Owain
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
OwainChevalier d'Or du Taureau
Chevalier d'Or du Taureau

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4423
Age : 31
Autres comptes : Daphnae et Beldur

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge219.09.16 0:10

Rome

Ephraem se dépêcha de réunir ses affaires dans la demeure familiale. Sur le principe, il se fichait complètement que la déesse trouve la pièce en désordre, mais il avait besoin que tout soit nickel pour lui même. S'il avait bien calculé l'heure à laquelle la déesse devait arriver, il devrait avoir largement le temps pour récupérer ce qu'il voulait. Il se dirigea dans l'ancien bureau de son père, y ouvrit la porte secrète qui le mena de nouveau dans le labyrinthe qu'il avait parcouru avant de se lancer à la recherche des fragments de la clef. Au bout de se dédale où se trouvait le coffre inviolable de Romulus, le Saint trouva un autre objet, ayant une grande valeur aussi. Devant lui se trouvait le pandora box des Gémeaux, l'armure de son maître qu'il avait du lui retirer pour pas qu'il en abuse. Pour ne pas la laisser entre de mauvaise main, il l'avait gardé de côté, chez lui, dans l'espoir qu'un jour son maître se reprenne. Bien sur, il connaissait les multiples raisons qui avaient poussées l'homme à se retirer, mais son disciple ne pouvait se résoudre à le laisser seul ainsi.

Le Taureau sorti du bureau, posant la seconde box à côté de la sienne, attendant l'arrivée d'Athéna. Quand celle ci frappa à la porte, le jeune homme lui ouvrit avant de faire une drôle de tête.

- Je pensai avoir demander Athéna la déesse, par sa messagère.

Au vu de la réponse et de l'effet comique d'une Athena incarnation de la déesse Athéna, le chevalier comprit que la jeune femme était de mauvaise humeur. Était-ce à cause de cette blague des dieux, du fait que les Spectres aient détruis une partie du Sanctuaire ou qu'un chevalier d'or l'oblige à venir sans plus de détails ? Comme souvent, les questions que se posait le Saint n'attendaient pas de réponses directes. Il toisa un moment celle qu'il avait vu jadis porter l'armure du Centaure et la fit entrer dans la demeure.

- Je n'ai pas besoin de connaître le pourquoi du comment pour le moment, je me contenterais de te demander une chose... veux tu de l'aide renforcer la puissance du Sanctuaire ?

L'air de la jeune femme resta neutre, mais elle demanda tout de même des explications. En toute réponse, le protecteur du second temple lui montra les deux pandora box dans son salon. Voyant qu'il avait toute l'attention de la déesse, il commença son explication.

- Il y a quelque mois, j'ai du voir Gareth, mon ancien maître et propriétaire de l'armure des Gémeaux. Pour éviter qu'il fasse n'importe quoi, j'ai du lui confisquer et l'ai gardé ici pour éviter que n'importe qui mette la main dessus. Hors là maintenant, on a besoin de la puissance des Gémeaux, de sa puissance à lui. Il est certes handicapé, mais son cosmos n'en reste pas moins puissant. Il est peut être même encore capable de me mettre une bonne dérouillée...

Le Saint posa sa main sur la box de son maître, avant d'ajouter.

- Je sais que s'est un déserteur, qu'on risque de le trouver dans un sale état, mais il nous sera d'une grande aide, surtout tant que je ne serai pas aux Sanctuaires pour bloquer l'entrée du second temple.

Ephraem plongea son regard dans celui d'Athena, y cherchant une réponse avant de poser la question.

- Alors ? Tu acceptes ou pas ?

Le mafieux écouta la protestation de la déesse, avant d'ajouter.

- Franchement ? Oui, je suis prêt à risquer ma vie pour ça. Il est... comme un père pour moi, je lui ferai toujours confiance. Il faut juste... l'empêcher de boire à outrance.

Kingstown

Pendant le trajet, Ephraem expliqua brièvement la situation dans laquelle se trouvait Gareth à la jeune femme. Après la Guerre Sainte, la vie ne fut pas un cadeau pour se combattant, qui aurait méritait mieux qu'un simple trou paumé comme demeure. Le chevalier avait pris les deux armures avec lui, ne laissant personne d'autre que lui les toucher. On pouvait largement voir qu'il y tenait beaucoup, au niveau de protection qui l'entourait. En effet, pour éviter tout soucis, le Saint avait amplifié plus que d'accoutumé la gravité qui l'entourait. Ensemble, avec Athena à ses côtés, ils cherchèrent le vieux Saint, écumant les tavernes et les ruelles sombres, jusqu'à enfin tomber sur lui. Comme il s'y attendait, Gareth était dans un sale état, pire encore que la dernière fois.

- Voilà, je te présente mon ancien maître, Gareth chevalier d'or des Gémeaux. Gareth... je te présente Athena, notre nouvelle déesse.

