avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Mar - 18:48
Le guerrier

Un long couloir, voila qui devait amener à réfléchir non ?
Un long couloir bien éclairé, menant à un escalier au sommet duquel se trouvait trois masques de pierres, chacun représentant les précédents profanateurs venus tentaient de dérober les trésors cachaient dans ce temple. La terreur était retranscrite jusqu'à la moindre expression dans les yeux de pierre. L'ennemi était terreur.

Et devant chacun de ces portraits, une épreuve cherchant à tester la foi, la logique et la chance des intrus

Spoiler:
 
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Avr - 18:09
Question : 2 épreuves chacun ou 2 épreuves en tout ?
avatar
KeiyanGuerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha

Date d'inscription : 16/05/2011
Nombre de messages : 8604
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Avr - 18:14
Hum...
Je dirais 2 en tout mais les malus seront personnels (comprendre: chacun de vous les aura en cas d'échec)
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Avr - 11:32

Seishiro passa la porte et eu la sensation que son corps était entrainé bien loin de là où il se trouvait jusqu’alors. Il n’aurait su comment expliquer la sensation mais il savait que la porte était plus qu’un simple accès à une nouvelle pièce.

Quoi qu’il en soit, le porteur du Byakko arriva dans un long couloir lumineux d’où on pouvait voir qu’il se concluait par un grand escalier. Tout cela était étrange. Sans perdre de temps à discuter avec le Tigre Immaculé, le Japonais commença à parcourir le couloir et à gravir les degrés. Il avait à peine posé le pied sur la première marche, que Yuniko surgit à son tour de la porte. La porteuse du Kirin avait donc choisi de le suivre.

- * Un peu de compagnie ne fera pas de mal. *

- * On aurait été plus utile en prenant différentes routes…*

- * Ne soit pas comme ça. La solitude ne t’apportera rien sur le long terme. *

- * Depuis quand tu me fais la morale toi ? *

- * Depuis aujourd’hui, pourquoi ça te dérange ? *

Seishiro sourit mais ne répondit pas. Il fit un petit signe à Yuniko et continua de grimper.

Une fois arrivé au sommet de l’escalier, le Shi-Tenno découvrit trois masques de pierre. Les traits représentés faisaient froid dans le dos par la terreur qu’on pouvait y lire.

- * Ça doit représenter ce qui t’attends si tu échoue. *

- * Ca promet…*

Le garçon porta son attention sur ce qui se trouvait devant les masques, des sortes d’épreuves. Il observa chaque cartouche et déchiffra difficilement ce qui y était indiqué. Logique, courage et chance. La cohérence voudrait que Seishiro choisisse l’épreuve de courage… mais la guerre est tout sauf cohérente. Le choix du guerrier se porta donc sur l’épreuve de la chance. Trois ficelles pendantes… certainement une seule ouvrant la voie. Faisant confiance à son instinct et à sa chance, il en attrapa une et tira…

- * Advienne que pourra…*


Dernière édition par Seishiro le Lun 13 Avr - 19:03, édité 1 fois
avatar
Game MasterGame Master /Guerrier Mythique

Date d'inscription : 08/01/2006
Nombre de messages : 773
Age : 371

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Avr - 11:32
Le membre 'Seishiro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 32
Double Compte : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Avr - 18:14
J’étais heureuse de voir que le tigre n’était pas très loin dans le couloir, à peine Seigi avait fini de passer la porte qu’elle se refermait en se claquant derrière nous, avec un bruit d’éco résonnant droit devant nous. C’était digne d’un film d’horreur où un film sur les momies ! y’avais de quoi glacer le sang de n’importe quel humain, mais pas de chevalier apparemment, là où avant j’aurais fait demi-tour, j’avançais en restant sur mon cheval, on devait s’abaisser pour ne pas toucher le plafond, le couloir restait large, mais pas le plafond. Au moment de prendre les escaliers, je descendais de mon étalon, suivant le guerrier aux longs cheveux qui se trouvait devant moi.

* Restes en bas, je te dirais si ça va, car si c’est un piège, on n’aura pas moyen de faire demi tour.

Oui et surtout si c’est bon tu me le dis ! Je ne veux pas te savoir loin de moi, bien que ce n’est pas un mur qui m’arrêterait !

Je le sais, reste là !

