avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Jan - 12:45
M’étant rapprochée de Rune pour lui demander si elle était prête, je tentais de me montrer rassurante en lui adressant un doux sourire. Tout allait bien se passer pour nous concernant cette mission, j’en étais certaine. Izanagi nous demanda d’être prudente et j’acquiesçais légèrement d’un signe de tête. Notre empereur donna ses consignes à la jeune femme qui allait m’accompagner et son rôle premier était de me protéger. Je n’avais aucun doute sur les compétences de cette dernière et je lui confiais ma vie sans la moindre hésitation. Avant de partir, Izanagi nous donna une bénédiction et je le remerciais avec l’un de mes plus beaux sourires.

« Allons-y. » Disais-je à Rune tout en gardant le même sourire.

Nous commencions notre avancée pour nous rendre au Mont Fuji et durant notre avancée, j’étais restée silencieuse. Parfois, je portais mon regard sur Rune, histoire de guetter la moindre réaction de cette dernière et ensuite, je portais mon attention sur la route que nous venions d’emprunter. Tout en continuant de regarder devant moi, j’essayais de rassurer la jeune guerrière qui m’accompagnait.

« Ne t’inquiètes pas, tout va bien se passer. » Lui avouais-je tout en portant mon attention sur elle pour lui sourire de façon chaleureuse.

J’espérais que cette mission allait bien se passer et qu’on allait pouvoir reprendre le Mont Fuji sans la moindre effusion de sang. Cependant, ayant entendu certains échos sur les chevaliers noirs, j’avais certains doutes sur les futures négociations qui allaient se produire dans peu de temps. Arrivant au sommet du Mont Fuji, il n’y avait plus qu’à signaler notre présence en déployant notre cosmos.
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 38
Double Compte : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Jan - 14:02


Le voyage ne fut pas très long. Les deux Nyorais, la représentante et la Kamitoshi était arrivé sur le territoire des chevaliers noires. Il ne s’agissait de personne qui avait visiblement rejeté les dieux. Le plus grave ayant été que dans ce lieu avait eu un combat entre un Nyorais et un de ces chevaliers noirs puissants. Le résultat était ce qu’il est. Mais les représentants d’Izanagi n’étaient plus les bienvenus. La jeune fille regardait la représentante. Elle avait toujours le sourire et cela remplissait de joie Balot. Elle lui disait que tout aller bien se passer. Restant silencieux, la réponse fut un signe de la tête accompagné d’un léger sourire. Puis elle repensa aux paroles d’Izanagi.

*Protéger la représentante* pensais-je.

Elle savait qu’elle avait des capacités mais elle savait aussi que celles-ci était incontrôlable. Ella savait enfin qu’elle pouvait faire confiance à Okami pour la calmer en cas d’explosion trop forte de ma part de la jeune femme en construction. Ils ne tardèrent pas à arriver. Il n’y avait plus qu’à attendre que quelqu’un se manifeste. Et pour Balot, cela serait rapide. La représentante envoyait déjà des effluves de cosmos dans toutes les directions.

avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Jan - 19:29

L’arrivé des Nyorais ne passa pas inaperçu. Dès que Minami commença à manifester son cosmos, la terre sembla devenir folle.
Comme en réponse à son énergie, la végétation s’anima et se mit à pousser de manière inconsidérée.

Se frayant un chemin au travers de toutes ces plantes, un homme surgit devant les deux japonais. Il portait une tenue totalement inadéquate en ce lieu et avait un appareil photo autour du coup ainsi que ce qui semblait être une tablette informatique.

– Qu’est ce que vous faites ? J’ignore ce que vous avez fait mais arrêtez immédiatement ! La végétation est suffisamment folle comme ça par ici sans en rajouté !
HRP a écrit:
Environ 1 intervention PNJ par semaine, sauf si les évènements impose plus ou moins ^^
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Jan - 9:52
La végétation présente sur les lieux entra en harmonie avec les émanations de mon cosmos et il fallait reconnaître que c’était assez joli à voir. Cependant, un homme surgît des plantes et il nous demanda de stopper ce que nous étions entrain de faire. Posant un regard sur ce dernier, je prenais le soin de le détailler durant un léger moment tout en restant silencieuse et je me demandais ce qu’un homme comme lui faisait ici. Il trouva que la végétation était déjà assez folle comme ça et je n’étais pas loin de lui rire au nez mais en tant que représentante, je devais m’abstenir d’une telle chose.

« Je n’y suis pour rien… » Lui avouais-je avec le sourire. « Cependant, je me demande ce que vous faites en ses lieux et surtout dans cette tenue, qui au premier regard, ne semble pas adéquate pour ses lieux. »

Portant un doux regard sur Rune, je lui montrais que je la laissais agir à sa guise si elle le souhaitait et je reportais mon attention sur cet inconnu, attendant patiemment la suite de la situation.
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 38
Double Compte : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Jan - 23:01



Il ne fallut pas longtemps pour que quelqu'un se manifeste. Est-ce lié à cet étrange balai de la nature. Dès que la représentante commença à se manifester, la nature tout autour d'eux commença à s'agiter. La Kamitoshi trouva cela étrange. De mémoire, elle n'avait jamais vu cela. Elle avait déjà utilisé son cosmos dans la nature mais jamais cette dernière n'avait eu cette réaction. Quoiqu'il en soit, Balot craignait l'arrivée de chevaliers noirs et pour seul visiteur, cet étrange individu. Il avait une tenue étrange, disons inadapté. Il portait également un appareil photo et possédait une tablette. Cela intrigua la jeune femme.

Gardant sa place de « protectrice », elle laissa s'exprimer Minami. Quelque chose marqua la jeune Balot, une volonté étrange de rire. Était-ce l'homme ? Ou bien ces paroles ? Rune n'osa pas demander. Quoiqu'il en soit, l'homme les accusait d'être responsable de ce qui se passait. Minami se dégagea de toute responsabilité. Balot ne pouvait pas le nier, elle n'avait pas fait grand chose. Du coup, la situation commença vraiment à intriguer la Kamitoshi. C'est la représentante du peuple Nyorais qui l'invita à s'exprimer. Elle put ressentir une certaine joie. Ne se laissant pas prier, elle entama rapidement la discussion.

« Bonjour monsieur. Je me nomme Balot. Vous me semblez étrange. Ne vous méprenez pas, il n'y a rien d'offensant, je vous assure. Mais votre tenue m'interpelle ainsi que votre accoutrement. »

Elle désignait de son index l’appareil photo et la tablette. En même qu'elle prononçait ces paroles, Balot se regarda et se dit que l’hôpital se moquait de la charité. Elle portait son short trop court. Pas très adéquate non plus mais confortable. Malgré tout, elle continua.

« Vous dîtes que « la végétation est suffisamment folle comme ça ». Qu'est ce que vous entendez par cela ? »



Dernière édition par Rune le Jeu 22 Jan - 17:30, édité 1 fois
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Jan - 13:14
Revenu du front, depuis sa dernière mission, Largo n'avait ensuite pas eu une minute à lui. Ou alors, le temps passait trop vite pour Monsieur, tout simplement. Déjà que perdre une heure chaque matin devant la glace de la salle de bains, pour prendre soin de sa longue tignasse blonde, forcément... qu'on ne s'étonnait pas trop non plus après, hein ! Bref, emploi du temps bien chargé, quoi.
Quoi qu'il en soit, de retour sur Death Queen Island pour un court séjour, on avait fini par le prévenir qu'il lui faudrait bouger son popotin de nouveau. Et surtout, le plus tôt serait le mieux ! À ce qu'il paraît, des présences indésirables auraient été détectées et ressenties dans les environs du Mont Fuji.

_ Ouaich ouaich ! Avait alors répondu Largo, lorsque l'info lui était parvenue à l'oreille.

