avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 520
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Aoû - 14:53
La route gelée céda sa place à une forêt détruite, ravagé par un combat épique. Au fur et à mesure que Lenwe avançait, il voyait apparaître les remparts de la citée. Chacun de ses pas l'émerveillaient, tellement la citée était magnifique. Lui qui avait vécu tant d'année chez les svartálfar, ne pouvait trouver que la citée lumineuse et pleine d'espoir. À l'intérieur des remparts, tout les habitants accueillir le jeune homme comme s'il avait toujours vécu ici. Il était presque sur que c'était l'armure que les gens reconnaissaient et qu'ils lui faisaient confiance grâce à elle. L'éclat noir de la branche absorbait la lumière autour de lui, comme une tache dans cette neige immaculée. Mais le guerrier était heureux, même s'il t'éteignait avec le décor, il était chez lui, dans sa patrie. Rapidement, Lenwe se renseigna sur les Dieux actuellement éveillés. On lui dit que Loki était quelque part dans les murs, mais que Freyja venait de se réveiller il y a peut. Ne voulant pas servir un Dieu fourbe, le jeune homme décida qu'il servirait la Déesse de la vie.


Se rendant au palais, le jeune homme réussi à se perdre un nombre de fois si grande, qu'il n'oserait pas le dire. Le palais était beaucoup trop grand pour sa pauvre personne, mais il devrait s'y habituer. Après plusieurs heures, où il dû demander son chemin une bonne dizaine de fois, le guerrier arriva enfin devant une grande porte. D'après une servante, il s'agissait des appartements de Freyja et elle s'y trouvait actuellement. Posant son regard sur les fresques, représentant l'Yggdrasil et repérant Svartalfheim. C'est donc avec un grand sourire confiant, qu'il frappa trois coups à la porte. Il garda ensuite le silence, attendant une réponse de la Déesse.
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Aoû - 10:46
Andrew laissait derrière lui Wulf et Keyi

Mais peu après son propre départ, il ressentit une montée de puissance puis la disparition de celles-ci apparemment les spectres repartaient, le dragon d’Asgard leur aurait-il fait peur ? Soit, le danger ici étant complétement écarté, le loup se remit en route. Et se dirigea vers le palais Polaris, il devait faire son rapport à Freyja, la prévenir que la menace Hindoue était écartée ainsi que le nouveau lien qu’il avait avec Hakon et les deux spectres présent à Bombay…

Il y a avait autre chose aussi, Andy voulait en parler à la déesse, depuis plusieurs jours, il sentait son cosmos grandir, il était capable de le maitriser à un niveau encore jamais atteint. Etais-ce normal ? Après tout, il ne savait pas grand-chose du cosmos, contrairement aux jeunes d’Asgard qui était baigné dans cette culture dès leur naissance. Andy n’en avait entendu parler qu’à la radio ou la TV, mais il s’agissait plus d’élucubration de journaliste qu’autre chose.

Lorsqu’il arriva au palais, les gardes en faction le saluèrent et il le leur rendit. Alors qu’il allait rentrer à l’intérieur il fut arrêté par des hurlements de loup. Il n’eut pas le temps de se retourner que Geri et Freki lui sautait au coup.
Cela faisait plusieurs jours qu’ils ne c’était pas vu et les retrouvailles furent chaleureuse.

« Je suis content de voir que vous allez bien, mes amis ! Ne trainons pas Freyja attends mon rapport, venez. »

Il n’avait pas oublié son départ, quand les loups lui avaient adressé la parole, mais il ne s’attendait pas à ce que cela se reproduise.


« Oui, frère… Nous allons bien et toi aussi… »

La voix ou plutôt le grondement lui était parvenu directement dans la tête. Ce n’était pas douloureux mais il lui faudrait certainement du temps pour s’y habituer. Il plongea son regard dans celui des loups et au fond de lui, il ressentit l’émotion des deux loups. Ils étaient amusés par la réaction d’Andy. Il ressentait aussi une plus grande puissance de la part de ces compagnons, mais les interrogations devraient attendre, ils devaient rencontrés la déesse.

Ensemble ils pénétrèrent dans le palais, celui-ci était toujours aussi beau, dans le pur style Asgardiens. Ayant déjà parcouru le palais de long en large, Andy se dirigea directement vers la salle du trône ou siégeait la déesse. La une servante de la divine, annonça à Andrew que Freyja était dans ses appartements.

