InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Juil - 18:12
Une nouvelle fois, Yoshitô avait fait le déplacement à la vitesse de la lumière, entraînant dans son sillage sa sœur d'armes. En arrivant sur les lieux de sa dernière débâcle, le Sanqing sentit un pincement au cœur. Comment ne pas reproduire sa précédente défaite, il ne le savait pas; si Takeya revenait, Yoshitô l'affronterait, une nouvelle fois, en ayant pour unique objectif, la victoire. Toutefois, il n'était vraiment, mais vraiment pas certain de l'emporter. C'est avec une inquiétude marquée qu'il avança. Le guerrier asiatique laissa Otohime en contre-bas, lui intimant l'ordre de se préparer à un éventuel combat contre les Black Knights.

- Courage et concentration, voilà les seuls armes que tu dois affuter pour remporter la victoire

Une fois encore, les paroles de la déité Taoïste rassurèrent le Nyoraï. Yoshitô monta la montagne pour arriver là où il avait affronté Takeya la dernière fois qu'il était venu. Le guerrier intensifia son cosmos pour signaler sa présence. Le Japon était presque unifié sous la bannière des Kamis. Dans très peu de temps les Chevaliers Noirs n’auraient plus d’appuis au Japon. Le pays tout entier redevenait territoire protégé par les Kamis comme il le fut autrefois. Yoshitô savait que sa cause était juste et qu’elle servirait, il avait les armes pour reprendre ces terres, surtout qu’il ne venait pas seul cette fois, il était accompagné et était mandaté par Izanagi…
avatar
Otohime

Date d'inscription : 28/04/2015
Nombre de messages : 134
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Juil - 11:44
– Hey ho ! Tu m’écoutes oui quand je te parle ? Je t’ai posé une question !

Yoshitô sembla ignorer la question de la jeune fille et fila sans attendre pour Fuji. Otohime n’eut d’autre choix que de se mettre à le suivre et cette fois ci, elle utilisa son propre pouvoir pour se déplacer à la vitesse de la lumière. La Nyorais arriva quelques secondes après son compagnon de fortune, ou d’infortune c’est au choix. Le Sanqing semblait anxieux mais attendait sagement la potentielle venue des Chevaliers Noirs. Otohime doutait réellement que les renégats seraient plus enclins à défendre Fuji que Tokyo… Dommage, elle se serait bien dégourdie un peu en massacre du Black Knight.

– Hey Yoshitô ! Tu m’as entendu ? Qu’est-ce qu’on fait à propos du golem ? On a dit à l’Empereur qu’on les en protègerait mais on n’a rien et on est venu ici. Je suis d’accord qu’il est important de chasser les parias du Japon mais vu qu’ils ne vont même pas tenter de défendre Fuji, ça sert à quoi de se presser ?

* Bon sang, ils abusent les Black Knight. Même pas le courage de venir nous combattre on dirait.

* Je ne suis pas sûr qu’il soit question de courage. Leurs buts sont peut-être différents de ce qu’on pense.

* Ouais peut-être… Mais pour moi ils restent de gros lâches.

Otohime resta sur ses positions et elle entendit Ryujin soupira dans son esprit. Le dragon était un être calme et posé, tout le contraire de la jeune fille.
InvitéInvité


Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Juil - 23:17
Yoshitô l'avait deviné désormais, les Chevaliers Noirs ne viendraient pas, ils abandonnaient le Japon. Le Nyoraï ressentit un pincement au cœur, une flamme de volonté vengeresse subsistait en son sein et cela le dérangeait tout de même. Lorsque Otohime lui parla du golem, il se mit à réagir avec de l'énervement.

- Je m'en contrefiche de Tokyo et du Golem, Golem qui ne donne aucun signe de vie depuis des lustres. Ce qui m'intéresse, c'est ce lieu. Si toi ça te dérange, tu peux y'retourner à Tokyo gronda-t-il

Le cosmos blanc du guerrier nippon augmenta significativement avant de redescendre tout aussi rapidement. L'armure du Nyoraîs disparut de son corps pour se cristalliser en une forme totem devant lui.

-Dîtes à Izanagi que je pars comme convenu avec lui... Et que je reviendrais quand j'aurai retrouvé la paix... déclara-t-il d'un ton plus solennel.

Il avait adressé ça au deux, puis Yoshitô posa sa main sur son armure :

- Veille sur les Nyoraïs en mon absence Laozi, je reviendrai aux Terres Célestes, et nous pourrons reprendre la lutte, je te le promets mon ami

L'armure s'évapora une petite minute après ces mots. Puis Yoshitô s'entoura de son énergie cosmique avant de disparaître en un éclair blanc, non sans avoir lâché un "adieu" au préalable...
avatar
Otohime

Date d'inscription : 28/04/2015
Nombre de messages : 134
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Juil - 17:16

Sans prendre la peine de donner d’explication, Yoshitô s’énerva et retira son armure. Otohime ne comprenait pas ce qui lui arrivait alors que celui-ci annonçait qu’il partait et qu’il ne reviendrait que dans longtemps.

– Non mais c’est quoi ce délire ? Tu pars maintenant ? Tu viens juste de convaincre l’Empereur que tu protégeras le Japon au péril de ta vie et tu pars comme ça ? Tu deviens fou ou quoi ?

Sans qu’elle ne le contrôle réellement, le cosmos d’Otohime s’accru en réponse à celui du Saqing.

* Calme toi Otohime. Un combat entre vous deux n’aidera en rien !

Les paroles de Ryujin semblèrent faire leur effet car l’énergie de la jeune fille s’estompa peu à peu. De toute façon, Yoshitô était déjà en train de partir…

– Spèce de gros lâcheur !

Les évènements dépassaient le nouvelle Nyorais, elle ne comprenait pas ce qui était passé par la tête de son compagnon.

* Et maintenant on fait quoi ? On poireaute comme des andouilles en attendant en vain qu’un black knight se pointe ?

* Inutile, je pense. Ils ont abandonné les lieux. Le plus simple est de retourner à Izumo et d’y recevoir de nouveaux ordres.

La jeune fille poussa un long soupir.

* Mais quelle mouche l’a piqué ? Je ne comprends pas pourquoi il part dans un moment pareil ?

* Moi non plus, mais il semblait dire qu’Izanagi était au courant. Peut-être qu’il y avait eu un accord entre eux. Dans tous les cas, ça ne nous concerne pas.

L’ancienne tueuse s’abstient de tout commentaire et commença à partir pour rejoindre Izumo.

[Conquête] La fin de la reconquête...