avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Mai - 14:28
viens d'ici

Ephraem devait donc se débrouiller seul, se souvenir des peu de choses que son maître lui avait dit sur lui. Faisant signe à la jeune femme qui l'accompagner, le Taureau décida qu'ils devaient partir sur le champ. En descendant la paroi, le chevalier repensait à tout ce que Gareth avait pu lui dire avant. Il savait quoi de lui finalement, qu'il était le plus âgée des chevaliers d'or, qu'il avait une tendance à beaucoup trop boire et jouer aux jeux d'argent, jeux qu'il ne perdait jamais. Que savait-il d'autre encore, que son ancien maître partait souvent dans son pays d'origine, mais n'en avait jamais vraiment parlé.


Une fois le pied au sol, une image revint en mémoire du jeune homme. Un billet d'avion, afin de ne pas dire où il allait, l'ancien Gémeaux avait préféré prendre un billet pour un avion publique, plutôt que de prendre un véhicule du Sanctuaire.


- Je sais où on doit se rendre maintenant, monte dans la voiture... euh tu t'appelles comment au fait ?


~~~

Le jet se posa directement à Johannesburg, si Gareth devait se trouver quelque part, c'est ici. Mais trouver le lieu était facile, il fallait maintenant retrouver l'ancien Pope dans cette grande ville.

- On va commencer par les salles de jeux, ensuite, on fera les bars... on devrait le trouver comme ça... sauf s'il est dans un endroit privé, ça sera plus dur alors...

Sa box sur le dos, Ephraem avança d'un pas décidé dans la ville. Il espérait que Gareth se trouve dans un endroit dégagé, car s'il devait entraîner Paige en pleine ville, il serait obligé de payer de sa poche pour réparer et faire attention de ne blesser personne. Pendant qu'il marchait, Ephraem se tourna vers Paige.

- Quel est ton lien avec mon maître ?
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 311
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Mai - 17:23
La jeune femme ne nous avait pas vraiment aidé et je soupirais légèrement car on avait perdu énormément de temps pour rien du tout en fait. Cela m’agaçait légèrement et je me retenais de lui faire part de mes quatre vérités à ce chevalier d’or. Bref, nous devions faire le chemin inverse et il fallait admettre que cela faisait de l’exercice, chose qui n’était pas si mal en fin de compte. Par contre, j’espérais sincèrement qu’Ephraem connaissait l’endroit ou se trouvait mon père car en ce qui me concernait, je n’en avais pas la moindre idée. A présent que nous en avions terminé avec cette montagne, le Grand Pope prît la parole en m’avouant qu’il connaissait l’endroit ou son maître se trouvait en ce moment et c’était une bonne chose en soi. D’ailleurs, un léger sourire pouvait se voir sur mon visage suite à cette nouvelle et je portais mon regard sur mon interlocuteur lorsque ce dernier me demanda mon nom.

« Il est vrai que je ne me suis pas présentée à vous et j’en suis désolée. Je me nomme Paige. »

A présent, nous faisions route pour l’aéroport afin de monter dans un avion pour une autre destination.

---------------------------------------------------------------------------

Johannesburg était notre destination et cela voulait dire que mon père se trouvait en ses lieux. D’ailleurs, je pouvais sentir mon cœur battre très fort car je n’allais pas tarder à voir ce dernier et il fallait reconnaître que j’étais impatiente de le rencontrer. J’acquiesçais légèrement lorsqu’il proposa de faire plusieurs endroits, histoire de tenter de retrouver Gareth vu qu’Ephraem semblait bien le connaître. Après tout, il était son disciple et c’était parfaitement normal de connaître les habitudes de son maître.

« Allons-y. »

Avançant dans la ville, j’observais chaque personnes présentes, restant un peu méfiante car j’étais dans un territoire inconnu et finalement, ce cher Ephraem me demanda le lien que j’avais avec son maître.

« C’est mon père… »

Je n’ajoutais rien d’autres et je ne portais pas mon attention sur mon interlocuteur mais j’imaginais bien sa réaction suite à cette révélation.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Mai - 16:26
Alors elle était la fille de Gareth, c'était donc pour cela qu'elle le cherchait ainsi. Mais attendez, depuis quand Gareth avez une fille ? Il avait était le maître d'Ephraem et pourtant il n'avait jamais était mit au courant de cela. Il devait donc en savoir plus sur cette Paige. Le duo entra dans un premier bar, plein de clients étaient autour du comptoir, réclamant des boisons qu'ils n'avaient plus besoin vu leur état. Pourtant, Gareth n'était pas dans le lot. Ephraem regarda les réactions de la jeune femme, pour l'étudier. Au second endroit, une salle de jeu, la dépravation n'était pas mieux, mais tout autre. Les joueurs étaient comme des insectes cherchant à écraser l'autre de sa chance et de son argent. Cette ville était comme beaucoup d'autre, un tas de débauche que le Saint connaissait que trop bien. Il décida t'interroger Paige, sur le chemin les menant vers un second bar.