Que faire ? Dérangeait la divinité dans son repos ? Pour une question stupide il ne l’aurait pas fait mais son rapport pourrait revêtir une grande importance pour le royaume, aussi décida-t-il d’y aller.

Apparemment un autre guerrier avait eu la même idée, il attendait patiemment que la déesse daigne ouvrir sa porte. Il s’approcha de lui, il ne l’avait encore jamais vu, qui était-il ? Aussi fit-il le premier pas.


« Bonjour ! Nous ne nous sommes jamais rencontré… je me trompe ? Je suis Andrew Sutherland, éclat divin de Geri et Freki, que vous pouvez voir à mes côté.»
avatar
Asyn

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1252
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Aoû - 12:27
Mon sommeil n’était que souvenir, parfois douloureux, parfois heureux. Mon corps se retournait dans ses draps, parfois poussant quelques railleries. Je pouvais voir les batailles et les morts des êtres qui m’étais chers, je pouvais voir ces moments de bonheur qu’ils avaient vécu, je pouvais sentir une part de moi s’évanouir, une part de celle qui j’étais devenue prendre petit à petit la place de celle qu’on avait connue, de la personne qui avait rencontré ce guerrier ensanglanter dans les neige, cette jeune fille perdue dans les terres d’Asgard ou ce jeunes amnésique avec qui j’avais combattue. Et puis soudain, le souvenir d’un cataclysme, des terres ravager, des pleurs, des cris

Et un grondement se fit ressentir, me tirant de mon sommeil le souffle court, de la sueur perlant sur mon front et le cosmos d’un de ses spectres se faisant ressentir. Sur le tapis de fourrure, une tête se dressa, des oreilles se tendirent, puis la tête de la louve se tournait vers moi. Je sortis de ce lit, me couvrant mon corps d’un manteau fin, marchant vers ce balcon perdant mon regard vers la source d’énergie qui s’était dégagée et maintenant s’était évanouie. Alors que Kana, s’était à son tour levé et venait me rejoindre. Je posais ma main droite sur sa tête, caressant son pelage.

Je reviens dans mes appartements, alors qu’à ce moment précis je pouvais entendre quelqu’un, un cosmos que je ne connaissais aucunement, mais qui avait sur lui l’odeur d’Asrgard, venait frapper à ma porte. Et un second cosmos venait le rejoindre, celui des loups d’Odin Geri et Freki. Celui-ci semblait subir des changements, dans son cosmos, et un sourire apparu sur mes lèvres.

J’allais m’assoir sur une de ses chaises suivies de la louve d’Ercih, alors que la porte de mes appartements s’ouvrait devant les guerriers. Je regardais le nouveau venu, le détaillant des pieds à la tête, puis mon regard se posa sur Andrew le salua.

« Je suis contente de te revoir sain et sauf Andrew. J’espère que tout s’est bien passé durant ta mission.»

Mon regard se posa à nouveau sur le nouveau guerrier qu’Asgard avait vu naître en son sein. Alors que je tendis la main pour faire venir à moi les compagnons d’Andrew, laissant échapper doucement mon cosmos, rependant ainsi une sensation de bien-être, de protection.

« Bienvenu à toi mon jeune ami. Je suis contente de voir un nouveau guerrier au sein d’Asgard. Je suis Freyja, premier de Valkyrie, déesse de la vie et bien d’autres choses. »

Les loups, venait vers moi et Kana, celle-ci les sentait leur odeur, alors que mes mains commençaient, elles à les caresser, laissant ainsi la parole aux guerriers.
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 520
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Aoû - 13:55
Sentant une présence derrière lui, le guerrier se retourna pour voir arriver un Asgardien, portant une magnifique armure. Son cosmos était impressionnant et par respect, le jeune homme ne pu que s'incliner. Le nouveau venu se présent rapidement, lui et ses deux loups. Relevant la tête, Lenwe détailla un peu plus son interlocuteur.

- Je suis Lenwe Felagund, branche de Svartalfheim, se présenta t-il.

