encore vaillantes, le Saint s'était embarqué pour l'inconnu, accompagné de sa Pandora Box. Il ignorait bien des choses sur sa mission, et encore plus sur sa destination. Le Sanctuaire.... Marine lui en avait parlé durant sa formation. Elle avait décrit les lieux comme le berceau d'un espoir sur le fil du rasoir, en proie à la corruption et à la violence. C'était néanmoins le seul espoir d'Athma, qui n'avait plus que cet endroit où aller. La forêt dans laquelle il avait grandi et s'était entrainé n'était en vérité pas si éloignée de Rodorio, le village patrie des serviteurs d'Athéna. Pris en stop par un vieux camionneur aigri de ses trajets en solitaire, il finit par arriver dans la ville, qu'il entreprit de traverser avec une grande attention et sur le qui-vive. Qui sait ce qu'il trouverait en ce lieu.
Tandis qu'il progressait et croisait de nombreux passants qui s'étaient rassemblés pour se joindre au marché du village, Athma ne put s'empêcher de noter les nombreux témoins matériels du massacre qui avait eu lieu quelques temps auparavant. Au milieu des bâtiments mis à neuf par les efforts conjugués de toute une ville en deuil, une vieille ruine faisait office de piqûre de rappel. L'attaque avait été brutale et inéluctable, et même les protecteurs d'Athéna n'avaient pu tenir tête à l'assaillant qui, seul, avait littéralement balayé l'espoir de toute une patrie. Serrant le poing et fronçant les sourcils, le Saint de Pégase se jura de ne pas laisser tel acte se reproduire. Il n'était peut-être qu'une poussière parmi les étoiles, mais avec son armure et ses pouvoirs récemment révélés dans l'épreuve, il se sentait capable de briller plus fort que n'importe quelle constellation, ne fut-ce qu'un simple instant.
Durant sa traversée le Saint finit par croiser un attroupement, au milieu duquel une femme poussait la chansonnette, armée d'un instrument qu'Athma identifia comme une guitare.... maître Marine lui avait beaucoup appris sur la culture et les valeurs humaines malgré leur isolement. Il s'arrêta un instant sur cette scène, toisant la chanteuse d'un regard attentif. En lui, le cosmos afflua comme une vilaine alerte qu'il ne comprit pas immédiatement. Mais à la regarder de plus près, il finit par sentir qu'elle lui était semblable à un égard particulier.... oui, cette femme avait quelque chose de plus que les autres habitants. Attendant la fin de la chanson, Athma décida de s'approcher et de l'aborder tout en tenant fermement les sangles de sa Pandora Box :
"- Salut ! Je cherche le Sanctuaire, pourrais-tu m'aider ?"
Bien que d'un aspect calme, Athma était sur ses gardes. Il soupçonnait cette fille d'être une Sainte, mais n'en avait aucune assurance. Et puis quelque chose dans l'atmosphère ne lui plaisait guère. Peut-être était-ce le regard mitigé de la populace à l'égard de sa Box, ou bien peut-être était-ce autre chose...
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Aoû - 18:42
En soi, chercher des informations ici était très peu utile, tout ce que j’arrivais à faire, c’était rappeler à quel point les derniers événements avaient causés comme dégâts physique. Autant arrêter d’enfoncer le couteau dans la plaie, ce n’était pas en ratissant le village que je trouverai ce que je cherche. Ainsi donc je décidais de retrouver ma partenaire, bien qu’il n’y avait que très peu de chance pour qu’elle obtienne des pistes, tout en retournant sur mes pas, vers cette place où Katsu avait choisi de se mettre pour débuter sa prestation, son talent s’exerçait de lui-même au grand bien des Grecs rassemblés sur cette place pour écouter. Or moi je n’y prêtais pas attention, je faisais attention à cette foule, à l’affut d’un indice.

Après quelque instant j’apeçus quelqu’un près de Katsu, et a son dos une boîte, une boite que j’identifiais assez rapidement comme étant une Pandora Box, un objet capable de contenir les armures des Saints, j’observais tout les détails possible et je vis l’effigie de Pégase, le cheval ailé. Rapidement j’en avais conclu qu’il était le Saint de Pégase. Juste avant que la porteuse de la Yoroï de Suzaku puisse lui répondre je m’immisçais dans leur conversation.

«  - Bonjour jeune homme, moi et mon amie ici présente sommes des sortes de chasseur de mystères, nous aimons avoir des informations sur tout ce qui touche à l’extraordinaire, nous somme venu ici car nous cherchons des informations sur les dénommés Chevaliers d’Athéna, on nous a dit que le Sanctuaire se trouvait quelque part ici. Peux-tu nous aider à le trouver ? Ah oui, je me prénomme Yoshitô, je suis japonais, ravi de faire votre connaissance » déclarais-je d’un énergique presque excentrique.

Jetant un coup d’œil furtif à ma coéquipière, je l’invitais à faire employer cette feinte, afin de continuer cette mascarade pour la mission, intérieurement je riais en songeant à ce tissus de mensonge que je tissais ici.

[ HRP : Sorry Athma de l'attente ]
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 32
Double Compte : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Aoû - 13:38
Ce village avait été dévasté par les affres de la guerre, elle portait ces stigmates de sur les murs fissurés, sur le visage de ces personnes qui s’étaient rassemblées pour m’écouter. Je continuais de chanter, faisant glisser mes doigts sur ma guitare, chantant chanson après chanson, alors que les villageois venaient se rassembler autour de moi. J’essayais de ne pas chanter de chanson triste, ou jouer des musiques qui allaient alourdir leur cœur. Je laissais ma voix se rependre dans chaque rue de ce village, quand soudain je vis un jeune homme, portant une lourde boxe de métal sur son dos. Il était là en train de m’écouter, il attendit que je finisse ma chanson et quand mes doigts ne glissaient plus sur les cordes de mon instrument il vient vers moi. Il me salua, et puis me demanda mon aide pour trouver son sanctuaire.

Je le regardais, le détaillant quelque peu, puis j’allais lui répondre prête à lui dire que moi aussi je cherchais après ce fameux sanctuaire, mais je fus précédé par Yoshito qui proclama que nous étions des chasseurs de mystère. Je soupirai intérieurement, me disant qu’il y avait mieux à donner comme explication que ce métier de chasseur de mystère, mais que voulez-vous. Je souriais au jeune homme, tout en confirmant la véracité des dires de mon compagnon de route. Puis je remis mon instrument dans son étui. Alors que des enfants me demandaient de jouer encore quelques instants, je m’agenouillais.

« Je reviendrai un peu plus tard, et je vous jouerai encore des chansons ça vous va? »

Puis je me redressais, regardant à nouveau ce jeune homme qui possédait le box que je regardais.

