avatar
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 263
Age : 20
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Oct - 20:26
Une masse noire grouillante avançait droit sur eux. La gorge serrée, Athena les fixait. Ils avaient beau avancer, elle ne pouvait distinguer leur visage. Ils pouvaient être n’importe qui. Ils pouvaient même ne pas être humain, ne jamais l’avoir été. Derrière elle- elle ne les voyait pas mais savait qu’ils étaient là- ses chevaliers, fiers, prêts à se battre. Et un choix. Combattre contre toute probabilité de victoire. Ou abandonner et perdre la face à jamais.
No one here can tell you which direction is the right one to take.
Le chant résonnait à ses oreilles comme un petit diablotin venant la narguer en lui rappelant ses responsabilités. Mais elle n’avait plus le temps de tergiverser, les ennemis étaient là. Serrant les dents, elle se jeta au combat. Mais aussitôt, ses pieds s’empêtrèrent dans quelque chose et elle s’écroula au sol. Quand elle se retourna pour voir ce qui la piégeait, elle réalisa que son armure rutilante et légère s’était transformée en une lourde robe ample qui handicapait chacun de ses mouvements. Avec un cri de rage, elle tenta de s’en débarrasser, de la trancher. Mais rien à faire, le vêtement semblait collé à sa peau. Et les ennemis se mettaient à l’entourer, profitant de sa faiblesse. La jeune femme jeta un regard désespéré à ses alliés, cherchant de l’aide. A quelques pas, trois chevaliers luttaient chacun de leur côté. Ils ne leur ressemblaient pas, pourtant, l’américaine reconnut Gareth, Ephraem et Aldaris.
No one here to tell you who is good or bad don’t make a mistake
La chanson continuait de la narguer. Peu importe! Ne dit-on pas: "Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés" après tout? Soudain, le décor changea. Les combattants pensaient leurs plaies, certains se vantaient de leurs actions durant le combat, d’autre affichaient une mine plus sombre. D’autre encore étaient étendus au sol. Comme endormis. Athena se releva et avança au milieu de la scène, cherchant quoi faire pour se rendre utile. Puis, quelque chose accrocha son regard. Une lueur dorée, comme celle d’une armure. En tournant la tête, elle aperçut un homme, mi-assis mi-couché semblait la fixer. Était-il vivant ? Était-il mort ? Dur à dire. Mais quelque chose lui disait qu’elle le connaissait. Elle s’approcha pour essayer de distinguer son visage. Et un nom lui bondit à l’esprit : Helios


« Stupid girl. Stupid girl »
Athena se réveilla en sursaut quand la musique changea brusquement. Elle s’était assoupie alors qu’elle s’était accordée un moment de repos. A côté d’elle, son téléphone portable dont elle devait accidentellement avoir lancé les musiques dans son sommeil. Elle le prit et stoppa la musique avant de se frotter le visage. Son cauchemar ne l’étonnait guère. Elle s’était attendue à ce que les tourments qui la hantaient depuis qu’elle avait endossé le rôle d’Athéna s’introduisent dans ses rêves.
Elle se redressa et s’étira. Finit le repos. L’américaine ne pouvait pas se la couler douce comme quand elle était chevaliers d’argent à présent. Elle avait des pouvoirs divins à maîtriser. Elle balaya avec agacement le souvenir que le chevalier des Gémeaux avait eu une idée d’une personne pouvant l’aider, mais qu’il avait refusé de lui en faire part. Comme si elle pouvait se permettre de prendre son temps à s’entrainer seule !
Mais autre chose la perturbait. Un nom s’accrochait à son esprit comme un mauvais goût sur une langue, comme une tique sur la fourrure d’un chat. Helios… Helios… Où avait elle entendu ce nom ? Soudain, le souvenir lui sauta à la figure avec la sensation d’une douche glacée. C’était le chevalier de la Balance. Elle l’avait laissé dans le temple du Lion, grièvement blessé, durant l’invasion des spectres. Plus aucune nouvelle de lui depuis. Un affreux sentiment de culpabilité lui étreignit le cœur. Et s’il avait succombé à ses blessures ?

