avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Oct - 20:40

Subaru se retrouvait de nouveau seul. Depuis que l’esprit d’Izanagi s’était éveillé en lui, la solitude était ce qu’il connaissait le mieux. La chose pouvait sembler curieuse puisqu’en permanence l’esprit du Kami était présent à ses côtés mais, le contact avec les simples mortels lui manquait. Surtout ceux avec Seishiro. Depuis son éveil, les deux garçons ne s’étaient pas revus, le Shi-Tenno semblait tout faire pour éviter de se retrouver en sa présence.

Prit dans ses pensées, Subaru s’était de nouveau mit en marche et il se retrouva rapidement devant l’immense cerisier aux couleurs écarlates. Il connaissait bien cet arbre et aimait venir près de lui pour se ressourcer. Désormais, les choses n’étaient plus les mêmes et malgré la splendeur du végétal, Subaru ressentait encore davantage sa solitude.

Le jeune garçon alla alors s’asseoir sur l’un des bancs qui entouraient le cerisier et laissa son esprit vagabonder. Depuis bien des années, avant même qu’Izanagi ne se réveille, Subaru parvenait à avoir conscience de tout ce qu’il se passait dans le monde tant que ceci avait un rapport avec le malheur des Hommes. Ceci était son fléau et, depuis quelque temps, il le ressentait encore plus fort. Les actions de Vishnou et ses alliés, et maintenant la guerre entre Poséidon et Hadès étaient des centres d’énergies négatifs bien trop puissant pour qu’il les ignore. Mais il avait surtout conscience d’une autre menace tout aussi importante. Son réveil, ainsi que celui d’Arès, n’ont pas été les seuls que les Hindous avaient permis. Il ressentait puissamment qu’une autre puissance s’était manifesté. Cette fois-ci, il savait que ce serait à ses guerriers d’intervenir, qu’ils ne pourraient pas se contenter d’être spectateurs. Mais le moment n’était pas encore venu. Pour l’heure, Subaru attendait le retour des autres émissaires et surtout, il ressentait les actions de Yoshito. Le garçon était parti pour le Mont Fuji sans en avoir reçut l’ordre et il sentait qu’il était en danger. Le premier réflexe du jeune homme fut d’appeler son frère à l’aide de Yoshito. Son esprit alla à la rencontre de celui du Byakko et transmit son message…
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Nov - 15:20
C’était vrai dans le fond, il faudra qu’il s’entraîne plus encore pour débloquer l’intégralité de sa puissance pour remplir sa mission première. Le ton humoristique de Seishiro avait pour effet de dédramatiser la situation et de rabaisser la tension d’un cran. Le Sanqing n’avait pas oublié qu’il devra s’occuper de son disciple rapidement pour ne pas lui faire perdre un temps précieux, lui aussi devait s’améliorer. Lorsque le Shi Tenno lui indiqua la présence de leur divinité non loin. Yoshitô acquiesça et déclara tout simplement

« Allons-y alors »

Ils passèrent notamment à travers la porte du Tigre théoriquement gardé par Seishiro lui-même, avant de pouvoir accéder aux abords du Benisakura, un arbre de toute beauté, remplissant l’espace autour de lui d’une sorte de pureté mystique, un sentiment divin se mêlait aux sensations en sachant que le Kami de la création se trouvait là sur un banc. Seul, ses guerriers étaient déjà occupés, sauf les deux, venant faire leurs rapports presque commun, bien que celui du Seigneur des Immortels paraisse pour le moins non-officiel, tout ce qu’il pouvait faire là, c’était tenter de se racheter, témoigner de la puissance du Seigneur Noir. Le jeune homme s’approcha du démiurge shintoïste avant de s’agenouiller et prendre la parole.

« - Seigneur, je suis au regret de vous annoncer mon individualisme flagrant ainsi que mon échec dans ma tentative de récupérer le Mont Fuji. Je tiens à vous présenter mes excuses les plus profondes, ainsi que mes remerciment pour avoir envoyé le Shi Tenno de l’Ouest. »

Sur ces mots, le Sanqing se tut, la tête abaissé, il attendrait de percevoir une réaction de la déité avant de poursuivre son rapport et de recevoir les nouvelles instructions du dieu.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10070
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Nov - 12:30

Le cœur de Seishiro se serrait au fur et à mesure qu’il approchait du Cerisier Ecarlate. Il ressentait une forte appréhension à l’idée de revoir son petit frère, même s’il le désirait réellement.