« Je me nomme Katsu. Et comme l’a dit mon compagnon, nous sommes de simple chasseur de mystère. Pardon, mais vous sauriez ce qu’il est arrivé à ce village ? »

Il ne servait à rien de brusque les choses, il fallait juste amener les doucement cette personne à nous donner les informations dont nous avions besoin et non rentrer les deux pieds dans le plat. Il suffisait d’un faut pas pour que cette personne ne se méfie de nous et ne nous donne aucune information. Je continuais à sourire à cette personne, espérant qu’il soit un peu loquace

[hrp : Désolée comme dit dans le post d'absence pour le moment j'ai eu pas mal de boulot]
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Sep - 18:42
L’émissaire Nyoraïs avait perdu du temps en attendant le jeune qui s’était absenté, attendant son éventuel retour, il adressa son regard à sa compagne d’aventure. Les Saints mettaient du temps à venir, mais au bout d’un long moment l’esprit de son armure se manifesta dans la conscience de Yoshitô

« - Il y’a un bouleversement dans l’influence cosmique de nos terres, très  minime. »


« - Serait-ce un ennemi ? » demanda le japonnais

«  Du tout, cher élève, je pencherais plus pour un ambassadeur, que vas-tu faire » interrogea à son tour le Seigneur des Immortels.

La réflexion de Yoshitô s’amorça alors, il ne lui aurait pas fallu beaucoup de temps pour retourner sur les terres de son peuple, mais d’un autre côté, il laisserait sa sœur d’arme seule, mais aussi, elle faisait partie des Shi Tenno. Après plusieurs secondes, le taoïste avait pris sa décision, qu’il communiqua à sa comparse.

« - Katsu, il y’a un émissaire d’un dieu autre que le nôtre sur nos terres, je vais devoir te laisser là, j’en suis désolé pour toi ; or je suis convaincu que tu sauras nous représenter fièrement. Mais évite d’engager un combat, ne prends pas de risque, si il y’a un souci, rentre, je t’en pris, partenaire »

Alors, s’en allant à l’extérieur de Rodorio, il invoqua son armure, déploya son cosmos intensément pour attirer les Saints vers Katsu, puis utilisa toute sa puissance cosmique pour se recouvrir d’une aura blanchâtre, Yoshitô commença à courir puis emporté par le cosmos pour disparaître dans une trainée argenté, retournant sur les terres d’Izumo
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Sep - 21:58
[ En provenance de : http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t26879p15-prendre-le-taureau-par-les-cornes-pv-ephraem ]


Le jeune homme regardait longuement Halba, et l’inspecta. Il ne semblait pas être une armoire à glace comme le Taureau, mais un cosmos assez intéressant se dégageait de son corps. Cela le fit sourire légèrement, un homme dont le cosmos à un potentiel bien présent. Il fallait absolument l’entrainer, pour qu’il devienne un Saint au grand cosmos !


En repensant ses cheveux sur son front, et en replaçant son armure, il vint lentement poser sa main sur l’épaule du disciple. Il semblait assez tête brulé, ce qui lui rappela les autres Chevaliers qu’il avait déjà rencontré. S’il était comme son maître, alors cela serait un entrainement assez amusant. Il lui fallait l’entrainer, vu que  la demoiselle des mers était partie aux côtés du protecteur du second Temple.


Cependant, il voyait bien que le Temple du Zodiaque n’était pas un endroit adéquate pour s’entrainer, alors le Sagittaire regarda lentement celui qu’il avait à sa charge, et de cette voix toujours calme le pria de le suivre. Il y avait surement un endroit bien mieux pour s’entrainer, et surtout, ils pouvaient ainsi une autre atmosphère, un autre environnement pour s’entrainer. Ainsi, ils pouvaient trouver un moyen de s’entrainer d’une autre façon, et ainsi, le disciple pourrait bien mieux s’entrainer.


Il l’amena donc hors du Sanctuaire. Le jeune Atano avait toujours sa lourde armure d’Or, et il sentait quelque fois le poids de cela. C’est sûr, avoir cette armure, il fallait le mériter et ne pas du tout perdre le sens de cela. Il était un des Douze, il devait donc en avoir les responsabilités et pouvoir apporter à la nouvelle génération tout le savoir et la force possible pour protéger la Terre. Et cet homme était une des personnes de la nouvelle génération, et il devait lui montrer comment se battre pour que le jeune Halba puisse ainsi protéger les innocents.


Cela pouvait paraître surement assez sentimental à côté des autres Chevaliers qui se battaient sans penser à tout cela. Atano lui pensait à cela, car il le lui fallait. Si ses maîtres ne lui avaient pas donné cela, il n’aurait pas pût être un réel Saint. Alors, il lui fallait donner cet héritage aux autres personnes, aux nouveaux espoirs du Sanctuaire.


Alors qu’ils arrivèrent à Rodorio, pour trouver un lieu d’entrainement autre part, un cosmos d’une puisse plus qu’il n’avait senti dans cette ville. Cependant, la rencontre avec le dieu Inazagi le fit comprendre qu’elle devait être un soldat de son armée, ce même cosmos était présent. Un soldat sacré Japonais, présent dans cette ville… Comment était-ce possible ? Regardant Halba, il lui fit comprendre de l’attendre quelques secondes et de rester derrière lui, puis marcha quelques pas vers cette demoiselle. Son armure était toujours présente, et ainsi on pouvait bien le reconnaître. Sa voix grave et calme le montrait dans sa sérénité, mais pourtant, il était assez anxieux.



- Vous… Que faites-vous dans cette ville de Rodorio… ? Vous êtes… Une Shintoïste… Ou une Taoïste… N’est-ce pas ?



[ Si je dois changer quelque, mp moi :3 ]
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 32
Double Compte : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Sep - 22:58
On avait parlé de mystère, j’avais chanté et nous nous étions montrés des plus sympathiques envers ce jeune homme. Mais celui-ci était parti disant qu’il allait revenir, mais il n’était jamais revenu. Alors, j’avais repris ma guitare fis glisser mes doigts sur les cordes fredonnant des chansons qui me trottais dans la tête, tandis que Yoshitô , lui attendait patiemment. Soudain, la musique s’arrêta un instant, puis je reprenais écoutant Suzaku qui me prévenait d’un cosmos dans notre lieu saint, puis Yoshi m’annonça qu’il partait. Je l’écoutais tranquillement et quand il eu finis avec calme je lui disais de ne point s’inquiéter que tout irait bien.

« Ne t’inquiète pas, je m’en sortirai toute seule. »

Et il partit dégageant assez de cosmos pour prévenir tous les saints qui se trouvait aux alentours. J’eu un petit sourire, alors que suzaku ce disait que tout ceci n’était pas très intelligent, disant qu’ils pouvaient nous prendre pour un ennemi et que c’est nous qui allions récolter les ennuis.

« Calme-toi. On avisera quand un chevalier se présentera à nous. »

Et il ne fallut pas longtemps avant qu’une personne n’arrive, vêtue de son armure. Je le regardais des pieds à la tête examinant chaque détail, me disant que Suzaku était bien plus belle.Puis m’attardant sur mon nouvel interlocuteur. Il s’emballait d’origine japonaise comme moi. Il me demanda qui j’étais d’une voix qui cachait une certaine crainte, alors tout de suite je lui répondis avec un sourire, calmement et dans notre langue natale.

« Je suis prêtre shinto. Je me nomme Katsu Nishimura et je ne suis là que pour faire un peu de tourisme et jouer un peu pour ces personnes. »

Je marquais une pause alors que Suzaku me parlait à nouveau me disant qu’elle ne pensait pas que cela était utile de lui cacher qui j’étais. Mais je ne voulais pas tout dire toute de suite, s’il me posait la question je lui répondrais sans détour. Mais pour l’heure une chose à la fois, il fallait d’abord calmer ses craintes.

« Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas là pour chercher des ennuis. Puis-je vous demander quelque chose ? Qu’est-il arrivé dans à cette ville ? »

Puis je sentis qu’on tira sur mon bras, je regardais et un enfant se trouvait à mes côtés me demandant de jouer à nouveau. Il me regardait avec ses yeux pour qui on pouvait tout donner. Je m’abaissais afin de me mettre à sa hauteur, je le regardais et lui demanda s’il aimait le son de ma guitare. Il hocha de la tête, et alors je pris ma guitare, passa mon index sur un coin et y grava en brulant le bois une protection, puis la lui tendit.

« Tiens, je te la donne. »

Puis il partit le sourire aux lèvres, et je le regardais partir avec un sourire sur le visage avant d’adresser de nouveau la parole au chevalier.

« Si je vous voulais du mal, je l’aurais déjà fait. »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Oct - 15:19
Ce cosmos… Il sentait évidemment que ce cosmos n’était pas celui d’une simple prêtresse… L’apparence de la demoiselle semblait normale, et pourtant, Atano ne sentait pas qu’elle l’était. Une prêtre Shintoïste, à Rodorio, juste après avoir vu le dieu de cette religion… Un lien était là, et il en était parfaitement sur !


Son regard ne perdait en rien cet air sérieux qui le caractérisait si bien, et il vint retirer le diadème de son Armure d’Or de son visage, et le garda dans sa main droite. Ce geste était perçu dans la chevalerie comme un geste de non combat, et de diplomatie. Regardant longuement la jeune fille, il s’approcha, ses pas se posant sur le sol à un rythme régulier et lent. Le japonais regarda furtivement ses arrières, et en se mettant bien devant Halba, il le protégerait d’une quelque conque attaque de la Shintoïste, sait-on jamais ce qui pourrait arriver.


Aux paroles de celle-ci, il fut d’abord interpellé par entendre cette langue qu’il n’utilisait presque plus. Ce japonais était comme une mélodie pour lui, entendre cela ne put que lui décrocher un fin sourire, qui s’effaça pour reprendre l’air sérieux qu’il devait garder. Un homme souriant bêtement à une femme juste à cause de sa langue, cela serait assez indigne de son rang ! Passant lentement sa main dans ses cheveux d’ébène, il soupira longuement, et entrouvrit lentement les lèvres pour articuler quelques mots dans leur langue natale. Il avait un peu peur de ne plus savoir la parler, et quelque fois des petits bredouillements venaient couper quelques mots, jusqu’à ce qu’il prenne une grande bouffée d’air pour enfin parler convenablement.



- Cela fait longtemps que je n’ai pas entendu quelqu’un en Grèce parler Japonais… Cependant, je ne comprends pas pourquoi une prêtresse de votre rang vient visiter une petite ville ravagée comme Rodorio… La menace des Dieux Hindous, voilà ce qui a détruit ce village. Un dieu, Skanda, a fait énormément de victime, ici ainsi qu’à La Havane.



Regardant la demoiselle, il fut étonné par le geste de celle-ci, de donner cette guitare à ce petit garçon. Cette femme était quelqu’un de bon, elle avait un cœur et cela se voyait. Même si il aurait dut garder son sang-froid pour lui parler, son visage se décontracta lentement, pour laisser échapper un autre soupir. En tournant ses yeux vers le jeune disciple du Taureau, il vérifia bien qu’il n’était point blessé ou qu’il était cible d’un quelconque piège, puit ainsi rassuré, il regarda droit dans les yeux la jeune japonaise.



- Je me nomme Atano Hitaku, 9ème Chevalier d’Or de la Déesse Athéna, le Sagittaire. J’espère ne pas vous froisser, mais votre cosmos et votre rang me fait penser que vous n’êtes pas là juste pour visiter. Je ne pense pas que vous nous voulez du mal, mais j’aimerais juste savoir pourquoi vous êtes ici, juste pour m’assurer de la protection des citoyens de cette ville… Vous comprenez, ils ont déjà perdu tellement de choses, et je refuserais qu’ils perdent le peu qu’ils ont reconstruit…



Ses yeux de couleurs noirs venaient transparaître une certaine forme de protection. Il avait ce rôle de protecteur, protecteur de la planète et de la Déesse Athéna comme disent toutes les légendes. Le Sagittaire n’aller jamais laisser le peuple de Rodorio sans défense, et il en donnerait sa vie pour cela. Son armure vint pendant quelques secondes rayonner, tel un rayon d’espoir, et il regarda longuement la prêtresse qui était devant lui.
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 32
Double Compte : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Oct - 20:10
Tout cela me fit sourire, cet homme se montrait bien méfiant envers une personne qui ne portait pas d’armure, et qui ne montra aucun signe d’agressivité. Je pouvais le voir se mettre juste en face d’une autre personne, qui devait sans doute être son protégé. Puis je vis un léger sourire apparaître sur le visage de ce chevalier d’or, puis disparaître aussi vite qu’il était apparu, ce qui me fit légèrement rire intérieurement. Il passait sa main dans ses cheveux, puis essaya de prononcer quelques mots en japonais, tout ceci me faisait sourire. Tandis que Suzaku elle ne pouvait s’empêcher de me faire une réflexion.

« Tu l’intimides avec ton tatouage »

Je lui répliquais que j’en doutais, mais que pour le tatouage cela était de sa faute, que depuis qu’elle s’était logée dans mon dos on me prenait pour une héritière Yakuza. Je pouvais la sentir rire dans mon dos, me provoquant quelques chatouillements, et je bougeais légèrement mes épaules.

« Une prêtresse de mon rang ? Je ne suis que le prêtre d’un petit temple de quartier à Tokyo, rien de plus. Et je suis navrée pour ce village. »

Je l’écoutais se présenter, regardant tout autour de moi. Il m’expliqua ses craintes envers moi, je lui souriais, alors que je pouvais entendre Suzaku soupirer. Je pouvais comprendre ses craintes, mais comme je lui avais dit un peu avant, si je leur voulais du mal je l’aurais déjà faire. Il m’aurait suffi de déchainer mes flammes sur ce village pour achever l’œuvre des hindous. Je lui répondis donc, d’une voix calme pour le rassurer, afin d’apaiser ses craintes vis-à-vis de moi. Pour cela, j’avais décidé de jouer franc jeu avec ce chevalier qui avait l’air de connaître notre ordre.

« Le cosmos que vous avec ressentis n’est pas le mien. Il était celui d’un de mes compagnons qui a du repartir, croyez moi le mien est tout autre. Mais puisque que vous vous être présenté entièrement à moi alors je ferai de même. Katsu Shin Tenno de Suzaku, qui vous salue également. Pour ce qui est de ma venue, je suis là simplement pour apprendre à vous connaître, donc quand je vous dis que je ne suis là que pour du tourisme cela n’est pas si éloigné que ça de la vérité. »

Je marquais un temps, relevant mes cheveux afin qu’il puisse voir l’oiseau vermillon qui se trouvait dans mon dos. Il pouvait voir sa tête sur mon épaule gauche, puis sur le dessus de mon dos. Il pouvait voir ce tatouage qui m’avait toujours fait passer pour un Yakuza, tout en lui disant.

