avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Avr - 21:59
Nouvel objectif, la demoiselle chevauchant son destrier volant eu l'idée d'aller voir une vielle connaissance, un mercenaire qu'elle eut rencontré à la Pallestre plus tôt et qu'elle avait combattu lorsqu'elle portait Cadmos à Rozan, seulement celle-ci avait beaucoup changé depuis cette dernière rencontre, le look étudiante n'était plus de mise elle portait une tunique noire moulante, mais cette fois-ci faite pour le combat, son corps toujours mis en avant perturberait sans doute le blondinet surtout qu'en étant devenus l'hôte d'Harmonie son physique eut pas mal changé et certaines parties furent plus avantagés que d'autres si vous voyez ce que je veux dire quoi qu'il en soit la belle Elèna atteint finalement l'île dite de la reine morte elle était sûre de pouvoir trouver Largo ici elle avait quelque chose à lui demander, une chose non anodine puisque de sa réponse dépendrait la vie de la belle quoi qu'il en soit elle ce rendit à la taverne du port laissant son destrier repartir de plus belle puis visita la ville méprisant certains passants qui semblaient la reluquer un peu trop... Cela ne l'empêcha quand même pas d'aller à la taverne et de prendre une double dose, ironiquement elle se demanda si son corps tenait autant l'alcool que quand Harmonie avait pris possession d'elle . Une question qui exigée une réponse elle prit donc une bonne vielle bouteille d'un vieux whisky et l'entama de plus belle en pensant à Largo...

« Que va t-il dire en me voyant ? ... »

A vrai dire elle avait essayé de l'éliminer plus tôt puis était finalement partie au beau milieux du combat pour regagner Sparte lui en voudrait il ? Après tout elle AVAIT voulus le tuer c'était du passé non ? Peut être y avait il désormais moyen de faire amis amis avec lui ?

« A la sortie de la taverne la belle Elèna vint raté la petite marche qui menait vers le port et se fut là le moment des retrouvailles des anciens ennemis, Largo le regard plongé dans les yeux d'Elèna la reconnut immédiatement et enfin elle put lui avouer qu'elle l'aime et qu'elle veut vivre avec lui .. Non ceci est une blague..."

La belle, bien pensive entre deux verres reprit ces esprits quand un homme s'assied à ces côtés il lui proposa un verre qu'elle prit bien évidemment puis elle lui demanda de partir en servir à d'autres dames, pays inconnu il fallait peut-être se faire discrète pensa t-elle pourtant le verre bus le jeune homme revint et fut bien pu collant sans doute avait il cru que la demoiselle serait plus sensible à ces avances en ayant engloutit 70 cl de Sky et un petit Rhum, mais il n'en était rien il l'empêchait de réfléchir à cet éventuel retrouvailles une onde comique ne tarda pas à se faire ressentir de la part de la jeune femme agacer, énervée et alcoolisée, elle fit apparaître de par sa cosmo énergie une aiguille, celle-ci fit frémir l'homme puis le fit reculer, quand enfin la belle plongeât ses yeux dans ceux de cette victime il partie en courant faisant rire toutes autres personnes présentes sur les lieux visiblement ils n'étaient pas étonnés de voir une éveillé elle leurs sourit donc et s'exclama !

Une autre bouteille !!!

Celle-ci était à emportée bien entendus, elle quitta donc les lieux comprenant qu'elle ne tenait plus l'alcool aussi bien qu'avant, ces joues avaient pris une teinte rosé puis elle accosta bouteille à la main plusieurs passants...

Bonjour Largo est ici ?

Salut il est là le blond ?

Bondour, vous z'avez pas vus un ptit mec blond taille normal ?

Ou-là compliqué, le Sky comme elle le dit ci bien avait gagné, elle posa donc cette deuxième bouteille vide bien entendus avala un cheew-gum et s'allongeât dans un espace vert admirant le ciel elle tint fermement son collier qui représentait Harmonie et compris qu'une page venait de se tournait, elle serait ici ... Chez elle...
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Avr - 20:49
Mont Fuji =>


Largo revenait de mission. Et tout ce qu'il pouvait en retenir, c'était qu'il faisait très chaud là-bas. Remarque, c'est souvent ce qui se passe quand on se mettait à squatter un peu trop près d'un volcan. Quoique, là, encore un peu et il aurait pu en crever, enfermé dans les méandres de la roche du Mont Fuji et de son magma en fusion. Pour au final, en arriver où ? À pas grand chose, si ce n'était suivre et écouter les délires d'un pauvre scientifique.
Non mais allô quoi ! Quand on pense que le rebelle avait failli se plier aux volontés d'un gusse lambda ! Heureusement qu'il n'y avait pas trop de témoins autour. Sinon, on aurait pu envisager que le blondinet cirait les pompes des faibles ! Lui, Tout-dur Largo !

Bref. Épisode terminé, sur ce. Largo avait donc bien mérité de rentrer dans Son petit chez lui, ainsi que de prendre une bonne douche. Sur Death Queen Island. Toute cette transpiration dans son Armure Noire, ça ne faisait pas très présentable, quoi !
Cependant, à peine avait-il posé le pied sur la terre fétiche des Black Knights, qu'il ressentit soudain comme un air de déjà-vu. Aucun rapport avec du volcan, hein, on est bien d'accord ! Mais plutôt comme une présence. C'est parfois pareil avec telle ou telle odeur. On renifle, et ça nous rappelle des choses, le passé, toussa toussa...

Enfin voilà. Largo déposa sa Cloth dans un coin -et dans sa box, bien sûr-, puis il partit en quête de plus amples renseignements. Mais la première silhouette qu'il croisa, ce fut un pauvre type qui était en train de courir. Ou de s'enfuir, plus exactement. Évidemment, en prime, le mec ne prit pas la peine de regarder clairement devant lui, alors il percuta bientôt le Chevalier Noir.
Largo esquiva dans la foulée, parce qu'il n'était pas question qu'un autre homme le caresse avec ses pectoraux. D'ailleurs, pour s'assurer que l'idée ne lui rentrait pas dans le crâne plus en profondeur, le rebelle lui colla une baffe bien sentie dans le nez. Ça le fit valser au loin, à plusieurs mètres.

_ Ohé ! Si tu tiens pas l'alcool, faut pas en abuser, mec !

À vrai dire, Largo ne savait pas si le mec était complètement torché. Donc, c'était surtout au petit bonheur la chance. Mais puisqu'il ne valait mieux pas le contredire non plus, autant faire comme s'il avait forcément raison.

Dans tous les cas, le jeune homme s'apprêtait à passer ses nerfs sur l'autre minable, mais cette nostalgie étrange de tout à l'heure le reprit tout à coup, au moment où il leva le bras. C'était confirmé alors, il y avait bien quelque chose ou quelqu'un d'intriguant dans les environs... pour ne pas dire, intéressant.
Là, obligé de se creuser un peu mieux les méninges. Et pour ce faire, rien de tel qu'un petit massage de sa longue tignasse blonde.

Au bout de quelques secondes de cogitation, voire plusieurs minutes, Largo se rendit compte qu'il avait marché jusqu'à un bar où la beuverie battait son plein. Il y avait même notamment une nana bien foutue, et surtout bien torchée. Avec du bol, c'était un coup à ce qu'elle finisse tôt ou tard sur ou sous une table, en train de danser bien plus que de la bête Soca Dance. Ahem ahem !

_ Je me dois d'intervenir, se vanta-t-il juste quand il entendit la fameuse alcoolisée prononcer son nom. Largo ? Oui, c'est moi...

En revanche, deux grands costauds lui barrèrent le chemin dès qu'il voulut pénètrer dans l'endroit. Chacun son tour pour mater et plus si affinités, il faut croire ! Ou alors, payer d'abord un billet d'entrée, quoi.

Le blond soupira en regardant ses pieds, l'air de rien, car il savait comment se finissaient ce genre d'histoires. Du coup, il les cogna violemment dans le bide. Un poing chacun, et toc ! Les mecs couinèrent, se tinrent le ventre, et finirent par s'écrouler comme des merdes. Malheureusement, Largo n'eut pas le temps de rigoler de sa victoire facile, car la femelle avait déjà disparu dans le feu de l'action. Si si ! Pouf, apu ! Comme ça, sans prévenir.
Grrr ! Décidément, elle ne tenait vraiment pas en place, une fois que la blinde de verres lui avaient, semble-t-il, imbibé les tuyaux. Par chance, le BK n'eut qu'à tourner la tête pour la retrouver dans son champ de vision. Elle s'était apparemment éloignée pour aller décuver dans un espace plus tranquille.