- * Je suis là…*

Le Shi-Tenno sourit un peu en entendant le Byakko lui parler.

- * Oui, je sais mais c’est dur… *

Le Tigre Immaculé s’abstint de répondre mais il faisait sentir son réconfort à son compagnon. Ensemble, ils entrèrent dans la clairière jouxtant l’arbre sacré précédé par Yoshito. Seishiro vit immédiatement Subaru assis sur un banc proche auprès du cerisier. Le Sanqing avança rapidement et mit genoux à terre avant de parler. Il exposa le contenu de son erreur en s’excusant, espérant certainement la clémence du Kami.

Seishiro était resté légèrement en retrait, debout à quelques pas. Il observait le visage de celui qui avait été son frère et qui représentait maintenant l’autorité suprême en ce lieu. Il avait encore du mal à croire à ce qu’ils étaient devenus tous deux même si leurs présences à Izumo n’avaient été que pour ce but. Désormais, lorsqu’il regardait Subaru, il ne voyait plus l’innocence qui caractérisait son petit frère. Il ne voyait plus que le pouvoir supérieur qui l’habitait et que le Shi-Tenno ressentait en ce moment même. Etrangement, il ressentait ce pouvoir si particulier dans deux endroits à la fois : ici auprès du cerisier et dans la forêt jouxtant l’entrée du domaine des Nyorais. Il ne se l’expliquait pas encore mais il sentait aussi une puissance d’une grandeur similaire dans la forêt et celle-là, il la connaissait aussi : c’était la même que celle qui avait attaqué le palais des Spectres. Poséidon était donc ici.

Izanagi ne semblait pas s’en préoccuper en ce moment donc Seishiro jugea que ce n’était pas à lui de le faire. Il préféra attendre, tout comme Yoshito, la réaction du Kami devant les actions du Sanqing.


avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Nov - 16:28

Subaru était restée assis seul pendant longtemps. Il contemplait les pétales du cerisier qui virevoltaient et s’étalaient à même le sol. Leurs mouvements avaient un quelque chose d’hypnotique qui le ravissait. Il fut tiré de sa contemplation lorsqu’il entendit les pas de ses guerriers.

Très vite, il vit apparaitre le Seigneur des Immortels et le Byakko. Seishiro resta en retrait alors que le jeune Yoshito s’approchait du Kami et mettait genoux à terre. Izanagi savait pertinemment que les actions du Sanqing avaient eu lieu de sa propre initiative, puisqu’il n’en avait pas donné l’ordre, mais le guerrier tint à l’annoncer de lui-même. Subaru écouta les mots exprimés par son protecteur, tout en gardant un œil sur son frère qui ne pipa mot.

Sans l’interrompre, Izanagi attendit que Yoshito termine et resta ensuite silencieux un instant. Son guerrier avait agi sans ordre et s’était mis en danger. La chose ne pouvait être ignorée mais Subaru hésitait sur ce qu’il convenait de faire.

- « Yoshito... »

Encore un instant de réflexion avant que le Kami ne susse quoi dire avec certitude.

- « … Tes propos auraient-ils été les mêmes si tu avais été victorieux ? »

Le regard du jeune hôte du Dieu se voulait dur mais il restait imprégner de sa compassion naturelle.

- « Tu désirais certainement me témoigner ton allégeance en tentant de reprendre une terre sacrée mais, tout ce que tu as gagné ce sont des blessures. Si j’avais voulu qu’on reprenne le Mont Fuji ou même Tokyo des mains des Chevaliers Noirs, j’aurais envoyé bien plus d’effectifs pour cela. Surtout, que je n’ai pas encore eu le rapport des émissaires que j’ai envoyé sur leur île maudite. »

Subaru jeta un regard vers Seishiro. Le Shi-Tenno se tenait toujours un peu à l’écart, observant la scène. Il semblait lui aussi attendre de voir la réaction du Kami.