Bon, en fait, on l'avait bipé sur son téléphone portable dernier cri. Mais puisqu'une voix électronique de femelle avait retranscrit le message à l'oral, ça revenait quasi au même.

Sur ce, il n'y avait donc plus une seconde de plus à perdre sur l'île volcanique des BK. Il fallait se rendre fissa sur les lieux. Ni une ni deux, Largo enfila aussitôt son armure, et sans plus tarder, courut jusq'au premier véhicule qui le transporterait à destination. Un bolide ultra rapide, tant qu'à faire. Une sorte de Batmobile qui flotte sur l'eau, en l'occurrence. En plus, l'engin était noir aussi. La nature est bien faite, n'est-ce pas ?

Après quoi, le voyage ayant été de courte durée, le rang Bronze débarqua à l'endroit indiqué en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Et effectivement, premier constat très flagrant, à peine les pieds posés sur la terre ferme, on pouvait percevoir dans l'air des émanations cosmiques déjà bien marquées et installées.

_ Hmmm... ça pue le vilain par ici ! Pesta le rebelle au bas du relief montagneux, entre ses dents.

Il l'ignorait bien sûr, mais ce parfum mystérieux appartenait plus exactement à de la petite coquine. Un couple de donzelles venu d'on-ne-sait-où, mais très certainement d'un camp adverse à celui des Chevaliers Noirs, cela va sans dire.

_ Bon bah maintenant, il faut tout se taper le trajet à pattes jusqu'au sommet, j'imagine.

Rhalala ! Quelle perspicacité, ce Largo ! Il devrait aller loin dans la vie, un de ces quatre. Y'a pas photo !

Malheureusement, l'énigme du jour l'intrigua toujours un peu plus pendant son ascension. Si du cosmos étranger avait bel et bien saupoudré en masse la zone, il y avait également tout un tas de verdures et autres plantes qui recouvraient dorénavant le sol rocheux. On aurait même parfois dit que la végétation avait la bougeotte, ou qu'elle dansait. Peut-être sur un rythme de zumba, il y avait fort à parier ? Mais difficile à déchiffrer, dans tous les cas. Les fleurs et compagnie n'ayant pas de bassin précis à faire gigoter, pour tout vous dire.

Puis, une fois des silhouettes importunes dans la ligne de mire de Black Perseus, il n'y avait plus de doute possible. L'origine de l'aura enivrante et impressionnante qui se déployait depuis tout à l'heure ne pouvait qu'appartenir à l'une des deux jeunes femmes récemment plantées dans ce décor montagnard.

_ Tiens, tiens ! Voyez-vous ça ? Deux belles brebis égarées sur les terres des Black Knights. Qu'est-ce qui vous amène par ici, les poulettes ?

Le blondinet tout-dur croisa les bras, campa fermement sur ses jambes, et attendit une quelconque réponse des deux coupables. En plus, s'il y avait moyen de zieuter discrétos autour de ce fameux short très court... miam miam ! Pour les besoins de la mission, cela va de soi, hein.
Bah oui ! Il faut toujours apprendre à connaître son adversaire. On ne vous a pas appris ça à l'école ?

Et pour le photographe ? Rien à battre ! Lui pouvait aller se gratter s'il espérait un peu de reconnaissance. Qui plus est, ce n'était pas le pire des saligauds du moment, donc bof bof. Il ne méritait donc pas qu'on s'attarde plus en profondeur sur sa petite personne, cruk cruk cruk !

/hrp: vala ! j'ai eu vent que ça remuait du bassin par ici, alors on m'a demandé d'aller confirmer ça. beh oui ! avec notre satellite, c'est pas tip-top, la vision à la verticale. ^^'
j'ai donc fait un truc vite fait, quoi.
plus sérieusement sinon, bah j'espère que ça cassera pas trop votre trip...

EDIT: bon bah le coup de Hikari qui doit poster, c'était finalement de la couille dans le pâté. donc à qui veut, sur ce ! Wink donc, suspense.


Dernière édition par Largo le Ven 23 Jan - 9:13, édité 1 fois (Raison : EDIT)
avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Jan - 17:21

Un troisième énergumène arriva sur les parois du mont, tout revêtu d'une armure aussi noire que l'ébène. Dès qu'il arriva, la végétation recommença à s'agiter comme en réponse à une agression. Le scientifique n'y comprenait vraiment rien mais ces trois personnes faisaient quelque chose qui accélérait le processus.

– Depuis plusieurs semaines, la végétation croit de manière anormal et votre venue ici semble encore accélérer les choses. J'ignore ce que vous faites ici mais il serait bien de le faire ailleurs ! Mon équipe et moi même sommes dépêché par l'université de Tokyo afin de comprendre ce phénomène. Et apparemment, il n'est pas isolé sur Fuji. On m'a signalé que ce type de pousse incroyable se passait sur la majeure partie des volcans du monde.

L'expression du scientifique indiquait clairement son désarrois devant la situation improbable à laquelle il était confronté.

- Je ne sais vraiment pas pourquoi tout cela se produit. J'avoue que je suis impuissant devant ça !
HRP a écrit:
Environ 1 intervention PNJ par semaine, sauf si les évènements impose plus ou moins ^^
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Jan - 21:07
Rune semblait ravie que je lui laisse la parole et après tout, elle avait parfaitement le droit de s’exprimer afin de donner son avis sur tout ceci. Néanmoins, une autre personne fît son apparition et d’après son armure, il s’agissait tout simplement d’un chevalier noir. Il fallait reconnaître que ce dernier avait du charme et j’esquissais un fin sourire tout en prenant le soin de le détailler de la tête aux pieds. Il ne tarda pas à prendre la parole en nous complimentant Rune et moi tout en essayant de connaître la raison de notre venue en ses lieux. Je décidais de la jouer dans une version légèrement humoristique pour répondre à sa question.

« Voyez-vous, nous nous sommes égarées et j’espérais pouvoir tomber sur une personne telle que vous pour nous guider à la place de cet homme. »

Je désignais le protecteur de la nature du regard tandis que je me rapprochais sans la moindre hésitation du chevalier noir. Je plaçais l’index de ma main droite sous son menton tout en plongeant mon regard dans le sien.

« Vois-tu, j’aurai bien aimé discuter avec toi, histoire que nous fassions un peu plus connaissance mais malheureusement, je dois me retirer pour une affaire plutôt urgente. »

Continuant de lui sourire, je me retournais vers Rune pour la regarder avec douceur.

« Désolée de t’abandonner de la sorte… »

Après lui avoir lancé un petit clin d’œil, je décidais de quitter les lieux sans jeter le moindre regard derrière moi.

(Désolée mais vu que je vais devoir m'absenter un petit moment, je préfère quitter le rp Sad)
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 38
Double Compte : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Jan - 22:34


La jeune Balot attendait la réponse du bonhomme. Puis elle ressentit la présence d'une puissance qui leur direction. Difficile de dire à qui il appartenait mais c'était une éveillé. Dans le même temps, la nature se mit à s'agiter encore une peu plus. Okami qui se trouvait toujours autour du cou de la jeune femme interpella la jeune femme.

*Il y a un rapport avec les éveillés. Vos présences énervent la nature*

*Oui, il y a quelque chose d'étrange la dedans. C'est la première fois que je ressens cela*

Puis l'individu fit son entrer. Aussitôt Balot se plaça entre lui et Minami. Elle ne se précipita aucunement mais se plaça en marchant, l'air de rien. Izanagi lui avait demandé de la protéger quoiqu'il arrive. Et c'est ce que faisait la Kamitoshi. L'homme à l'armure d'ébène les interpella. Ce qui Balot retint de sa tirade, c'est les noms d'animaux. Brebis ! Poulettes ! La jeune femme avait déjà connu des individus ne pouvant appeler une femme par son nom. Alors il s'autorisait le droit de les rabaisser en utilisant d'animaux. Rune fronça les yeux. Mais le scientifique entra dans la conversation. Il expliqua vaguement la situation. Depuis plusieurs semaines, la végétation était en expansion et que leur présence ne faisait que rendre les choses plus difficile. Et cela n’était pas uniquement un phénomène local. Le pauvre homme semblait perdu.

