avatar
IngmarSeigneur Noir de Forseti
Seigneur Noir de Forseti

Date d'inscription : 03/04/2015
Nombre de messages : 76
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Avr - 16:50
Death Queen Island, beaucoup d'écrit dans la grande bibliothèque d'Asgard, faisait passé cette île pour un lieu de non droit. Un lieu ou seul des guerriers renégats vivaient.

C'est donc tout naturellement, qu'Ingmar prit la route vers cette île volcanique. Une rune noir l'attendait-elle? Aucunes idées. Pour l'instant tout ce qu'il savait, c'était qu'il n'était plus le bien venu sur le territoire du dieu Borgne.

Pour quitter Asgard, il n'eut d'autres choix que la marche, il n'aurait pas été juste que ses parents soient accablés par ses décisions.

Il mit plusieurs jours avant d'atteindre une ville en dehors du territoire d'Odin. De la, il dû se débrouiller pour atteindre Stockholm, il avait bien sur des économies mais pas suffisamment, au mieux il pourrait s'offrir le vol vers le Japon.

Il lui fallu encore une fois plusieurs jours, pour atteindre la capitale Suédoise. Pour ce faire, il dû faire du stop et prendre différents bus. Quitter Asgard était bien plus compliqué qu'il ne l'aurait pensé.

Mais au fil de son périple, il se rendit compte que les contrées glacées étaient éloignées de toutes les formes de civilisations. Dans la capitale, les gens se baladait avec des objets qui seraient passés pour magique a Magnir... Oh bien sur Freyja tentait pour l'instant de modernisé les Ases... Mais la technologie n'était pas la bienvenue dans les anciennes familles comme la sienne.

Prendre l'avion, fut une bien plus grande épreuve pour lui, que ce qu'il aurait pu croire. Confiant en sa force, il avait du mal à remettre sa vie entre les mains d'un homme qu'il n'avait jamais vu. Aussi angoissa t'il tout le long du voyage vers Tokyo.

Une fois dans la capital japonaise, Ingmar commença son enquête. Il ne savait pas exactement ou se trouvait l'ile de la reine morte mais il savait que l'Heaven Inc. avait un lien avec les protecteurs de l'île.

Aussi décida t'il d'y aller au culot, après tout il n'avait guère d'autres choix. il arriva à la réception et attendit d'être plus ou moins seul avant de s'adresser au réceptionniste.

Il se concentra un instant, pour laissé passé une infime partie de son cosmos et posa la main sur le bureau.

" Je suis Ingmar Olafson, je souhaiterais rencontrer un responsable."

HRP/ Si une âme charitable à du temps à accorder à Ingmar ^^. Vu qu'il n'a pas la science infuse, il ne trouvera jamais l'île sinon...
avatar
IngmarSeigneur Noir de Forseti
Seigneur Noir de Forseti

Date d'inscription : 03/04/2015
Nombre de messages : 76
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Avr - 23:00
L'homme de la réception vu un peu surpris par la demande du jeune homme et ne pu bien évidemment répondre favorablement à celle-ci.

"Je m'excuse, monsieur Olafson mais cela nécessite un rendez-vous."

Evidemment, Ingmar n'y avait pas pensé. A Magnir, il n'était jamais question de rendez-vous, à Asgard vous souhaitez rencontré quelqu'un il suffit d'aller frapper à sa porte. Dans le monde extérieur c'était différent, il aurait dû sans douter.

"Bien et ou puis-je prendre rendez-vous? J'aimerais m'entretenir avec quelqu'un le plus rapidement possible".

Le standardiste acquiesça d'un signe de tête.

"Un instant s'il vous plait."

L'homme piannota sur son clavier pendant quelques secondes. Alors qu'il allait donner un rendez-vous à Ingmar, une fenêtre s'ouvrit sur son écran. Bien qu'Ingmar ne put voir le message qu'elle contenait, il remarqua un changement dans l'attitude de son vis à vis. 

"Bien, je n'ai plus de rendez-vous au siège par contre, nous avons une filliale actuellement inspectée par un haut responsable. Si vous le désirez, un navire peut vous y conduire."

Ingmar obtenant ce qu'il voulait, oublia le changement de comportement de son interlocuteur, et pris les renseignement sur le navire en question, son nom et son quai d'ancrage.

Remerciant le réceptionniste, il quitta le siège social de la Heaven Inc pour rejoindre son taxi...

Une fois arrivé au port, il lui fallu plusieurs dizaine de minute pour trouver le bon navire, puis encore quelques unes pour trouver le responsable de celui-ci. Les papiers que lui avait été remis suffirent au capitaine et il ne posa aucune question.

Quelques heures plus tard le bateau appareilla, Ingmar ne savait toujours pas ou il se dirigeait. Aucun des membres d'équipages ne semblait vouloir lui indiqué leur destination, comme si tout cela était secret.

Combien de temps dura la voyage? Il perdit le fil tout ce qu'il savait c'était qu'il était arrivé sur une petite île, y avait-il réellement un filiale de la multinational ici?

