avatar
AmarokBranche de Niflheim
Branche de Niflheim

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 446
Age : 29
Double Compte : Ephraem, Asling

Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Juil - 14:36
Eize était prêt à tuer les Spectres sur le champ, pour les insultes envers ses frères. Mais il se retint, la présence de Poséidon le calmant un peu. En revanche, quand Minos parla des Atlantes qui étaient torturés après leur mort, il se demanda si la mort était vraiment juste et eu une pensée pour son maître. À la pensée de ce dernier, mort en combattant, le Marina perdit son calme, l'eau commençant à l'entourer en forme de spirale. Il allait déverser sa colère contre le Juge quand celui prit la fuite avec ses hommes. Poséidon lui même était prêt à punir ses être impurs, quand il se ravisa. Alors, une décision fut prise et le Général écouta chaque paroles, avec un large sourire sadique.

- Bien mon Seigneur, il sera fait selon vos ordres ! J'ai hâte de pourchasser ce Minos et lui montrer le jugement des mers...

Protée attrapa Ewen par le bras, pour le traîner avec lui une nouvelle fois.

- Tu sais marcher sur l'eau ?

Et sans attendre de réponse, Eize se mit à courir, utilisant son pouvoir sur l'eau, pour courir comme s'il était sur la terre ferme. Il utilisa aussi son pouvoir, pour que le nouveau Marina puisse se déplacer sans problème. Sans prévenir, il arrêta sa maîtrise, pour couler au fond du port et rejoindre une des entrées sous marines du repère des Atlantes. En peu de temps, le duo arriva dans la salle où se trouvait la représentante.

- Je vous salue de nouveau ma demoiselle...

Tout en disant ses mots, le Général avait lâché le bras du Capitaine, pour faire une noble révérence devant Calysto. Il se redressa rapidement, reprenant son ton noble, qu'il avait avant de croiser les trois Spectres.

- Chère Calysto, notre Empereur m'envoie vous quêter, les troupes doivent être prêtes au combat à tout moment... Dès que les Généraux du Kraken et du Dragon des mers seront de retour, les Atlantes iront marcher sur les terres putrides des Spectres. De plus, l'Empereur veut qu'un homme de confiance et discret, soit envoyé au Sanctuaire, pour récupérer le chapeler et sceller les âmes des Spectres.

Le Général désigna ensuite Ewen, à côté de lui.


- Et... il faudrait trouver un maître coriace pour ce petit...
avatar
Ex PerséphoneDéesse des Enfers
Déesse des Enfers

Date d'inscription : 11/10/2013
Nombre de messages : 368
Age : 30
Double Compte : Athéna

Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Juil - 20:32
Après avoir quitté la bibliothèque d’Eize, j’étais retournée dans mes appartements pour m’y reposer un peu et c’était allongée sur un canapé confortable que j’avais trouvé le sommeil. Durant ce sommeil, je faisais un rêve étrange mais ce dernier me plaisait énormément vu que j’avais tous les Marinas masculins à mes pieds, même l’Empereur des Mers était à leurs côtés. Un sourire se dessina sur mes lèvres jusqu’au moment où une personne entra dans la pièce où je me trouvais et me tira de mon sommeil. Quel dommage d’être réveillée à un tel moment et je posais mon regard sur l’arrivant.

« Salutations Eize. » Ajoutais avec un sourire.

Observant quelques instants le jeune homme qui accompagnait le Général de Protée, je portais mon regard sur ce dernier lorsqu’il prît la parole pour me faire part de la raison de sa venue en ses lieux. Visiblement, les Atlantes étaient prêts à entrer en guerre contre les Spectres du monarque des Enfers, Hadès et même si j’étais pacifiste, il me fallait exécuter les ordres de l’Empereur des Mers.

« Hé bien, je pense que tu es apte pour cette mission, Eize… Tu es une personne de confiance comme j’ai pu le constater à la Bibliothèque. »

Toujours allongée sur le canapé mais redressée, je croisais mes jambes tout en continuant de sourire tandis que je portais mon regard sur Ewen qui avait besoin d’un maître pour qu’il puisse le former.

« Je pense avoir ma petite idée pour le maître en question. »

Finalement, je décidais de me lever pour me rapprocher d’eux et je tournais autour d’Ewen tout en le détaillant de la tête aux pieds.