L'espace d'un instant, Minami s'approcha du chevalier. Balot n'eut pas le temps de réagir. Il se mit entre le chevalier noir et Minami pour faire rempart mais la représentante profita que Balot digérait les paroles de l'universitaire pour aller tailler la bavette avec cet individu. L'échange fut de courte durée et Minami partit. Balot ne put même pas lui dire au revoir. Tant pis. De toute façon, malgré la baisse de vigilance de la Kamitoshi, la représentante étant maintenant en sécurité. A peine Minami partie que j'adressai mes paroles vers la chevalier noir.

« Je ne suis un animal de basse cour ! Je suis la Kamitoshi d'Amaterasu. Et si tu ne souhaites pas devenir aveugle, regarde ailleurs. »

Balot avait bien vu que ce pervers n'avait pas ces yeux dans sa poche. Balot en avait connu des personnes dans son genre et bien qu'il essaie d'être discret, il ne l'était pas.

« Rassurez-vous, ce n'est pas une invasion et je ne suis pas venu me battre. La nature est perturbé et l'ordre des choses est perturbé. Je suis venu...harmoniser les choses dans ce lieu qui est SOUS votre protection. »

Le ton était courtois et aucunement agressif. Mais Balot n'avait jamais aimé se faire traiter d'animal de basse cour. Je me retournais vers le scientifique.

« Je peux vous aider. Mais il me faut votre aide. Vous dîtes que cela se produit sur l'ensemble du globe. Le phénomène n'est donc pas isolé. Qu'est ce qui vous plonge dans un désarroi le plus total ? Est-ce que cela peut avoir un rapport avec les « éveillées » ? Avez-vous une théorie ? Même infime.

Balot plongeait son regard dans les yeux du scientifique. Elle lui montrait qu'elle était l'aide qu'il avait peut-être besoin.


avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Jan - 18:45
Oups ! Dirait-on que l'unique figurant de l'histoire aurait un semblant de jugeote à faire partager à son public d'éveillés. D'après ce qu'il racontait, la verdure alentour s'affolerait apparemment pour trois gouttes, sans vraiment comprendre pourquoi tant de haine. Lui et son équipe d'intellos s'étaient donc mis en tête d'essayer de trouver le hic à tout ce cirque. Mais puisque certains détails paraissaient leur échapper -le cosmos et tous ces trucs ne lui parlant pas-, il préféra alors rejeter la faute sur les trouble-fête du moment.
À vrai dire, mettez-vous à sa place ! Y'a un énergumène qui vient de se pointer avec une armure aussi noire qu'au fond d'un orif... euh, d'un trou !

_ Hmm hmm, répondit le blond, cherchant à soutenir la "tristitude" du scientifique.

Sauf que le mec se plaignait aussi et surtout de la présence importune de tous ces curieux. En même temps, avouons que si tu n'es pas du métier, il y a de quoi s'interroger. Qu'est-ce qu'une blondasse, fringuée pour tourner dans un film de cape et d'épée, avait besoin de venir fouiner par ici ?

_ Je fais ce que je veux ! Reprit alors Largo, se sentant légèrement accusé trop vite. Où je veux ! Avec mes cheveux !

Après quoi, la plainte du photographe passa doucement mais sûrement à la trappe. Celui-ci venait de glisser un truc sur l'impuissance... juste au moment où l'une des jeunes femmes en profita pour s'interposer en plein milieu.

_ T'inquiète, mon gars... j'en fais mon affaire, héhé.

Bon d'accord, après un rapide tour d'horizon, elle annonça bien vite son départ soi-disant urgent. Peut-être avait-elle compris du premier coup qu'on ne rigolait pas avec un Chevalier Noir ? Notamment dès qu'il s'agissait d'oser poser le pied sur les terres des BK, sans leur consentement.
Dommage pour la fessée alors. Largo se dit qu'il pourrait toujours la punir plus tard, au pire. D'autant plus que la seconde fille comptait rester encore un peu sur le terrain. Moralité, tout n'était donc pas fichu ! Une de perdue, une de gagnée...

_ Bah vala, grogna le Black Knight, à l'attention de l'autre mâle. Tu lui as fait peur. Maintenant elle va filer. Rha, merci, hein !

Le rebelle croisa ensuite les bras, tira faussement la grimace, mais dut se rendre bien vite à l'évidence que l'autre copine encore sur place allait lui donner un certain fil à retordre.

Voilà qu'elle se mit à balancer la totale sur son identité et ses convictions ! Devant l'autre type qui devrait tomber encore un peu plus des nues, avec du bol. D'ailleurs, Largo lui sourit sans rien dire au début. Sans doute sa façon d'exprimer qu'il avait l'habitude des petites grincheuses... mais qu'une fois dressées comme il fallait, on redevenait toujours sage comme une image.

_ Ne pousse pas trop le bouchon, chérie... chuchota Persée Noir, en se penchant vers sa belle voisine. Tu vois bien que ce clown est complètement à l'Ouest sur ce qui se trame ici ou ailleurs, pfff...

Il dissimula en prime sa réplique avec une main, comme pour montrer qu'il ne voulait que personne d'autre n'entende. Bref, plus de la comédie qu'autre chose, évidemment.

En revanche, la coquine avait glissé plus tôt qu'on pouvait devenir aveugle, si on se la jouait trop tout-dur avec elle. N'est-ce pas ? Mais que se passerait-il si, à tout hasard, Largo décidait de décrocher son fameux Bouclier de la Méduse caché habituellement dans son dos, pour le porter ensuite à son bras ? Exactement ! Il faudrait soit devenir aveugle, soit regarder ailleurs. Tatatam !
Sur ce, comme un peu de frime gratuite ne se refusait jamais dans ce genre d'occasions, le jeune homme réitéra ses poses de racaille prétentieuse, en manque d'abonnés sur sa chaîne Youtube, pour rouler quelques énièmes mécaniques de Chevalier. Ouaich ouaich !
avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Jan - 15:04
Les personnes présentes semblaient réellement s’intéresser aux problèmes que le scientifique avait soulevés. Tout du moins la plus jeune d’entre elle.

– Malheureusement, nous ne parvenons pas à obtenir de théorie solide sur ce qui se passe. Tout ce qu’on sait, c’est que la majeure partie des supers volcans sont concernés par ce phénomène étrange touchant la végétation et qu’effectivement, la présence d’éveillés accentue le problème.

Le scientifique se saisit de sa tablette informatique et pianota un instant dessus. Une fois qu’il obtient les informations voulues, il montra l’écran.

– Vous voyez ce schéma ? Il montre toute l’activité sismique du globe superposé à la pousse extrême de la végétation. On peut voir que chaque poussée anormale est liée à une activité volcanique mais qui n’aurait pas dû avoir lieu.

Il zooma sur la carte qui s’affichait.

– Cette île, proche des côtes Japonaise, semble bénéficier d’une forte activité sismique et volcanique, mais nous n’avons jamais pu l’étudier vu qu’un groupe obscur y réside et que leur contact nous bloquent les accès. Ce ne sont que des soupçons mais je pense que ce qu’il se passe ici pourrait être lié à ce lieu particulier. Malheureusement, je ne peux pas m’y rendre.
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 38
Double Compte : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Fév - 22:39


Le black Knight continuait ce qui énervait d'autant plus la jeune femme. Elle ne rêvait que d'une seule. Lui retirait définitivement la vue. Elle plaça son index et son majeur en position, attendant le bon moment, lorsque celui-ci serait suffisamment près. Quand, d'un coup, Okami se manifesta de manière énervée. Il faut bien dire que seule Amaterasu était capable de calmer la belle Kamitoshi.

