avatar
En ligne
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10020
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Nov - 11:33

Alors qu’il survolait les terres Japonaises, les sens de Hruodland furent attirés par un lieu d’où émanait une énergie particulière. Curieux, l’ancien Marina décida de faire un détour avant de rejoindre sa destination désertique et obliqua son vol vers la ville qu’il apercevait.

Du ciel, ne se servant que de sa vue, rien n’indiquait que ce lieu avait quelque chose de particulier. Il s’agissait d’une simple ville érigée au milieu d’une vaste plaine juste après une immense forêt aux arbres droits comme des lames d’acier. Un peu plus loin, plusieurs temples de masse imposante se dressaient. Le Preux ignorait qu’elle pouvait être l’intérêt de ces lieux à l’apparence sacrée.

D’un gracile mouvement d’ailes, le Drac s’orienta vers le temple qu’il jugeait être le principal. Il y observa un immense arbre dont les branches possédaient de rares fleurs écarlates. Un cerisier, se dit Hruodland mais l’arbre avait dû connaitre des jours meilleurs. En une fraction de minute, il atterrit dans la clairière qui entourait le cerisier et replia ses ailes de métal dans son dos.

Le sombre paladin marcha vers l’arbre et sonda son cœur à l’aide de son cosmos. Le végétal semblait souffrir et être en train de mourir. Quoi qu’il représente, il devait avoir subi de lourds dégâts pour être dans cet état. Le Chevalier Noir apposa sa paume contre l’écorce et ressentit aussitôt la douleur et la peine. Des images de combats dantesques s’imposèrent à son esprit, des combats comme lui-même n’avaient encore jamais mené. Des combats opposants des êtres divins. Et là, devant ce cerisier à l’agonie, Hruodland comprit la nature du lieu où il se trouvait et ce que les images lui révélaient. Dans ses visions, il parvint à reconnaitre un être qu’il connaissait bien : Poséidon !

Il comprit alors que sous ses pieds s’étendaient les vastes terres des Nyorais, ceux qui avaient osé s’opposer à l’Empereur des Océans lorsqu’il avait voulu raser Tokyo. Les êtres qui étaient parvenus à blesser celui qu’il servait alors…

avatar
En ligne
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10020
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Nov - 16:16

Le Kannushi avait senti une aura importante arriver au Sanctuaire. Il avait eu l’espoir qu’un Nyorai soit encore en vie et revienne chez lui mais il dut vite déchanter en voyant l’armure d’ébène que portait l’inconnu. Qui que soit cet individu, il n’avait rien à voir avec les servants des défunts Kamis. Ne perdant pas son courage, le prêtre décidé d’aller au-devant de l’étranger.

Malgré cette révélation, Hruodland ne comprenait toujours pas pourquoi un temple avait été érigé autour d’un arbre aussi mal en point. Il se doutait bien que le Cerisier avait dû être somptueux et d’une importance capitale pour les Nyorais pour être ainsi placé mais, aujourd’hui l’arbre semblait vraiment être sur le point de s’effondrer sur lui-même.

Le Preux décolla sa main de l’écorce et se détourna de l’arbre. Son regard se posa alors sur l’homme qui venait à sa rencontre. A sa tenue, il comprit qu’il s’agissait d’un religieux, certainement l’un des prêtres du temple. Hruodland ne fit pas un pas dans sa direction et attendit.

L’homme en armure l’avait enfin remarqué. Il semblait avoir analysé le Cerisier et s’en être lassé. Savait-il qu’il n’y avait plus de protecteur sur ses terres ? Etait-il là pour se les approprier ?

Le prêtre avait entendu parler d’homme en armures noires qui refusaient l’autorité d’une quelconque divinité. Les rumeurs prétendaient qu’ils avaient eu une forte influence sur le Japon avant le retour des Kamis. Peut-être souhaitaient-ils reprendre leurs places ? Dans tous les cas, le Kannushi ne comptait pas se laisser impressionner de la sorte.

– Bonjour étranger. Puis-je savoir ce que vous venez faire auprès de notre Cerisier Sacré ?


Hruodland laissa l’homme venir auprès de lui et écouta ses paroles. Il sentait la peur chez le prêtre et se demandait pourquoi elle était aussi grande. Etait-ce son apparence avec son armure ressemblant à un démon qui faisait cela ? C’était une chose qu’il devrait donc prendre en compte par la suite.

- J’ignore moi-même ce que je suis venu faire ici. Une énergie m’a attiré alors que je survolais l’endroit.

Il fit une pause afin de se tourner vers l’arbre.

- Cet arbre est en train de mourir alors que vous le dîtes sacré. Pourquoi ?

– Pourquoi meurt-il ou pourquoi est-il sacré ? Les deux réponses sont les Kamis. Il représente la liaison des Dieux avec la terre, c’est en cela qu’il est sacré pour nous mais, aujourd’hui les Kami ne sont plus et il se meurt de leur absence.

- Je comprends mieux. Merci. La disparition de vos Kamis aurait-elle un lien avec leur affrontement contre Poséidon ?

Le prêtre eut un instant d’hésitation dû à l’étonnement.

– Vous êtes bien renseigné. Effectivement, nos biens aimés Kamis se sont sacrifiés pour stopper l’Olympien et l’empêcher de détruire Tokyo. Pourrais-je savoir qui vous êtes et ce que vous voulez ?

Hruodland s’avança vers le Kannushi, le fixant de son regard azur. Il ne s’arrêta pas une fois qu’il fut à côté du prêtre mais continua son chemin.