Il lui faudrait mener son enquête.
avatar
Médusa

Date d'inscription : 11/09/2007
Nombre de messages : 7744
Age : 35
Double Compte : Yéléna

Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Avr - 13:09
Cela ne faisait que quelques mois que la Prêtresse du Nihil était de retour en ces terres sombres de Dead Queen Island. La vie reprenait doucement son court et son emploi du temps se partageait entre les derniers sacrements à prodiguer aux mourants et à l'éducation des jeunes de l'île. Donner sa chance à la jeunesse d'un coté, apporté le repos éternel d'un autre. L'Alpha et l'Oméga de toute vie était à son planning. Médusa n'était plus la combattante qu'elle fut par le passé, bien qu'elle en avait la volonté, ses pouvoirs s'étaient affaiblis avec le temps. Ce n'était plus elle qui allait en première ligne mais elle était toujours de bon conseil, la sagesse de l'ancienneté sûrement.
Bipbip...
Assise à son bureau, la gorgone remplissait diverses paperasses. Il y avait un peu de tout, tel que des commandes de ravitaillements pour des mercenaires en opération en dehors de l'île ou une demande écrite d'un chevalier d'Athéna pour rejoindre le rang des Blacks Saints, ce qui n'était pas rare mais il était peu commun de le faire par écrit.
Bipbip...

Le téléphone sonnait depuis quelques minutes avec insistance. Elle n'aimait pas répondre pendant qu'elle faisait de l'administratif de peur de se mélanger les pinceaux comme le dit si bien le proverbe. Cependant l'acharnement de cette sonnerie devait cacher quelque chose d'un minimum important. Alors elle se décida à décrocher.
Oui ?... Ça va oui, et toi ? … Ok... A bientôt !

La discutions dura quelques minutes et quand Médusa reposa le combiné, elle ricana un instant.
Sacrée Takeya. Il trouve le temps de téléphoner en plein combat et le tout de la manière la plus décontracté possible. Le temps ne l'a pas usé comme moi. La fougue du Lion contre la malédiction de la Méduse sûrement... Enfin bon, il m’envoie un nouveau, allons voir cela.

Le sombre Lion qui dirigeait la Heaven Corps avait, il y a quelques jours orienté une éventuelle future recrue en direction de l'île. Il ne prévenait Médusa que aujourd'hui mais cela coïncidait avec l'heure d'arrivé du navire au port. La prêtresse sorti de son bureau au temple du Nihil et déployant son cosmos, elle se dématérialisa. La vague d'énergie comme portée par le vent se dirigeât vers le port où elle reprit sa forme humaine. Marchant à travers la foule, personne ne faisait trop attention à elle, les pécheurs avaient l'habitude de la voir dans le coin mais quelques-uns lui faisaient des signes de tête amicaux. Cependant personne ne prêtait attention à son armure mêlant sang et métal d'un noir profond rehaussé de reflets à la couleur sanguine. La longue cape noir flottait dans son dos tandis que ses cheveux de feux semblaient danser sur l'étoffe.
Cela doit être ce navire.

Devant elle un gros cargo était en train de s’arrimer au ponton principal. C'était un porte conteneur de bel taille qui faisait régulièrement la traversé entre le Japon et ici et qui apportait des vivres et des armes en tout genre. Il y avait même parfois des chose un peu incongrue comme de la chaire à canon...
Et bien voyons voir qui va descendre de là...

Médusa se plaçait devant la passerelle réservée aux passagers. Si une recrue était dans le navire, il serait obligé de passé devant la Prêtresse du Nihil qui, en tenue d’apparat devrait sans problème attiré son attention.
Tien ?

Médusa croisa les bras et porta son regard sur sa gauche. Elle aperçu un homme vêtu d'une longue cape noir au loin appuyé contre un mur. Avec un tel accoutrement, difficile de dire si il y avait une armure sous le tissu mais une chose était sur, il y avait un léger cosmos, un cosmos qui n'était pas du coin...
Cela sent le poisson... Et cela ne vient pas des chalutiers... Pensa Médusa avant de faire un signe du bras à l'inconnu contre le mur.
Hé vous la bas, venez donc par là s'il vous plaît.

Était ce le nouveau venu qui était descendu du navire avant d’accosté ou était ce un problème en devenir ? Médusa ne le savait pas encore. Elle se contenta de faire souffler le vent légèrement autour d'elle afin que sa cape se soulève un instant, laissant apparaître, fixer dans son dos une lourde hallebarde au double tranchant parfaitement aiguisé avant que celle ci ne disparaisse à nouveau sous la cape sombre... Juste un avertissement, au cas ou...



Hrp = J'invite Malkoda à posé ici, ainsi nous seront tout les trois au même endroit, cela sera plus simple. Libre à vous de posté dans l'ordre que vous voulez ^^
avatar
IngmarSeigneur Noir de Forseti
Seigneur Noir de Forseti

Date d'inscription : 03/04/2015
Nombre de messages : 76
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Avr - 20:26
Quelques jours avaient été nécessaire pour faire la traversée à bord de ce porte-conteneur. Durant le  voyage le jeune homme avait tenté d'en apprendre plus sur la destination mais personne n'avait daigné lui répondre. Aussi en profita t'il pour faire le point sur sa situation.

Toute sa vie avait été consacrée à l'étude d'Asgard, ses divinités, ses préceptes, ses aspirations, tout en lui était fait de tel sorte qu'il aurait dû devenir un protecteur du Grand nord... Et pourtant, alors qu'il avait réussi à trouver une armure il ne serait jamais guerrier divin. Tout au plus avait-il appris qu'il était la réincarnation d'un ancien Dieu Nordique... Forseti. Dans l'ensemble cela lui faisait une belle jambe, il savait qu'il était le réceptacle d'un Dieu, mais un Dieu qui ne pouvait aspirer à autre chose qu'à une réincarnation en un simple homme... 