*Arrête immédiatement ces enfantillages. Nous ne sommes pas là pour cela*

*Pardonne-moi mais ce genre d'individus, j'en ai trop rencontré dans le passé. Il me donne la nausée*

Une fois l'incident clos, elle préféra l'ignorer mais les informations qu'elle allait obtenir aller changé la donne de tout au tout. En effet, le scientifique lui donna des informations plus importantes. Dans un premier temps, l'homme n'avait pas  de théorie solide. Mais la majeure partie des volcans était touché et qu'il y avait un lien avec les éveillés. Les informations indiquées sur l'écran montraient que les poussées étaient liées aux activités volcaniques. Du coup, la jeune femme s'interrogea. Y avait-il des éveillés dans toutes ces parties du mondes. Cela était possible, d'autant plus si il s'agissait d'éveillés en devenir. Mais la suite allait être encore plus intéressante. Il lui avait indiqué une île au large des côte du Japon. Il parla ensuite d'obscurs résidents qui leur bloquent l'accès. Balot leva les yeux de l'écran et observa l'individu en armure ébène. Il semblait suffisamment louche pour entrer dans la description. Elle se retourna en direction du scientifique.

« Aimeriez-vous aller visiter cette île ? Ne s'agit-il pas d'une île qui se nomme l'île de la Reine Morte ? Parce que si c'est la cas, j'ai peut-être votre laisser-passé ! »

Son attention se porta sur la chevalier à l'armure noir.

avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Fév - 12:46

Oualalaradime ! Comment qu'il avait osé m'ignorer purement et simplement, le saligaud ! Non mais vous croyez ça possible, vous ? Vous croyez ça... acceptable ? Surtout quand on s'appelait Largo, qu'on exhibait de l'audacieux orichalque obscur, et qu'on n'avait pas besoin de de rôder du côté du Dakota pour être un rebelle. Seul une longue chevelure de racaille suffisait amplement.

_ Hey ! Ho !

Largo sautilla dans le dos du scientifique et agita ses mains pour tenter de se faire remarquer. Mais forcément, si déjà on l'ignorait dès le départ, ce n'est pas en frimant avec son Bouclier qu'il allait pouvoir emprisonner des gens dans la pierre, par exemple.

Mais en vain. Même l'autre guerrière, qui s'apprêtait pourtant à se crever les yeux comme un certain Saint du Dragon à une époque, calma bien vite ses ardeurs pour aller consulter l'appareil électronique de l'autre Einstein. Celui-ci commença à discutailler le bout de gras avec la donzelle, au sujet d'une flopée de volcans apparemment en cause.
Au fil de la conversation, le BK put en prime souligner qu'il était question d'éveillés et d'une île bien précise... la sienne, la terre des Chevaliers Noirs, en l'occurrence !
Que le monde est petit, hein ?

_ Quoi ? S'étonna faussement alors le blondinet. Vous croyez vraiment que j'ai envie de vous conduire dans l'antre des Black Knights ? Juste pour une histoire de mauvaises herbes un peu trop encombrantes ? Vous me prenez pour qui ?

La jeune femme s'était justement retournée vers Persée Noir, avec son idée bien particulière en tête : accompagner son rencard du moment sur Death Queen Island. Rien que ça !

De plus, il y avait quelque chose qui clochait, selon Largo. Le mec habitait sur cette île volcanique et n'avait jamais rien vi nu ressenti depuis des jours. Alors que fallait-il conclure ? Qu'il n'avait pas le pif pour ça ? Qu'il s'en foutait tout bonnement ? Ou que l'application de l'autre guignolo puait un peu trop du cul... voire pas mis à jour depuis des lustres ?
Pour la peine, le rebelle se caressa le menton et fronça des sourcils. Grimace sceptique à la clé, il chercha à vouloir sonder l'esprit de ses deux voisins, mais ils avaient l'air d'y croire dur comme fer, à leur théorie de la menace planétaire machin-chose.

_ Je sais ! Reprit-il, un peu plus fiérot et euh... malin. Et si j'appelais d'abord sur place pour avoir la confirmation ? Comme ça, si c'est du bluff, je vous fais la peau illico après ? Ça vous tente ?

Le bras du Chevalier Noir, celui désormais armé du Bouclier de la Méduse, remua légèrement de gauche à droite, comme pour appuyer sur le sérieux de sa dernière réplique. Non non ! Ce n'est pas des blagues... la pétrification n'est jamais très loin, mouhahaha !

Largo fouilla, de son autre main libre, après son téléphone planqué sous son armure. Dès qu'il put le dégoter, il n'y avait alors plus qu'à composer le numéro de la maison-mère.


/hrp: bon bah vala, j'avoue que j'ai un doute. J'viens justement de DQI, donc pourquoi j'l'aurais pas remarqué plus tôt ? mr Red le retour c'est pas faute d'avoir cherché à prévenir le pnj au cas où... ^^'
alors au pire, si ça bloque le scénar plus qu'autre chose, on aura qu'à faire comme si la question était réglée... pis du coup, ouaip, on continue l'air de rien où il faudra, quoi. Wink
avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Fév - 20:24

La jeune femme était nettement plus aimable que l'homme en armure noire. Ainsi, il semblait être l'un des habitants de cette île sombre ? Le scientifique ne pouvait espérer mieux, lui qui avait toujours voulu aller étudier la faune et la flore qui s'y trouvait. Malheureusement, il ne semblait pas prêt à laisser le scientifique mettre un pied sur l'île.

- Je vous assures, que tout ceci va bien plus loin qu'un peu d'encombrement. Cette végétation pousse de manière incontrôlée et pourrait représenter une véritable menace pour tous le monde.
Il est vrai que si pouviez au moins vous renseigner pour savoir si votre île est aussi touchée par ce phénomène ce serait très utile. Bien sur, s'y rendre le serait peut être d'avantage mais dans le doute cela pourrait suffire.


Le téléphone du scientifique sonna soudainement et il s'écarta un instant pour répondre. La discussion semblait fort animée.

- Pardonnez moi mais on vient de m'informer des résultats des derniers scanners du Mont Fuji. Apparemment, l'activité de la végétation s'étend même dans les entrailles du volcan, le long d'une grotte dont l'entrée se trouve proche du sommet. C'est surement là qu'il faudrait se rendre pour avoir le plus d'information.

HRP a écrit:
Le scientifique va entreprendre de gravir le mont Fuji. Libre à vous de l'accompagner ou non ^^ Peut être qu'il y aura des obstacles en route huhuhu ^^
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 38
Double Compte : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Fév - 22:54



Non mais ! Quelle tête de mule ce chevalier noir ! Pourquoi refuser d'emmener ce scientifique sur son île ? L'île de la Reine Morte est loin d'être un paradis et si on souhaite s'y rendre, ce n'est pas par plaisir. Balot avait déjà rendu visite au dieu des sept Mers et au Berserkers. Poséidon avait été le nec plus ultra de l'accueil. Discussion amicale. Séjour agréable. Tout l'inverse des serviteurs d'Arès. Bestial et belligérant. Balot n'en gardera aucunement une souvenir agréable. Les chevaliers noirs, tout du moins celui-ci, n'offrait pas une image positive. Mateur ! Pas fiable ! Il valait les berserkers. Quoique ces derniers les avaient accueillis sur leur territoire de Sparte.

Il essayait malgré tout de jouer le jeu mais le jeu était peut-être truqué. Balot n'aimait décidément pas ce personnage. D'autant plus qu'il venait de menacer directement le scientifique et la Kamitoshi.

