avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Oct - 11:51
Après un assez long voyage, je n’étais pas loin de ma destination finale et j’en profitais pour faire un petit détour pour me rendre à Rodorio. Etait-ce une simple visite de courtoisie ? Oui et non. Je m’inquiétais énormément pour les villageois car en cas d’attaque sur le sanctuaire, cette ville n’allait pas être épargnée. Parcourant tranquillement les différentes rues, je saluais les personnes que je croisais tout en esquissant un fin sourire. A vrai dire, j’étais ravie d’avoir fait un petit détour car cet endroit m’avait énormément manqué et par chance, il y avait un marché qui se déroulait sur la place principale.

Je commençais à parcourir les différents stands, histoire de voir ce que les vendeurs proposaient comme marchandises. Il y avait une grosse quantité de choix de produits en tout genre et comme j’avais pensé à emmener de l’argent avec moi, j’allais acheté un peu de nourriture, histoire de manger quelque chose après ce long voyage. Par contre, le choix était difficile vu les différentes nourritures présentes et après une courte réflexion, je décidais de me rapprocher du marchand qui proposait diverses pâtisseries pour en prendre plusieurs.

-Bonjour mademoiselle, que désirez-vous ?

« Bonjour… Hum… J’aimerai trois chaussons aux pommes, s’il vous plait. »

Le marchand acquiesça d’un signe de tête et il me prépara la commande. Après m’avoir donné le paquet, je le payais pour m’éloigner du marché afin de commencer à manger. Un enfant s’approcha de moi et il me regardait manger. Je lui adressais un petit sourire avant de saisir un autre chausson aux pommes pour le lui donner.

-Merci mademoiselle ! M’avoua l’enfant visiblement très ravi.

« Mais de rien. » Ajoutais-je avec le sourire.

L’enfant rejoignait sa maman pour lui dire que je venais de lui donner une pâtisserie et cette dernière m’adressa un signe de tête pour me remercier tout en me souriant. Je lui rendais la pareil avant de poursuivre le chausson que j’avais commencé.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Oct - 2:46
Alec se promenait dans les allées du marché. La journée avait commencé avec un beau soleil et le chevalier s’était dit que c’était l’occasion de sortir et profiter du beau temps pour aller filer un coup de mains aux habitants de Rodorio. Après tout, il n’avait aucune mission- pourquoi l’enverrait on en combat alors qu’il était totalement pacifique- et puisqu’il n’y avait aucune attaque imminente, personne n’avait besoin de ses capacités de soutien. Il avait donc beaucoup de temps libre devant lui. Il aurait put le dédier à s’adonner à sa passions de l’informatique où à boire plus que de raison, mais il tenait à se rendre utile, et ça lui réchauffait le cœur de voir le sourire des gens qu’il aidait. Tendis qu’il marchait, il recoiffait ses cheveux verts avec acharnement. Extrêmement maniaque en ce qui concerne son apparence physique, il ne supportait pas d’avoir la moindre mèche de travers, et travailler dans le marché l’avait pas mal décoiffé. Quand sa coiffure fut à son goût, il balaya les alentours de son regard gris clair en caressant pensivement la cicatrice sur le côté de son cou, cherchant si quelqu’un pouvait avoir besoin d’un coup de main. Pour le moment personne ne semblait nécessiter son aide, mais un stand de fruits et légumes lui tapa dans l’œil et lui rappela qu’il n’avait presque rien mangé ce matin, et que les efforts fournis à aider les habitants lui avaient creusé l’appétit. Il s’approcha du stand et s’adressa au vendeur :

« Bonjour, je prendrais une pomme s’il vous plaît. »

Le vendeur lui tendis en lui annonça le prix et Alec paya avant de partir en mordant dans le fruit. Il aperçut un enfant rejoindre sa mère avec un chausson aux pommes en disant que quelqu’un lui avait offert. Alec ne put s’empêcher de sourire. C’était toujours agréable de se dire qu’il y avait d’autres personnes pour rendre la vie d’inconnus plus agréable. D’autant plus qu’il se sentait étrangement responsable du bien être des habitants de Rodorio. Certes, le sanctuaire assurait la protection de la ville, mais si la ville se faisait attaquer, ce serait probablement pour s’en prendre au sanctuaire, ils étaient donc entièrement responsables de leur devenir. Il grimaça à ces pensés ; il avait beau résonner comme ça, il serait complètement incapable de défendre la ville s’ils se faisaient attaquer. Tenter de retenir les ennemis peut être, mais les attaquer ? Jamais. Il ne s’excuserait pas de tuer, ou même de blesser quelqu’un, peu importe ce que cette personne faisait. Il refusait d’utiliser la protection d’autrui comme excuse pour s’en prendre à des êtres vivants. Il terminait sa pomme quand il aperçut une femme occupée à manger un chausson aux pommes. Il fit aussitôt le lien avec l’enfant qu’il avait aperçut juste avant et, ne voyant personne d’autre aux alentours avec ce genre de pâtisserie, il supposa que c’était elle qui lui avait donné, et ne put s’empêcher de lui offrir un sourire amicale sans en avoir vraiment conscience, et sans se douter qu’il s’agissait de la nouvelle Athéna.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Oct - 17:24
Après avoir décidé de faire une petite halte à Rodorio, j’en avais profité pour acheter quelques chaussons aux pommes, histoire de manger quelque chose avant de me rendre au sanctuaire. Entre-temps, j’en avais offert l’un de ses chaussons à un enfant pour en avoir un dernier dans le sac que je tenais à l’aide de ma main gauche. Effectivement, un seul avait suffit pour stopper ma petite faim et je ne savais pas du tout ce que j’allais faire avec le dernier chausson. Posant mon regard sur les personnes qui m’entouraient, je remarquais un jeune homme à la chevelure verte et il m’offrait un sourire amicale. J’en faisais de même et j’en profitais pour le saluer à l’aide d’un petit signe de tête.