« Comment t’appelles-tu mon jeune ami ? »

Ma voix était douce et mélodieuse à la fois lorsque je posais la question à Ewen.
avatar
EilwenEn Test RP

Date d'inscription : 05/06/2014
Nombre de messages : 113
Age : 32
Double Compte : Katsu/Freyja

Revenir en haut Aller en bas
Sam 9 Aoû - 17:15
Je devais reconnaître une chose, cette femme était des plus belle, elle avait quelques choses, un charme indéniable, une voix des plus charmeuse. Cette femme était également celle qui m’avait offert son aide quelques heures plutôt et qui était ensuite repartis sans même que je puisse lui adresser un seul mot.

Eize parla, mon regard lui ne quittait pas Calysto il observait cette jeune femme assise sur ce canapé, elle croisa ses jambes rapportant son attention sur moi tout en me souriant. Je regardais ses yeux, ne détournais aucunement mon regard, puis elle se leva, commença à me tourner au tour tout en me demandant mon nom.

Je continuais à l’observer, des pieds observant les courbes de la jeune femme, l’harmonie de son corps, regardaient son visage, une femme attirante. J’aurais pu me laisser bercer par cette voix si douces.

«Mon nom est Ewen MacAulay. Lieutenant de la royal navy. »

Je continuais à l’observer dans les yeux, ne voulait aucunement m’en détourner. Cela était complètement fou, ma vie prenait une tournure des plus en plus étrange, me faisaient faire des rencontres dignes des plus grandes histoires mythologiques. Toute ma vie était bouleversée, et je pouvais imaginer le sourire de ce vieux bonhomme assis sur son rocking-chair me disant « C’est le destin, gamin, c’est le destin. » Mais ce destin je n’en voulais pas, servir un être sous prétexte que j’avais été choisi pour ne m’intéressait aucunement.

« Ne prenez pas la peine de me choisir un maître, c’est ça. Je ne suis pas un de vos… Marinas. Je ne servirai pas votre Poséidon. »

ET mes yeux quitta une sans le vouloir les yeux de la jeune femme regardant ce qu’elle portait, pour lui demandant.

« Vous n’avez pas froid dans cette tenue…et pas peur que tous ces hommes pose le regard sur vous et ne vous sautes dessus ? »


Il fallait reconnaitre que ce qu’elle portait était plus que provocateur, et que dans ce monde sous-marin il n’y avait que des hommes ici.
avatar
Ex PerséphoneDéesse des Enfers
Déesse des Enfers

Date d'inscription : 11/10/2013
Nombre de messages : 368
Age : 30
Double Compte : Athéna

Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Aoû - 18:51
Eize était retourné à la bibliothèque et je me retrouvais seule en charmante compagnie avec ce jeune homme. Tandis que je tournais autour de lui pour le détailler, je lui avais demandé de se présenter à moi et j’esquissais un fin sourire lorsque c’était chose faite.

« Ewen… En voilà un joli nom…. Je suis enchantée de te connaître. Je me nomme Calysto, fidèle représentante du Dieu des Océans, Poséidon. »


Je me replaçais en face de lui pour plonger mon regard dans le sien et je continuais d’arborer un fin sourire. Vu qu’il était nouveau, je me devais de lui choisir un maître et alors que je lui en faisais part sur le champ, ce dernier réagissait d’une drôle de façon. Je l’écoutais tout en penchant la tête sur le côté, le laissant finir pour ne pas l’interrompre.

« Si tu n’es pas un Marinas, que fais-tu ici alors ? » toujours avec douceur.

La question qu’il venait de me poser, me faisait rire vu que c’était tout de même assez osée de sa part vu qu’il ne me connaissait pas du tout. Néanmoins, étant très courtoise, je décidais de répondre à cette question avec un léger amusement.

« Je n’ai pas froid dans cette tenue, c’est très aimable de ta part de t’en soucier. Concernant les hommes présents dans ce royaume, je n’ai aucune crainte à avoir car ils savent se maintenir et ne pas se montrer vulgaires avec moi. »

Finalement, je me décalais pour me placer à ses côtés et je m’appuyais contre son épaule gauche tout en le fixant dans les yeux.

« Est-ce que je te plais ? En ce qui me concerne, tu me plais énormément et j’aimerai t’avoir à mes côtés afin d’assurer ma protection. »

Je lui attrapais doucement l’une de ses mains pour l’inviter à venir s’asseoir à mes côtés sur le canapé et lorsque c’était chose faite, je plaçais mes jambes sur ses cuisses tout en guettant la moindre réaction de sa part.

« Dis-moi une chose… Pourquoi ne veux-tu pas servir Poséidon ? »

[Hj: Désolée pour le temps de réponse, ça ne se reproduira plus ^^]

Préparatif de guerre