« D’ailleurs, je ne porte pas mon armure elle est toujours dans mon dos, et combattre face à un chevalier d’or. Alors que je porte pas suzaku serait du suicide. »

Je replaçai mes cheveux, me retourna vers Atano. Je continuais à lui sourire et lui parler calme, tout en continuait, mon monologue.

« À dire vrai j’ignore tout sur votre ordre, que ça soit sur vos guerriers ou votre déesse, je m’y connais mieux dans nos dieux à nous. Mais par contre vous semblez connaître mon ordre. »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Oct - 20:46
Le jeune homme aux cheveux brun écouta la demoiselle s’exprimait, et ferma lentement les yeux pour mieux se concentrer sur sa langue. Il lui fallait du temps avant de pouvoir retrouver une parfaite oreille, alors il se concentra sur les mots de celle-ci. Son cosmos se dégageait lentement et paisiblement de son corps, et il essaya avec celui-ci de montrer à l’élève de son frère d’arme derrière lui de ne pas faire ni geste brusques. Etre trop prudent n’était surement pas une mauvaise chose, enfin il l’espérait.


Le sourire de la prêtresse était ce qu’il ne pouvait pas comprendre. Dans cette situation, avec les conflits si impressionnants qui ont eu lieu, elle souriait toujours…. C’était à n’y rien comprendre ! Enfin, garder le calme dans toutes les situations était une grande preuve de sagesse, ce qui le fit baisser le regard lentement puis relever les yeux vers celle-ci.


Elle avoua enfin qui elle était, et il en resta évidemment quelques secondes sous le choc. Une combattante du dieu Shintoïste, cela était donc bien ce qu’il pensait. De plus, son armure ne devait pas être n’importe laquelle, rien qu’en entendant ce nom, il essaya de se remémorer où il l’avait entendu… C’était le nom d’un des grands empereurs du Japon, mais également d’un Phénix… Il pensa alors que l’armure de celle-ci reprendrait la forme de l’oiseau mythique, ce qui le fit fermer les yeux pour imaginer cette armure. Des flammes, une couleur ocrée, voilà ce qu’il imaginait. Une magnifique armure se disait-il, et il ouvra les paupières pour la regarder dans les yeux.


Le tatouage de la japonaise se vit voir par le jeune brun, et il en fut étonné… Ce symbole était d’une complexité immense, et il lui fit rapidement penser aux tatouages des Chevaliers d’Or de la Balance. Tant de similitude avec eux finalement ! Alors qu’ils étaient d’une toute autre religion chacun, ils avaient tant de points communs dans leurs chevaleries. En s’approchant d’elle, son langage semblait en une seconde bien plus soutenu. Evidemment, devant une personne sainte, il se devait d’être quelqu’un de poli et courtois, comme pour montrer son respect.



- Je comprends enfin votre venue… Et je ne peux qu’être étonné de voir un être divin me parler ainsi. Imaginez bien la différence de nos rangs, et pourtant nous dialoguons simplement, dans une langue que je n’ai pas pratiquée depuis tant d’années… Vous êtes donc ici sous l’ordre d’Inazagi n’est-ce pas, pour nous connaître ? Je ne sais pas comment une mission peut être centrée sur la connaissance des Chevaliers, mais je suis sûr que cela ne sera point une chose dangereuse… Je vous aiderais si le faut, mais ainsi je pourrais m’assurer de votre innocence, et surtout protégerais en cas de danger le peuple de Rodorio ainsi que mes camarades d’armes… J’espère que cela ne vous dérangeras pas, mais il faut bien sûr s’assurer de la sécurité des autres avant la sienne… Et je ne m’y connais que quelque peu dans votre ordre, grâce aux mythes de Shintoïsmes et Taoïsmes que je lisais enfant…
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 32
Double Compte : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Oct - 19:14
Je soupirais aux paroles du chevalier, j’avais cette impression que cette conversation tournait en rond. Moi lui expliquant que je venais ici en amis, lui me disant qu’il se méfiait malgré tout. Cependant il voulait m’aider, et pour cela il allait devoir répondre à mes questions. J’expirais profondément, je pouvais sentir Suzaku commencer à être impatiente. Elle n’arrêtait pas de me dire qu’on lui avait déjà dit en quoi il pouvait nous aider. Je ne savais pourquoi il se montrait si méfiant, alors que j’aurai pu brûler ce village.

Je devais me montrer que ces gens n’avaient aucune raison de se sentir menacer aux yeux de cette personne, que je n’étais pas là pour leur faire le moindre mal. J’allais faire une chose que je n’aimais, une chose que même Suzaku n’appréciait pas. Nous, nous, étions fortement lier, nous avions appris à nous connaître et nous apprivoiser elle comme moi. Je regardais ce chevalier d’or, avec un léger sourire, disant calmement.

« Très bien. Puisqu’il me semble que vous pensez que je pourrais faire le moindre mal à ces personnes. …Suzaku »

À ce nom, de petites flammes naissaient dans mon dos, la tête de l’oiseau vermillon bougeait de mes épaules, ses ailes de feu sortirent de mon dos et pendant un instant mon dos s’enflamma. Et l’oiseau vermillon s’envolait de mon dos, partant vers la montagne, non loin du village. L’Oiseau de feu s’envola, poussant un chant des plus mélodie, un chant que j’aimais entendre.

« Suzaku est partie se réfugier dans les montagnes. Je suis ainsi sans protection, donc il serait fou de ma part de faire quoi que ce soit alors que deux chevaliers se trouvent en ses lieux, même une personne de mon rang. Donc me voilà vulnérable, face à un chevalier qui porte son armure »

Je n’aimais guère cette sensation, j’avais ce sentiment qu’il me manquait quelques choses. Elle ne m’avait jamais quittée depuis la mort de mon père, sauf pour m’offrir sa protection, alors en ce moment même je me sentais plus que vulnérable face à ce chevalier.

« Et croyez-moi, je n’aime guère me séparer d’elle. »

Je raclais ma gorge, massa mon épaule gauche tout en continuant sur ma lance, parlant calmement à Atano.

« Pour m’aider, je vous ai déjà dit ce que j’étais venue faire ici. Je ne suis là que pour vous connaître aussi étrange que cela puisse vous paraître. Je ne sais rien sur votre déesse, ce à quoi elle aspire, ce pourquoi vous combattez. Parlez-moi simplement de tout ce qui fait votre ordre et je m’en irais juste après. »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Oct - 18:54
Le soupir de la jeune japonaise était bien sûr bien visible, et il vint alors se demander ce qu’il avait fait. L’avait-il froissée ? Il espérait que non, car c’était quelque chose qu’il aurait aimé éviter. Elle vint alors lui montrer des flammes sortir de son corps, et celles-ci s’en allèrent au loin. Suzaku… C’était donc bien le Phénix mythique, qui s’en alla sur cette colline.


Et donc, elle se montra vulnérable au jeune brun, l’armure n’étant plus à ses côtés, elle était donc réellement quelqu’un d’inoffensif pour Rodorio.   Jamais il n’avait vu quelqu’un se montrer si réel dans ses propos, et surtout, prête à se montrer faible pour avoir la confiance du Sagittaire.