Reste bien derrière lui d’accord ! Byakko est un être sûr, son guerrier doit être fantastique ! *


Je suivais donc Seishiro on ne pouvait plus prêt, sauf en cas de relation intime, une fois en haut trois masques se présentaient devant nous, je prévenais Seigi qu’il pouvait se s'engoufrer dans les marches, mais de se méfier de la future salle. On entendait ses sabots retentir dans les marches alors que Seishiro tirait sur une ficelle, je tenais déjà mon sabre, prête à toutes éventualités alors que le museau de mon cheval apparaissait sur mon côté droit. Rien ne se passait, il fallait peut-être attendre un deuxième choix ? Celle d’abandonner les armes ! Impossible, hors de question de perdre l’héritage de mon grand-père, la seule chose qui me restait et qui avait fait de moi une guerrière ! Je me dirigeais donc vers le premier masque, trois paires de chiffre. Rapidement je cherchais une logique, une combinaison, une addition, une soustraction, multiplication, chiffre premier, multiple, rien ne correspondait à mes idées et il fallait faire un choix, bon où mauvais tant pis, je choisissais alors un que l’on pourrait croire superstitieux : le 13 !
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Avr - 21:31
Dressé non loin derrière la porte, le Guerrier pouvait voir les pièges s'activaient devant lui, tandis qu'il appelait à lui le pouvoir de sa protection. La chance ne semblait pas sourire aux ennemis de son maitre, tandis qu'il pouvait discerner le mince filet de poison s’égouttant paresseusement à une dizaine de mettre de lui. Bien... cela signifiait donc que ses ennemis seraient affaiblis avant même de commencer la bataille.

Il ne fut pas surpris de ne pas voir apparaitre devant lui les armures de ces hommes qui envahissaient le sanctuaire sacré des seuls et véritables dieux. Le courage ne pouvait être la vertus de tels profanateurs, même s'il leur aurait put apprécier l'ironie de les voir réagir à la vue de ces armes réapparues devant eux. les enchantement mis en place étaient sans pareille aucune dans son domaine.

Finalement, la porte s'entrouvrit suffisamment pour qu'il puisse apercevoir le visage de la jeune femme dont l'intelligence surpassait le courage et la chance de son compagnon. Et Marco sourit, attendant de se repaitre de leur sang et de leurs chairs.


Le petit mot du MJ:
 
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Avr - 23:36
@PNJ1 GS a écrit:


Tirer 1 dé, si les résultats sont 2 ou 5: réussite
Sinon échec


Heu vu que j'ai fais 5, je dirais plutôt que j'ai réussi non ?
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Avr - 10:42
HRP a écrit:
Comme vu ailleurs, j’ai aussi réussi mon épreuve donc ^^


Lorsque Seishiro tira sur l’une des cordelettes, rien ne se produisit. Avait-il fait le bon choix ? Il l’ignorait mais il s’était attendu à ce que le plafond lui tombe dessus dans le cas contraire.

Le porteur du Byakko observa alors Yuniko choisir sa propre épreuve qui était celle avec la suite de chiffre gravé. Dès que son choix fut fait, une porte creusé à même la roche se révéla et commença à glisser lentement sur l’une des parois.

Seishiro porta immédiatement la main sur son sabre, prêt à tout, en se plaçant de côté par rapport à l’ouverture qui se révélait.

- Attention, nous passons à la suite.

Il sentit l’esprit du Byakko se mettre en branle et le tatouage sur son dos le picota, signe qu’il se mouvait sur son corps prêt à dévoiler sa Yoroï protectrice. Le Japonais jeta un petit regard à sa compagne avant de reporter son attention sur ce qu’il se trouvait plus loin. Une fois la porte totalement ouverte, ils purent voir qu’ils étaient effectivement attendus. Un guerrier se trouvait placé sur la suite du chemin.

Conservant la main sur le pommeau de son arme, Seishiro commença à avancer.

* Prends garde… *

* Ha bon tu crois ? T’aurais pas plus de précision non ? *

L’esprit du Byakko resta silencieux et Seishiro n’aima pas ça… Ce guerrier avait préféré leur tendre des pièges afin de les affaiblir plutôt que les combattre directement. C’était lâche et totalement à l’opposer de l’esprit d’un Nyorais. Le Japonais éprouva immédiatement du mépris pour l’individu.


avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 32
Double Compte : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Mai - 21:37
Alors que j’appuyer sur l’un des trois chiffre, mon cœur accéléré la cadence, qu’allait-il m’arriver ? Le tigre tenait toujours sa corde, attendant la suite. Rien ne se passait, pas de flèche tirait, pas de poison qui nous tombe dessus, rien. C’est Seigi qui le vit en premier, la porte devant moi s’ouvrait, je lâchais mon chiffre, reculant de deux pas, ma main sur mon sabre, prête à en découdre, mais le tigre était plus rapide, se présentant à mes côtés, puis sur le côté de la porte. Au loin, un guerrier se présentait à nous, je le voyais parfaitement, mais il ne bougeait pas ! Il nous attendait, comme s’il savait qu’on aller arriver ! Seishiro se faufila en premier, dans la même garde que la mienne. Je le suivais, suivi de Seigi.