Je savais parfaitement que le jeune homme en question était l’un de mes chevaliers et je me doutais qu’il ne m’avait pas reconnu sur le moment vu que je dissimulais mon cosmos. Etait-ce un petit jeu de ma part ou simplement une petite épreuve pour les Saints ? Les deux réponses étaient plausibles et je décidais de me lever pour me rapprocher de l’inconnu aux cheveux verts. Arrivant à sa hauteur, je lui adressais un nouveau sourire avant de prendre la parole.

« Bonjour, je viens d’arriver dans cette magnifique ville et j’avoue que je suis un peu perdue… Pourriez-vous m’indiquer où se trouve le sanctuaire, je vous prie ? »

Ce n’était pas très gentil de ma part de faire cette petite plaisanterie à cet homme mais j’avais envie de voir quelle allait être sa réaction suite à ma question.

« Si vous m’aidez, je vous offre ce dernier chaussons aux pommes. » Ajoutais-je avec le sourire.

Tendant le paquet vers le chevalier, j’attendais patiemment de voir la réponse qu’allait me donner ce dernier.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Oct - 17:57
La jeune femme devait avoir remarqué son sourire car elle lui adressa un mouvement de tête. Le sourire d’Alec s’élargit et il lui rendit son salut avec toute la chaleur que le permettait un signe de tête à distance, mais accompagné d’un sourire rayonnant. Le chevalier faisait partit de ces gens pour qui le sourire des autres faisait leur journée, même celui d’inconnus. S’il pouvait transmettre sa bonne humeur aux autres, alors il était tout à fait satisfait. Même s’il ne pouvait nier que cette journée serait plus parfaite encore s’il avait été entouré d’une bande de jeunes fêtards avec lesquels il serait promis de s’amuser jusqu’au petit matin, sans fermer l’œil de la nuit. Il se redressa ensuite et s’apprêta à reprendre sa recherche de personnes qui pourraient avoir besoin d’aide quand il remarqua que la jeune femme s’était levé et se dirigeait vers lui. Intrigué, il pivota vers elle et lui lança un regard interrogatif :

« Y a-t-il quoi que ce soit en quoi je puisse vous aider ?

Proposa t-il avec sympathie. Il écouta l’inconnue lui expliquer qu’elle venait d’arriver à Rodorio, qu’elle était perdue et qu’elle cherchait le sanctuaire. Le jeune homme ne put cacher sa surprise à ces derniers mots. Ce n’est pas tous les jours qu’on croise quelqu’un qui cherche à se rendre au sanctuaire. Ceci dit, un sourire vint effacer sa surprise quand la jeune femme lui proposa un chausson aux pommes en échange du service qu’elle lui demandait.

-Oh, non merci, vous pouvez le garder. Je viens de manger de toute façon, et puis, ce ne serait pas très bon pour ma ligne.

Répondit-il en rougissant légèrement. Il avait toujours de mal à aborder de prêt ou de loin le fait qu’il était métrosexuel et prenait un soin de façon excessive de son apparence, quitte à dépenser des sommes astronomiques pour ça. Enfin, là n’était pas la question. Il lança alors un regard inquisiteur à son interlocutrice:

-Suivez moi, je vais vous montrer où se trouve le sanctuaire. Mais… Pourquoi voulez-vous vous y rendre ?

Fit il en commençant à marcher vers le lieu demandé.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Oct - 17:08
Ayant décidé de rejoindre le jeune homme afin d’engager la conversation de ce dernier, il se tourna vers moi pour m’adresser un sourire tout en me demandant si j’avais besoin d’aide. Visiblement, ce chevalier était très serviable et j’étais ravie de savoir qu’il y avait encore des hommes comme lui, prêt à aider son prochain. Après lui avoir poser ma question et proposé mon dernier chausson aux pommes, le jeune homme préféra refusé ce dernier pour maintenir sa ligne.

« Il est rare de voir un homme tenir autant à sa ligne et ce n’est pas plus mal pour vous. » Ajoutais-je avec le sourire.

Néanmoins, je remarquais la petite gêne de l’inconnu à cause des rougeurs sur ses joues qui le trahissaient. Cependant, il se montra courtois avec moi et il accepta de me conduire aux sanctuaires. La curiosité le força à me poser la question que j’attendais et donc, il voulait savoir pourquoi je souhaitais me rendre au sanctuaire. Marchant à ses côtés, je préférais garder le silence pour le moment tandis que je sortais le dernier chausson aux pommes pour commencer à le manger par petites bouchées. Portant parfois mon regard sur mon interlocuteur, je lui adressais un doux sourire sans pour autant prendre la parole.

Quand je terminais le chausson aux pommes, je m’essuyais la bouche avec un morceau de tissu en soie avant de prendre la peine de jeter l’emballage dans une poubelle avoisinante. Finalement, je reportais mon attention sur le jeune homme pour prendre la parole mais sans pour autant répondre à sa question.

« Je me doutais que vous alliez me poser cette question et pardonnez-moi de ne pas m’être exprimée plutôt à ce sujet. Après tout, vous faîtes votre travail et vous veillez à ce que le sanctuaire ne se fasse pas envahir par l’ennemi. »

Marquant une courte pause dans mes paroles, je décidais enfin de répondre à sa question pour lui expliquer la raison de ma venue.