(hrp: Gareth, on te laisse décrire le lieu où on te trouve)
Athena
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge219.09.16 0:18
Rome

Athena s’avançait dans les rues de Rome. Après l’invasion des spectres, le chevalier du taureau qui en avait eu vent, lui avait envoyé un message lui demandant de se rendre à Rome. Sans plus de précision que ça. La déesse serra les dents si fort que sa mâchoire blanchit. Elle avait bien faillit l’envoyer bouler. Même si elle s’était arrangée pour que les spectres n’obtiennent pas ce qu’ils désiraient, la bataille lui restait en travers de la gorge. Et plus encore l’idée de ne pas avoir put les éviscérer elle-même. Mais, quand elle s’était retrouvée en face d’eux, il n’y avait plus grands enjeux. Combattre aurait juste était une histoire de fierté. Chevalier, ça ne l’aurait pas dérangé, mais en tant que déesse, elle serait plus utile en vie, plus tard. Alors quand le chevalier lui avait demandé de se rendre à sa demeure familiale à une heure précise sans avoir compté bon de lui expliquer ce qu’il lui voulait, elle avait bien cru qu’elle allait exploser.
Cependant, elle avait réussi à se forcer au calme. De ce qu’elle savait, le chevalier était en quête. S’il la demandait ainsi, faisant une halte dans ce qu’il avait entreprit, il devait y avoir une bonne raison. Autrement, elle lui ferait regrette de l’avoir fait se déplacer pour rien. Il lui devait toujours un combat après tout, non ?
La dernière fois qu’ils s’étaient vu, elle était chevalier d’argent, il était déjà chevalier d’or, et il lui avait promis que, quand elle serait plus forte, ils pourraient s’affronter. A l’époque déjà le comportement du chevalier du taureau lui avait déplu. Mais depuis, il devait avoir changé. Elle aussi avait évolué. Et pourtant, elle regrettait cette époque où elle n’y avait aucune responsabilité dont elle devait se soucier.
Elle s’arracha finalement à ses pensés en voyant l’endroit du rendez-vous. Desserrant finalement les dents, elle frappa à la porte. Quand le chevalier ouvrit la porte- tient, il était plus grand dans ses souvenirs- il la dévisagea avant de se plaindre sous prétexte qu’il avait demandé la déesse Athéna, pas la messagère Athena.
Une furieuse envie de tourner les talons.
Cependant, elle n’en fit rien et fixa le chevalier droit dans les yeux :

« Oui. He bien me voilà. Dois-je m’étaler sur l’humour des dieux lorsqu’ils se sont dit qu’un pauvre chevalier d’Athéna portant le nom d’Athena ferait une bonne réincarnation pour ladite déesse ?

L’ancien Pope la laissa entrer. Elle le suivit à l’intérieur en écoutant ce qu’il avait à dire. La tournure de sa phrase froissa un peu la jeune femme. Ou du moins sa fierté. Cependant, elle balaya ces sentiments. Si le chevalier du taureau avait une idée de comment renforcer le sanctuaire, elle n’avait pas le droit de refuser. Elle avait l’impression qu’être déesse ne faisait que mettre sa fierté à l’épreuve, et que ça n’était pas prêt d’en finir.

-Tout dépend. Que comptes tu me proposer ?

S’enquit-t-elle d’un ton neutre. L’autre ne répondit pas. Il s’écarta pour laisser voir ce qui trainait dans son salon. En plus de la box du taureau- qui était à sa place puisqu’il s’agissait de l’armure du chevalier- trônait celle des gémeaux. L’américaine écarquilla les yeux.

-Qu’est ce qu’elle fiche ici ?

S’étrangla-t-elle. Ephraem lui expliqua alors son idée. Ce fut au tour de la jeune femme de le dévisager.

-Donc… Pour récapituler… Ce type à déserté… Tu as du lui confisquer son armure pour éviter qu’il fasse, pour reprendre tes termes, n’importe quoi-Et je ne suis pas sûre de vouloir savoir ce que tu veux dire par là- et tu voudrais qu’on aille le chercher, lui rendre cette armure que tu lui a confisqué et qu’on replace confiance en lui du jour au lendemain ?

Elle écouta la réponse du chevalier d’or. Qui ne suffit absolument pas à la convaincre. Il était prêt à donner sa vie, certes, mais était-elle prêt à lui confier la protection du sanctuaire ? Rien n’était moins sûr. Cependant, elle capitula et soupira :

-Je veux bien lui laisser sa chance. Amènes moi à lui, et explique-moi l’affaire en route. Et je verrais la décision que je prendrais.

Quand le chevalier eu le dos tourné, elle grimaça, laissant paraître pendant un instant son manque d’assurance. Elle essayait de se montrer sage, mais y arrivait elle ? Avait-elle prit la bonne décision ? Elle ne pouvait que l’espérer...