« Vous avez vraiment un problème ! Vous réglez toujours tout par la violence ! Cet homme fait son travail et vous allez le tuer juste parce qu'il fait ce pour quoi il est payé. J'ai réellement de la peine pour vous. »

Son ouverture d'esprit était vraiment au raz des pâquerettes. Il ne croyait visiblement en rien. Refusait-il d'ouvrir les yeux ? Finalement Balot s'en fichait. Mais son attitude était authentiquement belligérante.

« Inutile de sortir l'artillerie ! Vous n'êtes pas la raison de ma venue. Rangez votre bouclier »

Il ne voulait pas d'aide Et bien soit ! Il n'en aurait pas mais ce n'était pas une raison de se montrer aussi agressif. Et puis Balot ne savait pas seule. Il y avait Okami. Et puis s'attaquer à une représentante d'Izanagi, c'était s'attaquer à tous les Nyorais. Balot laissa de côté cette menace, elle avait plus important à s'occuper. Il se passait quelque chose que la nature n'appréciait aucunement. Et Balot qui se trouvait maintenant seule après le départ de Minami se devait d'éclaircir ce mystère. Il y avait un déséquilibre et la vocation des Nyorais était de ré-équilibrer les choses. Pendant la joute verbale entre les deux éveillés, elle put s'apercevoir d'une discussion houleuse. Les informations n'étaient pas bonnes et quelque chose se passait dans les profondeurs du volcan. Là-bas, peut-être qu'elle trouvait des informations.

« Si vous souhaitez vous rendre là-bas, permettez-moi de vous accompagner ! »


avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Fév - 16:29
_ Ouais... ouais... ouais ! Alors qu'est-ce que tu deviens ? Et la famille, ça va aussi ? Non, c'est pas vrai ! Quoi ? Tu l'as refoutu en cloque ?

Hein ? Euh, bon d'accord, Largo était au téléphone avec un membre de la Confrérie, afin d'en savoir plus -ou au moins obtenir la confirmation- sur cette histoire de monstro-plantes qui prendraient racine sur tel ou tel sommet dans le monde. Et tant qu'à faire, le volcan de Death Queen Island, pour ce coup-ci.

Cependant, il n'en apprit pas davantage. Il n'y avait personne dans les hauteurs concernées, et de là à ce qu'on attende qu'un type prenait sa mobylette pour s'y rendre, même la Saint Glin-glin avait des chances de tomber plus vite.
Pendant ce temps, comme Largo discutaillait déjà le bout de gras en ligne, il dut se farcir en prime la morale de l'autre scientifique au même instant. Celui-ci estimait en connaître un rayon sur le sujet, et ce n'était pas la Nyorais qui en couinerait le contraire.

_ Vous voyez pas que j'étais au bigophone, boudidiou ? Se moqua le BK, tout en raccrochant son appareil dernier cri. Et vous osez me parler en même temps ! Rhaaa !

Ça, c'est fait !

Plus sérieusement ensuite, le blondinet put tout de même enfin en conclure qu'on ne vivait vraiment pas dans le même monde, ni qu'on partageait les mêmes valeurs. Voilà qu'un pauvre scientifique voulait se la jouer Indiana Jones inconscient, prêt pour l'aventure, mais surtout pour se jeter à l'aveugle dans une potentielle gueule du loup...
Et de l'autre côté, on avait une éveillée, tout comme le Chevalier Noir, qui croyait bien faire en se pliant aux petites volontés optimistes de ce soi-disant génie de la science. Sans déconner, l'énigme avait sacrément l'air louche, peut-être même bien inexplicable pour du banal être humain, voire avec de l'issue fatale à la clé... mais qu'importe ! C'était normal pour elle, puf puf puf.

Comment ça, Largo le Tout-dur aurait tout à coup un petit coeur sensible ? Meuh nan, vous vous faites des idées !

Sur ce, Largo n'était pas plus avancé sur ce soi-disant schmilblik étrange. Alors si la menace était aussi réelle que le prétendait ce type, on pouvait supposer quand même qu'aller jeter un coup d'oeil sur place s'imposait. Qui plus est, étant sur un territoire des Black Knights, un petit tour d'inspection faisait partie des consignes du bercail.

_ On le laisse passer devant, chuchota-t-il finalement à la nana de ce trio, en guise de blagounette. Comme ça, s'il y a un piège, c'est pour sa fraise, OK ?

Et en lui passant le bras autour du cou, 'tention ! Ouf, pas celui avec le Bouclier, ne paniquons pas trop vite...

Après quoi, il était l'heure de se mettre en route. On avait parlé de grotte tout là-haut, paraitrait-il. Même que d'autres glandus de laboratoire y auraient déjà élu domicile, afin de fouiner. On ne se refusait rien, ma parole ! Y'a vraiment des baffes qui se perdent, franchement. Grr grr !

/hrp: bon bah, j'y suis... alors je suis le mouvement, hein. ^^
avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Fév - 23:00
Le trio se mit donc à gravir le mont Fuji. Le scientifique était en tête et ne prêtait guère attention aux deux éveillés qui le suivaient.

Une fois presque arrivé au somment, un petit groupe de scientifique accueillirent les visiteurs. Directement, le chercheur parla avec eux et apprit qu’ils avaient découvert l’entrée d’une caverne dans les flancs du volcan. Ce fut une grande surprise : aucun scan ne l’avait jamais montré. A première vue, les anomalies pouvaient venir de là et il fallait donc s’enfoncer dans les méandres du volcan pour l’explorer.

– Il pourrait être dangereux de s’y rendre…

Le scientifique réfléchit un instant et s’adressa aux deux éveillés.

– Serait-ce trop vous demander d’accepter d’aller explorer cette caverne ? Nous pourrions rester en contact par le biais de talkie walkie.

HRP a écrit:
Réponse rapide, désolé j’ai pas le temps pour plus ^^’

Donc vous pouvez choisir d’aller explorer la caverne et de continuer la quête ou alors de repartir et de quitter la quête ^^

Si vous continuez, vous pourrez rp seuls durant un temps en décrivant la grotte et votre avancée. Un mj interviendra lorsqu’il le faudra ^^
avatar
Rune

Date d'inscription : 16/10/2011
Nombre de messages : 1692
Age : 38
Double Compte : Mikasa - Midori

Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Fév - 22:56


Le chevalier était réellement étrange. Face aux problèmes auxquels ils faisaient face, le chevalier de l'île de la Reine Morte prenait tout à rigolade. Et il faisait preuve d'une certaine familiarité envers la jeune femme. Okami martelait dans l'esprit de Balot l'idée qu'il fallait ignorer les débordements de cet individu et gardait en tête qu'il était le seul allié potentiellement puissant. Et oui ! Il fallait se l'avouer, Minami partie, face à un danger important, il était le seul éveillé présent. La vigilance était toujours de mise !

Quoiqu'il en soit, le groupe gravit la montagne et trouvèrent un petit groupe de scientifique. En écoutant leur conversation, Balot comprit qu'il y avait une caverne dans le flanc de la montagne et que cette caverne ne semblait apparaître sur aucune de leurs données. Mais visiblement, ils exprimèrent tous, d'un commun accord, la dangerosité de la situation. Tout naturellement, ils se tournèrent en direction des deux éveillés. L'idée était de les envoyer explorer les lieux pour leur compte. Étant donné qu'elle était là et que l’équilibre du monde était perturbé, Izanagi refuserait de voir l'un de ces Nyorais décliner la possibilité d'y remédier. Balot accepta et prit le talkie walkie.

« J'y vais » dit-elle. Puis en se tournant vers le chevalier noir.