- « Par tes actions, tu as non seulement encouru des risques inutiles mais en plus, tu as mis en jeu la vie de tes frères d’armes. J’ai dû envoyer Seishiro pour te sauver mais que ce serait-il passé si les Chevaliers Noirs avaient aussi envoyé d’autres combattants ? Seishiro aurait lui aussi risqué sa vie. Nous venons seulement de nous réveiller, notre puissance n’est pas encore totale. Penses-tu que nous pourrions résister à un assaut de masse de la part de ces guerriers déchus et de leurs éventuels alliés ? »
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Nov - 10:14
Le divin Izanagi rendit sa parole, pleine de sagesse, entièrement exact, rien à reprendre, rien à contredire, rien à dire finalement. Trouver des mots en ce moment relevait du miracle, trouver une parole « cohérante » demeurait chimère pour le Sanqing, néanmoins le sage devait répondre à la question de sa divinité, il rétorqua alors :

« - Je ne puis affirmer ce que j’aurais pu dire… Mais en aucun cas, même si la victoire fut mienne, je n’aurais pu m’en montrer fier devant vous sachant que j’ai agi sans votre consentement. J’ai probablement mis en danger notre faction à travers mes actions alors que nous venons seulement de nous éveiller… J’ai surestimé mes capacités et j’en ai payé le prix. Je ne mérite probablement plus mon titre actuel. Mais désormais, j’agirais uniquement en réponse à vos ordres, et donnerais le maximum pour aider à mon tour mes frères d’armes. »

Il pensa notamment à Godric son apprenti actuel. Yoshitô devait lui aussi tirer des leçons de tout cela, et proposer à son élève de s’entraîner pour débloquer toute leurs possibilités. Le Byakko lui ne disait rien, attendait t-il la fin de la conversation entre le Seigneur des Immortels et le Kami.

D’ailleurs, il réfléchissait à la possibilité évoqué par Izanagi, c’était juste effrayant pour le jeune homme de penser que ses actions pouvaient mener à cela, il se rendait compte que presque tout ce qu’il avait appris n’avait servi à rien. Tout ce qu’il avait fait, c’était se créer des problèmes, à lui et aux Nyorais… Comment Izanagi allait trancher sur le sort de son protecteur ?
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Nov - 11:54

Seishiro gardait le silence et Subaru le regrettait. Depuis toujours, il s’était reposé sur son frère ainé pour l’aider en tout situation. Aujourd’hui, son nouveau statut le forçait à agir par lui-même. Il dirigeait les Nyorais et se devait d’agir ainsi. Le jeune garçon aurait aimé que l’âme d’Izanagi soit totalement en lui afin de prendre le contrôle et de statuer sur ce qui devait être fait mais, elle était occupée ailleurs avec Poséidon.

Yoshito semblait comprendre la gravité de son acte. Il estimait même en plus mérité son rang de Sanqing. Voir l’un de ses fidèles guerriers ainsi bouleversait Subaru. Que deviendrait Yoshito si le Kami décidait de le chasser ? Même sans son rang, son cosmos demeurait aussi puissant. De toute façon, le garçon avait été choisi par sa Yoroï et non l’inverse.

- « Ton titre t’ai dû par le choix qu’a fait ton armure et ta faute ne justifie pas de le perdre. Oui tu nous as mis potentiellement en danger mais si nous ne pouvons pas résister aux chevaliers noirs, nous ne mériterions pas d’être les arbitres de ce monde. Mais ne va pas croire que ton attitude restera impunie !
Il faudra un peu de temps à ta Yoroï pour se restaurer totalement, durant cette période tu ne nous seras d’aucune aide en cas de combat. Je désire donc que tu te rendes en Espagne, à Granada précisément, afin d’y rencontrer une femme qui possède un savoir infini sur ce monde. Elle saurait nous fournir de précieuses informations. »

Subaru parut réfléchir un instant.

- « Peut être pourrais-tu emmener ton apprenti avec toi, ce type de mission lui sera profitable. »
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Nov - 16:23
Le Sanqing fut grandement étonné, c’est vrai que sa Yoroï brisé ne lui servirait pas durant des combats, mais savoir qu’il devait partir en mission « spéciale » remobilisa l’esprit du vaillant guerrier. Prêt à tout pour se faire pardonner, il allait littéralement sauter sur l’occasion pour tenter de restaurer son honneur, il devait aller en Espagne. Rencontrer une voyante afin d’en apprendre un peu plus sur les secrets du monde terrestre. Cette fois, il était mandaté lui, ainsi que son apprenti, les paroles précédentes du Kami donnèrent une idée au jeune japonais qui alors enchaîna sur les dires du dieu shintoïste.