_ Tiens, tiens, tiens... fit Largo pour s'annoncer devant la belle. Mais qui voilà ? Ne me dis pas que...

Il laissa sa phrase en suspens, tout en croisant les bras, histoire de prendre la pose du big boss ayant résolu une soi-disante énigme difficile.


/hrp: bon vala. j'avoue, j'suis un peu rouillé, et ça m'a d'ailleurs surpris. ^^ donc merci d'avance, pour la reprise.
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Avr - 21:36

Étrangement l'alcool ingurgité il y a peut redescendit bien rapidement nul doute que certains dons de la déesse maudite ne c'était pas encore effacé, elle qui était experte en substance illicite avait sûrement laissé quelques mauvaises empreintes dans le sang de la belle quoi il en soit elle était larguée... Largo n'était pas dans le coin. Une larme coula le long de ça joue finalement elle avait raté sa vie, si l'on devait la résumé son existence même était un échec. Née à Asgard d'un père qui la bat et amoureuse d'un guerrier divin pour ensuite finir représentante d'Arès et vouloir tuer celui qu'elle aime et enfin devenir Harmonie la déesse maudite tout ça pour quoi ? ! Perdre Ercih, n'avoir plus aucun contact avec les Asgardiens, les Spartiates et enfin redevenir celle qu'elle était cette femme à l'apparence forte mais intérieurement si fragile du moins... à cet instant...

Le cosmos de la belle allongée sur l'étendue verdâtre du port l'illumina un instant le collier d'Harmonie semblait perdre peu à peu son éclat tendit que la belle sombrait dans une folie certaine, elle fit apparaître une flèche dans sa main droite et décida de prendre une décision radicale.

« Largo... « 


Cette flèche vint alors se briser au contact de la poitrine de la demoiselle le collier d'Harmonie perdit son éclat le saphir bleuté qu'Elèna aimait tant devint un simple cailloux qu'elle garda quand même autour du cou en effet cette pierre à l'avenir apporterait une aide précieuse pour la belle et dans le camps présent elle était une bénédiction puisqu'elle venait de sauver Elèna qui avait fait preuve de lâcheté en voulant en finir avec la vie.

Elle se rallongeât alors ce demandant que faire après tout elle n'avait nulle part où aller ... Peut être devrait elle en savoir plus sur la disparition d'Arès ou encore devait elle retourner à Asgard quoi qu'il en soit elle ferma les yeux un instant puis entendit finalement une voie familière Largo était là, mais comment ?

« Mon cosmos... quel crétine... »


Elle se leva donc et ne sus comment réagir à vrai dire elle était venue ici juste pour le voir et maintenant qu'il était là .. blocage, l'ancienne ennemie du blondinet lui sourie donc niaisement, elle lui tendit la main pour finalement relever celle-ci et détacher ces beaux cheveux blond.

Euh ... ça faisait un bail, n'est-ce pas ?


Nul pour commencer le dialogue, mais au moins elle affirmée à Largo son identité quoi qu'il en soit elle garda pour elle cette douleur interne et ces choix douloureux qu'elle avait en tête et fit mine de rien.

Dit moi tu connais un coin ou crécher, je suis un peu fatigué là tu vois ?


« Mais qu'est ce que je dit !? Je suis pas là pour ça, je dois me reprendre et vite ! «


Enfin non, en fait je suis venus ici pour toi Largo...
Il y eut alors une pause, disons cela Elèna ne savait pas quoi dire et pour Largo ce silence devait sûrement dire beaucoup de choses, elle se reprit alors.

Ma patrie n'est plus, te souvient tu de ce jour où nous nous affrontées à Rozan ? J'ai eu une révélation et j'ai dus retourner à Sparte pour devenir l'hôte de la divinité Harmonie, mon corps était en parfaite symbiose avec l'âme de la divine et ma relation avec Arès simplifiait les choses je suis donc devenue ni plus ni moins que sa fille deux âmes pour un corps.

Les dés étaient jetés Elèna allait tout lui expliquer, mais pourquoi à lui ?

Mais il y a quelques jours, mon Pè... non Arès à quitter ce monde, Sparte à était anéantis et les Berserkers d'Arès balayés, je n'ai rien pus faire, j'étais absente et si faible...


Une larme ne put s'empêcher de couler le long de la joue de la belle suis poursuivit alors :

La seule chose que j'ai pus faire était de sauver ce qu'il restait de la fierté Spartiate, j'ai repris dessus sur la déesse maudite qui partagé mon corps et j'ai pu emprisonner son âme dans mon corps, j'ai ainsi pus lui éviter une mort de nature inconnus puisque seule ma mort peut entrainer sa chute, mais je ne peux rien faire pour elle si ce n'est lui laisser le temps de retrouver ces pouvoirs ... Quoi qu'il en soir je ne suis pas venus pour pleurer mes défunts...

Dit elle en s'essuyant le visage.

J'ai quitté Asgard par obligation et j'ai quitté Sparte également désormais je ne sais pas quoi faire, tu est la seule personne neutre que je connaisse est c'est pour cette raison que je te demande ceci...


Il y eut alors un blanc, Elèna ne poursuivit sa phrase, elle voulait lui demander de lui ôter la vie, seul un chevalier noir pouvait le faire, la mort d'une Asgardienne où d'une Spartiate ne serait comme ça pas une source de conflit, mais pourtant au fond d'elle elle avait l'espoir de s'en tirer de nouveau et cet espoir fit qu'elle ne put achever sa phrase quand au cailloux qui était autour de son coup il redevint le saphir qui représentait Harmonie cela voulait t-il dire quelque chose ? Quoi qu'il en soit le moment était venu pour Largo de comprendre où non la position de la belle la phrase non achever avait très bien pus lui être compris vus l'état psychologique de l'illusionniste, le soucis était que pour cette foie pour elle c'était bien la réalité...
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Avr - 14:55
_ ...Eléna ? Reprit le blondinet, assez stupéfait. Quel bon vent t'amène ?

Réflexe powa, quoi. À vrai dire, dans son for intérieur, Largo ne s'attendait vraiment pas à tomber sur une vieille connaissance de ce style. Et dans la foulée, dans cet état plus que second.
La preuve encore ? Aussitôt les présentations faites, la nana pondit une drôle de question. Du moins, retranscrit au premier degré, il y avait de quoi s'interroger sur le sérieux de la demande.

_ Crécher quelque part ? Continua Largo, mélangé entre le doute et la plaisanterie. Non mais... tu m'as pris pour qui, là ?!

Bon d'accord ! Le côté mâle dominant ne tarda pas à reprendre ses droits, la seconde suivante. On est tout-dur ou on ne l'est pas, après tout !

Largo plissa donc les yeux et tira un sourire presque salace. Dans le genre arrière pensée, l'occasion était vraiment trop belle pour arriver à ses fins, n'est-ce pas ? Pas pour vous-savez-quoi, hein ! Mais tout bonnement parce que l'ex Berz' se jetait pratiquement dans le gueule du loup, avec ses faux airs de pochetronne exténuée et SDF.

_ Tout ce que tu mérites, c'est une paire de vilaines baffes, ouais ! Et crois-moi, ça te réveillera aussi bien, héhé !

Le rebelle trouva alors bientôt le moyen de choper sa voisine à la gorge. Et tant qu'à faire, de commencer à serrer doucement mais sûrement.

Néanmoins, tout à coup, quelque chose se mit à briller. Le Chevalier Noir préféra alors relâcher prise, puis reculer d'un pas ou deux... histoire de mieux constater l'instant magique du truc. Résultat ? Puf puf puf ! Mouarf, c'était seulement une sorte de diamant à la con qui s'illuminait.
Encore que, quand on connaissait le parcours de la jeune femme, le BK resta tout de même sceptique. Faut dire que Eléna avait cotoyé le Dieu de la Guerre et compagnie d'un peu trop près ! Alors, qui sait ? Avec du bol, elle devait stocker ici ou là quelques sales tours divins, ou pas loin.

