avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Oct - 14:13
En sortant du palais de la déesse, Andrew réfléchissait aux paroles de l’occupante des lieux. Les réponses qu’il cherchait se trouvaient dans la forêt d’Epsilon. Mais, quelle réponse ? Il s’interrogeait bien sur son cosmos et les changements qu’il ressentait dans celui-ci. N’ayant pas été élevé dans l’optique de devenir un jour un guerrier divin comme la plupart des éveillés d’Asgard, il n’en savait que très peu sur cette force  quasi mystique.
Peut-être un maître l’attendait-il au cœur de la forêt, peut-être même celui qui lui avait fait découvrir sa vraie nature. Celui qu’il considérait comme son maitre, le guerrier divin Ercih d’Epsilon.

Vêtu de son jean et d’un polar à capuche gris, ben oui sans armure rembourrée au poil de loup il n’avait pas chaud. En Asgard le fond de l’air est toujours un peu frisquet.  Suivit par ses deux compagnons, il se dirigea vers la forêt.

Il entradans la demeure qu’il s’était appropriée, les réparations avait tenu les coups.  Le toit même recouvert d’une épaisse couche de neige ne semblait pas prêt de lâcher. Par contre une fenêtre avait été brisée par une branche d’arbre, laissant de ce fait pénétrer la neige portée par le vent.

Il commença par confectionner une sorte de volet qu’il accrocha à des tenons qui avait sans doute jadis accueilli le même matériel mais surement de meilleure facture. Pour l’instant cela suffirait, plus tard il irait au village commander une nouvelle vitre à l’un des artisans.

Ensuite il alluma un feu dans l’âtre grâce au bois qui attendait sagement qu’un braise l’enflamme, une fois le feu bien lancer, les deux loups vinrent se lover l’un contre l’autre, sur un lit de paille à proximité. Observant Andrew qui s’activait au déblaiement de la neige et autre rangement.

Après une bonne heure, il remit une bûche et s’installa dans un fauteuil fait main. Après avoir goûté au confort du jet et voiture des Black saints, ce retour à la dur vie d’Asgard fut difficile mais malgré tout agréable.

Le guerrier, laissa son imagination créer un lieu de vie à son image, mélangeant le style Asgardiens à quelque chose de plus moderne. Déjà faire en sorte de produire de l’électricité, A sa connaissance le nord n’était pas approvisionner en énergie électrique, un comble au XXI ème siècle. Il lui faudrait donc produire lui-même son énergie.

Le panneau solaire était à exclure, la neige les recouvrirait bien trop vite. L’éolien ? Avec les conditions climatiques, les pales ne tiendraient guère plus de quelques mois… Il lui restait une solution, l’hydraulique. La rivière qui coulait non loin, n’était certes pas un torrent, mais le flot devait être assez puissant pour alimenter sa consommation journalière.

Question chauffage, le feu ouvert lui allait parfaitement, il aimait cette odeur de bois et à dire vrai pour la maison qu’il possédait c’était plus qu’assez. Il fallait moins d’une heure pour réchauffer une maison froide depuis quelques semaines, l’avantage du froid sec, aucune humidité a évacué.

Seul bémol, impossible de prendre une douche chaude, quoi qu’il pourrait bien se créer une petite salle d’eau, alimentée en eau chaude par un autre foyer… Le bricolage qu’il avait en tête était certes rustique mais il était certain qu’il fonctionnerait.

Après tout, il n’avait qu’à faire travailler la pression pour lui. En plaçant un contenant au-dessus du niveau du pommeau de douche pour que l’eau jaillisse…
Toutes ses idées allaient prendre quelques temps pour se réaliser et il aurait besoin de matériel chez les artisans du village mais c’était loin d’être impossible.

Après avoir couché sur papier les matériaux nécessaire et tracer sommairement les plans des différentes installations. Il alla s’assoir face à l’âtre. Il était fatigué par son débordement d’idées. Il s’assoupit après quelques minutes.