« Si je suis venue au sanctuaire, c’est pour rencontrer votre Grand Pope Ephraem, si je ne me trompe pas. Malheureusement, il semblerait que ce dernier ne soit pas présent en ses lieux. Savez-vous où il se trouve ? »

Je continuais de sourire alors que je gardais le secret sur mon identité pour le moment.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Oct - 18:09
Alec eu un petit rire gêné :

« Je suis sûr qu’il y aurais plus d’hommes qui prendraient soin de leur ligne si on ne mettait pas dans l’esprit des gens que c’est un truc de femmes. Et puis, ce n’est pas comme si mon identité d’homme me tenait tant à cœur

En effet, l’américain était graygender, il s’identifiait partiellement avec un genre autre qu’homme ou femme, mais ne savait pas tout à fait quoi. Qu’un trait soit défini plutôt masculin ou plutôt féminin, il s’en fichait pas mal, même si son éducation faisait qu’il se retrouvait le plus souvent dans des traits masculins. La jeune femme le suivit en mangeant son chausson aux pommes sans répondre à la question qu’il lui avait posé. Il hésita ; il ne voulait pas la mettre mal à l’aise en la harcelant de questions si ça concernait des faits personnels sur lesquels elle ne voulait pas s’étaler, mais d’un autre côté, quelqu’un qui voulait se rendre au sanctuaire sans vouloir indiquer pourquoi pouvait toujours représenter une menace. Heureusement, après avoir finit son chausson aux pommes, s’être essuyé la bouche et avoir jeté l’emballage dans une poubelle, elle finit par répondre. Elle expliqua qu’elle se doutait qu’il allait poser cette question parce que c’était son devoir, et qu’elle était venue voir le grand pope, avant de lui demander s’il savait où était Ephraem. Alec ne put cacher sa surprise. Pour sur, ce n’est pas tous les jours qu’on désir aller voir le pope, elle avait sûrement quelque chose d’important à traiter avec, mais quoi ? Qui était-elle ? Sans compter qu’elle devait être bien renseignée pour savoir qui était le Pope, et qu’il n’était pas au sanctuaire en ce moment. Il pila net sous l’effet de la surprise et la regarda, clignant des yeux avec étonnement

Vous désirez voir le Pope ? Pardonnez ma curiosité mais… Pour quelle raison ? Vous vous doutez bien qu’il serait mal venu de ma part d’envoyer n’importe qui auprès du Pope, sinon ce serait la porte ouverte à toutes les agressions.

Répondit-il sans pouvoir cacher sa curiosité, en balayant le corps de la femme de ses yeux gris pâle comme s’il espérait avoir un indice sur son identité en se fiant à son apparence.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Oct - 13:03
Il était rare de rencontrer un homme comme lui et je me contentais de l’écouter tout en esquissant un fin sourire. D’après ses dires, il n’avait pas totalement tort vu que la plupart du temps, les personnes disaient que de prendre soin de soi, était uniquement destinée aux femmes. C’était faux bien entendu car les hommes avaient également le droit de s’occuper d’eux et j’admirais cela de la part de mon interlocuteur.

« Je suis parfaitement d’accord avec vous et vous avez parfaitement raison de prendre soin de votre corps. »

Après avoir pris le temps de manger et de rester silencieuse sur la question qu’il m’avait posé, j’avais décidé d’y répondre en partie concernant ma venue pour le sanctuaire. Pour la seconde raison, je n’avais pas encore pris le temps de lui dire qui j’étais réellement et que ma place était parmi eux, bien évidemment. Néanmoins, je remarquais que ma réponse semblait l’intriguer et c’était parfaitement normale. Une inconnue demandant à s’entretenir avec le Pope était très louche. D’ailleurs, les nouvelles questions du jeune homme m’arrachèrent un nouveau sourire et il était temps pour moi de lui dire qui j’étais réellement en répondant d’abord à ses questions.

« Si je désire voir le Grand Pope, c’est très simple… Il est mon représentant et il est parfaitement normal que je m’entretienne avec lui pour discuter de certaines choses concernant mon absence. » M’exprimais-je avec douceur. « Il est évident que cela ne me sert plus à rien de dissimuler mon cosmos. »

Suite à mes mots, je ne dissimulais plus mon cosmos même si ce dernier n’était pas visible et je reportais mon attention sur le jeune homme à la chevelure verte.

« Pardonnez-moi d’avoir jouer à ce petit jeu avec vous, j’avais simplement envie de vous tester, rien de plus. » Ajoutais-je tout en guettant sa réaction suite à cette révélation.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Oct - 21:23
« Hein ? De….. C’est… Quoi ? Je ?? »

Voilà ce qu’aurais entendu une personne capable de lire dans les pensées s’ils avaient essayé de fouiller dans la cervelle de l’américain. Alec fixa la jeune femme un long moment en clignant des yeux. Pendant un instant il se dit qu’elle devait plaisanter, qu’elle se moquait de lui, mais il ne pouvait prétendre ne pas remarquer le cosmos qu’elle avait cessé de dissimuler. Après un long moment de silence pendant lequel il se contentait de la dévisager le temps de remettre ses idées en place, avant d’éclater de rire sans crier gare. Quand il calma enfin son fou rire, il lui lança une œillade amusée, un grand sourire toujours sur ses lèvres.

« Ok, j’avoue, je me suis bien fait avoir. He bien, si c’était un test, j’espère que je l’ai passé haut la main. Enfin, c’est vrais que ça explique pourquoi tu cherches à te rendre au sanctuaire pour rencontrer le pope.

Répondit-il. Il avait beau savoir à présent que la personne à qui il parlait était Athéna, il ne changea pas son comportement pour se montrer plus respectueux sous prétexte qu’il parlait à une déesse, ne s’inclina pas ni autre, ne semblait même pas mal à l’aise ou intimidé. Non, il se comportait avec elle comme il comporterait avec n’importe qui d’autre. A un petit détail près. Il s’était soudain mit à passer sa main dans ses cheveux pour s’assurer d’être bien coiffé quand bien même il s’était recoiffé un court instant avant de croiser la jeune femme. Puis, il répondit enfin à sa question :

Je n’ai aucune idée d’où se trouve le Pope, désolé. Je ne suis qu’un chevalier de bronze, je suis loin d’être mit au courant de toute l’activité du sanctuaire.