_ Bon ! Réitéra Barbie, un peu plus sérieux. Qu'est-ce que tu veux, en fait ?

Largo finit son bref interrogatoire sur une nouvelle pose. Cette fois-ci, ça se rapprochait plus d'une posture combative. Ou défensive, c'est selon.

_ Parce que tes larmichettes, j'en ai rien carrer. Quant à ton passé très secoué, bah... euh... c'est ballot, quoi. Mais on ne peut plus y faire grand chose, je suppose !

À moins que... si la donzelle avait gardé quelques accès chez du divin quelconque, elle pourrait toujours se procurer tel ou tel artéfact-machin, un de ces quatre ? Pouvoir, puissance, tout-durness, toussa toussa pour le compte des Black Knights, va savoir ?
Du coup, comment entrevoir la suite de cette interview, et si possible obtenir gain de cause ? Soumettre la coquine par la force et la souffrance ? Hmmm !


/hrp: bon vala, je sais pas trop ce que t'espères exactement, si ce n'est faire partie des notres ? Mais pour le coup, vu que tu t'es annoncée à l'arrache, et que j'débarque à peine... bah j'pars du principe que t'es pas forcément la bienvenue, lol. Ou en tout cas, pas gratos, mouarf. ^^'
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Mai - 19:47
Évidemment elle n'était pas la bienvenue ici, c'était logique surtout qu'à leur dernière rencontre elle avait voulus tuer Largo, la blonde ne ce débattit pas lorsqu'elle fut pris à la gorge la décision dans finir avait été prise, mais le Bk comme on peut l'appeler la lâcha finalement. Nouvel échec quoi qu'il en soit lorsque le blondinet lui avoua en avoir rien à faire de son passé elle compris qu'il avait raison après tout ne dit t-on pas qu'il faut regarder de l'avant, finalement un sourire apparut enfant sur celle qui était l'hôte de la déesse maudite. Un moment de réflexion puis :

Bien, finalement ma première question était la plus censé, j'ai décidé de m'installer ici, bien entendus en contrepartie j'assurerais la protection des habitants qui bien entendu le mérite,
ajouta à t'elle en pensant au reloue rencontré plus tôt.

Elle s'avançât alors de largo et ne lui rendit pas la monnaie de sa pièce, finalement elle lui tendit la main en toute amitié après tout ce n'était pas comme si il avait essayé de l'étrangler tout à l'heure hein quoi qu'il en soit s'il retentait quelque chose elle se défendrait, la demoiselle avait reprit du poil de la bête.

Ma décision est prise, après tout le passé on ne peut pas y faire grand-chose hein ?

Ha aux faites j'ai des choses à savoir sur cette île, les chevaliers noirs, autre ? J'ai entendus dire pas mal de choses sur vous, mais je pense que des dire d'un des renégats peut être bien mieux qu'un ouï dire ?


La demoiselle ce tut un instant Largo accepterait il seulement de la lâcher sur l'île de la reine morte en n'en sachant que peut sur elle ? Il fallait pour Elèna prouver ces dires elle aimait bien cet endroit, ce bar... Oui tout argument est bon à prendre... Elle songeât alors à prouver cette fidélité à l'île de la reine morte.

Bien, pour prouver que je ne suis pas là pour chercher des noises je vais aller conquérir un territoire, pour les BK, pour l'île ... et aussi pour trouver refuge si ma venue dérange...


Elle en finis donc avec cette phrase, restait à voir la réaction de Largo quand au collier qui agissait étrangement il reprit sa couleur saphir, la malédiction d'Harmonie serai bientôt là pour veiller sur son hôte et enfin devenir une bénédiction ....

Citation :

[ Yop en gros je squatte:P Je propose mes services pour conquérir un TS ou autre si ta des idées pas de s*** hein:D Comme ça ba je prouve que je suis cool quoi:P Enfin à voir si ton perso veut bien de moi ici:( ^^ La pierre qui brille en gros c'est la futur armure d'Elèna, surement obtenus dans un prochain sujet:P J'ai fais bref désolé, mais il y avait peut à dire:P ]


avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Mai - 15:34
_ Oulah ! Laissa échapper le BK, face aux dires de sa voisine.

Où se croyait-elle, celle-là ? Death Queen Island, ce n'était pourtant pas le pays des Bisounours, jusqu'à preuve du contraire ! N'est-ce pas ? Mais voilà que la belle s'imaginait déjà tout un scénario heureux ou presque, sur sa venue et son installation parmi les Chevaliers Noirs. Un peu comme s'il suffisait de prendre un ticket à l'entrée, et paf ! Vendu.

En revanche, l'interrogation suivante de Eléna avait de quoi devenir intéressante. Comment dire ? La nana pensait qu'il s'agissait de tirer un trait sur sa mauvaise conduite d'antan, afin de pouvoir se réinvestir sur des nouvelles bases plus saines.
Ce à quoi la cervelle de Largo se mit à mijoter pour l'occasion. Il se caressa d'ailleurs le menton et zieuta discrètement vers le ciel, comme s'il attendait qu'une voix, là-haut, lui confirme bien où il voulait en venir.

_ Hahaha ! T'as entendu des choses à notre sujet ? Apparrement, on t'a mal renseigné alors. Ici, on n'est certes pas sous la botte d'une divinité... mais de là à t'imaginer qu'il n'y a qu'à faire les yeux doux pour t'imiscer parmi nous, ça doit dépendre à qui t'as affaire.

Et c'était bien ça, tout le problème. Eléna devait tenir le bout de gras avec un rebelle du genre bien récalcitrant. Une espèce de saligaud qui -jamais, ô grand jamais !- n'accepterait d'ouvrir ses bras pour souhaiter la bienvenue à de la simple étrangère.

Une entourloupe était si vite arrivée. La preuve, lorsque la jeune femme osa carrément y aller avec des grands remèdes. Aller faire la guéguerre, rien que ça ! Néanmoins, ça restait tout de même discutable. Une zone à conquérir, ça pouvait toujours servir tôt ou tard. Mais n'était-ce pas une autre façon de dire ensuite à Largo : "désolé mec, t'es tellement trop naze, que tu n'as même pas été capable de le faire toi-même !".
Le blondinet, encore un peu sceptique, se ravisa alors dès que son regard replongea sur le bijou étrange qui avait brillé auparavant.

_ Hmmm, voyons voyons... et si en échange de ce machin, je t'accordais ta carte de séjour sur notre île ?

À vrai dire, Largo s'attendait à ce que son interlocutrice refuse illico. En général, ces types de médaillons, on n'avait jamais vraiment envie de s'en séparer. Et encore moins si c'était pour le refiler à un mec comme Black Perseus.

Résultat, histoire d'appuyer son jeu, il ne tarda pas à vouloir y remettre la patte, comme pour montrer qu'il envisageait de choper ce qui lui revenait de droit.


/hrp: vala. Donc en gros, j'insinue que ton accueil sur l'île est validé, à condition que tu me refiles ton machin qui brille, mdr. Comme ça, si tu veux me baffer pour dire non, tu peux refuser... en échange, par contre, de me mettre une branlée, huhu. mr Red le retour (pis là, je dirai pas non jusqu'à ce que je perde, que j'doive appeler ma Cloth... et pis, ptet que ça invoquera la tienne aussi plus tard, etc...)
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Mai - 9:20
Aïe les problèmes bien évidemment le blondinet fut aussi chiant qu'à leur dernière rencontre, Elèna savait très bien qu'elle ne pourrait séjourner ici que sur certaines conditions, mais là, c'était tout simplement impossible !

Pourtant oui mais, pourtant ! La belle tendrai la pierre au guerrier, puisqu'il la voulait qu'il la prenne, à vrai dire, cette pierre symbolisait les rancœurs de la déesse maudites, or Elèna toutes personnes l'ayant touché avait perdus la vie, bien soit elle lui laisserait subir les malédictions de la pierre, seul l'hôte de la fille d'Arès pouvait y résister, Largo perdait la vie tôt ou tard s'il touchait cette pierre, la demoiselle cacha donc le sourire qu'elle eut envie d'afficher et soupira baffant la main qui s'approcher de Largo pour faire une scène tragique dont elle seule avait le secret.

Cette pierre... non je ne peut pas, c'est là tout ce qu'il me reste...