- Je ne suis personne que vous devez connaitre…


avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Mai - 19:30
[HrP] je reprends ici, , n'hésitez pas à mp si soucis.^^[hRp]



Venant de : http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t28719-conquete-evolution


Le kannushi Avait été fortement perturbé par l’arrivé, la présence, l'aura et le départ du Drac... Il restait perplexe et inquiet de la présence d'être aussi puissants,n'étant sous la houlette d'aucune divinité et possédant en général un ego démesuré... Même si le japon avait un temps été sous leur protection, il s'étaient révélé absent lors des atrocité commis par les marinas et Poséidon... Le religieux s'était alors accroché à ses divinité originel, miraculeusement revenu parmi les vivant. mais même eux s'était sacrifier pour lutter contre le monarque des océans et avaient été plongé dans le néant, laissant une nouvelle fois le japon dans la tourmente et l'abandon... Déception sur déception, voila avec quoi vivait le prêtre depuis quelques semaines...


Quand une nouvel fois, il senti une aura cosmique surnaturel et imposante envahir le lieu, il serra les dent... Lui qui depuis des années était la paix et la douceur incarné, avait de la rancœur dans le fond du cœur, de la rancœur et de la colère de s'être senti ainsi spolier et abandonné tant de fois par des être en qui il avait mit toutes sa confiance. de la rancœur, mais surtout de la tristesse et de la méfiance.

Son regard se porta dans la direction d'où Arrivait le Seigneur noir, quelques secondes plus tard, il vit celui-ci apparaître. Déjà prés de l'arbre, il porta ses main a ses hanches et attendit que les intrus s'approchent.


L'ambiance se faisait de plus en plus sombre en avançant. même la lumière avait baissé. Le lion avait le cœur serré de ressentir autant de souffrance. Il serra les Lanière de sa godcloth dont il aurait probablement bientôt a se servir et avança en direction d'un religieux qui semblait déjà les attendre. Savait il pourquoi le lion était là? Toujours est il que l'ancien prit la parole le premier.


"Salutations.... Votre collègue... Est déjà reparti, avez vous plus de raisons que lui d'être ici? Nous avons déjà assez souffert et la vision de notre arbre sacré qui souffre et dépérit de plus en plus chaque jours ne fait qu'aggraver les choses..."



Le jeune homme plongea ses yeux rubis dans les prunelle grise du vieil homme. Que pouvait il lui répondre à part la vérité? il s'en voulait terriblement de ne pas avoir été là au bon moment et avait encore plus envie de réparer. Il s'approcha de l'ancêtre et s'inclina poliment.

"Je tiens d’abord à m’excuser pour mon absence, je vous demande pardon de n'avoir pas été capable d'être là pour défendre le pays quand il en avait le plus besoin... Aucun mot ne pourra justifier ce fait, mais je tenais à ce vous demandez humblement de me pardonner..."



Le religieux fut quelque peut désarçonné par ses premiers propos. Il étudia le jeune homme de haut en bas. celui-ci était indubitablement auréoler de puissance, mais il lui était totalement inconnu.

"Je... Mais enfin, c'est gentil, mais qui êtes vous?"


Se redressant, le Seigneur noir eu un mince sourire triste...


"Je me nomme Takeya, je suis l'un des Seigneur de l'ombre qui protégeaient cette ville avant l’arrivé des Nyorais. j'ai du m'absenté pour une raison indépendante de ma volonté et quand je suis revenu, le japon n'était que ruine, mon clan avait fuit et je suis resté seul avec ma peine... j'ai contacter le gouvernement et le premier ministre afin de mettre a nouveau ma puissance, ma fortune pour aider le pays, mais à Tokyo, on m'a demander de prouver à nouveau ma valeur afin qu'on puisse à nouveau me faire confiance si je désirait vraiment reprendre ma place ici. je dois donc effectuer deux missions importante qui me permettrons de prouver ma bonne fois et mes intentions. En arrivant ici, j'ai senti la douleur de cette arbre et il m'a semblé juste de commencer par là..."
avatar
PNJ Nyorais

Date d'inscription : 19/03/2014
Nombre de messages : 42
Age : 1016

Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Mai - 20:39

Tatsuya suivit le Lion Noir jusqu’au temple sacré dont les murs entouraient le Cerisier Éternel. Il ne doutait pas que Takeya ressentait le sentiment de malaise qui l’étreignit lui-même lorsqu’ils furent proches de l’arbre. Le potentiel Nyorais savait que le Cerisier camouflait l’entrée du monde des morts Nippon et que ce lieu regorgeait d’âme plus démoniaque les unes que les autres. La disparition des Kamis avait fragilisé la barrière qui les empêchait de revenir sur terre et si personne n’y faisait rien, les pires abominations déferleraient sur les mortels.

– Oui c’est ici. Ce Cerisier n’ait pas censé être aussi fané, il est réputé pour être éternel. Regarde, en réalité il est l’entrée du Yomi. Nous devons faire en sorte de l’empêcher de mourir ou tout du moins, nous devons parvenir à sceller la porte si nous ne voulons pas que les âmes démoniques qui y habitent déferlent sur le monde.

Le Japonais éprouvait une peur insidieuse à l’idée de descendre au cœur de l’arbre. Il se souvenait de toutes les légendes qu’on lui avait raconté enfant et il n’avait aucune idée de les rencontrer en vrai.

– Tu papoteras et présenteras tes excuses plus tard. Je crois qu’on n’a pas le choix. Après toi…
avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Juin - 18:48
Le vieil homme regarda les deux arrivant d'un air plus perplexe qu'en colère. Il leva un sourcil a l'écoute des excuses du Seigneur noir, puis eu un étrange sourire en regardant le Nyorais déchu. sans un mot, il s'écarta de l'arbre et son regard se tourna vers celui-ci avant de revenir aux deux hommes. d'un mystérieux geste de la main , il les invita à poursuivre vers le titanesque cerisier.