*Yun, fait attention ne le suit pas trop prêt, des trappes pourraient s’ouvrir et vous engloutir tous les deux !

Oui, où la porte pourrait se fermer une fois Seishiro de l’autre côté, je ne veux pas le laisser seul, ce guerrier à l’air fort !

Oui, il l’est et il est aussi vicieux, le Byakko est sur ses gardes tout comme moi !

Bien alors garde les yeux ouverts !*


Je suivais mon ami de prêt, même de très prêt attentive au moindre mouvement que pourrait avoir les murs où le sol, à contre cœur, mon cheval nous suivait, les bruits de ses pas dans le couloir raisonnait fortement, mais bizarrement, ça me rassurait de le savoir derrière moi, prêt à tout lui aussi pour me défendre. Aller sort nous de ce tunnel Seishiro, avance, à deux nous allons y arriver, nous le vaincrons et je rapporterais sa tête au village pour venger tous ces morts !
avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Mai - 19:54
HJ: excuses de ma part pour l'erreur
Ceci ne se reproduira plus (ouai parce que je vous ferais plus d'épreuves au lancé de dés surtout mr Red le retour )

Le guerrier attendait patiemment, les pièges n'étaient qu'une partie du systeme de défense de ce couloir, et bientôt il lancerait bien d'autres horreurs sur les guerriers venus défier son seigneur et maitre. Bientôt.

Le guerrier ne pouvait décemment pas laisser passer de vulgaires intrus sans opposer la plus ferme, la plus fatale, la plus puissante des résistance. Sans faire en sorte de tuer ses adversaires. Des adversaires qui commençaient déjà à ralentir le pas, se montrant méfiant de l'éventualité de nouveau pièges. leur hésitation pourrait bien leur être fatale mais Marco ne pouvait pas s'engager dès maintenant. Il attendait un signal, le franchissement d'une frontière invisible qui mènerait ses ennemis à son monde. Déjà, autour de lui, le décor commençait à se brouiller sous la pression de ses pouvoirs qu'il relachait lentement dans l'atmosphère.

"Stop !" leur dit-il, levant une main vers eux

Une injonction.
Leur dernière chance de faire demi-tour
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Mai - 20:28

Yuniko suivie le Tigre Immaculée au sein de ce long couloir. Seishiro pouvait la sentir près de lui, tout aussi prête à combattre que lui.

- Second obstacle on dirait, soyons prêt !

En appuyant ses mots, le porteur du Byakko laissa son énergie se diffuser dans tout son corps. Il sentait son tatouage courir le long de sa peau parer à le revêtir.

* Je suis prêt Seishiro ! *

Un mot résonna, un seul. Ce fut les seuls paroles que prononça le guerrier qui leur faisait face. « Stop » Un mot qui pouvait dire beaucoup de chose malgré tout. Ce simple mot énoncé signifiait la volonté d’affrontement du guerrier. Ce simple mot signifiait l’avenir des trois êtres présents dans ce couloir. Seishiro se laissa totalement submerger par l’énergie du Byakko et se laissa aller. Le tatouage du tigre recouvrait désormais tout son être et dans un éclair étincellement, la Yoroï Primordiale du Byakko le recouvrit.

- C’est tout ce que tu as à dire ? La politesse élémentaire est de se présenter à ceux qui vous font fasse. Sache donc que je suis Seishiro Aoki, Shi-Tenno du Byakko au service du Seigneur Izanagi.

Ne te mets pas en travers de notre route si tu désires vivre !


Le cosmos de Seishiro s’intensifia et une aura immaculée entoura son corps protégé de son armure argentée. Il ignorait encore tout de leur adversaire mais il n’avait pas peur de l’affronter. Sa puissance ne pouvait être négligée mais leur cause était juste.

