avatar
DakenProtecteur de Scylla
Protecteur de Scylla

Date d'inscription : 29/01/2016
Nombre de messages : 220
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Sep - 19:49
Allemagne, chez les Spectres...

Le Kraken vint prêter main forte à Daken pour soutenir l'Olympien. D'une technique inconnue il gela le corps de sa Majesté afin de stopper les flammes qui dévoraient son corps. Il s'excusa auprès de Thanatos avant de prendre la direction de la sortie. Leurs pas furent pressés, autant que la charge du corps immobile de Poséidon leur permettait d'avancer.

Hakon, suggéra à son homologue de rentrer faire son rapport et informer le conseil de la situation. Daken acquiesça d'un signe de tête,

Bien, Soyez prudent.

Le chevalier lança un dernier regard vers le Dieu inanimé avant de se retourner et de partir à pleine vitesse vers New Atlantis,

New Atlantis...

Daken utilisa sa pleine puissance et toutes ses capacités Atlantes pour augmenter sa vitesse encore et encore afin d'arriver le plus vite possible au domaine des Marinas. Il découvrait au fur et à mesure la limite de ses aptitudes nouvelles qui lui permettait de respirer sous l'eau et d'augmenter sa vitesse sous marine à l’extrême. Lui qui ne s'était éveillé que récemment s'étonnait encore quelques fois de ce qu'il pouvait faire et ne comprenait qu'à peine la magie qui s’opérait en lui.

Comme en écho à ses interrogations, son écaille ne cessait de faire remonter des souvenirs liés à l'armure, transformant ses pensées comme s'il avait porté sa protection depuis de nombreuses années.

Le trajet sembla à la fois court et interminable. A la vitesse qu'il avait atteinte, la notion de temps s'effaçait peu à peu de son esprit, toute sa concentration étant destinée à sa course folle à travers l'océan. Bientôt le port fut à porté et le général ralentit son allure jusqu'à enfin sortir de l'eau. La vie sur les quais ne s’inquiéta pas de voir l'armure d'or émerger de l'étendu bleue. les travailleur et les marins étant habitué aux va et vient des soldats du Dieu des Mers.

Un regard à droite puis à gauche, Daken cherchait des yeux si un Marina était proche de lui. En l'absence de Généraux dans les parages, il prit la direction du quartier administratif. Il n'était venu qu'une fois mais n'eut aucun mal à retrouver son chemin parmi les grandes tours afin d'arriver à destination.

Il franchit les portes de la Paradius Corp, passa devant l’hôtesse d’accueil ne lui lançant qu'un regard rapide et un signe de tête en guise de salut. De nouveau le monstre ne montrait pas les meilleurs aspect de sa personnalité, ne laissant qu'une image froide, distante et impoli de lui même. Mais son esprit était bien trop occupé par les événement récent et tout ce qui allait en découler. Il prit la direction des escaliers, les ascenceurs provoquant chez lui des crises de panique incontrôlées, et monta les marches rapidement jusqu'au dernier étage où la réunion s'était tenu quelques temps plus tôt.

L'assistante était toujours à sa place, occuper à gérer ses affaires quotidiennes, et l'apparition du protecteur la fit sursauté.

Veuillez m'excuser, je ne voulais pas vous faire peur.

Ses paroles étaient sincère mais ne semblaient pas apaiser la jeune femme, sans attendre d'autre réactions, Daken continua.

J'ai besoin de savoir quels Généraux sont présents à New Atlantis et il me faut un moyen de les contacter rapidement.

La femme pianota sur son clavier, farfouillant dans ses papiers avant de relever la tête vers le porteur de Scylla.


Aucuns membres du conseil n'est présent, tous se sont absentés ou en sont en mission. Vous pouvez toujours les contacter via la messagerie sécurisé de la Paradius Corp. Les données sont cryptés et indéchiffrables pour toutes personnes étrangères au conseil. Cependant un fait étrange c'est produit. Il semblerait que l'écaille du Léviathan soit revenu sur son socle, mais nous n'avons aucunes nouvelles du Général Hruodland.

Elle laissa quelques seconde de silence, fixant son écran dont la lumière éclairait son visage. Daken se remémora rapidement les violents bruits de combat qui avaient brutalement cessés entre le Léviathan et le Lion Noir... Le Général colérique avait-il succombé ?

