avatar
HèlMaitre du jeu

Date d'inscription : 23/08/2013
Nombre de messages : 47
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Jan - 18:09
Les pas de la jeune fille ne semblaient pas toucher le sol. Aucunes traces de son avancé n’était visible sur la neige comme si elle n’avait aucune consistance réelle. Pourtant, et malgré ce que quiconque pourrait croire en la voyant, elle était bien réelle et elle savait pertinemment où elle devait se rendre. Même prisonnier, elle pouvait ressentir l’intense présence de son père…

Elle n’avait eu aucun mal à identifier la grotte où il était enfermé mais elle avait préféré attendre de posséder la certitude que nul ne la surveillait avant de tenter d’y pénétrer. Elle ne désirait pas voir Freyja débarquer dès son arrivée, la catin d’Odin avait déjà fait bien assez de mal comme ça. Hèl marcha calmement le long des couloirs de glace de la prison éternelle de Loki. Elle laissa ses doigts fins parcourir les interstices que les différences de températures créaient sur les murs. Elle ne se pressait pas, il n’y avait rien d’urgent dans sa tâche.

Lorsqu’enfin elle arriva devant la porte de glace créée par Freyja pour maintenir captif le fourbe, la Déesse ressentit une légère tension. Son père ressentait son approche et s’impatientait. Il s’attendait à recouvrer sa liberté prochainement… la déception serait de taille.

Hèl apposa sa main sur la paroi de la glace et laissa son énergie s’y infiltrer. Le sérac se mit à vibrer et à prendre une teinte sombre à mesure que la puissance transmise augmentait. La glace, une fois devenu totalement noire, céda et libéra le passage.

Enfin elle pouvait découvrir les dégâts que Loki avait subi. Elle le trouva assis sur une sorte de trône de glace, les membres entravés par des chaînes composées de givre et le corps totalement immobilisé par la glace qui le recouvrait. Elle prit alors la pleine connaissance de la faiblesse actuelle de son père et, malgré elle, s'en réjouit.

Elle continua d'avancer, sentant un esprit puissant tenter de communiquer avec elle. Même si son corps était inerte, l'esprit de Loki était toujours vivace. Elle ne chercha pas à établir le contact, préférant continuer de marcher vers lui. Lorsqu'elle fut assez proche, elle tendit un bras devant elle et des volutes d'énergie sombre s'élancèrent vers le Fourbe.

La glace qui le maintenait prisonnier craquela et s corps perdit la couleur de givre qu'il possedait alors. Les yeux de Loki s'ouvrirent et toute la malice qu'ils contenaient s'échappa dans la grotte. Les lèvres, trop longtemps prisonnières, eurent du mal a bouger.

- " Enfin... Tu as mis beaucoup de temps pour venir me délivrer."

Hèl sourit en entendant les paroles de Loki : il était trop confiant... Comme bien souvent.

- "En effet père..."

avatar
HèlMaitre du jeu

Date d'inscription : 23/08/2013
Nombre de messages : 47
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Jan - 16:48

Hèl ne faisait pas un geste envers Loki afin de le délivrer, elle se contentait de l’observer. La Déesse avait encore du mal à croire que son père ait pu se faire vaincre par Freyja. Elle l’avait toujours imaginé plus puissant que cela, à croire que tous ces siècles de manipulations diverses l’avaient affaibli. De son côté, le Fourbe semblait fulminer. La colère qu’il ressentait, certainement face à sa propre faiblesse, était visible sur ses traits déformés.

- " Alors, qu’attends-tu pour me délivrer ? J’ai une revanche à prendre sur celle qui m’a enfermé ici. Je l’ai tué en tant qu’humaine, je recommencerais maintenant qu’elle est éveillée ! "

La Déesse fit quelques pas, circulant nonchalamment autour du trône de glace de son père. Qu’était-il en mesure de faire, enchainé de la sorte ? Pouvait-il utiliser une partie de ses pouvoirs ? Si c’était le cas, il aurait certainement brisé ses chaines de lui-même. Hèl s’en sentait sereine.

- " Je ne suis pas ici pour te libérer, père. "

Plus que la colère, c’était désormais une hargne des plus farouches qu’affichait Loki.