S'il voulait un jour égaler en puissance l'un des maîtres du panthéon Grec, il faudrait qu'il s’entraîne encore et encore. Ingmar sourit, en fin de compte, c'était sans doute plus juste comme ça.

La justice, trouverait-il ce qu'il cherchait ici? Étais-ce lieu décrit-il dans les bouquins qui abritaient les Chevaliers noirs? Il n'en avait aucunes idées. Vue d'ici ce port ressemblait à ceux qu'il avait pu traverser depuis son départ d'Asgard.

Après plus d'une heure de manœuvre, le porte conteneur fut amarré et les passagers furent invités à descendre. Il s'attendait à trouver quelqu'un avec une pancarte pour l'accueillir, mais rien...

Alors comme dans le building, il s'entoura d'un léger voile de cosmos Nacré. De cette façon, si un  Black Knight était dans les parages il serait vite repéré. Et c'est ainsi qu'une fois sur le quai, il entama une marche vers la ville.

HRP/ Ingmar, n'est même pas certain d'être sur DQI alors ^^
avatar
Médusa

Date d'inscription : 11/09/2007
Nombre de messages : 7744
Age : 35
Double Compte : Yéléna

Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Avr - 17:25
Médusa observait toujours l'inconnu contre le mur mais celui ci ne semblait pas réagir. Était il sourd ou bien n'avait il même pas fait attention à la prêtresse du Nihil ? Elle n'en savait rien mais son attention se reporta rapidement sur la passerelle du cargo. Un cosmos était apparu, descendants en même temps que les passagers.

Nous y voila...

Le regard perçant de la méduse scrutait un à un ceux qui descendaient à la recherche de ce cosmos avant que l'un d'eux ne sorte du lot, un grand gaillard à la barbe blonde. Celui là n'était clairement pas du coin, peut être un nordique pensa elle.

Vous là... Arrêtez vous...

La femme en armure avait parler en direction de l'homme. D'autre autour de lui s'étaient retournés en entendant la voix de la Gorgone. Les habitants et les pécheurs du coin étaient respectueux envers elle mais voyaient toujours d'un mauvais œil qu'elle leur adresse la parole. Après tout, ne dit on pas de la prêtresse du Nihil qu'elle est cannibale...

Je vous souhaite la bienvenue sur la majestueuse, la sublime et la non moins mortelle Dead Queen Island.

Elle fit signe de sa main gauche à l'homme dons émanait le cosmos de venir à elle. Il devrait facilement comprendre le message car après tout, Médusa était la seul personne en armure noire sur le port. Et au vu du fait que les pécheurs s'écartaient, l'homme comprendrait vite qu'il n'avait pas à faire à un troufion de base.

On m'a dit dit qu'une recrue potentielle vient du Japon via ce navire. Ne serait ce pas vous par hasard ?

Bien qu'elle ne se présenta pas volontairement, elle affichait un léger sourire amicale histoire de pas lui faire peur trop tôt. Si il était bien un futur chevalier noir, il aurait rapidement vent des horreurs qu'on prête à la Gorgone...




Hrp = En attendant Malakoda, on peut faire des petits rp pour discuter ^^
avatar
IngmarSeigneur Noir de Forseti
Seigneur Noir de Forseti

Date d'inscription : 03/04/2015
Nombre de messages : 76
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Avr - 19:45
A peine eut-il le temps de mettre pied à terre qu'une femme vêtue d'une armoire noir lui ordonna de s'arrêter. 

Même, s'il n'était pas devenu un guerrier divin, il restait en lui cette fierté toute nordique... Personne pas même une femme, fusse t'elle en armure ne lui manquerait de respect.

Alors qu'il ne savait pas qui s'adressait à lui, il remarqua au comportement général que cette femme avait sur cette île une certaine réputation, voir même un certain pouvoir.

Il se dirigea donc, vers la femme qui l’accueilli, d'une façon bien plus amicale. Elle enchaina en lui demandant s'il été la recrue qu'elle attendait.

Est-elle une autorité des Black Knight? Elle ne s'était même pas présentée.
D'un ton aussi froid que les contrées qu'il avait quittée, il répondit.

"Puis-je savoir à qui ais-je l'honneur?"

Consciemment ou non, son cosmos suivit son ton et s'intensifia légèrement, rien de provoquant certes mais suffisamment pour signifier son mécontentement après cette façon de l'interpellé.

"De quoi pensez-vous que je sois une recrue? Je viens effectivement du Japon mais j'ai rendez-vous avec un ou une responsable de la Heaven Inc.


D'ailleurs savez-vous ou se trouve leur bureau?"

Ingmar se doutait, bien sur, que cette femme devait être autre chose qu'une Dockeuse. Mais dans le doute, autant faire l'idiot, c'est toujours de cette manière que l'on obtient le plus d'info.
avatar
Médusa

Date d'inscription : 11/09/2007
Nombre de messages : 7744
Age : 35
Double Compte : Yéléna

Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Avr - 23:50
"Droit au but" pensa Medusa quand l'homme parla de la Heaven Inc tout en augmentant encore son cosmos sûrement pour essayer de se donner de l'importance. Pourtant cela ne suffisait pas pour impressionner la prêtresse du Nihil qui, si elle l'avait voulu aurait pu faire trembler toute l'île de par la puissance de son cosmos. Cependant elle n'en fit rien car cela n'aurait qu'apporté qu'un vent de panique sur l'île comme quand le volcan entre dans ses colères les plus furieuses.