« Libre à vous de rentrer chez vous ou de m'accompagner. Sachez que je préfère être seule que mal accompagner ! »

Traduction: évite tes familiarités avec une représentante d'Izanagi!

Elle continua plus en avant et trouva assez rapidement l'entrée de la caverne. Elle mesurait au moins trois mètres de haut et l'intérieur était sombre. Le vent s'engouffrait dedans et l'on pouvait entendre l'écho. Balot pouvait sentir l'humidité que l'antre pouvait dégager. Restant quelques instants devant, observant autour d'elle la vue d'un indice. Mais rien n'était apparent. Elle entra alors dedans et se laissa quelques instants pour s'habituer à l'obscurité. Lorsque ces yeux furent familiarisés avec les ténèbres, elle découvrit des parois noires, comme si elles étaient tapissées de laves séchées. Elle suintait un liquide clair, peut-être de l'eau mais au toucher, il était légèrement visqueux. Elle continua d'avancer sans trop de difficulté vers une petite cavité...


avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Fév - 9:24
L'escalade du Mont Fuji fut plus ou moins longue, mais pas semée d'embûches, jusqu'à preuve du contraire. Toujours est-il que pour un Chevalier déjà en armure, qui cogitait pas mal dans sa caboche depuis son entrée en scène dans la zone, il y avait de quoi ruminer et râler encore et encore entre ses dents. Une rumeur par-ci, un souci par-là, une étrangeté ensuite... ce serait quoi après, à ce rythme-là ?
Hin hin hin ! Et justement, pourquoi pas des nouveaux scientifiques en train de renifler la moindre parcelle du sommet de la montagne ?

En effet, une fois la promenade de santé achevée, le guide aux cinquante diplômes sur son CV amena les deux convives auprès de ses potes intellos. Allez hop, entrons tous dans la ronde, youpi !

_ Hum... soupira déjà Largo, avant même que l'autre sagouin l'ouvre.

En bref, ça parlait d'une histoire de grotte découverte. Et devinez la meilleure ? Pour un mec qui cherchait pourtant, à tout prix, à venir sur Death Queen Island pour étudier également ce phénomène louche, voilà à présent qu'il faisait dans son froc dès qu'il s'agissait de s'enfoncer plus profondément dans ce gros rocher brûlant.

_ Mais bien sûr ! Couina alors le blondinet, prédisant aussitôt l'entourloupe de son interlocuteur aux neurones brillantes. J'ai mieux à te proposer sinon. T'as l'air d'en connaître un rayon sur les éveillés, et j'en suis un. De plus, toi et ta troupe, vous vous êtes permis de venir camper ici, parce que vous avez découvert des trucs inexpliquables. Et maintenant qu'on approche du but, tu voudrais qu'on se jette dans la gueule du loup... sans toi, le fameux spécialiste ?

Le BK fit une pause, le temps de taper une pose prétentieuse comme il aimait tant. Surtout quand il fallait en prime faire gigoter au vent sa longue chevelure de blondasse.

_ Mouhahaha ! Reprit-il en chopant le mec par le col. Tu vas nous suivre, ce sera plus simple, n'est-ce pas ? Et puis comme ça, via talkie-walkie, tu pourras raconter ce qui t'arrange à tes copains, héhé. Avec le jargon qui s'impose.

Qu'en pensait l'autre coquine de Nyorais, en revanche ? Est-ce que ça valait le coup d'envoyer de force un pauvre citoyen lambda dans les entrailles de la Terre ? C'était, certes, risqué, mais au moins le bonhomme aurait son scoop servi sur un plateau ! Alors merci qui ? Bibi ?
Visiblement, on dirait bien qu'elle irait jusqu'au bout. Déjà la radio du prof de sciences en main, elle ne tarda pas à disparaître dans l'obscurité du trou à rat découvert par les as de l'archéologie.

_ T'as raison ! Répondit tout de même Largo, agacé, à sa comparse qui voulait rester célib'. J'te laisse aller tâter le terrain en exclusivité.

Dans tous les cas, le rebelle ne patienta pas trop en longueur. Juste assez pour laisser l'autre maline s'éclipser vers les premières loges. Il estimait qu'on avait déjà assez abusé comme ça de son temps de BK. Et puis, plus vite on endiguait ce satané mystère, plus vite on rentrait à la maison pour déguster un repas, un café, un Freedent.
Donc, quelques secondes à peine plus tard, Largo traina de gré ou de force son tout nouvel ôtage. Bien sûr, il essaya d'expliquer ensuite aux autres chicons interloqués des alentours que tout était normal, qu'il avait négocié, mais que la victime devait encore réfléchir à sa propre réponse. Laule.

_ Allez, zou, Sherlock ! En route ! On a une enquête à mener.

Largo chantonnait presque gaiement, histoire de détendre la récente atmosphère embarrassante et peut-être aussi pimentée de frissons.

Ainsi, à moins d'un bon coup de pied au derche, de la part de Rune, le Black Knight s'engouffrait, lui aussi, doucement mais sûrement vers cette soi-disante grotte sombre... suivi de très près par l'autre fouineur.


/hrp: et ouaip, j'suis comme ça, moi ! ^^' une de perdue, euh... un de retrouvé, ahem ahem. Razz (bref, vu le succès avec les filles, mouarf... j'ai donc kidnappé notre poto mâle, huhu, au cas où ce serait pas assez clair, hein). mouhahaha ! mr Red le retour
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Mar - 17:28
_ Pouah ! Grogna déjà Largo, à peine engouffré dans ce tunnel de cailloux.

_ Pouah, pouah, pouah... lui répéta une voix, decrescendo jusqu'à plus rien.

Eh ouaip ! Il venait de se rendre compte que son Armure Noire... dans le noir... bah, ça restait noir. Résultat, pour frimer à l'avenir dans pareille obscurité, ce serait probablement râpé.
Résultat, il passa ses nerfs sur son nouvel ôtage. Style un bref coup de coude, histoire de dire "hé mec ! Bouge ton cucul plus vite, sinon demain on y est encore !".

Pendant ce temps, Rune semblait continuer de faire mumuse dans son coin. À moins que son esprit lui jouait des tours. Il y avait quand même deux mâles qui la poursuivaient, d'une certaine manière... à défaut de la reluquer, ahem ! Et donc, devoir choisir entre l'un ou l'autre si la situation empirait pour telle raison, peut-être que la tâche paraissait plus rude que prévu. Qui choisir de sauver, pour l'effort ? Ou encore, voudra-t-il sortir avec moi ensuite, pour le réconfort ?

Largo, lui, ne voyait tout bonnement que dalle ! Il passa alors le plus clair de son temps à toucher la roche d'une main, espérant trouver un indice ou autre. Puis de son autre main, celle au Bouclier, il s'en servit comme une sorte de parapluie pour protéger sa belle chevelure de blondasse.

_ Grrr ! Foutue poussière ! Se prit-il à dire de temps à autre.

Si si ! Black Perseus était bel et bien Chevalier, hein. Il avait juste plagié l'original, rien d'extravagant, en somme. Pour le côté petite nature, mouais bof... on n'a rien vu, passons à la suite !

Après quoi, lorsque l'impatience grandit toujours plus, il pensa tout de même à demander à son acolyte forcé s'il ne rangeait pas une lampe-torche dans ses poches. Avec tous ces volcans et leurs mystères, on pouvait imaginer que les scientifiques se pointaient forcément sur place avec tout un attirail d'exploration, n'est-ce pas ? Et puis comme ça, le BK n'aurait pas à bouffer de la batterie de son super téléphone dernier cri. À la rigueur, pour un selfie, passe encore... mais sinon, autant utiliser le matos des autres glandus !

