avatar
HakonProtecteur du Kraken | Modérateur
Protecteur du Kraken | Modérateur

Date d'inscription : 08/12/2013
Nombre de messages : 1660
Age : 42
Autres comptes : Yasuha

Revenir en haut Aller en bas
Ven 31 Oct - 16:56


**********
Isaak, toi qui fut mon prédécesseur,
Ton avenir a été brisé par ton frère.
Isaak, toi qui fut chevalier des glaces,
Ton maître aurait pu être fier de toi.
**********

La rivière des glaces, lieu solitaire d’apparence si paisible. Mésestimer l’antre du kraken reviendrait à signer son arrêt de mort…

Quelques jours avant l’arrivée de Calysto :

Hakon était encore perturbé par l’expérience vécue sur les terres de dame Freyja : les retrouvailles avortées avec Irina, la remise en cause de sa propre puissance, le ressentiment palpable du peuple d’Asgard… Seules la fraîcheur et la serviabilité de la petite Silke apportaient une couleur positive à ce tableau.

Ce voyage avait toutefois apporté son lot d’enseignement : la colère du Général avait réveillé une parcelle de l’ancien pouvoir du Kraken, l’Aurora Borealis. Issac était un chevalier des glaces accompli et maîtrisait cette technique à la perfection ; Hakon, bien que nouveau représentant du Kraken, était loin d’avoir acquis un tel niveau.

Atteindre l’ultime Cosmos, le septième sens, demandait soit un entrainement intensif avec un des plus grands chevaliers, soit une abnégation sans limites. Dans le cas du Général des sept mers, ce fut sa souffrance et sa colère qui ont révélé son potentiel. Maîtriser le septième sens revienait à comprendre et à dompter les forces primordiales de l’Univers, enfermées au plus profond de chaque être humain à la naissance. Hakon, bien qu’avancé sur la voie du septième sens, n’avait pas atteint ce but…

Une vérité était apparue au gardien de l’océan Arctique, lors de son expérience de communion avec les souvenirs du kraken : les techniques ultimes demandent une quantité gigantesque d’énergie. Pour un chevalier des glaces, le but ultime est de pouvoir manifester un Cosmos d’une température égale au zéro absolu : un pouvoir capable de figer l’énergie et de briser n’importe quel matériau, même les armures les plus résistantes.

Il était évident que les accès de colère du jeune Marina lui permettaient de déployer un Cosmos phénoménal. Cette puissance était toutefois ponctuelle. Avant d’espérer maîtriser l’arcane le plus puissant de son prédécesseur, le jeune finlandais devrait d’abord s’entrainer à maintenir un Cosmos efficient et durable…

avatar
HakonProtecteur du Kraken | Modérateur
Protecteur du Kraken | Modérateur

Date d'inscription : 08/12/2013
Nombre de messages : 1660
Age : 42
Autres comptes : Yasuha

Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 18:22


**********
Hyoga, toi qui fut le successeur,
Guide-moi sur la voie du Maître.
Hyoga, noble Saint légendaire,
Que ma lame glacée soit juste.
**********

Hakon se sépara de son écaille, pièce par pièce, puis la déposa soigneusement à côté de lui. D’une impulsion de Cosmos glaciale, il commanda la reconstitution du totem du légendaire Kraken, la terreur des océans. L’entrainement allait pouvoir débuter, sous l’œil immortel du seigneur de l’océan Arctique…

Le Général débuta cette séance par quelques étirements, suivis de mouvements contre un adversaire imaginaire. Ce dernier n’était pas un spécialiste du combat au corps à corps, mais les concepts de base ne lui étaient toutefois pas étrangers. Afin de surprendre l’adversaire, il lui était important de disposer d’outils modulables à sa guise et permettant de s’adapter à tout un panel de situations. La plus grande force du Kraken résidait néanmoins dans sa capacité à manipuler les énergies glaciales, marque de fabrique du Saint Camus et de ses disciples, Hyoga et Isaak.

Assis en tailleur, le jeune finlandais se concentra sur son microcosme, puis intensifia progressivement son Cosmos. Le vent glacial se mit à tournoyer autour de lui, le masquant bientôt derrière un mur de neige et d’éclats de cristaux. L’objectif était de tenir un niveau d’énergie élevé sur une durée la plus longue possible. Si l’explosion subite du Cosmos permettait d’atteindre des miracles, l’avantage revenait tout de même à celui qui contrôlerait sa force primordiale et parviendrait ainsi à l’économiser.

L’entrainement avait débuté depuis plusieurs heures déjà, Hakon était en sueur et manifestait de légers tremblements, du à l’effort de concentration. Des images d’Asgard perturbaient son calme mental et l’empêchait d’atteindre la quiétude nécessaire à l’accomplissement de son objectif. S’il ne franchissait pas ce palier élémentaire, l’Aurora Borealis demeurerait à jamais inaccessible : il ne serait alors plus digne d’être le représentant du Kraken.