Alors qu’elle n’avait plus sa protection, le protecteur de la 9ème maison sourit doucement à la demoiselle, et vint fermer les yeux pendant que son cosmos augmentait. Celui-ci se répandait lentement sur les rues de la ville, et pourtant il n’y avait aucune once de violence dans celui-ci. Juste… Une douceur paisible et rassurante… Et en se concentrant plusieurs secondes, l’Armure d’Or sur son corps vint reprendre sa forme de Totem et se replonger dans la Pandora Box, pour qu’elle reparte au 9ème Temple.


Atano n’avait qu’une tenue simple finalement en dessous de l’armure, une tenue de civil de couleur azurée, ainsi qu’un pantalon de combat. Ainsi, malgré toutes situations, il pouvait se défendre contre quelqu’un s’il ne possédait pas son Armure, mais cette fois ci il avait confiance en la demoiselle… Comment ne pas avoir confiance en quelqu’un qui fut prête à se montrer dans la plus grande vulnérabilité, et qui n’avait pas du tout un cosmos violent ?  S’approchant d’elle avec des pas lents, il lui sourit doucement une nouvelle fois, avant d’entrouvrir ses lèvres pour lui répondre.



- Et l’Armure du Sagittaire est repartie vers mon Temple, pour avoir de nouveau une équivalence dans nos forces. Ainsi, je ne suis pas quelqu’un qui pourra vous forcer à quelque chose, je ne suis donc qu’une simple personne, qui vous aidera pour votre mission…



Le sourire du brun était présent, car il était enfin paisible. Le poids de l’armure avait disparu, et il craqua lentement son dos, c’est vrai que ce n’est pas quelque chose de confortable de porter une Armure de cette envergure ! Il rit lentement en se disant que ses prédécesseurs l’auraient sévèrement contredit à cause de cet affront, mais  il ne perdait évidemment pas ses responsabilités de Chevalier d’Or.  Regardant lentement le disciple de son compagnon, il lui demanda du regard de l’attendre, et se tourna vers la Nyorais pour lui répondre de nouveau.



- Je vois donc comment je peux vous aider… Alors c’est très simple… Athéna est une déesse, la déesse de la Sagesse, fille de Zeus et de Métis, et elle se réincarne dans une humaine pour chaque nouvelles Guerres Saintes. Honnêtement, je ne l’ai jamais vu en chair et en os, mais elle est dans son Temple. Ce qu’elle aspire ? C’est simple… La paix… Elle veut que le peuple des humains soit protégé, par nous les Saints, et que la paix règne. Les autres dieux ne l’entendent pas de cette oreille et veulent souvent reprendre la Terre pour eux, et Athéna est la seule déesse qui veut réellement un monde en paix et pour les humains… Certains pourront penser que c’est une idée idiote, mais nous suivons cette idée car c’est la meilleur pour notre peuple… Et justement, notre ordre est divisé en trois groupes… Les Chevaliers de Bronze, qui sont les plus nombreux, et souvent ceux qui viennent aider les innocents dans de petites missions… Si eux n’arrivent pas la mission, nous envoyons des Chevaliers d’Argent, d’un nombre plus réduit, et qui sont d’une puissance bien plus grande que celle d’un humain… Et le plus fort ordre est celui des Chevaliers d’Ors, donc je fais partie… Notre rôle est ceux des protecteurs du Sanctuaire, pour protéger Athéna en cas d’attaque, et surtout pour sauver les innocents de missions bien dangereuse et infaisable pour un Saint d’Argent. Nous protégeons les innocents, et pendant les désastres des dieux hindous, nous allions visiter le monde pour nous assurer que le peuple humain allait bien, et les aider à reconstruire leurs villes… Voilà ce que représente notre ordre, nous avons comme surnom « Les Chevaliers de l’Espoir, qui protègent l’amour et la paix sur Terre »



Atano regarda dans les yeux la jeune demoiselle, et passa dans sa nuque de gêne. Il espérait qu’elle ne se moque pas d’idées aussi « sentimentales » pour certains, car il pensait réellement à cela. Son rêve était de pouvoir créer un monde de paix et de justice, où y vivre serait un bonheur, et il était sûr qu’un jour cela soit possible.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 301
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Oct - 14:44
En tant que représentante d’Izanagi, on venait de me confier une première mission assez intéressante vu que j’étais en duo avec Katsu. Cette dernière ne savait pas du tout que j’étais devenue la représentante de la divinité qu’elle servait et j’étais certaine que ça allait être une énorme surprise pour la jeune femme. D’après ce qu’on m’avait dit, elle se trouvait au sanctuaire de la Déesse Athéna et immédiatement, je commençais les préparatifs pour me rendre en ce lieu.

« Je suis certaine que cela lui fera plaisir. »

Ses paroles venaient d’être prononcée alors que je saisissais une guitare pour l’emmener avec moi.

« Quelle tenue vais-je enfiler ? Hum… »

Fouillant un peu ma garde robe, je ne souhaitais pas me rendre là-bas avec ma tenue de représentante, j’optais donc pour un jean troué, un t-shirt du groupe et des baskets. A présent que j’étais prête pour entamer la route pour me rendre au sanctuaire, un garde se rapprocha de moi pour m’interpeller avant mon départ.

-Mademoiselle, souhaitez-vous que je vous accompagne pour garantir votre sécurité ?

« Hum… Non, ça ira. Ne vous inquiétez pas pour moi, tout va bien se passer et puis cette chère Katsu sera là pour veiller sur ma sécurité. »

-Comme vous voudrez.

Il s’inclina respectueusement avant de se retirer et je me mettais en route pour me rendre au sanctuaire. L’avion était le moyen le plus rapide pour se rendre là-bas et j’optais pour cette option, espérant arriver à temps pour croiser la belle Katsu. Durant le trajet, je m’occupais en regardant par le hublot tout en écoutant certains titres célèbres du groupe. C’était apaisant, il fallait l’avouer et après plusieurs heures de vol, j’arrivais enfin à destination. Sur place, je montais dans un taxi et ce dernier me conduisait jusqu’à Rodorio, une ville proche du sanctuaire sacré de la déesse de la guerre.

Descendant du véhicule, je payais son chauffeur avant de sonder les personnes autour de moi et un cosmos assez familier venait d’être perçu par mes soins. Affichant un sourire, j’entamais la route pour me rapprocher de cette personne. Je remarquais par ailleurs que Katsu n’était pas seule, il y avait une autre personne avec elle et je décidais d’être discrète en cachant mon cosmos. Je les observais de loin durant quelques minutes et je décidais de me rapprocher d’eux pour engager la conversation.

« Bonjour. »

Je regardais Katsu avec le sourire tout en lui tendant la guitare que j’avais emmené avec moi exprès pour elle.
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 32
Double Compte : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Oct - 20:25
Cela le rassura, Suzaku s’en était allé dans les montagnes, elle s’était séparée de moi et déjà je pouvais sentir une sensation désagréable. Cela était comme si je n’étais plus entière, comme si une part de moi s’en était allée. Je ne m’étais jamais séparé d’elle depuis ces 5 ans, elle était toujours restée nicher dans mon dos, alors même la savoir non loin de moi ne me rassurait aucunement. Mais ce chevalier fit de même, il se sépara également de son armure puis il répondit à mon attende.