Il était dans la forêt, non loin d’une clairière d’où hurler une meute. N’ayant pas spécialement peur des loups, il décida de s’approcher. Il pénétra dans la clairière et se dirigea vers les loups. En à peine quelques secondes, il se trouva encercler et sans qu’il n’eut le temps de réagir, les loups se jetèrent sur lui et le dévorèrent !


Il se réveilla en sursaut, Geri et Freki était en train d’observer le coin cuisine de la maison. Il se retourna et vit un vieillard en train de préparer une sorte de ragout. Andrew, se leva encore perturbé par son rêve et s’adressa à l’homme
.

« Heu… Excuser moi, mais puis-je savoir qui vous êtes ? » 

Question légitime de la part d’Andrew qui s’était proclamer maître de lieu.
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Oct - 12:08
L’homme ne répondit pas, concentrer sur la mixture qu’il était en train de préparer. Malgré un âge semble t-il assez avancé, le vieillard se mouvait avec une aisance presque juvénile. Il se retournait pour attraper des épices dans son sac et les incorporer dans sa préparation à une tel vitesse qu’Andrew n’en crut pas ses yeux.

Lorsqu’il considéra le repas prêt, il se retourna.

« aah les jeunes, pas capable de mettre une table quand l’ainée prépare le repas… Pauvre Midgard ! »

S’était-il adressé à Andrew ? Impossible à dire, car il ne l’avait pas regardait. L’homme se dirigea vers l’armoire renfermant les assiettes et mis les couvert pour deux personnes. Puis amena la marmite à proximité de la table pour servir le repas. Il s’installa à table et fixa le loup d’Odin.

« Si l’on suit la logique de ce monde, c’est toi qui devrait me nourrir et non l’inverse guerrier du nord ! »

Cette fois il s’était bien adresser à Andrew, le jeune homme encore sous le choc, si l’on peut dire ne répondit rien et alla s’installer à table. Goutant le contenu de l’assiette… Ce n’était pas mauvais que du contraire.

Le silence fut brisé par l’homme.

« J’ai vu tes projets chevaliers… Il y a bien longtemps que je n’avais pas vu tel esprit en Asgard… Généralement les esprits tel que le tiens finisse au sanctuaire dans le meilleur des cas. Ce sont de bonnes idées mais il te faudrait voir plus grand, les terres d’Odin ont besoin des mêmes choses. »

Mais qui était cet homme ?

« Heu… Merci, je suis flatté, mais j’aimerais savoir qui vous êtes… »

« Jeune homme, partant du principe que tu es chez moi, je ne pense pas avoir à me présenter ! »

« Pardon ? Chez vous ? Mais j’ai trouvé cette maison abandonnée lors de mon arrivée. Je l’ai presque entièrement rebâtie. »

« Cela n’empêche que tu es ici chez moi ! Même si j’admets que tu as fait de l’excellent travail, tu es charpentier ? »

« Non, j’ai tout fait à l’instinct pour ainsi dire… Mais je ne comprends pas, cette maison avait l’air abandonnée depuis des dizaines d’années. »

« Disons, pour faire court, qu’Odin m’a assigné une mission qui m’a pris quelques temps… »

Le silence retomba dans la pièce, Andrew avait besoin de temps pour assimiler tout ça.

« Mais ne t’inquiète pas mon gars, je ne te chasse pas d’ici, je n’en ai pas les moyens. Considère que tu es chez toi ici et que je suis juste le gardien du foyer. Tel Hestia sur l’Olympe Grec. 

Non, je vois la question dans tes yeux, je ne suis pas une divinité, c’était une image. »

« Avez-vous un nom ? »

« Bien sûr que j’en ai un ! Et dans ton cœur, tu le connais déjà mon ami »

Geri grogna et Freki hurla, faisant sursauter de surprise Andrew, il regarda autour de lui. Rien… Il était assis face à l’âtre, les bûches étaient consumées et le froid commençait à reprendre possession des lieux. Plus aucunes traces du vieil homme. Avait-il rêvé ?  Il plaça de nouvelles bûches et attisa les braises mourantes jusqu’à ce qu’elle flambe de nouveau.

