avatar
HakonProtecteur du Kraken | Modérateur
Protecteur du Kraken | Modérateur

Date d'inscription : 08/12/2013
Nombre de messages : 1617
Age : 42
Double Compte : Yasuha

Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Nov - 18:30


**********
Douce, ta peau semble satin,
Ton énergie si réconfortante.
Calysto, ma vie t’appartient,
Je braverai la Mort pour toi.

Spectres, un ennemi si froid,
Atlantis les connait pourtant.
Fatigue, mon corps souffrant,
Le repos viendra de la victoire.

Visite, surprenant cortège,
Le ciel s’éclaircit finalement.
Guerre, flottent les couleurs,
La colère des océans rugit…
**********

New Atlantis - Siège de la Paradius Corps – 11h00 AM

Hakon tournait et retournait le bristol couleur azur. Ainsi, Poséïdon plaçait de nouveau sa confiance en lui. Par cette missive, le Général du Kraken devenait officiellement le Commandant en chef des forces Atlantes. Une si lourde responsabilité…

Tout en ingérant une collation, préparée par la secrétaire particulière du Seigneur des océans, le jeune homme consultait les fichiers confidentiels de la bibliothèque d’Atlantis. Plusieurs fenêtres de navigation affichaient des portraits de personnages plus bizarres et malsains les uns que les autres. Soudain, une photo attira son attention : Phantasos, Dieu des rêves et fils d’Hypnos.

« Je te tiens triste sire ! On aime la comédie visiblement… », s’exclama le stratège, une once de colère dans la voix.

Sa chère Calysto avait frôlé la mort à cause des manigances de ce dignitaire des Enfers. Fut-il sincère ou manipulateur ? Tout ceci n’avait finalement que peu d’importance, son Amour était bien vivante et Hakon devait se concentrer sur la bataille à venir, ainsi que sur les moyens à mettre en œuvre pour soutenir au mieux son monarque. Les forces sous-marines n’étaient pas légion ; nombre d’écailles ornaient encore les piédestaux, attendant d’être réveillées par un élu de Poséïdon.

Alors que la Marina réfléchissait à une stratégie viable, le téléphone sonna. L’étonnement pouvait se lire sur son visage, des faits inattendus venant de lui être rapportés. Il convoqua la secrétaire et lui transmis quelques consignes d’un ton clair et concis :

« Ma chère, faite quérir nos deux invités surprise. Veuillez également nous faire préparer quelques rafraîchissements, je vous prie. »

Avant que la jeune naïade ne fût sortie de la pièce, il ajouta l’injonction suivante :

« Tant que vous y êtes, transmettez au service de sécurité : New Atlantis est désormais en quarantaine. La surveillance doit être renforcée, tout individu 'suspect' capturé et interrogé. »

La subalterne du maître des sept mers comprendrait bien qu’il évoquait la présence d’éveillés non identifiés, les malfrats et autres magouilleurs ne l’inquiétant que peu…
 
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7280
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Nov - 20:10
Le grand pope aurait bien aimé profiter d’un moment de solitude avec sa compagne, mais la guerre n’était pas très loin… Et c’est non sans dérangement qu’elle se rappela à eux. Une très jolie demoiselle vint à leur rencontre pour leur proposer de la suivre, elle devait les conduire auprès d’un représentant des forces marines. Gareth aurait apprécié songer aux formes délicieuses qu’offrait la naïades mais l’œil de Sauron Calissa était braqué sur lui. Ayant déjà effleuré le potentielle de jalousie de la délicieuse gardienne du douzième temple il refusa de se lancer dans l’expectative de l’envoyée de Poséidon.

Tous trois déambulèrent dans les ruelles de la cité, le Pope apprécia tranquillement l’architecture de l’endroit : rassemblement hétéroclite de navires, pontons et divers objets plus étranges les uns que les autres. Il avait souvent entendu parler de cet endroit sans jamais prendre le temps de venir le visiter.

Après trente minutes de marche, ils parvinrent devant l’immense tour de la Paradius Corp, un endroit charmant contrairement au reste de la ville qui pouvait paraitre glauque à bien des égards. Les deux chevaliers d’or laissèrent la jeune envoyée leur montrer le chemin. Elle leur fit visiter le hall, très clair, très sobre, presque immaculé. Gareth remarqua l’hôtesse d’accueil, décidément Poséidon les aime jeunes et jolies. Un peu comme notre Pope ? Oui et alors ça te dérange ?