Quant à Takéya, il regarda lui aussi perplexe le vieil homme avant de poser ses yeux grenat sur le jeune japonais. Puis une inspiration lui vint et il ferma les yeux afin de se concentrer, tout en ayant une pensée amusé pour le film Harry poter et la voie neuf trois quart. En effet, la direction que montrait l'ancien et les paroles de Tatsuya indiquaient l'arbre lui même et non une porte quelconque.
Plus il s'approchait , plus l'odeur et l'impression de pourrissement augmentait., alors il décida de foncer et.... se prit l'arbre en pleine face...


"Ah putain, mon nez! bordel! ça..."



Il cligna des yeux un instant. l'odeur avait disparut, mais l'impression de malaise était toujours là. il se trouvait dans un endroit différent, comme un monde miroir de celui dans lequel ils étaient il y encore peu de temps. le croc de Narashima, toujours attaché a son cou, vibra un instant étrangement avant se reprendre son silence...


Tout semblait figé, mort, froid... au loin, un grand Torii trônait comme oublié des dieux... Le Seigneur noir se releva en se massant le nez Sur son épaule pépia un instant le mystérieux petit oiseau qui le suivait depuis l'inde, trop occupé a se demander comment allait se dérouler la suite des événement, le chevalier noir ne pensa pas à réfléchir comment le volatile était arrivé à les suivre et pourquoi il le suivait depuis l'arrivé et le départ des dieux hindous...

Le lion fit quelques pas et de nouveau ferma les paupières afin de permettre a sous ouï et son odorat sur développé de jauger les lieux. les sensation étaient bizarres, il était désorienté dans ce lieu, peu alaise et il détestait ça, lui toujours d'un naturel sur de lui...

Rouvrant les yeux, il appela son armure qui vint immédiatement le recouvrir, on n'était jamais assez prudent... La pseudo anima habité par Terreur pulsait d'une énergie a la foi orangé et rougeoyante s'accordant parfaitement avec avec le cosmos flamboyant du Seigneur noir du lion... Terror Edge, la Hache de Déimos, vint d'elle même s’en clipser dans l’attache de son dos, étrangement apparut à cet effet.


S'approchant de l'édifice sacré japonais, le lion constata que l'état de celui-ci laissant franchement à désiré. En effet, il était en ruine et l'était correct qu'il laissait
à penser en l’apercevant de loin s'étiolait bien vite en l'approchant.
avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Juin - 19:10
L'ambiance était toujours glauque à souhait, , le silence pesant écrasait l’atmosphère, étrangement calme et stagnante. tout étai figer dans un décore dérangeant faisant pensé à un négatif photo jamais développé...

Quant au monument, il semblait de prime abord à proximité, mais plus le lion en approchait, plus il grandissait, révélait une taille titanesque caché par la distance à laquelle il se trouvait.

Le lion se demanda si il avait la même fonction que les Torii habituel japonais, à savoir séparer le monde des humain, le monde terrestre, du monde spirituel, mais là encore si s'était le cas, pourquoi était il dans cette espèce de dimension figé à l'ambiance glaçante autant qu'immobile?
Tout en se questionnant intérieurement, le Seigneur noir continuait d'avancer et de se rapprocher de l'immense structure. lézardé de toutes parts, certain morceaux des coin supérieur étaient déjà tombés à terre. des fissures se dégageait d'ailleurs une lumières blanchâtre diffuse, elle luisait doucement et n'augurait probablement rien de bon... Les alentours du lieu était désolés, mais semblait décalé par rapport à l'univers figé dans lequel se trouvait encore le chevalier noir. En effet autour de la grande porte, il y avait comme une coupure, une séparation avec le monde miroir. une sorte de falaise fine et sans fond au dessus duquel était maintenant visible un pont, dont l'origine était manifestement de facture japonaise et ancienne.

Soudain le vent souffla, ou plutôt le jeune homme entendit le vent souffler, car il était encore dans la partie" morte" de la dimension. Effectivement, il était assé proche pour voir les arbres mort s'agiter autour de la porte, les feuilles tout aussi mortes voleter de ci de là et des petit nuages de poussière errer sans but vers une destination incertaine...


avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 18:59
Le Seigneur noir arriva bientôt sur le vieux pont. Un instant, il regarda le vide, puis autour de lui, jetant un dernier regard sur la zone morte, il avança de nouveau et traversa, dépassant ainsi l'étrange crevasse qui délimitait le monde figé. et soudain sentit l'aura maléfique s'intensifier.

En approchant du titanesque torii, il vit une jeune femme blonde avec des cornes et un genre de body en peau de tigre resté immobile devant l'une des fissure qui semblait plus grande que les autres et d'où sortait la plus grande parti de l'aura lumineuse malsaine qui émanait de la porte divine asiatique. le regard vide, la demoiselle semblait comme figé d'admiration devant l’immense fissure qui semblait il curieusement, venait de grandir et dégageait maintenant en plus de la douteuse aura, une fumé multicolore... Brusquement, le jeune homme dressa oreille. Jusqu’à présent, il n'avait que "sentit" le flux malsain, il entendait des murmures comme des pleures, des cris et... Des rires...

Alors, il se rappela les paroles entendu plutôt, il venait probablement de pénétrer dans le onde des mort, le Yomi... se pouvait il que les miasmes nauséabond soient les âme mauvaises, s’échappant, s'infiltrant dans le monde des humain par la porte affaiblit dont on lui avait parlé peu avant? mais alors qu'était le monde figé? un dégât collatéral de l'affaiblissement de la porte?