Il fit le tour de la maison. Le couvert était mis mais uniquement pour lui. Une sacoche contenant des épices reposait près de la porte et un ragoût mijotait dans une marmite. Ce n’était donc pas un simple rêve.

Andrew se servit et mangea avec appétit, comme s’il n’avait pas mangé depuis des jours. Une fois son repas terminé, il fit ses deux loups impatients de sortir… Il se rappela alors les mots de Freyja. Les deux loups devaient le guider vers quelqu’un.


Il ouvrit la porte et les loups se ruèrent à l’extérieur. Tout en suivant Geri et Freki, il se mit à réfléchir sur l’identité du vieil homme. Décidément la vie en Asgard été loin d’être aussi calme qu’il n’y paraissait.
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Oct - 13:51
Cela faisait maintenant plusieurs heures que les loups guidaient Andrew à travers la forêt d’Epsilon, passant et repassant parfois plusieurs fois au même endroit. Comme si, leur instinct les avait abandonnés.

Pendant cette poursuite, Andrew avait laissé son esprit vagabondé, il suivait les loups plus par réflexe que par réflexion.

Le vieil homme, n’était-il qu’un rêve ? Ou plutôt un être supérieur ? Il avait lui-même affirmé ne pas être un dieu. Mais ce n’était pas les créatures mystiques qui manquaient en Asgard. Peut-être était-ce un esprit, un Elf ou encore un démon.

Sans sans apercevoir, Andy déployait son cosmos. Plus le temps passait et plus son cosmos prit de l’ampleur jusqu’à englober la forêt d’Epsilon tout entière. Il était désormais en parfaite harmonie avec  la forêt. Il pouvait ressentir les moindres émotions des animaux peuplant la forêt.

« Tu es maintenant prêt ! »


Andrew avait reconnu la voix mentale de Geri, les deux loups s’arrêtèrent, deux arbres avaient été abattu et emportés, ne laissant derrière eux que leur souche. Andrew s’installa sur l’une d’elle et se rendit compte que son cosmos continuait de se diffuser tout autour de lui. La sensation était tellement apaisante qu’il laissa son énergie vaquait librement.

Posant son regard sur les deux loups, il les interrogea.

« Votre but était de me faire entrer en communion avec cette forêt, je me trompe ? »

Les loups ne répondirent pas, mais il comprit à la lueur dans leurs yeux qu’il ne s’était pas trompé.

« Tu as raison jeune loup, c’était leur mission ! »

L’homme de son rêve, était face à lui. Il vint s’installer sur l’autre souche comme si leur fonction avait été d’être un lieu de rendez-vous.

« Et il est maintenant temps de savoir si tu mérites ta mission. »
De quoi parlait cet homme ? Comment pouvait-il parler de mission à un éclat divin d’Odin.

« Avant de commencer, connais-tu mon nom ? »

Sans trop réfléchir, un nom lui vint en tête. Mais étais-ce seulement possible ce pouvait-il qu’il soit face à une telle entité ?

« Vous êtes l’esprit de la forêt… Voilà pourquoi, Geri et Freki vous ont fait confiance, voilà pourquoi vous étiez chez vous dans la demeure que j’ai fait mienne. Voilà pourquoi vous apparaissez maintenant que je suis en communion avec la forêt… Avec vous. Vous êtes Epsilon ! »

L’esprit sourit et acquiesça d’un signe de tête.