Kingstown

En chemin, le chevalier lui expliqua ce qui avait mené l’ancien chevalier des gémeaux à ce qu’il était devenu aujourd’hui. Au fur et à mesure des explications, la déesse comprenait pourquoi l’ancien Pope était prêt à replacer sa confiance en lui. Même si elle n’était pas encore tout à fait convaincue, elle était nettement moins dubitative que plus tôt. Elle attendait cependant de voir l’homme pour donner son verdict.
Ils cherchèrent un long moment. Ecumant les bars et les endroits peu fréquentables. L’idée de trouver l’homme ivre mort dans un bar ne la dérangeait pas plus que ça. Son propre père passait beaucoup de temps dans les bars, elle ne lui en avait jamais tenu rigueur.
Ils tombèrent finalement sur un homme qui ne payait vraiment pas de mine. De toute évidence, la vie ne lui avait pas fait de cadeau, et il semblait connaître un état de pauvreté plus avancé encore que celui qu’avait connu l’américaine quand elle vivait encore avec sa mère. Ephraem les présenta, l’introduisant aussitôt comme la déesse des Saints. Elle réprima une grimace. Après ce que lui avait raconté le chevalier du taureau, elle doutait que l’homme soit enchanté de la voir se tenir devant lui. Elle se contenta alors de saluer le dénommé Gareth d'un mouvement de tête, ne sachant trop comment l'aborder pour le moment.
Eurydice
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1360
Age : 30
Autres comptes : Eris

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge219.09.16 21:30
Il l’avait amené avec lui…

L’ancien chevalier braqua son regard sur la déesse sans prononcer le moindre mot. Quelle était la raison de sa présence ? Plusieurs minutes passèrent, hormis un vieux disque de reggae aucun son ne quitta le bar. Les palmes du ventilateur offraient une brise bienvenue…

Le vieux soldat s’extirpa de son siège avec difficulté, il semblait plus lourd qu’à l’ordinaire. Un simple regard à Ephraem lui suffit à comprendre… Il se saisit de sa canne et de la bouteille de rhum, il vida une longue gorgée puis essuya sa barbe d’un revers de manche.

-« T’as peur de quoi gamin ? » lâcha Gareth dans un soupir… Sans réellement s’occuper de son ancien élève.

Non, celle qui l’intéressait était en face de lui, à quelques centimètres à peine. Il empestait l’alcool, elle devait bien s’en rendre compte non ? De l’épave qu’il était devenu. Aussi, sans la quitter du regard il termina d’un trait le reste de la bouteille. L’alcool obscurcissait ses pensées, Gareth hésitait encore sur la marche à suivre. Sa présence, juste en face de lui, il lui suffirait d’un geste… Un geste pour rejoindre la seule qu'il avait jamais aimé.

Avec force il lança la bouteille sur Ephraem, saisit la nuque d’Athéna et la plaqua contre le comptoir afin de l’immobiliser avec sa canne… Contre une divinité, la force de Gareth était bien relative, pourtant ses gestes reflétaient une certaine sincérité.

-« Vous m’avez forcé à la tuer ! » hurla-t-il, tout en appuyant le visage de la déesse contre le bar… « Elle était tout ce qu’il me restait et vous me l’avez prise ! ».

Il essaya de libérer sa puissance cosmique mais sans grand succès. L’alcool bridant ses capacités, il devait seulement compter sur ses maigres forces physiques… Peu à peu, il relâcha la pression sur la nuque d’Athéna et s’affala à ses côtés, la voix nouée par des sanglots. Le barman, retiré dans sa cave n’avait strictement rien vu et les clients encore présents s’étaient enfuis.

Gareth attrapa une bouteille entamée et se laissa glisser le long du bar… Il tira le bouchon et tenta d’en boire une rasade en renversant une partie du contenu. Ses mains tremblaient, ses yeux embués de larmes cherchaient le réconfort de la bouteille.

-« Je ne la reverrai plus jamais » articula-t-il difficilement…
« J’ai pas demandé à être chevalier, j’voudrais seulement qu’on me fiche la paix. »

Perdu dans ses pensées il ferma les yeux et essaya de boire à nouveau. Pourquoi était-elle venue ? Tiens le reggae laissa place à la trompette de Miles Davis
Owain
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
OwainChevalier d'Or du Taureau
Chevalier d'Or du Taureau

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4423
Age : 31
Autres comptes : Daphnae et Beldur

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge220.09.16 12:20

Avant de rentrer d'entrer dans le dernier bar, ayant repéré l'ancien chevalier des Gémeaux par la fenêtre, Ephraem avait proposé à Athena d'apporter des seaux d'eau afin de le décrasser un peu. Le Saint savait d'avance qu'ils seraient obligé d'y aller directement avec Gareth, l'ancien maître étant loin d'être un tendre s'il le voulait. Mais là, l'épave qu'ils avaient devant eux n'était pas un chevalier, seulement une ombre de se qui fut avant un grand combattant. L'ancien Saint posa à peine son regard sur son ancien disciple, l'ayant surement reconnu à sa voix. Il posa une question au Taureau, qui lui répondit juste:

- Surement pas de toi mon vieux...