- " Comment ? Comment oses-tu dire cela ? Tu me dois obéissance Hèl ! Libère moi ou tu subiras mon courroux ! "

La Déesse avait craint une attaque tant le fourbe dégageait de haine mais il n’en fut rien.

- " Tu n’as pas été en mesure de vaincre Freyja alors que tu étais libre, tu ne peux rien contre moi. Tu as été bien trop aveuglé par tes manigances et tes complots pour réussir à mettre à bien nos plans. Ton obsession envers Neiya et Olrik t’ont conduit où tu en es aujourd’hui… "

Les chaines geignirent sous la tentative de Loki de les briser mais il ne parvenait pas à utiliser ses pouvoirs. Freyja les avait ensorcelés et quel que soit la magie utilisée, elle s’avérait très efficace contre lui.

- "… Mais maintenant, Neiya n’est plus et Olrik est mon prisonnier. Il le restera aussi longtemps que cela me plaira et son pouvoir sera à moi un jour. "

Hèl affichait un beau sourire, renforcé par le plaisir de voir le désarroi de son père. Loki ne comprenait pas ce qu’elle manigançait.

- " C’était donc ça ton souhait ? Obtenir le pouvoir et prendre ma place ? Crois-tu que les Guerriers Divins te laisseront faire ? Que Freyja ne s’opposera pas à toi ? Tu es folle si tu crois y arriver facilement et sans moi. "

- " Je ne crois rien père, tout a déjà commencé. Mes guerriers, choisis parmi les dernier Fléaux qui te sont restés fidèles, ont déjà commencé à attaquer les terres d’Yggdrasil.  Les troupes de Polaris devront lutter sur plusieurs fronts et perdront. Il n’y a pas à en douter. Mais pour cela, il faut que tu restes ici. Enfermé et impuissant. Si tu étais libre, ton manque de contrôle nous couterait notre victoire évidente. "
avatar
HèlMaitre du jeu

Date d'inscription : 23/08/2013
Nombre de messages : 47
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Fév - 12:05

La colère de Loki ne semblait pas connaitre de limite alors qu’il accusait les paroles de sa fille. Elle qui lui avait toujours été fidèle affichait aujourd’hui un sourire narquois de défi. C’était elle qui tenait les cartes et quoi qu’il fasse, il ne pouvait rien faire.

La Déesse avait bien tout organisé, nul ne pouvait le nier. Désormais, rien ne pourrait s’opposer à elle. Elle en était certaine et surtout pas Loki.

- " Tu vas donc rester ici jusqu’à ce ma victoire soit complète. Je sais que tu ne me comprendras pas et voudras un jour te venger, mais j’espère que ce que j’aurais établis d’ici là t’en dissuaderas. "

Hèl commença à s’éloigner de la cellule de son père. Un sentiment étrange l’étreignait, elle n’aurait jamais cru que ça allait être aussi simple.

- " Adieu père…"

Loki la regardait s’éloigner sans réellement tout comprendre. Elle lui devait tout et maintenant elle le trahissait en espérant qu’il ne se vengerait pas. Elle se trompait, sa vengeance serait peut être retardée par son emprisonnement mais elle serait terrible.

- " Attends ! Dis-moi ce que tu comptes faire de l’héritier de Surt ? "

La Déesse stoppa son avancé et se retourna vers son père.

- " Rien que nous n’avions pas déjà prévu père. Son sang demeure la clef d’accès aux pouvoirs du brasier noir et un jour, je parviendrais à l’obtenir. "

Sans rien rajouter, elle reprit sa marche vers la sortie sans se douter que sa réponse, était celle que Loki désirait entendre…
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7280
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Mar - 21:50

-« Vous n’êtes pas très bavard tous les deux… »

Eydis se tenait assise sur une chaise à l’envers, le ventre contre le dossier de la chaise les bras en croix sur le haut du dossier. Deux hommes lui faisaient face, assis normalement cette fois-ci, mais solidement attachés aucun ne pouvaient bouger.