« Tu as l’esprit vif mon enfant. Je suis effectivement Epsilon. J’étais jadis, dans les temps mythologique j’entends, le premier guerrier de l’étoile divine d’Epsilon. Je fus le premier à être appelé par le père de toute chose.
Mon histoire t’intéresse-t-elle ? »

Quelle question ! Bien sûr que l’histoire du premier Epsilon l’intéressait, Andrew était déjà heureux de pouvoir discuter avec un esprit et connaitre son histoire serait un extraordinaire bonus !

« Ce serait un immense honneur que d’entendre votre histoire »

Un nouveau sourire s’étira sur le visage d’Epsilon

« Avant de te conter mon histoire, tu dois savoir que cela pourrait avoir un impact sur ton existence futur, est-tu prêt à courir le risque ? »

Quels risques pouvaient-ils y avoir à écouter une histoire ? Peut-être était-ce un piège, mais Andrew était prêt à se battre s’il le fallait.

« Je suis prêt à prendre le risque »

L’esprit ferme les yeux et commença à raconter son histoire.

« Je suis né à une époque où les dieux vivait parmi nous, Odin nous gouvernait depuis le palais, les armées du nord était à l’époque menée par Thor lui-même. Mais pour une raison qui m’était inconnue à l’époque, une guerre éclata entre les différents dieux Olympiens.


Voulant chaqu’un préserver le monde de la destruction inéluctable lorsque plusieurs entités supérieur s’affrontes, ils armèrent les éveillés d’armure afin d’en faire leur jouet et ainsi orchestré les guerres.


Tu n’as surement jamais rencontré notre père. Mais sache que cela répugnait à Odin, jamais il ne nous considéra comme des cartes que l’on peut abattre à sa guise. Aussi afin de protéger Asgard de la folie des olympiens il arma également ses éveillés, avec pour seule mission de protéger le peuple du nord.
Moi qui étais un jeune savant à l’époque, je fus convié au palais avec d’autres jeunes hommes. Nous étions face à l’ensemble des dieux. Odin, Thor, Freyja, Heimdall, Hell, ainsi que Loki, tous nos dieux étaient réunis.
Pour faire de nous les premiers guerriers divins. Et tu te doutes de quel armure j’héritai.  Je devins Epsilon, loup d’Odin, chef de la meute divine et 1er protecteur.


Non pas que j’étais le plus puissant, non je n’ai jamais brillé par le physique ou mon goût pour le combat. Voilà pourquoi j’étais celui qui accueillait les étrangers. 1er protecteur, parce que j’étais le premier, j’étais celui qui devait juger les arrivants. Les définir comme ennemi ou ami tel était ma mission ! »


L’esprit marqua une pause, il observa Andrew, l’éclat divin n’avait pas perdu une miette du réçit. Avait-il fait attention au similitude entre lui et le premier Epsilon ? Pas encore, il n’avait pas encore compris quel serait son destin. Mais bientôt, très bientôt il le comprendrait. Mais aurait-il les épaules pour assumer le destin qui l’attendait, tapis dans l’ombre d’Epsilon ?
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Oct - 18:02
L’histoire du premier Epsilon était très intéressante, mais Andrew ne voyait pas en quoi cette histoire pouvait avoir un impact sur sa sécurité ou sur son destin. Ne voulant pas manquer de respect à l’esprit, il n’osa pas le questionner et attendit patiemment que celui-ci reprenne son récit.


« Ainsi ma mission était celle de gardien de cette plaine…Oui à l’époque ce lieu n’était qu’une plaine gelée. C’est moi qui proposa à la prêtresse d’Odin de boiser la contrée. Cela offrit un lieu de résidence à ma meute et un lieu de perdition pour quiconque tentait de pénétré sans mon accord sur les terres sacrées d’Odin.


Mais je m’égare… durant près de 20 ans, j’octroyais le droit de passage à diverses factions et le refusait à d’autres. Je mis aussi mes connaissances aux services de la prêtresse et des dieux en développant des procédés de construction, en concevant les plans de différents avant-poste ou village… Je le regrette mais beaucoup de ces choses ont disparu et Asgard c’est recroquevillé sur lui-même.