Il sembla finalement satisfait de sa coiffure car il laissa enfin ses cheveux tranquilles. Puis, il commenta avec un sourire sympathique :

En tout cas, je ne vais pas nier que c’est agréable d’avoir put te rencontrer, ça m’a permit de m’assurer que tu sois quelqu’un de bien.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Oct - 9:13
Le fait d’annoncer au jeune homme que j’étais Athéna, venait de créer un silence et l’expression sur son visage voulait en dire beaucoup. D’ailleurs, je la trouvais très amusante et au lieu de rire, je me contentais de sourire tout en continuant de le fixer. Il devait certainement penser que je me moquais de lui mais mon cosmos prouvait parfaitement mes dires et je croisais mes bras sous ma poitrine, attendant patiemment une réaction de mon interlocuteur. Cette dernière ne tarda pas à arriver vu qu’il venait d’éclater de rire et quant à moi, je me contentais de rire légèrement avant d’écouter ses paroles. Il avait décidé de me tutoyer cette fois et ce n’était pas plus mal vu que je préférais cela au vouvoiement.

« Tu aurais parfaitement réussi ton test si cela en était un, je te rassure. » M’exprimais-je avec amusement.

J’esquissais un sourire en coin quand le jeune homme décida de vérifier si il était bien coiffé et je me demandais comment cela se passait dans une situation de combat. Allait-il faire plus attention à sa personne ou allait-il se donner à fond face à son adversaire sans se soucier de son être ? Je n’avais pas de réponses à donner et je verrais le moment venu. Quand il m’avoua qu’il ignorait où se trouvait le Grand Pope, j’exprimais une légère moue avant de retrouver à nouveau le sourire pour prendre la parole.

« De toute façon, il n’est pas au sanctuaire vu que je ne ressens pas son cosmos… Par contre, des Spectres sont présents à l’entrée de ce dernier. » Lui avouais-je avec sincérité.

Fixant dans la direction où se trouvait le sanctuaire, j’étais inquiète de savoir que des Spectres étaient présents et j’ignorais la raison de leurs venues. Cependant, d’autres Saints étaient là pour les accueillir et pour le moment, il n’y avait aucun combat, c’était certainement une excellente chose. Quand le jeune homme me complimenta, je reportais mon attention sur lui pour lui adresser un doux sourire avant de m’exprimer à nouveau.

« Je te remercie et je peux dire la même chose pour toi. D’ailleurs, en attendant le retour d’Ephraem, cela te dérange si je reste à tes côtés ? »
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Oct - 18:44
Alec lança un regard inquiet en direction du sanctuaire. Il espérait que tout se passerait bien. Dans ces moments là il regrettait presque d’être pacifique et de n’avoir qu’une armure de bronze, il aurait tant voulut pouvoir se rendre utile pour protéger les autres. Mais il savait qu’il serait incapable de lever la main sur les spectres. Pour la même raison qu’il mourrait d’envie de protéger les saints et les habitants de Rodorio, il serait incapable de faire du mal à un adversaire, parce que s’il refusait de laisser les uns se faire blesser, ce serait égoïstes de blesser les autres. Au moins, il pouvait toujours se servir de sa manipulation de la lumière comme soutien. Il se rendit compte un peu en retard qu’Athena lui avait posé une question et s’arracha à ses pensés et posa son regard gris pâle sur la jeune femme :

« Non, bien sur que ça ne me dérange pas. J’aime bien la compagnie, et tu m’es sympathique. Enfin, d’un sens, il vaut mieux, ce serait bête de ne pas supporter la déesse pour laquelle je suis censé être prêt à donner ma vie. »

Donner sa vie, ça oui il était prêt, mais donner celle des autres, nettement moins, plutôt ironique. Il posa de nouveau les yeux dans le lointain, en direction du sanctuaire. Pour l’instant il ne semblait n’y avoir aucun combat, avec un peu de chance tout se passera bien. Il poussa un profond soupir. Si seulement personne ne se sentait obliger de représenter une menace pour son voisin, si seulement le monde pouvait n’être que paix et bonne entente. Mais il n’était pas assez rêveur pour croire que ce monde puisse exister un jour. Il y aura toujours de la corruption, de la haine et de la jalousie. C’était pour ça qu’il avait choisit de rejoindre le sanctuaire quand il était jeune. Aujourd’hui il ne pouvait s’empêcher de se demander parfois s’il n’aurait pas mieux fait de laisser sa place à quelqu’un d’autre. C’était notamment pour cette raison qu’il se contentait parfaitement de son armure de bronze et ne surprenait jamais à rêver d’une meilleure armure. Il balaya ces songes de son esprit pour se concentrer de nouveau dans l’instant présent. Il pivota vers Athéna et lui sourit chaleureusement :

« J’ignore quand est ce que le Pope reviendra, mais jusque là, tu peux compter sur moi pour rester à tes côtés aussi longtemps que tu le voudras !

Conclu t-il avec sincérité.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Oct - 19:14
Avouer à mon interlocuteur que des Spectres étaient à l’entrée du sanctuaire, l’inquiéta énormément et c’était parfaitement compréhensible. Pour le moment, il n’y avait pas de danger et peut-être que les émissaires des enfers étaient présents pour simplement parlementer. Si c’était le cas, il me fallait un résumé complet des chevaliers présents sur les lieux, histoire d’être tenue informée concernant cette visite extérieure. Posant à nouveau mon regard sur le jeune chevalier, je lui souriais pour essayer de le rassurer et de lui enlever toute crainte. D’ailleurs, j’écoutais les paroles de ce dernier et je ne pouvais retenir un léger rire avant de m’exprimer à mon tour.

« Effectivement, cela serait dommage que tu n’arrives pas à me supporter alors que tu es censé me protéger. » Lui avouais-je avec amusement.