- Nous sommes venus prendre la tête de Buluc Chaptan et rien ne pourra nous en empêcher.

avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 32
Double Compte : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Mai - 11:40
Je n’y voyais rien, ne tenant derrière Seishiro, il avait une bonne carrure, assez large, pas forcément grand, mais je ne l’étais pas non plus, alors forcément, on y voit pas grand-chose derrière un homme bien carré. Je ne sentais que son cosmos, aussi méfiant que le mien, avançant prudemment, il voyait parfaitement notre ennemi, tout comme Seigi, je fermais alors les yeux pour voir à travers les siens. Nous avions une connexion étrange avec mon cheval, c’était peut-être le fait d’avoir gagné cette armure ensemble ? J’étais la seule Shi-Tenno a avoir un animal vivant à mes côtés, pour les autres, tous résidaient à l’intérieur, c’était le cas de Seishiro. D’ailleurs le tigre venait de sortir au simple mot prononcé par l’adversaire, une aura argentée se mit en place devant moi, laissant ensuite mes yeux s’ouvrir pour voir l’armure de mon ami.

Seigi n’avait pas attendu plus longtemps, activant à son tour notre protection, l’armure se mit en place sur moi, étincelante comme de la poussière d’étoile, blanche et argentée à la fois. Ma monture était protégée à son tour, les sabres présents sur ma hanche avaient pris une teinte argenté eux aussi au lieu de leur or habituel. Seishiro se présentait alors au colosse. Le tunnel se finissait et je pouvais me mettre sur le côté afin de voir nettement mon adversaire, pour lui lancer à mon tour.

Je suis la Shi-Tenno du Kirin ! Yuniko est mon nom et le dernier que tu entendras si tu ne nous laisses pas passer !

* Ca c’est une entrée qui déchire, tu as trouvé les mots justes, mais je ne suis pas sûr que ça va marcher ! Prépare-toi à combattre, il ne te laissera pas passer comme ça !

Je l’espère bien, j’ai des têtes à venger ! *


Mes mains étaient prête à parer un coup, mon corps à esquiver, je n’avais pas besoin de me soucier de Seishiro, il était un grand guerrier, rien qu’à sa prestance, on pouvait le savoir.
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mer 13 Mai - 15:10

Aucunes réponses… Celui qui venait de les stopper dans leur avancée après leur avoir fait subir des épreuves destinées à les piéger ne semblait même pas daigner leur répondre. Les deux Nyorais s’étaient présentés, certes ils avaient tous deux conclus leur phrase par des menaces mais ils étaient néanmoins en droit d’attendre la même chose de leur opposant.

* Il est mort de peur en vous entendant tu crois ?

Seishiro nota le trait d’humour dans les paroles du Byakko et se permit de sourire.

* Ca serait bien mais j’en doute. Il pense peut être qu’on ne mérite même pas de connaitre son nom.

Le porteur du Byakko tourna un peu la tête vers Yuniko. La jeune fille avait elle aussi revêtue sa Yoroï. Chose curieuse aux yeux du Shi-Tenno : l’animal qui l’accompagnait portait lui aussi une sorte d’armure. La Yoroï du Kirin était-elle double ? Il se souvenait que Byakko lui avait expliqué que les armures pouvaient s’adapter à leur porteur. Le fait que Yuniko aime les chevaux et que le Kirin avait choisi de s’incarner dans l’animal était peut-être suffisant pour cette adaptation. De toute façon, Seishiro avait pour l’instant plus important à s’occuper.

- Il ne semble pas très bavard celui-la…

Il n’avait que peu communiqué avec ses alliés depuis le début de leur mission mais il lui fallait se rappeler qu’il n’était pas seul pour lutter.

- Tu crois qu’on peut passer à côté de lui sans qu’il ne nous attaque ?

Cela pouvait être une solution. Depuis qu’il les avait stoppé à l’aide d’un mot unique, leur adversaire n’avait ni bougé, ni fait mine de les attaquer. Ils avaient donc peut être la possibilité de continuer leur route sans combat. Seishiro avait de gros doute là-dessus, mais la chose pouvait être tentée.

- Dans le cas inverse, désires-tu le combattre ou souhaites-tu que je m’en occupe ? Un combat en duo nous ralentirait, il vaut mieux que l’un de nous deux continue la route en s’économisant.


