avatar
Harald

Date d'inscription : 12/03/2013
Nombre de messages : 397
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Juil - 13:43
Après ma libération de l'emprise néfaste de Loki et de la pose du sceau, de la déesse nouvellement proclamée Freyja, sur mon dos, j'avais pris quelques jours de repos au sein du palais royal car je n'éprouvais pas le besoin d'aller quérir l'aide de mon maitre à Blue Graad.... Peut-être avais-je tout simplement honte.... Lui annoncer que j'avais délaissé pendant quelques temps l'armure de mon ancêtre Alexeï était au dessus de mes forces ...
     J'aurai pû en rester là et rester le fier porteur de "l'Eclat divin d'Eikthyrnir" mais mon intuition me poussait à reconquérir ce qui m'avais été offert par Loki : l'armure de Delta.... Mais cela n'entâcherai rien quant à mon lien avec Blue Graad.
    
"Qui ne tente rien, n'a rien", me dis-je intérieurement.
    
     J'avais prise la ferme décision, de repartir au cimetière d'Améthyste pour tenter de retrouver le totem sacré, appuyé par Freyja qui avait aperçu en moi le lien qui s'était établi entre Delta et moi-même. Elle m'avait encouragé à poursuivre ce chemin....ne remettant pas sa parole en doute et voulant me racheter à ses yeux, je fonçais vers ma destinée.

     J'ouvrais les yeux après un lourd sommeil causé par une soirée arrosée à la taverne du village. N'entendant que le doux chant des oiseaux matinaux sur le balcon de mes appartements privés, je me levais de mon lit richement orné pour ouvrir la fenêtre. La météo de ce jour était clémente; aucun nuage à l'horizon et un soleil pseudo-éclatant; petit soleil à cette latitude mais c'était déjà un luxe à Asgard! Portant mon regard vers le lointain, j'aperçu la position du cimetière d'Améthyste. Je ne saurai comment décrire mais je ressentis une vibration qui m'appelait en ce lieu.

"*repiration lugubre  lente*Viens Harald......viens"*repiration lugubre et lente*" entendis-je résonner dans ma tête.

Ne voulant pas me hâter de trop, je détournai mon regard vers l'intérieur de ma chambre, plus précisément vers une caisse dissimulée sous une épaisse fourrure. Je m'assis près de celle-ci et ôta la lourde fourrure. La pandora box de l'armure d'Eikthyrnir s'y trouvait.... toute rutilante de son éclat argenté.

     "Mon "Eclat divin".....si durement gagnée après tant d'épreuve....Je te remercie d'être resté auprès de moi tout ce temps. Si tu es encore avec moi aujourd'hui c'est que je suis toujours digne de te porter".

     Cette dernière aurait très bien pu me rejeter après tout... mais ce n'étais pas le cas.

     Après une semaine de repos complet, alternant bain bouillonnant, repas frugal et apéro bien arrosés, je me trouvais en pleine possession de mes moyens physiques et mentaux.
     Me sentant fin prêt, je m'étais même mis en quête d'un chevalier apprenti dans la cours du palais, afin de tester mes capacités lors d'un combat; Rien ne servait de partir au cimetière si je ne pouvais pas battre un simple éveillé. 
     Un jeune élève prometteur du nom de Krugg, dont j'avais déjà entendu parler pour ses grandes capacités à manier le cosmos, avait accepté ma demande tout en témoignant une certaine crainte; en effet il connaissait mes exploits passés que j'avais démontré lors de nombreuses missions pour le compte de la prêtresse de Polaris. Je lui avais juste demandé de donner son maximum pour tenter de m'occire, comme si j'étais son pire ennemi. Et que s'il voulait il pouvait inviter plusieurs partenaires pour lui prêter main forte.