Le jeune homme reporta son attention sur le sanctuaire, toujours inquiet suite au fait que je lui avais annoncé la présence des Spectres. De toute façon, si quelque chose de mal devait se produire, il était évident que je le ressentirais immédiatement. Donc, il n’y avait aucune inquiétude à avoir pour le moment et je posais ma main droite sur l’épaule du jeune homme pour lui montrer qu’il n’avait pas à s’en faire. Après sa conclusion suite à ses nouvelles paroles, j’acquiesçais légèrement de la tête tout en me plaçant à ses côtés.

« Parfait ! D’ailleurs, je dois dire que ta compagnie est très agréable. » Ajoutais-je tout en gardant le sourire. « Que souhaites-tu faire à présent en attendant le Grand Pope ? »

Il y avait un tas de choses à faire et vu que j’étais comme une nouvelle arrivante en ses lieux, j’attendais patiemment que le jeune homme me propose une idée quelconque.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Oct - 3:30
Alec fixa un instant la main de la déesse posée sur son épaule avant de se détendre légèrement. Peut être que tout se passerais bien après tout. Peut être les Spectre étaient ils là juste pour parlementer, et l’affaire sera réglée sans effusion de sang. En tout cas, il l’espérait du plus profond de son cœur. Il offrit à Athéna un large sourire rasséréné avant de regarder autour de lui en réfléchissant à ce qu’ils pourraient faire en attendant le Pope. Après un court instant de réflexion il posa de nouveau son regard sur la jeune femme et proposa :

Si tu viens d’arriver, je pourrais te faire une petite visite guidée de la ville, ça peut toujours être utile de connaître les alentours.

Tout en disant cela il tendit, presque par reflexe, sa main à Athéna pour l’inviter à le suivre. Alec avait toujours été quelqu’un de très tactile. Déjà qu’avec son arriération affective il était très souvent en manque d’affection, mais il avait aussi tendance à montrer son attachement pour ses proches de façon très démonstrative. Plusieurs personnes avaient déjà été surprises de le voir embrasser tendrement sa sœur comme on embrasse sa compagne. Mais ça n’avais jamais signifié qu’il avait ce genre de sentiment pour elle, c’était juste sa façon d’être avec les personnes qu’il appréciait. Tout en attendant la réaction d’Athena à son invitation, il ajouta :

Je connais pas mal d’endroits sympa et de gens qui le sont tout autant. Je peux te présenter les meilleurs bars de la ville, avec les meilleurs alcools et la meilleure ambiance. Les patrons me connaissent bien et j’y ai fait un tas de merveilleuses rencontres.

Il lui fit un clin d’œil avant d’ajouter d’un ton mi complice mi amusé :

C’aurait été d’autant plus vrais si on s’était rencontré là bas.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Oct - 19:25
Après avoir rassurée le jeune chevalier de Bronze, je lui adressais un doux sourire comme à mon habitude. Il était parfaitement normal que je prenne soin des chevaliers qui risquaient leurs vies pour protéger la terre et ma vie. De plus, j’avais une confiance aveugle en leurs capacités, peu importe leurs rangs, ils étaient tous égaux à mes yeux. Reportant mon attention sur le jeune homme qui venait de prendre la parole pour me faire une part d’une idée alléchante, je l’écoutais attentivement avant de m’exprimer à mon tour.

« En voilà une excellente idée, une visite guidée de cette charmante ville me plairait bien. »

Effectivement, c’était une bonne idée de me faire visiter les lieux, histoire de me rafraîchir la mémoire vu que j’avais quelques fragments de l’endroit lors de mon ancienne vie. M’invitant à le suivre en me tendant l’une de ses mains, je regardais un instant le chevalier avant d’écouter ses nouvelles paroles. Visiblement, il connaissait un tas d’endroit avec des gens sympas ainsi que d’excellents bars pour boire de l’alcool ou autres. Je n’étais pas amatrice de l’alcool mais visiter ce genre d’endroit me plairait grandement, histoire de me familiariser avec les lieux ainsi que ses occupants.

« Cela me convient, je vais te laisser me guider dans ses endroits dont tu me parles et j’ai hâte d’y être. » Ajoutais-je avec amusement.

Suite à mes paroles, je décidais de lui prendre la main avec l’une des miennes pour marcher à ses côtés. Il était évident que l’on pouvait passer pour un couple aux yeux des autres même si nous n’en étions pas un et cela ne me gênait pas du tout.

« Cela fait longtemps que tu es un chevalier de bronze ? »

En voilà une bonne question, histoire de faire un peu plus connaissance avec mon guide.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 31 Oct - 0:26
Alec commença à guider Athéna à travers la ville en lui présentant rapidement les différents endroits plus ou moins important devant lesquels ils passaient. L’idée qu’ils puissent être prit pour un couple ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Il faut dire qu’il était habitué à passer son temps avec sa bande de potes-tous plus jeunes que lui- qui étaient tous parfaitement au courant qu’il était aromantique. Si jamais il se montrait extrêmement tactile avec quelqu’un ils savaient que c’était juste sa façon d’être et qu’il n’aimerait jamais qui que ce soit et ne faisaient aucun commentaire là-dessus. Quand la déesse lui demanda si cela faisait longtemps qu’il était chevalier de bronze, il sourit.

« Si ça fait longtemps ? Quand même oui. Je suis arrivé au sanctuaire pour commencer mon entrainement quand j’avais 14 ans, heureusement que ça fait longtemps que j’ai mon armure, je n’ai pas mit dix… Enfin, aussi longtemps pour avoir une bête armure de bronze.

Il fut prit d’un petit rire nerveux. Il avait faillit dire «18 an », mais il aurait été aisé après de faire le calcul et de voir qu’il avait 32 ans, et Alec complexait énormément sur son âge. Il ne supportait pas l’idée de vieillir et serait volontiers resté à 25 ans toute sa vie. Il avait tendance à profiter de son physique qui lui donnait l’air de n’avoir que la vingtaine pour se dispenser de dire son véritable âge et laisser les autres se fier à son physique pour juger de son âge- et donc le rajeunir immanquablement.

