avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 563
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Mai - 14:13

Izanagi se matérialisa sur la côte de l’île qui servait de siège aux Chevalier Noirs. Il avait conscience que sa présence ne serait guère appréciée mais il tenait à découvrir ce lieu qui était le sujet de bon nombre de rumeurs et de légendes.

* Tu crois que c’est une bonne idée d’être venu seul ?

* Oui, je ne voulais pas prendre le risque de provoquer plus de remous en venant avec des guerriers. Si j’avais annoncé mes intentions, je suis persuadé qu’Axx ou Aarion auraient tenu à venir.

Subaru s’abstient de répondre car il en arrivait aux mêmes conclusions. Les tensions existantes entre les deux camps étaient denses, il était inutile de rajouter de l’huile sur le feu. La simple présence du Kami serait suffisante pour attiser quelques tensions mais il avait jugé que le risque était respectable. Au pire, il serait tout à fait en mesure de raser l’île s’il était menacé.

Pour l’heure, ses intentions étaient tout à fait pacifistes, il ne désirait que voir le lieu et les personnes qui y vivaient. D’ailleurs, il était déjà assez étonné de voir que des gens sans aucuns rapports apparents avec les Chevaliers Noirs vivaient ici. Le port où il était arrivé, regorgeait de vie de toute sorte. Des commerces, majoritairement axés sur la pêche, se trouvaient en nombre sur les docks. Malgré cela, Izanagi ne pouvait pas ne pas voir les vestiges de dégâts importants qui avaient eu lieu sur l’île. Certainement une attaque d’envergure avait eu lieu et les dégâts n’étaient pas encore tous réparés.

* On se promène un peu ?

* On n’a pas grand-chose d’autre à faire de toute façon.

Le Kami se mit à arpenter le port. Sa tenue, un kimono en soie de haute facture, lui valut de nombreux regards mais personne ne vint l’importuner pour le moment…

avatar
MaigetsuDame Noire de la Vierge
Dame Noire de la Vierge

Date d'inscription : 25/05/2015
Nombre de messages : 13
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Mai - 1:38
Ile de la reine morte, portant a son entrée le port, seule entrée maritime pour ceux voulant s'y rendre par la voie des mers. Ayant rejoins l'ordre des chevaliers noirs, ma rencontre avec celui qui semblait être notre "chef", l'ombre, avait du se reporter, le temps que je puisse faire état des lieux de l'île, par moi même.

Apparemment point stratégique de l'ordre, je me rendis sur l'île sur un petit voilier destiné au transport individuel de passagers. La boite de pandore de ma Cloth sur le dos, j'étais alors comme a mon habitude, torse nu et habillé de aillons de la taille aux pieds, laissant paraître avec évidence mes très nombreuses cicatrices. Le paysage volcanique ne payait pas de mine, peu accueillant pour certains, mais cela donnait un certain charme au lieu.

Visitant a la hâte le port, mon regard se posa sur un homme d'une toute autre nature que ceux qui résidaient sur l'île, celui ci portait des habits traditionnels japonais et cela n'était pas passé inaperçu. Au moment de croiser cette personne, je m’arrêta net, prononçant quelques mots.

Vous aussi...

Je fis un tour sur moi même pour me placer face a l'étranger qui portait de plus des habits d'une manufacture très remarquable. Signe de noblesse ou de richesse. Le regard dénué d'expression, simplement curieux de connaitre la venue d'une telle personne.

Vous aussi cet endroit vous est étranger. Ces habits et cette prestance, que vient faire quelqu'un de haut rang nippon sur ces terres ?


Dernière édition par Maigetsu le Mer 3 Juin - 23:32, édité 1 fois
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 563
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Juin - 16:01

Izanagi continuait sa balade le long du port. Il trouvait la chose assez relaxante de se promener ainsi sur une terre qu’il ne connaissait pas. Celles-ci étaient peu nombreuses, cela était donc notable.

Alors qu’il continuait de déambuler nonchalamment, un individu en haillons l’intercepta. Sur son dos, la boite noire l’identifiait clairement comme l’un des Chevaliers Noirs. Le Kami n’avait donc pas eu longtemps à attendre pour en trouver un. Subaru l’observa un instant, l’homme semblait avoir vécu de rudes épreuves qui l’avaient marqué dans sa chair. Son corps était couvert de cicatrices. Ses vêtements n’étaient que des ruines qui lui laissaient le torse dénudé.