Elle se tut alors laissant un blanc elle fit mine de penser à la pierre alors qu'elle se demandait qu'elle était la spécialité du bar puis poursuivit :

Tu sais, si je te tus et me débarrasse de ton corps qu'est ce qui m'empêcherait de vivre ici ?

Nouveau blanc, nouvelle tête sérieuse avec le regard qui tue, les yeux revolvers de l'ancienne Berserkers atteignirent directement l'iris de Largo puis elle ajouta :

Une effusion de sang devant ces civils... Inutile, bien si tu le souhaites je te laisse cette pierre..

Elèna ôta donc la chaîne qui représenté fièrement les rangs d'Arès puis la tendie vers le chevalier noir, s'il tentait de fuir avec elle le suivrait puisque tôt où tard une mort lente et douloureuse l'attendait, la bénédiction d'Harmonie que représenter la pierre bleuté devint aussi noir que l'armure des guerriers de cette île, était elle devenus une malédiction ? Ca seul Largo le serait...

Veut tu aussi que je te l'attache autour du coup ? Ajouta elle en ne pouvant s'empêcher cette foie de sourire ...
Citation :

[ mr Red le retour Hâte de voir ta réaction, à se jours et depuis des siècles toutes personnes ayant porté le collier ont perdus la vie sauf Elèna tu as voulus le collier ba... Elèna te l'offre:P

PS => J'ai eu ton Mp bon courage pour les soucis de PC et pas de soucis si tu manques de temps je comprends ^^]

avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Sam 9 Mai - 17:04

Ça se vérifiait encore. Ainsi, Largo avait vu juste. Un bijou autour d'un cou d'une nana, c'était souvent signe d'objet crucial qu'on refusait de se séparer. Probablement un petit copain qui avait dû lui offrir à une époque, et depuis, elle ne pouvait plus s'en séparer... sous peine de détruire la mémoire du pauvre glandu.
Ou alors, plus sérieusement, ce collier était tout bonnement le genre de cadeau qu'une divinité de la Guerre pouvait léguer à ses soldats. Et résultat, l'unique condition pour pouvoir bosser sous ses ordres ensuite, c'était justement de protéger ce joujou au péril de sa vie.

_ Ah bah tu feras avec ! C'est la seule proposition que j'ai à te faire. Sinon je te chasse de nos terres.

Ça se confirmait d'ailleurs pas longtemps après, lorsque Eléna changea carrément de registre. Elle osa menacer Largo de mort ! Bon d'accord, d'un autre côté, elle n'avait pas tout à fait tort. Encore que ? Si le BK mourrait ou disparaissait, qu'allaient penser les autres de son absence ? Et puis allaient-ils tout bonnement s'abaisser à croire la première intruse venue ?

_ Comme quoi, t'es pas si conne, lui répondit le rebelle, impatient de recevoir la fameuse récompense.

Paume vers le ciel, ses doigts étaient tout aussi excités, et gigotèrent dans l'attente de pouvoir s'approprier la chose tant espérée. On pouvait même penser un instant, que le rebelle faisait l'aumône comme un sans-abri grave en manque de bouffe.

Mais aussi étrange que cela pouvait paraître, la jeune femme finit par céder aux avances du mâle. Si si ! Elle était vraiment prête à lâcher son bien le plus précieux ou tout comme, en tout cas. Est-ce que ça cachait quelque chose ? Largo devait-il s'inquiéter... dans ce monde de brutes, qui plus est ?
Ou alors, l'ex-Bzerz' avait pris conscience que pour s'inscrire parmi les Black Knights, il fallait parfois apprendre à faire des sacrifices aussi durs... voire, tout-dur ! Et donc, quitte à abandonner du joli souvenir purement et simplement.

_ Hé ho ! Grogna le blondinet lorsque la nana tenta de la lui jouer solidarité foireuse. Ça va pas la tête ! Tu sais à qui t'as affaire, hein ?

C'est vrai, quoi ! Comme si Largo avait besoin d'aide pour se saper d'un chouette pendentif ? Déjà quil avait l'habitude et l'entraînement dès qu'il s'agissait de tripatouiller sa longue crinière... idem avec son Bouclier quand il fallait se l'accrocher dans le dos.
Bref, le Chevalier Noir avait des années de métier derrière lui, en somme.

_ Bon bah... fit-il une fois qu'il ressentait avoir enfin la classe ultime. Bienv...!?!

Rassurez-vous, tout va bien ! Enfin pour le moment. Il y avait juste un binz qui le chagrinait ! Pourquoi le diamant si brillant tout à l'heure, devint étrangement obscur tout à coup ?

_ T'as pas oublié de m'expliquer quelque chose, n'est-ce pas ? Tenta-t-il tout de même de demander, discrètement inquiet.

À vrai dire, le noir ténébreux du joyau contrastait très bien avec le jaune de sa tignasse. Mais bon... Largo ne s'attendait vraiment pas à un tel revirement. À moins que ça ne pouvait briller que si une fille le portait ? Pfff ! En tout cas, l'énigme du moment restait louche et l'intrigua encore plusieurs minutes.

Le jeune homme fronça alors ensuite des sourcils, et eut soudain l'impression de vaciller de tout son long. Des vertiges ? Il ne s'était pourtant pas saoulé précédemment. Au contraire, ce serait plutôt sa compère qui avait visiblement ingurgité la blinde de verres interdit au moins de dix-huit ans, un peu plus tôt.

***
_ Beuarghl !! dégobilla le blond, gerbe de sang à la clé.

Largo s'essuya la bouche et contempla les tâches écarlates tombées à ses pieds, grimaçant. Heureusement, il n'allait pas mourir bientôt. Avant ça, il faudrait au moins traverser douze temples d'un quelconque Sanctuaire. Il y avait donc encore de la marge. Mais dans tous les cas, si rien n'était fait pour endiguer ce souci de taille, d'ici demain on pourrait bien prévoir à lui creuser déjà sa prochaine tombe.

_ Tu vas me le payer ! Grogna-t-il de plus belle, difficilement, devant aller puiser dans le fond de ses tripes.

Le BK se força à regarder Eléna dans les yeux, avec son air le plus méchant. Il serra ensuite le poing devant sa poitrine, puis deux longues secondes plus tard, plus question de lui faire dire "camion" ! Le premier coup partit dans la frimousse de cette satanée fourbe.

Avec tant de violence et de noirceur dans cette baffe virile, Eléna pourrait bien voltiger vers la case départ : dans le bar du début. Au milieu d'un tas de bouteilles. Oups !
***


Spoiler:
 
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Mai - 21:38
Le collier d'Harmonie, nul ne peut raconter les effets que celui-ci provoque ci ce n'est la belle qui a donné son nom au collier, en effet tout être ayant eu mit ou frôler le joyau divin avait perdu la vie dans de mystérieuses conditions, pour le Black-Saint se serait pareil, si une lutte devait avoir lieu, Elèna perdrait sûrement, car elle ne possède plus d'armure et de protection divine, mais, il semblerait que la ruse était toujours aussi efficace, le joyaux noir renfermé les désirs passés de la déesse de vouloir soumettre le monde et Largo en ferait les frais.

Je ne voulais pas en arriver là, mais tu ne me donner pas le choix, ce collier te conduira a un mort lente et douloureuse...

Dommage, c'était le seul repère qu'elle avait ici et la seule personne dont elle connaissait le nom dans les environs et ils allaient déjà devoir se séparer, lorsque Largo subit un premier malaise, la pierre brilla d'un éclat noir ténébreux, les passants s'éloignèrent laissant seul les deux protagonistes qui n'en avait toujours pas finis.

A tu déjà entendu parlé du collier d'Harmonie ? Elle ne lui dit que ceci, s'il connaissait les légende alors il serait quel sort l'attendrait...

Une gerbe de sang s'échappa alors de la bouche du blondinet, ce mal être il le ressentirait jusqu'à ce qu'il ôte ce collier où perde la vie, il fallait savoir quand même qu'enlever le collier ne le soulagerait en rien de la malédiction du joyau, s'en était finis de lui. Elèna sûr d'elle et de son espérance de vie ferma les yeux un court instant de réflexion ce demandant si elle ne devait pas lui sauver la vie, mais elle ne pus réfléchir longtemps que Largo l'envoya voler à la case départ, légèrement sonner et ne s'étant attendu à ceci elle crue en ouvrant les yeux se trouver au paradis, mais ce n'était pas le cas, elle était dans la réserve du bar où elle était plutôt avec en prime un tonneau de vin percer qui souillait son beau visage...

