avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Sam 9 Jan - 12:55
Ah ! La braderie ! Un bon petit événement qui s'organise de temps à autres, ici ou là, histoire de refourguer les trucs qu'on aimerait bien se débarrasser pour de bon. Mais au lieu de tout jeter à la benne cash, on essaie de se refaire du pognon dessus.
C'est pourtant mimi tout plein, et ça fait sortir les gens de chez eux. C'est convivial. Mais toujours est-il que s'il y a moyen de récupérer de la monnaie sur tel ou tel article, c'est ça qui est bon !

Alors, nous, les Chevaliers Noirs, on s'est dit qu'on ferait pareil si l'occasion se présentait. D'abord, on s'est payé un beau stand dans une grande rue bien peuplée et bien placée, et il a suffi d'exposer toute la marchandise de qualité sur des planches ou à même le sol.
De qualité, car oui, même si les objets alentour ont tendance à avoir vieilli au fond d'un grenier, la plupart du temps, nous, à contrario, ne revendons pas de la camelote. Eh ouais ! On ne rigole pas avec notre célèbre plagiat !

En ce qui me concerne, j'ai bien sûr laissé cette mission à du sbire de seconde main. C'est largement suffisant. Et pendant ce temps-là, je peux tranquillement faire mon petit tour d'inspection chez les autres ringards. Mais c'est toujours la même rengaine. Leurs marchandises ne volent souvent pas très haut. Du vieux moblier, des bouquins, des conneries d'antan, et ainsi de suite...
Du coup, j'ai vite fait de vadrouiller car rien ne m'enchante véritablement. Pas moyen de tomber sur la petite perle rare, on va dire. Donc, autant laisser ces explorateurs du dimanche entre eux.

Ainsi, quelques minutes plus tard, lorsque je regagne la zone où mon stand BK est rangé, le tri est fait. Il y a les connaisseurs, les intéressés. Mais surtout, les riches !
En revanche, même si je ne connais pas encore le pourquoi du comment, on dirait bien qu'une dispute est en train d'éclater doucement mais sûrement. Si j'en crois les débuts des râleries, il serait question de savoir qui a la plus grosse... oups, ou quelque chose du genre, quoi.
Bah oui ! Chez les éveillés, c'est bien connu : on est tous virils, même les nanas.

_ Allons, allons ! Commencé-je tout en m'insérant au milieu de cette foule agitée. On ne pousse pas, on ne gueule pas, il y en aura pour tout le monde. Alors, que se passe-t-il ?

Je ponctue mes répliques en faisant danser mes longs cheveux blonds, au vent. Enfin, c'est aussi une manière de scanner tout le monde du regard. Un moyen comme un autre de voir si je peux détecter le ou les plus trouble-fêtes d'entre eux.
Jamais, ô grand jamais, ils auraient intérêt à croire qu'ils peuvent venir tout bousiller, comme bon leur semble.

_ C'est les Saints, les plus balaises ! Aboie un client.
_ Peut-être, mais les Spectres sont quand même plus badass ! Rétorque un autre sur le même ton.
_ Ouais mais, Poséidon, faut pas l'oublier non plus, hein ! Enchaîne un énième trublion. Une petite vague, et hop ! On est tous rayé de la carte.

D'accord, je vois le genre. Les mecs sont également venus pour ramener leur science. Et vas-y que je t'explique que la divinité machin est plus forte que la déité bidule ou truc.

Au bout d'un moment, j'en ai assez de les écouter se chamailler. Pourquoi ? Parce que de un, il n'y a aucun mot doux sur les Black Knights. Et de deux, ils n'achètent pas nos joujous parfaitement copiés, et empêchent, du même coup, d'autres potentiels passants de venir faire une halte devant notre stand.
Résultat, je me dois d'intervenir tôt ou tard. À commencer par une petite présentation. Ils tombent alors illico sur le cul, d'être en présence d'un Chevalier Noir en personne. Sinon, pour les moins convaincus, une petite flamme de cosmos au bout du poing les calme aussitôt.

_ Alors, vous savez ce qu'on va faire ? Si vous ne voulez pas que Largo de Persée Noir vous pétrifie, il va falloir penser à débourser quelques sous-sous, avant tout.

Je leur baratine ensuite qu'on vend soi-disant des armes qui ont servi à tuer des puissants guerriers pendant des précédentes Guerres Saintes, ou tout simplement datant de la mythologie. Ces vaches sont conquises en un rien de temps.

Tada ! Encore une victoire de canard. D'autant plus que je leur promets ensuite de dévoiler deux ou trois techniques cosmiques de différents Chevaliers... du moment qu'il n'est pas question de la redondante attaque de cet idiot de Pégase, pfff !
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Jan - 11:44
Voilà qu'en quelques minutes, notre stand se vide plutôt vite et bien. De plus, les cris joyeux des uns finissent par attirer d'autres nouvelles têtes dans les parages. Si ça continue sur cette lancée, les autres bradeux vont bientôt se mettre à pleurer de s'être fait chiper de la clientèle.
Et puisque les prix de nos articles grimpent facilement, les dépensiers du coin n'ont souvent plus rien à casquer ensuite. Tout ce qui leur importe, c'est quoi qu'il arrive de claquer toutes leurs économies chez nous, en premier lieu.