Les paroles avaient été dites plus par taquinerie que par provocation. Jamais Ephraem n'aurait chercher à se battre contre son ancien maître, mais s'il n'avait pas le choix il le ferait tout de même. En guise de réponse, l'alcoolique lança sa bouteille sur son ancien disciple, qui la dévia d'un simple revers de main, la laissant s'éclater contre le mur proche. Le barman venait de se planquer sous son comptoir, tandis que les clients cherchaient déjà à sortir du bâtiment. Pendant que le mafieux dû dévier la bouteille, le vieux Saint se jeta sur Athena, avant de se réinstaller sur son siège. Le Gémeaux faisait plus pitié qu'autre chose et Ephraem se demanda un moment s'il avait bien eu raison de venir le chercher. Il laissa ensuite Athena retirer la bouteille que venait de reprendre Gareth, avant de lui lancer le contenu d'un premier seau.

- Eh, si je te l'ai amené, c'est qu'il y a une raison. Elle est différente des autres, je peux te l'assurer. Elle est plus proche de l'Athéna mythologique que de celles qui ont voulu nous guider ces derniers temps...

Le gardien du second temple comprenait en parti la peine de son ancien maître. Lui aussi avait perdu des êtres chères depuis qu'il était devenu chevalier. Mais jamais il n'avait dû en tuer un de lui même, jamais il n'avait même pu penser à le faire.

- Il est vrai que je ne sais pas toute la peine que tu ressens. Je n'ai pas eu le temps de beaucoup la voir, mais je sais qu'elle était quelqu'un de bien. Je sais aussi le poids des responsabilités que tu avais en tant que Grand Pope... j'ai moi même lâché le poste, quand je me suis retrouvé paralysé devant les horreurs qu'accomplissaient Poséidon. Que pouvais je faire ? Aller le combattre et sacrifier tous les Saints ? Je n'ai pas pu m'y résoudre, alors j'ai laissé ma place à un autre, fuyant le Sanctuaire pour me ressourcer.

C'était la première fois qu'il disait officiellement pourquoi il était parti, pourquoi il devrait encore repartir. Le cœur du jeune homme était lourd, pas autant que celui de son ancien maître, mais suffisamment pour qu'en parler lui fasse du bien.

- Le Sanctuaire va avoir besoin de toi, encore une fois. Moi... je vais retourner à mon occupation... je ne me sens pas encore prêt à revenir chez nous. Même si pour le moment tu n'as pas envie de revenir, écoute là. Cela ne te demande pas un gros effort, juste écouter ce qu'elle a à te dire.
Athena
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge220.09.16 14:38
De longues minutes s’écoulèrent. Minutes pendant lesquels Gareth ne prononça pas un seul mot en fixant Athena. Il ne payait vraiment pas de mine. Dur d’imaginer que cet homme ai put être Pope. Elle s’apprêtait à briser le silence qui semblait s’éterniser quand il finit par se lever péniblement. La jeune femme se put s’empêcher de se demander s’il n’allait pas s’étaler à leur pied.
C’était vraiment ce type qu’Ephraem voulait faire revenir au sanctuaire ? Il semblait n’être que l’ombre de lui-même… Elle commença à secouer la tête quand il commença finalement à parler. Il semblait s’adresser au taureau, mais son attention était focalisée sur elle. Tandis qu’il vidait sa bouteille, elle croisa les bras, commençant à perdre patience. Le chevalier d’or pouvait penser ce qu’il voulait de l’homme, pour le moment, il ne semblait absolument pas disposé à reprendre l’armure des gémeaux. Le sanctuaire avait besoin de puissant combattant, pas d’une ruine croulante.
Soudain, il jeta sa bouteille désormais vide sur Ephraem. Il y avait plus menaçant comme attaque envers un chevalier d’or. Puis, il la saisit par la nuque et la plaqua contre le bar. Par reflexe, elle se rendit tranchante et s’apprêta à se défendre. Mais en entendant les paroles de l’ivrogne, elle se détendit. Dans son état, il n’était pas une réelle menace pour elle de toute façon. Et sa colère était parfaitement compréhensible. Même si prendre pour l’ancienne réincarnation était frustrant.
Il ne tarda pas à la relâcher et se laisser tomber à ses côtés. Elle se redressa en grommelant entre ses dents :

« Si seulement je pouvais mettre la main sur cette ex réincarnation… Je crois que je n’en aurais pas assez du restant de mes jours pour lui dire ma façon de penser…

Comme l’homme s’était remit à boire, Athena lui arracha la bouteille des mains.

