avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
01.12.14 12:47
HRP : Vu que je passe le rp avec Hikari en FB car ce dernier est absent pendant un moment, j’ai un petit décalage de logique dans mes rps ^^ Je vais essayer de le combler en lançant la quête des Shi-Tenno ^^



Les paroles de Subaru avaient rassuré Seishiro. Lui qui avait tellement crains que son frère est disparut lors du réveil d’Izanagi savait désormais qu’il n’en était rien. L’âme de son jeune frère était toujours présente et partageait le corps avec celle d’Izanagi, au même titre que Seishiro et le Byakko.

Maintenant qu’il savait cela, c’était avec l’esprit libéré qu’il pourrait mener à bien ses missions et celle que venait de lui confier Izanagi le conduisait d’abord dans la grande bibliothèque du temple du Cerisier. Le porteur du Byakko connaissait mal les chevaliers noirs et il voulait en apprendre plus sur eux avant de devoir peut être les affronter.


_________________________



La bibliothèque était vide, comme bien souvent. Même si les Nyorais commençaient à se réunir en nombre sur les terres sacrées d’Izumo, ils n’étaient pas encore totalement réunis. Seishiro n’eut donc aucun mal pour s’installer à une table et y déposer son tachi et sa veste. Le Japonais était un habitué des lieux, qu’il fréquentait depuis de nombreuses années, et savait à peu près où serait classé ce qu’il recherchait. La bibliothèque du temple était assez archaïque et ne bénéficiait pas d’informatique qui pourrait aider à retrouver les bons rayonnages.

Seishiro alla donc directement près des ouvrages parlants des différents courants du cosmos et de ses différents adeptes. Les livres étaient assez nombreux et ils savaient que les plus intéressants seraient parmi les plus anciens. Depuis qu’Athéna avait révélé au monde son existence ainsi que celle des autres Dieux, les livres traitants de ce sujet avaient poussé comme des mauvaises herbes.

- * T’as une idée de ce que tu cherches ? *

- * Non pas vraiment. Un peu tout en fait, tout ce qui pourrait parler d’eux. *

- * Ca risque d’être long, je vais faire une petite sieste alors. *

Seishiro ne put retenir un sourire en pensant qu’il ferait bien pareil.

- * Bonne nuit. *

Le Byakko répondit par un petit grognement et le garçon sentit la présence s’estomper quelque peu.

Il finit par attraper un livre dans le rayonnage : L’arc Noir.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
01.12.14 17:25

Buluc Chabtan incarnait la guerre, la mort violente et le sacrifice humain…

Alors qu’il pensait avoir choisi un livre parlant des chevaliers noirs, Seishiro eut la surprise de découvrir qu’il n’en était rien. L’ouvrage choisit parlait en réalité d’une ancienne divinité Maya, ayant régné des millénaires auparavant. Avec l’aide de ses guerriers Jaguars, Buluc Chabtan avait mené une croisade sanglante et maléfique sur tout un continent et il fut arrêté par une divinité sage et juste venue de l’Asie.

Le récit avait quelque chose de parfaitement fantastique et Seishiro ne put s’empêcher de s’interroger sur l’identité de cette divinité venue d’Asie. Se pourrait-il que ce soit Izanagi ? Les Nyorais auraient-ils participé à stopper la route sanglante de Buluc Chabtan ?
Le seul moyen d’en être sur était de demander au Byakko s’il connaissait cette histoire.

- * Hey Byakko réveille-toi ! *

Un grognement seul se fit entendre.

- * J’ai besoin de toi, réveille-toi. *

- * Grrrr…. Qu’est-ce que tu veux ? Je dormais bien moi. *

Seishiro rit et le tigre Immaculé ne sembla guère l’apprécier.

- * Excuse-moi, mais j’ai besoin de tes lumières. Tu connais Buluc Chabtan ? *

Le Japonais sentit l’effroi que l’esprit saint ressentit en entendant ce nom.

- * Oui, je connais. Je l’ai combattu il y a fort longtemps. Pourquoi tu me demandes ça ? *

- * Le livre que j’ai pris, ne parle pas du tout des chevaliers de l’ile de la mort mais de ce Dieu et de ses guerriers. Il est écrit qu’une divinité sage d’Asie l’a stoppé. C’était Izanagi ? *

- * * Oui. Izanagi et les Nyorais de l’époque se sont opposés à Buluc Chabtan. La guerre fut dure et longue mais nous avons gagné. Les Jaguars furent vaincus et le monstre fut emprisonné à jamais dans une dimension parallèle. *

- * Une dimension parallèle ? Comme Izanagi ? Mais s’il en est sorti, tu ne crois pas que Buluc le pourrait ? *

Byakko ne répondit pas tout de suite, réfléchissant à la question.

- * Si Izanagi a été libéré, c’est grâce à l’aide de Vishnou. Je doute qu’il aurait aussi libéré Buluc Chabtan même si la dimension était la même. *

- * Ouais ben quand on voit que Arès est aussi de retour, je pense qu’on peut s’en inquiéter. Tu crois que Subaru saurait quelque chose la dessus ? *

- * Peut être, faudra lui demander. Mais si un Dieu aussi maléfique est de retour, on a du souci à se faire et ça ne pourra se terminer qu’en guerre ouverte entre eux et nous. *

Seishiro accusa les informations qu’il venait de découvrir. Un panthéon Maya… Il n’en avait jamais entendu parler. Ce dieu devait réellement est monstrueux pour avoir été ainsi mis de côté. Bien sûr, il apparaissait dans les livres qui traitaient de ces civilisations mais jamais, il n’était fait mention de son règne. Le Shi-Tennos éprouva une sensation étrange.

- * Tu te rappelles quand je t’ai parlé des rêves que je fais ? *

- * Oui. *

- * J’ai l’impression que j’en fais un éveillé là… *

Byakko éprouva une crainte sourde en entendant ses paroles. Si Seishiro rêvait que Buluc Chabtan était de retour, il y avait toutes les chances du monde pour ce soit vrai.
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 33
Autres comptes : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
02.12.14 11:58
Le brouillard était dense et pourtant nous étions en pleine forêt, une forêt tropicale, humide, étouffante, mais c'était quoi cette brume, elle ne pouvait pas se trouver ici ! J'étais seule, Seigi n'était pas là, mon sabre à la main, je cherchais autour de moi, je le sentais ce cosmos, mais il m'entourait, comme si je me retrouvais encerclé par dix personnes, comment pouvait-il faire ça ? Il était pourtant seul ! Impossible de savoir où il se trouvait, puis soudain, je fus plaqué au sol, mon sabre disparaissant de mes mains. Un pied se posant sur ma poitrine, je le voyais enfin, enfin je LA voyais, une femme.