Une fois les rafraichissements servis, elle leur présenta un ascenseur, elle le régla et les invita à prendre place. Gareth et Calissa entrèrent ensemble, quant à l’envoyée de Poséidon elle demeura au rez-de-chaussée sa mission était terminée. L’ascenseur s’élança vers les sommets, le grand pope plongea son regard dans celui de sa garde du corps.
Sur un coup de tête il actionna le bouton d’urgence et ils se stoppèrent entre deux étages. Ils auraient pu en profiter pour mettre au point une stratégie de négociation, un plan argumenté… Rien de cela, il enlaça tendrement Calissa avant de lui voler un baiser langoureux. Leurs corps enlacés s’appuyèrent contre l’une des parois, il se surprit à déplacer l’une de ses mains sur les hanches de la jeune femme, sa peau était si douce, il remonta un peu, puis s’arrêta en chemin. Un peu gêné par sa témérité, Gareth relança l’ascenseur…

-« Peut-être que je ne pourrais t’embrasser si cette guerre tourne mal… » dit-il en souriant.

Une sonnerie et la porte s’ouvrit sur la vaste salle dans laquelle se tiendra la réunion entre les représentants des camps. Un homme Albinos siégeait déjà… Un peu bourru, le gold saint se présenta et présenta Calissa également.
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7280
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Nov - 11:10
[hrp en ce qui me concerne suite ici http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t27274-que-la-route-commence#1028961 Calissa je ne t'ai pas emmené par rapport à ton absence comme ça tu peux te concentrer sur tes cours sans trop te soucier du rp^^ tu reprendras quand tu auras plus de temps]
avatar
HakonProtecteur du Kraken | Modérateur
Protecteur du Kraken | Modérateur

Date d'inscription : 08/12/2013
Nombre de messages : 1617
Age : 42
Double Compte : Yasuha

Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Nov - 19:22


**********
Saints, un objectif bien obscur,
Un chemin vainement arpenté ?
Lieu, un future rencontre fixée,
La méfiance s’empare de moi.

Calysto, Muse parmi les muses,
Il me tarde de pouvoir t’enlacer.
Espoir, nos sentiments naissants,
Ta lumière nimbera ces ténèbres.

Directives, un départ approchant,
L’ordre de bataille enfin résonne.
Guerre, mes choix sont affirmés,
Je survivrai, pour toi mon Amour.
**********

New Atlantis - Siège de la Paradius Corps – 11h30 AM

Stupéfait par l’attitude du chevalier d’or des Gémeaux, l’esprit du Général du Kraken était parcouru de multiples questions. Que pouvait donc bien signifier un si long déplacement, pour une si courte entrevue ? Il n’avait toutefois pas échappé au Marina que ce départ précipité eut été déclenché par un fait encore inconnu, survenu ici même, dans la salle de réunion du conseil d’administration de la Paradius Corps. Le visage de l’ancien guerrier était devenu plus grave, juste avant son annonce…

Malheureusement, l’heure n’était plus aux doutes mais à l’action. L’Empereur des sept mers lui accordait sa confiance : nulle question de le décevoir. Si Hakon n’était pas de nature belliqueuse, les interventions récentes des Spectres avaient suscité en lui un grand désir de vengeance ; non pour lui-même, mais pour ceux que la mort avait rattrapés sans crier gare. Hadès aurait du se cantonner à son rôle de berger des âmes, et oublier ses prétentions quant aux vivants…

L’heure n’était plus aux discussions… Le protecteur de l’océan Arctique convoqua la secrétaire de direction, afin de lui délivrer ses dernières consignes. Malgré sa détermination, le fond de sa voix pouvait aisément trahir une pointe de regret :

« Ma chère, vous allez devoir coordonner les efforts de sécurisation de New Alantis. Nous partons dans une heure : affrétez un jet, vous serez aimable. »

- « Autre chose, prévenez nos confrères : Atlantis est en marche ; notre Empereur ne souffrira aucun retard… »

Hakon s’isola pour méditer sur la guerre à venir. Beaucoup de vies seront suspendues à ses décisions : il se devrait d’être à la hauteur de la tache…

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

L'ombre de la guerre approche...