« Alors tu porteras la responsabilité de la mort d’un de tes chevaliers dès ton premier jour en temps que déesse. Félicitation Athena. Tu es vraiment quelqu’un d’exemplaire. »

Elle secoua la tête. Inutile de se blâmer de la sorte, ça ne changerait pas les choses. En plus, il était peut être encore en vie. La jeune femme décida alors de descendre le Sanctuaire pour voir si elle y trouverait le chevalier d’or. Mais une fois arrivée dans le temple de la Balance, sa confiance vacilla. Personne.
Peut être était il encore dans le temple du Lion ? Avec un peu de chance…
Athena reprit sa descente jusqu’au dit temple. Mais, là encore, elle ne trouva personne. L'américaine resta plantée là un instant le regard dans le vague. Y avait il une chance qu'il soit juste ailleurs? Poussant un long soupir, elle chassa ces pensés de son esprit. Si elle croisait quelqu'un, elle se renseignerait, mais inutile de se torturer l'esprit avec ça, ça ne l'avancerait à rien.
S'apprêtant à quitter le temple, la jeune femme entendit quelqu'un arriver, et ressentit un cosmos qui ne lui était pas étranger. Elle pivota vers le nouvel arrivant, adoptant une posture digne, sans rien montrer des pensés qui avaient occupé son esprit ces dernières minutes.

-Salutation Aldaris."


Spoiler:
 
avatar
LyneSpectre du Garuda | Administrateur
Spectre du Garuda | Administrateur

Date d'inscription : 04/08/2016
Nombre de messages : 402
Age : 19
Double Compte : Odin

Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Déc - 23:20
Son passage à la Palestre avait pris plus de temps que prévu, la faute à une récupération plus longue que prévue. Entre temps il en avait profité pour revoir les élèves qu'il avait laissé à la bonne garde des autres enseignants. Il était maintenant rassuré quant à l'état de l'établissement, toujours opérationnel comme espéré.

De retour au Sanctuaire, il grimpait les marches lentement, toujours faible depuis ses derniers combats, il évitait d'abuser de ses pleines capacités pour récupérer comme il se fallait. Le temps était une ressource bien rare certes, il devait tout de même être apprécié par des temps aussi calme et cléments. Le Pope essaya d'aider comme il le pouvait aux quelques restaurations encore en cours au passage. Lorsqu'il arriva dans le cinquième temple, les yeux tranchants se posèrent sur la jeune déesse réincarnée. L'air vide d'émotions comme à son habitude, il eut besoin d'un certain temps avant de réaliser qu'il recroisait déjà la fille de Zeus.

- Déesse. Déclara-t-il avec un ton fatigué et plat.

Il avait par ailleurs oublié toute forme de protocoles et d'attitude à avoir avec cette incarnation de la Guerre. L'esprit endormi du Saint se réveilla brusquement avec une question, que faisait-elle ici toute seule au lieu d'être au sein de son temple ?

- Je reviens de la Palestre. L'offensive Spectre ne s'est pas étendue à ce territoire, je n'ai pas pu confirmer l'état de Jamir et des autres territoires affiliés au Sanctuaire, j'ose néanmoins penser que c'est pareil pour ces derniers. Tenta-t-il d'expliquer en évitant d'oublier des détails importants

Fixant cette Athena, les doutes qu'il avait à son sujet parurent moins important, de la compréhension peut-être ou tout simplement la fatigue qui l'empêchait de se poser ce genre de questions.

- Vous avez besoin de quelque chose ?
avatar
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 263
Age : 20
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Déc - 20:37
Pendant un court instant, elle laissa la déception s’afficher sur son visage, elle avait eu l’espoir de voir venir le chevalier manquant à l’appel, mais elle se ressaisit bien vite. Elle constata immédiatement la fatigue du Pope- ceci dit, noter cela était à la portée de n’importe qui. L’homme lui expliqua d’où il venait et fit un bref rapport de la situation à la Palestre que les spectres n’avaient apparemment pas attaquée. Il ignorait ce qu’il en était pour les autres territoires mais la Déesse se dit qu’ils ne devaient pas non plus avoir envahit les autres terres. Après tout, ils étaient censés en avoir après le Rosaire, non ? Du moins, elle espérait que l’invasion s’était limitée au Sanctuaire.
La question d’Aldaris l’arracha à ses pensés. Si elle avait besoin de quelque chose ? Pas vraiment non. Mais elle se doutait que derrière cette question, il cherchait également à savoir ce qu’elle faisait dans le temple du Lion. Mais elle se voyait très mal dire qu’elle avait surement abandonné un chevalier d’or à la mort, aussi, elle secoua la tête avant de répondre :

« Non. Je voulais juste estimer les pertes. Le chevalier de la balance ne répond plus à l’appel. Et c’est ici qu’il a été vu la dernière fois. Mais il semble ne plus être parmi nous

Une nouvelle boule de colère se forma en elle en repensant aux chevaliers morts au combat mais elle la balaya presque aussitôt.

