avatar
VargasChevalier d'argent du Corbeau
Chevalier d'argent du Corbeau

Date d'inscription : 08/06/2013
Nombre de messages : 535
Age : 28
Double Compte : Rodin

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Jan - 23:21
La palestre, bâtiment dédié et consacré à la formation des éveillés et désireux de rejoindre les rangs des saints. C'est un concours de circonstances qui m'avait amené ici et j'avais dans un premier temps accepter de tenter d'atteindre le niveau pour rejoindre les rangs des chevaliers d'Athéna.

C'est la curiosité qui m'avait fait accepté la proposition qui m'avait été faite. En salle de cours, j'avais dû faire face à la popularité de mon frère jumeau et recadrer ses amis... Je n'étais pas Karas, je n'étais pas croyant et encore moins aussi chaleureux que lui. J'avais marqué mes distances avec la bande de joyeux lurons pour pouvoir étudier au mieux. La solitude m'aidait à me concentrer et à tirer le maximum des informations que je pouvais récolter.

Les premiers jours s'étaient écoulés très rapidement et j'avais pu saisir l'essentiel de la théorie. J'avais ensuite parcouru de nombreux ouvrages de la bibliothèque. Ces derniers traitaient de thèmes très variés mais ceux qui m'intéressaient concernaient les usages du cosmos, cette énergie qui résidait en chaque être vivant.

Mon frère qui était de nature plus direct et d'un tempérament de feu avait dû les exploiter de façon à lancer des attaques plutôt physiques. Il m'aurait été facile de l'imiter mais cette façon de combattre ne me correspondait pas et ne reflétait pas mon caractère. Il me fallait développer une attaque qui révélerait toute l'étendue de mon talent.

Il existait tellement de manière d'utiliser le cosmos. Certains le faisait se manifester sous la forme d'un élément, d'autres projetaient leurs coups sous la forme de matérialisation de cosmos ou créait des failles dans l'espace. Je ne trouvais rien de vraiment compatible avec mon excentricité quand mon esprit s'arrêta sur un type bien défini d'attaques cosmiques, les attaques illusoires. Voilà ce qui me correspondait !
avatar
VargasChevalier d'argent du Corbeau
Chevalier d'argent du Corbeau

Date d'inscription : 08/06/2013
Nombre de messages : 535
Age : 28
Double Compte : Rodin

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Jan - 23:39
Mon choix s'étant posé sur un type défini, il me fallait ensuite travailler sur son exécution. Il n'était pas suffisant d'avoir une idée pour créer une attaque, il fallait aussi concrètement savoir par quel moyen l'infliger et être sûr de ses effets.

Certaines attaques envoyaient des rayons plongeant l'adversaire dans un état second où il subissait une illusion, d'autres nécessitaient un contact visuel pour atteindre la cible ou de passer par un autre des cinq sens tel que le toucher ou l'ouïe.

N'étant pas encore familiarisé avec le cosmos, que j'avais utilisé par le passé de façon plus ou moins inconsciente, j'étais parti sur une base simple, des aiguillons de cosmos à envoyer sur un ennemi pour le soumettre à des projections déplaisantes. Une fois mes idées claires dans mon esprit, je m'étais rendu discrètement, à la tombée de la nuit, en salle d'entrainement. Cela faisait déjà cinq soirs de suite que je m'y rendais.

Là-bas, je m'étais attaqué à la matérialisation d'aiguilles de cosmos censées plonger l'adversaire dans une illusion. Je passais plusieurs heures à améliorer le nombre de dards de cosmos que je pouvais matérialiser et projeter à grande vitesse sur mon ennemi. Au fil des soirées, j'étais passé progressivement de un dard à cinq, puis de cinq à dix, de dix à une vingtaine puis d'une vingtaine à un nombre indéterminable. Je ne m'étais arrêté que lorsque j'avais jugé le résultat satisfaisant.

Une fois le nombre maximum défini et leur vitesse suffisamment élevés, je décidais de m'arrêter là pour la nuit et d'attaquer la suivante l'aspect mental de celle-ci, l'un des points les plus cruciaux qui allait faire basculer cette attaque du simple type physique par matérialisation d'artefacts cosmiques à illusoire par matérialisation.
avatar
VargasChevalier d'argent du Corbeau
Chevalier d'argent du Corbeau

Date d'inscription : 08/06/2013
Nombre de messages : 535
Age : 28
Double Compte : Rodin

Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Jan - 0:02
La sixième journée de cours ayant touché à sa fin, j'étais de nouveau parti m'isoler dans une des salles d'entrainement afin d'y expérimenter l'effet que je voulais ajouter à mes dards. Il fallait que ces derniers puissent affecter ma cible en la plongeant dans une illusion. Je sentais que cela n'allait pas me plaire mais pour être capable de valider l'ajout de cet effet à ma technique, je n'avais nul autre choix que de me l'infliger.

N'ayant pas spécialement envie de la tester en combat sans qu'elle ne soit terminée, j'avais passé la nuit à former des dards les uns après les autres et à me les planter légèrement peu profondément afin d'attester des effets illusoires. Le premier essai ne fut guère performant, j'eus un très court instant une vision avant qu'elle ne s'efface aussi vite qu'elle était apparue.

Le deuxième essai fut violent, je vis quelque chose de brutal qui me plaça en état de choc pendant plusieurs secondes mais encore une fois cela fut court... Je réfléchissais sur le meilleur moyen de faire durer l'illusion et me demandais si ce n'était pas une question de concentration ou de quantité.