Attendez Général, je crois qu'un protecteur est présent, voulez vous que je le convoque ? Il s’agit du Protecteur d'Arion.

S'il vous plaît... faites. Et dites moi qu'elle était le dernier lieu connu où le Léviathan à été vu.

Elle réfléchit un instant.

Tokyo, c'est le dernier lieu connu... il a laisser derrière lui un certain chaos...

Merci.

Elle pointa du doigt la porte d'un bureau tout proche.

Vous trouverez tous le matériel nécessaire à la rédaction de votre rapport dans la pièce à coté. Je vous informerais si il y à du nouveau.

Encore une fois, Daken se contenta d'un signe de tête avant de prendre la direction indiqué par la jeune femme. Il ferma la porte et s'installa derrière l'écran d'ordinateur posé sur un bureau de bois finement ouvragé. Il ouvrit le service de messagerie, sélectionna les membres du conseil dans la liste des destinataires, chose qui s’avéra particulièrement rapide vu leur nombre restreint. L'interface était intuitive et bien pensé, facilitant la rédaction du message. Le problème venait maintenant de savoir quoi mettre dedans.

Apparemment, Poséidon ne s'était révélé à personne et tout le monde le croyait disparu...ce qui était effectivement le cas maintenant. Le monstre devait-il tout raconté de la supercherie de Simon ou cacher ses informations... Daken secoua la tête pour sortir ses doutes qui montaient dans son esprit. Les ordres du Kraken étaient clairs, informer le conseil de la situation. Il entama la rédaction du message.

********************************************************************
Rapport de mission du Général Daken de Scylla, protecteur de l'Océan Pacifique,

A tous les membres du conseil de sa majesté Poséidon,

Je rentre d'Allemagne, de notre mission diplomatique chez les Spectres d'Hadès. En compagnie de Simon du Nénuphar et Hruodland du Léviathan. Ce dernier à engagé le combat avec le Chevalier Noir du Lion, également présent, tandis que nous avons continué notre avancé avec Simon. Rejoint par le Général Hakon du Kraken nous sommes tombés sur le Seigneur Thanatos, actuel régent des Enfers.
Simon s'est révélé n'être autre que sa Majesté Poséidon, dissimulé sous un masque de chevalier. Le but de notre visite au château infernal s'est avérer n'être qu'une partie d'un plan bien plus vaste et secret orchestré par notre Seigneur. Les détails seront notés dans mon rapport officiel ici à NA.

Malheureusement, notre entrevue à dû tourner court suite à un changement inattendu dans l'état de santé du Seigneur Poséidon. Le général Hakon du Kraken à décider de s'occuper personnellement de sa Majesté et je n'ai aucune information supplémentaires sur son état actuel ni sur son lieu de repos. Ce changement soudain est également un mystère.

Les ordres restes cependant inchangés en se concèrene notre ligne de conduite vis à vis de nos potentiels alliés ou ennemis : « Lassé, sa Majesté Poséidon s'est retiré dans ses appartements ».

Il nous faudra attendre le retour du Kraken pour avoir plus d'informations.

J’apprends également que l'armure du Léviathan est revenue sur son socle et que nous sommes sans nouvelles de son porteur. Je pars pour Tokyo, enquêter sur sa disparition avec toute l'aide disponible que je trouverais.

Nous renforcerons la surveillance et la sécurité dans la cité au cas où notre situation venait à être connu en dehors de nos frontières.

**********************************************************************


Daken valida son message et l'information électronique partit pour les différents destinataires, Il ne lui restait plus qu'à attendre l'arriver du protecteur d'Arion pour déjà repartir pour l'Asie...
avatar
NathaliaProtecteur d'Arion
Protecteur d'Arion

Date d'inscription : 09/11/2015
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena & Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Sep - 22:33
Assise au port de New Atlantis, Nathalia observait son animation. Les travailleurs s’activaient dans tous les sens pour finir leur tâche avant la fin de la journée. La russe avait l’impression d’observer une fourmilière. Personne n’avait le temps de s’ennuyer, tous étaient occupés… Sauf elle. Pas de dieu, pas de collègues, elle était la seule Marina présente sur place et n’avait rien à faire.