-Je m’apprêtais à m’entrainer un peu, histoire de me familiariser avec mes pouvoirs divins. J’aurais préféré m’exercer avec quelqu’un que seul mais je ne voudrais pas blesser quelqu’un parce que je ne me maîtrise pas mes pouvoirs, et je me vois mal aller demander à Thanatos de me servir de punching ball, quoi que cela me plairait beaucoup.

Lança t-elle avec une pointe d’humour.

avatar
LyneSpectre du Garuda | Administrateur
Spectre du Garuda | Administrateur

Date d'inscription : 04/08/2016
Nombre de messages : 402
Age : 19
Double Compte : Odin

Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Déc - 1:48
Le Grand Pope haussa les épaules, lui-même n’avait pas fini de dresser le bilan des pertes civiles, militaires et matérielles. Rien qu’imaginer le bilan total lui parut désolant, il se garda toutefois de donner sa pensée à ce sujet à sa supérieure hiérarchique.

« - Vous auriez du me laisser faire ce travail... Il me semble vous avoir promis un rapport complet. » Lâcha-t-il en haussant les épaules. En soi il se contrefichait des agissements de la déesse, tant qu’elle faisait quelque chose d’utile

D’un côté, il comprenait son désir de faire ça elle-même. Lui-même l’aurait fait, malheureusement il manquait cruellement de temps. Il reporta son regard tranchant sur la déesse de la Guerre.

« - Peut être que je pourrais me joindre à vous ? Je n’ai aucune connaissance à propos des énergies divines. Je peux néanmoins supposer qu’elle ne diffère pas tant que ça du cosmos traditionnel. »


Depuis toujours Aldaris s’intéressait aux phénomènes liés au cosmos. C’était cette curiosité qui lui avait donné le goût de l’entraînement et de l’enseignement. Il se sentait presque obligé de proposer son aide à l’incarnation présente de la fille de Zeus.

« Nous pourrions trouver un terrain désert. Je ne suis peut-être pas en pleine possession de mes capacités. Mais je devrais être capable de vous aider à maîtriser vos pouvoirs correctement… » Il marqua une pause afin de se racler la gorge avant de reprendre « - Nous aurons besoin de plus de force de frappe si nous voulons défigurer Thanatos malheureusement. »

Il fit enfin un sourire, chose qu’il s’interdisait presque depuis quelques jours déjà. Mais l’image était particulièrement hilarante pour le Pope. L’intention de mener une énième croisade contre les Enfers résidait dans sa tête, il n’avait pas l’attention de sacrifier son Sanctuaire toutefois.

« Alors. Vous venez avec moi ou pas ? J’espère que vous maîtrisez vos déplacements à l’aide du cosmos… Nous en aurons besoin » termina-t-il avec une pointe d’humour lui aussi

avatar
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 263
Age : 20
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 20:09
Quand Aldaris lui rappela qu’il avait promis un rapport complet, Athena haussa les épaules. Evidemment, le Pope ne pouvait pas comprendre ce qui l’avait poussé à descendre jusqu’ici, il ignorait qu’elle y avait abandonné le chevalier de la balance. Et l’idée de l’en informer ne l’enthousiasmait pas vraiment. Aussi, elle se contenta de répondre :

Je voulais faire ça par moi-même. Constater les pertes de mes propres yeux. Qui plus est tu étais occupé, ça t’auras économisé du temps.

Comme Aldaris lui proposait son aide, elle marqua un instant de pose pour réfléchir. Pouvait-il vraiment l’aider ? Ce n’était pas comme s’il connaissait les limites des pouvoirs divins, et l’entrainement pouvait s’avérer dangereux pour lui. Mais, d’un autre côté, s’il pouvait en effet l’aider… C’était toujours bon à prendre non ? Elle finit alors par hocher la tête :

-Si tu as le temps, alors c’est d’accord. Tout est bon à prendre si ça peut me permettre de faire baver Thanatos en retour.