Puis d'une lance qui apparut dans sa main, mon coeur fut transpercé et je me mis à hurler de douleur. Je me relevais avec une certaine rapidité, couverte de sueur, ce n'était qu'un rêve, un simple rêve, où plutôt un cauchemar, ça avait l'air si vrai ! Je sortais de mon lit pour me diriger vers ma douche, il fallait que je me lave, j'étais couverte de sueur. Elle fut rapide et bénéfique, je me séchais et m'habillais, petite jupe, mon veston puis je regardais par la fenêtre. On m'avait octroyé un endroit magnifique, en pleine forêt, avec du terrain où galopait les chevaux sauvages, un immense terrain et une partie écurie pour Seigi. D'ailleurs ce dernier était en train de me regarder et de taper dans sa porte de box. Je me dirigeais vers lui, puis une fois dehors.

Alors, tu ne sais pas sortir seul ?


* je pourrais, mais tu serais obligé de retaper la porte*

Oui, si tu pourrais m'éviter du travail supplémentaire, je dois déjà rafraichir la maison !

* La prochaine fois, ne m'enferme pas alors.*

Une habitude désolée !

* Il faut aller en ville, à la bibliothèque, ton rêve m'a fait peur !*

Quoi tu l'as vu ?


* Comme nous sommes déjà fortement connectés, oui, j'ai aperçu un morceau, en fait, quand tu as peur, je le ressens encore plus ! J'ai vu cette femme et mieux encore je sais qui elle est ! Il s'agit de Iazua Chabtan, la femme du dieu Buluc Chabtan*


Oui et alors ?

* Nous l'avons combattu il y a longtemps, avec beaucoup de difficultés, il ne doit pas revenir et ce qui m'inquiète c'est que tu as vu sa femme et qu'elle te tue !*


Pourquoi !

* Pour faire revivre sa femme, il a besoin de sacrifier trois guerriers du rang des Shi tenno et s'il a réussi, c'est qu'il est fort, très fort, nous devons l'arrêter s'il est réveillé ! Byakko est à la bibliothèque, allons lui parler, simplement pour voir si tu es la seule à rêver !*

[hrp: Je continue mon arrivée cet am bisous]
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 33
Autres comptes : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
03.12.14 16:36
Sans plus attendre, j'ouvrais la porte de ma monture, pour grimper dessus, une fois sorti, monter à cru était un de mes passe-temps favoris, je me sentais plus à l'aise, plus libre. J'allais prendre la route quand ma monture me précisa de prendre quand même mes armes, certes on était chez nous, mais je devais rarement partir sans et ça j'avais du mal ! Bien qu'elles arriveraient avec l'armure, les avoir sur soi, était un signe de guerrier et c'était assez aimé dans notre beau territoire, par les habitants, ils se sentaient en sécurité. De nouveau sur le dos de mon canasson, nous partions au triple galop vers la ville. Ce que j'aime lorsque je me trouve sur le dos d'un cheval, c'est le bruit des pas au galop, de l'entendre parfois ralentir pour un obstacle, totalement s'absenter pour un saut et reprendre de plus belle et plus vite encore en ligne droite. Je n'vous raconte même pas ma joie quand le groupe de chevaux sauvages passe à côté de la maison, un pur bonheur, mais là, je devais me concentrer, s'il avait raison, l'heure était peut-être grave.

La veille j'étais rentré de Sparte avec Rune, nous avions raconté à notre dieu le magnifique accueil d'Arès, mais tout comme nous, il n'avait pas eu l'air surpris, puis prit par ses occupations, nous l'avions laissés seul. Rune était la seule personne que j'avais rencontré jusque maintenant et je m'apprêtais à voir un autre chevalier d'ici peu. Etait-il un homme ? Une femme ? Il portait l'armure de Byakko, mais c'était quoi cette armure !

* C'est le tigre, gardien de l'ouest *

J'avais été saisi par la pensée de mon cheval, décidément, je ne m'y faisais pas à cette connexion !

Tu m'as fait peur !


*Je sais et j'aime*

Et bien pas moi, le tigre tu dis, donc je dois chercher dans une bibliothèque un tigre !

*Ne t'en fais pas je rentre avec toi*

Quoi ! Un cheval dans une bibliothèque ! Tu rêves.


*Non, non regarde la porte est assez grande je passe à l'aise !*

Oui, nous y étions déjà et je m'abaissais afin de rentrer sans problème, Seigi prenant une allure au pas, il cherchait son acolyte ! Les gens s'écartaient, bien qu'il n'y avait pas grand monde, puis en tournant vers la droite, je le voyais, un homme aux cheveux cours, bruns, élancé, plutôt mignon.

*Il se nomme Seishiro

Ah vas-tu finir par lire mes pensées

Pas quand tu es sur mon dos !*


Je descendais folle de rage, il allait me rendre cinglée, je m'approchais alors de la table où se trouvait le guerrier afin de me présenter, bien qu'un cheval dans une bibliothèque, avec une femme ayant deux armes à la ceinture ne soit pas vraiment nécessaire, timidement je me lançais.

Bonjour, je suis Yuniko Shi Tenno du Kirin, voici Seigi ma monture et tu dois être le porteur de Shi Tenno du Byakko.

Je saluais d'un signe de tête l'homme.

Seigi m'a dit de venir ici, car j'ai fait un rêve étrange et dangereux d'après lui...
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
04.12.14 12:07


Un bruit étrange perturba la lecture de Seishiro. Lorsqu’il se retourna, il fut surpris de voir un cheval à l’intérieur de la bibliothèque.

- « Mais c’est quoi ça encore ??? »

Le Shi-Tennos se leva de sa chaise et commença à s’avancer par l’équidé, lorsqu’il vit une jeune fille sur son dos.