_ Quand je pense qu'on a réussi à vendre des masques Anonymous, en les faisant passer pour ceux des femmes chevaliers, mouhahaha ! Me vanté-je vers mon collègue, quand l'ambiance alentour se fait plus calme.
_ Ou de vulgaires menottes, en guise de chaînes d'Andromède, héhé ! Me rétorque-t-il tout aussi fier et hilare que moi.

On s'esclaffe comme des guignols jusqu'à ce que de nouveaux visiteurs se pointent. Après quoi, heureusement, nous savons reprendre notre sérieux dans la seconde qui suit.

Puis rebelote ! Je raconte une ou deux anecdotes d'éveillés, puis les clampins mordent à l'hameçon de manière générale. Notre existence et notre pouvoir ont beau avoir été jeté en pâture au monde, les gens restent tout de même ignorants dès qu'il s'agit des détails des guerres.
C'est comme une série télé, en fait. Tu accroches à l'histoire du héros, mais l'épisode se termine. Et tu dois attendre la semaine prochaine pour connaître la fin de l'énigme. Sauf que là, comme les gens ont droit à tout, -et ce, sans les pubs, qui plus est- ils en ont pour leur argent.

En somme, on a de quoi bien les rassasier. Sauf, si bien sûr...

_ On nous a signalés des perturbateurs dans la zone, nous interrompt soudain un type en uniforme.
_ C'est pas nous, monsieur l'agent, répliqué-je très vite en lui passant un bras autour du coup, comme avec un pote.

Mon camarade vendeur, quant à lui, tremblote déjà. Il vient de s'apercevoir que toute une rangée de flics armés nous braquaient en arrière-plan. On ne tarde d'ailleurs pas à nous ordonner d'abandonner toute affaire sur-le-champ, sans discuter. Et de nous rendre, cela va de soi.

Mes neurones ne font qu'un tour. Et grossomodo, ça sent le jalou de service qui a dû signaler notre présence indésirable. Par contre, s'il a cru que nous envoyer des simples forces de l'ordre dicteraient notre conduite, il peut d'ores et déjà se fourrer le doigt dans l'oeil.

_ Ne résistez pas, reprend mon acolyte flicaillon d'à côté. Vous vendez toutes sortes de choses, certes, mais les armes ne sont pas autorisées. Et tout ce qui a un rapport avec les éveillés, on s'en passera également. Vous n'êtes pas les bienvenus !

Et dire que je me faisais une joie de gagner autant de billets si facilement ! Manque de bol, d'après ce que j'entends, cette foutue braderie ne serait réservée qu'aux civils lambdas ?

Franchement, il y a des claques qui se perdent, moi je dis ! Je souris ensuite à mon compère, afin de lui dire de ne pas s'en faire. En clair, je vais gérer la situation et ce sera réglé en un rien de temps.


Dernière édition par Largo le Sam 16 Jan - 12:56, édité 1 fois
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Jan - 12:55
_ T'es sûr que tu peux pas faire une exception ? On fait rien de mal, pourtant.
_ Fais pas le malin, sinon ça va mal se finir ! Rugit le shérif, bien campé dans ses bottes.

Il cherche aussitôt à se défaire de mon accolade d'une main, tout en dégotant son flingue de l'autre. Et hop ! D'un pas chassé et agile, il retrouve toute sa liberté de mouvement.

_ Bon d'accord. Et si j'te refile un article à moitié prix... on n'en parle plus, ok ?

Je me penche vers une boîte où sont exposées des longues godasses à talons, plus pour se travestir que d'avoir la côte pour un défilé de mode.

_ Tiens, par exemple... continué-je en accompagnant le geste à la parole. Avec ces belles pompes qui te monteraient jusqu'aux cuisses, j'suis persuadé que tu ferais un bon cavalier. Elles appartenaient au Saint de la Licorne. Efficaces pour son attaque du Galop, j'te jure !
_ Et en plus, tu te fous de ma gueule !? Râle-t-il de plus belle.

Puis, le mec donne tout à coup l'ordre à ses hommes de nous arrêter, sans omettre de tirer carrément dans le tas si on joue les fortes têtes. Malheureusement pour lui, après un silence étrangement longuet, il finit par s'étonner que personne ne veuille se plier à ses directives.

Au lieu de ça, il découvre que sa petite meute de chiens s'est figée sans explication logique. En effet, les gars qui croyaient nous maîtriser depuis tout à l'heure sont tout bonnement prisonniers de la pierre.
Le seul policier restant commence par tirer une grimace affreuse, puis il fronce les sourcils. Son regard jongle entre ses petits soldats et ma tête de beau gosse aux yeux verts pénétrants. Décontenancé progressivement, il ne sait plus quoi faire ni décider, au final.