- Tu es donc la fille d'Eléonore s'est bien ça ?

Le Taureau avait déjà vu la Marina, il savait de quoi elle était capable. Alors si la fille tenait de ses parents, elle devait être puissante. Mais il fallait d'abord en être sur. En attendant la réponse, il scruta les lieux qui les entouraient, ne laissant aucun détail de côté. En face d'eux, une vieille maison où jouait un gamin. La maison pouvait s'effondrer à n'importe quelle moment, alors le Saint gardait l'œil sur ce garçon, pour rapidement intervenir si ça devait arriver. Il savait qu'il devrait prévenir l'enfant avant de repartir, mais il ne voulait pas interrompre sa camarade pour le moment.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 311
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Mai - 9:54
Après tout ce temps que j’étais en sa compagnie, Ephraem avait décidé de me poser la bonne question. D’ailleurs, si il ne l’avait pas fait, ce n’était pas moi qui lui aurait dit que j’étais la fille de Gareth. La réponse ne le choqua pas plus que ça, à moins qu’il ne dévoilait rien sur son étonnement et c’était probable car les chevaliers d’Athéna savaient parfaitement gérer leurs sentiments. Nous entrons dans un bar qui n’était pas du tout fréquentable au premier regard et j’étais assez déçue que mon père se rendait dans ce genre d’endroit. D’après les dires de ma mère, il était mieux que ce genre d’individus présents en ses lieux. Vu qu’il n’était pas ici, nous ressortions pour faire route vers un second bar et Ephraem décida de m’interroger une seconde fois.

« Eléonore ? C’est qui celle-là ? »

Je devais en conclure que mon père avait une autre femme dans sa vie et c’était parfaitement normal après toutes ses années. Je ne lui en voulais pas du tout pour ça car il en avait le droit. Je lui en voulais pour avoir abandonner ma mère alors qu’elle était enceinte de moi même si d’après les dires de cette dernière, il n’était pas au courant pour moi. D’ailleurs, j’étais certaine que ça allait lui faire un choc d’apprendre qu’il était papa.

« D’après les dires de ma mère, mon père était quelqu’un de bien, qui ne passait pas son temps dans ce genre d’endroit. Il a visiblement changé avec les années, c’est lamentable… »


Il était évident que j’étais entrain de le critiquer et tandis que j’observais Ephraem qui sembla regarder avec attention le jeune garçon qui jouait près d’une maison délabrée, j’attendais simplement la moindre remarque du chevalier d’or du taureau.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Mai - 13:30
Ephraem s'arrêta net, il posa sa box au sol pour s'y assoir. Il avait pu rester neutre jusque là, mais là, les paroles étaient de trop pour lui.

- Il y a des choses que tu ne connais pas sur lui, beaucoup de chose. D'après ce que tu me dis, il a connu ta mère avant de devenir chevalier d'or. Quand il devait devenir chevalier, il était en compétition avec Eléonore, une jeune femme magnifique dont il tomba amoureux. Sa beauté devait être grande pour qu'il oubli ainsi ta mère, mais c'est ainsi, Aphrodite est souvent cruelle...

Le Taureau parlait en connaissance de cause, puisqu'il avait perdu celle qu'il aimait depuis l'adolescence. S'il n'avait pas participé à la guerre sainte, il serait encore écœuré par l'amour.

- Pendant un entraînement, les deux Gémeaux se sont affrontés avec le plus puissante attaque. Le choc fut si violent, que Gareth fut touché par l'explosion... il en garde encore les marques à jamais. Mais la marque qui est le plus gravé en lui, c'est qu'il a cru tuer Eléonore. D'elle, il ne restait qu'un bras. Une descente aux Enfers commença alors pour lui. Quand je l'ai connu, il était encore accroc à l'alcool et aux jeux. Pourtant, il fut un bon maître tout de même... sans lui, je serai encore en train de détruire la terre avec ma colère...

Le Saint s'arrêta un instant, repensant à ses années d'entraînements.

- Ton père a encore changé, il y a peu, il avait retrouvé l'amour... même si le retour d'Eléornore l'a de nouveau perturbé. La preuve de son changement, la preuve qu'il n'ait plus l'alcoolique que j'ai connu au début, c'est qu'il a prit la décision de se retirer, de renoncer au titre de grand Pope, de renoncer à l'armure qu'il a porté pendant tant d'années. Il n'est pas un homme bon, ni un homme mauvais, il est simplement un homme...