Même cette forêt jadis immense n’est plus que l’ombre d’elle-même. Les dégâts du combats entre Loki et Odin encore quelques années 


Je vois à ton regard, que tu ne comprends toujours pas pourquoi je te parle de ma vie. C’est pourtant plus important que tu ne le penses. »

Epsilon laisse le silence s’immiscer entre eux. Andrew ne voyait toujours pas ou il voulait en venir. Certes, l’histoire récente des guerriers loups était en parfaite opposition avec celle du 1er de la caste. Mais, si l’armure avait sa part de pouvoir, c’était le guerrier qui la portait qui écrivait l’histoire, honorant ou déshonorant l’histoire et la lignée de l’armure.

Alors qu’Andrew allait exposer son avis, une étoile vint percuter le sol à quelques dizaines de mètre d’eux. Mais au lieu d’être soufflé par une explosion, il ne ressentit qu’un puissant cosmos sauvage, un cosmos familier.

« L’armure de ton maître m’a été rendue, n’ai crainte pour sa sécurité… Odin veille sur lui.  Logiquement ce devrait être à lui de trouver son successeur mais il n’a apparemment pas le temps de se consacrer à cette tâche. C’est donc à moi qu’incombe la charge de trouver le successeur d’Ercih,  c’est la tâche qu’Odin me confia à ma mort ».

Voir l’armure du loup d’Odin, fit un choc à Andrew. Il avait beau avoir été rassuré sur la santé de son maître par Freyja et l’esprit de la forêt, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il lui était arrivé quelque chose… Mais il fut rassurer par le fait que lui-même allait très bien alors que son armure, son éclat divin était toujours dans le palais de Freyja.

Se pouvait-il que cette personne que Freyja voulait qu’il rencontre soit cet esprit ? Est-ce que tout ceci était prévu ?

« Vénérable Epsilon, votre histoire à éclairci ma vision des guerriers divins. Je pensais être un marginal parmi mes frères. Entendre, que l’un des premiers hommes choisis par Odin avait la même philosophie que moi me rassure.


Mais Freyja, protectrice d’Asgard en cette ère, à garder mon éclat divin auprès d’elle, me demandant de trouver quelqu’un…  Est-ce vous que je suis sensé trouver ? »

D’un signe de tête l’esprit acquiesça.

« Je l’affirme de nouveau, tu es vif… Effectivement, je suis celui que tu devais rencontrer. Mon rôle, tu le connais désormais. Tu as déjà passé un premier test… l’as-tu remarqué ? »


« Le rêve… »

« En effet, l’hospitalité du nord, test un peu bateau s’il en est… mais relativement efficace et que tu as réussi avec brio… »

Les événements semblaient prendre une ampleur qu’Andrew avait du mal à appréhender. Tout cela était un test, mais pourquoi ?

« J’avoue être un peu perdu, pourquoi me tester ? »

« Tu l’as compris, fils, tu l’as très bien compris… Il me faut te tester afin de savoir si tu seras le digne successeur d’Ercih ! »


Ainsi, l’augmentation de son cosmos, son acuité sensorielle, son lien avec la forêt, tout le menait vers ce moment et il n’avait rien vu venir. Mais la question qui restait en suspend était la plus importante… en était-il digne ?
avatar
AndrewServant de Fenrir
Servant de Fenrir

Date d'inscription : 15/12/2013
Nombre de messages : 398
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Oct - 18:11
Lui, successeur de son maître ? Dans ses rêves les plus fou, jamais il n’avait imaginé endossé le rôle de gardien d’un des sept saphirs d’Odin. En fait, il y a encore quelques mois, il n’aurait jamais imaginé être un éveillé, alors pensait bien qu’imaginé être l’un des plus puissants guerriers de l’ordre ne lui avait jamais traversé l’esprit.