-« Jusqu’ici j’ai été une gentille fille, mais je perds peu à peu patience, dîtes moi exactement où il se trouve. »

Aucun ne répondit, la guerrière de Loki patienta quelques minutes et finit par se lever. Ils se trouvaient tous trois dans une vieille cabane isolée des premières traces de civilisations. Eydis s’approchait de la cheminée et des flammes qui dansaient dans l’âtre, la jeune femme tira l’un des tisons et l’approcha du plus vieux des deux hommes. Elle fourra la bouche de son prisonnier avec un chiffon et, doucement, elle appuya le fer rougi sur son épaule… Son hurlement, étouffé par le chiffon, amusa la guerrière, mais elle n’obtint aucune réaction.

-« Je dois donc continuer… »

Eydis continua encore une bonne heure la séance de torture et parvint à trouver le point faible des deux : le jeune. Trop fier pour parler il tenait bon à chaque sévices que lui infligeait la jeune femme, mais le vieux ne supportait pas cette vision et souffrait plus pour son compagnon que pour lui-même. Il céda et délivra l’information après qu'Eydis eut tranché la dernière phalange de l’index droit du plus jeune.

-« Une grotte au Nord-Est, cinq lieues c’est cela ? » Ils acquiescèrent tous les deux… « Eh bien voilà, ce n’était pas si compliqué, j’aime quand des individus de bonne volonté comme nous parviennent à trouver un arrangement. Maintenant si vous voulez bien m’excuser. »

Eydis s’essuya les mains et bâillonna ce qu’il restait de ses deux prisonniers. Leurs visages tuméfiés parvinrent à exprimer quelques sentiments, en particulier lorsqu’Eydis déversa deux jerricanes d’essence dans le cabanon et sur ses prisonniers… « Vous m’en voyez désolée, mais je ne peux pas laisser deux gardes du palais derrière moi… Vous compromettriez ma situation, j’espère que vous comprenez que tout cela est strictement professionnel ? »

Eydis ignora les suppliques étouffées et quitta l’endroit en laissant une trainée d’essence derrière elle… Elle gratta un ensemble d’allumettes et le jeta sur l’essence, vingt minutes plus tard l’intégralité de la cabane était en feu. Eydis entama son parcours vers la grotte citée par les deux gardes.

Enfin parvenue devant la grotte la fidèle de Loki vérifia qu’elle était bien seule et s’enfonça dans les couloirs étroits qui débouchèrent sur un mur de glace abritant le dieu du mensonge. Le corps du dieu était inerte tandis que son âme du dieu inondait l’endroit.

-« Seigneur ? » s’avança-t-elle timidement.
avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Mar - 15:45

Hèl était partie sans que Loki ne soit libre. Le fourbe fulminait intérieurement mais il ne pouvait rien y faire. Les entraves de Freyja étaient bien trop puissantes pour qu’il puisse se libérer seul, tout du moins pour le moment. Mais malgré la colère qu’il ressentait à cet instant, il était parvenu à percevoir un moyen de faire tourner les choses en sa faveur dans l’avenir. Le fait que l’héritier soit toujours en vie augurait du meilleur.

La déesse était partit que depuis quelques instant que Loki sentit une nouvelle présence le rejoindre. Sa fille avait fait preuve de laxisme en ne reposant aucun scellé sur l’accès à sa prison. C’était dommage pour le malheureux qui venait à lui… Mais le Dieu reconnut rapidement l’une de ses siennes. C’était décidemment une journée pleine de surprise.

- " Eydis… "

La voix se voulait volontairement plus faible qu’elle ne l’était en réalité.

- " Ainsi, tu es vivante. Je n’aurais jamais cru que tu étais parvenue à quitter Ubar entière. Comme tu le vois... "

Loki écarta doucement les bras pour montrer les liens qui le maintenaient prisonnier, provoquant ainsi une forte décharge électrique dans son corps. Il fallait parfois souffrir pour parvenir à ses fins.