Ephraem aurait voulu voir la réaction finale de Paige, mais il n'eut pas le temps, comme il s'y attendait, il du se déplacer pour sauver le gamin. Plaquant l'enfant au sol, il bloqua les débris de la maison qui aurait du l'écraser. D'un geste de la main, il désintégra la roche pour s'en dégager. Pour ne pas blesser l'enfant, le Taureau n'avait pas utiliser sa gravité, même pour réduire le poids des débris. Quand il sorti de la poussière, le garçon dans ses bras, un filet de sang coulait en partant de sa tempe. Il déposa l'enfant au sol, lui demandant s'il allait bien, avant de le laisser partir et de revenir sur la fille de Gareth.

- Comment vois tu ton père avec ce que je viens de te dire ? En faite, peut m'importe, on va reprendre la recherche.

Il reprit sa box et commença sa marche vers le prochain bar.

[hrp: si quelque chose ne va pas Dezba, tu peux le signaler, que je corrige ^^ ]
avatar
PNJ Athéna

Date d'inscription : 04/05/2006
Nombre de messages : 131
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Mai - 23:47
La vie à Johannesburg avait son charme, mais Gareth était loin des fastes du sanctuaire… Malheureusement ce dernier n’était jamais loin. Depuis quelques dizaines de minutes, Gareth était accoudé au comptoir, une chaleur suffocante régnait dans le bar. Il observait un vieux poste de télévision cracher les nouvelles du jour, ces dernières provenaient de New-York et des prises de positions écologiques de Poséidon…

Il vida d’un trait son tord boyaux et faillit s’étrangler… Trop tôt pour ces conneries… Il allait payer le tenancier et quitter le bouge mais quelque chose le forçait à rester, une présence qu'il aurait aimé ne plus jamais revoir. Il déposa un billet sur le comptoir et s’en alla à une table la bouteille en main. L’ancien Pope s’installa confortablement, patienta quelques secondes et son successeur franchit la porte, Gareth lui fit un signe pour qu’il le rejoigne.

Sans attendre que ses nouveaux interlocuteurs s’installent, le vieux chevalier entama la conversation : « Qu’est-ce que tu fous là ? Tu as vu ça ? Tu devrais passer ton temps à faire quelque chose de plus constructif… Tu es allé voir Dezba au moins ? » Dit-il en pointant du doigt le téléviseur qui diffusait les images du Golem de Poséidon… Le vieux chevalier se servit une rasade sans en proposer aux autres avant de demander en regardant Paige : « et c’est qui ? ».

[Je fais vite]
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 311
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Mai - 9:29
Comme je le pensais, le fait de critiquer Gareth décida de faire réagir Ephraem. Ce dernier posa sa box au sol pour s’asseoir dessus avant de me faire un peu la moral, prenant ainsi la défense de mon père. Je croisais les bras pour l’écouter sans l’interrompre et il fallait reconnaître que le jeune homme savait parfaitement s’exprimer pour défendre les autres. D’ailleurs, il devait certainement être un avocat avant de devenir l’un des protecteurs de la déesse Athéna. D’après les paroles du chevalier, mon père était quelqu’un de bien qui avait eu des hauts et des bas dans sa vie. Il était évident qu’après de telles explications, je ne voyais plus mon père du même œil et peut-être que cela allait lui éviter de se prendre une gifle de ma part.

« Tu as peut… »

Je m’interrompais lorsque je voyais Ephraem se précipiter pour sauver l’enfant d’une mort certaine vu que la maison venait de s’effondrer. La puissance du chevalier du Taureau était impressionnante, il fallait l’admettre et j’esquissais un léger sourire lorsque je remarquais qu’ils étaient tous les deux hors de danger. De retour à mes côtés, Ephraem me demanda comment je voyais mon père après son monologue. Finalement, il ne souhaitait pas entendre ce que je voulais lui dire et je le suivais tout en m’exprimant quand même.

« Je le vois d’une façon différente… Il est vrai que je lui en veux d’avoir quitté ma mère en ne sachant pas que cette dernière était enceinte. »

Les traits de mon visage étaient plus doux et j’étais apaisée. Je regardais à nouveau mon interlocuteur et je prenais un tissu en soie de ma poche pour me rapprocher de ce dernier pour commencer à frotter le filet de sang qui coula légèrement à partir de sa tempe.

« En guise de remerciement pour ses explications, je m’occupe de toi. » Lui avouais-je avec le sourire.

