avatar
Antiope

Date d'inscription : 12/11/2014
Nombre de messages : 141
Age : 25
Double Compte : Arès / Antée

Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Nov - 1:18
Cela faisait quelques semaines qu'Orion avait quitter une de ses nouvelles maisons qui n'était autre que le prestigieux domaine de Jamir. Avant de quitter ce lieu sacré, le nouveau gold saint, attristé de quitter son formateur Toki, lui avait fait la promesse qu'il reviendrait une fois qu'il aurait un temps de libre pour venir se ressourcer et profiter du calme et de ce vent doux et frais qui protégeait ce lieu saint.


Durant son trajet, Orion qui portait son armure d'or en forme de box sur son dos, vêtu de son traditionnel kimono en soie made in Jamir avait préféré emprunter les passages boisés pour rester dans la plus grande discrétion possible puisque la raison de ce choix était simple: Il ne supportait pas vraiment la présence des hommes qu'il ne portait pas dans son coeur suite à son passé, mais il restait un saint d'Athéna, et il croyait au fond de lui aux hommes et c'est pour cela qu'il avait fait engagement de donner sa vie pour défendre les intérêts de l'humanité.


Il avait vécu quelques péripéties durant son voyage, ou il avait du sauver une petite fille et son chiot de la noyade dans une chute d'un torrent d'eau à la rare violence, ou encore affronter un ours affamé un soir près de son feu de camps alors qu'il s’apprêtait à s'endormir. Mais dans l'ensemble, son voyage fût paisible et calme, ce qu'il appréciait. Mais ce calme fût troublé petit à petit, au fur et à mesure qu'Orion s'approchait du Rodorio, le village qui se trouvait à côté du Sanctuaire, qui lui était bondé de monde pour son plus grand désarroi.


Une fois qu'il atteignit les remparts ainsi que la majestueuse entrée du grand village Athénien abondamment fréquentée, Orion resta figé sur place, non pas qu'il était terrorisé, disons qu'il était plutôt ennuyé d'entrer en contact avec autant de personnes, même si tous étaient des fidèles à la déesse Athéna qu'il était honoré de rencontré d'ailleurs. Après avoir pris une bonne inspiration, le chevalier d'or du bélier se motiva à franchir l'enceinte du Rodorio, les poings serrés et la tête basse.


En s'enfonçant dans la fourmilière, le descendant du roi Jason d'Iolcos se sentait regardé, épié même, jusqu'à entendre des murmures dont il était le centre de ces derniers. Affreusement gêné, il activa sa cadence de marche, c'est à ce moment qu'il réalisa à quel point il détestait se trouver en présence de la foule. Même s'il n'avait pas une ouïe supersonique, Orion pouvait entendre la majorité de ce qu'il se disait: 

" Regarde ce qu'il porte sur son dos "

" Oui .. c'est un chevalier d'or ... "

" Il est jeune .. et beau ! "

Alors qu'il longeait les bâtisses composés de Tavernes, de magasins de vêtement, ou encore des musées et offices de tourismes, Orion fût tout d'abord arrêté par un groupe de petits garçons et de petites filles le tous âgés probablement de huit à seize ans. Ces derniers implorèrent en criant et tirant les membres du chevalier d'or que ce dernier leur signe des autographes. Le sourire léger, Orion prit le temps de répondre à la demande de ses fans avant de reprendre sa route, lui qui était devenu la coqueluche du village par sa présence via son statut.


Il se fût de nouveau arrêter, cette fois-ci par deux hommes vêtus comme des gardes. Les yeux d'Orion fixant ceux des deux obstacles, il se demandait une fois ce que lui voulaient les deux gaillards, jusqu'à ce que ces derniers ne s'abaissent par forme de respect. Celui qui semblait être le plus haut gradé remit à Orion  une lettre cachetée du sceau du Sanctuaire fournit avec quelques explications verbales:

" Mes respects Monsieur, ravi de voir que le chevalier d'or du bélier est de nouveau parmi nous ! Voici une missive du grand Pope lui-même qui vous est destinée ! Notre mission est remplit, bienvenue chez vous ! "

Après avoir accepté la lettre, Orion inclina respectueusement sa tête envers les deux hommes puis leur répondit de sa voix la plus chaleureuse :

" Merci messieurs, en vous souhaitant une agréable journée. "

Finalement, Orion était agréablement surpris de la mentalité respectueuse et agréable de cette population du Rodorio, il se sentait même à l'aise ici. Le sourire aux lèvres, le gold saint se mit à lire la lettre émanant directement du grand Pope lui-même. Il y apprit que ce dernier se trouvait actuellement chez les Marinas de Poséidon, certainement pour des raisons diplomatiques. Lui qui comptait venir se présenter à cet homme mystérieux, c'était raté. Il changea alors d'objectif pour se rendre à sa maison, celle du Bélier. Il se renseignerait alors sur place à propos de son maître, celui à qui il devait beaucoup : Gareth.

Une étoile filante au Rodorio