Mon nom est Médusa, Prêtresse du Nihil et accessoirement gestionnaire et administratrice de ce merveilleux paradis perdu au milieu de l'océan...

C'était une présentation un peu pompeuse mais finalement cela voulait juste dire qu'elle était une gratte papier, une simple fonctionnaire. Mais une fonctionnaire capable d'ouvrir une montagne en deux de ses poings.

En quoi je pense que vous êtes une recrue ? Et bien c'est simple, l'agence de Tokyo ma prévenu de la venue d'une potentielle recrue qu'ils ont invité à prendre ce cargo pour arrivé ici. Et vous êtes le seul à correspondre à cette description.

De sa main droite, elle montra au nouveau venu les gens qui descendaient du navire.

Regardez, ils semblent tous savoir quoi faire en descendant. C'est tout simplement qu'ils ont l'habitude de venir sur cette île, que cela soit pour le travail ou tout simplement car c'est ici qu'ils vivent. Alors que vous, vous ne semblez pas savoir où vous allez et le fait de déployer son cosmos ainsi tel un phare sur la côte guidant les navires est un signe que vous cherchez à attirer l'attention.

Il n'y avait que de la logique la dedans mais ça semblait évidant. Médusa n'avait pas indiqué que c'était le dirigeant même de la Heaven Inc qui l'avait prévenu car ce petit nouveau aurait peut être prit la grosse tête en entendant que le PDG lui même avait donné l'ordre de donné sa chance à ce barbu. En tout cas, si Takeya Oni avait appelé lui même, c'est sûrement qu'il avait flairé du potentiel en celui là et même si il ne l'avait pas rencontrer en personne. Le Lion Noir à du nez pour ce genre de chose.

Les bureaux de la Heaven Inc ? Ici il n'y en a pas vraiment...

Il y avait bien-sur le temple du Nihil et la Soul Forteress mais il fallait être autorisé par l’ordre pour avoir le droit d'y entré ce qui n'était pas le cas de notre homme pour le moment.

Car toute l'île est sous la juridiction de la Heaven Inc et je pense que vous savez pourquoi.

Un petit sourire en coin apparu sur le visage de la Gorgone.

Il n'y a pas de hasard, quand on arrive ici, c'est qu'on a une bonne raison et la Heaven Inc n'est qu'un moyen d'arriver à ses fins. Je suis sur que ce n'est pas vraiment la Heaven Inc que vous cherchez n'est ce pas ?

Si il avait fait un si long voyage comme beaucoup, c'était pour une armure, pour avoir une armure qu'ailleurs on lui avait refusé pour une raison ou une autre.

Mais avant de continuer, dites m'en plus sur vous. Qui êtes vous ? D'où venez vous ? Et qu'elle est votre histoire ? J'ai besoin de tout savoir pour monter votre dossier et vous orientez au mieux. On verra ensuite si on va à mon bureau ou pas...

Si Takeya ne s'était pas trompé et que Médusa s'avérait convaincu, il y aurait peut être une armure pour cet homme mais il faudra d'abord qu'il fasse ses preuves.
avatar
MalakodaGénéral de Lyumnades
Général de Lyumnades

Date d'inscription : 27/11/2011
Nombre de messages : 345
Age : 40
Double Compte : DC Minos

Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Avr - 13:06
Le démon des eaux enveloppé dans sa cape de nuit observait autour de lui, accoudé nonchalamment a un mur; constatant que la population était des plus mince sur ces terres, il ne voyait que des visages mornes ou inquiétants et en venait a se dire qu'après tout les enfers lui semblait un peu plus plaisant a certains égards que céans.
Soudain une voix le tira de son observation sociologique: on le sommait du haut de quelques bâtisse. Malakoda eut un sourire en coin a l'écoute de ses propos d'injonction: le genre qu'un démon n'apprécie guère, mais quoi? le démon des eaux était ici en ambassadeur, il fallait prendre sur soi, ravaler son orgueil et obtempérer au mieux.
Aussi le marinas claqua des doigts et il ne resta de sa présence dans la rue qu'un épais brouillard glacé : personne ne l'avait vu disparaitre ainsi et de toutes façons le général de l'arctique se moquait d’être vu .
Dans la seconde le démon des eaux apparut au lieu source d'ou provenait les injonctions de venir : il s'agissait d'un bureau, archétype du lieu administratif par excellence, empli de papiers de crayons, de dossiers....mais au delà du décor il y avait là deux personnages au milieu desquels Malakoda venait d'apparaitre dans un éclat de givre glacé. Le démon des eaux ne prit guère le temps de les considérer, et, ôtant la capuche de sa cape pour découvrir son visage non recouvert de ses écailles; il fit face a la voix féminine qui s'était adressée a lui de cette façon si.... sommaire. époussetant ses manches de manière un peu théâtrale comme a son habitude le général des océans lança:

Madame; vous m'avez appelé?

Puis quittant soudainement son attitude débonnaire pour un ton plus grave

J'en suis bien aise

Son regard était devenu celui du chasseur d'ame au moment ou il se retourna pour saluer brièvement l'autre personne présent dans la pièce avant de reprendre vers la jeune femme

Je suis ambassadeur de l'empire des mers, le seigneur Poséidon m'a sollicité pour rendre une visite aux seigneurs noirs et je devine que je m'adresse a l'un d'entre eux

Dit il en plongeant son regard glacé dans le cosmos de son interlocutrice

Mais je ne veux pas être mal élevé: je vous en prie présentez vous vous même et dites si je dois m'entretenir avec vous dans ces communs administratifs ou si une audience me sera accordée en d'autre lieu avec quelques autres de vos amis?