Il fut alors sortie de sa réflexion, par un hurlement féminin. La jeune femme se tenait la tête dans les mains, entouré des miasme, elle disparaissait petit à petit dans ceux-ci, jusqu’à disparaitre complétement dans la fumé démoniaque. Une aura maléfique dont l'origine venait du cœur du nuage explosa alors et une ombre beaucoup plus grande apparut. une ombre dont la puissance fit serrer les dent Au Seigneur noir...


Un furtif instant, le chevalier noir se demanda où étant son camarade japonais, mais la puissance de l'ombre démoniaque qui ne s'était pas encore révélé, restant pour le moment caché dans le nuage multicolore le ramena immédiatement à se concentrer sur le probable adversaire qui se tenait à quelques dizaine de maitre de lui. l'aura cosmique de l’inconnu était phénoménal, égalant largement la sienne. l'ombre semblait avoir cristalliser l'aura lumineuse émanait de l'arbre, ainsi que la cacophonie qui s'en échappait, car il était maintenant la seul origine de l'énergie chaotique du lieu. Quand au Torii, on état était critique, il s’était lézarder en de multiple nouveau endroit après la cristallisation des âme déchu et semblait sur le point de s'éffondre, hors, on lui avait bien expliqué qu'il devait réparer la porte, même si il ignorait comment faire... En attendant, il allait devoir se débarasser du turbulent intru dont l'aura, l'origine et la force allait sans nul doute détruire le monument si le monstre restait la plus longtemps...

Encore loin de l'édifice,e le lion décida d'attirer l'attention du démon afin de l'éloigner de la structure.il eu une pensé amusé sur appellation des démon japonais cornus répondant au même nom que lui, les Oni, cette femme avait des corne, se monstre apparemment aussi, coïncidence? Le Seigneur du lion il fit donc exploser son cosmos!, déclanchant un incendie de puissance autour de lui!

"Hé rainbow dash! Vient prendre ta fessée! On t'as jamais dit que prendre le corps des autres, c'était mal?! En plus tu pu la mort, déchet démoniaque!"

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Juin - 20:04
La réaction ne se fit pas attendre, un hurlement de rage sortie des nuages de fumés et l'ombre féminine fonça sur le héro. En quelques seconde, il fut sur lui. Lui? Elle, le démon avait une apparence de femme, mais de fine cornes pointu couronnait sa tête et ses yeux fin et sournois. Mais le Seigneur noir n'eut pas vraiment le temps de la détailler mis à part sa couleur de peau... violette et une sorte d'armure d'écaille, car le monstre le percuta frontalement avec une violence inouï , le propulsant plusieurs mètre en arrière. à peine le lion eut il le temps de se réceptionner qu'une pluie de coups s’abattit sur lui le faisant décoller du sol pour créer un cratère bien heureusement loin du torii! l'impact lui causa une souffrance qu'il n'avait pas connu depuis longtemps, l'enfer fondit littéralement sur lui. Le chevalier noir n'avait jamais connu ça depuis il avait oublié quand. uppercut, retourné, droite gauche, coup de boule et... boule de feu? une puissante boule d’énergie violette naquit de la main droit lever vers le ciel de la démoniaque femelle! le boule grossit jusqu’à atteindre la taille d'un... semis remorque avec la.... remorque et d'un puissant mouvement vers le bas, l'être infernal envoya le titanesque missile de puissance ver le Seigneur noir venant à peine de se relever!

Le lion roi déchaina sa cosmos énergie pour se préparer à repousser le choc, il sortie sa hache de son dos et dans un hurlement primal, à la maniéré d'un joueur de baseball, tenta de renvoyer la boule de feu a son propriétaire. la réception fut terriblement ardu, Takeya serra les dent et dans le même temps créa d'immense tornades de flammes afin de contrattaquer avec non seulement la boule d’énergie, mais un raz de marée de ses propres flammes§ cherchant au fond de lui, une puissance insoupçonné, il se concentra pour renvoyer le tout à l'envoyeur, mais il ne réussit qu'a envoyer son attaque et une partie seulement de celle de l'adversaire, le reste lui explosant à la figure et fissurant son casque! Heureusement qu'il possédait son armure sombre pensa t'il, sa noire protection elle, ne semblait pas souffrir, du moins pas encore de la violence du combat, mais elle avait déjà été renforcé à de multiple reprise par le sang de puissant guerrier et était déjà bien plus résistante qu'une simple armure d'or., l’explosion le projeta près de la crevasse, il se releva alors difficilement, serrant les dent et grondant de rage, mais un sourire hystérique naquit sur son visage, le combat promettait et ce n'était pas si souvent qu'il rencontrait un adversaire qui avait la même force que lui, non, ne force bien plus puissante qu'il allait devoir contrer...

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Juin - 12:22
Cratères sur cratères sur le champ de bataille se formait, fort heureusement loin de l'arbre, le lion roué de coup, n'avait jamais connu pareil souffrance, pareil douleur, pareil humiliation. Il était l'un des neuf, plus puissant que la majorité des chevaliers d'or. il se pensait proche de la divinité grâce à l'incarnation de terreur qu'il représentait et pourtant, pourtant, il se retrouvait une nouvelle fois au fond du gouffre, malmené par une pseudo démon formé sans nul doute par les innombrable âme mauvaise, néfaste et damné qui jaillissaient du Torii en décrépitude.