- * Tiens, ça fait longtemps que je ne l’avais pas vu celui-là. *

- * Tu sais qui c’est ? *

- * Oui c’est l’esprit du Kirin, l’esprit de la Yoroï du centre. Celle qui le monte doit aussi être une Shi-Tenno. *

Encore un Nyorai… Le gardien de l’Ouest sourit à cette idée, plus il y avait de guerrier autour de son frère et moins il risquait quelque chose. La jeune fille descendit de sa monture et prit la parole la première afin de se présenter. Elle confirma ce qu’avait révélé Byakko. Seishiro déposa le livre qu’il avait en main sur la table encore proche, à côté de Fūyoku.

- « Seigi m'a dit de venir ici, car j'ai fait un rêve étrange et dangereux d'après lui... »

Le porteur du tigre immaculé dut avoir l’air aussi surpris qu’un moine devant sa première none. Elle aussi faisait des rêves ? Etait-ce un lien commun à tous les Shi-Tenno ? Jusqu’à présent, Yuniko était la première qu’il rencontrait mais il lui faudrait approfondir cela.

- « Enchanté Yuniko, je suis Seishiro Aoki et je suis effectivement le Shi-Tenno de l’Ouest. »

Il afficha un beau sourire afin de paraitre aimable.

- « Quel type de rêve as-tu fait ? Je fais souvent des rêves qui finissent par se réaliser, peut être le tien est-il commun au mien. »
avatar
Einar

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 584
Age : 37
Autres comptes : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
04.12.14 15:24
HRP : utilisation du don divin Omniprésence.


- « Vos rêves sont vrais… »

Cette fois ci, Subaru avait copié le pouvoir qu’Izanagi avait utilisé pour parler aux Spectres afin de suivre son frère lorsqu’il avait senti la peur du Byakko. Tandis que l’âme du Kami était restée auprès du Cerisier, dialoguant avec Kaito et Mikasa, Subaru avait rejoint la bibliothèque. Il avait capté la discussion de Seishiro avec Yuniko et ne pouvait plus passer sous silence ses craintes.

- « Je ne pensais pas que vous obtiendrez ce type de don et que vos rêves vous préviendraient des dangers. »

Subaru sourit à Seishiro, heureux de revoir son frère aussi vite. Malheureusement, ce qu’il devait faire les éloigneraient pour bien plus longtemps.

- « L’être que vous avez vu dans vos rêves s’est effectivement libéré de la prison où je l’avais enfermé. Lorsque Vishnou a ouvert les portes de ma cellule, il n’a pas libéré que moi. D’autres Dieux qui avaient été enfermés se sont aussi retrouvés en mesure de réintégrer le monde réel. Certains étaient enfermés pour de mauvaises raisons et leur libération s’avèrera un bienfait pour l’humanité, d’autres… Ce Buluc Chabtan doit être arrêté ! Et encore une fois, je vais être obligé de compter sur vous, mes Shi-Tenno, pour cela. »

Une profonde tristesse s’empara du Kami.

- « C’est au-devant de grands dangers que je vous envoie et cela m’attriste que vous risquiez votre vie pour cela. »
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 33
Autres comptes : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
05.12.14 14:16
Seishiro, plutôt beau garçon et un joli sourire, il me faisait penser à Izanagi, comme un air de famille. Le Shi Tenno de l'ouest, c'était de lui qu'on avait parlé la veille avec notre seigneur, il avait l'air embêté de la situation de ce dernier. Mon rêve commun au sien, alors lui aussi il en faisait ! Et en plus les siens se réalisaient et bien j'espérais fortement que ça ne soit pas le cas des miens, je lui expliquais.

J'espère que non, car dans le mien, ma vie était perdue et je pense que la tienne aussi !

Oui, Seigi m'avait dit que pour que cette femme soit réincarnée, il lui fallait trois sacrifices de guerrier et les plus forts, alors il faisait peut-être parti de ces sacrifices. Soudain, une voix résonna dans la bibliothèque, près de nous, celle de notre dieu, à nos côtés, un homme apparut. Il commença son discourt et de nouveau ce nom : Chabtan, c'est celui que m'avait sorti Seigi et il n'avait pas l'air hostile. Notre dieu était tout bouleversé de cette annonce, nous étions donc réellement en danger. Je tenais à les prévenir de mon rêve.

Dans mon rêve, j'ai vue Iazua Chabtan, c'est ce que m'a dit la conscience du Kirin et elle me tuait. Cependant, il m'a aussi parlé de la façon dont cette femme apparait, elle a besoin de trois sacrifices de guerrier, pas de simple guerrier, non, les plus forts, alors Seishiro, si tu dis que tes rêves se réalise, soit elle est déjà incarnée, soit elle le sera peut-être grâce à nous. Je comprends la dangerosité à présent, mais si elle était déjà éveillée, je pense qu'on en aurait entendu parler.


Je regardais d'abord le guerrier, puis mon dieu, sondant mon coeur, certes j'étais terrifiée sur le moment, mais je me devais à présent de protéger ces terres, son peuple et mon dieu, si ce Buluc revenait sur terre, il s'en prendrait tôt où tard à nous et peut-être avec des alliés, alors autant s'occupait de lui pendant que personne ne le sache en vie. D'un signe de tête vers le bas, j'acceptais la mission.

Ma vie est la vôtre à présent, nul ne vous fera du mal temps que je serais vivante, je pars à la recherche de ce Buluc et vous rapporterais sa tête.

Puis je regardais Seishiro.

En espérant que mes rêves ne sont pas prémonitoire, sinon c'est la nôtre qui reviendra sur cette terre.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
05.12.14 18:59

Subaru… Seishiro ne pensait pas le revoir si vite. Il l’avait laissé près du Cerisier et il savait que d’autres Nyorais arrivaient pour le voir dès son départ. Comment pouvait-il être ici et là bas en même temps ? Le Shi-Tenno avait encore du mal à imaginer les pouvoirs que possédait son frère désormais. Il avait déjà du mal à comprendre les pouvoirs qu’il possédait lui-même depuis l’éveil du Byakko.