Et puis, n’était-ce pas à l’entrainement et au combat qu’on créait des liens ? Et n’avait elle pas elle-même dit qu’elle préférait s’entrainer avec quelqu’un ? Après tout, seul, il n’y a aucun regard extérieur pour faire prendre conscience des erreurs, et donner des conseils. L’américaine était peut être fière, mais pas stupide, elle savait écouter les conseils, surtout si elle pouvait devenir plus forte. Comme animée par l’idée de pouvoir s’exercer, elle se redressa, l’œil brillant, avant de répondre aux dernières paroles d’Aldaris :

-Evidemment ! J’étais chevalier avant de devenir déesse. Et mon mentor n’a pas chômé ! J’espère juste pour toi que tu sauras tenir le rythme ! »

Lança t-elle en réponse, pleine de défi, les paroles du Pope ayant réveillé son esprit de compétition, avant de se rendre compte qu'elle ignorait où le Pope comptait se rendre:

-Et... Où va t-on exactement? Quel endroit serait le plus adapté?

avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Jan - 20:43
Elèna Korivina, chevalier de bronze du Phénix ! Avouez, sa en jette non ? Aujourd'hui était un jour particulier pour la demoiselle aux cheveux écarlates, en effet c'était aujourd'hui qu'elle irait rencontrer le représentant de la déesse Athéna. Depuis l'obtention de son armure, la belle n'eut cesse que de s’entraîner jusqu'à ce sentir capable d'accomplir des missions pour la justice. Et là elle ce sentait prête ! Vêtue d'un pantalon rouge assez large et d'un haut noir mettant ces belles forme en valeurs la belle allait quitter « sa » maison non loin de Rodorio pour ce rendre au sanctuaire. C'est en passant devant un miroir qu'elle ce rendit compte qu'elle n'avait pas la tenue adapter pour rencontrer le grand pope, en effet son haut dissimuler bien mal les cicatrices qu'elle avait sur le corps, et son bras droit, enfin avant bras manquant taper plus à l’œil avec si peu de vêtement. Elle prit donc une veste rouge et blanche à manche longue, dissimulant le membre manquant, les marques de coups et sa poitrine généreuse.

Bref box porté dans sa boite sur le dos la belle quitta les lieux saluant les quelques habitants de la main avant d'entreprendre la longue ascension des douzes maison du sanctuaire. Elle frissonna d'ailleurs à la vue de celle-ci ce demandant si un jour elle pourrai rivaliser avec les chevaliers d'or, elle était forte certes, mais pas encore assez...  Quoi qu'il en soit elle commença à gravir les marche du sanctuaire, franchissant les premières maisons sans pour autant en rencontrer les gardiens, où étaient ils ? C'est vrai qu'elle eut vent d'une guerre récente, mais elle n'avait pas réussie à obtenir d'information crucial quand à celle-ci, y avait il eut beaucoup de pertes humaines ? Elle n'en savait rien, peut-être que le pope lui en dirait davantage...

Quoi qu'il en soit elle poursuivit sa route et vint ce figer devant la maison du lion, un frisson parcourut son corps, ce n'était pas de la peur, loin de là, mais elle ressentie une force qui dépassait l'entendement émané de cette maison, elle s'approcha doucement, presque timidement à vrai dire..

Elle entendit les dernières paroles de la jeune femme et ces doutes disparurent, la déesse de la guerre était là accompagné d'un autre homme, le chevalier d'or du lion ? Le pope ? Oui … A en voir sa prestance il ne pouvait s'agir que du représentant de la déesse Athéna. Immédiatement comprenant que son attitude à espionner ceux à qui elle devait fidélité pourrait poser problème elle « sortie de l'ombre » pour s'approcher rapidement des deux protagonistes.

Elle posa un genoux sur le sol à quelques mètres d'eux et baissa la tête.


Déesse Athéna, grand pope, je.. je ne voulais pas … déranger..

Elle ne sus quoi dire de plus, ni comment ce présenter, elle c'était dit qu'elle pourrait répéter un beau monologue avant de rencontrer le pope, mais là de cette façon ?

