avatar
PNJ1 GSMaitre du jeu

Date d'inscription : 26/04/2008
Nombre de messages : 346

Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Avr - 15:48




La politique était son domaine et il avait l’habitude de se genre de situation. Après tout, il était un proche du gouverneur de l’état, pouvant espérer une ascension professionnelle dans un futur plus ou moins proche. Le procureur avait été convié à la réunion : tout se passait pour le mieux.

- « Donc Commissaire, si je comprend bien vos dires, le gardien ne s’est réveillé que plusieurs dizaines de minutes après que vos hommes l’aient trouvé. Vous me certifiez qu’aucun produit alcoolisé, médicament ou stupéfiant n’a été trouvé sur les lieux ? »

- « Effectivement Monsieur le Maire, les faits sont plus qu’étranges. Notre homme semble clean, si ce n’est sa somnolence inexpliquée et l’impossibilité de le réveiller dans le poste de surveillance. »

Le notable réajusta sa cravate tout en réfléchissant en son for intérieur. Outre le cas du fonctionnaire communal, l’absence d’images enregistrées par les caméras de surveillance était incompréhensible.

- « Quoiqu’il en soit, il nous faut un coupable. Tout le monde souhaite un coupable. A défaut de pouvoir livrer l’auteur, ou les auteurs, de ces méfaits à la vindicte populaire, nous allons médiatiser le licenciement de notre belle au bois dormant. Un incompétent et un fainéant suffira à rassasier nos citoyens pour quelques temps… Je compte sur vous, Monsieur le Procureur.»

L’homme de loi acquiesça d’un hochement de tête. Il n’aimait pas ce genre de manœuvre, pas plus que son collègue des forces de l’ordre, mais le maire était une personne influente qu’il ne valait mieux ne pas se mettre à dos.

- « Bien, l’affaire est entendue. Je vais pouvoir être à l’heure pour mon parcours de golf. Merci à vous Messieurs et bonne journée. »

[OTS] Le saccage de West Point