avatar
ExAthénaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 07/11/2014
Nombre de messages : 64
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Jan - 3:28
Athéna avait atteint le bas des escaliers qui menait au mur des lamentations. Elle lança un regard à l'ancien hôte d'hardés avant de marcher de nouveau. Voilà que de très nombreuses années ont défilé depuis la dernière fois qu'elle avait foulé un pied ici. Un souvenir lui vint en tête. Ce jour-là Hadès l'avait enlevé pour que ensuite lui déguster tous le sang qu'elle possédait grâce à une jarre. Elle baissait les yeux un instant avant de continuer à marcher. L'endroit était désert sans la moindre trace d'une présence. Son sceptre illuminait les environs sur son passage. L'homme n'osait plus rien dire en sa présence. Il était à la fois intimidé mais également en sécurité. Cette femme, non, cette déesse lui donnait la force de croire encore à une vie meilleur. Des cosmos jaillissaient de toute part. Athéna avait reconnu celui de ses chevaliers. Ils avançaient dans les Enfers en quête de vengeance. Mais un cosmos l'avait rendu inquiète. Poséidon, Dieu des Mers, oncle d'Athéna mais également la principale force de cette alliance. 

-Quand nous serons en présence des chevaliers du sanctuaire mas également des marinas et de Poséidon j'aimerais que tu restes près de moi. 

-Donc je suis bel et bien en danger en me présentant devant eux. 

Athéna ne disait rien. Il n'avait pas tout à fait tord. Bien qu'il soit qu'un humain il abritait en lui le Dieu des Enfers. Allait-il laisser la déesse de la justice ou voudrait-il réclamer vengeance auprès d'elle? Elle ne pouvait dire la réponse à cette question. En quelques secondes elle s'arrêta et regardait autour d'elle. Nous sommes au Guidecca. Athéna se retourna mais l'homme était éloigné. Il se tenait à proximité d'un fauteuil grand et confortable. 

-Je me souviens que j'étais assis sur ce fauteuil. Des centaines de spectres étaient à genoux devant moi. Une femme jouait de la musique pour me divertir. 

-Non.. ce ne sont pas tes souvenirs mais ce sont des des parcelles de souvenirs venant d'Hadès. 

L'homme s'éloignait du Fauteuil en marchant vers le prochain lieu. Athéna le regardait marcher avant de le suivre sans montrer aucun sentiment. Le prochain lieu devait être atteint au plus vite.

[Retour au sanctuaire] La marche vers la lumière 2