« - Seigneur Izanagi, je me rendrais de ce pas voir cette voyante, ainsi qu’avec Godric, si jamais un autre de vos guerriers est disponible, vous pourrez l’envoyer avec nous, ainsi il pourra bénéficier de cette mission et des péripéties impliqués durant cette période de temps. »

D’ailleurs être les arbitres du monde, c’est une position importante, garder l’équilibre est un besoin existentiel, or si les Nyoraïs seuls avaient cette place, leur puissance devra être supérieur, chose impossible en ce moment, du moins pour le Sanqing, cela le troubla profondément, ne servir à rien. Trêve de pensées inutiles, Yoshitô jugea bon de vouloir s’éclipser rapidement des lieux, afin de laisser Seishiro avec Izanagi. Le Seigneur des Immortels devait penser au préparatifs de sa nouvelle mission et de tout ce qui allait avec…
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Nov - 20:54

Yoshito sembla accepter la mission confiée avec presque de la reconnaissance. Avait-il vraiment cru qu’Izanagi le chasserait pour son action et son échec ? Subaru avait du mal à imaginer que ses hommes pouvaient croire ça de lui. Le sentiment laissait un gout étrange dans la bouche du jeune homme et surtout, il savait que maintenant il allait se retrouver seul avec Seishiro.

Le porteur du Byakko n’avait pas dit un mot depuis qu’il était arrivé aux côtés du Sanqing. Il s’était contenté d’observer les choses et d’attendre. Subaru savait qu’il avait aussi mené à bien ses missions par le compte rendu que Seishiro lui avait fait envoyer. Maintenant, le Kami était intéresser par son ressentit sur le Chevalier Noir qu’ils avaient croisé avec Yoshito. Une fois le Sanqing parti, Izanagi se tourna vers son frère et l’observa un instant. Il sentait qu’il avait pleinement accepté l’esprit du Byakko en lui et que sa puissance ne s’en était trouvé que renforcée. Bien, les Nyorais auront besoin d’un guerrier aussi fort. Alors qu’il allait prendre la parole, le Dieu sentit son âme se réunifier en lui et il retrouva une certaine confiance.

- « Seishiro… mon frère, je suis heureux de te revoir. J’ai bien reçu ton compte rendu mais je suis content de pouvoir te parler en personne. Dis moi déjà, qu’à tu penser du Chevalier Noir que Yoshito à affronter ? »

Subaru avait tant de chose à demander à son frère mais il ne le pouvait pas. Il avait un certain statut désormais et il ne pouvait pas se permettre de paraitre faible.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10070
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Nov - 21:05

Seishiro était resté silencieux tout le long de la discussion entre Yoshito et Izanagi. Il s’était contenté d’observer son petit frère parler et agir. Il s’était même surpris à retrouver en cette divinité les intonations et les expressions de Subaru. La chose était vraiment curieuse pour lui.

- * Ils ne sont pas différents de nous tu sais. Même si l’esprit d’Izanagi s’est éveillé dans le corps de ton frère, Subaru n’est pas effacée. Fait confiance à Izanagi…*

Le Shi-Tenno préféra ne pas répondre à son nouvel ami. Son esprit était bien trop perdu pour parvenir à comprendre tout cela. Pour l’heure, il était heureux de voir son petit frère et aurait aimé le prendre dans ses bras. Mais il savait que cela ne lui était plus possible depuis l’éveil du Dieu. Il se contenta donc d’attendre que le Sanqing prenne connaissance de sa nouvelle mission et qu’il quitte les lieux. Maintenant, il était seul avec le Dieu.

- * Soutiens moi…*

- * Toujours ! *

Seishiro s’inclina respectueusement lorsque Subaru se tourna vers lui et lui parla. Il avait espéré que le Kami lui parle d’eux en tant qu’humain et frère mais il n’en fut rien. Peut être que Subaru ne pouvait pas se permettre d’être familier… Izanagi le questionna donc sur le Chevalier Noir que Yoshito avait affronté, il voulait connaître l’avis du Shi-Tenno.

- « Il s’agissait de Takeya Oni, porteur de l’armure noir du Lion. Sa puissance était grande, il n’a pas volé sa victoire sur Yoshito. Peu de guerrier de nos rangs auraient pu lui résister. Sa puissance était au moins aussi grande que la mienne, votre altesse. J’ai choisi de ne pas combattre contre lui, même s’il était affaibli, comme vous l’avez dit, une guerre ne nous serait pas forcément profitable tout de suite. »

Il inclina encore de nouveau la tête devant son frère une fois son rapport effectué.


avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Nov - 21:14

Le respect avec lequel s’adresse Seishiro fit mal à Subaru. Il ne souhaitait pas que les choses soient différentes entre eux par rapport à leur jeunesse mais il devait admettre que tout avait changé. Le Shi-Tenno exprima son avis sur le Chevalier Noir et surtout sur la puissance que possédait ce guerrier. Pour qu’il soit parvenu à vaincre un Sanqing, il fallait effectivement qu’il soit d’une puissance de premier ordre. Ce groupe ne devait donc pas être considéré à la légère.