_ Je pense qu'on va pouvoir ouvrir un atelier peinture, proposé-je ensuite à mon compatriote BK, qui se réjouit de la tournure de cette arrestation pourrie et râtée.
_ Héhé. C'est pas une mauvaise idée. Mais... ce flic, on en fait quoi, en revanche ?
_ Mouais... ne sais-je que dire, en pleine réflexion.

D'autant plus qu'avec ce coup d'éclat, on vient de casser malencontreusement la bonne humeur de cette journée si... rémunératrice. Chiottes !

_ Qu'est-ce que vous avez fait ? Prononce soudain mollement le flic, toujours choqué par la malédiction qui s'est abattue sur ses collègues de travail.
_ Oh, ça ? Le Bouclier de la Méduse. Maintenant, casse-toi. Sinon...

Je ne termine pas ma phrase, parce que j'ai envie de le laisser cogiter un peu plus. À la place, je lui rafistole son képi sur le crâne. Je l'encourage ensuite des mains à faire demi-tour et à rentrer au bercail bredouille. Je suis sûr qu'au fond de lui, il sait que ça vaut mieux pour son matricule.

Sur ce, il déglutit et s'éloigne petit à petit de la scène, sous les yeux effarés de la population du coin.
avatar
LargoGuerrier des Ombres de Persée
Guerrier des Ombres de Persée

Date d'inscription : 20/10/2009
Nombre de messages : 3000
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Jan - 17:22

Fouyaya ! On a évité le bain de sang. Une partie de moi est tout de même déçue, il faut bien avouer. Néanmoins, puisque ce devait être une journée sympathique et enrichissante, tant mieux si cette dernière polémique se soit terminée de la sorte.
Résultat, la suite a pris du temps à se remettre en place, comme si de rien n'était. Mais comme dirait l'autre... avec le temps, tout fout le camp. Alors, au bout du compte, les témoins du drame ont fini par se tirer, eux aussi. Ou tout simplement, ils sont passés à autre chose après avoir vu que je ne chercherais pas à les fesser à leur tour.

Puis, comme prévu, on s'est improvisé un coin divertissement, dans les environs. Pour tout dire, un de nos voisins a eu la peur de sa vie tout à l'heure. Du coup, on a récupéré l'espace qu'il occupait, une fois qu'il a pris les jambes à son cou. J'imagine qu'en apprenant qu'il squattait depuis le début, trop près de grands vilains, pratiquants du cosmos, c'était trop d'émotions.
Bref, on a fait le ménage de ses stocks laissés en plan, et on a récupéré son emplacement, quoi.

Ainsi, il ne me reste plus qu'à déposer une dernière statue de policier, et le tour est joué. L'atelier de peinture peut enfin être inauguré. Bien sûr, ça ne peut se faire qu'après avoir acheté des pots de différentes couleurs, hein ! Et pour ce faire, c'est mon compatriote qui s'en est chargé. Il fait un bon petit serviteur, celui-là !
La tâche la plus difficile s'avère finalement être d'inviter les proches promeneurs. Ils n'ont pas l'air emballés, en fait. Pas de leur âge, sans doute ? Ou peut-être que mes oeuvres sont trop réalistes à leur goût ? Pourtant, ce ne sont que des personnes normales. Ils ont juste le visage un brin agressif et une arme à feu brandie au bout de leurs mains.

Le temps passe alors, et toujours aucun succès. Heureusement que nos autres articles exposés se vendent comme des petits pains. C'est ça le plus important, de toute façon.
J'essaie tout de même d'embringuer des gamins, mais en vain. Faut croire qu'ils préfèrent leurs conneries d'Action Man bien articulé. Pas mieux pour les fillettes, qui ne désirent que de la Barbie bien dodue de la poitrine.

À noter que des gosses trouvent le moyen de me confondre avec ce fameux jouet pour femelles ! Je suis évidemment de dos à ce moment-là, alors il n'y a que ma longue tignasse blonde qui pendouille. Et quand je pivote vers ces saligauds pour les insulter, leurs parents s'interposent pour les protéger avant de s'échapper d'une marche rapide.

_ Dommage... finit par conclure mon sous-fifre rien qu'à moi.

Je ne lui réponds pas clairement. Juste un discret "hmm hmm", juste histoire de.

Dans tous les cas, la journée s'achève plutôt très bien dans l'ensemble. Et en fin de compte, c'est moi qui me suis pris à repeindre toutes les statues de pierre. Les couleurs ne se marient, par contre, pas toujours super. Mais puisqu'il n'y a personne pour se plaindre, c'est aussi le cadet de mes soucis. Après tout, on ne peut pas être bon partout, hein !

Sinon, lot de consolation, on a pu revendre les pots de peinture inutilisés.

La braderie de l'île

 Sujets similaires

-
» GRANDE BRADERIE DE POKEMONS
» La Foire St Michel
» [Don] Grande braderie : restes d'élevage 5IV
» Vente/échange énorme braderie Winterfell SDA + divers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Europe :: Londres-