- * Il s’est scindé en deux. *

- * Quoi ? *

- * Oui, il a divisé son corps en deux afin d’être ici et au Cerisier Sacré. C’est facile pour un Dieu. *

Seishiro demeurait impressionner des pouvoirs que possédait son jeune frère mais les paroles qu’il prononçait l’interpellait bien plus. Ainsi, la sensation qu’il éprouvait en lisant le livre était vrai. Ca et les rêves de Yuniko. Le Japonais détailla un peu la jeune fille. Elle était très jolie, très féminine et semblait très proche de son cheval. Jamais Seishiro ne se serait douté que les âmes des Yoroïs pouvaient s’incarner dans un être vivant.

Subaru confirma donc le réveil de Buluc Chabtan et le danger qu’il représentait. Selon Yuniko pour qu’il soit totalement réveillé, il avait besoin du sacrifice de trois guerriers puissants. Au moins cela voulait dire qu’il n’était pas encore un réel danger. Des êtres tels que les Shi-Tenno… Se rendre sur place pour le stopper pouvait donc revenir à provoquer son éveil complet. La situation pouvait donc devenir critique. Quoi qu’il en soit, Seishiro ne reculerait pas.

- « Quelques soit vos ordres mon Seigneur, je les suivrais. Ma vie vous appartient ! »
avatar
Einar

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 584
Age : 37
Autres comptes : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
08.12.14 14:54

Les deux Shi-Tenno présents étaient prêt à sacrifier leur vie pour leur Dieu. Subaru en fut touché, mais il ne souhaitait pas qu’ils se sacrifie inutilement. La mission qu’il allait leur confier était dangereuse mais il leur faisait confiance pour réussi sans périr.

- « La femme que tu as vu dans ton rêve, Yuniko, est celle de Buluc. Il a effectivement besoin de sacrifices pour la ressusciter et ce n’est qu’avec elle à ses côtés qu’il recouvrera la totalité de ses pouvoirs. Lors de notre dernier affrontement, il est parvenu, avec l’aide de ses propres guerriers, à éliminer plusieurs d’entre vous et à ramener son épouse sur terre mais nous sommes parvenus à les repousser tous deux et à les enfermer. »

Izanagi sembla se perdre dans ses pensées un instant. A cette époque, Izanami était à ses côtés et c’est en joignant leurs forces qu’ils avaient vaincu. Aujourd’hui, il était seul… Mais ses guerriers étaient plus puissants que jadis.

- « Le danger que représente Buluc Chabtan est trop grand pour vous deux seul. Il faudra que les Shi-Tenno éveillés soient au complet pour vaincre les Jaguars et renvoyé ce Dieu maléfique au néant. Le Suzaku et le Seiryu vont vous rejoindre sous peu, ensemble vous serez tout puissant. »

Subaru aurait aimé accompagner ses guerriers pour affronter cet immense danger mais il ne le pouvait pas encore. Le monde avait trop changé pour qu’il se lance à l’aventure de la sorte, il lui fallait d’abord créer des alliances solides. Il regarda ses deux guerriers et tacha de ne pas montrer ce qu’il ressentait.

- « Une fois réuni, vous pourrez vous rendre en Amérique centrale et voir ce qu’il en est. »
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 33
Autres comptes : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
10.12.14 16:41
Ainsi, Seigi avait raison, il s'agissait bien de la femme de Buluc, mais je me sentais forte, car l'homme qui se tenait à mes côtés avaient fait le même serment que moi, personne ne toucherait à notre seigneur t'en que nous serions là. Je pouvais me battre aux côtés de cet homme sans crainte, il ne détalerait pas comme un lapin.

*Et en plus il est mignon !

Ah j'avais presque oublié que tu étais là et que tu pouvais faire ça ! Tiens d'ailleurs où est son animal à lui ? D'ailleurs quel est son animal ?

Il n'a pas désiré se réincarner !

Quelle chance il a !

Mais il entend quand même la voix du Byakko ! C'est un tigre, un grand tigre blanc que tu pourras facilement chevaucher comme un cheval !

Alors lui aussi il a ces voix dans sa tête tous les jour? On nous a maudits en fait ! Tiens tu connais un bon remède contre le mal de tête je sens qu'il vient au fur et à mesure que tu écoutes dans ma tête !*


Je souriais à mon animal alors qu'il secouait la tête de gauche à droite, puis regardais mon dieu, enfin son représentant, je m'apercevais d'un air de famille. Ils se ressemblaient fortement, lui et Seishiro, peut-être avait-il un parent en commun ? Puis, je revenais sur les paroles d'Izanagi, les autres Shi Tenno, je ne les connaissais pas, comment étaient-il ? Qui étaient-ils ? C'étaient des hommes ? Des femmes ? Avaient-ils les mêmes valeurs ? Parfois, des gens se sont battus pour des armures, les ont mérités, puis avec le temps ils n'en sont plus dignes, mais les armures sont toujours là. Trop de questions que je n'avais pas à me poser, nous étions des Shi-Tenno, notre but était de maintenir la paix et de protéger notre Dieu et qu'importe l'armure portait, je devais de garder cette devise en moi et me battre contre celui qui refuserait de l'appliquer.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
12.12.14 11:43

Seishiro écoutait les paroles de Subaru alors qu’il expliquait qui était ce Dieu malfaisant qu’ils auraient à affronter. Et ce qu’il entendait ne le rassurait guère. Seront-ils assez fort pour vaincre cet ennemi et maintenir l’équilibre et la paix dans le monde ? C’était des questions auxquels le garçon n’avait pas de réponses mais il espérait parvenir à assurer sa mission.

Subaru précisa que Yuniko et Seishiro ne serait pas seuls pour cette mission et qu’ils auraient de multiples adversaires à affronter. Plus il en apprenait, et plus le porteur du Byakko sentait que cette épreuve serait la plus dur de sa vie.