-Je sais que ça peut paraître étrange de rester avec une armure de bronze aussi longtemps, mais je ne suis pas vraiment ambitieux. Mon armure me convient très bien. Je préfère laisser les meilleures armures à des chevaliers qui combattraient. Etant pacifique je considère qu’ils en ont bien plus besoin que moi puisque je reste à l’arrière en guise de soutien.

Il désigna un bâtiment en souriant:

- Ici, c’est le bar où je vais le plus souvent. Enfin, je ne sais pas si c’est une bonne idée de te le présenter, j’y ai une sacrée réputation. C’est comme si un employé amenait son boss dans le bar où il a l’habitude de faire les 400 coups quand il est bourré la veille des jours où il arrive en retard au boulot.

Commenta t-il en riant doucement. Il ne voulait même pas savoir tout ce qu’il avait put y faire après avoir but plus que de raison comme il en avait l’habitude. Heureusement, il n’avait pas tendance à devenir violent quand il avait trop but. Il était plutôt du genre à faire du gros n’importe quoi. Comme cette fois où un de ses amis avait retrouvé sur son portable une vidéo de lui où, chaussé de talons aiguille, il restait à terre à rire comme un idiot après être tombé. Personne ne savait ce qu’il était advenu des chaussures par la suite.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Nov - 19:07
[Justify]Alors que j’avais fait la connaissance de l’un de mes chevaliers, ce dernier avait décidé de me servir de guide afin de me dévoiler différents lieux. C’était avec plaisir que je me retrouvais à son bras, marchant ainsi à ses côtés pour débuter la visite. Cela se voyait énormément mais le jeune homme connaissait parfaitement les lieux et je lui accordais une totale confiance. Quand je l’avais interrogé concernant l’obtention de son armure de bronze, il avait hésité à me dévoiler le nombre d’année depuis qu’il était devenu un chevalier et je pouvais en conclure qu’il ne souhaitait pas que je connaisse son âge. Il devait certainement être plus vieux que moi ou du moins de mon réceptacle vu que cette dernière était simplement âgée de vingt ans.

« Je suis ravie d’avoir un homme comme toi dans mes rangs. » Me contentais-je de lui faire part sans lui poser la moindre interrogation sur son âge.

Il fallait admettre que le jeune homme était loin d’être vieux, du moins physiquement. Pour moi, je pouvais en conclure qu’il avait à peine une vingtaine d’années. Quand Alec décida de s’exprimer à nouveau, je le laissais faire sans prendre la parole pour l’interrompre et il fallait reconnaître que cet homme-là était un homme bien. C’était un choix difficile à faire car il était le porteur d’une armure de bronze et le fait de ne pas vouloir prendre une autre armure d’un rang supérieur parce qu’il était pacifiste, c’était très honnête de sa part.

« J’avoue être assez surprise… Cependant, je comprends ce choix que tu as fait même si cela ne doit pas être facile pour toi et je l’accepte. Tu es une personne honnête et j’apprécie cela. » Ajoutais-je avec un doux sourire.

Quelques instants plus tard, nous nous retrouvions devant le bar qu’il fréquentait souvent et cela ne me dérangeait pas du tout de me rendre à l’intérieur de ce dernier. Pour lui, ce n’était pas une bonne idée d’y aller et je serrais sa main pour avancer en direction de l’entrée de l’établissement.

« Nous y allons car j'ai envie de côtoyer les habitants sans qu'ils sachent mon identité… De cette façon, nous pouvons tout simplement nous faire passer pour des personnes normales qui vont se détendre dans ce bar. »

A la fin de mes paroles, je ne pouvais m’empêcher de rire tout en tirant sur le bras du jeune homme pour le forcer à entrer à l’intérieur.

« Allez… Viens… » Ajoutais-je avec le sourire.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Nov - 21:04
Quand Athéna dit que son choix de garder une armure de bronze devait être dur pour lui, il ne put s’empêcher de rougir vivement. Il aurait bien décidé de ne faire aucun commentaire dessus mais, lui laisser croire que ça avait été un choix dur à prendre pour lui alors qu’elle venait de lui dire qu’il était quelqu’un d’honnête le ferait trop culpabiliser. Il hésita encore un instant avant de finir par avouer, un peu honteux :

« Oh, non, ça n’est pas vraiment un choix dur à prendre pour moi. Ce n’est pas comme si j’étais quelqu’un de particulièrement ambitieux ou quoi que ce soit. Je n’ai jamais vraiment eu envie d’avoir une armure d’or… Et puis surtout… il hésita un instant avant de reprendre, Ca a beau être une armure de bronze… Je l’aime bien… C’est… Le rose est l’une de mes couleurs préférée.

Oui, c’était une raison parfaitement puérile, mais Alec aimait l’armure d’Andromède, c’était comme ça, et il n’avait aucun désir de la changer. Et puis, ses chaînes étaient extrêmement pratiques aussi. Quand la déesse le tira dans le bar devant lequel il s’était arrêté, il sourit. Il n’avait pas vraiment été sérieux en disant qu’ils feraient mieux de ne pas entrer. Il n’avait pas honte de ses déboires dans les bars. En fait, il avait même la fâcheuse tendance d’en être extrêmement fier, même de ses pires soirées. Celles où il avait finit tellement ivre que ses amis lui racontaient des faits dont il n’avait aucun souvenir, hilares. A peine fut il entré qu’il lança à l’adresse du patron :

-Comme d’habitude !

Il semblait totalement dans son élément ici, nul doute qu’il avait passé des heures et des heures de sa vie dans ce genre d’endroit, et qu’il ne le regrettait pas le moins du monde.

-J’ai la fâcheuse tendance à toujours prendre ce que les bars servent de plus fort.