Malakoda en parlant ne quittait pas des yeux ni l'un ni l'autre des personnages de cette scène et attendit ainsi une réponse a sa requete.
avatar
IngmarSeigneur Noir de Forseti
Seigneur Noir de Forseti

Date d'inscription : 03/04/2015
Nombre de messages : 76
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Avr - 19:31
Comme il s'en doutait, la femme était loin d'être un être humain lambda. A vrai dire elle était peut-être la personne qu'il venait rencontrer.

Ses soupçons furent vite dissipé, elle lui prouva pas A+B, qu'il était la personne qu'elle attendait. Comme elle le disait chaque personne descendue avec lui n'avait pas attendu plus d'une minute pour se mettre au travail.

Puis elle évoqua son utilisation du cosmos, il avait donc réussi à attirer l'attention grâce à son cosmos. Il pouvait donc conclure que cette femme était plus que la bureaucrate qu'elle prétendait être.

D'ailleurs, elle ne voulait plus se contenter des banals présentations, elle voulait en savoir plus sur Ingmar.

"Qui je suis? D'où je viens? 


Je peux vous dire qui j'étais il y a de cela un mois... Désormais je ne sais plus. Mon nom est Ingmar fils d'Olaf ou Olafson. Il y a encore quelques mois je me destinait ou plutôt mon père me destinait a devenir un guerrier Divin d'Odin. vous l'aurez donc compris je viens d'un village d'Asgard, la patrie du dieu borgne.


Il y a quelques semaines, j'ai commencer l’épreuve ultime pour devenir un Guerrier Divin, malgré mais doute sur le bien fondé de l'existence des dieux.Je me suis retiré dans une vallée encaissée, je me suis trouvé une petite caverne et me suis employé à développer mon cosmo.


Lorsque j'ai réussi à atteindre l'éveil, une paroi derrière moi s'est brisée, révélant la Rune de la sagesse, une armure forgée par les nains... ou plutôt dans le cas présent une armure retravaillée par un maître forgeron.


C'est a cette occasion que j'ai rencontré un ancien Dieu... Forseti, dieu de la justice en Asgard, qui perdit son pouvoir et ses prérogatives par décision d'Odin. 


Moi qui émétait déjà des doutes sur la justice selon les dieu ou plutôt sur la loi du plus fort. J'ai compris que mes doutes étaient fondés et qu'il ne fallait pas comptait sur un dieu qui qu'il fusse pour rendre une justice équitable."

Ingmar fit une courte pause puis reprit.

"  Forseti m'annonça que j'étais sa première réincarnation sur terre depuis sa destitution mais son avenir en tant que dieu dépendrait de moi... Si je parviens à la puissance d'un dieu, Forseti reprendre sa place dans le panthéon Asgardien. 


Si j'échoue à rendre justice, je serais sa première mais surtout sa dernière réincarnation...Puis le juste disparu me laissant seul face à sa Kamui retravaillée devenue la rune d'Alviss...


Mais après les révélations du dieu de la justice, je me suis détourné d'Odin et de tous les autres dieux et j'ai quitté Asgard. 


Dans mes lectures j'ai lu qu'un ordre d'hommes et de femmes luttait pour rendre ce monde plus juste et depuis je recherche cet ordre.


Mes recherches m'ont menées à la Heaven Inc... La suite vous la connaissez..."

Alors qu'il terminait son récit, un homme se présenta comme l'un des sujets de Poséidon, le dieu des Océans. L'homme le regarda droit dans les yeux, cherchant à impressionner l'assistance surement.

Ingmar, en Asgardien pur souche lui rendit son regard et s'adressa à lui.

"Tu te dis Ambassadeur homme, mais tu ne prends même pas la peine de te présenté, ton dieu n'a peut-être pas fait le meilleur des choix en t'envoyant ici..."

Non, non Ingmar ne cherchait pas des noises a cet homme, mais il ne pouvait pas le laisser penser qu'un simple regard pouvait l'impressionner, il en faudrait bien plus que ça pour réussir.
avatar
Médusa

Date d'inscription : 11/09/2007
Nombre de messages : 7744
Age : 35
Double Compte : Yéléna

Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Avr - 21:06
Ainsi il se nomme Ingmar et est d'origine d'Asgard pensa Médusa. Ce genre d'information était intéressante car chez les Blacks Saints les asgardiens sont rares, sûrement à cause du climat trop chaud de l’île... Elle écoutait attentivement mais ne laissa rien transparaître de son étonnement quand Olafson, du nom de son père se prétendit la réincarnation d'un dieu nordique, un certain Forseti... L'homme continua son récit, ce qui laissait tout de même la Gorgone dubitative. Tout cela était fort intéressant et avoir la réincarnation d'un dieu dans l'Ordre Noir serait plus que bénéfique...

Et cette Kamui retravaillé en Rune d'Alviss, vous l'avez laissé la bas ?

Médusa ne voyait aucune Cloth à porté de Ingmar donc il était probable qu'il ne l'avait pas ramené et qu'il a besoin d'une protection en attendant de se montrer digne de Forseti et de son armure divine.

Si c'est le cas, j'aurai peut être la possibilité de trouver quelque chose en remplacement. Rien du même niveau malheureusement mais cela sera toujours mieux que rien... En tout cas votre histoire est intéressante et votre parcourt tout autant. Si cela est vrai et que vous faites vos preuves l'Ordre aura peut être besoin de vous.