- * Tu connais les porteurs des du Suzaku et du Seiryu ? *

- * Non, je ne connais des humains que ce que tu connais. Par contre je connais les esprits et, tout comme Kirin, ce sont mes amis. Izanagi a raison, ensemble vous serez invincible ! *

Les paroles de son ami le rassurèrent et lui redonnèrent confiance. A quatre, ils auraient toutes les chances de parvenir à remplir à bien leur mission. Ils n’avaient plus qu’à les attendre et à faire connaissance. Ensuite, ils s’envoleraient pour un nouveau continent, peut être vers la mort mais peut être vers la victoire et la sauvegarde de l’humanité.
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 33
Autres comptes : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
14.12.14 21:02
La journée avait été des plus bizarre, des plus éprouvante aussi bien pour moi que pour d’autres personnes. Je m’étais éloignée de Minami, ne voulant pas lui faire plus de mal que je venais de lui en faire, ne voulant pas nous mettre dans une situation encore plus pesante. Suzaku essaya de me rassurer, de me réconforter même si ce n’était pas vraiment moi qui en avais besoin. Je ne pouvais m’empêcher de me sentir coupable, d’avoir cette boule dans la gorge rien qu’en pensant à la peine que j’avais causée à ma meilleure amie.

* Tu ne peux rien faire pour arranger les choses Katsu.

Je sais, mais…

Ce n’est pas de ta faute, ni de la sienne. *


Suzaku me conseilla d’aller me changer les idées de marcher sans but précis ou alors m’occuper l’esprit par autres choses. Alors mes pieds avaient pris la direction de la bibliothèque, j’allais me plonger dans ses livres sacrées, des livres que je n’aurais jamais imaginé pouvoir lire un jour. Et ceci était la meilleure occasion d’y aller et de laisser mon esprit parcourir chaque ligne des contes. J’avançais vers ce lieu, pénétra en son sein, laissant ma guitare à l’entrée, j’entendis des voix m’avanças vers eux quand j’apercevais Izanagi présent en ces lieux, ainsi que deux autres personnes à qui je faisais un signe de tête. Je m’inclinais devant ma divinité, lui exprimant mon respect.

« Seigneur, je heureuse de vous revoir. Minami, votre représentant, et Yoshito sont en route pour venir vous faire le compte rendu sur les saints. »

Alors que Suzaku me parla des autres protagonistes qui se trouvaient dans la bibliothèque.

*Le garçon est un shin tenno comme toi, il a avec lui le gros chaton Byakko*

À cette réflexion j’eu un léger sourire, puis elle me parla de la dernière personne présente entre ses bouquins

*La femme, je sens en elle Kirin, le cheval avec une corne…

Suzaku, ça s’appelle une licorne.

Ça reste un cheval avec une corne. Dis leur bonjour de ma part quand tu te présenteras à leur porteur. *

Je soupirai, me retourna vers ces nouvelles personnes, leur souriant tout en me présentant.

« Je suis Katsu Shin Tenno de Suzaku. Elle salue d’ailleurs Kirin et Byakko »


[Désolée pour la qualité je ferais mieux la prochaine fois promis.]
avatar
Einar

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 584
Age : 37
Autres comptes : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
15.12.14 12:51

Subaru sentit l’approche de Katsu avant de la voir. La jeune fille semblait un peu perdue lorsqu’elle arriva dans la bibliothèque. Le Kami doutait que le lieu ait été sa destination première mais l’important était qu’elle arrivait à temps.

La porteuse du Suzaku interpela le Dieu en l’informant du retour dans les terres d’Izumo de la prêtresse des Nyorais ainsi que de Yoshito. Bien c’était deux nouvelles importantes, Izanagi en était ravi. Mais la présence de la troisième Shi-Tenno était pour le moment bien importante.

- « Bon retour Katsu. J’espère que ta mission au Sanctuaire c’est bien déroulée. As-tu glané des informations importantes ? »

Subaru n’oubliait pas qu’il avait confié une mission de diplomatie à la jeune fille.

- « Ton retour ici tombe à point nommé. Je viens de confier une mission à Seishiro et Yuniko, pour laquelle tous les Shi-Tenno seront nécessaire. Le porteur de Seiryu se trouve auprès du cerisier écarlate, je l’informerais à son tour de la mission afin qu’il joigne ses forces aux vôtres. Tes compagnons te donneront les détails nécessaires. Et je vous en conjure, soyez prudents. »

Le corps du Kami sembla perdre de sa matière avant de devenir réellement translucide et de disparaitre totalement. Subaru ne tenait pas à rester plus longtemps avec ses guerriers alors qu’il venait de les envoyer vers une mission ou la mort les guettait, il aurait sinon été tenté de les retenir mais son devoir devait passer avant tout.
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 33
Autres comptes : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
17.12.14 15:38
Une femme se dirigeait vers nous, j'allais me poster devant mon seigneur, mais celui-ci avait le sourire en la voyant arriver, oui, elle était des notre, on sentait en elle ce cosmos dont je ne m'étais pas encore habitué. Elle était peut-être une des Shi Tenno promise à cette mission.

* Ah, voilà Suzaku !

Quand vas-tu te taire !

Jamais, c'est bien ça le problème avec une réincarnation, si je suis comme eux, simplement dans leur esprit, alors ils peuvent me bloquer l'accès, mais toi tu as en prime le droit de me voir, alors même si tu me bloques l'accès je te ferais savoir que je désire te parler et tu seras obligée de m'écouter !

Mais je peux te condamner l'accès à ma pensée ?

Bien sûr, mais ça demande de l'entrainement !

J'y arriverais !

Oui, c'est ce qu'on dit, j'attends de voir !*


Elle s'agenouillait devant Izanagi, elle sortait alors un nouveau nom que je me devais de retenir, Minami, le représentant de mon dieu, je devais voir cette personne, tout comme le prénommé Yoshito. Ils faisaient partie de ma patrie, mon équipe et le représentant d'un Dieu est une pièce maitresse dans une partie d'échec. C'était ainsi que ma monture m'avait présenté mon rang, Izanagi était le roi, sa femme la reine, le représentant était un des Fous, puis les cinq autres pièces de la deuxième ligne d'échec étaient les chevalier d'or d'Izanagi, les cinq piliers et cette femme en faisait partie. Une fois notre seigneur disparu, je prenais la parole.

Bonjour à toi Katsu, ...


*Salut pour moi*

Comme vient de le dire notre seigneur ...


*salut pour moi*

Je suis Yuniko, Shin Tenno du ...


*salut pour moi*


Je sortais d'un geste rapide en une seconde mon sabre pour le mettre juste devant le visage de mon cheval.

Si tu ne te tais pas, je te fais une balafre si belle qu'elle ne disparaitra pas en un jour et la douleur sera encore pire ! Tu es pire qu'un enfant, attendant ton tour et je te présenterais !