« Hourra, première monté des marches et j'ai l'air d'une con** qui sait pas quoi dire... »

Elle laissa un blanc continuant de regarder le sol du temple, fallait dire qu'elle ne savait pas trop où ce mettre là... Et s'ils parlaient trucs important ? Et si elle avait coupé une conversation importante ? Peut-être devrait elle partir directement, mais ce serait impolie non ? Elle était stressé et gêné, nul doute que cela ce voit, cependant la présence de la déesse Athéna suffit à calmer ces angoisses... La chevalière pourtant prit son courage à deux mains et vint fixer celle à qui elle devait fidélité. 

Elèna Korivina, chevalier de bronze du phénix, à votre entière disposition. Elle n'en dit pas plus, bien entendue elle regardait Athéna, mais ignorait pas son représentant, elle était à leurs disposition.




Spoiler:
 
avatar
LyneSpectre du Garuda | Administrateur
Spectre du Garuda | Administrateur

Date d'inscription : 04/08/2016
Nombre de messages : 402
Age : 19
Double Compte : Odin

Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Jan - 22:13
Durant la discussion, le corps du Saint semblait briller légèrement. Des fragments d’armure d’une teinte or commençaient à se former par-dessus les habits de ce dernier, montrant l’augmentation lente de la cosmo-énergie du Pope.

« - Il nous faut un endroit désert. J’aimerai éviter de payer des réparations à causes de coups manqués. J’ai un lieu comme ça près de la Palestre, c’est là que j’entrainais les jeunes imprudents. »

A vrai dire il avait un coin adéquat près de la forêt de la Palestre : Une sorte de clairière vide de toute vie humaine, idéale pour les exercices cosmiques sans risquer les dégâts collatéraux. L’idée d’entraîner Athena était plutôt ironique pour le bras droit de la déesse. Ce dernier avait en effet enterré l’idée d’enseigner afin de se consacrer aux travaux liés aux campagnes militaire du Sanctuaire.

« - Ne vous attendez pas à une partie de plaisir. Vous avez le potentiel d’une déesse, vous l’avez montré en animant Niké. Il est de mon devoir de vous aider à maîtriser ce pouvoir quitte à avoir quelques os brisés au passage. Après tout on ne fait pas d’omelettes sans casser d’œufs. »

Le visage d’Aldaris montrait un sang-froid inébranlable. Pourtant le héraut d’Athena était légèrement inquiet vis-à-vis de la suite des évènements, il ne voulait pas amputer le Sanctuaire de sa présence ou de celle de la fille de Zeus pour trop longtemps.

« - Part... »

Interrompu par l’arrivée plutôt inattendue d’Elèna, il fit un demi-tour sur lui-même pour fixer cette dernière, il la jaugea du regard et resta muet pour une petite minute ou deux.

« - Ravi de voir qu’il reste des survivants » Déclara-t-il enfin avec une voix à demi-soulagée

Certes le Sanctuaire connaissait une des périodes les plus sombres de son Histoire. L’arrivé d’un nouveau Phénix n’était-elle pas un symbole ? Un symbole de renaissance et de renouveau pour un Ordre à genoux. Le Représentant n’y croyait pas forcément pour le moment, il voulait le voir naître de ses propres yeux, une nouvelle génération aussi solide que les précédentes.

« - Peut-être devrions-nous la prendre avec nous pour notre escapade ? Il peut-être intéressant de donner aux recrues des moyens de se défendre au vu des évènements récents… Je m’occuperai personnellement de sa sécurité » Murmura-t-il à l’attention de la déesse.

Le Pope fit un pas dans la direction d’Elèna, son air froid se transforma en un air légèrement plus sympathique, un air de professeur qui voulait donner une chance à ses élèves pour être précis.

« - Es-tu prête pour une séance d’entraînement intensive en notre compagnie ? »
avatar
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 263
Age : 20
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Jan - 20:33
Athena émit un petit rire aux paroles d’Aldaris :

« Je ne m’attendais pas à une partie de plaisir. Je ne me ménage jamais aux entrainements.