« Aaaaaaah ! Je m’ennuie !

Si elle avait été là depuis longtemps, elle aurait put se permettre quelques initiatives. Mais elle était la petite nouvelle ici. Elle n’avait jusque là reçu aucun ordre, et n’avait croisé qu’un seul autre Marina… Qui était partit vaquer à elle ne savait quelle occupation depuis. Avec un profond soupir, elle finit par se lever et tourner les talons pour aller se trouver quelque chose à faire. Si elle était restée un peu plus longtemps, elle aurait vu un Marina qui lui était encore inconnu débarquer au port. Et sans doute l’aurait il vu lui aussi.
Nathalia se dégourdissait les jambes en se demandant pourquoi elle n’avait pas choisis un meilleur moment pour rejoindre l’armée de Poseidon. C’est à ce moment qu’elle reçu un message. Le porteur de l’écaille de Scylla était de retour, allait partir à Tokyo pour enquêter sur la disparition du Léviathan… Et elle était convoquée !
Elle se retint de bondir de joie- ou du moins essaya- avant de s’empresser de filer vers la Paradius Corp. Arrivée devant l’hôtesse d’accueil, elle la salua et lui demanda où elle pourrait rejoindre son collègue. Elle lui indiqua le chemin qu’il avait prit et elle continua son chemin. Comme son collègue avant elle, la russe prit les escaliers. Non pas parce qu’elle ne supportait pas l’ascenseur, mais parce que, dans son empressement, elle ne remarqua même pas leur présence. Arrivée au dernier étage, elle débarqua devant l’assistante qui sursauta à nouveau en la voyant surgir devant elle. Malgré qu’elle avait courut jusqu’au dernier étage, elle semblait à peine essoufflée, son impatience lui faisant oublier toute notion de fatigue.

-Où ?

Se contenta-t-elle de demander comme si prendre le temps de former une phrase complète était pour elle une épreuve insurmontable après sa période d’inactivité. La secrétaire lui désigna la pièce voisine et Nathalia s’y précipita.

-Merci !

Lança-t-elle avant d’ouvrir la porte à la volée. Apercevant aussitôt le Marina, elle s’efforça de reprendre son calme pour faire bonne impression. Se redressant, elle annonça d’un ton qui se voulait posé :

-Parée à partir sur le champ !

Raté. Son impatience était plus que perceptible, aussi bien dans sa voix que dans ses paroles. Laissant tomber l’idée de faire bonne impression, elle sourit alors à son collègue et ajouta :

-Enchanté, je m’appelle Nathalia

avatar
DakenProtecteur de Scylla
Protecteur de Scylla

Date d'inscription : 29/01/2016
Nombre de messages : 220
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Sep - 15:44
Il ne fallut pas longtemps au porteur d'Arion pour se présenter face au monstre. Daken avait mis ce laps de temps à profit pour rédiger un rapport plus complet et bien plus détaillé de sa mission avec Hruodland, Hakon et Poséidon. Il soigna son récit et ses descriptions afin d'être le plus clair et précis possible, pour que ses pairs puissent comprendre et se représenter chaque minutes de ce voyage. Il s'attarda un peu sur le mal qui avait surprit la divinité Atlante et ses Généraux, laissant en suspens plusieurs questions auxquelles il ne pouvaient pas répondre. L'Australien resta pensif un instant devant l'écran, relisant les lignes minutieusement.

Il entendit à peine la voix dans le couloir, mais cela suffit à le tirer de son travail pour regarder en direction de la porte qui s'ouvrit brusquement, manquant de peu de claquer contre le mur sur lequel elle était scellée. A la surprise de l'arriver rapide et de l'entrée fracassante de son homologue, il fallut au protecteur du Pacifique une seconde pour se rendre compte que c'était une jeune femme qui était entrée dans la pièce.

Il est vrai que l'assistante dans l'espace d'accueil n'avait en aucun cas précisé qu'il s’agissait d'un homme. Une pensée machiste qui surpris même son propriétaire. Il observa un instant la femme et s’arrêta sur son regard clair et profond alors qu'elle parla la première. On pouvait sentir la volonté et l'impatience qui émanait de sa personne ainsi, sûrement, qu'un désir de se rendre utile... Sinon, pourquoi serait elle arriver si vite ?