Mon cheval ne dit plus un mot, il se calma et je pouvais ranger mon arme.

Shin Tenno du Kirin et le cheval que tu vois ici est sa réincarnation, Seigi. Le kirin a une âme plutôt joueuse, gourmande et impatiente, il me prit de rendre le bonjour à Suzaku.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
18.12.14 10:41

Une nouvelle venue et encore une Shi-Tenno. De manière surprenante, ou peut-être par l’action d’Izanagi, les gardiens cardinaux semblaient se réunir de manière spontanée. Le Suzaku venait donc se présenter à eux et informer Subaru du retour de deux autres Nyorais. Décidément, les troupes du Kami devenaient réellement nombreuses et Seishiro devrait apprendre à les connaitre.

- * Tiens voilà l’oiseau maintenant. C’est bien, on sera bientôt au complet, il ne manque plus que le dragon de bois. Tu lui diras bonjour aussi. *

Le Japonais avait encore du mal à imaginer que tous ces esprits avaient un jour été réellement incarné et vivaient ensembles. Apparemment, ils avaient encore la possibilité de prendre forme comme Kirin avait choisi de le faire dans le cheval qui accompagnait Yuniko. Il serait amusant que Byakko en fasse de même et que Seishiro ait un tigre blanc à ses côtés.

Les paroles de Subaru sortirent le Shi-Tenno de ses pensées et encore une fois, il fut surpris des pouvoirs de celui qui était encore son petit frère lorsque le Kami disparut purement et simplement.

- « Ravi de te rencontrer Katsu. Je suis Seishiro Aoki, gardien de l’ouest et porteur de la Yoroï du Byakko. Byakko rend son salut à Suzaku d’ailleurs. »

Seishiro faisait de son mieux pour afficher un beau sourire. La convivialité n’était pas son fort mais il était heureux de rencontrer ses pairs.

- « Le Seigneur Izanagi nous envoie en Amérique afin de lutter contre un dieu malfaisant s’étant libéré en même temps que lui. »

Le porteur du Byakko saisit le livre qu’il lisait avant l’arrivée de Yuniko et le tendit à Katsu.

- « Buluc Chabtan est un monstre à stopper. Mais il n’est pas seul, il est apparemment entouré de puissants guerriers qu’il nous faudra combattre. Nous pourrons nous mettre en route dès que Seiryu sera parmi nous. »
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
19.12.14 15:38
Les ordres étaient donnés, le Dragon acquiesça respectueusement.


- Bien, je vais les rejoindre de ce pas mon Seigneur.


C'est d'un pas décidé, que le Shi Tenno se dirigea vers la bibliothèque. Il lui restait du chemin à faire, mais déjà, il sentait l'énergie de ses frères et sœurs.


* Tu vas être heureux, Suzaku est déjà sur place... par contre, le plus féroce des points cardinaux est là aussi. J'aime bien Byakko, enfin... la plus par du temps... mais il est têtu quand il s'y met... *


* Il est têtu hein ? Ça m'en rappelle un autre tien, plaisanta Kaito. *


* Je ne vois pas de quoi tu parles, rétorqua Seiryu d'un ton qui se voulait snob mais amusé. *


Le Nyoraï était heureux de pouvoir revoir Katsu, mais il appréhendait la rencontre. Il lui avait envoyé un message, juste avant qu'ils ne partent tout deux en mission d'ambassade, mais la jeune femme n'avait pas répondu; Il était inquiet, mais devrait tout de même parler à son amie. En arrivant devant la porte de la bibliothèque, le guerrier s'arrêta, inspira doucement et entra.


- Salut à tous, pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Kaito, Shi Tenno du Seiryu. Je viens à la demande de notre Seigneur, il m'a dit qu'une ancienne menace était revenue et que vous auriez peut être besoin de moi...



Kaito se tenait fièrement devait ses frères et sœurs d'armes. Il préférait cependant affronter une foule de fans en délires, plutôt que le regard des autres Shi Tenno. Il avait beau montrer qu'il était sur de lui, au fond, il avait peur de tous les décevoir.
avatar
Katsu

Date d'inscription : 09/11/2012
Nombre de messages : 750
Age : 33
Autres comptes : Freyja/Alia

Revenir en haut Aller en bas
30.12.14 10:37
Quand il prononça le nom de Seiryu mon corps ne pouvait s’empêche de réagir, de repenser à toutes ces révélations qui m’avait été faite. Je les chassais d’un mouvement de tête, me recentrant sur la conversation quoi avait lieu, alors que notre dieu disparaissais doucement. Je regardais mes compagnons qui me saluait à leur tour, le shin tenno de kirin semblait être quelque peu en proie avec l’impatient de ce cheval qui était à ses côté et cela me fit légèrement sourire.  Puis vient le tour  du garçon celui qui se présentât et commença à expliquer la situation.

J’étais contente, j’allais avoir de quoi me changer les idées pensée à autre chose que se soap dont j’étais l’élément principal. J’en avais besoin pour me remettre les idées en place, pouvoir faire le point entre deux combat. J’Allais répondre, mais c’est à ce moment précis que Kaito décida de faire son entrée, je le regardais brièvement, le maudissant quelques peut de ne m’avoir jamais rien dis sur ce qu’il ressentait. Puis je m’adressais à Seishiro.

« Quand partons nous ? »

Puis  Suzaku pris la paroles avec un petit air moqueur.

« Ton chère et tendre va se poser des questions si tu ne lui dis pas bonjour. Ainsi que les autres »

« Alors qu’ils se posent des questions. »



Pas que je ne voulais pas rester en leur compagnie, mais pour l’instant je ne voulais pas rester trop longtemps auprès de Kaito. Cela était plus une question de temps dont j’avais besoin pour tout remettre en ordre. Une question de prendre le temps de tout digérer tout cela. J’attendis la réponse, puis acquiesça et partie dans mon coin, sortant cette guitare que Minami m’avait apporté, jouant doucement un peu de ses cordes tout en attendant qu’il informe. Puis je posais une question qui me venait à l’esprit tout en continuant à jouer.