Après avoir marché quelques moments, nous arrivions au second bar et un homme sembla attirer notre attention en nous faisant signe. Arrivant à sa table, l’homme en question commença à s’exprimer et il était d’une évidence qu’il s’agissait de Gareth, mon père. Ce dernier demanda ce qu’Ephraem faisait ici et qui j’étais par la même occasion. Ne laissant pas le chevalier répondre en premier, je prenais immédiatement la parole pour répondre à la question qui m’était destinée.

« Je m’appelle Paige et je suis ta fille… »

Je m’étais exprimée avec une voix neutre, contenant mes sentiments vu qu’à présent, j’étais devant mon géniteur.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Mai - 13:49
Ephraem se laissa faire quand Paige voulu nettoyer sa blessure, mais il ne pu retenir un:

- C'est bon, c'est juste une égratignure...

Avant de pousser la porte du bar, le Taureau senti ce qu'il recherchait en arrivant en ville, il savait qu'il trouverait Gareth ici.

- Je ne sais pas comment il va réagir, mais peut être que s'il avait été au courant pour ta mère, l'histoire aurait été différente...

La porte était grande ouverte, laissant échapper la chaleur lourde que contenait la boutique. Un gars avec une boîte en or, ça ne passait pas inaperçu, cependant le garçon ne fut pas plus surprit que ça de voir les regard converger vers le duo. Ephraem se préparait à chercher son maître, quand sa voix retenti à une table. À peine le Taureau était assis, que les questions fusaient.

- Bon, comme la demoiselle l'a dit, elle est ta fille, mais on verra les pleures et les câlins après si tu veux bien. D'abord... ce que je fou là ? C'est toi qui nous a planté je te rappelle, et maintenant c'est moi qui doit prendre ta place... comme si j'étais le plus méritant ! Pour Dezba... elle a l'air sympa à première vu, des méthodes assez particulière pour entraîner, mais que j'aime bien... et Poséidon... son point de vue se défend, je ne suis pas contre, mais sa méthode est un peu trop... radicale... on dirait du green peace puissance vingt...

Ephraem se tourna pour voir l'attroupement autour de la box, déposée en plein de la pièce. Plusieurs essayant de la soulever, sans savoir que de base ils n'avaient pas assez de force, mais qu'en plus, le Taureau avait augmenté la gravité dessus, pour que même un éveillé ne puisse la bouger facilement.

- La première raison de la visite, c'était parce que je voulais avoir des conseils... si je dois rester grand Pope, autant recevoir les conseilles du précédent, pour ne pas trop me louper. La seconde raison, c'est elle... mais je vous laisse voir ça en privé, les histoires de famille et moi, ça fait deux depuis un moment...
avatar
PNJ Athéna

Date d'inscription : 04/05/2006
Nombre de messages : 131
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Mai - 21:15
En voilà une bien bonne ! L’ancien chevalier d’or des Gémeaux vida un nouveau verre, sa fille ? N’importe quoi, quand bien même c’était vrai, pourquoi s’en soucierait-il ?

-« Si tu es là pour la pension alimentaire c’est trop tard j’ai plus une thune… Et puis tu n’es certainement pas la seule, tu dois avoir plusieurs frères et sœurs qui trainent ici où là, pour tout te dire je m’en fou. »

Impossible de savoir à qui il s’adressait, Paige, Ephraem ou la bouteille devant son nez. A moitié ivre l’ex guerrier du sanctuaire s’emporta lorsqu’Ephraem lui fit remarquer que c’était Gareth qui avait quitté le sanctuaire, qu’il les avait « planté ».

-« Planté ? J’ai donné vingt-cinq ans de ma vie au sanctuaire, j’ai lutté pour l’humanité elle était ma seule raison de vivre… J’ai tué, volé, menti… Tout ça pour une déesse qui n’a pas su reconnaître le bien-fondé de nos actions. » Le chevalier d’or des Gémeaux referma ses doigts sur le bois de la table et haussa le ton à l’encontre de son ancien apprenti, « encore une phrase du même acabit et je t’inflige une correction dont tu te souviendras toute ta vie ! »

Gareth se servit un énième verre, il ne comptait plus depuis près d’une heure, posséder l'endurance d'un marin breton avait certain avantage.

-« J’ai aucun conseil à te donner et tu peux remmener ta protégée avec toi elle n’est pas mon problème… Puis, vient le sujet de Dezba, si le chevalier d’or du Taureau était là c’est que la princesse de Jamir ne lui avait rien dit. « Alors comme ça tu as déjà vexé Dezba ? Intéressant. »
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 311
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Mai - 9:38
Les histoires du sanctuaire ainsi que les problèmes entre son ex-disciple et mon père ne m’intéressaient guère. Par contre, le fait de me manquer de respect en avouant qu’il s’en foutait de mon existence vu que je n’étais peut-être pas la seule enfant qu’il avait eu, me mettait légèrement hors de moi. Alors qu’il s’était servi un nouveau verre, je frappais ce dernier pour le renverser avant d’attraper la bouteille pour la claquer sur le sol. Mon geste attira l’attention sur nous mais je m’en moquais éperdument.