Médusa croisa les mains derrière son dos, les dissimulant sous sa cape sombre à porté du manche de la lourde hallebarde repliée sur elle même accroché à la plaque dorsale de son armure.

Notre lutte pour un monde plus juste à toujours besoin de personne comme vous.

Dit elle avec le sourire même si elle savait que parmi les Black Knight, beaucoup ne partageaient pas la vision d'un monde meilleur. Certain vivent juste pour la guerre et le sang... C'est à ce moment que l'homme au loin qui plus tôt avait attiré l'attention de Médusa fit son apparition à coté d'eux comme par magie. A vrai dire Médusa avait senti la fluctuation de cosmos et c'est pour cela que ses mains s'étaient naturellement rapprochées de son arme par pur précaution.

Un ambassadeur de Poséidon ? Et bien voila une chose forte intéressante mon ami. Le dieu des océan n'a envoyé personne depuis longtemps. Sachez que vous êtes le bienvenue.


"Pour le moment" pensa Médusa. En effet Poséidon à mainte fois revendiqué l'île de la Reine Morte et c'était peut la raison de la venu de cet ambassadeur.

Et oui, je suis bien l'un d'entre eux. Mon nom est Médusa, Prêtresse du Nihil et plus haute responsable présente en ce jour.

A vrai dire aujourd'hui, il n'y avait qu'elle sur l'île qui avait le rang assez élevé dans la hiérarchie noir pour prétendre à parler politique. Tout les autres Dames et Seigneurs Noirs étaient partis gaiement pour mener à bien les affaires de l'Ordre.

Comme mon ami ici présent vous la proposé, ayez l'amabilité de vous présenter et de préciser les raisons de votre venu. J'aviserai ensuite où nous iront discuter de tout cela ou si l'endroit présent convient.

Ingmar avait invectivé l'émissaire de Poséidon et cela plaisait à la Prêtresse. Il ne se laissait pas impressionner par la situation et c'était déjà un bon point. Cependant Médusa attendait de voir comment allait répondre l'ambassadeur à l'homme du nord, cela pourrait en dire long sur ce Marinas et ses réelles intentions.

Je vous écoute...

Ne sentant pour le moment aucun danger, elle décroisa les bras de son dos est les croisa alors devant son torse, soulevant pas la même légèrement sa poitrine
"Bomber le torse" comme on dit...
avatar
MalakodaGénéral de Lyumnades
Général de Lyumnades

Date d'inscription : 27/11/2011
Nombre de messages : 345
Age : 40
Double Compte : DC Minos

Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Avr - 17:39
Malakoda écouta les propos des personnages présents sans sourciller, pas même lorsqu'on lui reprocha de ne pas s’être présenté avec une certaine hauteur et surtout être nommé "homme" : non, il n'était plus un homme depuis longtemps et cet étranger irrita fort le démon des eaux par ce propos et il se décida de faire fi et de ne s'adresser qu'a la prêtresse, Médusa. Il adressa a celle ci un sourire désabusé devant cette demande de présentation


Ma fonction du moment m'a fait pour un temps oublier mes manières j'en suis navré: je suis Malakoda, général  des lyumnades, gardien de l'océan arctique. Mon maitre souhaite savoir vos desseins envers son empire et il m'envoie recueillir votre message diplomatique envers les Atlantes. Sa majesté Poséidon est consciente du role majeure que vous avez tenus lors du dernier conflit face aux enfers dés lors il souhaite sonder ceux qui furent ses alliés alors.

Je ne souhaite pas troubler vos affaires en cours, je m'en irai dés que j'aurai recueilli votre message pour le seigneur des océans

Le démon des eaux ne souhaitait pas s'attarder: outre le fait qu'il n'avait pas dévoilé son nom comme un préalable a son ambassade il se lassait vite de ses administrations: après tout tel n'était pas sa nature et son plaisir de faire des révérences.Cependant malgré sa répugnance il tacha de montrer patience et zèle en attendant de pouvoir s'en retourner et faire son rapport.
avatar
IngmarSeigneur Noir de Forseti
Seigneur Noir de Forseti

Date d'inscription : 03/04/2015
Nombre de messages : 76
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Avr - 22:13
Un général de Posèidon? Il avait donc une puissance au moins équivalente à celle des détenteurs de saphir d'Odin. Mais cela n'avait guère d'importance pour Ingmar, qui n'aimait pas spécialement qu'on l'ignore.

Décochant un sourire à Malakoda, il s'adressa à Médusa.

"Je ne sais pas comment tourne les affaires politiques par ici, mais là d'où je viens, ignorer quelqu'un et un manque de respect flagrant... Qu'en est-il ici?"

Ingmar n'était pas contre révéler des informations à Médusa, mais il refusait de le faire devant un homme qui n'avait pour lui aucune considération.

" Je vais vous laisser régler vos affaires diplomatiques, je vais observer les alentours, faites moi signe quand vous aurez terminé"

Bien qu'il avait fait de son mieux pour énerver Le général, il le salua d'un signe de tête.

"Général, Ce fut un plaisir de faire la connaissance d'un servant de Poséidon. Mes salutations a votre empereur."

Il se tourna, respectueusement vers la prêtresse.

"Madame"

Et il se dirigea vers un tonneau sur lequel il s'installa pour observer le port. C'était comme ça qu'il apprenait le mieux, en observant.