"Très bien Maitre Harald...euh...d'accord...vous n'avez qu'à venir dans 2 heures dans la zone de combat du camp d'entrainement tout proche. Ca me laissera le temps de constituer une équipe pour vous mettre la tête au carré...hummm...hummmm" toussa-t-il.

     Si j'avais pu, je lui aurais poser ma main sur sa chevelure pour le féliciter de sa blague osée, mais Krugg mesurait 2m10.... un vrai asgardien pure souche en somme.... le géant dandy me salua et parti en direction de la caserne au pas de course, voyant sans doute pour lui un moyen de se hisser dans l'odre de la chevalierie. Je n'attendais pas autant d'enthousisme mais au moins cela me confortait dans la motivation qu'il exprimerai au combat. N'ayant rien d'autre à faire je me dirigeais en direction du camp d'entrainement....
avatar
Harald

Date d'inscription : 12/03/2013
Nombre de messages : 397
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Juil - 13:30
Au fur et à mesure que j'approchais, de plus en plus de gens convergeaient en courant vers le camp d'entrainement. Je pouvais voie de très jeunes enfants comme de petits veillards rabougris par le poids des années passées sous le climat polaire.

     Certes il était connu que les Asgardiens étaient friands de combats spectaculaires et sanglants mais je n'imaginais pas qu'un simple combat allait attirer autant de monde. Les nouvelles vont bon train ici, et je pense que Krugg avait activé les bons leviers pour relayer l'information de la joute à venir.
     Arrivé au pied du petit colisée qui tenait office de terrain d'entrainement, je réalisais que je n'étais vêtu que d'un jean et d'un marcel de mauvaise facture; ce qui ne faisait pas très "professionnel". Je m'arrêtais donc au vestiaire su camp pour agripper un pourpoint de cuir qui était attaché sur un étal d'armurerie afin de protéger mon corps sommairement. J'enfilais ensuite une paire de genouillères ainsi qu'une paire de mitaines renforcées. Je ne pris pas la peine de m'armer d'une lance ou d'un quelconque autre ustensile.
   
     Enfin j'entrais dans l'arène en même temps que certains retardataires. Le brouhaha ambiant se mua en un silence des plus étranges. je senti le poids de centaines de regard sur mon être.
     Trêve de bavardage, je m'avançais au centre du terrain où visiblement Krugg m'attendait, accompagné de 3 camarades tout apprêtés pour l'évènement. Réflexe de chevalier, j'analysais rapidement leur armement; deux d'entres eux était armés de glaives à chaque main, misant tout sur l'offensive. Un autre, plus défensif, était affublé d'un immense pavois et d'une lance. Enfin Krugg siégeait fièrement au centre de la troupe, simplement affublé d'une tunique de cuir similaire à la mienne (mais en XXXXL). Ce dernier tapa son point droit dans sa paume gauche en signe de défi à mon encontre, le sourire en coin.
    
     "Parfait Krugg!", dis-je. Je pouvais apercevoir des spectateurs échanger des billets de monnaies .... certainements de riches pari sur ma défaite...

     "Je savais que je pouvais compter sur toi. Si tu veux bien, voici les règles que je voulais ...."

"On va te mettre la pâtée à notre façon au traitre que tu es!... si tu ne connais pas les us-et-coutumes de notre camps...tu vas vite voir le sort que l'on reserve aux sbires de Loki !!"

      "Au diable les règles!" me coupa Krugg
     "On va te mettre la pâtée à notre façon au traitre que tu es!... si tu ne connais pas les us-et-coutumes de notre camps...tu vas vite voir le sort que l'on reserve aux sbires de Loki !!" finit-il avec un rire graveuleux. La foule repris en coeur:

     "A mort le traitre! A mort le traitre!..."

"Et bien....Les nouvelles vont vite...." dis-je, plus inquiets pour ma réputation que le combat à venir.... En plus de reconquerir l'armure de Delta, il me faudrait aussi gagner le coeur du peuple.

[quête SOLO] le Delta plane sur Asgard