Désormais les paroles de Freyja faisaient écho en lui mais malgré cela il doutait de lui-même et de ses capacités.

« Ce serait un immense honneur de succéder à mon maître, mais je ne pense pas en être digne… Je n’aime pas le combat, comment pourrais-je être l’un des gardiens d’Odin ? »

L’homme esprit fronça les sourcils.

« N’as-tu donc  pas entendu mon histoire ? J’étais comme toi et pourtant je fus le premier Epsilon, certes par la suite, jusqu’à Fenrir l’armure fut portée par des guerriers sanguinaires qui étaient tombé dans l’excès de violence, le côté obscur du loup.


Mais rappelle-toi la vraie fonction d’Epsilon ! »

Andrew comprenait ou voulait en venir l’homme. Son rôle était plus celui d’un garde-frontière, il n’éviterait pas les combats, il serait même le premier à faire face à l’ennemi mais sa tâche serait surtout de définir qui était l’ennemi et à quel moment frapper.

« Je comprends le rôle que vous voulez que je tienne mais je ne sais pas si je serais capable d’assumer un rôle d’une telle importance. »

« C’est pourquoi nous sommes ici, il te reste une épreuve à passer avant de pouvoir prétendre à l’armure de ton maître. 


Tu connais ma vie, mais tu ne connais pas ma mort. Tu vas vivre avec moi mon dernier souvenir et tu devras prendre une décision, prendra tu la même que moi ? C’est là que se jouera ton destin, sera tu guerrier divin à l’issue ?


Mais sache que si tu échoues, tu ne seras ni guerrier divin ni éclat divin… Tu redeviendras Andrew, un éveillé parmi d’autres en Asgard. »

Tels étaient les risques, en sommes un quitte ou double. Sans même laissé du temps à Andrew pour se débiner, l’esprit le plongea dans un sommeil similaire à la veille ou il rêva en étant parfaitement maitre de ses actes et pensées.

Il se trouvait maintenant sur ce qui était auparavant la plaine d’Asgard, derrière lui commençait à pousser les arbres que le 1er Epsilon avait fait planter. Si Andrew vivait ce souvenir, il ne pouvait intervenir dans celui-ci.

Il vit donc Epsilon sortir de la forêt en devenir pour se diriger vers ce qui semblait être une bagarre entre éveillés. Andy le suivit, s’il devait prendre une décisions, il devait avoir toutes les cartes en mains.

Ils arrivèrent sur les lieux. Andrew ne reconnut pas les armures des guerriers mais il fut certains qu’ils n’étaient pas d’Asgard. Epsilon Augmenta son cosmos afin d’attirer l’attention des deux autres. Le combat cessa presque immédiatement et chacun rengaina son arme.

L’un était un capitaine Marinas, l’autre un silver saint d’Athéna. Chacun expliqua à Epsilon la raison de sa venue. Le capitaine était selon ses dires venus prévenir Odin que le sanctuaire prévoyait de prendre le contrôle d’Asgard. Ce qui fut, bien sûr, immédiatement démenti par le silver saint, qui lui était la pour prévenir d’un complot des armées de Poséidon.

La scène se figea et l’esprit apparu.

« Il est maintenant tant de prendre l’une des décisions les plus importantes de ta vie ! Dit moi, pour qui aurais-tu pris parti ? »

Andrew repassa les éléments en sa possession un à un, puis après avoir réfléchit il interrogea l’esprit.

« D’abord, j’aurais demandé au Marina, quel était son intérêt… Pourquoi nous prévenir. »

« L’un des accès direct à Atlantis se trouve sous la protection d’Odin, le savoir en possession du sanctuaire serait une trop grande menace pour Poséidon, aurait-il répondu. »

« D’accord, ça me semble logique. Je suppose que le saint as mis en avant, les objectifs commun entre Asgard et le sanctuaire et les prémices d’une alliance pour protéger les Hommes »

« En effet, ce fut le cas. »

« Athéna était-elle réincarnée en cette ère la ? »

« Non la déesse n’avait pas encore pris forme humaine, c’était le Grand Pope, représentant divin d’Athéna qui dirigeait les saints. »

Fort de ces éléments, Andrew parvint à une conclusion, pour le moins surprenante.