Daken lui rendit son sourire quand elle se présenta. Malgré une situation assez alarmante, la spontanéité et l'empressement de Nathalia sortit le porteur de Scylla de son angoisse quelques secondes, lui redonnant l'espoir que les choses pouvaient s'arranger. Il envoya le rapport de mission aux archives d'un simple clic, ainsi, celui-ci serait lisible par tout les membres du conseil. Il se leva de sa chaise, faisant résonner le métal de son armure alors qu'il s'avançait vers la porte.


Général Daken de Scylla, protecteur du Pacifique. Enchanté Nathalia ! Et merci d'être venue.

Il tendit la main en direction de la jeune femme à la peau brune pour la saluer. Il reprit ensuite un air un peu plus sérieux, ses souvenirs et les raisons de leurs présence ici lui revenant en tête.

Je m'excuse de t'avoir fait venir ici alors que tu était sûrement occupée ailleurs, mais comme tu as dû t'en rendre compte la situation est assez grave. Sa majesté Poséidon à été touché par un mal dont je ne connaît pas la cause et le Général Hakon à décidé de rester seul pour prendre soin de lui. Comme c'est lui qui dirigeait New Atlantis en l'absence de l'empereur, nous voilà désormais sans véritable dirigeant... Je pense qu'il nous faudra nous réunir tous bientôt pour décider de la marche à suivre jusqu'à leur retour.

Le monstre laissa un instant s'écouler afin de reprendre son souffle et s'assurer que son interlocutrice l'écoutait. Il reprit ensuite sans perdre son sérieux.

Mais le plus inquiétant pour le moment est la disparition du Léviathan. Il nous à accompagné, sa majesté et moi en Allemagne mais nous avons été séparé quand il à engagé le combat avec un Chevalier Noir. J'ai pu ressentir une partit de leur puissance à tout les deux et crois moi l'affrontement à dû être épique. Mais son écaille semble être revenue ici et le Général reste introuvable. Cela ne laisse que peu d'option sur le sort de Hruodland... Avant de nous rejoindre chez les Spectres, sa dernière apparition était au Japon, je propose donc de commencer l'enquête par là.

Accepterais tu de m'accompagner ? Si mes soupçons se confirme, nous ne seront pas trop de deux pour venger notre ami.

Même s'il avait déjà eu un aperçut de sa réponse, il préférait demander son avis à la jeune femme. Après tout, vu son rang, il ne lui était pas supérieur et n'avait donc rien à exiger d'elle.



Au fait, pardon. Ca ne te dérange pas que je te tutois ? Je ne voudrais pas te manquer de respect.
avatar
NathaliaProtecteur d'Arion
Protecteur d'Arion

Date d'inscription : 09/11/2015
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena & Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Sep - 23:01
Au grand soulagement de la porteuse d’Arion, le dénommé Daken ne sembla pas mal prendre son manque de tenue. Au contraire, après s’être présenté, il la remercia d’être venue si vite, avant de s’excuser de l’avoir faite convoquer. Nathalia sourit et secoua la tête :

« Franchement, c’est à moi de te remercier. Occupée ailleurs ? Si on considère le fait de tourner en rond- ainsi que mes pouces- en se demandant ce qu’on peut bien faire, alors, oui, j’étais vachement débordée ! Non, vraiment, plus sérieusement, c’est à moi de te remercier. Je serais morte d’ennuis si j’avais passé une heure de plus sans savoir quoi faire.

Elle croisa les bras aux paroles de Daken, à propos de l’état de Poseidon. Combien de temps cette situation allait elle durer ? Les Marina pouvaient ils vraiment tenir longtemps sans dirigeant ? Elle ferma les yeux et inspira profondément. Le tout n’était pas de savoir s’ils le pouvaient. Ils le devaient. Et elle donnerait tout ce qu’elle avait pour ça. Ils allaient tenir bon, même en ce temps de crise. Quand elle rouvrit ses yeux cyan, elle sourit et lança, essayant de détendre l’atmosphère.