« Tes problèmes avec le Sanctuaire, je m’en moque complètement… Par contre, me concernant, je mérite néanmoins un peu de respect de ta part car j’ai fait ce voyage pour pouvoir te rencontrer et voir l’homme que tu es… Je me moque de la pension alimentaire, on a pu se débrouiller sans toi. »

Serrant mes poings, je pouvais sentir la colère monter en moi et je le fixais en silence pour essayer de me contenir.

« Tu n’es pas le Gareth que ma mère a connu par le passé… Tout ce que je vois, c’est un pauvre type qui passe ses journées à boire pour être ivre… Tu es vraiment pitoyable et tu ne mérites pas qu’on s’intéresse à toi. »


Finalement, je tournais les talons car j’en avais assez vu et surtout entendu. Je me dirigeais vers la sortie alors que certains regards étaient braqués sur ma personne et je gardais le silence tout en franchissant la porte. D’ailleurs, je ne me souciais pas si Ephraem me suivait ou non car j’allais m’isoler dans un coin pour tomber sur les genoux et laisser évacuer cette peine que je retenais en moi.

« Pourquoi... a-t-il autant... changé ? » Marmonnais-je d’une voix tremblante alors que j’étais en sanglots.

Cette rencontre avec mon père me faisait énormément mal car je pensais qu’elle allait mieux se dérouler. J’aurais aimé voir un sourire sur son visage lorsque je lui avais appris que j’étais sa fille et j’aurais aimé également qu’il me dise des douces paroles.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Mai - 13:40
Ephraem ne dit rien sur le coup, il laissa Paige s'énerver contre son père, avant de partir comme une furie. Une fois le calme revenu dans le bar, se fut à son tour de s'énerver contre Gareth.

- Parce que tu crois que ça m'a amusé de voir Athéna nous tourner en ridicule ? De voir nos frères combattre pour elle, donner leur vie et cela en vain ! D'être remercié comme de vulgaires animaux ! Contrairement à toi, je ne met pas tout sur le dos d'une déesse, tu m'as toi même apprit que le réceptacle jouait beaucoup sur la personnalité que prendra la divinité sur terre... le plus dur en se moment, ce n'est pas ne me retenir à te mettre mon poing dans la figure. Maître ou pas, ancien Pope ou pas... c'est tu seulement ce que ça m'a fait de te savoir parti ? De devoir retenir m'a colère en permanence, pour ne pas raser une ville entière sans le vouloir ? Et maintenant... maintenant... devoir prendre ta place pour guider nos frères, frères qui pour le moment, comme Dezba, reste à l'écart de tout... c'est toi qu'il respectait, pas moi...

Le Taureau se calma un peu, prit une chaise et s'installa en face de Gareth, en commandant une nouvelle bouteille.

- Je ne te demanderai pas de revenir, ça serait agir comme un gamin gâté... pour devenir un bon Pope, je peux aussi me débrouiller, mais pour ta fille... tu ne peux rien dire, elle te ressemble, en profondeur son cosmos est le même que le tien... elle a même le potentiel pour devenir chevalier d'or. Si tu veux te battre, on le fera sans problème et avec grand plaisir, mais on fera ça devant elle, pour qu'elle puisse voir tes techniques à l'œuvre. Je m'occuperai moi même d'elle, pour qu'elle puisse devenir chevalier et surement porter l'armure que je garde dans le troisième temple.

Ephraem se leva.

- On va rester ici un moment, pour te laisser réfléchir, ensuite je la formerai comme je peux, mais sans avoir vu tes techniques, elle n'a pas beaucoup de chance de survie... et une fois qu'elle sera formé, j'irai voir Poséidon, essayer de parlementer avec lui. Je ne vais tout de même pas le laisser détruire des villes et prendre le contrôle du monde par la terre quand même.

Le Taureau reprit sa box et sorti en faisant un signe de main. Il devait maintenant retrouver Paige, avant qu'elle ne fasse une bêtise.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 311
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Juin - 15:33
Comme je le pensais, Ephraem préféra ne pas intervenir lorsque je dévoilais tout ce que j’avais sur le cœur concernant mon père. D’ailleurs, ce dernier ne semblait pas vraiment réagir même après avoir brisé sa bouteille. Après être sortie du bar pour me réfugier dans un coin afin de laisser ma peine s’exprimer à l’abri des regards indiscrets, je commençais à me calmer petit à petit. Cependant, je n’avais pas fait attention car trois hommes, présents au bar, avaient décidé de me suivre et ils arrivèrent près de moi avec un sourire malsain. Je n’étais pas effrayée du tout et je me relevais lentement tout en les détaillant durant un moment. N’étant pas de bonne humeur, il était évident qu’il valait mieux éviter de me chercher des problèmes.