- « Je te remercie de ta franchise Seishiro. Avant de te confier une nouvelle mission, je voulais te dire quelque chose. Une chose que mon nouveau statut ne me permet pas de laisser transparaitre autant que je le voudrais. »

Izanagi marqua une pause pour trouver les mots justes.

- « Toi et moi sommes frères. Même si je considère tous les Nyorais comme mes frères, notre lien est bien plus grand. Nous partageons le même sang. Izanagi s’est éveillé en moi mais il ne contrôle pas mon corps, nous le partageons. Il est toujours présent en moi et je possède ses souvenirs, sa puissance et sa connaissance mais il n’a pas effacé ma conscience. Je voulais que tu le saches pour que le lien qui nous unit ne faiblisse pas. »

Une larme coula sur la joue du Kami.

- « Malheureusement, nos statuts ne nous permettent pas d’être aussi proche que nous l’étions. »

Subaru se força à sourire.

- « Maintenant que j’ai éclairci cela, je souhaiterais que tu continu à obtenir des renseignements sur les Chevaliers Noirs. Ce Takeya ne doit pas être le seul de son ordre à posséder une puissance remarquable, je suis sur que tu es en mesure d’en trouver d’autre et de me rapporter un jugement sur eux. En fonction de cela, les Nyorais seront peut être contraints de partir en guerre contre eux pour récupérer nos terres sacrées. »
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10070
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Nov - 12:58

Seishiro sentit l’esprit du Byakko se reculer un peu afin de lui permettre d’avoir un peu d’intimité avec son frère. Les paroles que lui adressa le Kami bouleversèrent le cœur du Shi-Tenno. Le Dieu retirait au jeune homme toutes les craintes qu’il pouvait avoir quant à l’esprit de Subaru. Son frère n’avait pas disparu au moment de l’éveil d’Izanagi, ils partageaient tout deux le corps du garçon.

Le porteur du Byakko ne put que voir la larme couler sur la joue du garçon et aussitôt, il eut envie d’aller le réconforter mais il savait qu’il ne pouvait se le permettre et le Kami le confirma. Même si les choses ne pouvaient plus être comme avant entre eux, Seishiro savait que son frère était toujours là et il pouvait garder l’espoir de partager des moments avec lui.

Il écouta ensuite la nouvelle mission qui lui était confié. Les Chevaliers Noirs semblaient préoccuper Izanagi. Seishiro n’aurait pu dire si cela était lié à leur puissance ou à leur possession de Fuji. Peut-être que le Shi-Tenno aurait dû reprendre la montagne sacrée par la force quand il en avait eu l’occasion.

- « Bien votre Altesse, il sera fait comme vous le souhaitez. Si des Chevaliers Noirs se manifestent, je serais immédiatement sur leur trace. »

Seishiro s’inclina de nouveau en signe de respect. Il faisait en sorte de conserver la distance nécessaire entre eux deux. Il sentit que le Byakko revenait vers lui.

- * Bien, on va pouvoir s’occuper peut être pleinement de ces parjures ! *

Le Japonais fut surpris des paroles de son compagnon.

- * Tu ne les aimes pas ? *

- * Non. Avoir de tels pouvoirs et ne pas s’en servir pour porter la voix divine est totalement idiot. *

Seishiro sourit en entendant le Byakko. Il reporta son attention sur Izanagi et hocha la tête.

- « Je me mets en route dès maintenant, votre Altesse. »

Il s’inclina de nouveau et repartit dans la direction du temple, laissant son jeune frère de nouveau seul. Il fit de son mieux pour ne pas se retourner durant sa marche…
avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5621
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Nov - 17:52


Après avoir discutés avec l’invité qui se prétendait Nyorais, ce que Mikasa était prête à accepter, la troupe prit le chemin d’Izanagi. La jeune femme avait senti la présence du dieu pas à l’endroit où ils rencontraient la première fois. Il était plus bas, au pied du cerisier écarlate. Il y avait eu un autre guerrier qui venait de quitter les lieux peu de temps avant.

Lorsqu’elle arriva, elle vit Izanagi. Ce dernier irradiait d’un cosmos apaisant. Loin du cosmos glacial de Mikasa, qui imprégnait également ce sanctuaire. Elle se plaça près de ce dernier et salua d’un signe de la tête. Aucune révérence de la part de la nouvelle Yamahoshi. Elle prit immédiatement la parole.