-Poseidon ? Touché par un mal mystérieux ? Tu veux dire que je n’ai pas encore commencé mon devoir que j’ai déjà échoué ? He bien He bien, comme protecteur, on a fait plus compétant !

Elle écouta ensuite Daken expliquer les détails à propos de Hruodland, et de ce qu’ils allaient faire. Quand elle avait reçu le message à propos de la disparition du Léviathan, elle s’était aussitôt imaginé qu’il devait les avoir trahit. Maintenant qu’elle voyait son collègue supposer qu’il avait été tué, elle se sentit rougir de honte. Elle était partie sur la conclusion de la trahison un peu vite, remontée qu’elle était contre les traîtres. Sa rancune frôlait parfois la paranoïa. Mais le porteur de Scyla devait mieux connaître le disparu, et, s’il ne s’était pas imaginé qu’il puisse les avoir trahit, il devait lui faire confiance. Sans doute le fameux Hruodland était quelqu’un de loyal.

-Evidemment que j’accepte de t’accompagner ! Ca me fera un peu d’exercice ! Et puis, je ne suis pas devenue Marina juste pour m’assoir et croiser les bras sans me soucier de nos problèmes.

Le porteur de l’écaille de Scylla lui posa ensuite une question qui la surprise. Lui demandant si elle acceptait qu’il la tutoie. Elle réprima un sourire amusé. C’était un peu tard pour poser ce genre de question non ? Enfin, d’après ce qu’on dit : mieux vaut tard que jamais. La russe secoua la tête et répondit :

-Ca ne me dérange pas le moins du monde. Ce sera bien plus agréable ainsi. Ce serait tellement… Froid si on passait notre temps à nous vouvoyer… Quitte à être collègues, autant être amis non ? Tu vouvoies tes amis toi ?

Si autrefois elle avait eu quelque soucis pour sociabiliser, elle était aujourd’hui bien plus ouverte et à l’aise avec les gens. Songer à ça lui arracha un sourire. Elle avait beaucoup progressé aux côtés de ses amis. Auparavant, elle débordait toujours de tant d’énergie qu’elle était à peine supportable, et était à peine capable de tenir une conversation sans changer de sujet au bout de deux phrases. Et pourtant, elle se doutait qu’elle allait encore énormément évoluer parmi les Marinas.

-Je suis sûre qu’on fera une bonne équipe. Si jamais tes soupçons se confirment comme tu dis, le chevalier noir n’aura qu’à bien se tenir ! On lui foutra une telle dérouillée que même son armure aura peur de combattre à nouveau !

avatar
DakenProtecteur de Scylla
Protecteur de Scylla

Date d'inscription : 29/01/2016
Nombre de messages : 220
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Sep - 17:41
L'arriver de Nathalia était un bien fait pour Daken. Avoir quelqu'un qui ,malgré la situation, gardait toujours sur elle un sourie et une goutte d'auto-dérision dans ses propos remettait un peu d’énergie dans le moral de jeune homme. Et il semblait sûr que de l’énergie, la jeune femme n'en manquait pas. Son flot de parole ne semblait même pas s’interrompre pour lui laisser le temps de respirer quand elle remercia le général de Scylla pour sa convocation.

Elle écouta pourtant sagement le discours de l'Australien avant de répondre, commençant par se blâmer pour, selon elle, son incompétence à protéger son Dieu. Daken ne put que retenir de peu une moue boudeuse, presque honteux devant son égal. Alors que l'Arion continuai de sourire, le monstre lui avoua son échec,

Ne t'en veux pas pour ça, tu n'y ai pour rien... Tu n'étais même pas là, contrairement à moi. Si l'un de nous deux à échoué c'est bien moi.

Le dire a voix haute ne l'avait pas aidé à se sentir mieux ni moins coupable, mais s'il avait réussit à rassurer un peu la Marina, c'était déjà ça de gagner. Elle accepta ensuite d'accompagner le protecteur de Pacifique dans son enquête pour retrouver Hruodland. Elle réagit positivement au tutoiement, suggérant même à Daken qu'il pouvait être ami. Cette fois-ci, ce fut à Scylla de sourie.

*Décidément, elle ne manque vraiment pas de répondant.*
Soit, soyons donc amis Nathalia de l'Arion !!