- "… les choses ne se sont pas déroulées comme prévues. Freyja en a eu assez de jouer avec moi. Alors dis-moi mon enfant, qu’est ce qui t’amène près de moi ? Tu as du avoir du mal à me retrouver…
avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7280
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Mar - 19:31
La douleur que lui présenta le dieu du mensonge la plongea dans une profonde tristesse. En son for intérieur elle connaissait le fourbe et son penchant malheureux pour l’exagération cependant, elle ne pouvait s’empêcher de le prendre en pitié. Freyja et ses disciples avaient profité de la faiblesse passagère du dieu pour sceller son pouvoir…

-« Vous voir ainsi me peine profondément… » Entama la jeune femme avant de, lentement, défaire un linge qui recouvrait son avant-bras gauche. « Une attaque sévie actuellement contre Asgard… Je ne pourrai pas rester très longtemps. » Elle ne fournit aucune explication sur les méthodes dont elle s’était servie pour le trouver. « Je voulais vous montrer ça ».

Eydis retira complétement le linge autours de son avant-bras et dévoila une partie de son armure entièrement modifiée. Plusieurs motifs orientaux faits d’or parcouraient son gantelet, Eydis dédia un sourire à son dieu et lui dévoila son nouveau secret. Elle caressa le gantelet avec son index droit et l’or fondit au sol pour former une pomme. L’opération dura quelques minutes et Eydis se saisit de la pomme d’or d’Eris pour la présenter à son dieu.

-« En plus d’être rentrée vivante des contrées de la Discorde, j’ai apporté de quoi servir votre cause… Avec cette arme je tuerai Freyja pour vous… »

Eydis n’observait que la pomme, elle en oubliait presque son dieu, la puissance qu’elle détenait l’obnubilait complétement. Très vite elle se ressaisit et opéra un mouvement inverse pour replacer l’or dans les fentes dédiées, Loki aurait pu la lui prendre…

-« Personne ne sait que je vous sers et si je veux continuer à infiltrer le palais je me dois de rejoindre le front pour aider à repousser l’offensive. Monseigneur quels sont vos ordres ? »
avatar
MJ GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Mar - 16:31

La jeune révéla une chose qui remplit de joie, mais aussi d’incertitude le fourbe. La Discorde semblait avoir perdu son jouet préféré… à moins qu’elle n’ait choisie de l’offrir. Loki connaissait cette pomme d’or et ce qu’elle représentait. Le pouvoir qu’elle contenait était lié à la vie d’Eris et si Eydis l’avait désormais en sa possession…

- "En voilà un objet de grande valeur… Comme te l’es-tu procuré ? "

Le fourbe esquissa un rictus de satisfaction en pensant à ce qu’il pourrait faire en extrayant le pouvoir contenu dans cette pomme d’or.

- "Je suis surpris qu’Eris s’en soit séparée de la sorte, la rumeur de sa disparition serait-elle vraie ? Tu sais qu’avec ce pouvoir tu pourrais me libérer de ma prison et nous pourrions prendre le pouvoir ensemble. Rien ne pourrait nous résister, ni Freyja, ni Hèl, ni même Odin ! "

L’espoir retrouva sa place dans le cœur de Loki. Sa fille l’avait trahit mais il lui restait une carte qu’il n’aurait osé prétendre posséder. La jeune fille qui se tenait devant lui était sa plus fidèle alliée désormais.

- "Mais il est trop tôt pour me libérer. Bientôt, la chose s’imposera mais pas tout de suite. Pour l’instant, il faut que tu continues d’œuvrer dans l’ombre. Que tout le monde crois que tu es une fidèle d’Odin, aide les s’il le faut. Tentes de trouver des alliés parmi les guerriers d’Asgard, des êtres puissants recherchant le pouvoir. Et lorsque tu seras suffisamment proche de Freyja, trouves le moyen de me libérer afin qu’on lui porte le coup de grâce ! "

Le divin fourbe palpitait. Il tenait la solution à tous ses problèmes récents. Demeurer prisonniers quelques temps n’était pas bien grave, surtout qu’en retrouvant sa liberté il terrasserait tous ses ennemis.