Il allait rajouter quelques mots, mais la grande porte s'ouvrit derrière lui, laissant passer une vive lumière aveuglante pour les yeux argentés du garçon. Après un temps d'adaptation, il pu distinguer un loup ou une louve, il n'y connaissait rien en loup, voir même avec les animaux en général. Près de l'animal, se trouvait une magnifique femme. Il comprit de suite qu'elle n'était pas normal, mais ne savait pas encore de qui il s'agissait. La femme invita d'abord Geri et Freki à la rejoindre et ses mains caressèrent doucement leurs têtes. Elle parla ensuite à Andrew, qui revenait apparemment de mission. Le regard de la jeune femme se posa ensuite sur Lenwe, avant qu'elle ne se présente. Le jeune homme fut surprit de voir directement la Déesse qu'il était venu servir et décida de poser un genoux en terre.

- Je suis Lenwe Felagund, se présenta t-il pour la seconde fois. Porteur de la branche de Svartalfheim et gardien des ombres... Mes lames sont à vôtre servir ma Dame et ma vie vous appartient à partir de maintenant...

Le jeune homme avait beau voir une magnifique femme, il sentait en elle une puissance peu commune qui lui inspirait le respect. Il resta ainsi un moment, gardant son visage caché sous son capuchon. Il avait beau être Asgardien maintenant, il avait vécu dans l'ombre et cela avait marqué son corps. Il préférait donc cacher sa nature, pour ne pas devenir un paria au près de ses frères.
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Aoû - 19:22
Le guerrier qui attendait était effectivement un frère d’arme, celui-ci en voyant Andrew, s’inclina. C’était la première fois que quelqu’un avait ce geste empli de respect envers lui. Inutile de dire donc qu’il n’y était pas habitué.

« Inutile de t’incliner de cette façon, seul Freyja ou Odin méritent un tel hommage ! »

Joignant le geste à la parole, Andy s’avança et empoigna le bras du jeune homme qui se présenta dans la foulée.

« Sois le bienvenu parmi nous, Lenwe Felagund ! »

Les deux jeunes hommes ne purent échanger plus, car les portes des appartements divins s’ouvrirent, laissant les deux guerriers face à la lumière blanche qui baignait les appartements de leur déesse.

Les deux loups d’Odin furent les premiers à entrer, invité par la déesse. Andy les suivit qui fut suivit lui-même par Lenwe. L’éclat divin reconnu Kana au premier coup d’œil, la louve de son maître Erich était là, tel un garde du corps.
Andrew fut surpris, était-il arrivé quelque chose au porteur d’Epsilon ?

La déesse s’enquit de la santé d’Andrew. Le jeune homme posa un genou au sol, le poing fermé sur le cœur mais les yeux rivés dans ceux de la déesse.

« Oui, Freyja, tout c’est bien passé durant ma mission et je vous rapporte de bonnes nouvelles. »

Devait-il faire son rapport, devant ce jeune guerrier ? Malgré tout le respect que celui-ci semblait montrer, Andrew ne le connaissait pas et donc ne lui accordait qu’une confiance limitée.

Il prit donc la décision d’attendre la demande de Freyja pour faire son rapport, il voulut enchainer avec ses questions concernant son cosmo, mais pouvait-il avouer à la déesse qu’il sentait des perturbation dans son cosmos, sans savoir de quoi il s’agissait réellement ? Peut-être, mais cela non plus il ne ferait pas tout de suite.

Par contre une question lui brulait les lèvres.


« Freyja, est-il arrivé quelque chose à mon maitre ? Je vois Kana auprès de vous et je sais qu’Erich ne se serait séparé d’elle pour rien au monde. »
avatar
Asyn

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1252
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Sep - 21:16
Je continuais à caresser les loups qui accompagnait Andrew, je laissais parler chacun, les laissait me montrer ce respect qu’il m’accordait dû à celle que j’étais. Je regardais le nouveau guerrier du nord, cette personne qui comme les autres avait été appelée par les vents froid d’Odin, en qui il avait placé toute sa confiance afin de protéger les terres recouvertes par un tapis de neige éternelle. Ma voix lui disait de se relever ainsi qu’au guerrier de Geri et Freki, lui montra que j’étais ravi de le rencontrer et qu’il soit des nôtres, puis lui disait avec un léger sourire

« Chevalier, ta vie n’appartiens qu’à toi, même si je suis celle que je suis, je n’ai pas de droit sur ta vie, ni Odin. Mais bienvenu chez nous. »


Et par la suite, mes oreilles entendirent l’inquiétude d’Andrew, il se demandait si tout allait bien pour mon ami l’enfant loup, si la présence de Kana à mes côtés ne présageait rien de bon, juste après m’avoir donnée des nouvelles rassurantes à son sujet. Et ma voix à nouveau résonnait dans cette chambre, rassurant le guerrier d’Odin sur son maître, lui disant que tout allait bien et que sa louve n’était là que pour ma protection, car mon vieil ami n’avait pas voulu me laisser seule.