Il lui tendit la main arborant sur son visage un sourire sincère. Le premier depuis longtemps à bien y repenser. Seule la remarque qu'elle fit sur le fait de « dérouiller » le chevalier noir lui fit reprendre un peu son sérieux.


Je te suis sur cette idée, mais il nous faudra être très prudent. J'ai pu voir un peu de la puissance du Lion Noir et crois moi, même à deux il nous sera difficile de le maîtriser. Je ne doute en aucun cas de ta force, mais je connais la mienne et je sais aussi que je manque encore d'expérience dans le domaine des combats cosmiques. J'ai cru comprendre que tu était arriver parmi nous récemment toi aussi, à tu déjà combattu d'autres éveillés ?

Peut importait la réponse de Nathalia, le porteur de Scylla restait inquiet sur la situation. Si la jeune femme était plus expérimenté que lui, il ne voulait pas la géner dans une éventuelle rencontre avec un adversaire. Si elle ne l'était pas plus que lui, il leur faudrait sans doute prier pour ne pas avoir à combattre. Mais il fallait se rendre à l'évidence, la vie n'est pas une comédie musicale où on se sent libérée délivrée (!!), et si le Léviathan avait disparu... Il y avait fort à parier que des ennuis les attendaient pas loin.

Bien, sinon, comme je le disais, la dernière fois que Hruodland à été aperçu c'était à Tokyo. Même s'il est vrai qu'il nous à rejoint en Allemagne, je crois que c'est là qu'il à rencontrer le Chevalier Noir. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé ensuite chez les Spectres mais c'est la seule piste que nous ayons. Si nous ne trouvons rien sur place, Death Queen Island ne sera pas loin et il sera toujours temps de poursuivre l'enquête là-bas.

Daken laissa un temps à la Marina pour assimiler ses paroles.


Qu'en penses-tu ?
avatar
NathaliaProtecteur d'Arion
Protecteur d'Arion

Date d'inscription : 09/11/2015
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena & Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Sep - 23:08
Pat. Une main se posa sur l’épaule de Daken. Nathalia redressa la tête et offrit un large sourire à son collègue.

« Je ne m’en veux pas. Je n’étais pas sérieuse… Toi par contre.

Elle donna un coup de poing amical sur l’épaule de Scylla avant de se redresser en croisant les bras. Le regard qu’elle posait sur lui était à la fois dur et bienveillant. Elle ajouta d’un ton presque autoritaire.

-Je t’interdis de dire que tu as échoué, compris ? Poseidon a été touché par un mal mystérieux non ? Qu’est ce que tu y peux ? Tu n’es pas un guérisseur ou je ne sais quoi encore n’est-ce pas ? Alors je t’interdis de te reprocher ce qui lui est arrivé ! Compris ? Faisons confiance à Hakon pour s’occuper de lui.

Son sourire s’effaça aussitôt pour laisser place à une grimace.

-J’espère vraiment que tout va rentrer dans l’ordre… Si on perdait notre dieu…

Elle secoua la tête pour se reprendre et se redressa. Elle devait rester positive. Broyer du noir n’apporterais rien de bon. Son collègue ne semblait pas avoir le moral le plus radieux qui soit, elle devait garder le sourire et faire preuve de bonne humeur pour lui remonter le moral.
Comme Daken lui tandis la main en acceptant sa proposition d’amitié, elle sourit et accepta de la lui serrer. D’habitude, elle préférait être plus… Tactile. A sa rencontre avec le protecteur d’Atlas, elle l’avait serré dans ses bras sans hésitation. Mais à présent que le porteur de l’écaille de Scylla lui avait tendu la main, elle ne voulait pas risquer de créer de malaise avec une marque d’affection qui pourrait lui sembler déplacée. S’efforçant de ne pas montrer sa déception, elle se concentra sur les paroles de son collègue. Avec son cerveau hyperactif, elle devait faire quelques efforts pour rester attentive et ne pas se mettre à fixer les tâches au plafond ou tourner la tête au moindre bruit extérieur.

- J’ai été entrainée par ma mère qui était une ancienne Marina. Et je m’entrainais aux côté de deux amis qui étaient aussi des éveillés… elle grimaça, après, je ne vais pas nier que mon premier vrais combat a été un véritable fiasco. On ne s’en est tiré que de justesse, et ça a couté la vie d’un de nous trois…

La russe secoua vivement la tête pour se reprendre et se redressa, les mains sur les hanches.