Malgré sa cosmos énergie semis divine, il se retrouvait balloter comme un minable, un simple fétu de paille sous les puissantes attaques du vent démoniaque qu'il le propulsait à des hauteurs incalculable avant de le renvoyer s'incruster dans le sol à plusieurs mètre sous la terre, creusant de multiple tombes avec son propre corps. le Seigneur noir ne s'était jamais senti aussi faible, aussi impuissant aussi humain...

Au loin, la zone morte semblait se rapprocher, la puanteur progresser et atmosphère devenir de plus en plus malsaine; Le ciel était devenu rouge sang et des nuages violet s'amoncelait ici et là. sur le haut du Torii, l'étrange petit oiseau venu d'inde regardait le triste spectacle de son ami torturé parla chose indéfinissable venu du monument sacré. on aurait pu jurer qu'il secouait tristement la tête...

le sol tremblait sous les ondes d’énergie destructrice, le démon hurlait sa rage, sa haine et sa joie de se sentir enfin libre et vivant, emplis de vengeance pour ceux qui l'avait , qui les avaient enfermés là. faisant exploser sa cosmos énergie, une énergie cosmique noir au éclaire violet, il commença a réunir une incroyable quantité de cosmos démoniaque pour sa prochaine attaque...


avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Juin - 21:21
Je n’avais qu’une seule envie : faire du tourisme. Peu m’importaient les temples, l’histoire, la culture, le paysage, ni même les mangas. Seule une chose comptait à mes yeux : les connaissances du Japon en robotique. Si je m’écoutais, je serais en train de découvrir un tas de choses sur ma passion, des étoiles plein les yeux. Mais je n’étais pas là pour ça, et je devais d’abord m’assurer de faire ce pour quoi j’étais là. Et même après, je n’aurais probablement pas le temps de faire du tourisme…
Bon, d’accord, ça, c’est la version officielle, ce que je dirais aux autres, en vrais, j’avais bel et bien fait un détour avant de venir ici.

Vous vous demandez peut être ce que j’étais venu faire à Izumo, quel était cette mission dont j’étais chargée. Bon, en vrais ce n’étais pas vraiment une mission. Pas encore. Après une conversation avec la déesse de la discorde qui avait une requête pour les Black Knight, j’étais partit à la recherche de collègues, parce que, c’est bien gentil tout ça, mais je venais de poser un premier pied sur Death Queen Island quand elle m’avait adressé la parole, et je ne connaissais aucun des autres chevaliers noirs. C’est donc au prix de longues recherches qu’on m’avait finalement renseigné sur le Lion noir, un certain Takeya, qui se trouverait ici, à Izumo. Cela m’avait encore prit un long moment pour savoir où exactement à Izumo.
A présent, j’étais plantée, revêtu de mon armure, devant un arbre fané que je fixais.

« J’ai la désagréable impression qu’on se fou de ma gueule là…

J’étais vraiment censée courir vers cet arbre pour passer à travers ? Il me paraissait totalement solide, normal. Ca sentait surtout la sale blague pour que je fonce dedans et me cogne dessus, de plein fouet.
Après, j’avais été envoyé des siècles dans le futur par un inconnu, rester dubitative à l’idée d’un portail invisible doit vous paraître bien dérisoire.
Finalement, j’inspirais profondément et décidais de tenter le tout pour le tout. Mais si je percutais douloureusement l’arbre, la personne qui m’avait fourni l’information allait amèrement le regretter. Je fermais les yeux et courrais vers l’arbre.

¡Puta Madre ! Ce malpardo va m’entendre ! ¡Carajo ! Ca fait mal !

Je me frottais mon nez avant de regarder mes doigts pour s’assurer qu’il ne saignait pas et écarquillais les yeux.
Ca avait marché ! Je n’étais plus du tout au même endroit !
Ca, c’était le côté positif.
Le point un peu plus négatif c’était le démon à l’air passablement énervé qui malmenait ce qui devait être la personne que j’étais venue chercher. Dans mon sac, mon rat poussa des couinements et voulut détaler. Je le retins à grand peine, mais j’avais moi-même une furieuse envie de tourner les talons et de fuir loin d’ici. Apparemment, les animaux peuvent sentir l’odeur de la peur. J’espérais que ce n’était pas le cas du monstre, parce que, si c’était le cas, il ne devait probablement ne plus savoir sentir que moi. Mes jambes tremblaient tant que je doutais pouvoir marcher, que ce soit pour rejoindre l’homme ou faire demi-tour. Puis, une affreuse pensée me saisit. Vu comme j’avais juré percutant l’arbre, je devais probablement avoir déjà était grillée. Je repoussais doucement Doritos dans mon sac en lui murmurant que tout irait bien avant de me forcer à prendre mon courage à deux mains. Je concentrais mon cosmos en songeant que ce serait la première fois que j’allais en avoir besoin, et que j’aurais aimé que ce soit contre un adversaire plus… humain. Et moins menaçant.

- Vous êtes Takeya Oni ? J’ai un message pour vous, mais je suppose que je vais devoir vous filer un coup de main avant de pouvoir vous le transmettre…

Ne serait-ce qu’en servant d’appât à la chose, parce que je n’étais pas sûre d’avoir le niveau pour l’affronter.


Dernière édition par Olivia le Sam 1 Juil - 21:30, édité 2 fois
avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Juin - 17:43
- Vous être Takeya Oni ? …


L'attaque fut si puissante, que le Lion n'entendit pas le reste de la phrase. propulsé au sol et creusant par la même un énième cratère...