Confessa t-il avec amusement
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Nov - 18:40
Alec m’expliqua que ce n’était pas un choix dur à prendre de garder son armure de bronze et ce n’était pas plus mal. Je n’aimerais pas savoir que l’un de mes chevaliers garde une armure de bronze contre son gré. De plus, il aimait bien son armure de bronze et c’était un choix que je ne pouvais pas changer. Peut-être qu’un jour allait-il changé d’avis ? Dans tous les cas, j’étais là pour lui à tout moment si il voulait discuter de tout et de rien.

« Je comprends et je respecte ton choix. Il est vrai que certains chevaliers s’attachent à leur première armure et tu fais parti de ceux là. » Lui avouais-je avec le sourire.

Après avoir insisté de nous rendre dans le bar qu’il fréquentait le plus souvent, le jeune homme finît par capituler. Ravie de me rendre dans un tel endroit, je pose mon regard sur mon interlocuteur qui commande une boisson habituelle au barman.

« Bonjour, pour moi, ça sera un diabolo grenadine s’il vous plait. » Me contentais-je de demander au barman tandis que ce dernier acquiesça de la tête avec le sourire.

Vu qu’Alec ne prenait pas les devant, je décidais de nous guider jusqu’à une table libre où je prenais place devant le chevalier de bronze. Ce dernier en profita pour me confier qu’il aimait prendre tout ce que les bars pouvaient offrir de plus fort et je ne pouvais m’empêcher de rire légèrement avant de prendre la parole.

« Cela promet si tu te retrouves complètement déboussolée à cause de l’alcool. » M’exprimais-je avec amusement.

J’avais hâte de voir son état après avoir pris quelques verres.

(Hrp: Désolée pour le retard et pour la qualité du post, j'ai été très occupée Smile )
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Nov - 2:52
Alec suivit la déesse jusqu’à une table et s’installa, enfoncé dans sa chaise, jambes croisées sous la table, et les bras, croisés sur son torse. Il rit doucement aux paroles d’Athéna et répondit avec un sourire amusé :

« Je ne suis pas non plus complètement irresponsable, si je me rends compte que le moment est mal choisit, je sais me dispenser de boire. Généralement je ne bois au point d’être saoul que la nuit.

On leur apporta leur commande. Alec remercia le serveur et prit son verre en main. Il fixa son breuvage d’un air pensif un instant avant de se redresser sans avoir but pour déclarer avec fierté :

-J’ai rarement honte de ce que je peux faire durant ces soirées là. Après tout, le ridicule ne tus pas, et ce qui ne tus pas rend plus fort, cqfd ! C’est mon adage. C’est ce qui me permet de rester moi-même peut importe la situation.

Sur ces mots, il avala son verre d’une traite et le reposa devant lui pour poser son regard sur Athéna :

-Ne t’inquiète pas, je ferais en sorte d’être frais si jamais on à besoin de moi. Je sais que je peux être un vrai gosse parfois, mais je sais aussi être mature quand il le faut.

L’américain lâcha son verre pour croiser ses bras sur la table, remontant légèrement, dans ce mouvement, les manches de sa veste en faux cuir-vegan oblige- dévoilant un fin bracelet aux couleurs du drapeau de son pays. Il fait dire qu’il était très patriote, au point qu’il était légitime de se demander s’il n’y avait que son bracelet qui arborait ces motifs.

-Au fait. J’insiste pour payer ta consommation. Considère ça comme un cadeau de retour chez toi. Ce n’est pas négociable. D’ailleurs si tu as des achats en plus à faire, je te paierais ça. De toute façon j’ai largement l’argent pour, pas la peine de te gêner pour ça.

Sur ces mots il se redressa avec un grand sourire amical, attendant sa réaction.


HRP:
 
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Nov - 18:27
Un peu de moment de détente avant de passer aux choses sérieuses n’était pas une mauvaise idée vu que j’avais accepté de suivre Alec dans ce genre d’endroits. Il était évident que je n’étais pas habituée à fréquenter ce genre de lieu mais il fallait bien un début à tout. Après tout, il fallait que je me montre à mes chevaliers que j’étais proche d’eux et les côtoyer à la vie de tous les jours, était la meilleure chose à faire. Néanmoins, je restais concentrée sur ce qui se déroulait au sanctuaire vu que j’étais capable de ressentir ce qui se passait là-bas et à la moindre attaque, il me fallait retourner sur les lieux afin de le défendre en compagnie des autres chevaliers. J’écoutais les paroles de mon interlocuteur tout en esquissant un fin sourire et c’était à mon tour de prendre la parole.

« C’est un choix judicieux, il faut le reconnaître. »

Oui, c’était très judicieux car après tout, il était au courant que le sanctuaire avait de la visite extérieure et même si nous prenions tranquillement un verre, nous n’étions pas à l’abri d’une attaque. Les nouvelles paroles d’Alec étaient assez juste, il ne fallait pas avoir honte des choses qu’on pouvait faire même si on n’était pas dans notre état normal.

« Je partage ton avis, cela ne sert à rien d’avoir honte de ce que l’on fait et il faut savoir assumer ses actes. » M’exprimais-je avec le sourire.

J’étais assez surprise de le voir boire son verre d’une traite et je saisissais le mien à l’aide de la main droite pour en boire une gorgée de son contenu.

« Je ne m’inquiète pas pour cela, ne t’en fais pas. » Ajoutais-je pour répondre à ses paroles.

Je lui faisais confiance à ce sujet, je savais qu’il serait frais si il devait se passer quelque chose de grave. Le fait qu’il insiste pour payer ma consommation était très aimable de ma part et je ne pouvais qu’en sourire. Par contre, concernant mes futurs achats, il souhaitait également les payer et je ne comprenais pas la raison qui le poussait à faire cela.