Le protecteur atlante décida de faire une pause, espérant se ressaisir et chasser de son esprit les images du passé. Sa volonté devrait devenir aussi dure que l’orichalque de son écaille, s’il voulait un jour sauver qui que ce soit…

avatar
HakonProtecteur du Kraken | Modérateur
Protecteur du Kraken | Modérateur

Date d'inscription : 08/12/2013
Nombre de messages : 1660
Age : 42
Autres comptes : Yasuha

Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Nov - 14:52


**********
Cristal, toi qui fut bafoué jadis,
Ta mort demeure une injustice.
Cristal, élève puis professeur,
Puisse ta sagesse m’éclairer.
**********

Hakon était maintenant apaisé : l’entrainement pouvait reprendre. Son agitation spirituelle avait pu être soulagée par des pensées plus positives. Les actes accomplis dernièrement représentaient une source d’inspiration. Par sa ténacité, il avait pu sauver les âmes de Kresh et Sonia, tout comme le conflit entre les divinités hindoues et olympiennes avait pu être désamorcée grâce à sa précieuse contribution.

L’atlante reprit sa position en tailleur et débuta sa phase de concentration, avant d’amplifier de nouveau son Cosmos. Le flot de ses pensées se tournait désormais vers l’assurance que ses actes comptaient et qu’il pourrait vraiment changer le cours des évènements, protéger ses proches, défendre la vie d’autrui : Ahranya lui pardonnerait-elle un jour sa faiblesse d’antan ?

Le vent tourbillonnait de plus en plus fort autour du Général des mers, son énergie était stable et puissante. Ce dernier constatait aujourd’hui que la colère n’engendrait qu’une puissance illusoire ; seul un dessein noble et altruiste pouvait apporter la sérénité nécessaire à la compréhension du septième sens. Par le passé, de simples chevaliers se sont dressés seuls face à la tyrannie des plus puissants, accomplissant des miracles par la simple foi placée en une jeune femme…

Le protecteur de l’océan Arctique sentait le courant d’énergie cosmique affluer en lui, telle une source inépuisable et rafraichissante. A l’image d'un réceptacle, le corps du jeune homme se remplissait toujours plus, à mesure qu’il dépensait le surplus pour alimenter la barrière intangible et glaciale le ceinturant. Il continua son exercice encore quelques heures, avant de couper les émissions de Cosmos. Puis il se releva, les articulations légèrement endolories, satisfait de cette nouvelle prestation.

Maintenant que le Marina avait franchi un pallier indispensable, l’exploration du septième sens pouvait se poursuivre. Le prochain échelon le mènerait à la recherche des connaissances enfouies des précédents parangons du Kraken…

avatar
HakonProtecteur du Kraken | Modérateur
Protecteur du Kraken | Modérateur

Date d'inscription : 08/12/2013
Nombre de messages : 1660
Age : 42
Autres comptes : Yasuha

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Nov - 15:09


**********
Camus, puissant Verseau doré,
Dont la maîtrise fut sans limite.
Camus, à la profonde dévotion,
Puisse ton exemple me guider.
**********

Hakon était un des généraux des sept mers, l’élite des guerriers atlantes, pouvant rivaliser avec les prestigieux chevaliers d’or d’Athéna, ou encore les tristement célèbres juges des enfers d’Hadès. Pourtant, le jeune finlandais fixait son écaille, tout en s’interrogeant sur la légitimé de son titre. Seuls ses actes seront jugés au final...

Le Marina se mit en garde face à un mur de glace, avec la ferme intention de le briser en guise d’appétitif. Il se remémorait l’épreuve imposée par Irina, la facilité avec laquelle il avait fini par pulvériser cette pierre… Ce jour restait gravé dans sa mémoire ; le jour où il avait pris conscience qu’un grand pouvoir était enfoui au fond de lui. Plus tard, lorsqu’il avait étudié l’histoire de l’Atlantide et de l’hypermythe avec le vieux prêtre, son intérêt s’était naturellement porté sur la saga des chevaliers des glaces légendaires, comme Hyoga, Camus, ou encore Isaak. Il était aujourd'hui l’héritier du Kraken, un des rares adeptes des glaces en activité, condamné à n’être que l’ombre de ces héros du passé… A moins de forger sa propre légende.

Hakon posa sa main sur la muraille éternelle, laissant l’extraordinaire énergie s’écouler au travers de sa paume. Quelques secondes plus tard, une fissure se créa et s’étendit de part en part de la barrière gelée. Alors que le jeune homme s’éloignait, de multiples craquements se firent entendre, suivis d’un groupement assourdissant : cette technique d’entrainement était des plus destructrices ; peut-être pourrait-elle être exploitée et adaptée à des fins plus… offensives.

Une collation frugale plus tard, le Général se décidait enfin à commencer sérieusement son expérimentation. Il intensifia sa cosmo-énergie progressivement jusqu’à son niveau maximum. Ce n’était pas encore suffisant ; le guerrier devrait puiser au plus profond de sa volonté pour dépasser ses limites. Rassemblant ses mains, paumes ouvertes l’une au dessus de l’autre, il débuta la canalisation de son Cosmos, matérialisant un globe glacial entre ces dernières. S’accrochant au souvenir de sa vision, il fut soudain perturbé par la scène du guerrier divin de Delta : il perdait le contrôle de son expérience, revivant à nouveau la montée inextricable de colère. L’énergie cosmique s’amplifia brusquement, accroissant de manière critique la puissance de l’orbe.