"Putain, ça commence à bien faire!"

une lumière mauvaise s'alluma dans ses yeux carmins tandis qu'il se relevait à à peine deux ou trois mètre de la jeune femme. Le Seigneur noir déchaina une nouvelle fois son cosmos couleur de feu. Il venait de passer un stade de rage qu'il n'avait pas atteint depuis longtemps, un stade qu'il avait presque oublier, ayant apprit a contrôler sa colère, cette fureur perpétuel qui l'habitait, qui l’excitait, qui lui faisait tant aimé le gout du sang, la musique des hurlement des combats. était le dieu de la terreur qui se révélait, était ce la propre fureur enfouie qui resurgissait? toujours fut il que les guerrier fauve semblait brusquement augmenter en puissance. ses cheveux poussèrent de plusieurs centimètre, l'une de ses pupille devint doré, son aura doublant, devint écrasante.

Brusquement, il disparut, pour se matérialisé juste devant la démone et la roué de coup, pour finir par un puissant uppercut du droit qui la propulsa dans le décors, à quelques mètre du pont, du ravin et de la zone figée, il lui sembla un instant qu'elle avait disparut dans la crevasse sans fond sous le pont, mais, l'instant suivant, elle était de nouveau devant lui, s’essuyant la lèvres inférieur d'un peu de sang vert avec, de nouveau, de placer un fulgurant retourné dans le ventre du Seigneur noir qui; cette fois-ci encaissa le coup, le bloquant du bras, mais, la puissance de l'impact le projeta devant la jeune femme qui venait d'arriver, probablement par le même chemin que lui.


- J’ai un message pour vous, mais je suppose que je vais devoir vous filet un coup de main avant de pouvoir vous le transmettre…


Le regard maintenant vairon du Seigneur noir se tourna vers la jeune femme, pendant qu'a quelques mètre, le démon était partit dans un rire hystérique, ce qui énerva encore plus le lion...


"C'est l'idée ouai, je sais pas qui t'es, mais on fera les présentation plus tard... l'idée, c'est de protéger le Torri..."

Dit il en montrant la grande porte de temple japonais, alors que la démone semblait finir son fou rire et se préparer de nouveau à attaquer en concentrant son cosmos infernal.



"Et de défoncer cette saloperie afin d’éviter de finir en âme utilisé comme casse croute énergétique... Ah et trouver un moyen de sortir aussi, vu que le seul qui avait l'air de savoir comment se barrer c'est évaporé dans la nature... Et..."



Forcément, la créature n'allait pas les attendre, elle fonça sur le lion noir et tenta de lui plaça un uppercut que celui-ci bloqua à deux mains..., , alors le monstre déchaina son énergie, en une puissante aura bleuté et ardente. Takeya serra les dent afin de tenter de contenir l'incroyable cosmos énergie, mais, il n'allait pas tenir longtemps...



"FAIT CHIER!"



avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Juil - 22:29
Je regardais le Lion noir lutter contre le démon avec le courage de… he bien, d’un lion. Du peu que je m’y connaissais en cosmos, j’étais capable de juger qu’il n’avait rien à m’envier niveau puissance. Et pourtant, cet affrontement ne semblait pas du tout être une partie de plaisir. Quand il m’expliqua ce qu’il avait à faire, ce en quoi je pouvais l’aider, je sentis une boule se former dans ma gorge. Comment étais-je censée tenir tête à cette chose qui donnait du fil à retordre à un chevalier noir bien plus puissant que moi ? Celui que j’étais venue voir n’avait pas finit de tout m’expliquer que la démone passa à l’attaque. Takeya sembla parvenir à la parer, mais la créature n’avait pas dit son dernier mot, et le chevalier noir semblait commencer à peiner.

« Hey ! ¡Gilipollas! Quand on est poli, on n’interrompt pas les gens en pleine conversation ! ¡Guarra!

L’interpelais-je en concentrant mon cosmos afin de lui envoyer une vague de chaleur, pas trop grande, ceci dit, afin de ne pas toucher le Lion noir. Mais assez intense pour au moins étourdir la chose… Du moins, l’espérais-je, je ne connaissais rien à ces saloperies. Est-ce qu’elle comprenait l’espagnol ? Est-ce qu’elle avait comprit mes insultes ? Et si je l’avais vexé et qu’elle s’en prenait à moi finalement ?

-Heu… trouver un moyen de sortir vous avez dit ? Bien. Je vais travailler à ça pendant que vous vous occupez de ce machin là, et je vais réfléchir à une solution. C’est que je suis plus le cerveau que le muscle moi.

Je fis mine de tourner les talons en m’enveloppant de chaleur façonnant mes mirages pour me faire disparaitre et créer l’image d’une autre Olivia. Si la chose voulait s’en prendre à moi, elle plongerais dans cette chaleur infernale- en théorie- et je pourrais attaquer sans avoir à me soucier pour ma vie- toujours en théorie, j’aurais aimé mieux connaître le comportement de ces bestioles là- et je pourrais peut être même me permettre de réfléchir à un moyen de sortir, comme je l’avais promis. Et, peut être, avec un peu de chance, pourrais-je transmettre mon message sans me faire tuer. Sinon… J’espérais pour Eris que Yasu comptait en parler aux autres Black Knight, ou elle allait devoir se trouver d’autres larbins.

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Aoû - 14:20
L'attaque de la jeune femme effleura à peine l'aura de la démone, maislui fit assez mal pour la distraire un bref furtif instant. Moment dont profita le lion noir pour se déplacé vivement sur le coté droit de la chose, laissant ainsi la force d’inertie de son coup l'entrainé en avant, puis dans le même temps, il déclencha un tourbillon de flamme qui frappa l'infernal créature dans le dos de plein fouet. celle-ci hurla de douleur et pour la première fois sembla un peu souffrir.