La situation lui paraissait également assez étrange. Une déesse était elle vraiment censée s’entrainer avec son Pope ? Après tout, ça ne devait pas être si différent d’utiliser ses pouvoirs divins qu’elle se servait de ses capacités normales quand elle était chevalier, si ? Mais quand elle était chevalier, elle connaissait la limites de ses pouvoirs, de sa puissance, il fallait bien qu’elle la teste non ?
Mais alors qu’ils s’apprêtaient à partir, une voix inconnue à la déesse se fit entendre. Elle pivota et aperçut une femme, un genoux au sol, qui s’excusait de les avoir dérangé avant de se présenter comme Elèna, chevalier du phénix. Tandis que le Pope parlait, Athena haussa un sourcil ; elle devait avoir quoi ? Dix ans de plus qu’elle ? La voir s’incliner de la sorte était vraiment étrange. Après tout, l’américaine n’avait encore rien fait pour mériter son respect. Elle finit par prendre la parole :

– Relève toi. Les seules personnes que je veux voir ramper à mes pieds sont mes ennemis. Autant dire que j’adorerais avoir Thanatos en guise de table basse en ce moment. Alors relève-toi, à moins que tu n’ais envie de me déclarer la guerre, relève toi.

Puis, avec une mine amusée, elle ajouta :

-Quoi que… On dis que les phœnix reviennent à la vie non ? Je serais curieuse de tester si c’est juste une rumeur ou pas

Elle n’était pas sérieuse, et ne le cachait pas. Quand Aldaris proposa de l’emmener à leur entrainement, la déesse grimaça. S’entrainer avec le Pope était une chose- pour laquelle elle avait déjà quelque réticences- mais s’entrainer à proximité d’un chevalier de bronze en était une autre. Cela pouvait s’avérer très dangereux pour Elèna. Elle n’avait fait que plaisanter quand elle avait dit vouloir tester les capacité de résurrection de la nouvelle bronze ! Elle fixa Elèna un instant, songeuse. D’un autre côté, Aldaris avait raison, l’emmener avec eux pouvait lui apporter beaucoup.

« Que ferait une déesse digne de ce nom ?

S’interrogea t-elle. De ce qu’elle savait des précédentes Athéna… He bien envoyer de pauvre bronze affronter des dieux ne les empêchait pas plus que ça de dormir. Mais était-ce vraiment un bon exemple ?

-Bon sang, je sais que j’ai toujours voulut avoir les responsabilités d’un dirigeant, mais je n’en avais pas demandé autant que celles d’une déesse. Chef d’entreprise ça me convenait tout à fait. »

Elle se reprit. Il s’agissait juste de joindre un chevalier à un entrainement, elle n’était pas non plus en train de décider du sort du monde, pas besoin de se prendre la tête à ce point. Quand elle était encore chevalier de bronze, comment aurait elle voulut être traitée ? Assurément, ce genre de proposition l’aurait plus qu’enthousiasmé. Elle ferma les yeux un instant avant de soupirer et de les rouvrir :

-D’accord. Ca peut toujours lui être très instructif. Mais si jamais ça commence à s’avérer trop dangereux, il faudra qu’elle se tienne bien à l’écart.

Elle laissa à Aldaris le soins d’inviter le chevalier de bronze, ses yeux gris-bleus fixé sur elle, jaugeant le phénix ainsi que sa réaction.

avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Jan - 21:58
Il y avait eu des victimes... C'était sûr... combien ?? Merde !! Maudissant son impuissance et le faîte d'être devenue chevalière tardivement Elèna ce contenta juste de serrer un poing lorsque le pope lui dit être ravie de la voir. Elle comprenait le sens de cette phrase, mais était déçut de n'avoir put révéler ces capacités que si tardivement. Quand à l’ennemie …  C'était les spectres, mais leur meneur ?  Elle n'eut à demander quoi que se soit que la déesse de la guerre prit parole lui ordonnant de se relever en disant que la seul personne qui devait être à ces pieds était Thanatos plus connus ou le nom de dieu de la mort.. C'était donc lui …

Elle ce jurat d'un jour venger venger les siens puis ce releva immédiatement la box toujours sur le dos, elle fit un légé sourire, géné par les derniers propos de la déesse. Le phénix est l'oiseux immortel réputé pour renaître de ces cendres, mais si c'est une déesse qui vient lui couper les ailes alors l'oiseau de feu peux cesser de briller. Elle frissonna quand même suite à ce sous-entendu, elle ne répondit pas, même si elle en avait envie craignant de finalement l’offenser et lui donner une raison de lui couper les ailes.