Il me parlait de cet ordre saint, de cette déesse qui ne voulait que la paix des hommes, et de ses chevaliers qui combattaient pour la paix et contre l’injustice. J’écoutais cette litanie, voyant que ce chevalier était prêt à tous pour cette déesse. JE me demandais si cela était une foi aveugle au fur et à mesure de son discours, et m’aperçut que cela l’était ou du moins cela en avait l’air. Pour cette personne aucun autre dieu ne voulait le bien aux humains, aucun ne pensait à ces êtres qui foulaient de leurs pieds ce monde. Pour lui les autres seigneurs n’étaient que des êtres égoïstes, ce qui me fit sourire et quand il finit de me parler de son ordre, avec ses castes, je ne pus m’empêcher de lui dire.

« Seule Athéna trouve grâce à vos yeux non ? Je vous ai écouté me parler de votre déesse et elle est d’après vos dires la seule qui pense à l’humanité et son bien-être. Pour vous les autres dieux ne sont que des êtres égoïstes, je me demande comment il le prendre. J4espère que vous connaissez toutes les factions de ce monde pour avancer de telle chose. J’imagine que vous en connaissez certaines, mais je ne suis pas sûr que vous connaissiez toutes les factions. Si ça tombe, vous affrontez des personnes qui ne désirent qu’une chose, la paix pour les humains tout comme votre déesse, peut-être différemment, mais ils ne veulent pas moins la paix pour l’humanité. Donc cela n’est-il pas donc présomptueux de votre part de dire que seule Athéna veux la paix pour les hommes »

Je fis une pause dans mes discours, regardant ce village dévaster par les hindous. Je n’étais pas contre une immense fois envers son dieu, lui être dévoué, mais cela n’était pas au prix de nos penser de ce qu’on était. Je posais me regard à nouveau sur Atano, lui souriant

« Excusez pour ces mots. Mais mon ordre par exemple, ne veut aucun mal aux humaines, nous ne voulons pas la terre pour nous, nous voulons juste l’équilibre du monde. »


J’allais ajouter quelque parole pour modérer mes propos, quand une voix vient à mes oreilles. Une voix qui m’était familière, je me retournais vers cette voix qu’il me tendait une guitare. JE n’en croyais pas mes yeux, et ne pouvais le croire, je me demandais ce qu’elle faisait elle là, comment, elle savait où j’étais. Je marmonnais une espèce de bonjour, qui montrait cet étonnement que m’avait surpris.

« Mina… »


Je regardais le chevalier d’Athéna, lui souriait tout en lui disant.

« Excusez-moi quelques secondes. »

Je pris la guitare que Minami me tendait, prit son bras et l’entraina un peu plus loin. Cela était une surprise, un étonnement et espérerait que ça venue n’avait ne rien avoir avec moi ou ma venue en ce lieu, car cela signifiait une chose dont je n’avais pas envie qu’elle vive.

« Que fais-tu ici ? Pas que je ne suis pas contente de te voir… surtout avec une guitare pour moi. Mais qu’est-ce que tu fais ici ? »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Oct - 22:54
Le jeune brun était toujours sans armure, et écoutait longuement ce que la jeune prêtresse avait à lui dire. Et comment ne pas être surpris par les paroles de cette dernière ! Atano n’était pas quelqu’un qui était obnubilé par le rôle de la déesse Athéna, mais avait bien compris que les autres dieux se fichaient des hommes et de leurs destins.


Pourquoi pensait-il cela ? C’était simple… Poséidon avait voulu mettre le monde entier sous l’océan, Hadès voulut le dominer, Arès également, et les autres dieux eux n’avaient fait que se tapir dans l’ombre, sans vraiment agir sur l’équilibre de la planète. Alors, ce qu’elle lui dit le fit bien sur le fit alors perdre quelque peu le sourire qui était présent.


Inazagi… S’il était un des dieux principaux, il ne semblait pas approuver la méthode des Hindoues, ce qui le fit alors fermer les yeux pour mieux se rappeler de cette scène à Bombay… Se souvenir de tout, cela serait toujours dur, mais il fallait essayer ! Son esprit se concentra sur les évènements devant la stèle, et il revit le visage de cet homme. Au final, il n’avait pas eu grande informations sur lui, mais entendez encore ses mots… Equilibre… Il aurait été contre Vishnou et sa façon de faire, mais ne l’avait ni attaqué, il avait juste disparu dans un cosmos paisible… Cependant, le chevalier avait toujours des doutes sur cet homme…


Malgré ses paroles, il savait bien que quelques dieux pensaient aux hommes, mais ils ne faisaient rien pour agir, et c’était cela que critiquait finalement l’homme aux cheveux d’ébènes. Car vouloir la paix est une chose, mais donner sa vie pour celle-ci en était une autre. Il n’était pas quelqu’un extrémiste, loin de là même, mais constatait de loin les factions. Celles-ci, qui venaient même se refaire la guerre entre Poséidon et Hadès, cela prouvait bien sa théorie… Qui sait, les Nyorais pouvaient être différents ! Mais il n’avait vu qu’une prêtresse, son jugement ne pourrait donc pas encore être fait…


Ses lèvres allaient s’ouvrir pour laisser émaner sa réponse, cependant on lui coupa l’herbe sous le pied… Une autre Nyorais vint alors saluer sa camarade, en lui donnant une belle guitare… Entendant la prêtresse qui lui demanda de l’excuser pour parler avec sa sœur d’arme, il acquiesça d’un hochement de tête et ferma lentement les yeux, pour repenser à toute cette conversation.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 301
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Oct - 11:31
Après avoir pris la décision de me rapprocher de Katsu et de l’inconnu, je les saluais pour leurs annoncer ma présence. Quand la jeune femme se tourna dans ma direction, elle fût assez surprise de me voir là et c’était assez jouissif, il fallait le reconnaître. Je ne niais pas que j’étais également ravie de la revoir car cela faisait trop longtemps que j’avais été séparée d’elle. Sur le coup, j’avais envie de l’enlacer et de l’embrasser passionnément mais cela serait mal vu par ce jeune homme qui devait être certainement un chevalier de la déesse Athéna. Mon amie s’excusa auprès de ce dernier pour venir à mes côtés et saisir la guitare que j’étais entrain de lui tendre. Elle souhaitait savoir ce que je faisais ici et je pouvais en conclure qu’elle n’était pas au courant pour mon poste auprès des Nyorais.

« Moi aussi, je suis contente de te voir ! »

Finalement, je me rapprochais d’elle pour la serrer dans mes bras. Si je laissais aller mes émotions, j’étais prête à verser des larmes car en ce moment, mon cœur battait très fort vu que je l’avais enfin retrouvé. Je m’écartais d’elle pour lui adresser un fin sourire et je décidais de lui expliquer la raison de ma venue en ses lieux.

« Comme tu n’es pas au courant en ce qui me concerne… Je suis la nouvelle représentante d’Izanagi et on nous a confié une mission à toutes les deux. »

Regardant ensuite le chevalier d’Athéna, je décidais de me rapprocher de ce dernier pour lui tendre la main droite.