HRP a écrit:
Je continue à rp, ça fait toujours des posts ^^ et puis j'ai horreur d'être bloqué xD

J'enchainerais à un post par semaine au minimum environ. Si besoin, je me permettrait de mjiser moi même afin que la quête ne s'enfonce pas dans les tréfonds du temps ^^
avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 32
Double Compte : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Mai - 7:26
Cela faisait déjà une bonne minute que l’on attendait qu’il nous réponde, mais rien, pas un mouvement, pas un regard, rien n’avait bougé depuis qu’il avait hurlé stop ! J’essayais de regarder autour de nous, une porte se trouvait derrière lui, mais était-elle protégée par des flèches empoisonnée où par des lames tranchantes. Rien dans les murs ne laissait paraitre de telles choses, il n’y avait pas non plus de bouclier autour du soldat, alors pourquoi attendait-il !

* C’est peut-être un robot ?

Il est super humain alors ton robot !


Pas faux, mais dans ce cas il est très bon à 1,2,3, soleil, parce que bordel je ne vois rien bouger ! *


Le Byakko et son armure étincelante, aussi neuve que la mienne, plongeait ses yeux bleus magnifique dans les miens, pour en venir à la même conclusion, il ne bougeait pas. Il donnait alors une solution qui était peut-être celle attendu par le gardien, un pas de plus.

Je pense qu’on peut essayer, on n’va pas rester là indéfiniment, essaye de passer, s’il bouge pour t’attaquer, alors je le stopperais.

Je me glissais alors derrière lui, pour qu’il avance sous ma protection.

* Pas très gentleman le type !

Seigi !

Bin quoi, il devrait te protéger, c’est lui l’homme !

Et nous sommes des chevaliers du même rang ! Surveille le soldat plutôt que de faire des remarques aussi bête ! *


De nouveau ce bleu glacé atterri dans mon bleu azur, il avait un regard impressionnant, qui faillit me faire oublié sa question.

Je combattrais, n’est pas de doute la-dessus, même s’il bouge, cours et sort de là, je m’occuperais de lui !

* Il a jamais dut combattre non plus celui-là ! Aussi vierge que toi ! Bon courage Byakko !

Ca tombe, on passera nous aussi !


Comme lui j’ai un gros doute, dès qu’il foutra un pied de plus vers la direction de la sortie, il se passera forcément quelque chose.*


Je me préparais à riposter, lui faisant signe de la tête pour qu’il avance.

Bonne chance Seishiro, on se retrouve plus tard !


HRP:
 
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Mai - 20:53

Yuniko était courageuse et elle semblait comprendre la nécessité que l’un d’entre eux continu à avancer sans attendre. La porteuse du Kirin était prête à combattre pour permettre à Seishiro de continuer son chemin. Le Japonais n’aimait pas devoir la laisser en arrière mais c’était le plus logique à faire.

- J’ai confiance en toi Yuniko, je suis certain que tu parviendras à le vaincre si tu dois combattre. Si jamais il ne fait toujours aucun geste une fois que je suis passé, laisses le ici et rejoins moi immédiatement.

Une fois ses paroles prononcées, Seishiro se mit à courir droit ver le guerrier, le couloir n’offrait pas de possibilité de passer loin de l’obstacle. La course était rapide mais réfléchit, le Byakko s’attendait à une entourloupe de la part du soldat de Buluc. Sa course le mena au plus près de l’éventuel adversaire et Seishiro le dépassa en le frôlant sans que celui n’esquisse le moindre mouvement.

* Méfie toi !

Seishiro sentit le cosmos enfler au moment ou le Byakko prononça ces mots. La vague d’énergie arriva suffisamment vite pour que le Shi-Tenno ne puisse pas l’éviter. Seishiro croisa les bras devant lui et encaissa la charge qui le projeta au fond du couloir.

– Je n’ai que faire des déchets, Yael s’occupera de toi !

Le guerrier prononçait de nouveau des mots et il reporta son regard sur Yuniko.

– Tu as eu le courage de rester pour m’affronter. Je suis Marco de Mixcoatl et ce couloir sera ta tombe !


HRP a écrit:
Comme dis auparavant, vu le rythme du mj je prends le relais.
Je posterais les messages de mj avec le pnj Nyorais, là ce n’est qu’une intro. Seishiro continue sa route (enfin s’il est vivant ^^ ) et Marco affrontera Yuniko.
Je te laisses choisir si tu désires un rp stat ou full rp (tu peux aussi le faire aux dés ^^) pour le combat stat, il faudra me laisser le temps de créer un kit pour le perso.

avatar
Yuniko

Date d'inscription : 05/05/2009
Nombre de messages : 503
Age : 32
Double Compte : Ex-Freyja

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Juin - 16:47
HRP : Je vais essayer un premier combat en full rp

Seishiro s'avançait lentement, pour sûr, s'il venait à passer sans ennui, je le rejoindrai au plus vite ! Je ne voulais pas trop me séparer de lui, j'étais novice, je ne doutais pas, mais le combat serait très dur, ce guerrier était une montagne et moi j'étais la fourmi qui tentait de la franchir ! Tout se passa très vite, à peine un pied qui passa cette ligne imaginaire que le guerrier se mit à bouger.