Folle de rage, la damnée guerrière, se retourna contre la cible la plus proche, à savoir le mirage illusoire d'Olivia, et fonça tête baisser afin de l’occire. force fut de constater que le piége fonctionna parfaitement et blessa de nouveau l’aggloméra d’âme noir.

La démone détenait un pouvoir incommensurable, cela ne faisait aucun doute. elle égalait et même dépassait aisément la puissance du Seigneur noir et en valait sans doute deux voir trois. mais hormis sa puissance, elle n'avait aucune tactique, se contentant se se jeter sur la cible la plus proche en balançant toute sa puissance.

Grace à Olivia et ses illusions, Takeya venait peut être de découvrir un point faible de la bête à la silhouette de femme. Le lion, surtout énervé, n'était pas d'un naturel fin et subtil et pour battre ce monstre, il allait falloir user de finesse...

D'un puissant bon, il s'éloigna de la guerrière démoniaque., pour la jauger. l’éveil des pouvoirde Déimos conjugué à son propre cosmos l'épuisait et il n'allait pas pouvoir garder cette forme quasi divine longtemps. les sceaux de pouvoir qui bridait sa force sautaient un à un et une fois tous enlevé, si il n'éliminait pas cette chose, il allait probablement être consumé par son propre pouvoir... Le Seigneur noir espérait que la jeune femme qui avait distrait le monstre avait observé la scène et comprit les même chose que lui, il ne savait pas si le monstre qu'ils combattaient maintenant tous les deux avait assez intelligence pour comprendre leur langages et n'avait pas vraiment envie que son questionnement soit éclairé par l'affirmative... mais si il n'avait pas le choix... de toutes façon, les secondes suivante du combat allaient lui montrer si Olivia était sur la même longueur d'onde que lui ou si il allait devoir se rapprocher d'elle pour l'informer de la situation. il se concentra, s'entourant de flamme et déchaina une nouvelle fois son cosmos, alors que la créature infernal se dirigeait vers l'aura cosmique de la jeune fille, il balança un ouragan de flamme afin de faire un maximum de dégât au monstre fait d'âme maudite... celle-ci reçu une partie des dégâts qui une nouvelle fois la blessèrent, mais, en dévia la majorité. Se passa alors, une chose assez déplaisante, elle sembla changer de forme, s’affinant et formant une sorte d'armure sayenne autour d'elle, sa peau changea de couleur pour évoluer vers un vert feuille entouré de noir pour les plaques de protection et sa puissance augmenta considérablement, comme si la douleur l'avait fait se décupler. Mais elle saignait, un sang noir aux reflet vert s'écoulait de diverses plaies dans son dos, sur son buste et son visage. Le Lion espérait qu'elle avait privilégier sa force d'attaque a sa défense, la suite des événement allait lui donner raison ou tort. une chose était sur, la fin du combat approchait et vainqueurs et perdant allaient être rapidement connu...

la puissance des combattants commençait à fissurer les mure dimensionnel qui séparait les deux mondes. il allait rapidement devoir en finir, sinon, tout ce pour quoi il était venue n'auraient servit a rien....
avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Aoû - 19:51
La bestiole ne sembla pas particulièrement souffrir de ma vague de chaleur. Je ne m’étais pas vraiment attendu au contraire, sa puissance devait être infiniment supérieure à la mienne. En outre, cela eu l’effet escompté ; la distraire assez longtemps pour sauver le Lion Noir et lui permettre une contre-attaque. J’aperçu ensuite la créature pivoter vers mon mirage et s’attaquer à lui, furieuse, et je retins un cri de victoire : Elle était stupide !
Ca ou mes mirages étaient plus perfectionnés que je ne le pensais. Mais la première option me semblait plus probable. De toute façon là n’était pas la question, j’allais pouvoir la tromper force de mirages, et c’était ça le plus important !
Ma victoire fut de courte durée. Sous mon regard effaré la créature se dirigea vers moi. Mierda, elle sentait mon énergie cosmique. Et je doutais être capable d’encaisser ses coups aussi bien qu’elle encaissait les miens. Fort heureusement pour moi, Takeya lui envoya quelque flamme lui griller le poil, ce qui me laissa le temps de me défiler en laissant un autre mirage à ma place.

« Doritos, j’étais capable de faire combien d’illusions de moi-même au maximum en même temps déjà ?

Demandais-je en chuchotant à mon sac. Mon rat en sortit la tête en entendant ma voix, me fixa un instant- ah, oui, c’est vrais, je n’avais pas testé ces limites ci encore- avant de filer se cacher de nouveau dans mon sac en voyant la chose que nous affrontions. Il eu fort heureusement la présence d’esprit de ne pas couiner de frayeur. J’inspirais profondément et me mit à générer une multitude de mirage afin de berner l’esprit simple de notre adversaire. Ce faisant, je m’éloignais d’elle afin de ne pas être le truc le plus proche d’elle à sa prochaine attaque. Pour le reste, le Lion allait devoir s’en occuper, il avait certainement plus de puissance de frappe que moi. Je lançais un coup d’œil vers lui, espérant qu’il avait compris qu’il allait devoir jouer les muscles.
Bon, si me mettre invisible ne suffisait pas, je devais me trouver une nouvelle idée. Je fis monter la chaleur autour de moi. Je savais qu’elle ne craindrait pas vraiment ce mur thermique, mais avec un peu de chance, si elle s’en prenait à moi, elle serait assez surprise ou distraite pour que je puisse me défiler à nouveau.