« Ne t’inquiète pas pour Ercih, il va bien. Il s’est absenté quelque temps et m’a laissé sa louve comme une protection. »


Mais il n’y avait pas que cela, ce chevalier avait d’autres appréhensions, d’autre inquiétude. Je pouvais le sentir, et je fermais un instant les yeux, mon cosmos se dirigeait doucement vers le guerrier des loups doucement, et alors que mon cosmos touchait le sien.

« N’ai aucune crainte pour ce qu’y est de ton cosmos Andrew. »


Mes yeux s’ouvrirent doucement, pour regarder d’un regard rassurant. Rien n’était étrange dans ce qui lui arrivait, je pouvais le sentir. Je m’abaissais vers les loups pour commencer à les caresser un peu plus tout en disant aux deux loups du guerrier et rien qu’à eux « Quelqu’un attends votre maître. Je suis sûr qu’il s’en montrera digne. »
Et quand j’eu finis ma petite conversation avec ses loups des glaces, je posais une main sur la tête de chacun me relevant.

« Mais revenons à ta mission Andrew, comment cela s’est-il passé ? Hakon s’est-il montré digne de confiance ? »

J’avais hâte d’entendre les paroles du jeune loup, savoir si mon envie d’enterrer cette hache de guerre n’était qu’une perte de temps ou le contraire. J’espérais au fond de moi qu’elle n’était nullement une perte de temps, que tout ceci était réalisable, alors j’attendis la réponse du chevalier avec impatience. Puis après, je comptais bien l’interroger sur ce qui s’était passé sur nos terres, sur ce qui avait bien pu pousser des hommes d’Hadès à venir dans nos froides contrées. Je ne prenais même pas le temps de mettre autre chose que ce peignoir que j’avais revêtu juste avant leur entrée.

« La masse que nous avions récupérée t’a-t-elle été utile ? »

Je laissais certes un peu de côtes Lenwe de côté, mais j’allais prêter plus d’attention à cet homme après les paroles d’Andrew.
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Oct - 11:04
La déesse rassura bien vite Andrew. Son maître avait juste demandé à Kana de veiller sur Freyja. Le loup fut soulagé, Ercih lui avait fait découvrir sa vraie nature et il aurait été triste d’apprendre sa mort même s’il savait que chaque mission qui était attribuée aux guerriers d’Odin comportait ce genre de risque.

Quelques instants s’écoulèrent et Andrew sentit le cosmos divin l’envelopper. La déesse avait-elle ressentit son malaise ? Après tout, rien de surprenant à cela, c’était la déesse de la vie qui lui faisait face. Encore une fois la divine rassura le jeune homme. Ce qu’il ressentait dans son cosmos n’inquiétait pas Freyja, il décida donc de ne pas s’en inquiéter. Mais les mots qu’elle échangea avec Geri et Freki l’intriguèrent. Il faudra qu’il interroge ses frères à ce sujet, même s’il était presque certain que ceux-ci fendraient de ne rien savoir.

Vint le moment de faire son rapport. Freyja en tant que divinité régnante en l’absence d’Odin, avait donné une mission à Andrew, il était maintenant l’heure de rapporter les événements.


« Bien…


Lorsque Hakon et moi avons quitté le palais, nous nous sommes dirigés vers le Bifrost, afin de nous rendre rapidement à Bombay. Mais sur la route nous avons croisé un chevalier noir, Largo de Persée. Celui-ci nous tendit une embuscade afin de s’emparer de la masse…  


Même avec l’effet de surprise le black saint n’eut pas l’avantage très longtemps. Hakon n’intervint pas dans ce combat, sans doute voulait-il voir comment combattait les guerriers du nord.


Comme vous le savez, je n’aime guère donner la mort, si une autre solution se présente, ce qui fut le cas ici… Largo était venu en avion, aussi nous nous sommes accordés sur une alliance de circonstance, ce qui m’a permis, de ne pas dévoiler l’emplacement du Bifrost.