Finalement la déesse de la guerre tout comme le pope étaient différents de ce qu'elle imaginait, loin d'être une nunuche aux cheveux violets, Athéna portait bien son nom, elle ressemblait à une guerrière, son caractère était bien trempé et mit un peu plus à l'aise la jeune femme qui avait plus encore envie de la découvrir, elle n'était pas du genre à ce la raconter où autre, elle appréciait ça. Quand au pope, son physique imposant qui faisait peur au premier abords cachait en réalité un homme plus que charismatique, il en imposait certes, mais il avait un truc en plus, une sagesse digne du représentant d'Athéna.

Elle les regarda rapidement à tour de rôle, ressentant un frisson d’excitation à l'idée d'être en leurs présence, cette première ascension des marches des douze maisons marqués pour elle un nouveau départ.

« - Es-tu prête pour une séance d’entraînement intensive en notre compagnie ? »

Le frisson.. Celui-là était un mélange d’excitation et de peur sans aucun doute, pourtant elle laissa s'échapper en levant le bras gauche.

Et comment !

Son cris raisonna dans la maison du lion, était-ce un manque de respect ? Merde, la gourde, elle s'empressa de tenter de rattraper le truc en baissant la tête.

Veuillez m’excuser, je me suis laissé emporté, je voulais dire... C'est avec plaisir que je vous rejoins ! Elle en chierait, il n'y avait pas d'autre mots, surtout en présence de ces deux êtres, mais soyez franc, combien de chevalier avait put s’entraîner avec des personnes de leurs rangs ? Elle ne put s'empêcher de sourire exiter à l'idée de voir à l'oeuvre deux grands du sanctuaire ! Aujourd'hui était le plus beau jour de sa vie, ne restait plus qu'à espéré qu'elle ne s'achève pas d'un battement de cils d'un des protagonistes !

Par contre il vont faire ça ici ? La maison du lion subirait des dégâts … Ils devaient sûrement avoir un plan en tête, un déplacement instantané, une illusion ??? Quoi que ce soit elle avait bien hâte de les voir à l’œuvre et ce promit de tout faire pour montrer l’étendue de ces pouvoirs, bien que simple chevalier de bronze la belle aux cheveux écarlate ne voulait pas restait simple spectatrice elle participerait dés qu'elle en aurait l'occasion .
avatar
LyneSpectre du Garuda | Administrateur
Spectre du Garuda | Administrateur

Date d'inscription : 04/08/2016
Nombre de messages : 402
Age : 19
Double Compte : Odin

Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Jan - 23:00
« - J’étais un instructeur avant de devenir Grand Pope. Je sais parfaitement quand arrêter un exercice qui devient dangereux » Chuchota-t-il à l’attention de la déesse.

Gérer un entraînement impliquant une déesse susceptible de perdre le contrôle de sa puissance divine, un Pope en convalescence ainsi qu’une recrue du Sanctuaire allait être une tâche pour le moins complexe ; même pour un ancien professeur de la Palestre rompu à ce genre de pratiques. La cosmo-énergie de ce dernier commencer à s'intensifier de manière significative, son armure d'énergie commençait à se dessiner de manière plus précise, à former des plaques lumineuses sur son corps. L'ensemble était bien moins imposant que durant la bataille mais suffirait amplement pour le trajet.

« - Allons-y alors. »

Sa voix semblait être un peu plus chaleureuse, ses traits moins durs. Le Pope retrouvait ses réflexes d'enseignant, ceux d'un tuteur prêt à tout pour faire réussir ses élèves. L'entrain d'Elèna et la détermination d'Athena lui rappelèrent ses anciens élèves. Aldaris se rapprocha de la Sainte du Phenix et la souleva dans ses bras.

« - Le trajet pourra te sembler un peu rude. Reste concentrée et concentre ton cosmos pour te protéger. »

Il concentra son énergie autour de la recrue, formant un bouclier cosmique plutôt épais autour d'elle, il jeta un regard derrière lui vers la déesse.