« hum, dit elle en ce léchant les « babines » et finissant ce petit tonneau.

Très bon dit elle mine de rien au propriétaire des lieux avant de se relever .

« Hisp » Arf la belle tituba légèrement et eu le malheur de saisir sans le vouloir une bouteille de rhum de sa main droite »

Même pas mal, Hohéééééééééé Largoooooooouuuuuuuuuuuuuuuu !!

Cria t-elle ne voyant simplement pas le blondinet !

Tes mourût ???? Hips

« Faut que je bois sans respirer pour faire passer ça ….. »

Et hop 50 cl de Rhum dans le cornet !

Je vais t'enlever tes vêtements, attention !! Prêt ou pas j'arriveeee !!

Dure dure, en faîte ce qu'elle voulait lui dire c'était qu'elle allait lui piquer son armure et ce faire passer pour lui après tout il était blond elle était blonde il était muscler elle avait des seins, donc ba facile !!

Lorsqu'en elle dévia le piller qui lui gâcher la vue la belle comprit alors que Largo était en faite derrière elle ; échec....

Bien, rend moi mon précieux....

Contre toute attente la demoiselle dégageât un cosmos surprenant et terrifiant, le propriétaire des lieux ne tarda pas à s'éclipser tout comme les dernières personnes présentes pour laisser la jeune femme face à l'homme affaiblit, elle l'achèverait avant que la malédiction n'ai lieu, finalement c'était le mieux pour lui... Un arc apparut alors dans les mains de l'ancienne Berserker qui instinctivement ce prépara à décocher une flèche sur Largo, flèche qui d'ailleurs fut stoppée net sur la pierre d'Harmonie... La babiole noire redevint saphir à peine fut il touché par l'arme, ce saphir allait offrir un spectacle sans précédent aux deux "tourtereaux", en effet l'armure de la déesse Harmonie ne tarda pas à refaire surface, celle-ci dégageait une puissance à en faire frémir les divins, mais pourtant quelque chose semblait changer, lorsqu'elle entra au contact de la belle l'armure divine perdit son éclat pour devenir ténébreuse, celle-ci aussi noir que les ténèbres recouvris la belle Elèna pour enfin faire d'elle une des dames noires du Nihil, porteuse de la cuirasse d'Harmonie, la saphir bleuté perdit alors cet éclat et redevint une simple pierre qui s'incrusta dans l'armure semblant lui donner vie, Elèna d'un revers de la main désigna Largo et ôta cette malédiction qui l'avait touché, Harmonie la déesse des malédictions avaient aidée son hôte, car elle avait choisie la vie et nom la mort et c'était la seule qui pourrait un jour refaire de Sparte la citée d'autrefois, il lui faudrait maintenant récupérer l'intégralité de ces forces, mais avant cela ... Hips

La demoiselle avait bien trop bus, elle vêtu de son armure noir tituba en arrière pour sombrer quelques minutes dans l'inconscience, il ne restait plus qu'à Largo de faire un choix, lui apprendre ce qu'elle avait à savoir concernant Nihil, l’achever, où alors ... Allez savoir !! mr Red le retour
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Mai - 15:36
Chez les éveillés, Baffer une fille, c'est comme frapper le sol : ça déchire. Pas au premier sens du terme, bien entendu, mais pas loin. Eléna partit donc s'éclater dans le décor, là-bas. Et s'éclater tout court, du même coup. Faire la fiesta ou quelque chose dans le genre. Vas-y qu'elle put de nouveau se servir en bouteilles de choix, et tant qu'à faire, les ingurgiter dans la foulée.

Largo, lui, découvrit au même moment que son poing lui faisait mal. Son adversaire n'avait pourtant pas plus la tête dûre qu'une autre. Il mit alors ça sur le compte de cette foutue malédiction. Harmonie, même qu'on la surnommait, à ce qu'il paraît.

_ Non, connais pas... ne sut que rétorquer d'ailleurs le BK, histoire de converser le minimum.

Le jeune homme essaya tout de même d'interroger au plus profond de ses neurones, mais en vain. Rien ne remonta à la surface de sa cervelle. Mettons ça, là encore, sur le compte de la malédiction, hein !
Bah oui, ça ne pouvait pas être une question de manque de culture mythologique, cela va de soi.

Puis, lorsque le blondinet eut rejoint la belle dévergondée, voilà qu'un nouveau rituel-machin se mit bientôt en marche. Largo apprit qu'il n'avait déjà plus d'échappatoire : il mourrait quoi qu'il arrive. Évidemment, celui-ci ne voulut pas y croire, que cette maladie bizarre lui passerait tôt ou tard, etc... cependant, il se remit à faiblir et crachoter du sang sur ses godasses.

_ Alors, t'as intérêt à trouver une solution ! Parce que si je crève, ce sera de ta faute ! Donc tu mériteras encore moins de faire partie des nôtres, puf puf puf !

Oups ! Parlé trop vite, dirait-on.

La donzelle ne tarda pas briller de mille feux. Façon de parler, quoi. Mais dans tous les cas, voilà que lumière, ténèbres et cosmos s'exécutèrent en choeur pour un sorte de parade nuptiale. Ou au moins une cérémonie d'inauguration-trucmuche. Et résultat ? Eléna fut bientôt recouverte d'une über armure de ouf, tout ce qu'il y a de plus sombre. De l'orichalque BK, comme on n'en fait plus, han han !
Malgré ses souffrances, Largo en eut ainsi pour son argent. Au début, il se protégea les yeux, de peur de choper encore une autre saloperie. Mais ouf ! Rien de tout ça à signaler, en fin de compte.

Moralité : quand tu es belle, blonde, et torchée les quatre pattes, tu peux toujours espérer avoir le mérite d'endosser de la Black Cloth sur le caillou et les épaules !

_ Hmmm... je dois bien admettre que ça te sied plutôt bien. Surtout au niveau des...

Laule. Le rebelle s'étonna d'avoir laissé échapper un tel compliment. Surtout que selon lui, Eléna n'avait rien à foutre dans les environs de Death Queen Island, pour commencer.

_ Désolé, mais là, ça va trop loin ! Se reprit-il, plus ferme et menaçant.

Largo avait heureusement pensé à se débarrasser du collier depuis, même si ça ne suffirait pas à le guérir pour autant, d'après les dires de sa rivale. Mais pour la peine, s'il devait vraiment mourir de ses prochaines blessures, rien de tel que d'emporter l'autre dans la tombe avec lui !

Alors, sur ce... invocation de sa propre Black Cloth. Et hop ! En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Largo entra en symbiose avec sa protection de la célèbre Méduse. Quelques bling-bling-bling plus tard, il arborait tous les morceaux de son armure noire.
À présent face à l'ennemie, à armes égales ou presque, les choses sérieuses pouvaient commencer. Sauf que la seconde suivante, Largo se tordait encore et toujours de douleur. Il serra alors les dents pour dissimuler son sale état.

Quoique... euh... bah...

_ Hé ? ... Oh ? S'étonna le BK, légèrement embêté de ce retournement de situation.

Si si ! Eléna venait de tomber à la renverse, apparemment évanouie pour de bon. Encore un peu, et elle se mettait même à ronfler. Faute à l'overdose d'alcool ? À moins que son armure était trop lourde à porter pour une simple femelle ? Ou à son tour, elle avait chopé de mauvais symptômes pouvant conduire à une mort certaine ?

Une fois au-dessus de la belle endormie, Largo leva le poing, mais hésita à l'abattre sur sa frimousse. Tout-dur qu'il était, ce serait pourtant logique de casser de la mâchoire adverse sans remord. Seulement, là, c'était trop facile.

_ Oh et puis merde ! Conclut-il finalement.

Rappelons quand même qu'il était condamné à mourir, de toute façon. Et par la faute de qui ? Donc, Eléna méritait cette sentence expéditive, point barre !

Le blond brûla alors son cosmos, balança une beigne en contrebas... sauf que la malédiction prit un malin plaisir à le taquiner au même instant. Résultat, le coup partit déchirer le sol, pile poil à côté. Et quant au Chevalier Noir, son équilibre perdu l'amena à se vautrer à plat ventre sur son ennemie. Par chance, ce ne fut pas pour baver un filet de sang ou deux. Euh... ahem... ni salive, ni quoi que ce soit d'autre, on est bien d'accord, hein !
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Mai - 22:28
P**** de réveil !!

