avatar
BlakialChevalier d'Or du Lion
Chevalier d'Or du Lion

Date d'inscription : 21/07/2016
Nombre de messages : 38
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Sep - 19:14
Il avançait sereinement. Enfin, il revenait chez lui. Après ces longs mois passés hors du sanctuaire, Blakial se faisait une joie de rejoindre ses terres. Au fond de lui, un contentement ou plutôt une excitation prenait naissance. Son coeur battait de plus en plus vite et un sourire se dessinait sur son visage.

Vêtu d'un jean délavé et d'un t-shirt rouge près du corps, le jeune homme marchait mais pressait le pas. La casquette vissée sur sa tête cachait à peine ses yeux pétillants. Il se faisait une joie de revoir ses amis et ses compagnons d'armes. Il revoyait chacun d'eux. Ephraem, Alec et l'image des autres envahissaient son esprit. Il avait aussi hâte de revoir son temple. Son chez lui lui manquait énormément. Le Lion demandait à retrouvait son petit nid douillet.

Cela faisait quelque temps déjà qu'il serpentait sur les chemins des collines qui précédaient le Rodorio. Il était tout proche! Il serait ravi de revoir les habitants du village avec ces enfants qui y jouaient et ses marchands vantant leurs produits. A coup sûr, il s'y attarderait un peu. Il se voyait déjà franchir les portes de la taverne et demandait une bonne bière fraîche. Il écouterait alors les autres usagers des lieux parlers de leur petite vie. Après avoir pris la température du village, il reprendrait la route en direction du sanctuaire.

Soudain, un mal-être s'empara de son âme. Il stoppa son avancée et fixa le village du Rodoria qui se dessinait au loin. Ses pensées volèrent en éclat et les yeux écarquillés, il commençait à comprendre. Les terres athéniennes étaient attaquées! Il n'en avait pas la preuve et ne savait pour ainsi dire rien mais pour lui, il n'y avait qu'un seul coupable. Les spectres d'Hadès. Il serra les dents en même que les sangles de sa pandora box. Les effluves de cosmos se faisaient plus forts et il sentait bien que les combats serraient d'une rare violence.

Depuis combien de temps cela durait? Les saints s'en sortaient-ils? Cette incertitude le dévorait. Il s'en voulait. Il avait été absent si longtemps. Certes, il avait reçu une mission directe du Grand Pope mais il éprouvait des remords. Il regrettait de ne pas avoir réglé cette affaire dans les plus brefs délais. Il était malheureusement trop tard pour s'apitoyer.

Intensifiant son cosmos se manifestant par une aura dorée l'englobant, Blakial parcourait les sentiers à vive allure. Rien, ni personne ne saurait l'arrêter et lui enlevait cette idée de défendre sa patrie.

Le Lion était de retour et il était prêt à sortir les crocs pour sauver les siens.
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Sep - 21:12
Un certain agissement régnait  au sanctuaire, tous s’affairaient à faire quelque chose qu’Alessa ignorait. Cachée dans son coin, hors du champ de vision de son maître, elle ne demandait rien à personne et personne ne venait interrompre sa « pause ». Assise contre le tronc d’un arbre, elle profitait de l’ombre qu’offrait le feuillage de l’arbre, ainsi que le peu de fraicheur disponible à cette heure. Habillé d’une simple tunique de couleur crème, un short marron et de simples spartiates aux pieds, elle ressentait la chaleur grecque sur sa peau non encore habituée. Ouvrant un œil, elle ne distinguait pas d’âmes à proximité. Fronçant les sourcils et se levait avant d’épousseter ses vêtements pour enlever un brin d’herbe invisible.

Une idée lui vint en tête, peut-être que tous les chevaliers et apprentis avaient étés rassemblés ou un bon nombre avait étés envoyés en mission. Une chose était sûre, le fait de ne voir personne à proximité lui semblait vraiment étrange. Soudainement, elle vit un apprenti de son âge apparaître au loin et courir dans sa direction. Elle se levait pour l’intercepter : « Et attends ! » L’apprenti passait devant elle avant de s’arrêter. « Que … Que se passe-t-il ? Tout le monde semble être partis … »  L’apprenti lui appris en quelques mots que les Spectres avaient fait une apparition trop près de Rodorio et qu’une attaque était à craindre, puis repartais aussi vite qu’il était arrivé.
Alessa souhaitait savoir ce qu’elle pourrait faire, ne sachant pas encore se battre. Elle se mit à la recherche de son maître en se rendant dans les lieux où elle avait l’habitude de le voir, mais sans succès. Elle serait les poings avant de se décider soudainement à prendre son courage à deux mains  et de se rendre à Rodorio pour voir ce qu’elle pourrait faire. Elle franchisait le plus rapidement qu’elle le pouvait la distance qui séparait le sanctuaire du petit village.