« Nous sommes de retour de l’île de la Reine Morte. Il n’y a pas grand-chose à dire mise part qu’ils sont rustres et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. »

Elle fit une courte pause, reprenant sa respiration.

« Ils sont vénaux. A surveiller pour ma part. Je laisse la parole à mon compagnon de voyage qui aura peut-être autre chose à vous dire. Et nous avons trouvez quelqu’un qui dit être venu après que vous lui avait adressez un message dans ces songes. »

Le ton était le même, avec une certain distance dans les paroles qu’elle prononçait.


avatar
GaïusGuerrier du Megalodon
Guerrier du Megalodon

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 758
Age : 15

Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Nov - 13:41
Le trio arriva enfin devant Izanagi, leur seigneur à tous trois. Par respect pour son dieu, Kaito mit un genou en terre, tout en basculant son carquois devant lui, en guise de soumission. Le jeune homme laissa parler sa camarade, avant de prendre la parole, quand celle-ci l'invita à parler.


- Comme vous l'a dit Mikasa, se sont des êtres vénales et corrompus par la société qu'ils pensent représenter... leur leader s'appelle Takeya, il est très connu dans le milieu de la musique. Mais j'ai déjà affronté ce genre d'individu dans le passé... ils sont forts certes, mais pas invincibles. En revanche, pour Takeya, Seiryu a ressenti quelque chose d'étrange avec lui... comme... comme un lien avec un esprit. Pour en savoir plus, il faudrait rentrer de nouveau en contact avec lui, quitte à l'affronter.


Le guerrier regarda sa main encore marqué de la brûlure accidentelle que lui avait faite Katsu.


- Vous savez, Takeya a l'air d'être assez... ''hardant''... et le feu et moi, ça fait deux... mais si votre ordre est d'aller le combattre, je le ferai sur le champ mon Seigneur.


Après les paroles du Nyoraï, la jeune femme de glace reprit la parole, pour présenter le nouveau venu. Kaito se releva alors, pour pousser légèrement le jeune homme devant lui et lui glisser à l'oreille.



- Ne t'inquiètes pas, il est très gentil comme dieu, il ne va pas te foudroyer parce que tu le regardes un peu trop. Quoi que... rajouta le chanteur en rigolant légèrement.
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Déc - 16:55

Seishiro partit, Subaru se retrouva encore seul mais cette fois-ci, son attente ne serait pas longue. Il savait que deux de ses guerriers approchaient et il avait hâte d’entendre ce qu’ils avaient à lui dire.

A peine quelques minutes après le départ du Byakko, Mikasa et Kaito se présentèrent face à lui. Comme à son habitude, la femme des neiges était froide et précise. Son rapport sur les chevaliers noirs ne dénotait nullement de ce qu’Izanagi savait déjà : ils n’étaient pas des personnes de confiance mais leur pouvoir pouvait être une menace. Et encore une fois, le nom de ce Takeya fut évoqué. Il était donc le leader de cet ordre de renégat. Subaru écouta à la fois Mikasa et Kaito, les deux Nyorais semblaient partager le même avis.

Le Kami attendit un instant avant de prendre la parole. Les évènements se passaient trop vite à son goût, entre la guerre de Poséidon et ces chevaliers noirs… Si on rajoutait à cela, ce qu’il savait sur d’autres éveils récents, les Nyorais ne pourraient pas rester des observateurs indéfiniment.

- « Je vous remercie tous les deux pour avoir mené à bien cette mission. Durant votre absence, l’un de vos frères a eu à en découdre avec ce Takeya. Le Sanqing du Seigneur des Immortels a pris sur lui de tenter de reconquérir le Mont Fuji, en possession actuel des chevaliers noirs, et ce lion ardent s’est opposé à lui. Malheureusement, Yoshito a perdu son affrontement mais il s’en est sorti indemne. »

Subaru se demandait encore ce qu’il se serait passé s’il n’avait pas envoyé Seishiro sauver le Sanqing. Takeya l’aurait-il exécuté ? Il l’ignorait mais tout tendait à le laisser penser.