-Déjà, ça, c’est fini ! Tu penses peut être que ça fait du bien, mais c’est tout le contraire. Regardes toi, tu avais l’occasion rêvé pour te venger, mais tu n’as même pas su me faire me sentir menacée.

A la mort de sa mère, des années plus tôt, c’était dans un état similaire qu’elle avait retrouvé son géniteur. Mais la ressemblance s’arrêtait là, lui avait encore sa fille pour le soutenir. Gareth semblait dépourvu de tout.
La jeune femme ferma les yeux un instant. N’avait elle pas songé un peu plus tôt que son statut de déesse n’avait pas fini de souiller sa fierté ? Aussi, quand le chevalier du taureau eu finit de parler, elle prit sur elle-même et s’inclina devant l’ivrogne.

- Je sais que ça ne suffira pas à réparer les erreurs du passé ni à ramener les morts, mais je te présente tout de même mes excuses pour les actions de la précédente incarnation, et de leur répercutions.

Puis, elle se redressa en grimaçant :

-Ne me force pas à recommencer s’il te plaît…

Après tout, elle les subissait encore, ces répercutions. Elle croisa ensuite les bras :

-Je n’ai pas demandé non plus à devenir déesse. Et je déteste ça. Mais maintenant que les responsabilités me sont tombées dessus comme un oiseau de proie, je m’y attèle. Hors actuellement le Sanctuaire à besoin de bon guerrier, et Ephraem semblait penser que tu étais l’homme de la situation.

Elle se tut un instant pour détailler l’épave qui se trouvait face à elle. Pour l’instant, c’était surtout lui qui avait besoin d’aide pour se reprendre en mains. Mais s’il avait été Pope a une époque, il devait bien y avoir une raison.

-Je ne veux plus jamais avoir à sauver les apparences face aux spectres. Je ne veux plus jamais avoir à les laisser partir en un seul morceau après qu’ils aient fait couler le sang dans le Sanctuaire en se comportant comme s’ils étaient déjà chez eux, après qu’ils aient tués des chevaliers. Je veux que notre nom fasse trembler nos ennemis. Mais pour ça, j’ai besoin de plus de chevaliers.

Son regard s’était remit à brûler de rage en repensant à l’invasion du sanctuaire. Et elle serra les poings si forts que ses ongles vinrent se planter dans la paume de sa main.

-Et si jamais je fais des erreurs du même gabarit que l’ancienne hôte… Alors je te donne la permission de m’enfoncer ton poing dans la figure…

Conclut elle avec le plus grand des sérieux.
Eurydice
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1360
Age : 30
Autres comptes : Eris

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge221.09.16 21:03
En réalité, Ephraem et Athéna étaient bien plus aux abois que ne l’était Gareth. Lesquels en étaient réduis à quémander l’aide de déserteurs ? Toujours assis contre le comptoir, le chevalier ravala une partie de ses sanglots…

-« Nous vivions à Kingstown… Le second Gémeaux c’était elle. Je crois que nous étions les premiers à ne pas être de la même fratrie. Nous nous aimions, j’ai connu de nombreuses amantes mais je n’ai aimé qu’elle. » Gareth s’appuya sur sa main ensanglantée et tenta de se relever une première fois, sans succès. « Peu après la bataille des enfers nous nous sommes réfugiés ici, ces quelques semaines ont été merveilleuses. » La second essai fut le bon, enfin appuyé contre le bar, le Gémeaux reprit. « … Puis j’ai appris pour Tokyo, j’ai voulu rejoindre le sanctuaire pour stopper Poséidon… Mais elle m’a retenu. »

Peuvent-ils réellement comprendre ? Non, ne serait-ce que concevoir une telle souffrance nécessiterait de l’approcher. Le chevalier focalisa son attention sur Ephraem tout en luttant contre les effets de l’alcool.

-« Et, nous avons fini par nous affronter… » Il stoppa ses explications, ils connaissaient déjà la fin de l’histoire.

Il voudrait leur exprimer le fond de sa pensée, que leurs petits problèmes existentiels, il n’en avait rien à secouer. L’état du Sanctuaire ? Si Athéna l’avait laissé terminer son boulot, ils n’en seraient certainement pas là. Actuellement, Ephraem et Athéna présentaient les symptômes d’une faiblesse séculaire. Le temps des pacifistes est terminé depuis bien longtemps, il est un peu tard pour s'en rendre compte.

Son visage obliqua dans la direction d’Athéna, elle jurait ne plus être la même. Les enveloppes divines influaient-elles réellement sur le comportement des dieux ? C’est ce que ses propos indiquaient. Quand bien même ! Il ne suffit pas d’expliquer que tout est différent pour espérer regagner la confiance de ceux qui se sont éloignés.