Les habitants effrayés s’étaient retranchés chez eux, une atmosphère étrange regnait sur les lieux. Alessa courait dans les rues, sans savoir où aller, peut-être trouvera-t-elle où être utile. Elle avisait un groupe d’enfants, sans doute perdus.  Elle ralentissait avant de s’adresser au plus âgé : « Que faites-vous encore dehors les enfants ? » Elle lui expliquait qu’ils étaient des orphelins mais n’arrivaient pas à retrouver leur chemin jusqu’à l’orphelinat. Le mieux qu’elle puisse faire était de les prendre sous son aile pour essayer de les faire survivre à cet événement.
Accompagnée par les enfants, la petite blonde prenait le chemin de la sortie de Rodorio afin de mettre les petits en sécurité. Pourtant, Alessa n’avait pas fait attention si elle croisait quelqu’un d’autre dans les rues, ni même s’ils avaient étés repérés par les Spectres. Fort heureusement, le petit groupe réussi à rejoindre les bordures de la ville, d’où un jeune homme un peu plus âgé que la russe, observait le village, la colère pouvait se lire dans ses yeux. Une pandora box était visible de par les lanières de cuir sur ses épaules : Un chevalier !


Tout en l’observant, Alessa se prit les pieds dans une racine imaginaire, perdit l’équilibre et s’étalait au sol quelques mètres plus loin, au pied du chevalier. Effectivement, comme première rencontre, ce n’était la meilleure situation, pensait la jeune blonde en se relevant.
avatar
BlakialChevalier d'Or du Lion
Chevalier d'Or du Lion

Date d'inscription : 21/07/2016
Nombre de messages : 38
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Sep - 17:42
Une étoile filante dorée fonçait à toute allure en direction du Rodorio. Il fallait faire vite, car assurément, des gens devaient souffrir. Rien que d'imaginer cela, Blakial était hors de lui.

"Quelle bande de lâches !"

Pour l'instant, il n'avait pas croisé le moindre spectre. Il mourrait d'envie de revêtir sa protection dorée et de fouler au sol ces misérables ennemis ayant osé attaquer le sanctuaire. Le lion était déterminé à dévorer ces infâmes proies.

Le Réunionnais était à deux doigts de rejoindre le village lorsqu'un groupe de personnes fit irruption devant lui. Des enfants !? L'un d'eux emporter par son empressement s'emmêla les pinceaux et chute tout juste devant lui. La situation aurait pu lui faire sourire si la scène s'était passée à un autre moment, mais là, il y avait urgence.

Ne pouvant laisser les enfants sans aide, Blakial ne reprit pas sa course folle. Il baissa la tête, il porta son regard sur la jeune fille qui venait de chuter. Elle était beaucoup âgée que le reste du groupe. Sa longue chevelure blonde lui recouvrait le visage, mais Blakial voyait le bleu de ses yeux le fixer. Derrière la pauvre maladroite, les enfants étaient apeurés. Le prenaient-ils pour un ennemi. Il fallait croire que oui au vu du regard qu'ils lui adressaient.

Le chevalier du Lion se para alors d'un large et franc sourire. Il tendit la main en direction de la jeune fille étalée au sol.

- Laisse-moi t'aider.

Il l'aida à se redresser. Il s'adressa ensuite au groupe.

- Ne vous inquiétez pas les enfants. Je m'appelle Blakial et je suis le chevalier d'or du Lion. Vous n'avez rien à craindre de moi.

Tout en se présentant, il montrait sa pandora box. Il n'y avait pas de doute possible. Les enfants parurent rassurer. Une petite en pleure se jeta dans ses bras. Délicatement, Blakial porta sa main sur sa tête afin de la caresser doucement.