-Alors ma petite, il y a un problème avec cet homme ? Si tu cherches un homme, un vrai… Viens avec nous, tu vas bien t’amuser en notre compagnie.

« Cet homme est mon père… Crétin… »

-Tu me parles autrement, sinon tu vas avoir des problèmes.

« Je suis censée avoir peur ? Tu ferais mieux de retourner dans les jupes de ta mère avant que je me mette en colère. »

N’appréciant pas ma façon de parler, l’homme en question tenta de me gifler et je lui bloquais le bras à l’aide de ma main gauche avant de lui envoyer mon poing droit dans la figure. Même si j’avais retenu ma force, l’homme était projeté quelques mètres en arrière et ses complices commencèrent à avoir peur de ma personne. D’ailleurs, ses derniers préférèrent le laisser là pour s’enfuir en courant tandis que je me rapprochais de l’homme à terre.

« Tu tombes bien, j’ai besoin de me défouler sur quelqu’un après ce qui vient de se passer dans le bar. »

Je m’avançais vers l’individu et j’étais prête à lui faire passer un mauvais quart d’heure pour évacuer toute cette frustration.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Juin - 20:29
Quand Ephraem sorti du bar, il se mit à chercher Paige. Il aurait pu chercher longtemps, s'il n'avait pas vu un homme voler au loin. Il s'avança donc dans la direction où se trouvait l'homme. Avant même de l'atteindre, il vit deux hommes courir dans sa direction, la peur au visage. Ne cherchant pas à comprendre et voyant l'allure de bandit des deux hommes, le Taureau le stoppa net dans leur course, les attrapant par le col, quand ceux ci étaient en train de le dépasser.

- Que se passe t-il par là ?

Les hommes, cherchant à se dégager, dirent à l'unisson.

- Une furie, elle n'est pas humaine !

Ephraem laissa partir l'un des hommes et traina l'autre avec lui, jusqu'à l'endroit qu'ils avaient fuit. Devant eux, se trouvait un magnifique jeune femme, au tempérament fougueux, déjà en train de menacer l'homme qui avait volé. Le Pope ne savait pas ce qu'ils avaient essayé de faire, mais ils étaient tombés sur la mauvaise personne.

- Du calme Paige, on n'utilise pas toute sa puissance pour punir de simple humain... règle une d'un combat comme celui là, brider sa puissance et ne pas utiliser le moindre grain de poussière de cosmos. Regarde bien la première leçon, si tu fais le vide pour ne penser à rien, tu le tues... je sais ce que je dis, si je le fais, on est presque tous mort. Le mieux, c'est d'être concentré h24 pour annuler ton cosmos quand tu en as besoin. Une fois que tu l'as annulé, tu peux taper, comme ça

Le point du Taureau frappa l'estomac de l'homme qu'il avait trainé. Le corps se souleva de terre, comme un fœtus de faille, avant de retomber plus loin.

- Je pense qu'il l'avait mérité, jamais je ne ferai ça à un innocent. Maintenant, montre moi ce que tu peux faire et sans cosmos. Une fois fait, on s'éloignera pour continuer l'entraînement dans un endroit plus tranquille.
avatar
PNJ Athéna

Date d'inscription : 04/05/2006
Nombre de messages : 131
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Juin - 20:50
Ils avaient peut-être raison… Lui l’ancien Grand Pope le formateur de toute une génération, l’un des plus puissant chevalier d’or que la terre ait porté se retrouver là… Ivre mort dans un bouge sans nom. Gareth tenta de se lever et chuta contre la table… Le vieil homme se dirigea vers la sortie, agitant ses bras devant lui pour ne pas cogner à droite et à gauche.

Il était dans leur dos, prit le temps de saisir la situation, ils ne le voyaient pas… Une bonne leçon n’attend jamais.

-« Another Dimension ! »

Paige et Ephraem se retrouvaient au cœur d’une salle blanche, entouré d’une petite dizaine d’illusion représentant l’ancien Grand Pope. Toutes les illusions étaient identiques, Gareth vieillit, le regard vide, titubant sur sa canne.