-« Vous voulez que je tue des spectres ? Je tuerai des spectres. Vous voulez que je tue des marinas ? Je tuerai des marinas. Je tuerai tous ceux que vous voudrez… Cependant, gardez bien à l’esprit que vous êtes la seule que je tuerai par plaisir. »
Owain
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
OwainChevalier d'Or du Taureau
Chevalier d'Or du Taureau

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4423
Age : 31
Autres comptes : Daphnae et Beldur

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge222.09.16 14:02

Après avoir donné ses explications, Ephraem s'installa à la table, écoutant tour à tour la déesse et l'ancien chevalier. Gareth se retrouvait à parler de ce qu'il avait fait après la Guerre Sainte, de sa réaction au moment de l'attaque du dieu des Océans. Il avait prévu de venir, mais il ne pu pas, sa compagne qui était encore Marina, préféra le combattre pour l'empêcher de s'interposer entre Poséidon et le monde. Pour quelle raison ? Le Taureau en voyait bien une, mais est ce que son ancien maître avait la même ? Pour le mafieux, l'affaire était simple, la femme s'était sacrifié certes, mais elle ne voulait pas que Gareth se sacrifie en vain en essayant d'arrêter le dieu ravageur. Quand à Athena, même si le chevalier savait qu'il s'agissait là, non pas la déesse, mais belle et bien la personne, elle s'excusa pour toutes les erreurs commises par ses précédentes incarnations. L'ancien Gémeaux fini par parler de ses pensées, de ce qu'il serait prêt à faire en redevenant chevalier, mais visiblement, il n'avait pas compris ce qui lui était demandé.

- Permet moi de t'arrêter sur ce point. La liste d'attente est plutôt longue pour la tuer et j'y suis inscrit bien avant toi. Après, que tu veuilles tuer sans plaisir... moi qui n'ai tué que des monstres jusqu'à peu, je ne comprend pas comment on peut tuer pour le plaisir. J'ai du hotter la vie d'un Marina à Paris, je n'en suis pas fière, même si je n'avais pas le choix, c'était lui ou moi. Mais ça ne change rien à une chose, si tu veux te venger, ce n'est pas Athena que tu dois viser.

Le Taureau se leva de son siège, repris la pandora box des Gémeaux qu'il avait laissé à côté de lui et commença à marcher vers la sortie.

- Es-tu encore digne de cette armure le vieux ? Ou n'es-tu bon qu'à pleurnicher sur ton passé ? Je suis peut être mal placé pour te faire cette morale, mais au moins je continu d'avancer de mon côté, pour me sentir digne de mon armure, je ne ressemble pas à une épave dans un bar miteux à siroter l'alcool le plus fort qu'y si trouve afin de me bourrer la gueule au plus vite...

Ephraem ne cherchait pas à épargner Gareth, il voulait le faire réagir, le bouger un bon coup. Et si pour cela il devait l'affronter, il le ferait. Non pas pour le vaincre ou perdre, peut lui importait de connaître le vainqueur. Tout ce qu'il voulait, s'était le faire bouger, l'obliger à foncer dans le tas. Certes, l'homme avait l'alcool contre lui, mais même derrière sa brume, il devait rester une part de conscience lucide et s'était elle que cherchait le jeune homme.
Athena
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge222.09.16 16:04
Réprimant en parti ses sanglots, l’ancien Gémeaux leur expliqua ce qu’il lui était arrivé depuis qu’il avait quitté les Saints. Ce qui l’avait amené à enfiler les bouteilles d’alcool les une après les autres dans ce bar jusqu’à n’être même plus capable de libérer son cosmos. Puis, il braqua à nouveau ses yeux, jurant qu’elle était la seule qu’il tuerait par plaisir. Un sourire indéchiffrable étira les lèvres de la jeune femme qui souffla :

« He bien, il y a toujours au moins la volonté de faire couler le sang dans cette ruine. C’est déjà un début, même si c’est le miens dont il est question. C’est toujours mieux qu’une lavette.

Bien qu’ils soient en train de parler de la liste de ceux qui voulaient sa peau, les paroles de deux hommes semblaient presque l’amuser. D’ailleurs, elle ajouta d’une voix ou il était difficile de discerner si elle plaisantait ou si elle était sérieuse :

-By the poodle of Hades ! Je vous calme tout de suite les gars. Si quelqu’un doit abattre la déesse Athéna j’ose espérer que ce sera moi. Vous avez pas idée à quel point j’ai une dent envers elle depuis qu’elle est devenue ma coloc.

Elle ne pouvait pas prétendre comprendre ce qu’avait vécu l’ancien pope en tuant sa compagne, mais elle aussi avait perdu la personne qu’elle aimait à cause d’Athéna. Il n’était pas mort, non. Il avait cessé de la considérer comme une amie. Elle n’était plus que sa déesse à ses yeux. Et chaque regard qu’il lui lançait était autant de poignard qui se plantait dans son cœur.
Ephraem n’était pas tendre avec son ancien maître. Mais Athena n’allait pas l’en blâmer, bien au contraire. S’il pouvait parvenir à remuer le vieux chevalier ainsi, c’était parfait.