- Bonjour à toi, Chevalier Noir. Le but de ma visite n’est que de découvrir votre terre. De fortes tensions existent entre votre ordre et mes Nyorais, je ne suis pas ici pour les atténuer ou les aggraver, mais simplement pour en savoir plus sur vous.

Le ton d’Izanagi ne se voulait pas agressif mais il avait conscience de l’animosité qui existait entre les deux ordres.

- J’ignore votre rang dans votre ordre et si vous êtes habilité à parler au nom de tous. Sachez que je suis Izanagi, Kami de la création et Seigneur du Japon.

Le dieu ignorait s’il avait en face de lui l’un de ces Seigneurs Noirs qui dirigeaient l’ordre. Il s’était renseigné sur tous les ordres d’éveillés en activités mais il devait avouer que les Chevaliers Noirs avaient un don certain pour conserver leur secret et rester discret.


avatar
MaigetsuDame Noire de la Vierge
Dame Noire de la Vierge

Date d'inscription : 25/05/2015
Nombre de messages : 13
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Juin - 13:27
Chevaliers noirs, tensions, Nyorais. Mes doutes furent fondés, il ne s'agissait pas la d'un simple touriste mais bien de l'équivalent d'un chevalier. Non, le cosmos qui dégage était bien trop puissant pour un simple guerrier, un dieu ici ? Je ne pouvais que de peu me tromper a propos de son identité. la réapparition des kamis et de leur ordre sur terre ne m'avait pas échappé lors de mes années d'esclavage. Il semblait avoir beaucoup de questions a propos de mon ordre.

J'ai bien peur de ne pas être l'homme que vous cherchez hélas. Mon rang importe peu, nombreuses sont les choses que j'ignore a notre propos.

Posant ma cloth qui tomba lourdement sur le sol sec et craquelé de l'ile, je posa la paume de ma main sur sa boite pour enfiler l'armure de la vierge noire. La gemme en son centre laissait paraître mon appartenance aux seigneurs noirs, haut rang des Bk. Attendant que l'homme au cosmos divin se présente, je pris les avances.

Maigetsu, seigneur noir de la vierge. J'ai beaucoup vécu au japon et je trouve que vous ne manquez pas d'audace pour venir sur ce territoire récolter des informations sur notre ordre.... Izanagi ?
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 563
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Juin - 11:47

Le chevalier noir revêtit son armure, révélant en même temps son impossibilité à l’informer malgré son statut de Seigneur Noir. Izanagi en fut fort surpris. Le secret était-il donc si grand pour que même entre eux ils ignorent leurs buts ? La question que finit par poser Maigetsu, tira un sourire au Kami. S’il avait été aussi colérique que Poséidon, la Vierge Noire aurait été tué sur le champ pour le ton employé.

- L’audace… Je pense que vous ne devez pas bien réaliser qui je suis. Je n’ai pas à avoir d’audace particulière pour venir en visite de courtoisie, pour le moment, sur un territoire aussi proche du Japon.

Le ton était pour l’instant des plus courtois mais, Izanagi n’était pas ici pour se justifier. Sa venue n’avait que deux buts réels : en apprendre plus sur les Chevaliers Noirs et les informer qu’ils devaient quitter le Japon, ou tout du moins ne plus prétendre avoir de droit sur l’île.

- Si vous n’êtes pas en mesure de m’offrir les informations que je souhaite, vous pouvez certainement m’indiquer la personne qui le sera ?

Le Dieu se doutait que le seul qui serait totalement en mesure de lui répondre était ce Takeya que Yoshitô avait affronté.

- Au cas où vous ne le pourriez pas non plus, pourriez-vous vous faire messager ? Le contenu est court, je ne désire plus la présence de votre ordre et de ses représentants sur mes terres que sont le Japon et ses alentours. Deux de mes Nyorais sont déjà parti prendre le contrôle de Tokyo, le Mont Fuji suivra ensuite.
Je ne suis pas ici pour déclarer une guerre, juste pour vous annoncer une décision qui n’oppose aucun refus. Il serait fort judicieux pour vous de ne pas tenter de résister à cela, une île peut facilement se perdre dans les profondeurs marines…


La menace n’était guère discrète mais Izanagi n’était pas là pour faire des courbettes.