- "Mais prends garde Eydi, je ne tolèrerais pas d’échecs. Tu n’es pas parvenu à remplir ta mission à Ubar mais je suis prêt à passer l’éponge là-dessus. La disparition de Neiya et d’Olrik ne sont que des détails fassent à ce que tu me ramène aujourd’hui. Sers-moi au mieux, et je ne manquerais pas de te récompenser de pouvoirs dont tu ne peux imaginer la puissance. "

avatar
Eris

Date d'inscription : 06/05/2010
Nombre de messages : 7280
Age : 28
Double Compte : Gareth

Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Mar - 15:53
La guerrière de Loki agrippa son avant-bras, elle voulait protéger son bien des envies démesurées de son protecteur... Pour la première fois depuis son entrée au service du Fourbe elle dévoila l’aspect le plus égoïste de sa personnalité, pourquoi offrir un tel pouvoir à son dieu ? Pourquoi le lui offrir alors qu’elle pourrait le conserver pour elle et elle seule ?

-« Quelqu’un me l’a donnée. » Délivra-t-elle comme seule et unique explication à cette possession particulière.

Eydis recula de quelques pas et observa Loki, il semblait si faible… Méfiante elle continua d’écouter ses élucubrations et il finit par lui donner son ordre de mission. Aucun droit à l’échec, la promesse d’une puissance démesurée.

-« La puissance je peux l’acquérir grâce à cette pomme… » Murmura-t-elle doucement, essayant d’être le plus inaudible possible, puis elle reprit plus haut à l’attention de son seigneur. « J’exécuterai vos ordre selon vos désirs monseigneur. Actuellement personne ne sait que je suis à vos côtés, j’infiltrerai les forces de Polaris… »

Infiltrer les forces de Polaris, se faire passer pour une guerrière fiable et loyale. Il lui faudrait les aider, parfois combattre d’anciens alliés de Loki, la vie que lui demandait son seigneur était faîte de solitude et de sacrifices. Lentement la guerrière, perplexe, s’éloigna du mur de glace pour rejoindre la surface.

[HGS désolé mais aucune inspiration là ^^]
avatar
PNJ Asgard

Date d'inscription : 03/05/2006
Nombre de messages : 175
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Jan - 17:30
Les yeux d’émeraude s’ouvrirent en brisant la pellicule de givre qui recouvrait le corps de l’être prisonnier. Un fin sourire étira ses lèvres gelées alors qu’il comprenait ce qui l’avait tiré de sa léthargie. Freyja n’était plus… Il inspira un grand coup, finissant de réchauffer son corps avec son cosmos. Et puis un rire franc et puissant franchit le barrage de ses lèvres. Sa fille avait plus d’une fois prouvée son inutilité mais cette fois-ci, elle avait réussi un exploit.

Loki n’avait aucun doute sur le fait que Hèl était celle qui avait tué l’hôte de Freyja et renvoyée son âme à Walhalla. Cette simple action lui permettait d’entrevoir les prémices d’une liberté plus que mérité. La fille de joie d’Odin l’avait enfermé parce qu’elle estimait qu’il était un danger, maintenant que la liberté lui tendait les mains il aurait tout le loisir de prouver à quel point elle était loin de la vérité.

Le Fourbe ne ressentait plus l’énergie de sa fille, ni des sbires qu’elle avait utilisé. Mais par contre, il ressentait pleinement l’énergie d’Odin. Le Divin Père de toute chose était donc de nouveau sur terre. La chose était bien plus déplaisante que la disparition de Hèl. Elle avait refusé de le libérer alors qu’elle en avait le pouvoir, elle payait aujourd’hui sa bêtise.

Maintenant, Loki était seul et il lui faudrait être plus que prudent s’il ne voulait pas qu’Odin en personne ne renforce sa prison. Pour l’heure, seul son esprit et son cosmos était libre, son corps suivrait bientôt mais la force que Freyja avait engendré pour le scellé était encore bien trop puissante pour qu’il puisse se mouvoir. Il lui faudrait donc trouver un vaisseau. Un rictus sadique étira de nouveau ses lèvres à l’idée de détruire l’âme et l’esprit d’un innocent.

Seul… Etait-il vraiment seul ? Une pensée s’imposa à son esprit lorsqu’il se rappela d’une chose qu’il avait cachée à tout le monde. D’un être qui serait la clef de son retour et de sa victoire future. D’un apprenti plus que compétent. D’un héritier qui ne se perdra pas. Oui, Loki n’était pas seul et déjà son esprit s’étirait, brisant les limites que lui imposait sa chair. Oui, il règnerait bientôt et alors… Il s’amuserait bien !
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[Event]L'Entravé