-« Tu es Pope depuis quelques jours et tu penses pouvoir me comprendre ? Me juger ? Ils sont morts sous mon commandement… » L’intégralité des regards se fixèrent sur Paige. « Quant à toi... »

L’illusion se rompit et le véritable Gareth se retrouva derrière la jeune femme et lui assena un violent coup de canne derrière le crane. L’office ainsi donné, Gareth replongea dans une autre dimension et saisit le chevalier d’or du Taureau par surprise. Il immobilisa son ancien élève en serrant sa canne autours de la gorge du taureau. Peu après une multitude de planètes vinrent à leur rencontre…

-« C’est plus facile de frapper sur ceux qui ne peuvent pas se défendre n’est-ce pas ? Je vais tuer le Grand Pope sous tes yeux si tu ne te bouges pas. Galaxian… »
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 311
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Juin - 9:58
Prête à lui donner le premier coup à cet individu aux pensées impures, je m’interrompais dans mon élan lorsque Ephraem pointa le bout de son nez pour me demander de me calmer. Portant mon regard sur ce dernier, je remarquais qu’il avait attrapé l’un des deux fuyards et j’écoutais avec attention ce qu’il était entrain de me dire. Même si je n’étais pas du genre à écouter les explications ou les conseils des autres, avec lui, c’était un peu différent. Peut-être que le fait qu’il soit le Grand Pope m’empêchait de faire ce que je voulais. Après cette petite leçon, il souhaitait que je reproduise le même geste que le sien sans utiliser le moindre cosmos et ensuite, il souhaitait m’entraîner.

« Je n’étais pas au courant que j’allais devenir votre élève… et on ne me demande même pas mon avis sur le sujet. Il faut que vous sachiez que si j’ai accepté de vous suivre, c’était pour voir mon père et non pour devenir une femme chevalier. D’ailleurs, quand je vois l’état de Gareth, cela ne me donne pas envie de vous rejoindre, désolée… »

Ensuite, je me rapprochais de l’homme qui était toujours à terre et je baissais mon regard sur ce dernier tout en esquissant un sourire en coin.

« Par contre, j’ai envie de m’amuser… »

Prête à le frapper, un événement venait de se produire. Ephraem et moi-même étions dans une salle blanche où il y avait une dizaine de personnes à l’image de mon père. Sur le coup, je ne comprenais pas du tout et il fallait reconnaître qu’il était difficile pour moi de reconnaître le vrai parmi toutes ses personnes présentes. Les premières paroles de l’ancien pope étaient destinées à son disciple avant que les regards se portent sur ma personne. Quelques mots prononcés et les images disparaissaient. Un violent coup derrière la tête et un cri de douleur résonna dans la salle blanche. A genoux sur le sol, je me tenais l’arrière de la tête alors que j’avais été proche de perdre connaissance. Visiblement, j’étais plus résistance et je me relevais lentement pour chercher mon père du regard car je comptais bien lui faire payer pour ce coup en traître. Il était réapparu derrière son disciple pour l’immobiliser et le menaça de le tuer. Même si je n’en avais rien à faire d’Ephraem, c’était de ma faute si il se trouvait dans cette position.

« Lâche-le !!! » Hurlais-je tandis que je m’élançais vers les deux hommes.

Tendant ma main droite vers l’avant, j’intensifiais mon cosmos pour envoyer une attaque de cosmos en direction de mon père.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Juin - 21:21
Ephraem laissa parler la jeune femme, s'apprêtant à répliquer, avant qu'un événement ne vienne perturber le duo. Une illusion parfaite, montrant une multitude de Gareth. Le Taureau ne bougea pas, le sourire aux lèvres.

- Tu sais bien que s'est inutile sur moi...

Les paroles n'étaient pas provocatrices, elles étaient juste là, pour rappeler les anciens entraînements qu'avait dû supporter Ephraem, pour parvenir à contrôler au mieux son cosmos. Les paroles que prononça alors l'ancien Pope firent mal à nouveau. Il le savait bien sur, il n'était pas bête au point de penser réellement que Gareth se fichait du sort de ceux tombés au combat. En revanche, il était heureux d'avoir réussi à le faire réagir, pour obtenir quoi ? Un ancien Gémeaux le prenant en otage pour je ne sais quelle jeu avec la fille qu'il vient de se découvrir. Même si la « Galaxian Explosion » se préparait dans la main du l'homme, le Taureau lui, ne bougea pas et ferma même les yeux. Quelque chose lui disait qu'il pouvait faire confiance à son ancien maître. Que s'il avait voulu le tuer, il ne l'aurait pas fait ainsi.

Cependant, une chose ne lui plaisait pas dans le scénario qui se jouait dans cette cage d'illusion. Paige était trop brutale, elle fonçait sans réfléchir dans l'action. Ephraem comprenait cette réaction, lui même était comme ça parfois, mais en fonçant dans le tas, il réfléchissait aussi à un plan. Hors là, il n'y avait que destruction dans le regard de la jeune femme.

