avatar
ArchibalSpectre du Nécromancien
Spectre du Nécromancien

Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 28
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Avr - 3:34
Libre le voici libre après plus de seize ans à devoir apprendre tous les styles de combats existants perdu au milieu de nulle part sans même savoir la raison à tous cela. Tout ce qu'il savait c'est que qu'il avait appris jusqu'à présent serait cela en moins à apprendre par la suite. Ce qui voulait dire que ce qu'il avait appris n'était qu'un avant gout de ce qui l'attendait. Loucas se souvient encore de ce qu'il avait dû endurer avec son précédents enseignant entre les montés de sceau d'eau et cela qu'importe le temps, les coups qu'il prit parce qu'il n'avait pas écouté ou encore pour avoir osé être insolent, il se demandait ce qui pouvait bien être pire que cela.
A présent que tous cela était du passé d'une certaine manière et que son ancien mentor lui avait donné congé il ne lui restait qu'une chose à faire, c'était les dernières consignes que celui-ci lui donna lui demandant de se rendre au sanctuaire en Grèce où il y serait attendu. Au final il n'était pas plus avancé que cela, tandis que ses anciens camarade de promos devaient déjà être sur le marché du travail formé et prêt à travailler lui devait se rendre à ce qu'on nommait le sanctuaire sans même savoir la raison à cela. Le voyage se fit sans trop d'encombre, en même temps lorsque que la seule valise que l'on possède et un sac de voyage style marin qui est à peine remplit avec à l'intérieur le strict minimum il était facile de passer la douane sans encombre, le reste se fit en avions en direction de la capitale.
Le reste du chemin devait se faire à pied aucun moyen de s'y rendre si ce n'est que de prendre son courage à deux mains et marché. Le voyage en valait la chandelle au loin après des heures de marches et des heures à retrouver son chemin voici au loin ce que son maitre nommait « Sanctuaire ». Une multitude de temple toute se rejoignant via des escaliers montant et menant ainsi au temple suivant. Lui qui pensait que le plus dur était fait avec la marche, voilà que son ennemie mortelle était de retour. Pendant de longues années il dut en faire des montés et des descentes, mais à côté de ce qui l'attendait ce qu'il avait subi avec son maitre était du gâteau.
Arrivant au première marche il ne vit personne pour l'accueillir ou même se posant des questions sur sa présence ? Est-ce que quelqu'un était au courant au moins qu'il était là ? Bon c'était parti, courant deux à deux il passa sans trop de problèmes les premiers temples, toujours personnes pour le moment est pourtant il sentait qu'il n'était pas seul, comme une présence le suivant au loin.
C'est au cinquième temple qu'il décida de se stoppait décidant de faire face à celui qui le suivait.

« Je me nomme Loucas, je suis ici à la demande de mon maitre qui m'a dit de me rendre ici. Je sais que je ne suis pas seul alors montré vous et expliquez-moi où je suis et la raison pour laquelle je suis là ? »
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Avr - 20:04
Passant une main habituelle dans mes boucles, j'abandonnais mon regard dans le ciel, où se mêlaient quelques rayons de soleil et un bleu pure, symbole de l'été ici, en Grèce. Je pensais soudainement que j'allais devoir reporter à nouveau mes lunettes de soleil afin de ne pas abîmer mes yeux clairs. 

J'attrapais rapidement un bout de papier plié en quatre, sur un des nombreux meubles de mon salon, et relisait la missive qu'un serviteur était venu m'apporter en début de semaine, afin d'être sur de ne rien oublier. En ce jour-ci allait arriver mon prochain élève, que je devrais former en vue d'un obtention d'armure d'Or. 

Je soupirais légèrement avant de sourire, nous verrons bien comment les prochains mois allaient se passer. Je reposais le morceau de papier si précieux, et partais vers mon dressing afin de revêtir ma tenue d'entrainement, et laissais mon armure trôner au milieu de mon temple. J'attrapais la missive et y jetais un dernier coup d’œil pour repérer l'heure à laquelle le fameux apprenti allait arriver, et comparais cette heure avec l'heure actuelle. Il serait donc bientôt là. 

Je rangeais le papier dans une poche cachée de ma tunique immaculée, nouais pour finir mes spartiates et les ajustaient parfaitement le long de mes mollets et jusque sous mes genoux, attrapais mes lunettes de soleil que je posais  sur mon nez et descendais rapidement les douze temples pour atteindre la petite place située juste avant le temple du Bélier.

Je vis alors un jeune homme arriver, je me dissimulais derrière un buisson, et comparais ce dernier avec une photo jointe à la missive. Il s'agissait bien de mon élève. J'aurais pu aller l’accueillir directement en me présentant effectuer tout ce que le protocole aurait voulu, mais je décidais que j'allais tout de suite vérifier ses aptitudes à savoir s'il était suivi ou non. 

Je diminuais mon cosmos, et tel un assassin ou un ninja, je me mis à le prendre en filature le plus discrètement et le suivais ainsi jusqu'au cinquième temple. Je commençais à penser qu'il allait y avoir du travail à réaliser, si le jeune homme ne savais pas détecter un ennemi ou un poursuivant, jusqu'à ce qu'il s'immobilise au bout milieu du temple du lion et se mettre à parler à haute voix en se présentant et en me demandant de sortir de ma cachette et lui expliquer la raison de sa présence. Adossée à la colonne derrière laquelle j'étais dissimulée, je soupirais, il était temps qu'il me détecte.  

Je sortais alors de ma cachette et me plaçais devant le prénommé Loucas. Je me penchais en avant dans un signe de salutations, puis me redressais afin de me présenter :" Et bien cher Loucas, je suis ton maître dès à présent. Je suis Calissa, chevalier d'Or des Poissons. J'ai reçu la mission de te former, ou de te tuer si tu ne convenais pas au rôle que nous t'accorderons quand tu sera prêt. J'espère que tu sera à la hauteur de mes espérance ou je ne pourrais plus rien pour toi."  J'avais dit tout ceci sur un air neutre, voir distant et froid.

J'avisais rapidement les petits bagages de l'homme, et me demandais comment pouvais-ton rassembler sa vie dans un simple petit sac. Je soupirais avant de ré-adresser une dernière fois la parole au jeune homme :"Je te laisse jusqu'au déjeuner pour t'installer. Rejoins moi au douzième temple."

Je partais rapidement vers mon temple, et une fois arrivée me servais un verre de vin pour attendre Loucas, le regard rivé sur la porte de la seconde chambre d'apprenti, où trônait une pancarte avec son nom, comme sur la porte de chaque chambre.

Le retour du roi dans son temple