NB/ Je vais être indisponible les deux, trois prochains jours, donc si vous avez besoin de quelques post pour les réponses diplomatiques, vous gênez pas Wink
avatar
Médusa

Date d'inscription : 11/09/2007
Nombre de messages : 7744
Age : 35
Double Compte : Yéléna

Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Avr - 20:13
L'homme était un Général de Poséidon, ce qui étonna Médusa car elle s’imaginait les gardiens des piliers océaniques comme des guerriers et non des diplomates et autres ambassadeurs. Répondant au nom de Malakoda, il ne semblait en effet pas à l'aise dans sa fonction présente et il devait être plus un homme d'action comme le supposait la prêtresse.

la Gorgone s’apprêtait à répondre quand Ingmar montra un certain désappointement envers l’attitude du Marinas et cela était sans doute fondé mais Médusa ne releva pas. Il n'était pas encore un mercenaire et elle n'avait pas d’ordre à lui donné pour le moment.

Général Malakoda, je suis heureuse de faire votre connaissance, surtout en sachant que votre venu n'est pas motivé par une volonté guerrière. Sachez que les Blacks Knights n'ont aucun grief contre votre camps et encore moins envers votre seigneur, le grand Poséidon.

Elle marqua une petite pause en observant les bateaux du port.

Si cela peux vous rassurer, sachez qu'au jour d'aujourd'hui, aucun d'entre nous n'a de raison de vous attaquer, vous ou vos intérêts dans le monde.

Elle dit cela avec un franc sourire, il n'y avait nul mensonge en ses mots, juste la stricte vérité.

Ici, il n'y a aucun dieu qui revendiquera votre territoire sous-marin ou qui décidera pour une raison obscure de vous détruire. Non, rien de tout cela...

Médusa aurait pu précisé bien que même si ils n'avaient pas de raison de s'affronter, les mercenaires sauraient se défendre si les Marinas, de leurs cotés avaient l'idée d'envahir Dead Queen Island. Cependant, elle ne le fit pas, sachant parfaitement que le Général déduiraient cela par lui même.

Je ne peux rien vous donner pour prouver la véracité de mes paroles mais sachez que je suis sincère.

Décroisant les bras, elle lui tendis la main droite.

A part une poignée de main, je ne peux rien vous offrir d'autre en gage de bonne foi.

Comment allait réagir Malakoda ? Lui rendra t il la pareille ? Ou bien lui refuser ce geste amical ? Ou pire encore...
avatar
MalakodaGénéral de Lyumnades
Général de Lyumnades

Date d'inscription : 27/11/2011
Nombre de messages : 345
Age : 40
Double Compte : DC Minos

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Avr - 17:21
Le démon des eaux adressa un léger hochement de tete pour saluer le départ du mercenaire qui quittait les lieux: a la vérité sa rencontre ne fut guère des plus agréables pour le général des mers mais ce dernier n'était pas là pour se faire des amis ni pour des proies.
Médusa s'adressa ensuite a son visiteur de manière fort courtoise et comme le pensait le marinas son hôtesse n'avait pas grand chose a lui apprendre sinon que les rapports avec les mercenaires étaient au beau fixe pour le moment et que les marinas n'avaient rien a craindre des chevaliers noirs. Malakoda s'en félicita en son fort intérieur puis eut une surprise: en effet la prêtresse tendit sa main vers le démon des eaux: signe évident de bonne volonté et de paix, mais le marinas n'avait guère l'habitude de ces attitudes déférentes.
Un bref sourire puis, après une brève hésitation le maitre des lyumnades décida de hasarder un baise main rapide : après tout il avait face a lui une dame et celles ci, en période de paix, peuvent recevoir ce témoignage non?
Ainsi Malakoda se redressa de son geste courtois

Je vous sais gré de votre accueil et de vos propos envers mon maitre et les miens; je vais donc m'en retourner et les transmettre a sa majesté Poséidon

Le démon des eaux rajusta sa cape et se faisant laissa a Médusa le temps d'un dernier propos d'une dernière parole, puis , après un hochement de tête s'en retourna vers la porte en sachant fort bien qu'il ne la franchirait pas car il aurait disparu avant comme a l’accoutumée .
avatar
IngmarSeigneur Noir de Forseti
Seigneur Noir de Forseti

Date d'inscription : 03/04/2015
Nombre de messages : 76
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Avr - 12:37
Du  haut de son tonneau, Ingmar observait le port. Tout semblait régler comme du papier à musique. Personne ne traînait, chaqu'un avait sa tâche et tous la réalisait sans se soucier du reste.

Du coin de l'oeil, il resta attentif à la conversation entre Médusa et Malakoda, tout semblait bien se dérouler. Il ne comprenait pas les paroles mais leurs gestes appris Ingmar, que les troupes de Poséidon était au moins tolérée sur cette île.

Après quelques minutes, il remarqua que le général était sur le départ, puis comme de rien il disparu.

* Le cosmos permet-il se genre de pouvoir ou est-ce un privilège du seigneur des mers?*

Le temps n'était pas venu de s'interroger sur le pouvoir de Poséidon, il était tout aussi fautif qu'Odin. Il était bien plus important de terminer sa conversation avec Médusa.

Aussi s'arracha t'il de sa contemplation pour rejoindre la prêtresse du Nihil.

"J'espère que mes remarques à l'encontre du général de Poséidon ne vous ont pas causées d'ennuies... J'ai horreur des personnes qui se pensent supérieurs aux autres sous prétextes d'être plus puissantes.


