avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Mai - 16:49

Le coup avait projeté Seishiro à l’autre bout du couloir. Les bras de son armure fumaient de l’énergie qui avait failli les briser. Le Japonais se releva d’un bond en hurlant.

- YUNIKO !!!!!

Il voulait repartir en arrière pour lui prêter main forte. Le guerrier était plus fort que ce qu’il avait l’air et elle aurait du mal à s’en sortir mais il constata qu’il ne pouvait rien faire. Sa traversée rapide du couloir avait laissé des dégâts : les murs s’étaient à moitié écrouler et bouchaient le chemin. Lorsque la Shi-Tenno voudrait le rejoindre, il lui faudra trouver un autre moyen ou dégager le chemin elle-même.

* Fais lui confiance. Elle est ton égale sinon elle n’aurait pas été choisie par Kirin.

Seishiro n’était pas rassuré pour autant mais Byakko avait raison. Elle avait accepté de combattre et il devait lui faire confiance.

* Oui, continuons.

Le Shi-Tenno se mit à avancer en courant dans le couloir qui ne différait pas de ce qu’il était précédemment lorsqu’il l’arpentait avec Yuniko. Il s’inquiétait toujours pour ses compagnons, se demandant si Kaito avait lui-aussi rencontré un adversaire. Pour le moment, il ne pouvait rien faire d’autre que d’avancer droit devant lui en attendant de trouver une sortie ou de tomber sur un nouvel ennemi.

Au bout d’une dizaine de minute dans ce couloir qui n’en finissait pas, Seishiro déboucha dans une vaste salle. Au milieu de celle-ci, se trouvait une fontaine majestueuse d’où s’écoulait une eau claire. Le Japonais se serait presque attendu à voir des petits lapins courir autour de lui, tout du moins s’il s’était trouvé en extérieur.

* C’est surprenant de trouver un tel lieu ici.

* Plutôt oui mais reste sur tes gardes, c’est un parfait endroit pour un piège.

Seishiro s’avança prudemment vers la fontaine et en admira les gravures. Le travail était fin et somptueux, il n’aurait jamais cru voir une telle œuvre dans ses souterrains.



Dernière édition par Seishiro le Ven 19 Juin - 21:12, édité 1 fois
avatar
OlrikRune de Surt | Administrateur
Rune de Surt | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 9897
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Juin - 21:38

Toujours prit par sa contemplation, Seishiro ressentit soudain un puissant cosmos. La force dégagée était telle, que le Japonais sentit l’air être aspiré de ses poumons.

* Qui peut dégager autant de puissance ?!? C’est fou !

Le garçon put ressentir la peur dans l’esprit du Byakko.

* Non, pas lui… Pas déjà !

Du fond de la salle, un homme apparut. Grand, le corps recouvert d’une armure légère verte, il inspirait le respect. Seishiro n’eut guère de mal à l’identifier.

- Buluc Chaptan…

Devant lui, se trouvait le Dieu qu’il était venu tuer. Il n’aurait jamais cru le rencontrer si vite et surtout si seul.

* Je suis désolé Seishiro, j’aurais du t’encourager à rester avec tes compagnons. Je ne pensais pas qu’il se manifesterait si vite, qu’il ne laisserait pas ses guerriers s’occuper de vous. Il a du avoir peur que ça se reproduise comme la dernière fois… Tu n’auras qu’une seule chance je pense, mets tout dans ta première attaque !

Seishiro se passa de répondre et fit exploser son cosmos.

- Misérable humain. Tu penses pouvoir te mesurer à moi ? Ta foi est risible !

- On verra bien !

Le Nyorais dégaina son sabre et le leva au dessus de lui. Malgré qu’il soit dans une salle fermé, la foudre tomba du plafond et vint frapper la lame. L’énergie qu’il dégageait était plus grande que jamais, les murs de la salle se mirent à trembler et on pouvait croire qu’un tremblement de terre se déroulait.

* Tout en un coup hein ? Et bien on va voir ce qu’on vaut pour de bon !

Ces mots pouvaient passer pour un adieu mais Seishiro gardait confiance.

- Les Crocs Sanglants !

Tout en hurlant le nom de son attaque, Seishiro chargea son adversaire. Ce dernier ne semblait absolument pas perturbé par l’attaque et attendait impassible. Lorsqu’il fut assez prêt, le Nyorais abattit sa lame chargée de foudre sur Buluc et un coup de tonnerre retentit tout en dégageant une énorme fumée.

Lorsque Seishiro parvint à voir de nouveau le Dieu, il ne put que constater l’échec de son attaque. Il avait pourtant mit toute sa puissance dans ce coup et pensait au moins le blesser.

* Raté ! Bon sang, la différence de niveau est bien trop grande !

Le choc survint sans signe annonciateur. Le poing de Buluc s’abattit sur le torse de Seishiro et brisa la Yoroi comme si elle n’avait été que papier. De son autre main, le Dieu attrapa le guerrier au cou et l’approcha de lui.

- Misérable humain. Ta faiblesse est une honte.

Dans la tête du Nyorais, la voix du Byakko résonnait l’encourageant à survivre mais il sentait qu’il ne pourrait rien faire. Dans un dernier élan de courage, la foudre grésilla autour de son poing et il frappa de nouveau mais il n’eut aucun succès. Buluc encaissa le coup sans frémir et attrapa le bras toujours armé de Seishiro.

- C’est une belle arme que tu as là. Voyons ce qu’elle vaut vraiment…

Buluc s’empara du tachi de la foudre et arma son bras.

* Seishiro ! Défends toi !

Les paroles du Byakko ne parvinrent pas à tirer le Nyorais de la léthargie qui semblait l’envahir. Le Dieu frappa et la lame pénétra dans l’armure comme dans des feuilles de riz et transperça le cœur.

* SEISHIRO !!!!!!

La lame ressortit de l’autre côté du corps et la vie du porteur du Byakko coula comme le sang de la blessure.

- Subaru…

* Seishiro, je suis désolé… Reposes en paix mon ami et je ne t’oublierais jamais.

La Yoroi du Byakko se mit à luire avant d’exploser dévoilant le corps blessé du Nyorais. Sur son dos, le tatouage de tigre disparaissait doucement à mesure que l’esprit du Byakko prenait le chemin des Terres Célestes emportant les dernières pensées d’un frère aimant…



- Porte 3, suite (Seishiro)