« Qu’est-ce qu’on sait sur ce Buluc Chabtan ? A part que c’est un monstre. »
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
05.01.15 16:32

Le porteur de la Yoroï du Seiryu ne tarda pas à arriver lui aussi. Seishiro vit cette fois-ci un jeune homme pénétrer dans les lieux, l’équipe serait donc totalement mixte.

- « Enchanté Kaito. Je suis Seishiro porteur du Byakko. Sub… Notre Seigneur nous a effectivement confié une mission. Comme je le disais à Katsu, nous devons combattre Buluc Chaptan, un dieu amérindien maléfique. Seiryu devrait pouvoir te quelque chose à ce sujet, des précédents porteurs de nos Yoroï les ont déjà combattu. »

Seishiro avait fait bref. Ils auraient tout le temps de discuter durant leur voyage.

- « Quand partons nous ? »

- « Maintenant que Kaito est là, je dirais immédiatement. A moins que vous n’ayez des choses à régler avant ? »

Le Shi-Tenno du Byakko ne savait guère ce qu’il se passait dans ce lieu, mais il ressentait une certaine tension entre la porteuse du Suzaku et celui du Seiryu. Peut-être se connaissaient-ils déjà ? Quoi qu’il en soit, il espérait que cela ne gênerait pas le bon déroulement de leur mission.

- « Personnellement, je ne sais rien de plus sur ce Dieu que ce que Byakko peut m’en dire ou ce que j’ai lu dans ce livre. »

Il désigna de nouveau le livre qu’il lisait avant l’irruption de Yuniko et Izanagi, qui se trouvait toujours sur une table non loin.

- « Je pense que l’on pourra en découvrir plus en arrivant sur place. Je pense qu’un comité d’accueil devrait être présent pour nous recevoir, il nous faudra être plus que prudent envers cela. »

- * T’as ça dans le sang. *

Les paroles du Byakko surprirent Seishiro. Le tigre était resté silencieux depuis quelques instants.

- * De quoi tu parles ? *

- * Diriger. Tu es comme ton frère. *

Le Japonais ne put s’empêcher de sourire en entendant cela. Il ne s’était jamais vu comme un meneur ou quoi que ce soit et il ne désirait pas spécialement l’être, mais il savait mieux que quiconque que les choix étaient rares.

- « Je ne connais pas les pouvoirs de chacun, vous avez des moyens de vous déplacer particulier ? »
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
24.01.15 13:17
Un adversaire presque inconnu qui aurait combattu les anciens Nyoraïs, un groupe quatre Shi Tenno sur cinq et une possible guerre entre deux factions ennemis depuis des siècles. Kaito se réjouissait d'avoir un peu d'action. Il aurait voulu parler à Katsu, mais voyait que ce n'était pas le moment. Elle était pressée de partir, tout comme Kaito était pressé de lui parler. En conclusion, le guerrier décida qu'il serait mieux d'accomplir la mission au plus vite, pour pouvoir parler à la jeune femme après.


* Ton âme tremble mon ami... est-ce la peur de parler à cette femme ou l'excitation du combat à venir ? *


Kaito trouvait la question de Seiryu étrange. Lui même ne connaissait pas la réponse et ne voulait pas vraiment la connaître.


* Au lieu de chercher à savoir pourquoi je tremble, parle moi de ce Buluc Chaptan *


Le dragon d'azur laissa planer un silence avant de simplement dire.


* Il est dangereux, très dangereux... *


* Ah, super info, tu me préviens quand la mémoire te reviens... *


Seiryu se tut alors. Pour la première fois, Kaito ne ressentait plus la présence de l'esprit.


- Bon bah... autant partir maintenant, plus vite on y sera et plus vite on pourra se débarrasser de notre ennemi. Pour le déplacement, je peux me maintenir dans les airs et ainsi voler grâce au contrôle que j'ai sur les vents. Je dis les vents, car je contrôle aussi bien les vents chauds que froids.


Le guerrier prit le temps de regarder l'assistance.



- En revanche, je ne peux emmener personne avec moi, pour le moment. De plus, si le notre cher chef, que tu es Seishiro, est d'accord, il vaut mieux qu'on voyage tous ensemble. Nous avons pour cela un yacht depuis peu au port, mais je devrai pouvoir nous trouver un avion rapidement.
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 33
Autres comptes : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
26.01.15 16:29
Bonjour, je suis Yuniko Shi tenno du Kirin

Le dernier de mes compères venait d'arriver sur les lieux et on sentait dans son regard un problème avec Katsu, les deux ne savaient pas comment se regarder, ils s'évitaient même du regard, il ne fallait mieux pas s'en mêler. Lors de la demande des informations sur Buluc, Byakko leur répondit sur la dangerosité de la personne et sur le peu d'information que nous avions. Pour moi Seigi avait donné des informations capitales, je rajoutais donc.

Ils sont vraiment très dangereux, il faut mieux arriver tous ensemble et éviter de se disperser, pour ma part, il m'est apparu la femme de ce Buluc, mon compagnon m'a précisé que pour qu'elle soit là, c'est qu'il a offert trois chevaliers de hauts rangs, alors nous devons faire attention à nous.


Arriver alors la question sur le transport, pour moi, il n'y avait rien de plus facile, une heure de cheval et j'y serais, mais quand était-il pour les autres, c'est en silence que je les écoutais.

*ahah, un avion, toi qui n'a pas aimé le vol que tu viens de faire de la maison à ici, je suis sûr que tu vas me demander de te prendre sur mon dos !*

Il n'avait pas tort pour une fois, je n'étais pas fan des avions, c'était mon côté cow-boy, j'aimais, j'aime et j'aimerai toujours la terre, celle qu'on cultive, qu'on regarde pousser, sur laquelle on marche. Il nous fallait un moyen de transport rapide, Kaito pouvait voler grâce à sa maitrise du vent, moi j'avais Seigi avec un passager en plus, mais nous étions quatre et il fallait pour notre survie arriver tous ensemble, les deux autres avaient l'air de ne pas trop savoir ce qui nous attendait, Seishiro et moi étions donc les seuls à avoir fait des rêves ? Je divulguais alors mes informations sur le transport.

Si Seigi est de bonne humeur, ...


*je suis toujours de bonne humeur ! *

Nous pouvons être deux sur son dos, une fois dehors, il déploiera ses ailes, en volant à tes côtés, poussé par les vents, nous pourrions y être en une heure de temps ! Mais ça ne fait que trois chevaliers sur quatre, quelqu’un à un autre moyen ?