- Pardon maître

Avec un violent coup de coude dans les côtes de Gareth, le Pope se dégagea de son emprise pour se mettre entre le père et la fille. Tendant les bras vers eux, son armure vint le recouvrir, pendant qu'il augmentait la gravité sur Paige et Gareth, afin de les plaquer au sol. Il savait qu'il prenait le risque de recevoir deux attaques simultanément, mais il ne voulait pas entraîner Paige de cette façon.
avatar
PNJ Athéna

Date d'inscription : 04/05/2006
Nombre de messages : 131
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Juin - 21:42
Ephraem se dégageait de son emprise alors que sa fille fonçait droit sur eux… Malgré la pesanteur infernale qu’infligeait son disciple à la scène, l’ancien Grand Pope, augmenta son cosmos de façon drastique et déclencha sa technique autour du Pope actuel et non loin de la jeune Paige.

Quelques minutes plus tard, les flammes de l’explosion s’étant dissipée, l’armure d’or des Gémeaux, complète et vide faisait face à ses deux interlocuteurs. Gareth se tenait loin derrière, la contrôlant à distance.

L’armure était en garde, le bras gauche entouré de lave en fusion et la main droite portait les traces d’un passage dimensionnel vers le troisième temple du sanctuaire. Ephraem ne serait pas arrêté par une simple explosion, le but était tout autre.

-« Quand apprendras-tu que ton art est inefficace contre des individus capables de se déplacer via d’autres plans ? »

L’armure d’or des Gémeaux était complétement immobile, toujours à l’image de Gareth, cette dernière refusait le moindre changement de propriétaire.

-« On va pouvoir commencer. J’accepterais qu’elle puisse prendre mon armure si elle parvient à me la prendre… Je vous affronterai tous les deux. »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
Ephraem

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4210
Age : 30
Autres comptes : Asling, Kaorn, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Juin - 12:54
Non, le Pope n'essayait pas de tenir en respect son mentor, il voulait juste stopper ce scénario stupide que se dessinait devant lui. Le père et la fille, s'attaquant mutuellement par orgueil et colère. Le corps du Taureau fumé sous l'impact de l'attaque de Gareth, du moins à première vu. En réalité, la matière noire l'avait recouvert juste à temps, absorbant le peu de puissance qu'avait mis le Gémeau dans son attaque.

- Penses tu réellement que je voulais te bloquer Gareth ? Nous sommes maître et disciple, nous connaissons les techniques de l'autre par cœur et savons comment les contrer. Pour toi, il s'agit de montrer que tu es encore capable de te battre, de prouver que tu n'es pas un vieux croulant bon à mettre au placard... mais je me fiche complètement de savoir ce que tu es devenu, tu as fait ton choix, comme j'ai du faire les miens.

Ephraem regardait l'armure des Gémeaux, mais en la fixant, c'était Gareth qu'il visait. Son regard était tendre et triste à la fois.

- Regarde ce que tu es devenu Gareth... tu étais le plus puissant chevalier d'Athéna et maintenant tu attaques ton élève pour lui montrer une chose qu'il sait déjà. Tu n'es plus Gareth le chevalier d'or des Gémeaux, tu n'es plus Gareth le grand Pope, mais tu es toujours Gareth, mon maître et père de cette jeune femme. Tu veux lui enseigner tes techniques ? Fait le, mais sans cette armure et sans moi.

Le jeune homme prit un regard plus sévère, avant de continuer.

- Gareth, en tant qu'ancien grand Pope et ancien chevalier d'or des Gémeaux, je te confie l'entraînement de ta propre fille, tu devras lui enseigner la maîtrise de son cosmos et lui montrer au moins une fois chacune de tes attaques. Quand tu auras fini, je viendrai la chercher et je jugerai moi même si elle est digne de porter une armure. Quant à toi, tu m'as confié ton armure, elle ne t'appartient plus. En tant que grand Pope, je te retire tes privilèges de chevalier d'Athéna et te redire définitivement ton armure.

D'abord, rien ne se passa. Puis dans un cliquetis, l'armure des Gémeaux prit le trajet inverse, pour retourner dans le troisième temple du Sanctuaire.

- Je me vais maintenant me retirer et vous laisser entre vous.

Se dirigeant plus loin, Ephraem leva le bras et créa une ouverture dans la dimension, à l'aide de sa matière noire. Une fois sorti, il reprit sa pandora box et se dirigea vers l'aéroport, comme si de rien était. Maintenant qu'il avait fait son choix, il devait retourner au Sanctuaire.

[hrp: Voilà je me débloque en mode wtf ^^ Si ça ne te va pas Eydis, je pourrai modifier, sinon tu n'as plus besoin de toucher le pnj pour un moment ^^]
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Maîtres et disciples, une histoire de famille