-Mais je refuse de partir défaitiste ! On n’arrivera à rien si on n’y croit pas !

Son visage prit un air déterminé tandis qu’elle fixait Daken :

-On n’a pas vraiment d’autre piste de toute façon. Alors je te suis. Direction Tokyo.
avatar
DakenProtecteur de Scylla
Protecteur de Scylla

Date d'inscription : 29/01/2016
Nombre de messages : 220
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Sep - 13:08
Nathalia était rassurante et compatissante face à l'amertume de Daken. Elle gardait encore et toujours cette attitude positive qui faisait du bien au chevalier. Et elle avait raison. Il ne servait à rien de se lamenter, cela n'arrangerai en rien la situation et ne ferai pas revenir Poséidon plus vite. Et qu'aurai bien put faire le monstre, même s'il avait su ce qui avait fait vasciller son Dieu, il ne connaissait rien d'autre que le combat... et c'était sûrement pour ça que l'Olympien lui avait accordé sa confiance.

Il fallait donc maintenant s'en montrer digne et continuer le combat avec ou sans dirigeant. La jeune Russe continua sur son expérience du combat. Apparement elle n'était pas beaucoup plus expérimenter que lui, mais ses encouragements permettaient à Scylla de ne pas se laisser abattre.

Désolé pour ton amis...


Je suis passé à coté de la mort moi même juste avant que Poséidon ne me convoque pour faire partit de son armée. Le bateau avait été piégé et à coulé, tout le monde est mort, enfin je crois, mais pas moi. Je me suis réveillé à ici avec une armure dorée sur le dos... On dirait que tout ce qui ne me tue pas me rends plus...bizarre.

Il sourit, essayant de montrer à la jeune femme qu'il reprenait le dessus. Il n'était pas spécialiste en humour mais espérait tout de même s'en sortir sans trop de honte.

Tu as raison sur toute la ligne, merci. Et oui, nous partons pour Tokyo très vite, prend le temps de te préparer et fais moi savoir quand tu sera prête. J'espère que nous trouverons des réponses à nos questions mais si ce n'est pas aussi facile, nous pourront toujours aider la population local. Je crois que à la fois Poséidon et Hruodland y ont foutu un sacré bordel...

Il s'arrêta de parler d'un coup, comme s'il s'était choqué lui même de ses paroles. Depuis son éveil, il avait essayer de rester à un niveau de langage plutôt soutenu mais force est de constater que les mauvaise habitudes ont la vie dure. Peut importe, il avait décidé de rester lui même à partir de maintenant même si cela voulait dire se remettre à parler comme dans les force spéciales.

Il n'eut pas à attendre pour voir la réaction de l'Arion qu'ils furent interrompu par l'assistante qui frappait à la porte.


Oui ?

Il avait dans la voix comme une inquiétude presque indicible mais bien présente. Que pouvait-elle bien vouloir pour les interrompre ? Elle entra d'un pas rapide et se dirigea vers les deux généraux. Arrivée à leur hauteur, elle tendit une tablette à l'Australien.

Pardonnez moi de vous déranger mais j'ai du nouveau au sujet du Général du Leviathan.

Daken saisit l'outil électronique et lança la vidéo qui était chargée sur l'écran. On pouvait y voir l'ancien preux en armure noir sur une place de Tokyo. La scène avait été filmée d'un téléphone par un passant qui avait semble t-il prit la fuite quand le regard de Hruodland c'était tourné dans sa direction. Le protecteur en armure prit la nouvelle comme une chance. Il tendit la tablette à Nathalia afin qu'elle en profite elle aussi.

Notre idée était la bonne apparemment, Hruodland est bien à Tokyo. Mais je ne comprend pas pourquoi il porte cette armure noire, que se passe t-il ?

Regardant la jeune femme.
Nous partons immédiatement. Pas d'avion, de bateau ou je ne sais quoi... nous irons beaucoup plus vite par nos propres moyens.

Sur ces mots, ils prirent la direction de la sortie.

Un bref répit...