Enfin voilà. Le petit groupe avançait doucement mais sûrement dans les profondeurs du Mont Fuji. Sauf que plus on s'enfonçait, plus on avait envie de croire au canular. Déjà, qui dit volcan, dit chaleur ! Donc, ce serait vraiment ballot si le gaillard rocheux se mettait tout à coup à gronder et vomir son feu de l'enfer.
Si ça continuait dans cette voie-là, le trio n'aurait plus qu'à se foutre à poil bientôt. Par chance, puisque Largo avait vécu sur Death Queen Island toute sa vie, il serait sans aucun doute le dernier à devoir aller jusqu'au bout de ce supplice, et garder son slip. Mais rien n'interdisait d'être Bronze et tout-dur, d'une part. Et râleur-né, d'autre part. Sur ce, un rien l'énervait facilement.

_ Alors, mec ? Reprit le blondinet à un moment donné. T'as pu en apprendre plus ou quoi ? Ou faut encore s'enterrer plus profondément ?

Mince ! Et si jamais le chemin devait se finir sur une impasse, ça marchait comment pour la suite ? On pétait le mur faisant obstacle, à coup de pain cosmique ? Comme ça, tout s'écroulait, et on finissait tous écrabouillés ?

Ou alors le volcan cracherait une pluie carbonisante sur les chicons toujours au sommet, à l'extérieur ? Mouarf !


/hrp: bon, voili voilou. Comme je sais toujours pas à quoi faut s'en tenir, j'ai supposé... euh... des ptites conneries, hein. ^^' (pis, histoire d'avoir un chouïa d'obstacles, si besoin. Ou du plus ptit au plus grand...)
pis sinon, bah vu que Rune parlait d'être absent, l'autre fois, j'me suis donc permis de lui piquer son tour. Au pire, je supprimerai si ça va pas. Wink
avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5621
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Mar - 21:39
[Hrp] Réponse rapide vu que mon ordi me fait des misère[/Hrp]



La cavité, dans laquelle elle entra, était assez grande. On pouvait largement tenir debout. Balot était encore en pleine croissance et n'avait pas encore atteint sa taille adulte. Malgré tout, cet endroit était éclairé. Il n'y avait rien d'exceptionnel ! Le lieu était sombre mais il y avait une ouverture. La jeune Kamitoshi continua un peu plus dans les entrailles du volcan. Étrangement, le Mont Fuji était un volcan toujours en activité. Plus la jeune femme s'aventurait plus elle pouvait effectivement ressentir un forme de chaleur.

Cela ne la dérangeait pas. Son symbole était le soleil. La chaleur ne l'effrayait pas. Mais cela en était-il de ces compagnon de fortune ? Elle avait pu ressentir que la chevalier noir l'avait suivi. Mais il n'était pas seul. Il avait quelqu'un d'autre. Une personne qui n'était aucunement une éveillé. S'agissait-il du scientifique ? Balot s'arrêta un instant, laissant le soin aux deux personnes de la rejoindre. Elle entendit des voix. Elle attendait un instant que le groupe se forma. Une fois formé, elle continua. La chaleur devenait de plus en plus importante. Elle regarda le scientifique qui semblait accepter la situation. Balot avait  de la compassion pour cet individu. Mais le chevalier noir s'interrogeait sur les informations venant du dessus. Balot n'y aurait pas mis les mêmes formes. Cependant, elle était suspendu aux lèvres du scientifique...

avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Mar - 12:42
L'équipe composée de la redoutable Nyorais, de l'intenable Black knight et du savant scientifique fut de nouveau réuni, marchant dans les veines sèches, chaudes et embrassés du mont Fuji. Non sans peur, surtout pour le scientifique frêle et douteux, ils avançaient avec courage, voir même peut-être avec naïveté dans les entrailles de la géante qui semblait tout doucement s'éveiller. Chose qui  allait péniblement se compliquer pour les protagonistes.

- " Par la barbe du grand Confucius !  " S'exprima avec vigueur le scientifique aux lunettes recouvertes de buée, le regard plongé dans son gadget technologique.

- " Je pense avoir situé le noyau de l'atome mes amis ! En sommes, si la végétation s'accentue, c'est simplement parce qu’il semble se réveiller ! Mais .... "

D'un instant à l'autre, la grosse tête de l'équipe se tut. Se grattant le cuir chevelu sans arrêt, laissant tomber une multitude de pellicules en signe de sa nervosité, il trifouilla encore sa tablette de haute technologie. Marmonnant des théorèmes que lui seul pouvait comprendre, il faisait les milles pas à en rendre fou ses deux équipiers qu'ils ne calculaient même plus.

- " EUREKA ! " Cria t-il avec une joie à s'en crever les tympans ! 

- " C'est un phénomène aussi extraordinaire qu'étrange mes chers amis ! Si j'en crois mes renseignements, le cœur du problème se trouve sous le volcan, dans la terre au niveau d'une cavité appelé Sill, tous ces phénomène semblent venir de ce lieu, c'est là-bas qu'on y résoudra le mystère ! Si on ne tente rien, le problème pourrait être plus terrible que des pousses de plantes ... Regardez, j'ai scanné le mont Fuji, vous comprendrez mieux ! "

L'homme présenta alors sa console technologique à ses deux drôles de collègues en herbe, et leur expliqua le but de leur expédition :

Informations:
 

- " Nous nous trouvons actuellement dans la croûte. Par chance, les différentes Dykes ne sont pas gorgées de Magma, nous pouvons donc les emprunter sans être ébouillantés pour rejoindre la cheminée qui est la colonne vertébrale du volcan. Ainsi, nous tomberons directement dans les chambres qui devancent la chambre magmatique et nous pourront atteindre le Sill. Et si cela venait à mal tourner, nous aurions une porte de sortie : le cratère sous-marin, qui nous fera rejoindre les Fujigoko, et plus précisément le lac Shoji ! Vous avez retenu le trajet ? Alors ne perdons pas une minute, allons découvrir ce qu'il s'y passe, le temps presse ! "

Trépignant d'impatience, le scientifique prit les jambes à son cou et il partit sans attendre ses acolytes, s’engouffrant dans les tréfonds du volcan, empruntant une Dykes, l'une des artères du mont Fuji pour disparaître. Les deux filles et fils du cosmos se retrouvèrent alors seul, face à l'inconnu. Allaient-ils faire preuve du même courage et de la même curiosité que le frêle professeur ? Allaient-ils le suivre, bravant les nombreux dangers que pouvaient abriter un volcan ? S'ils décidaient de le faire, nuls doutes que les deux guerriers devront être une vrai équipe !







HRP:


- Vous pouvez encore faire demi-tour, c'est votre dernière chance de quitter le volcan, après il n'en sera plus possible. Mais cela engendrera peut-être un danger bien plus grand, et vous abandonnerez le professeur dans une possible mort.
- Si vous continuez, alors, je vous laisse emprunter le chemin du scientifique. Décrivez les lieux de la première étape du trajet (endroit totalement sombre), j'interviendrai une fois que vous aurez tous les deux postés chacun votre tour.
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Mar - 20:14

Toujours pas la super clarté dans ce satané volcan, Largo s'habitua donc à avancer à l'aveugle. Après tout, quand on s'était battu toute son enfance pour obtenir l'Armure Noire qui le caractérisait depuis, devoir regarder ailleurs ou garder les yeux fermés ne semblait plus trop être un grave souci.
Et au pire, rappelons-le, il y aurait toujours un scientifique innocent dans les parages, prêt à servir d'appât, si besoin. Ou de Bouclier, c'était selon.

Ah tiens ! Quand on parlait du loup... l'intello du groupe se manifesta justement, tout à coup. Un accès d'humeur, dirait-on. Puisqu'il était si excité, Largo en profita pour se réjouir en silence de l'avoir embarqué dans l'aventure. Preuve encore lorsque le scientifique se mit à déballer tout un tas d'infos... probablement intéressantes et importantes.
Bien sûr, au début, le BK ne pigea pas grand chose. Tout ce qu'il espérait, c'était que le speech de son voisin ne s'éternise pas trop en longueur. Sinon, on pouvait envisager un évanouïssement simulé chez le blondinet.