-Il n’a pas tort. C’est bien beau de vouloir tuer une déesse, mais le sanctuaire n’est pas désespéré au point de refiler une armure d’or au premier ivrogne venu. Alors si tu veux ma peau en guise de descente de lit, t’es gentil t’y mets du tiens. Comme ça la prochaine fois que tu voudras t’en prendre à moi, tu feras peut être un adversaire suffisamment puissant pour que je daigne riposter. Par contre, comme ton élève adoré l’a dit, il est inscrit avant toi sur la liste d’attente. Ca fait deux ans qu’il me fait poireauter sous prétexte qu’un chevalier d’argent n’était pas assez fort pour vouloir l’affronter, tu comprendras qu’il passe avant toi.

Et elle osait espérer que le taureau n’allait pas se défiler sous prétexte qu’elle n’était pas chevalier d’or. Elle l’avait mérité son armure du capricorne, ce n’était pas de sa faute si Athéna était venue s’installer avant même qu’elle ne puisse l’enfiler !

-Alors tu vas arrêter de geindre et d’essayer de noyer tout ça dans l’alcool, et tu vas nous prouver que tu n’es pas juste une épave, mais juste un bateau à la dérive pour qui il n’est pas trop tard. Même si c’est sur l’autre idiot là bas, ou sur moi que tu dois taper, montres nous ce que tu as d’autre que l’alcool dans le ventre !

Elle s’approcha ensuite de Gareth, à un souffle de son visage, et planta ses yeux gris-bleu dans ceux de l’homme.

-Parce que quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde, sale jeune. »
Eurydice
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1360
Age : 30
Autres comptes : Eris

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge222.09.16 22:06
Ils ne possédaient donc aucune empathie ? Il venait de leur expliquer comment il avait tué la femme qu’il aimait et tout ce qu’ils trouvaient à faire était de le provoquer ? Tenter de le faire sortir de ses gonds, comme s’il allait se lever, s’énerver un bon coup et repartir comme en quarante…

-« Monsieur Ephraem qui fuit ses responsabilités, mais qui essaye de se sentir digne de son armure. Oh, il laisse ses camarades crever la gueule ouverte mais ce n’est pas grave, l’essentiel étant qu’il se sente bien… » Gareth explosa d’un rire sardonique… « Quand tu atteindras mon tableau de chasse gamin et seulement quand tu l’auras atteint, tu pourras te présenter comme un donneur de leçon. Pour l’instant, mis à part ton égoïsme tu n’as rien prouvé. »

Puis, le chevalier écarta Athéna pour saisir une bouteille derrière le comptoir, qu’ils aillent au diable avec leurs sermons. Il arracha le bouchon avec les dents et se rinça abondamment le gosier. Quant à l’armure d’or des Gémeaux ? Après tout qui mieux que lui ? Gareth pointa son doigt sur le front d’Athéna et le tapota légèrement.

« Quant à vous Madame la déesse… Vous n’avez aucune idée de ce dont je suis capable. Vous savez que, contrairement à la plupart de vos hommes, je sais remporter une victoire. »

Satisfait de sa petite pique, il s’inclina devant la déesse, tourna les talons et concentra son cosmos sur l’armure d’or des Gémeaux « Another Dimension… ». Cette dernière quitta les bras d’Ephraem pour rejoindre d’autres plans. « Ça m’évitera de la chercher partout. »

L’ancien grand pope rejoignit l’entrée du bar en s’appuyant sur sa canne. « Sur ce... Allez-vous faire foutre, j’ai autre chose à faire que d’écouter vos conneries. »

Gareth quitta le bar en direction du port. Tous les dix mètres environ, il vidait une bonne gorgée… Après s'être débarrasser de ces deux enquiquineurs il pouvait bien s'offrir une bonne bouteille. Et, pour le sanctuaire, il prendra une décision lorsqu’il sera complétement sobre… Cela dit, ce n’est peut-être pas pour tout de suite.
Owain
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas En ligne
OwainChevalier d'Or du Taureau
Chevalier d'Or du Taureau

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 4423
Age : 31
Autres comptes : Daphnae et Beldur

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge224.09.16 18:27

Le Taureau avait réussi, il avait poussé Gareth à réagir, non pas en combattant, mais en répliquant ce qu'il pensait être blessant. Ephraem dû serrer les dents, non pas par énervement, mais pour s'empêcher de rire. Il laissa l'armure partir dans une autre dimension, Athena lancer ses commentaires et Gareth sortir du bar, avant d'enfin se lâcher, partant dans un rire sonore plein de joie. Le chevalier dit ensuite demi tour, retournant vers le barman pour lui commander une bière et payer l'addition du Gémeau.