Alors que nous allions partir, un autre général des mers se présenta, apparemment Halon avait une mission encore plus importante à accomplir. Il demande à Eléonore, du dragon des mers de poursuivre l’engagement qu’il avait pris auprès de nous.  Ce qu’elle fit. »


Andrew, fit une pause, laissant le temps à la déesse de bien comprendre ce qu’il venait de dire puis reprit.


« Nous avons utilisé le Jet des black saint pour nous rendre à Bombay, une fois sur place nous avons fait face à une divinité hindoue… Krishna après avoir prouvé mon respect à celui-ci il m’autorisa à rencontrer Vishnou.


La masse divine, était en fait avec trois autres artefacts une clef permettant de délivrer l’armure d’Arjuna. Sur place, deux spectres possédait chacun un artefact et mon instant me dit qu’ Hakon, dans un autre lieu possédait le quatrième. Nous avons chaqu’un posé les armes sur une stèle, qui ne mit pas longtemps à réagir.


Depuis ce moment, je me sens étrangement lié à ces 3 personnes. Je sais qu’il y a Hakon, même si je ne l’ai pas vu à Bombay ainsi que les spectres du Basilic et de l’Asura… Par contre je ne sais pas ce qui nous lie »
 
Une fois de plus, il laissa un blanc, cette fois c’était surtout pour lui, il n’avait pas encore pris le temps de réfléchir à ce qui c’était passé là-bas, de quelle nature était ce lien ? Etre lié au général du kraken n’était pas foncièrement gênant… Mais deux spectres…

Laissant sa réflexion à plus tard, il poursuivit son rapport.
 
«  Le dieu ayant retrouvé sa cloth divine s’éleva dans les airs et décocha une flèche vers le sol. J’ai d’abord cru à la fin du monde, mais l’énergie était bienfaitrice. La flèche ne s’arrêta pas et semblait aller jusqu’à rejoindre le royaume d’Hadès.


Je ne sais pas, si ce phénomène c’est reproduit partout, mais les civils morts aux abords de la stèle se relevèrent tous, comme s’ils émergeaient d’un profond sommeil.  Les différents avatars disparurent suivit par Vishnou lui-même. Il semblait heureux d’avoir vu les combattants divins se présenter à  lui prêt à mourir pour les hommes »
 
C’était un assez bon résumé de sa mission, mais il y avait aussi les événements récents en Asgard, bien qu’il supposait que la déesse était au courant il préféra les évoqués.


« Pour le retour, je me suis écarté des régions habitées et j’ai utilisé mon cosmo pour accélérer ma vitesse de course, aussi à peine deux heures après mon départ étais-je déjà de retour.


Quand je stoppa ma course, je me trouvais près de Magnir, ou 3 émissaires infernaux étaient en discussion avec Wulf. Apparemment une ambassade, dirigée par Minos du Griffon. Peu après mon arrivée Keyian est venu et je l’ai laissé poursuivre l’entretien avec les envoyés d’Hadès et suis venu me présenter ici. »



Voilà, désormais son rapport était terminé, il était convaincu de n’avoir oublié aucun détail, mais il était prêt à répondre aux éventuelles questions de la déesse ou de ses frères d’armes présent ou qui pourrait se présenter dans les moments à venir.
avatar
Asyn

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1252
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Oct - 18:56
Une dernière caresse aux loups, puis je me levais, venant m’asseoir à nouveau sur ce siège. J’écoutais chaque parole du jeune loup, alors que pendant ce temps les loups se couchèrent à mes pieds. Il me parla de ses rencontres, je souriais quand il me parla de ce chevalier noir et cette autre générale. Il semblait que le disciple d’Irina était un homme d’honneur et j’en fus contente. Puis j’écoutais la suite de son rapport, me disant qu’il avait vécu une belle aventure, et je souriais au fur et à mesure de son récit. J’attendis patiemment qu’il ait fini de me raconter la suite. Il me parla de son retour, de ces spectres qu’il avait rencontrés sur nos terres et dont Keiyan était partir les accueillir.

Je me levais une nouvelle fois, allant à cette fenêtre, regardant au loin le paysage. Quelques souvenirs revenaient dans ma mémoire, je penchais ma tête vers la droite comme pour me remettre les idées en place. Je sentis Kana venir poser sa tête sur ma main, je la regardais. Cela n’était plus le regard d’un simple humain qui posait ses yeux sur cet animal, il était différent. Je me retournais vers l’enfant loup, lui souriant.