_ Hein ? Hmm ! Aah... baragouina le rebelle, faisant semblant de rester dans la course au schmilblik.

Mais pire que mieux, l'Einstein de la bande se mit à gambader dans tous les sens. Avec ses cent pas, le tout multiplié encore par dix, donna presque le tournis au Chevalier Noir. Une manière subtile pour cacher surtout que la vilaine baffe le démangeait grave, dans le fond. Évidemment.

Par chance, le cogiteur de service jubila bientôt de nouveau. Toujours aussi joyeux, malgré la situation et l'endroit où le trio squattait.

_ Chouette ! Et donc, on va pouvoir enfin tuer le méchant de l'histoire ! Eh bah voilà, fallait le dire plus tôt !

Mouais bof !

Largo reprit tout de même des couleurs et de l'espoir, dans tous les cas. Il serra les poings, tout en sautillant autour de l'autre narrateur. Ce dernier, quant à lui, était en train d'expliquer plus en détails le pourquoi du comment derrière tout ce cirque énigmatique.

Et là, adios la peur, mon coco ! La seule personne, qui aurait pourtant le plus de chances de périr dans les entrailles d'un volcan, se tirait en courant. Est-ce qu'il cherchait à s'évader de sa prison ? Et de son geôlier ? Bonne question. Le rebelle plongea dans une réflexion silencieuse et profonde, l'espace de plusieurs secondes. Il consulta parfois du regard sa partenaire de vacances, puis le couloir emprunté par l'autre gugusse à la ramasse, et vice versa...

_ Euh... le dernier qui a rejoint l'érudit est une poule mouillée !

Et hop ! Ni une, ni deux, ce n'était plus le moment de tergiverser dans le vide. Alors Largo se mit illico en route, et au pas de course, à la poursuite du fuyard aux lunettes de premier de la classe.

_ Hey ! Reviens par ici, espèce d'inconscient ! Cria Barbie, en plein élan.

Cependant, si le volcan se réveillait toujours un peu plus à chaque minute, la voix portante du mercenaire ne manqua pas de résonner, et faire gronder la bête rocheuse et enflammée un peu plus, du même coup. Oups !

De quoi déglutir... et même se poser une question cruciale, entre deux respirations. Est-ce qu'on s'était engagé sur le bon chemin, au fait ? En effet, tandis que l'autre chicon avait sa tablette pour respecter sans doute le trajet au millimètre, le BK rejouait la même scène que tout à l'heure : celle de se déplacer dans l'obscurité la plus totale !

Résultat, comment avancer dans ce labyrinthe avec plus d'assurance ?
Se servir de la brillance d'une belle chevelure de blondasse, savonnée avec amour, plusieurs fois par jour ? Ou peut-être qu'on pouvait carrément utiliser les yeux du Bouclier de la Méduse ? Sauf si, manque de bol, quelqu'un était amené à croiser son regard pendant ou d'ici la fin du voyage. Et à ce compte-là, il ne valait mieux pas que ce soit le professeur je-sais-tout !
Grrr ! Sacré dilemme !

_ Saperlotte ! Aboya Largo, en se figeant net, après s'être retourné vers sa compagne d'un soir.

Et tant pis si Rune devait lui faire du rentre-dedans par inadvertance, coin coin coin.

_ Mais c'est bien sûr ! Toi qui as un rapport avec le soleil, si je ne m'abuse... tu ne pourrais pas t'épanouir de mille feux, à tout hasard ?

Bah quoi ? Si elle pouvait se rendre utile, hein. Bon d'accord, pour le peine, ce serait donc Largo qui terminerait dernier de la course, ahem ahem...


/hrp: bon vala, j'ai relaté un peu au début... mais je finis avec une idée de génie, mouarf. ^^' (enfin, du cerveau d'un Bronze quand même, c'est pas rien, 'tention !)
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Mar - 16:43
Rune crut d'abord que le BK se foutait de sa gueule. À moins qu'il ne tentait une approche de mâle en manque ? La chaleur d'un volcan, comment dire...? Ça fait transpirer, quoi ! Et pas que du front, on va dire. Ahem ahem ! De plus, on connaissait tous l'histoire du pauvre petit orphelin, qui se retrouvait quasiment dès sa naissance, déporté vers un camp d'entraînement. Alors devinez la suite ? À part baffer ses copains jusqu'à l'obtention d'une armure, il n'y avait donc pas de place pour connaître, ne serait-ce qu'un chouïa, l'amour avec un grand A.

Mais non ! Cette fois-ci, tenez-le vous pour dit ! Largo était tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Il fallait tout de même avouer que le lieu n'était pas des plus romantiques, de toute façon. Alors, qu'est-ce qu'on pouvait s'imaginer d'autre, hein ? Même venant du cerveau d'un Bronze rebelle ? Alors voilà ! Si la Nyorais pouvait illuminer ce couloir rocailleux de la mort, tout le monde en serait sans aucun doute content.
Sur ce, après que le jeune homme eut fini de taper la pose du supplicateur, on dirait que la même longueur d'ondes tomba enfin sous le sens. Ainsi, la donzelle alluma ses projecteurs, et tada ! Que la lumière soit, et la lumière fut !

Au pas de course, s'il vous plait ! Ce n'était, certes, pas comme escalader les marches d'un Sanctuaire, mais pas loin. Devoir zigzaguer à droite, à gauche, tout en évitant des gros cailloux, avec un champ de vision ultra réduit et une sprinteuse flashy dans les mirettes, il y avait de quoi se taper une migraine pour moins que ça.

_ Hé ! Le scientifique ! Cria parfois Largo, après quelques enjambées.

Il y aurait bien un moment où sa voix porterait. Du moins, si on partait du principe que les deux zouaves d'orichalque avaient emprunté le bon chemin. Enfin, quoi qu'il en soit, à part d'inutiles échos en guise de réponse, pas de vrai retour à se mettre sous la dent.

Cependant, plus on déambulait dans ce foutu labyrinthe, plus on pressentait la future menace. Bien sûr, sans savoir de quoi il en retournait exactement. Mais disons que tous ces bruits d'ébullition aidaient pas mal à se faire une idée précise du schmilblik. Il ne manquerait plus qu'une coulée de lave insolite, ou autre geyser impromptu se mette à gicler pendant le parcours. Et dans ce cas-là, tu sais déjà qui va morfler le premier ? Le pauvre type lambda, eh ouais ! Sauf si ce dernier a trouvé comment se mettre à l'abri dans un trou à rat pareil ?

_ Chiottes ! S'inquiéta le Chevalier Noir auprès de sa partenaire, un peu plus loin dans la course. On est encore loin, tu crois ?

La question conne, quoi. Et puis, n'hésitons pas à avouer que Largo en avait surtout rien à battre de ce quichon d'archéologue, au fond de lui. L'objectif restait avant tout de connaître le véritable mystère de ces environs, point barre !

Bref, les deux Chevaliers arpentèrent donc le circuit tout tracé devant eux, comme des marathoniens, et advienne que pourra. Par contre, en cas d'impasse, il était évident qu'un pain cosmique serait à distribuer dans le tas. Faut pas déconner, namého ! Pas question de faire demi-tour, en somme.


/hrp: bon vala. Avant que ça date trop, j'ai repondu un autre post rapidos pour expliquer qu'on avance toujours un peu plus, à la recherche de l'autre fugueur, lol. En y insinuant quelques pièges potentiels, sait-on jamais...

[Enquête] Une première mission délicate.