Pour répondre à vos questions de tout à l'heure. Si j'ai bien compris les dire de Forseti, son armure à cesser d'être une Kamui le jour ou Odin lui retira ses fonctions. Et c'est grâce à cela qu'un maitre forgeron nain à pu la retravaillé à la demande du Borgne... Et comme si l'affront fait au dieu de la justice, il la fit retravailler au rang le plus bas de l'ordre à Asgard une Rune...


De part ce geste Odin s'est assuré que l'armure de Foresti ne puisse jamais quitté son service... Le seul cadeau que le juste à pu me faire et de ne faire qu'un avec moi. 


Je suis sa première incarnation humaine, mais il fut tellement affaibli par des siècles d'oubli, qu'avant qu'il ne puisse s'éveiller je devrai atteindre par moi même le niveau des dieux..."

Il avait prononcé ses derniers mots avec une détermination de fer.

"Et je compte bien y arriver, ainsi je pourrais rendre une vrai justice et pas celle du plus fort...


Connaissant mon objectif, pensez-vous toujours que l'ordre ait besoin de gens comme moi?"

Il avait était on ne peut plus franc, tel était Ingmar. Si cela ne plaisait pas aux Black Knight, il passerait son chemin et continuerait sa route seul... Comme toujours.
avatar
Médusa

Date d'inscription : 11/09/2007
Nombre de messages : 7744
Age : 35
Double Compte : Yéléna

Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Avr - 16:42
A la plus grande surprise de la Prêtresse du Nihil, l'ambassadeur ne se contenta pas de lui serrer la main mais de manière très élégante apposa un baiser à même le gantelet de son armure. L'homme de Poséidon n'était peut être pas le rustre qu'elle avait supposé au départ mais finalement quelqu'un d'éduqué.

Je vous remercie de votre visite sur les terres sombres de Dead Queen Island...

Médusa avait répondu avec le sourire. Il était rare que la visite d'un émissaire d'un autre camps se finisse bien car généralement, ils venaient pour faire la guerre. Pour une fois il n'y aurait pas d’effusion de sang, pensa elle en voyant le Marinas disparaître, usant de son cosmos pour se dématérialiser, sûrement en direction de l'Atlantide.

... et vous souhaite un agréable retour en votre royaume.

L'homme avait finalement disparue aussi vite qu'il était venu tendis que Ingmar voyant cela se rapprocha tout en continuant ses explications qu'il avait interrompue à l'arrivé de Malakoda. Gérer la venue d'un nouveau en même temps qu'une visite diplomatique n'était pas courant mais cela ne posait pas de souci à Médusa.

Ne vous inquiétez pas pour vos propos envers le Marinas. Vous êtes libre de penser et de dire ce que vous voulez. Ici, il n'y a personne qui ne vous blâmera pour cela. Cependant sachez que ce genre de comportement est fréquent chez les éveillez. Beaucoup se comporte ainsi car le sentiment de supériorité qu'apporte le cosmos leur tourne la tête.

Elle prononça ces mots avec un petit sourire, un peu comme un défi à l'intention du Asgardien, un défi disant
"Et vous ? Serez vous différent une fois porteur d'une lourde Black Cloth ?" Bien sur elle ne dit pas cela à voix haute, ce contentant de le penser mais elle avait vu tellement de personnes transformées par le pouvoir du cosmos que cela devenait presque une évidence, surtout quand on abrite en soi un dieu comme Ingmar.

Le niveau des dieux ? Rien que cela ?

Elle ricana de manière amusée mais il n'y avait nul moquerie.

Je vous souhaite bien du courage et de l'abnégation car beaucoup désire devenir aussi fort que les dieux et la plus-pars meurent de leurs mains, les autres abandonnes... Personnellement, je ne me risquerais à prétendre à un tel pouvoir cependant si cela est votre ambition, les Blacks Saints vous aideront. Chacun poursuit son rêve et c'est en voulant se dépasser que l'humanité à fait ses plus grands progrès.

Elle s'avança en direction de Ingmar et posa sa main droite sur son épaule, tapotant celle ci en signe d'amitié ou plutôt de fraternité guerrière. Médusa était quelqu'un de très tactile, elle aimait toucher, palper, mesurer les choses. Toucher la peau d'une personne, même à travers ses vêtements l'aidait à ressentir les sentiments même si ce n'était pas une science exacte.

Je ne peux pas vous promettre que notre alliance vous mène à la réussite mais si une armure dans mon temple vous convient et que cette même armure vous trouve digne, elle sera votre. Il ne restera qu'a vous de faire le reste.

Le cosmos de Médusa commençait à s’amplifier doucement. Les gens autour d'eux s'écartaient se doutant de la suite à venir...

Si vous n'avez pas d'objection, nous allons continuer cette conversation chez moi mais n'y voyez nul proposition indécente. Je vie au milieu des Black Cloths qui n'ont pas de porteur. Vous y trouverez sûrement ce que vous cherchez là bas...

Toujours souriante, Médusa s’apprêtait à les téléporter vers le temple du Nihil sauf si bien sur Ingmar y voyait une objection. Il n'avait pas de raison mais sait on jamais...




HRP =Maintenant que Malakoda est partie, je te propose de poursuive notre conversation au temple du Nihil où se trouve toute les armures. Si tu n'y vois pas d'objection bien sur, nous continueront là bas après ta réponse ^^

Sur la route...