- Je suis là ma grande, tu n'as plus rien à craindre. Je ne laisserai personne vous faire du mal.

Le gold saint tourna la tête vers la plus âgée du groupe.

- Dis-moi, comment t'appelles-tu ? Tu peux me renseigner sur ce qui se passe ? Avez-vous vu des spectres au village ?

Son visage s'était fermé, car sa mine était devenue sérieuse désormais. Il avait certes ressenti différents cosmos hostiles, mais peut-être cette fille était-elle capable de le renseigner d'avantage.
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Sep - 11:57
Alessa aurait pû rencontrer cet homme dans n’importe quelle circonstance, au détour d’une route ou ailleurs, mais non il a fallu qu’elle tombe à ses pieds. Le jeune homme tendis la main vers Alessa en lui proposant de l’aider. D’un geste machinal, elle se saisit de cette main et s’en aida pour se repositionner sur ses deux pieds. Elle époussetait rapidement ses vêtements avant de remercier l’homme :
 
-« Hum … Merci. »
 
Elle le vit ensuite s’adresser au groupe d’enfant qui la suivait, tentant de rassurer ses petits êtres qui ne devaient pas comprendre la situation actuelle. Il se présentait également comme étant Blakial,  le chevalier d’Or du Lion, tout en montrant la pandora qu’il portait sur son dos.
 
Même si sa présence avait semblé rassurer les enfants, l’une d’elle, en pleurs, se jeta dans ses bras. Le chevalier d’Or du lion émanait une « aura » rassurante, si bien que la petite s’y réfugiait pour trouver du réconfort.  Après avoir rassuré la fillette, l’homme s’adressait à la jeune Russe, lui demandant son nom et une explication sur les événements. Il demanda en plus si des Spectres avaient étés vus en ville.
 
-« Mon nom est Alessa, je suis apprentie chevalier, il semblerait que des Spectres aient étés repérés très près de Rodorio, tous  les habitants qui n’ont pu s’enfuir sont barricadés chez eux. »
 
Alessa réfléchissait quelques instants , on lui avait dit que les Spectres étaient non loin du village, mais le temps qu’elle s’y rende, elle aurait dû en croiser quelques-uns …  Elle ajoutait :
 
-« Aussi étrange que cela puisse paraître, et heureusement pour nous, je n’ai pas vu de Spectres, j’espère qu’eux ne nous ont pas remarqués, nous n'avons pas vraiment fait attention … »
 
Elle ignorait ce qu’elle aurait pu faire à elle seule face à un ennemi alors contre des Spectres, ils auraient sûrement été perdus … Quoi que désormais, avec le Chevalier, ils avaient une petite chance de survivre. Elle ajoutais tout en souriant :
 

 Je sais bien que je ne peux rien faire contre un Spectre mais je ferais de mon mieux pour vous aider si vous acceptez de nous aider également ! »
avatar
BlakialChevalier d'Or du Lion
Chevalier d'Or du Lion

Date d'inscription : 21/07/2016
Nombre de messages : 38
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Sep - 11:57
La fillette avait maintenant cessé de pleurer mais, elle n'était pas décidée à sortir du réconfort que lui apportait Blakial. Ce dernier bien que concentré sur les propos d'Alessa, s'était accroupi afin de rester au contact de l'enfant. La chaleur de son sourire et la bienveillance de son cosmos faisaient le reste.

Il écoutait donc l'apprenti chevalier qui lui faisait un rapide topo de la situation. Il s'agissait bien des spectres. Qui d'autre de toute façon aurait pu attaquer les terres athéniennes de la sorte? Les gens du village étaient terrifiés et ils attendaient calfeutrés chez eux que ce malheur se termine au plus vite. Comme toujours, les civils étaient les plus vulnérables en temps de guerre.

- Je voudrais m'excuser les enfants. M'excuser de vous causer autant de soucis. Vous êtes si jeunes pour vivre en perpétuellement dans la crainte. Pourtant, le jeu des dieux et les conflits qui en découlent s'abattent sur vous telle la une tornade ravageant tout sur son passage. Mais rassurez-vous, je ferai tout pour protéger le village et chacun des habitants!

Déterminé, le cosmos du Lion enveloppait le groupe et chacun pouvait ressentir le courage et la sincérité qui l'animaient.