- T'en fais pas, il accepte de reprendre du service. Il va juste falloir faire attention qu'il n'en fasse pas trop, pour ne pas avoir un retour de flammes.

Le chevalier bu quelques gorgées avant de reprendre la parole.

- Il s'est passé quoi exactement au Sanctuaire ? Je veux ta version, pas celle des gardes. Je veux savoir ce que tu as fait, pour juger de tes actes et de la situation dans laquelle nous sommes.

Ephraem écouta en silence ce que la jeune femme avait à dire, ne cherchant pas à la juger sur ses actions. Il chercha à comprendre chacun de ses actes, comme il l'avait fait pour la précédente incarnation. La dernière fois, il n'avait pas trouvé d'excuse à la déesse, la trouvant lâche et ridicule dans ses actions. Autant là, il trouvait la provocation intéressante. Bien sur, les Spectres n'avaient pas dû apprécier ce qu'avait fait Athena, même si elle leur avait rendu Hadès. Mais au moins, les Saints n'avaient pas entièrement perdu. Une défaite tout de même, mais qui permettait de garder la tête haute, pour de prochains affrontements.

- C'est intéressant, assez bien pour les rendre fou de rage, mais les laisser repartir en vainqueur...

Le gardien du second temple fini sa bière, avant de reprendre la sortie.

- Je ne te raccompagne pas, j'ai rendez vous pas très loin, je vais en profiter directement. Pour ce qui est de notre duel... on voit ça à mon retour ? Madame la déesse.

Le Saint sorti ensuite du bar, utilisant directement la gravité pour s'éloigner de cette endroit. Il devait maintenant se rendre à Lima, pour retrouver les restes de la clef.
Athena
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge224.09.16 19:00
Athena écouta silencieusement Gareth répondre à Ephraem, se demandant comment le chevalier du taureau allait réagir. Puis, elle suivit l’ancien gémeaux du regard tandis qu’il allait se prendre une nouvelle bouteille, ne pouvant s’empêche de hausser un sourcil. Quand l’homme tapota son front du doigt, elle ne put s’empêcher de se crisper. C’est le genre de chose qu’elle accepterait venant de sa mère, mais à peine venant d’un ami. Alors d’un étranger comme Gareth… Cependant, elle ne broncha pas, braquant ses yeux gris-bleu sur lui. Et ses paroles lui arrachèrent un sourire.

«Vraiment ? Ca tombe bien, c’est le genre de chevalier que je recherche. Tu comprendras dans ce cas que mes exigences seront plus… Importantes ?

Répondit-elle, semblant plus amusée qu’autre chose de la pique de l’ancien Pope. Tandis qu’il sortait, elle pivota vers le bar :

-Vous devez bien servir du café ici ? Noir.

Jamais. Oh grand jamais elle ne buvait d’alcool. Elle ne s’en faisait pas trop pour Gareth. S’il était partit avec l’armure, c’est qu’au fond, il avait déjà prit sa décision. Quand elle entendit le chevalier du taureau éclater de rire, elle écarquilla les yeux.

-Attends… Tu sais rire ?!

Le taquina-t-elle. Elle haussa les épaules aux paroles qu’il lui adressa ensuite.

-Je me doute bien.

Ephraem lui demanda ensuite les détails de ce qui s’était passé au sanctuaire. Elle grimaça. Elle n’avait pas spécialement envie de revenir dessus, mais avait elle vraiment le choix ? Après avoir but une gorgée, elle se résigna à tout lui raconter en détail. L’arrivée des spectres, Nike, les morts à déplorer, le rosaire, Hades, la bénédiction, son refus de poursuivre un combat sans enjeux… Pendant qu’elle parlait, sa main crispée laissait de profondes entailles dans le comptoir.

- Tout nos rêves peuvent devenir réalité, encore faut il avoir le courage de les poursuivre. Tu m’as fait poireauter suffisamment longtemps, alors je te conseille de te dépêcher ! Et je t’interdis de mourir ou d’être diminué tant que tu n’auras pas tenu ta promesse ! Et… J’ai l’impression d’oublier quelque chose… Ah oui ! Je m’appelle Athena ! Et j’ai bien dit Athena, et pas Athéna ! Que je ne t’y reprenne plus à m’appeler Madame la Déesse, sale jeune !

Elle regarda le chevalier sortir avant de payer sa propre consommation et de se lever pour partir à son tour. Elle allait s’assurer que le sanctuaire soit plus grand que jamais. Et si Gareth était aussi fort qu’on le disait, elle était prête à mettre sa vie en jeu.

-Mais retiens bien Athéna que je ne fais pas ça pour toi…

Contenu sponsorisé


Chevalier un jour, chevalier toujours Empty
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier un jour, chevalier toujours 201195horloge2

Chevalier un jour, chevalier toujours