- « Comment ont-ils prit la nouvelle de notre retour ? Ont-ils émit une quelconque demande ? »
avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5621
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Déc - 22:24

Mikasa s'était enfermé dans un silence. Elle n'était pas quelqu'un de bavarde. Quand elle parlait, c'était pour aller à l'essentiel. Mais pour le moment, elle écouta. Elle écouta son camarade Kaito. Il avait parlé plus longtemps avec les chevalier noir. Il en savait sans doute plus sur le sujet qu'elle. Mais dans l'ensemble, le guerrier semblait partager le même avis que la nouvelle femme des Neiges. C'est à ce moment que le dieu de la Création leur fit part d'un conflit entre un Nyorais, le seigneur des Immortels et le seigneur noir du Lion. Pour Mikasa, l'issue du combat semblait évident avant même qu'Izanagi n'en donne le résultat. Takeya était puissant malgré son arrogance certaine. Elle garda cela pour elle mais s'attaquer seul contre cette force de la nature relevé de la folie.

Puis le dieu Shinto embraya sur l'attitude des chevalier noirs ? Sur leur attente ? Mikasa prit la parole et répondit de manière concise, allant droit au but.


« Étrangement, ils ne semblent pas plus surpris que cela de notre éveil. Ils semblent persuader qu'ils seront mené mieux que les dieux les humains. Visiblement, selon leurs dires, le gouvernement nippon leur semble totalement acquis. Cependant, étant sans doute esseulés, ils avaient émis la possibilité d'un arrangement. Mais je suppose qu'avec l'intervention du Sanqing, cela tombe à l'eau, si vous me permettez l'expression... »

Ayant essayé d'être la plus concise possible, Mikasa retourna dans un silence...froid.
avatar
GaïusGuerrier du Megalodon
Guerrier du Megalodon

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 758
Age : 15

Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Déc - 15:09
Une bataille avait eu lieu au mont fuji peu de temps après que le duo eu quitté l'île de la reine morte. Et se fut avec étonnement que le guerrier entendit que la lutte avait opposé un des leur, à Takeya. Kaito laissa alors sa camarade faire son rapport, avant de prendre la parole.


- Seigneur, les Black Knights sont un camp de vantard, capable d'action allant à l'encontre de leur objectif. Takeya, en plus d'être un combattant, est un chanteur et leader. La base même de leur organisation est actuellement fondée sur lui. Alors si vous m'en donnez l'ordre, j'irai prendre sa tête pour vous...


Le Nyoraï était déterminé, le regard illuminé. Ce n'était pas l'appel du combat, mais une vengeance simple. Pour le guerrier, les Black Knights avaient envahis le territoire de son seigneur et insultés son nom en s'en prenant à un de ses disciples.


- L'Asie vous appartient de droit mon Seigneur, nous devons la réunifier, si nous voulons pouvoir rivaliser avec les autres camps encore debout. Nous devons unir notre peuple contre l'adversité. Nous venons à peine de nous éveiller, mais nous croyons tous en vous, nous vous faisons confiance pour notre avenir et celui de l'équilibre du monde. Peu importe l'ennemi qui se mettra en travers de notre route, l'équilibre doit se faire. Nous sommes vos troupes, faites pour que nous autres que nous ne se salisse les mains. Alors ordonnez moi et j'exécuterai votre ordre.



Le Nyoraï s'était une nouvelle fois incliné devant Izanagi, Seiryu se réjouissant d'avance des prochaines batailles. Guerrier et esprit ne faisait qu'un pour protéger et obéir à leur seigneur.
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Déc - 16:28

Les paroles de ses guerriers touchèrent le Kami. Mikasa demeurait calme et aussi froide que la glace qui composait son pouvoir mais Kaito était virulent. Le porteur de Seiryu n’avait pas peu du combat et semblait désirer en découdre avec les chevaliers noirs. Il n’était pas le seul ces derniers temps mais l’heure n’était pas à ce type de guerre. Si elle devait venir, elle viendrait bien plus tard.

Izanagi écouta leur rapport sur ce que les chevaliers déchus avaient dit ou demander. La résurrection des Nyorais ne pouvait que leur déplaire, tout comme n’importe quel charognard sentait la présence d’un prédateur sur son territoire. L’Asie revenait effectivement de droit au Kami et s’il le revendiquait, cela ne choquerait personne. C’est d’ailleurs pour cela que Yoshito avait tenté de conquérir le Mont Fuji. Décidemment, il sera utile de se renseigner au maximum sur ces chevaliers noirs dans le futur. Mais pour l’heure…

- « Je te remercie de ton ardeur Kaito, mais il n’est pour l’instant pas question d’éliminer les chevaliers noirs. Il y a pour l’heure des ennemis bien plus dangereux pour le monde et l’équilibre qui se sont éveillés. »

Le Créateur de tout fixa un instant le jeune garçon. Lui aussi aurait de nombreux périls à affronter suite aux paroles qu’allaient prononcer Izanagi.