Hurla la blondinette persuadée que son réveil était dû à cette sortie de sommeil et ba non c'était Largo qui venait de la rater, intentionnellement où alors il avait bus en traître ? Quoi qu'il en soit s'il l'avait touché il l'aurait bien amoché vus l'impact présent sur le sol, puis l'armure qu'il avait disais bien qu'il voulait en découdre, la nouvelle Black-Saint si l'on peut l'appeler ainsi allait accepter de se battre avec lui, il semblait vouloir en découdre cela arrangé bien la jeune femme qui pourrait tester les nouvelles limites de son armures, elle pensa un instant à son dernier combat contre Largo, ce remémorant ces techniques et sa façon de faire, elle lui avait sortie toute une panoplie de monstre lors de leurs affrontements, mais il ne connaissait pas les derniers venus de l'ancienne Berserker.

Un poing à terre pour l'aider à se relever que la belle s'éloigna de Largo.

Hum... Bien puisque ton choix et fait combattons, si je gagne tu devras me révéler ce que je dois savoir sur celle-île, si je gagne,
elle se tut un instant ce demandant bien ce qui pouvait l'intéresser puis ajouta :

A toi de voir...

Le cosmos bleuté d'Elèna se développa alors, les passent firent les curieux et restèrent derrière les maisons prêts à voir ce que donnerait un combat entre éveiller, il faudrait faire attention et ne pas les blesser sinon son séjour ici serait compromis, puisqu'il fallait de la précision alors elle ferait appel à lui .

Tronche du monstre:
 
Une nouveauté dans sa collection, elle avait rencontré et soumis cette créature dans le Colisée de Sparte un combat où elle avait faillit rendre l'âme, l'apparence de ce monstre n'est en rien impressionnante tout comme sa rapidité il faut l'avouer, mais sa précision et puissance d'attaque ne semble d'avoir d'égal, son arme pouvant être utilisé de courte et de longue porté ne sont pas à prendre à la légère, Grum comme on peut l'appeler est un cauchemar vivant, à peine fut il sortie d'X dimension crée pas Elèna qui décochât deux premières flèches sur sa cible, Elèna quand à elle combla le manque de vitesse de son « joujou » et vint tenter d'atteindre Largo au corps à corps, une flèche en main qui faisait office de lame elle tenta d'atteindre le blondinet au visage, puis poursuivit l'assaut en le frappant de sa main faible dans les côtes tendis que les deux flèches atteignirent leur cible la demoiselle s'éloigna alors et ce mit devant son monstre, il la couvrirait en cas d'éventuel attaque... Les hostilités étaient lancées, ne restait plus qu'à voir où mènerait ce combat..
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Mai - 17:28
_ Hein ? Quoi ?

Qui c'est qui gueulait dans ses oreilles ?

Largo se ressaisit à son tour et découvrit sa mauvaise posture : en train de s'affaler sur le corps de l'ennemie. Mon dieu ! Heureusement qu'à part quelques témoins occulaires sans grosses cojonès, il n'y avait personne d'autre alentour... à faire taire par la suite, si besoin... si ce n'est la principale concernée, ici présente.

Quoi qu'il en soit, Largo avait tout simplement râté un vulgaire coup de poing meurtrier. Du moins, si on partait du principe que les fourmis et autres vers de terre ne comptaient pas dans le palmarès, hein.
Ainsi, Eléna s'en sortit vivante, probablement un chouïa ébourriffée du cuir chevelu... voire un peu de poussière ici ou là. Mais pas de quoi se vanter d'un possible exploit face à la vilaine.

Laule. À moins que ?

_ Si tu gagnes... et si tu gagnes ? Oulah, t'as pris le melon, toi. Plus que j'aurais imaginé. Meuh nan, suis-je bête ! C'est ma toute puissance qui t'a déjà rongé quelques neurones, mouhahaha !

Ça, c'était fait. Et toc !

Le rebelle se redressa ensuite également pour revenir face à son adversaire, yeux dans les yeux. Il tenta de se tenir bien droit, en se campant difficilement sur ses deux jambes fermes. Puis, il croisa les bras, histoire de paraître fier comme un coq, et surtout dissimuler que cette malédiction moisie lui faisait toujours un mal de chien, jusque dans ses entrailles les plus profondes et insondables.
Bref, Le Chevalier Noir avait donc le choix, d'après les dires de la belle.

_ Oh tu sais... si tu veux tout savoir sur Death Queen Island, ça je sais faire. Je suis même prêt à te l'encastrer dans le crâne. À ma façon, évidemment.

Et sinon ? Largo réfléchit encore un peu au futur de ce combat. Que la coquine soit morte ou salement blessée, que pourrait-on faire de son corps meurtri, après coup ? Hmmm... avant putréfaction, cela va de soi, ahem ahem !

Le blondinet avait bien une idée en tête, à vrai dire. Lui qui pouvait transformer tout et n'importe qui en statue de pierre, à condition de ne pas s'appeler Gilbert ou euh... Shiryu.
Mais pour l'heure, quelques sévices corporels s'imposaient au préalable. C'est ainsi que le cosmos de Largo se remit à s'intensifier. Et plus précisément dans son poing. Enfin, le tranchant de sa main, pour être exact, cette fois-ci. Une séance de découpe, façon Fajitas Old El Paso, pour s'échauffer d'une part, et voir l'autre agoniser d'autre part, c'est ça qui était bon !

Manque de bol, l'ex Berz' ne tarda pas à l'imiter au même instant. Et voilà qu'une étrange bestiole, sortie tout droit de l'Enfer, bondit sur le champ de bataille, aussitôt après. Tatatam ! Le genre de monstre bien dégueulasse qu'on n'aimerait vraiment pas choper au beau milieu d'un rêve bleu ou... rose, quoi. Sauf que là, le truc semblait bien réel.
Pour la peine, Largo grimaça. On mettrait ça sur le compte de sa souffrance perpétuelle, mais le BK tirait vraiment une drôle de tronche à la vue du physique du bétail. Pouah !

Néanmoins, tout ce que mérita Largo, fut de se manger la première salve de sa rivale... et de son toutou bien dressé. Mélangé entre de l'attirante nana et du sauvageon le plus cradingue de la Terre, facile de faire un choix, mais difficile de jongler entre deux brutes. De plus, le BK s'affaiblissait toujours un peu plus à chaque seconde.

_ Medusa Slash ! Balança-t-il alors, tout à coup, lorsque l'occasion fut propice.

Agitant son bras, coussi-coussa de haut en bas, puis de bas en haut, et vice versa, une série de lames cosmiques se propagea bientôt dans l'arène, en espérant réussir à cibler l'un ou l'autre de ses assaillants.
Ça finirait bien par déchirer quelque chose, n'est-ce pas ? Même un cheveu serait déjà un bon début, mouarf... pour se mettre en condition.

_ Allez ! Retourne à la niche, Médor ! Plaisanta-t-il à la fin de son attaque. C'est seulement ta maîtresse qui m'intéresse, héhé.


/hrp: bon vala. J'ai commencé avec mon attaque faible, paske vu que je souffre... j'voulais pas forcer... en plus de tester d'abord la marchandise, lol. (et sinon, mention spéciale à ta ptite faute de frappe du "si je... si je...". Ça m'a permis de considérer comme la meuf qui se vante de gagner quoi qu'il advienne, huhu). Razz
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Mai - 17:18
L'est pas bien lui !!!

S'exclama la blonde en esquivant in-extremis une lame cosmique du ténébreux, elle savait qu'il riposterait, mais si vite et surtout ainsi ? La blonde ne put utiliser sa créature comme bouclier celle-ci eut le temps de décocher une ultime flèche en direction de Largo avant de disparaître comme elle était venue, quand à Elèna, elle commis une erreur et fut imprudente, en effet bien qu'elle esquiva maintes attaques, elle fut touchée sur le flanc droit, une mèche de cheveux blonds s'envola tendis que des premières gouttes de sang coulèrent, elle tournait dos à Largo et tenait dans son bras droit désormais amoché, un enfant d'une dizaine d'années, la curiosité avait fait qu'il veuille assister au combat, erreur qui aurait pus lui être fatale, la belle blonde le lâcha donc lui demandant de quitter les lieux et c'est ce qu'il fit. Il remercia celle qui lui avait sauvé la vie et s'éloigna donc tendit qu'Elèna refit face à Largo.