HRP a écrit:
Désolé pour le temps de réponse qui correspondait à mes vacances ^^
avatar
MaigetsuDame Noire de la Vierge
Dame Noire de la Vierge

Date d'inscription : 25/05/2015
Nombre de messages : 13
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juil - 19:48
Je vous dois tout mon respect, votre calme et votre franchise ne ternissent point votre rang.

Le dieu n'était pas du genre a plaisanté, ce qui était normal tout de même, seulement ils semblait plus sage que les dieux primordiaux qu'on m'avait décrit, tels que Poséidon ou Odin. Sa demande n'était guère discrète, allant au but directement, je compris alors que l'homme que j'avais en face de moi souhaitait que les miens quittent les terres qui semblait êtres sous son joug sous peine de conséquences non négligeables.

Malheureusement vos menace ne peuvent atteindre ma raison, mais j'accepte tout de même de porter le rôle de messager.

Je rajouta a ceci quelques mots.

Je ne peux vous dire ou "Il" se trouve, sois je ne le sais pas, sois il est de mon devoir de vous le cacher mais la situation est ainsi.

Je ne fis attention a la réaction d'Izinagi, je pointais directement un temple au loin, sur l’île même.

La bas se trouve le temple de Nihil, c'est dans ce lieu que je me rend, il est fort probable que j'y trouve mes réponses, et vous aussi. Dans tout les cas je ne pourrais vous empêcher trouver ce que vous cherchez ici, alors venons directement au fait.

D'un ton calme et sans montrer autre sentiment que l'indiférence au dieu pendant cette discussion, je pris la route du temple de Nihil, peut être cet homme me suivrait il ? Je supposais que oui mais rien n'était certain à propos de ses intentions.
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 563
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Juil - 17:34

Le Chevalier disait que la menace ne l’atteignait pas. Izanagi se demanda si ces termes étaient du bluff ou s’il était sérieux. Qui pourrait ne pas craindre les menaces d’un Dieu ? Les Chevaliers noirs étaient-ils si téméraires ? Afin d’en avoir le cœur net, le Kami était prêt à accepter toutes offres de la part de la Vierge Noire afin d’en découvrir plus. Alors lorsque ce dernier lui proposa d’avancer plus avant sur l’île, il en fut ravi.

- Bien que vous ne puissiez pas ma dire où “il” se trouve, peut être pouvez-vous me dire qui “il” est ? J’ignore qui gouverne votre ordre à cette heure et cela est fâcheux.

Izanagi n’avait pas honte d’avouer son ignorance sur certains points. Ne pas connaitre le dirigeant de ces renégats n’était pas une tare mais démontrait simplement son talent pour se cacher.

- J’accepte volontiers votre invitation. Je me fais une joie d’en découvrir avantage sur vous et votre île. Après tout, elle est si proche du Japon qu’elle pourrait m’appartenir sous peu. Pouvez-vous m’en dire davantage sur ce temple ? Je croyais que les Chevaliers Noirs ne croyaient en personne, pourquoi avoir un temple dédié en ce cas ?

Le Dieu se mit à suivre la Vierge Noire en direction des hauteurs de l’île. Les gens autour d’eux les regardaient sans donner de signe d’animosité. Izanagi put se rendre compte que toute sorte de personne vivant en ce lieu et que les Chevaliers noirs partageaient leur île avec bon nombre d’être ne maitrisant pas le Cosmos.

avatar
MaigetsuDame Noire de la Vierge
Dame Noire de la Vierge

Date d'inscription : 25/05/2015
Nombre de messages : 13
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Aoû - 1:59
- Bien que vous ne puissiez pas ma dire où “il” se trouve, peut être pouvez-vous me dire qui “il” est ? J’ignore qui gouverne votre ordre à cette heure et cela est fâcheux. 

Cette phrase qui sortit de la bouche de mon compagnon de passage réussit a me faire esquisser le premier sourire que je peux avoir de cette discussion, me stoppant net, je me retourna face au dieu en haussant les sourcils.