« Salut, je m’appelle Minami et je suis la représentante d’Izanagi. »

Effectivement, je n’avais pas l’habitude avec les formes de politesse et tout ce qui s’attachait. Je regardais Katsu pour lui adresser un nouveau sourire, lui montrant que j’étais ravie d’être là.

« A qui ai-je l’honneur ? » Revenant ensuite sur le chevalier inconnu.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Nov - 20:57
Cette scène de tendresse entre les deux jeunes femmes vinrent arracher un sourire des lèvres du brun. Voir deux personnes se retrouve, malgré le temps de leur séparation, était toujours quelque chose qu’il appréciait, car malheureusement lui ne pouvait plus les retrouver, ceux qui lui étaient chers. Enfin, il ne devait plus y penser !


Cette femme… Le jeune homme entendait quelque peu les paroles, et entendit qu’elle était donc la représentante du dieu Shintoïste. Ce n’était donc pas n’importe qui qui venait d’arriver… Une représentante donc, et pourtant, elle ne semblait pas si impressionnante que cela, et surtout, avait un comportement jovial assez grand.


Quand elle lui tendit la main, il fut d’abord étonné de ce geste, mais après tout, ce n’était pas un signe grossier ou autre ! Alors, pourquoi pas ? Le jeune brun vint alors prendre la main de la jeune fille dans la sienne pour la serrer, et il lui fit un beau sourire. Quand elle lui demanda qui il était, il vint alors retirer sa main pour la poser contre son torse, et baisser pour quelques secondes son visage, signe de respect.



- Enchanté mademoiselle… Je me nomme Atano Hitaku, Chevalier d’Or du Sagittaire et Protecteur de la 9ème Maison du Zodiaque. Vous êtes ici pour une raison particulière, ou pour apprendre à nous connaître comme votre amie ?
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 301
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Nov - 13:28
Finalement, je venais de m’écarter de Katsu pour m’intéresser un peu plus au jeune homme qui l’accompagnait. Après m’être rapprochée suffisamment de sa personne, je décidais d’engager la conversation avec ce dernier en me présentant dans un premier temps. Je lui tendais la main droite en guise de salutation, histoire de ne pas paraître trop familière avec lui car généralement, je faisais la bise même à un inconnu. Il me serra la main à son tour et se présenta à moi. Comme ça, je me trouvais devant l’un des fameux chevalier d’or de la déesse Athéna et j’étais ravie de faire sa connaissance.

« Enchantée de vous connaître, Atano… Chevalier d’or du Sagittaire et protecteur de neuvième maison du zodiaque. »

Je pouvais faire court mais j’avais préféré dire son nom ainsi que son titre lorsqu’il s’agissait d’une première rencontre. Le chevalier d’or souhaitait savoir la raison de ma venue en ses lieux et durant un court instant, j’avais oublié la mission que l’on m’avait confié.

« A la base, j’étais venue chercher Katsu car on nous avait confié une mission mais je pense que cela peut attendre un peu. »

Etant curieuse de nature, j’avais envie de visiter cette ville ainsi que le Sanctuaire de la déesse Athéna.

« Dites moi mon cher Atano, est-ce que vous accepteriez de me servir de guide car je ne vous cache pas que j’aimerai visiter le Sanctuaire d’Athéna ainsi que les différents temples présents. »

Après tout, j’avais un peu de temps devant moi et visiter ses lieux pouvait être intéressant.

« D’ailleurs, je pense que Katsu ne voit pas d’objections à cela… A moins que vous n’ayez pas de temps pour cela ? J’en serai peinée si c’était le cas. »

Je prenais une petite mine tristounette, essayant par la même occasion de lui faire les yeux doux afin que sa réponse soit positive.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Nov - 19:40
La jeune prêtresse s’approchait lentement de lui, comme pour l’examiner. Finalement, ils n’étaient pas si différents, enfin son rang était bien sûr plus prestigieux et important que le sien. Mais malgré cela, le brun japonais lui sourit sans s’en rendre compte et marcha quelques pas vers elle. Quand elle prononça son titre entier, il ne put que rire amusé et lui fit un beau regard en lui répondant de sa voix grave.



- Vous n’avez point besoin de m’appeler avec tout cela, Atano me suffit juste !



Aux paroles de la demoiselle, il ne put que perdre quelques secondes son sourire, en venant baisser le regard pour réflechir… Faire visiter le Sanctuaire ? C’était impossible…  Les lois lui interdisaient, comment laisser deux étrangers des Saints dans ce lieu si important ? Cependant, la ville pouvait être visitée, et pour le Sanctuaire il pourrait évidemment se battre avec ses frères d’armes si une attaque était faite ! Mais il avait confiance dans les deux demoiselles, et il lui fit un magnifique sourire pour lui dire sa réponse.



- Même si en temps normal je refuserais de peur, je pense que vous faire visiter la ville de Rodorio sera un plaisir pour moi d’être votre guide ! Pour le Sanctuaire, nos lois nous interdissent de vous laisser entrer… Vous comprenez, avec toutes les guerres que nous avons connus, c’est bien normal de protéger notre déesse Athéna… Mais je veux bien vous faire visiter Rodorio, je suis sur que cette ville vous plaira ! 
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 301
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 9:05
Je m’étais éloignée de la belle Katsu pour m’entretenir avec le chevalier d’or du Sagittaire et après l’avoir appelé par son nom ainsi que son titre, ce dernier me confirma de l’appeler juste Atano. Je souriais à cette idée et j’acquiesçais légèrement de la tête avant de prendre la parole.

« Atano… Bien dans ce cas, appelez-moi Minami. »

Après lui avoir demandé poliment sur le fait de pouvoir visiter le sanctuaire en sa compagnie, je remarquais que ce dernier était entrain de réfléchir sur la question. Comme je le pensais, c’était un endroit gardé et le visiter semblait être compromis malheureusement. Alors qu’il était sur le point de prendre la parole, le jeune Saint m’adressa un beau sourire et j’étais étonnée sur le coup. Allait-il accepter ma requête ? Il pouvait me faire visiter Rodorio sans problème mais concernant le sanctuaire, c’était impossible à cause des guerres qu’ils avaient subi et la protection d’Athéna passait avant toute chose.

« Je comprends et j’en suis peinée, j’aurai aimé faire la connaissance de votre déesse ainsi que de votre représentant… Du moins, si vous en avez un ? » ajoutais-je avec le sourire.

Je venais me placer à ses côtés pour porter mon regard sur le village, toujours avec le sourire aux lèvres et je me tournais ensuite vers Atano.

« Je suis prête à vous suivre pour cette visite guidée. »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25953-le-sagittaire-brille-
Atano

Date d'inscription : 01/11/2013
Nombre de messages : 539
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Nov - 21:12
Le sourire de la jeune fille était réellement éclatant, c’était si rare de voir une demoiselle sourire à ce point. Ceci étonna d’abord le Chevalier, qui ne put que sourire légèrement, appréciant étrangement sa compagnie. Les questions qu’elle posa ensuite à ce dernier le firent d’abord réfléchir pendant quelques secondes, ce qui lui permettait malgré tout de réfléchir à une réponse…


C’est vrai, ils n’avaient pas de déesse… Enfin, Atano ne le savait pas ? C’était étrange, il ne s’était finalement pas préoccupé de cela. Il avait dû partir en mission, du s’occuper des dieux Hindoues, et il n’avait jamais demandé à voir la déesse. Demandé cela était surement impoli, et ne voulant point paraître irrespectueux il gardait le silence sur ce sujet. Et le représentant… Il ne l’avait pas rencontré, mais avait entendu qu’il avait été voté récemment, qu’il était le Chevalier d’Or des Gémeaux. Enfin, le Sagittaire ne savait que cela sur lui, ayant dû repartir justement pour rencontrer la Marina… Cette femme qui était liée justement au Chevalier d’Or des Gémeaux.