« Dans pareille situation, je remercierais les deux guerriers pour leur avertissement et les sommerai de quitter les terres d’Odin en paix, au risque d’offenser Asgard par des combats sur se terres. Puis j’avertirais le palais d’une forte probabilité d’une attaque… Du sanctuaire. »

« Bien… Comment justifieras-tu cela face à Odin ? »

« Et bien… Athéna se réincarne si un dieu  cherche à lancer une guerre sainte. Le fait qu’elle ne se soit pas réincarnée prouve en partie qu’à ce moment la Poséidon n’avait pas de pensées belliqueuses. Puis le fait que par décisions d’Athéna, ces chevaliers ne peuvent posséder une arme, sans son accord ou celui de la balance. »

« Cela me parait cohérent, voyons si j’ai agi comme tu le dit »

Le souvenir reprit vie. Les deux guerriers répondaient tour à tour aux questions d’Epsilon, mais l’esprit du loup d’Odin ne fut pas impartial ce jour-là et préféra ignorer l’émissaire de Poséidon à qui il ordonna de partir sur les champs sous peine d’être tué. Puis il invita le silver saint à rencontrer Odin. Alors que les deux hommes avançaient dans la jeune forêt, le saint d’Athéna sorti son épée et la planta dans l’abdomen d’Epsilon qui abasourdit par le coup, ne put réagir…

Il tomba et vit par-delà la collines une armée du sanctuaire en ordre de bataille. Alors que son sang abreuvait les jeunes pousses. Les saints déferlaient sur Asgard.

Progressivement, le souvenir s’estompa et Andrew reprit conscience.

« Historiquement le sanctuaire fait partie de nos alliés… Mais à certaines époques, essentiellement quand Athéna n’était pas sur terre, l’ambition des Popes pouvaient mener à ce genre de guerre.


Mon manque de discernement à coûter la vie à de nombreux valeureux guerrier. Si j’avais agi comme tu le proposes. Nous aurions combattu avec les marinas et cette guerre aurait été étouffée dans l’œuf… Ce jour-là, j’ai échoué mais aujourd’hui tu n’as pas fait les mêmes erreurs que moi. Tu t’es montré digne d’être le nouveau gardien de ce lieu.


Vas Andrew Sutherland, Ancien Eclat divin des loups d’Odin. Le père de toute chose par mon intermédiaire te juge apte à devenir. Gardien du saphir, Alpha de la meute divine… Guerrier divin d’Epsilon. »

A la fin de la tirade de l’esprit, tout le cosmos qu’Andrew avait laissé filer reflua vers lui et créa un mini big bang. Rien ne fut détruit mais quand l’éclat émeraude s’estompa il était paré d’une nouvelle armure.

Asgard avait un nouveau guerrier divin, il regarda autour de lui, l’esprit avait disparu, Geri et Freki le regardèrent et communiquèrent avec lui mentalement.


« Il est de coutume pour Epsilon d’avoir un lieutenant, mais nous souhaiterions rester à tes côtés ! »

« Ce serait un plaisir de vous avoir tout deux comme lieutenant. Nous protégerons cette forêt ensemble, comme c’est le cas depuis le début. »

Il était tout trois heureux, mais en Asgard, il n’y a pas le temps pour les effusions d’émotion. Andrew avait désormais des devoirs d’une grande importance. Et il devait avertir Freyja de son nouveau statut et voir si la déesse avait une mission à lui confier ou s’il devait uniquement s’occuper de sa forêt.
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[Quête or] Du changement dans l'air Polaire


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Cercle Polaire Arctique :: Nordheims :: Asgard :: La Forêt ténébreuse-