La vie des habitants de cette île semble t'importait peu je me trompe ? Lui dit elle en essuyant d'un revers de la main le filet de sang qui dégouliné sur son visage. La belle plus concentré qu'auparavant changeât de regard elle s'approprierait les lieux par la force.

La demoiselle saisit donc l'arc qui avait fait sa fierté dans le colisé de Sparte puis tint en joug cette proie qu'était le chevalier noir.

Un vortex s'ouvrit lentement derrière celui qui possédait le bouclier de la méduse, une nouvelle créature allait apparaître, Largo pouvait déjà sûrement ressentir cette présence, Elèna prit son temps pour en faire appel espérant déstabiliser ainsi Largo bien qu'elle savait qu'il ne ce laisserait pas facilement avoir.

Je ne vois toujours pas d'intérêt à ce combat, mais puisque tu insiste …

Une première flèche fut décoché, puis une seconde et enfin une troisième, la belle mit alors son arc dans son dos puis entama une course folle vers Largo tendit que sa créature apparut, un serpent géant apparut et prit Largo dans une étreinte mortel, le reptile enrouler autour de l'homme le compressa autant que possible avant de s'éloigner quand à la belle elle ce contenta de lui mettre un coup de poing dans l'estomac avant de prendre l'animal en monture, cette foie-ci elle restait sur ces garde prête à la riposte...



avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Mai - 20:01
Fouyaya ! L'issue du combat se précisait enfin un peu plus. Du moins, selon le raisonnement de Largo. Il s'était dit que si la coquine pouvait saigner doucement mais sûrement, elle finirait sans aucun doute par se vider jusqu'à la dernière goutte tôt ou tard. En gros, il suffirait juste de la perforer encore deux ou trois fois, quitte à intensifier sa cosmo-énergie... et tada ! Le tour serait joué.
Néanmoins, le Chevalier Noir fut vite rattraper par ses propres douleurs du moment. Saloperie de malédiction ! Cette dernière pourrait bien le détruire plus vite que prévu... et plus vite que sa propre adversaire, à ce train-là.

Eléna ne tarda d'ailleurs pas à en remettre une couche. Ses maudites flèches avaient le don de trouer l'armure ou la peau du rebelle, notamment parce que ce genre de joujous s'insinuaient très facilement dans les petites interstices ou les angles morts.

_ Qu'est-ce que tu veux que j'te dise ? Se moqua-t-il, tandis qu'un satané gamin venait jouer au paparazzi sur le champ de bataille. Si sa maman n'est pas foutue de le tenir en laisse...

Largo éclata de rire, persuadé d'avoir forcément raison, dans le fond. Et résultat, il fallait à présent qu'une prétendue nouvelle recrue BK soit obligée de protéger le gosse insconscient, plutôt que de se battre sérieusement.

_ Sinon, je trouve que ça te va bien le rouge. Et puis, encore quelques blondeurs à égaliser de l'autre côté, et tu seras toute belle. Belle pour me supplier, bien entendu, hein...

Malheureusement, dans ce monde, il n'y avait pas que les sales mômes qu'il fallait souvent apprivoiser, afin qu'ils deviennent de bons petits élèves ou soldats. L'ex-Berz' en était la preuve vivante.

Eléna sortit bientôt un nouveau tour de son chapeau magique... ou plutôt, via une de ses dimensions fétiches. Dans le feu de l'action, comme Black Perseus prêtait trop attention à sa rivale, -et tant qu'à faire, au sale monstre qui le secondait- il s'aperçut légèrement trop tard de l'énième surprise qui lui tomba tout rôti dans le bec.
Et vous savez comment que ça marche chez les éveillés, n'est-ce pas ? Si t'es pas au taquet à la demi-seconde près, il y a des chances pour finir sacrément dilaté de euh... où-vous-savez ! Ou pas loin, quoi.

_ Qu'est-ce que...!?! Paniqua-t-il, tout en se retournant vers l'étrange bestiole qui ondulait de tout son long.

Et clap ! Le Chevalier Noir se retrouva illico saisi, emprisonné dans un méchant calinou constricteur. Le truc bien violent qui avait le chic pour broyer du squelette comme une barre de Twix.

_ Medusa Shield !!! Lança-t-il aussi pendant l'étreinte.

Sauf que son Bouclier se trouvait dans son dos, depuis le début des hostilités. Alors tandis qu'il se faisait malmener, sa carcasse de sportif gigota dans tous les sens... jusqu'à pétrifier, au final, tout ce qui s'affichait dans le décor derrière.

Eléna elle-même ? Hmmm, trop facile. Le premier monstre invoqué ? Ma foi, une moche créature pétrifiée, on ne dirait pas non. Oups... et pourquoi pas ces cloportes de témoins occulaires lambdas, qui mataient ici et là... et ce, qu'importe la distance, à vrai dire ! Il suffisait juste de croiser le regard de la célèbre gorgone, mouhahaha !

Quoi qu'il en soit, et plus sérieusement, le blondinet, quant à lui, était vraiment dans de beaux draps. À la merci de l'autre femelle ! Et devoir se retenir de couiner comme un faible devant elle, ça paraissait encore plus difficile que de s'évader de cet horrible piège du boa.

_ Même pas foutu de se battre avec ses propres ongles, de peur de se les casser, j'parie ! Plaisanta le blondinet, malgré sa très mauvaise posture. Attends que ton serpent de pacotille finisse en pierre, lui aussi ! Et tu seras à court de toutous à sa mémère !

D'autant plus que d'avoir ébouriffé sa propre chevelure de blondasse, c'était également une faute grave et impardonnable !


/hrp: han oui ! vas-y, torture-moi ! ^^'
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Mai - 20:41
Ouille, Ouille ouille qu'est-ce que j'ai mal au … bras bien entendus, la douleur qu'avait Elèna ce faisait ressentir de plus en plus, mais Largo allait l'aider sans même le vouloir, le bouclier qui faisait sa fierté figeât la créature en pierre quand à Elèna elle ferma les yeux connaissant la légende de ce bouclier pour finalement n'avoir que le bras droit de pétrifier ? Allez donc savoir pourquoi le reste de son corps ne l'était pas, miracle ? Où la malédiction avait perturbé la puissance du bouclier ?  ... Quoi qu'il en soit la douleur dans le bras droit n'était plus mais à quoi bon si elle ne pouvait pas utiliser celui-ci...


« Merde ! »

Qu'allait elle faire désormais ce demandait elle en voyant qu'au final Largo était coincé sur une belle sculpture de pierre, toutefois....


Le cosmos de la jeune femme ré-ouvrit un vortex laissant disparaître la créature, finalement elle répondrait aux provocations de Largo. Elle intensifia sa cosmo énergie afin d’accroître la malédiction qui affaiblissait toujours plus la blondinet puis enfin elle créât une illusion d'elle même une pale copie au cosmos semblable, le duo féminin entama alors une course folle en direction de leur ennemis commun, puis enfin elle vinrent toutes deux le frapper une première foie à l'estomac, de leur poing droit ? A ba non du gauche.... Largo a cet instant pouvait comprendre que seul une Elèna était vrai, l'illusion pouvait le tromper mais pas le toucher, la technique de la belle possédait cette faille, le duo féminin à vive allure ne cessa de ce croiser afin de perturber Largo pour finalement ne reformer qu'une et apparaître juste derrière cet cible une flèche à la main pour l’abattre dans le dos du blondinet, ceci fait la belle s'éclipsa et se mit en retrait au côté de son clone le combat touchait à sa fin, son cosmos faiblissait tendit que la malédiction affaiblissait Largo …


Tu sais... On devrait peut être en rester là, au lieu d'avoir une nouvelle recrue dans l'ordre noir il pourrait bien y avoir deux victimes et un port détruit se serait dommage dans arriver là non ?