Soyez en sûr, vous le saurez bien assez tôt.

Tournant le regard vers les habitations qui longeaient notre sentier, j'observait la misère qui se ressentait des bâtiments, toute sorte de larcins étaient commis sur cette île, il ne faisait tout sauf bien vivre sur cette terre.

Non besoin de le connaitre pour comprendre au premier regard de qui il s'agit, il est peut être la seule personne de ce pauvre monde que j'apprécie réellement. Même si l'on ne partage pas la même vision que lui, on ne peux qu'avoir du respect pour ce qu'il accomplit.

Expirant un léger soupire, je repris la route du temple de Nihil dont je ne savait que très peu de choses a part le fait qu'il s'agissait de ma destination.

Bien, je pense que le mieux reste que vous en vous rendiez compte par vous même, je ne suis qu'un simple messager après tout... enfin je préfère seulement ne pas vous raconter toutes les broutilles qui nous concernent. Je m'excuse de n'avoir eu l'occasion de vous répondre mais effectivement nous n'avons pas de dieu a proprement parler. Nous sommes comme on pourrait appeler des indépendantistes, des rebelles, des hérétiques et j'en passe. Trêve de bavardage, j'immagine que vous souhaitez voir ce fameux temple alors levez bien les yeux, nous y sommes.
avatar
LokiDieu de la Fourberie
Dieu de la Fourberie

Date d'inscription : 31/03/2012
Nombre de messages : 563
Age : 36
Double Compte : Olrik

Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Aoû - 12:28

- Le respect ne se gagne que par les actes. Si cet homme était si exceptionnel, je pense qu’il aurait fait en sorte que la vie ici soit moins dure.

Izanagi avait pu constater que beaucoup de non éveillés vivaient sur l’Ile de la Reine Morte mais dans des conditions qui ne devraient plus exister à notre époque. Tous semblaient avoir souffert bien plus que la vie ne devrait le permettre et cela, ne plaisait pas à Izanagi.

Le Kami suivit son hôte sur le chemin qui était censé le conduire vers un temple. A qui pouvait être dédié la bâtisse vue que les Chevaliers Noirs ne vénéraient nul divinité ?

- Malheureusement, j’aurais souhaité le savoir avant aujourd’hui donc ce ne sera pas assez tôt mais, nous n’y pouvons apparemment rien ni l’un, ni l’autre.

Leurs pas les conduisirent donc devant ce que Maigetsu avait nommé un temple. La bâtisse pouvait effectivement être reconnue comme tel par sa stature majestueuse.

- Vous n’avez nullement à vous excuser pour vos lacunes. Si vous êtes aussi indépendants que vous le dites, il est logique que vous ignoriez beaucoup de chose sur votre propre ordre. Ceci fait d’ailleurs parti des reproches que je lui porte. Un ordre tel que le vôtre, simplement régit par des êtres égaux aux autres, sans intervention d’une puissance supérieure ne peut qu’entrainer désolation dans son sillage.
Je ne doute pas que certains d’entre vous soit exemplaire mais je doute que votre existence en tant que tel soit utile au monde.


Izanagi afficha un sourire triste.

- Votre temple est fort beau mais y trouverais-je les réponses à mes questions ? Vous me dîtes vous-mêmes que vous n’êtes pas en mesure de m’éclairer et je ne ressens aucune présence dans ce temple. Donc n’est-ce pas une perte de temps pour moi de le visiter ? Je vous remercie de votre accueil, vous êtes au moins parvenu à me démontrer que les Chevaliers noirs n’étaient pas des bruts sans cervelles.
Puis-je vous laisser un message pour celui qui vous gouverne ? Transmettez-lui ma visite ainsi que les raisons qui m’ont poussé à venir. Dites-lui que j’aimerais m’entretenir avec lui et qu’il sera le bienvenu à Izumo pour cela. S’il dit venir pour me voir suite à mon invitation, il n’aura rien à craindre de mes Nyorais. S’il vient pour d’autres raisons… Je vous laisse imaginer notre réaction.


Le sous-entendu était suffisamment clair pour qu’Izanagi ne prenne pas la peine de préciser ce qui se passerait.

- Avant que je ne prenne congé, pourriez-vous me dire quel est la vocation de ce temple ?


Visite au Paradis