« Pour toi les Marinas sont-il de confiance ? Pouvons-nous espérer un avenir entre nos deux factions ou devons-nous rester loin de Poséidon ? »

Il était le seul à pouvoir me donner la réponse que j’attendais. Je devais être sure avant de faire quoi que ce soit. Je voulais que les Asgardien sorte de ce monde des neiges, puisse voir le monde comme le corbeau l’avait vu durant ses années d’errance. J’attendais sa réponse, le regardant avec se regard qui caractérisait chaque dieux, un regard montrant que nous n’étions pas des êtres humains normaux, un regard qui donnait cette impression que nous regardions au-delà de la personne qui se trouvait en face de nous.

Je sentais que j’avais perdu une part de ce qui faisait de moi, l’humaine que j’étais, cette humaine qui aimait parcourir les forêts avec son arc dans son dos et qui n’avait que pour seule compagnie le froid d’Asgard. J’avais cette impression de perdre petit à petit cet être qui aimait faire des statues de glace pour ses frères et sœur. Mais pour l’heure, je ne pouvais penser à tout ceci je devais reprendre le fil de la conversation.

« Je te remercie Andrew, pour avoir reprit la suite de cette quête. Pour m’avoir, apporter des réponses. Mais maintenant c’est à toi qu’il faut en apporter. Tu es troublé par ton cosmos. Je te conseille d’aller voir dans la forêt d’epsilon, parcourt son tapis de neige avec tes loups peut être trouveras tu la réponse que tu cherches dans ses lieux. »

Je m’approchais du guerrier, posa une main sur son armure que j’inondais de mon cosmos. Celle-ci réagissait, et quelques instants après elle quitta le corps du guerrier auquel je souriais.

« Tu n’en auras pas besoin, elle t’attendra à ton retour je t’en fais la promesse chevalier. Cherche la personne qui t’apportera les réponses que tu veux obtenir. »

Je retournais à mon siège, donnant une dernière caresse au loup d’Andrew. Puis je souhaite bonne chance à l’éclat divin, afin de le libérer et qu’il s’en aille vers son nouveau statut.

« Bonne chance Andrew, l’enfant loup. »

Je me retournais vers Lenwe, lui parlant avec lui de ses fonctions, et il m’avoua qu’étant gardien de l’ombre il resterait dans mon ombre à jamais et me servirait du mieux qu’il le pouvait. Je hochais la tête et le guerrier prit sa place comme il l’avait dit, dans mon ombre. Puis je regardai Kana, lui demandant de me rejoindre au temple des Valkyries.
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Oct - 13:22
Freyja l’avait écouté d’une oreille attentive, elle semblait se félicité d’avoir envoyé l’un de ses plus jeunes guerriers pour cette mission. Tout en écoutant la fin du rapport, elle se leva et se dirigea vers la fenêtre. Lorsqu’Andrew eut terminé elle lui posa une question, sa réponse pourrait influencer le destin d’Asgard, il en était conscient et prit donc quelques instants pour répondre.

« Si tous les généraux marinas de Poséidon, sont de la trempe d’Hakon et d’Eléonore alors, les troupes du seigneur des mers sont dignes de confiance. Je pense qu’un rapprochement progressif et prudent avec les marinas pourrait être bénéfique pour les terres sacrées d’Asgard ! La seule inconnue de taille, sont les intentions du maitre des eaux, envers les eaux gelées d’Odin »

C’était l’avis d’Andrew, il espérait juste que son jugement des deux généraux n’était pas erroné, car si tel était le cas, il pourrait être à l’origine de la perte et du chaos en Asgard.

Puis, comme si de rien n’était, Freyja passa à un tout autre sujet, retirant comme par magie toute la pression concernant le précédent problème  à Andrew. Elle le remercia d’avoir pris la relève dans cette quête et l’informa qu’il était temps que lui aussi reçoive des réponses.

La déesse s’approcha de lui et inonda son éclat divin de son cosmo. L’armure se disloqua pour venir se reformer en Totem non loin du trône de la déesse.


Andrew trouverait selon elle réponse à ses questions dans la forêt d’Epsilon. Son devoir accompli le guerrier inclina la tête, le poing serrer sur le cœur et quitta la salle suivit de près par Geri et Freki. Laissant seul la déesse avec Kana et le guerrier du nom de Lenwe.
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Une ombre au service de sa Majesté Freyja