C'est tout ce qu'elle avait à dire, la berserker qui sommeillait en elle avait un atout dans sa manche, le soucis était que cette technique aurait effet sur tout ceux qui ce trouvaient sur les lieux en l’occurrence Largo et les multiples non-éveillé qui étaient tout proche... Et si finalement son insertion dans l'ordre noir n'avait pas lieux ?
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Juin - 9:42
Aussitôt dit, aussitôt fait. Dans toute cette agitation, il y avait finalement pas mal de bonnes nouvelles à apprendre. Et de s'en féliciter, tant qu'à faire. Pourtant, Largo resta emmaillotté dans sa prison. Enfin, au début. Le temps de capter que sa pierre fétiche avait bel et bien fait son petit effet. Résultat, la créature visée ne pourrait plus bouger à l'avenir, sage comme une image.

De plus, si Eléna elle-même avait succombé à ce mauvais tour, on ne pouvait que s'en réjouir également. C'était la palme d'or, là ! À moins qu'il ne faille se contenter que d'un bras. Mouais bof, quoi...

_ C'est ballot, plaisanta le BK, les dents serrées tout de même. Ça ne sera plus trop la joie pour te gratter le dos, à présent, j'imagine.

Il lui dédicaça ensuite un clin d'oeil, comme pour insinuer qu'elle n'aurait qu'à demander de l'aide, si besoin. Mais évidemment, le blondinet avait surtout dans l'idée de la frapper toujours plus, à la place.

Après quoi, le statue d'anaconda-machin disparut via un portail. La bonne occaz' pour retrouver sa liberté, n'est-ce pas ? Le Chevalier Noir se remit donc en position, tandis que sa rivale s'élança dans une nouvelle phase d'attaque. Nouvelle technique, à la clé : un truc d'illusion, en veux-tu, en voilà ! Grossomodo, quoi.
Largo dut alors se ressaisir pour ne pas tomber et garder l'esprit vif... du moins, si seulement cette satanée malédiction ne lui rongeait pas plus sa vitalité à chaque minute.

_ Chiottes ! Grogna-t-il d'ailleurs, pris au dépourvu soudain.

Ce devait être une esquive facile lorsque Eléna et sa coquine jumelle se pointèrent pile poil devant son nez. Manque de bol, il sentit passer le méchant coup dans le bide. Allez hop ! Va pour une énième gerbe de sang qui s'échappait de sa bouche, une fois le violent choc reçu au nombril.

_ Tu vas voir quand je t'aurais ôté ce bras pétrifié ! Je l'écrabouillerai, et j'organiserai un jeu avec les cailloux qu'il suffira de lancer dans l'eau. Le record de celui qui fera le plus de rebonds, hahaha !

Omagad ! Décidément, aucune limite à sa folie, on dirait bien.

En parlant d'avoir un grain dans le ciboulot, c'était justement le moment de passer à la vengeance ultime de la mort qui tue. Grâce à sa plus puissante attaque, il prévoyait ainsi de mettre un terme à ce combat. D'autant plus que Eléna tenta bientôt de repasser dans le dos du guerrier des ombres, là où le Bouclier de la Méduse s'affichait toujours.

En clair, ça ne la mènerait sûrement nulle part. Et puisque la femelle ne tarda pas à vouloir dézinguer les sens du rebelle, toujours à cause de ses illusions plus intenses, Largo décida de frapper large et fort.

_ Ra's Al Ghûl Gorgonio ! Brailla-t-il sous peu, bras levé vers le ciel de Death Queen Island.

Largo puisait dans ses dernières ressources. Mais dans tous les cas, tout son cosmos de rageux y passerait... et c'est l'autre ex-Berz' qui dégusterait sans aucun doute.

Sur ce, une horrible tête de la célèbre Méduse se dessina aussitôt dans les cieux. Elle semblait vraiment réelle, cependant. Puis, la seconde d'après, la monstrueuse dame beugla un cri assourdissant. Il ne valait mieux pas avoir garé sa bagnole tout proche, ou ne serait-ce que porter des lunettes. Par exemple, hein.
Et tandis que son regard rouge sang fixait sa cible en contrebas, ses cheveux s'agitèrent et se mirent à faire pleuvoir des serpents par dizaines ! À n'en plus finir, jusqu'à recouvrir Eléna. Au même moment, il va de soi que les bestioles grouillantes n'auraient plus qu'à se servir de ce met de choix. De la morsure à foison, elle subirait ! Et toc !
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Juil - 11:10
Sur ce, on pouvait dire que c'était une victoire, n'est-ce pas ? En tout cas, Largo, lui si ! C'était ce qu'il se disait. Et contempler ce festin d'aussi près, hmmm ! Miam miam, il dirait même plus. Tous ces bruits de machouillage étaient une belle musique pour les oreilles d'un Chevalier tel que Black Perseus. De plus, après avoir déboursé autant de cosmos pour prodiguer une mise en scène pareille, il était normal d'aimer un chef d'oeuvre aussi bien réalisé.
Pour la peine, le blondin décida de faire trainer le spectacle un peu plus longtemps que prévu. Quitte à ce que ça le crèverait en conséquence. Bah quoi ? Il fallait bien marquer les esprits, non ? Ainsi, tous ces clampins derrière lui, qui avaient eu les couilles de rester jusque-là, méritaient d'avoir une énième et dernière dose de show avant de retourner à leurs occupations.
Allez hop, c'est cadeau ! Et Largo qui régalait.

Évidemment, le quart d'heure de gloire eut tôt fait de l'affaiblir plus qu'autre chose, pfff. Foutue malédiction, pour ne pas changer une équipe qui gagne, hein ! Il finit donc par vaciller comme un bleu, mais se reprit rapidos pour arrêter les frais d'envergure. Heureusement d'ailleurs, sinon ça aurait été un coup à s'évanouir, à bout de forces.
Déjà qu'il ne manqua pas de crachoter du sang, tout en se tenant coussi-coussa la poitrine, ce serait dommage que le grand Largo qu'il est terminait raide mort, et ce, juste après avoir vaincu son adversaire avec classe.

_ Mouhahaha ! Chantonna-t-il, histoire de confirmer son assurrance et sa pseudo bonne santé. Tu n'as que ce que tu mérites. Et désolé de t'annoncer la couleur : tu ne vas pas pouvoir faire partie des notres... je sais pas... une impression...

Tandis qu'il relâchait son emprise cosmique sur sa cible, il fallut encore attendre que tous les serpents s'évaporent de leur proie. La sale trogne de la Méduse dans le ciel également, à ce propos. Bref, c'était juste l'affaire de quelques secondes, le temps d'un gommage ou quelque chose dans le genre, quoi.

Ceci fait, il n'y avait plus qu'à mater le résultat final. La donzelle ne semblait plus broncher ni brailler. Peut-être même bien qu'on ne pourrait plus appeler ça une femme désormais, quand on y pense. Le truc était tout bonnement perforé de partout. Le sang avait giclé en prime ici et là, bien entendu.
Conclusion, un bon combat bien crade comme on les aimait, dans tous les cas !
Largo sourit ensuite devant la chose inerte, bouzillée et écarlate. Puis il s'apprêta à tourner les talons. À ce moment-là, la démangeaison, qui le suiciderait tôt ou tard, refit des siennes. Comme par hasard, hein !

_ Chiottes ! Et comment j'me débarrasse de ça ? Laissa-t-il échapper vers le peu de spectateurs environnants.

Ça lui donna envie de secouer la tête, tiens ! Ainsi, le rebelle en profita pour replacer plusieurs longues mèches récalcitrantes. Faute à la bataille, quoi. Ça l'avait tout décoiffé, grrr grrr ! Pov' petit bonhomme, va... Enfin, un truc encore qu'il ne pardonnerait jamais à Eléna.

Pour couronner le tout, une reflexion le gagna alors, le temps d'un montage de scénarios divers et variés. Manque de bol, rien à faire. Le BK ne trouva rien de bien malin à se mettre sous la dent, et qui aurait pu tant qu'à faire le guérir, ou le mettre au moins sur la voie. À vrai dire, il pouvait toujours s'acharner sur le corps inerte de l'ex-Berz' ? Mais de là à ce qu'elle veuille ensuite bien lui divulguer quelque chose d'utile, on n'en était sûrement très loin.

Alors quoi d'autre ?


/hrp: un ptit post sans grande importance, juste histoire de montrer que j'existe toujours, malgré le délai qui a pris le pas, dirait-on. Wink
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Bénédiction d'Harmonie [ II ] Retrouvaille