Je réessayais avec un seul aiguillon en prenant le temps de bien concentrer mon cosmos avant de me piquer une main avec le dard. Le résultat fut meilleur mais cela n'était pas encore au point. j'avais retenté l'expérience en doublant le nombre de matérialisation et fus surpris par la vision qui m'était apparu. Mon frère s'était retrouvé face à moi dans une armure noire similaire à celle du corbeau. Elle avait la même apparence sauf que sa blancheur avait été remplacée par une noirceur abyssale.

J'étais tombé à la renverse sous le choc en me demandant à cet instant s'il m'avait trahi, moi, son propre frère ? C'est alors que je revins à moi en me remémorant que c'était pour tenir mon serment de frère de sang et aussi pour saisir l'opportunité qu'il m'avait donnée que j'étais ici à essayer de m'approprier de nouvelles techniques et la maîtrise du cosmos.

Je réessayais en doublant la concentration de cosmos dans un dard et me le collais à l'épaule. Une violente illusion de mes parents assassinés, leurs corps gisant ensanglantés à terre par des êtres en armure m'apparut. Je mettais du temps à sortir de mes illusions mais j'étais enfin parvenu à toucher au but. Il ne me restait plus qu'à finaliser les nuits suivantes mon attaque.
avatar
VargasChevalier d'argent du Corbeau
Chevalier d'argent du Corbeau

Date d'inscription : 08/06/2013
Nombre de messages : 535
Age : 28
Double Compte : Rodin

Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Jan - 0:16
La nuit suivante, je m'étais rendu comme à mon habitude en salle d'entrainement mais avec un étrange sentiment, celui de ne pas être seul. Effectivement, j'avais été pris en filature par la bande de Karas.

Ces petits curieux m'avaient filé depuis la fin des cours et je n'avais pas pu reprendre l'entrainement comme je le voulais. Je m'étais alors assis au milieu de la salle en me mettant en tailleur puis méditais. Je profitais de cette occasion pour passer en revue le chemin que j'avais déjà parcouru concernant la mise au point de ce que j'allais nommer mon illusion. J'étais parvenu à matérialiser un grand nombre d'aiguillons de cosmos et à isoler à part comment leurs conférer la capacité de plonger une cible dans une illusion.

Cependant, il manquait encore certaines choses pour que mon attaque soit au point. Lancer des dards rapidement n'était pas suffisant, il me fallait déterminer combien d'aiguillons je pouvais matérialiser en leur appliquant le procédé pour que chacun soit capable de plonger une cible dans une illusion et surtout trouver quelque chose pour détourner l'attention de la cible. C'est ce petit plus qui allait me permettre de distraire l'adversaire et de masquer les dards.

Je me souvenais alors mon anecdote avec les corbeaux et décidais que cela allait être la couverture idéale à mes attaques bien que le fait de lancer des aiguillons chargés de cosmos pour plonger un adversaire dans un état second allait très probablement réduire le nombre maximal que j'allais pouvoir produire et la nuée de corbeaux accroître cette diminution du nombre d'aiguilles de façon drastique.

Je n'étais pas parvenu à mettre en pratique cette nuit mes idées à cause des invités surprise mais j'étais au moins parvenu à définir ce qu'il me manquait pour faire de mon attaque basique une arcane redoutable.
avatar
VargasChevalier d'argent du Corbeau
Chevalier d'argent du Corbeau

Date d'inscription : 08/06/2013
Nombre de messages : 535
Age : 28
Double Compte : Rodin

Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Jan - 0:33
Une semaine s'était déjà écoulée depuis que j'avais commencé à définir ma technique et à l’expérimenter en secret chaque nuit. Il n'avait pas été facile de dissimuler mes piqûres et blessures engendrées par mes entrainements mais j'étais parvenu à avoir une idée de concrète de ce que j'allais nommer l'illusion du Corbeau.

Le nom était simple, classe et collait parfaitement à la technique qui ne demandait qu'à pouvoir être finalisée. J'avais quitté le cours de façon bien plus discrète que les autres soirs et m'étais assuré de ne pas être suivi pour pouvoir terminer la mise au point de mon arcane.

Cette nuit-là, j'avais rejoint une autre salle d'entrainement plus éloignée et plus grande. J'y avais travaillé le nombre maximal de dards pouvant être formés en les chargeant de la bonne dose de cosmos.

Puis, je m'étais concentré sur le dernier point qui consistait à matérialiser une nuée de corbeaux illusoires masquant les dards. J'étais parvenus rapidement à définir le nombre exact de corbeaux à matérialiser et à jauger la quantité d'énergie à déployer pour le faire. Ces créatures que j'avais pas mal côtoyées n'avaient plus de secrets pour moi. Mes illusions semblaient presque palpables et défiaient la réalité.
Je combinais le tout et cherchais à déterminer le nombre maximal d'aiguilles et de corbeaux qu'il m'était possible de matérialiser.

Une fois la quantité définie et jugée correcte, j'harmonisais tous les aspects de ma technique pour la rendre plus fluide. Plusieurs heures s'étaient écoulées quand j'étais enfin parvenu à un résultat à la hauteur de mes espérances. L'illusion du corbeau était enfin finalisée. Je ne savais pas encore si j'allais obtenir une armure et de quel signe elle allait être mais après tout nos attaques n'avaient pas forcément à correspondre avec la constellation que nous arborions.

Je fus rejoint par la petite bande de fouineurs peu de temps après. Ces derniers voulaient savoir ce que je trafiquais seul chaque soir depuis un moment. Vous cous demandez peut-être ce que je leur avais répondu... Et bien que c'était un secret. Il allait encore me falloir du temps pour bien maîtriser les différentes facettes du cosmos mais j'avais au moins pu mettre au point une arcane pour me défendre.

C'est ainsi qu'avais vu le jour l'illusion du corbeau qui put être baptisée bien plus tard lors du test d'obtention de la silver cloth du Corbeau.

[FB] La naissance de l'illusion du corbeau [Entrainement]