ATTENTION !!!

Seigi l'avait prédit, le bras de l'homme balaya Seishiro en un coup, ce dernier ce tenant sur ses gardes, prit le choc dans la poitrine qu'il avait réussie à protéger de ses bras ! il avait passé, cet envoi de l'autre côté l'avait fait arriver dans le couloir désiré. Je lançais alors de l'énergie, pour faire tomber les pierres et boucher l'entrée, imposant alors au guerrier de m'affronter seul. Seishiro était hors d'atteinte et je l'entendais hurler mon prénom de l'autre côté.

YUNIKO!!!!!!!


CONTINU !! JE CROIS EN NOUS SEISHIRO !

Je n'ai que faire des déchets, Yael s'occupera de toi !

Il parlait à travers les rochers, puis se tourna enfin vers moi pour me dire autre chose que Stop !

Tu as eu le courage de rester pour m'affronter. Je suis Marco de Mixcoatl et ce couloir sera ta tombe !


Son armure avait prise de la couleur, un rouge éclatant, aussi rouge que le sang et il venait enfin de se présenter. Ce guerrier devait être un dieu de la protection, de la défense, son bouclier était énorme ! Un masque blanc sur le visage, les yeux toujours clôts, il ne m'avait pas regardé une seule fois, tous son corps était face à moi, mais pas ses yeux, ça me perturber. J'aimais voir les yeux de mon ennemi !

* Super ! On se tape le Molosse du groupe, la dernière fois c'était la tortue qui l'avait eu, vraiment, chance quand tu nous tiens ! Bon Aller Yuniko, l'espace est confiné, mais on va y arriver !

Oui, mais ça sera loin d'être facile *


Je tenais fermement mon Nagamaki, cette épée était la seule chose avec laquelle se savait me battre, depuis l'âge de six ans, mon père m'avait apprit à me battre comme un ninja, la concentration était requise, je la possédais, il me fallait vider mon esprit, ne penser qu'à mon ennemi, il n'y avait que moi et lui ici et mon but était de le faire disparaitre pour finir seule. Quand je disais seule, cela signifiait Seigi et moi, mon cheval était la prolongation de mon armure, nous n'étions qu'un. De nouveau il restait de marbre, alors il me fallait attaquer. Je ne pouvais rester ainsi indéfiniment !

Je partais furieuse, hurlant un cri de départ, puis l'épée en avant, je tentais de lui assigner un cou, mon sabre entra en contact directement avec le bouclier de Marco, le bruit du choc se fit entendre autour de nous, j'avais de la force et lui aussi, le petit choc fit tomber au sol de nombreuses petites pierres, j'enchaînais ! Un retournement complet pour me trouver sur son côté et attaquer de nouveau avec mon sabre, cette fois son bras se mit à mon encontre, ce qui était logique, c'était le bras sans bouclier, sans « défense » mais protégé par une armure. Il répondait enfin, levant ce même bras, pour me donner un coup au ventre, que je pris en rechignant, me voyant projeter sur le mur par sa force, j'utilisais l'élément du vent pour amortir ma chute. Il fallait être réactif très réactif, les dégâts furent minimisé, mais le coup aux abdos faisait extrêmement mal et alors que je me relevais du sol, Seigi prenait ma défense en fonçant à son tour sur mon adversaire. C'était le moment il ne me regardait pas, j'utilisais un de mes pouvoirs, Reno, le vent m'entourait plus fort que tout à l'heure et les centaines de petits cailloux de la pièce se mit en lévitation devant moi.

* Tiens-toi prêt !

T'en fais pas, je le tien à distance !*


Alors que mon étalon se cabrer enchaînant les coup de sabots et les morsures, je fis voler vers Marco toutes ces pierres, à une vitesse de plus de cent trente kilomètres heure.

*Seigi, bouge !*

Il fit un demi-tour, envoyant valser l'adversaire, il recula cependant à peine d'une vingtaine de centimètres, mais assez pour lui lancer mon attaque et protéger mon cheval.

- Porte 3 ( Sei' et Yuniko )