Le porteur du Kraken saignait abondamment, les blessures provoquées par l’explosion se révélaient être nombreuses et sévères. Afin de stopper les hémorragies les plus critiques, le jeune homme usa immédiatement de son cosmos pour geler les flots de sang associés. Il n’avait fallut que d’une seconde de déconcentration pour provoquer cette catastrophe : la puissance était au rendez-vous, mais cette technique demeurait encore hors de contrôle. Le plus sage eut été de se rendre dans l’hôpital le plus proche pour recevoir des soins appropriés, mais l’échec n’était pas une option acceptable.

La prochaine tentative ferait de Hakon le digne héritier d’Isaak ou l’emporterait à jamais dans la tombe…

avatar
HakonProtecteur du Kraken | Modérateur
Protecteur du Kraken | Modérateur

Date d'inscription : 08/12/2013
Nombre de messages : 1660
Age : 42
Autres comptes : Yasuha

Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Nov - 13:23


**********
Hakon, triste héros du kraken,
Ton éveil fut telle une tragédie.
Hakon, protecteur au cœur pur,
Puisses-tu éveiller ton héritage.
**********

La vue de Hakon se brouillait lentement ; la quantité de sang s’étant écoulée de ses blessures se révélait être conséquente. Néanmoins, le Général était hautement déterminé à réussir cette épreuve, imposée de sa propre intiative. Rassemblant ses forces, il se releva lentement, tout en usant de son Cosmos pour anesthésier les zones les plus douloureuses. L’impact de l’explosion lui avait coupé le souffle et il peinait toujours lors de chacune de ses inspirations. Il ne se laisserait plus piéger par ses émotions…

Le plafond cristallin du domaine des glaces se posait en spectateur perpétuel et silencieux, maintenu dans sa cohésion improbable par la seule volonté du Seigneur des océans. L’état solide de la voûte demeurait cependant du seul fait de ce puissant Cosmos, appartenant au mythique gardien d’orichalque de ces lieux. Le Kraken disposait de sa propre volonté, protégeant inlassablement l’accès à Atlantis, avec ou sans porteur pour l’épauler dans cette lourde tâche.

Hakon admirait les volutes colorées illuminant ce désert de glace. Il s’interrogeait sur le passé d’Isaak et Hyoga : leur lieu d’entrainement ressemblait-il à son sanctuaire ? Combien de fois avaient-ils eu à frôler la mort, avant de devenir des chevaliers accomplis ? S’il survivait à ce terrible entrainement, le jeune finlandais se promit d’aller se recueillir sur le sol sacré de Sibérie, en guise d’humble hommage aux héros du passé…

Malgré ses blessures, le protecteur Atlante intensifia son Cosmos de nouveau. Le contrôle précis des flux énergétiques lui permit d’atteindre en toute sécurité le niveau requis pour une nouvelle tentative d’utilisation de l’Aurora Borealis. Avant de matérialiser l’orbe de glace, il prit le temps de méditer, afin de se concentrer sur son objectif et d’évincer tout sentiment négatif. Bien qu’Irina ait hanté ses pensées en permanence depuis l’épisode d’Asgard, le jeune homme focalisa son attention sur la promesse faite sur la tombe improvisée de sa chère Ahranya : il devait devenir fort, pour que cette tragédie ne se reproduise plus jamais…

Le globe d’énergie glaciale prit forme entre les paumes du Marina. Ce dernier luttait âprement pour conserver la maîtrise de cette gigantesque émanation cosmique. Allant puiser au plus profond de sa volonté, le Général du Kraken intensifia encore plus sa cosmo-énergie, l’amenant jusqu’au bord de l’explosion. Ses blessures se rouvraient les unes après les autres, la douleur le submergeait, le sang frappait contre ses tempes. L’image de l’assassin d’Ahranya apparut devant ses yeux larmoyants : sa propre faiblesse avait tué son premier amour, fut-il à sens unique… La colère était mauvaise conseillère ; Hakon se focalisa sur la scène du meurtre. Il s’en souvint comme si c’était hier, la détonation se ferait bientôt entendre, le privant à jamais d’un probable bonheur. S’intercalant machinalement entre deux fantômes surgis du passé, le guerrier de Poséïdon fit exploser ses ressources les plus profondes, relâchant l’Aurora Borealis en un puissant et dévastateur rayon de glace absolue...

Epuisé, le Général s’effondra sur le sol gelé, ses vêtements couverts de sang. Sur plusieurs centaines de mètres, la rivière gelée était recouverte d’un étrange mur de stalagmites.



[Fin de l’entrainement]
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[PV][ENTRAINEMENT] Les secrets du Kraken...