- « Kaito, je souhaiterais que tu rejoignes les trois autres Shi-Tenno éveillés dans la bibliothèque du temple du Cerisier. Je leur ai confié une mission périlleuse et il vous faudra unir vos forces pour la mener à bien. L’un des anciens ennemis de la vie et des Nyorais a ressuscité et devient donc notre priorité. Tes frères gardiens des horizons t’informeront sur la mission. »

Le Dieu porta ensuite son regard sur Mikasa. La jeune fille attendait sans dire un mot, semblant dégager une infinie tristesse.

- « Mikasa, je souhaiterais que tu m’accompagnes en Asgard afin de discuter avec ce fier people. Ils sont les seuls à avoir sur conserver leur neutralité dans les conflits qui secouent le monde actuellement et sont donc de potentiels alliés. Ton caractère glacé y sera certainement à sa place. »

Izanagi avait donné ses ordres. Pour le jeune homme qui lui servait d’hôte la chose était encore nouvelle mais pour le Kami, elle était une évidence.
avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5621
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Déc - 17:49

Quand Mikasa eut fini, elle eut un sentiment étrange. Elle se sentait épier. Elle ne bougea pas mais ses yeux observaient tout autour d’elle. Pourtant elle ne voyait que Kaito et le dieu de la Création, Izanagi. Kaito précisa ce que Mikasa n’avait pas dit et se déclara prêt à reprendre le Japon au nom du seigneur qu’il défendait. Mikasa n’avait jamais eu cette ferveur même du temps où elle était sainte d’Aquarius. Elle exerçait juste froidement la justice d’Athéna sans faire de sentiment. Mais aujourd’hui, elle réfléchissait différemment. Elle vivait avec ce sentiment que sa vie n’était qu’un mensonge et donc elle n’exercerait en aucun cas placidement ce qu’on lui demanderait. Izanagi continua en parlant de la mission pour le Shi-Tenno.


Le sentiment ne quitta pas jusqu’à une voix parle intérieurement à la jeune femme. Les yeux de Mikasa couvrirent un espace plus grand. Mais elle avait déjà entendu cette voix. C’était celle de Yuki-onna. Elle lui passa une simple question. Elle lui posa la même question qu’elle lui avait déjà posée il n’y a pas si longtemps. A quel ordre appartenait la jeune Yamahoshi. Elle ne put lui répondre car la réponse était toujours incertaine. Elle entendit son nom par la voix d’Izanagi. Ce dernier lui demandait d’aller l’accompagner dans les contrées froides du royaume d’Asgard.


Asgard…Elle y avait mis les pieds il y a longtemps, lors d’une mission diplomatique avant que le sanctuaire ne se fasse attaquer par les divinités hindous. La guerre sainte avait dû modifier ce royaume peuplé de fier guerrier.


« Je vous accompagnerai »

Comme à son habitude, Mikasa restait froide dans sa tonalité…
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 567
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Mer 31 Déc - 12:35


Kaito ne tarda pas à partir pour rejoindre la bibliothèque. Il avait accepté sa mission sans poser la moindre question, tout comme les autres Shi-Tenno. Izanagi s’en voulait de devoir les envoyer au-devant de si grand danger mais la situation l’exigeait.

Le Kami resta donc seul avec Mikasa. La jeune fille demeurait silencieuse comme à son habitude mais, le dieu ressentit qu’elle était troublé. Son esprit était-il toujours occupé par son passé de Sainte ? A cela, même le dieu de la Création ne pouvait répondre. Elle avait accepté de l’accompagner en Asgard et il était temps d’entreprendre ce voyage. Subaru se rapprocha de Mikasa et lui posa ses mains sur les épaules. Ils étaient face à face et le garçon put voir toute la beauté que possédait la jeune fille. Subaru fut aussitôt gênée par cette proximité avec une aussi jolie jeune fille et il sentait l’esprit d’Izanagi s’amuser de cela.

- « Ne crains rien, je vais nous transporter à Asgard rapidement. »

Conservant ses mains sur les épaules de Mikasa, le Kami augmenta son énergie jusqu’à ce qu’ils soient entourés d’un halo lumineux. Son visage affichait un profond sourire destiné à rassurer la jeune Nyorais. En l’espace de quelques secondes, ce qui se trouvait autour d’eux changea du tout au tout tandis que le Dieu utilisait ses pouvoirs pour les téléporter vers les contrées glacées d’Odin.


>>>>>> Visiteurs attentionnés !
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

La puissance n'apporte que la solitude...