Soupirant sur le côté de devoir réfléchir à tous les évènements, l’homme aux cheveux d’Anthracite vint d’abord regarder la demoiselle aux longs cheveux bruns pour esquisser un sourire plus chaleureux, plus amical. La Nyoraïs s’était mise à ses côtés, prête à le suivre, et il tendit lentement son bras pour qu’elle s’y accroche, en tant que gentleman c’était la moindre des choses de faire cela, il fallait toujours accompagner une demoiselle de cette façon ! Enfin, c’est ce qu’on lui avait appris, et il espérait ne pas paraître trop « âgé » pour son âge. De sa voix grave, il vint enfin lui répondre.



- Honnêtement, je ne le sais pas moi-même si notre déesse est revenue… Mais ne parlons point de cela ! Suivez-moi donc, je vais vous montrer cette merveilleuse ville !
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3081
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Nov - 14:57
Voyageant de zone en zone, par bond, le chevalier d'or du Taureau traversa l'étendue qui le séparait du Sanctuaire, en un rien de temps. Alors qu'il passait au dessus de Rodorio, Ephraem senti quelque chose d'étrange, comme une énergie qu'il ne reconnaissait pas. Il n'avait pas vraiment fait attention à son premier passage, mais maintenant, il avait le temps de s'occuper de cette étrange cosmos. Contrôlant la pression qui l'entourait, le chevalier se laissa tomber près de son frère d'arme, ne laissant qu'un petit nuage de poussière l'entourer.


- Bonjour Atano... alors qui est ton invi...


Le Saint se tue directement en voyant le visage de la jeune femme. Il ne pouvait pas se tromper à la vue de cette personne. Ephraem ne savait plus quoi dire, se trouvant bête. Combien de fois avait-il rêvé de rencontrer la bassiste de son groupe préféré. Il écoutait leurs musiques régulièrement, se demandant quand il pourrait aller les voir en concert et demander un autographe à Minami. Et maintenant qu'elle était devant lui, il ne savait que dire.


- Mi... Mimi.. Minami du groupe Black crows ? C'est... c'est vraiment vous ?


En quelques secondes, le Taureau qui affichait en permanence un visage strict, venait de se transformer un veau sans défense. La colère qu'il ressentait encore il y a peu, avait disparue, pour laisser place à la surprise.

[ vient d'ici]
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 301
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Nov - 22:50
La visite de Rodorio étant sur le point de commencer, je regardais le chevalier d’or se placer à mes côtés pour me proposer le bras. Avec un fin sourire sur les lèvres, je le saisissais tout en remerciant le jeune homme.

« Je comprends et si cela est le cas, c’est bien dommage pour vous. »

L’absence d’une déesse n’était pas une bonne chose pour le clan car pendant une telle chose, cela devait être le représentant qui devait gérer le clan. Etant une jeune représentante, je ne savais pas si j’étais capable de veiller sur les Nyorais si notre divinité devrait s’absenter un jour où l’autre.

« Je suis prête à vous suivre. » Ajoutais-je avec le sourire tout en sortant de mes pensées.

Alors que nous étions sur le point de démarrer la visite, une autre personne décida de nous rejoindre par la voie des airs. Je posais mon regard sur ce dernier tout en prenant le temps de le détailler de la tête aux pieds. Il fallait reconnaître que les chevaliers d’Athéna étaient assez mignon et j’esquissais un doux sourire à la venue de cet inconnu. Le regard qu’il me porta, me faisait hausser légèrement le sourcil gauche et je me demandais pourquoi il me regardait de cette façon. Lorsqu’il prît la parole, je riais légèrement car il m’avait reconnu et je lâchais le bras d’Atano pour me rapprocher du nouveau venu.

« C’est bien moi et à qui ai-je l’honneur ? » lui demandais-je en souriant.
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 32
Double Compte : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Nov - 18:44
Je ne pouvais y croire, je restais là regardant Minami, me parler de cette mission, la guitare à la main. Elle était ce que je ne voulais pas, mes craintes quand je l’ai vue s’avancer s’étaient réalisées pour ma plus grande peine, j’aurais tant voulu qu’elle ait cette simple vie de star, tant voulut qu’elle ne connaisse pas ce monde. Mais voilà que les dieux avaient fait d’elle leur représentant, celle qui nous guidait. Je la regardais s parler avec Atano sans dire un mot, sans pouvoir lui parler convenablement, tout ce qui sortit fut un murmure « Pourquoi toi ? ».

Elle discutait avec Atano, ce chevalier qui m’était fort sympathique bien que ces paroles m’avaient donné cette impression que cette faction se croyait meilleure que les autres. Mais il n’avait aucunement méchant, juste un idéalise. Alors quand Minami, lui avait demandé une visite, je la laissais partis avec ce chevalier, sans crainte qu’il lui fasse du mal. Je restais donc en retrait, jouant de la guitare, tout en gardant un œil sur mon amie. Le son qui en sortie était un son triste et alors quelque parole sortir de ma bouche. Cela était musique que j’avais une fois envoyée à ma chère amie, des paroles qui parlait de rêve brisé, d’un destin non voulut. En ce moment ces souvenirs me revenaient, alors que doucement je me faisais à l’idée que Minami allait elle aussi servir les Dieux.

Les Dieux avaient un drôle d’humour, ils avaient fait de celui dont j’étais tombée amoureuse l’un des nôtres, je l’avais découvert lors d’un de ces petits concerts donner pour la fête de notre ancien lycée. Et Minami… je ne lui avais rien avoué à l’époque, quand je lui avais annoncé que j’allais quitter le groupe, mais j’étais restée muette sur mes raisons de partir.

Je continuais à chanter, doucement, alors que Suzaku restait tranquillement dans les montagnes. Puis soudain je pouvais sentir un autre cosmos faire son apparition et quand celui-ci s’adressa à Minami, et qu’elle répondit, avant même qu’il puisse rajouter quelques choses, je me mis entre elle et ce nouvel arrivant. Je le regardais avec un sourire, guitare à la main droite et tendant la main gauche tout en lui disant

« Katsu Nishimura, enchanté. »


J’avais toujours eu ce côté protecteur, mais à cet instant il est vrai que je me montrais beaucoup plus protectrice. Je n’avais aucune envie que Minami coure le moindre risque, même si cet homme avait plus l’air d’un fan du groupe que l’ont avait formé. Mais malgré tout par prudence je rappelais Suzaku qui revenait se percher dans mon dos me chatouillant légèrement ma peau.


[hrp: Je suis vraiment désolée de vous avoir laisser. Mais je suis de retour maintenant. Et désolée pour le post il est court :/]

Poussons la chansonnette

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Poussons la chansonnette (Jeu ;; D/G)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Europe :: Rodorio-