« Pour la boisson, je m’incline si cela peut te faire plaisir et je t’en remercie. Par contre, pour le reste, je ne comprends pas vraiment ? De plus, on va finir par croire que je suis ta petite amie. » Terminais-je avec amusement.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Nov - 17:55
Alec rit doucement aux paroles de la déesse. C’est vrais que, pour lui, être prit pour un couple était tellement une habitude avec sa manie d’embrasser et de câliner tout le monde, alors ça ne l’embêtait plus vraiment. En fait, ça l’amusait même. Et il devait avouer que, parfois, il le cherchait un peu en faisant semblant de draguer ses amis les plus proches, ceux qui le connaissent suffisamment pour savoir qu’il n’est pas sérieux, et qui rentrent même parfois dans son jeu. Plus jeune, ses profs avaient même déjà convoqué ses parents parce qu’ils le soupçonnaient de sortir avec sa petite sœur. Ce qui était bien évidemment faux puisqu’il n’avait jamais ressentit d’amour pour qui que ce soit, et que ce n’était pas prêt de changer.

–Pourquoi ? Parce que je suis comme ça je suppose ? Je suis de nature généreuse, et de toute façon, j’ai plus d’argent que je n’en ai besoin, alors je peux me le permettre. Il faut dire que j’ai eu l’habitude de trainer avec des gens qui ont parfois du mal à joindre les deux bouts, alors c’est devenu comme un réflexe pour moi de proposer mon aide. Mais c’est vrais que tu n’en a probablement pas besoin.

Il s’étira voluptueusement avant de se lever. C’était l’avantage d’avoir une famille qui, malgré le revenu important, se contentait d’une vie modeste. Alec avait passé son enfance dans une maison plus petite que la totalité de ses amis, sa famille se contentant parfaitement de cela. Le seul point où Alec se permettait d’importantes dépenses était pour son apparence, que ce soit la tenue vestimentaire, ou des produits de beauté, et un tas d’autres choses. Plongé dans ses pensés, il caressait machinalement la cicatrice à son cou comme il avait l’habitude de le faire pour quelqu’obscur raison. Il finit par se lever en déclarant :

–Je vais payer ! Qu’est ce que tu comptes faire après ? Tu n’as qu’à choisir et je t’accompagnerais. Ou alors je partirais si c’est ce que tu souhaites.

Déclara t-il avec son habituel sourire amical.
avatar
LilithSpectre de la Succube
Spectre de la Succube

Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 312
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Déc - 15:26
Alec était vraiment d’une agréable compagnie et il fallait reconnaître que c’était un homme plutôt intéressant. J’étais très ravie de pouvoir compter un homme comme lui dans mes rangs et je ne pouvais que lui montrer ma gratitude en lui adressant l’un de mes plus beaux sourires tout en écoutant ses paroles. Il était d’une nature très généreuse et c’était rare de voir une personne disposant d’une fortune importante la partager avec les autres. Croisant mes jambes, je le laissais terminer avant de prendre la parole à mon tour.

« Possible mais sache une chose, j’apprécie énormément ta façon d’être et à t’occuper des autres. Tu es une personne extraordinaire et je suis fière de t’avoir dans mes rangs. » Lui avouais-je avec le sourire.

Je ne le quittais pas des yeux tandis qu’il avait décidé de se lever pour payer les consommations. J’avais accepté qu’il paye la mienne et je lui adressais un sourire lorsqu’il s’exprima à nouveau. Que comptais-je faire lorsque nous quittions cet établissement ? Bonne question car je n’avais pas d’idées précises pour le moment.

« Excellente question et je n’en ai pas la moindre idée. » Répondais-je avec amusement. « Cependant, j’aimerai que nous restions encore ensemble un moment si cela ne te dérange pas. »

Je me levais à mon tour pour venir me positionner à ses côtés et j’adressais un sourire au barman par la même occasion.

« Peut-être que nous devrions nous rendre au sanctuaire, j’aimerai pouvoir attendre le retour du Grand Pope et on pourrait en profiter pour apprendre à se connaître un peu plus, qu’en dis-tu ? »

C’était une idée comme une autre de se rendre au sanctuaire pour attendre le retour de ce cher Grand Pope et j’espérais sincèrement qu’Alec allait m’accompagner.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Déc - 20:00
La déesse dit à Alec qu’elle était fière le compter dans ses rangs, avant de proposer de se rendre ensemble au sanctuaire parce qu’elle aimerait apprendre à faire sa connaissance. Alec sourit avant de rire doucement.

« Je ne suis pas si génial que ça. Je veux dire, on a tous nos qualités et nos défauts, je ne fais pas exception à la règle. Je ne suis ni pire, ni meilleur qu’un autre. J’ai juste des qualités différentes.

Sur ces mots, il partit payer leurs consommations à tous les deux, en profitant pour ramener les verres vides. Il échangea quelques mots avec le barman avant de revenir vers Athena, le regard chargé de sympathie.

–Et puis, de toute façon, j’en ai autant à ton actif ! Je suis fier d’être à ton service, tu as l’air d’être quelqu’un d’agréable à vivre, et j’ai vraiment envie d’apprendre à te connaître. Je n’ose pas imaginer ce que ça aurait donné si la déesse que je dois servir m’est complètement insupportable. Enfin, ce n’est pas le cas, alors tant mieux.

Conclut il avant de lui tendre la main en souriant :

–Bon, on se met en route vers le sanctuaire ? On aura toute la route pour se répéter une centaine de fois à quel point on est géniaux l’un l’autre. Ou pour apprendre à se connaître un peu plus, au choix.

Proposa t-il avec un sourire amusé en attendant la réaction de la déesse à la proposition qu’étais sa main tendue.


Code:
Désolé d'avoir été su long à répondre, j'ai eu une semaine de démotivation et après je me suis retrouvée en période d'exam avant de m'en rendre compte ._.

Un retour inévitable. [Pv Alec]