Mon regard se tournait vers Seishiro et katsu.


avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
02.02.15 19:58


Les présentations étaient faites. Quatre des cinq Shi-Tenno avait répondu à l’appel d’Izanagi et s’étaient éveillés. Ensemble, ils représentaient une force de frappe unique et incroyable. Buluc Chaptan avait du souci à se faire.

Chacun exprima les pouvoirs dont il bénéficiait : Kaito manipulait les vents et pouvait donc voler sur certaines distances, tandis que Yuniko pouvait voyager sur son cheval, incarnation de Kirin.

- « Bien, quant à moi je suis capable de me déplacer suffisamment vite pour parcourir des milliers de kilomètres rapidement, voir même de traverser des océans. (Oui c’est cheaté mais on a vu pire dans SS XD )
Si Kaito peut nous avoir un avion, par contre, ça pourrait nous permettre d’économiser notre énergie mais il faut que nous puissions partir immédiatement. »


Seishiro était prêt et il souhaitait partir le plus vite possible.

- * Tu es impatient ? *

- * Oui. J’ai hâte d’être sur place pour voir ce qu’il s’y passe et stoppé Buluc. *

- * Ne sois pas trop pressé d’entamer le combat. Ceux que tu affronteras seront d’une puissance hors norme. *

Seishiro s’abstint de répondre mais acquiesça intérieurement. Il n’y avait plus rien à faire à la bibliothèque, ainsi il commença à s’approcher de la sortie espérant que ses compagnons le suivraient afin de partir au plus vite.

HRP a écrit:
Vu que Katsu fait une pause, on va continuer à trois pour un temps. Il est plus que temps de décoller pour les combats ^^
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
04.02.15 14:43
Le guerrier écouta les paroles de chacun. Tous pouvaient donc se déplacer seul et rapidement, mais en épuisant leur énergie. L'option de l'avion fut alors retenu et Kaito décida de s'éloigner du groupe pour passer un appel. Sa première tentative échoua, ce qui étonna beaucoup le Nyoraï. D'habitude, quand il appelait Minami, elle décrochait tout de suite. Se disant qu'il verrait ça plus tard, le guerrier appela son agent.


- Allo, j'aurai besoin de votre aide, disons... pour maintenant. Il me faudrait un avion, jet privé, rapide et qui m'attendrait prêt d'Izumo avec le plein... et sans pilote bien sur...


Kaito faisait les cent pas, écoutant l'agent parler. Le guerrier ne pouvait s'empêcher de faire des moulinets avec sa main, tellement la conversation s'éternisait.


- Oui, bon... je comprends, mais ça veut dire quoi ? Je vais avoir mon avion ou je vais devoir changer d'agent pour ça ? Après tout, j'ai rencontré Takeya, il devrait pouvoir m'aider à trouver un nouvel agent plus compétant...


Le sourire du Nyoraï devenait de plus en plus grand. Rien de tel qu'une petite menace pour obtenir ce qu'on voulait. Le jet serait prêt rapidement, il ne restait plus qu'à prévenir les autres.



- Bon, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c'est que j'ai réussi à avoir le jet, on devrait pouvoir partir dans une heure. La mauvaise... c'est que je vais devoir faire une séance d'autographe dans deux semaines... et je déteste ça.
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 33
Autres comptes : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
09.02.15 18:10
Après avoir attendue environ une dizaine de minutes, nous avions donc décidé de prendre l’avion dégoté par Kaito. Un petit jet privé selon lui, qui serait là dans une heure, je pense que pour la conservation de nos forces, ça serait plus utile, bien entendu, Seigi ne serait pas du voyage, impossible pour lui de rentrer dans le petit avion, mais ce n’était pas un problème, il volerait à côté de nous. Je regardais un peu dans ces livres sortis, cherchant plus d’information encore, mais ça ne servait à rien. On sortait donc de la bibliothèque, moi j’étais prête, mes armes étant déjà sur moi, il était d’ailleurs rare que mon épée et ma dague me quitte, même pour dormir !

J’attendais patiemment, assise sur les marches de la bibliothèque, réfléchissant à ce qui pouvait nous arriver. La mort, on peut la croiser à toutes heures, toutes minutes, mais allait la chercher, c’était nouveau pour moi. On allait à une mort certaine, il n’y avait que deux issues à notre histoire, vivre où mourir. Pour notre dieu, c’était beaucoup plus vaste, il pouvait perdre cette bataille, offrant sa tête à Buluc, perdre, mais s’en sortir, gagner en ayant perdu certains d’entre nous, gagner en nous voyant tous revenir. Seigi arriva devant moi, posant son museau contre ma poitrine, de déposait alors mon front sur le sien, caressant ses longs crains soyeux.

* Tu dois chasser ces pensées de ta tête ma belle !

Oui, je sais, mais j’y pense maintenant pour ne pas y penser ensuite !

Tu ne dois pas y penser du tout, tu es une Shi Tenno, la mort tu ne connaitras pas, la victoire sera tienne, tu dois croire en toi, comme je le fais, sinon je te perdrais à jamais. *


Je déposais mes lèvres sur le haut de son museau, puis l’avion arriva, j’y grimpais, prenant place sur un des sièges au fond, avec un autre en face de moi, attachant ma ceinture, je voyais ma monture par le hublot. Puis une fois les hélices démarrait, je le voyais s’envoler sans moi dans le ciel !
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
23.02.15 10:59


L’avion avait été trouvé. La troupe pouvait se mettre en route.  Tous semblaient impatients d’entamer les hostilités mais une certaine tension demeurait palpable.

Avec un bel ensemble, les Shi-Tenno grimpèrent dans l’avion et décollèrent pour leur destination…

HRP a écrit:
Message bref juste pour enchaîner, je post direct sur le nouveau lieu.
Vu que Katsu semble se désister pour la suite, il y aurait un adversaire en trop dans ce qui a été prévu. On verra comment on se réorganise ou si un autre joueur nous rejoins en route.


>>> [Quête Nyorais] - Le retour d'un Mystère !
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[Quête Shi-Tenno] Ceux qui n'auraient pas dû se réveiller...