avatar
AmarokBranche de Niflheim
Branche de Niflheim

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 439
Age : 29
Double Compte : Ephraem, Asling

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Avr - 20:50
À peine le Spectre s'était éloigné, qu'il entendit une voix dans sa tête. Ce n'était plus celle de Perséphone, qu'il avait longtemps entendu, mais une autre voix féminine. La femme se disait être la nouvelle déesse, qui dirigerait les Spectres, qu'elle était Hypnos, l'un des jumeaux qui manipulait sans cesse Hadès. Pourquoi devrions nous écouter les paroles d'une vipère, se disait le Bénou. Pourquoi suivre les ordres d'un enfant de la nuit, l'un de ceux qui ont était obligé de se plier aux ordres d'Hadès quand il était tout puissant ? Si ce n'était pas Perséphone qui dirigeait les Enfers, se devait être Hadès, que le garçon était sur de pouvoir servir et conseiller pour obtenir un meilleur monde. Mais un autre dieu... cela était intolérable, inadmissible. Si Sargas devait se dirigeait vers cette divinité, ça serait pour la renvoyer dans sa prison, de là où elle n'aurait jamais du sortir. Que devait-il faire maintenant ? S'il partait parler de ça à un autre camp, le Spectre deviendrait un traître, même si c'était pour le bien des Enfers. Il décida de ne rien dire, juste s'éloigner de cette zone. Cherchant quoi faire pour oublier cette comédie, Sargas pensa à Oblivion, puis à Nephtys. Il décida qu'il devrait les voir, pour prendre des nouvelles d'elles. Il ne répondit pas au salut de Mandalore, mais sentait qu'il y avait un bon Spectre en lui, peut être pourrait-il s'en faire un ami plus tard. Prenant la direction du Sanctuaire, le Bénou décida de retirer son surplis, pour ne pas montrer son identité. Comme dans ses débuts dans cette époque, il rabattu la capuche de sa veste pour cacher son visage. Ses vêtements étaient adaptés à la vie moderne, même s'il aimait la tenue noble du 18 ième siècle que Perséphone lui avait offerte. Il l'aurait volontiers porté maintenant, mais avait peur d'être beaucoup trop tape-à-l'œil.


Arrivée dans le petit village de Rodorio, le garçon salua les habitant, comme si de rien était. D'après ce qu'il pouvait en conclure, les habitants n'avaient pas était mit au courant que l'ancien Scorpion était mort. D'un côté, la situation arrangeait Sargas, qui pouvait avancer sans problème. Le soucis viendrait surement à l'entrée du Sanctuaire, qu'il venait juste d'atteindre. Il s'approcha d'un des gardes, pour lui demander:


- Bonjour mon ami, je cherche deux Saintes, Nephtys chevalier d'or du Scorpion et Oblivion chevalier d'argent de la Lyre. Seriez vous où elles se trouvent ?

Un retour aux sources