« - Essayez de ne pas vous faire distancer. »

Sur ces mots il commença son déplacement cosmique jusqu'à leur prochaine destination, portant Elèna dans ses bras en essayant de la protéger au maximum des effets secondaires d'un déplacement aussi rapide.
avatar
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 263
Age : 20
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Jan - 22:29
Athena ne put retenir un sourire quand le Pope lui dit savoir gérer les entrainements dangereux. Elle doutait qu’il ai déjà géré une déesse. Ceci dit, elle décida de lui faire confiance. Et puis, qui sait, peut être s’inquiétait-elle pour rien et Aldaris n’aurait même pas à intervenir ? Elle n’était pas un danger public non plus ! … Bon, d’accord, sa première action en tant que déesse avait faillit être de tuer un prétendant à l’armure du capricorne, mais il y avait des circonstances atténuantes, ses pouvoirs divins s’étaient brusquement manifestés en plein milieu du combat alors qu’elle n’était même pas déesse quelques secondes plus tôt. Elle n’aurait jamais put savoir.
Le nouveau Phénix ne cacha pas son enthousiasme à l’idée de participer à un entrainement avec eux, avant de rapidement s’excuser pour son manque de tenue, réaction qui sembla beaucoup amuser l’américaine. Elle aussi avait été aussi enthousiaste chaque fois que son mentor lui avait annoncé leur entrainement, même si elle le cachait mieux.

« Inutile de t’excuser, les chevaliers aussi enthousiastes pour l’entrainement sont toujours les bienvenus. Et puis, ce serait barbant si on devait toujours se tenir à carreaux et faire preuve de sérieux. On aura plein d’occasion devant nous de l’être !

Quand le Pope se mit en route, prenant Elèna dans ses bras pour ne pas avoir à se caler à son rythme, Athena lui lança un regard faussement courroucé et répliqua avec humour :

-C’est la deuxième fois que tu remets mes capacités de déplacements en question Aldaris. Tu cherche donc à me provoquer ? En plus je t’ai déjà dit que c’est toi qui risque d’avoir du mal à me suivre, ne va pas inverser les rôle.

Sur ce, elle emboita le pas au Pope, jetant de temps en temps un coup d’œil au chevalier de bronze pour s’assurer qu’elle allait bien malgré le transport.

avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Jan - 18:11
Ce serait animé, c'était certains, la demoiselle aux cheveux écarlate avait du mal à savoir où était sa place, en faisait elle trop en agissant ainsi ? Devait-elle simplement rester elle même ? Où rester de marbre devant ces présences divines ? Les propos de la déesse de la guerre la soulagèrent lorsqu'elle lui dit qu'il serait bardant d'être trop sérieux, serait-ce une manière pour la déesse de la guerre de dire au phénix de rester elle même ? Bien, légèrement incliné plus tôt elle vint ce remettre droite, elle marquerait le respect en restant elle même, ce n'était pas son genre cette attitude, puis elle avait plus du quart de siècle, cette immaturité n'était pas digne d'elle , non !

Le pope s’approchât alors de la sainte du phénix pour la prendre dans ces bras, c'était étrange... Et gênant … Fallait dire que bien qu'une guerrier la sainte était une femme et son futur mentor avait une carrure des plus impressionnantes, être coller à celle-ci fit rougir la belle, fort heureusement son visage n'était pas visible par les protagonistes puisqu'elle baissa légèrement le visage pour ne pas ce montrer au pope qui plus est si le voyage est aussi douloureux qu'il fut dit, elle ne montrerait aucun signes, aucune expression facial... Alors fut enfin ressentis le cosmos des géants et pour elle la compréhension du fossé qui la séparé de ces deux êtres, sera elle seulement utile ? Elle ce posa cette question tout en ressentant le cosmos du chauve qui la protégé, elle intensifia le sien également, renforçant cette carapace crée par l'homme, elle devait tenir ! Quoi qu'il en coûte !

Le trajet « cosmique » débuta alors, la vitesse, cette sensation, mais comment pouvaient-ils ? La guerrière ressentait une pression indescriptible non pas que les bras de l'homme l'écrasé, mais cette vitesse pour son corps si faible en cette instant c'était dure ! Pourtant elle serra les dents, ignora la douleur, elle ce contenta de ce concentrer sur sa cosmo énergie, avoir souffert par le passé avait des avantages, elle gérait bien la douleurs... Elle ne grimaça pas et s'interdit toute forme de faiblesse, elle ferma les yeux même pour ce concentrer d'avantage, hors de question pour le phénix de faiblir devant eux, il était plutôt venu pour cette armure le temps de briller de nouveau ! La cloth-box comme la belle furent enveloppé d'une couche cosmique de couleur rouge, une fine protection qu'elle s'accorda en plus du bouclier du pope, avec ceci elle ne ressentit que peu les effets du court trajet vers... Vers où déjà ?

Après la tempête