- Fort heureusement, les enfants, vous n'avez pas croisés de spectres. Je pense que leur priorité est de se concentrer sur le sanctuaire mais, parmi eux, il y en a qui préfèrent des proies faciles et sans défense. Tôt ou tard, ils viendront malheureusement ici.

Ses propos étaient d'un coup moins optimistes mais à quoi bon cacher l'horrible vérité à ses petits êtres. Il valait mieux y être préparé pour pouvoir y faire face efficacement.

- Je ....

Blakial stoppa net son propos. Il ressentait des cosmos en déplacement dans le village. Cela aurait parfait de constater que ces énergies sont amicales or, c'était tout à fait l'inverse. A coup sûr, les spectres avaient capté son cosmos et d'ailleurs, ils se dirigeaient vers leur position. Les enfants et Alessa étaient en danger.

- Alessa, j'ai une mission à te confier. J'ai toute confiance en toi. Je suis certain, que tu es une apprentie très compétente. J'aimerais que tu emmènes les enfants avec toi. Vous voyez le chemin par lequel je suis venu? Vous allez l'emprunter pour rejoindre les collines. Dès que je le pourrais, je vous rejoindrais.

Ils étaient cinq. Cinq cosmos fondaient sur lui. Il pressa les enfants de se mettre en route. Ces derniers eurent le temps de s'en aller. Les spectres approchaient à grands pas. Blakial était déterminé à les combattre. Quelque chose l'inquiétait pourtant. Laisser les enfants seuls ne l'enchantait guère. Combien de danger pourraient-ils rencontrer?

Tiraillé entre son désir de se rendre au sanctuaire afin de prendre part au combat auprès de ses compagnons d'arme, son envie de libérer le Rodorio et celle de protéger les enfants, le Réunionnais tergiversait. Finalement, il pesta et tourna les talons. IL aurait d'autres occasions de combattre. Il décida donc de rejoindre le groupe qu'il venait tout juste de rencontrer.
avatar
AlessaEn Test RP

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 202
Age : 20
Double Compte : Nobody

Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Oct - 14:05
Bien que le petit groupe eu un moment de tranquillité en rencontrant le Gold du Lion, pourtant cet instant allait être de court durée. Après avoir rassuré la fillette avec aisance, le chevalier prénommé Blakial s’excusait auprès des enfants de les faire vivre dans un contexte où la menace était réelle, mais pourtant promettait de protéger le village et ses habitants. Il ajoutait que par miracle, le groupe n’avait pas été repéré, bien que les assaillants avait du se concentrer sur le sanctuaire, il n’en restait pas des cibles faciles puisque faible et sans défense.
 
Avec le recul, Alessa se demandait ce qu’elle bien pouvoir faire pour protéger le petit groupe d’enfants, elle les avait pris sous son aile sans réfléchir aux tournures que prendrait cette aventure. Pourtant, Blakial repris la parole en lui confiant pour mission d’emmener les enfants à l’abris en attendant que le chevalier puisse les rejoindre. Alessa lui signalait son accord en opinant du chef. Elle fit signe au enfant de commencer à grimper et alors que la petite bande commençait à prendre la route, elle jetais un œil vers la petite qui avait reçu du réconfort du chevalier, elle semblait incertaine. Alessa se rapprochait de la petite fille en lui souriant : 

« Ne t’inquiètes pas, je suis certaine que tout ira bien et que le monsieur nous rejoindra, alors en avant ! »

 Elle lui tendit la main, que la petite saisissait avant que les deux ne rejoignent le groupe d’enfants en courant.  L’enfant avait du  mal à suivre Alessa à cause de ses petites jambes, si bien que la russe décidait de prendre la petite sur son dos pour gagner du temps et lui épargner au moins ce trajet.
 

Dès qu’ils eurent rejoints les collines, Alessa demandait aux enfants de rester ensemble pendant qu’elle patrouillait aux alentours pour être sûre qu’ils étaient à présent en sécurité. Elle posait la petite à terre et s’éloignait des enfants tout en gardant un œil sur ses derniers. Elle espérait qu'une attaque ennemi n'allait pas se produire ou bien que le chevalier les rejoindrais bientôt puisqu'elle doutais fortement de ses capacités à se défendre, elle et les enfants, si elle était seule.

Un retour raté [Alessa]