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Aoû - 15:34
Seul, le Seigneur noir aurait eu peu de chance de gagner. Peut être en puisant dans ses ressources de demi dieu au maximum? Peut être en laissant sa rage primal prendre le dessus, en allant chercher au fond de lui même? Il avait rarement eu à briser es sept sceaux de puissance qui bridaient ses pouvoir, mais cette chose... Cette chose l'avait forcer à en déclencher les deux tiers. son cosmos le brulait intérieurement, il avait l'impression que de la lave en fusion coulait dans ses veines et le pire, le pire c'est qu'il aimait ça. L’excitation du combat contre une forme de vie qui dépassait sa puissance lui procurait un plaisir inégalable, pourtant il fallait raisonner, rationaliser. il n'était pas là pour s'éclater, mais pour fermer la porte des démons. Battre cette créature n'était qu'un moyen, pas une fin et l'arrivée de la jeune femme allait grandement lui faciliter la vie. Il n'était pas là pour s'amuser, mais pour effectuer un travail, un contrat, la conquête du japon.


Les illusions du chevalier noir de l'argos eurent l'effet escompter, la créature entra dans une rage folle,si bien que sa capacité a détecter les aura passa au second plan. Aveuglé par la colère, elle détruisait illusions sur illusions, subissant des dommages de brulure sans même sans rendre compter. alors, le Lion concentra toute sa puissance. Profitant du temps que lui donnait la jeune femme, il canalisa sa cosmos énergie, le ciel s'obscurcit, la température augmenta, le sol commença à fondre en dessous de lui, créant des coulées de laves qui coulèrent pour se perdre dans l'abime. <<<
Le choc fut des plus violents, les flamme de la super nova ne s’éteignirent pas et commencèrent à dévorer la créature infernal, ou plutôt les âme noir dont elle était faite. le lion continua à la rouer de coups, faisant tomber une pluie de mort sur le monstre, pour finir par un puissant uppercut qui l'envoya contre le sol, créant un gigantesque cratère. la créature se releva et voulu contrattaquer, mais, elle commençait à se dissoudre , toujours dévorer par les flammes rouge....

Olivia avait donner au lion un temps précieux, elle lui avait permit d'accumuler une quantité phénoménal de cosmos afin d'éliminer la créature infernal, mais cette puissance était entrain de le consumer de l'intérieur. la majorité de ses sceaux avait été brisés durant le combat et le lion avait l'impression que de la lave en fusion coulait dans ses veines... Il fallait absolument qu'il se débarrasse de se trop plein de puissance sous peine qu'elle le dévore lui aussi...


Alorsqu'il cherchait un moyen de deverser sa puissance sans tout détruire autour de lui et ruiner le but de sa mission, son regard se posa sur le Torii en ruine. Et si, au lieu d'utiliser sa puissance pour détruire, il régénérait la porte sacré afin qu'elle retrouve ses capacités protectrice? il ferait d'une pierre deux coups! Alors il inspira et relâcha sa puissance. il déversa sa cosmos energie dans la terre qui environait la porte sacré, mais en visualisant mentalement la régénération de celle-ci et la reconstruction de la porte divine, la réparation des méfaits qu'avait occasionné la bataille des dieux et ladisparition des Kamis. Il utilisait rarement sa puissance pour autre chose que le combat, mais si elle était capable de le soigner, elle pourrait sans aucuns doutes consolider et soigner le voile qui séparait les deux mondes. s'était quitte ou double...

Petite à petit, son corps, ses veines ne le brulérent plus, petit à petit la terre sèches et fissuré fit place à une prairie verdoyante et le Torrii reprit son apparence première ainsi que ses facultés. Les fissures se refermèrent d'elle même et tout retrouva sa place. Le jeune homme tomba à genoux près de la grande porte et sourit. il avait l'air épuisé.

"Merci pour le coup de main et mignonne ta bestiole."



avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Aoû - 23:55
Définitif. La créature était stupide. Elle se jetait furieusement sur chacune de mes illusions. A aucun moment il ne sembla lui faire tilt que cette démarche ne la menait nulle part, si ce n’est de l’affaiblir encore plus. Elle était tellement absorbée dans sa furie destructrice que Takeya n’eut aucun problème à lui envoyer un déluge de flammes qui dévorèrent la créature. Je la fixais se consumer en grimaçant.

« J’ai entendu dire quelque part que la mort par le feu était l’une des plus atroces. Je le crois volontiers. Si elle n’avait pas voulut se servir de nous comme casse-croûte, j’aurais peut être eu pitié d’elle. Dans tes dents, sale bête ! Fallait pas avoir les yeux plus gros que le cerveau !

Du coup, j’étais déçue. Si la bestiole était juste stupide, ça ne prouvait en rien que mes mirages étaient parfaits. Capable de tromper un être doué d’intelligence. Secouant la tête, je me tournais vers le Lion Noir pour lui transmettre mon message et demeurais figée. Il était en train de réparer le Torii. Je le fixais silencieusement jusqu’à ce qu’il tombe à genoux, épuisé, et me remercie. Je haussais les épaules dans une tentative de sembler modeste :

- Bah, j’avais un message à te transmettre dans tous les cas, ça m’aurait fait mal d’avoir fait tout ce trajet pour rien. Et merci pour lui. Doritos, dis merci.

L’intéressé venait de sortir de mon sac en sentant que le danger était écarté, et avait entreprit d’escalader mon bras pour rejoindre mon épaule. Là, il posa sur moi un regard blasé que je traduisis par « t’es débile ou quoi ? Je suis un rat, je parle pas ». Je reportais alors mon attention sur mon collègue et commentais, regardant autour de moi :

-Je vois que vos compétences de régénération sont à la hauteur de vos compétences de destruction. Enfin, ce n’est pas ce pour quoi j’étais venue. Y’a une déesse, Eris là, qui est venue sur Death Queen Island à la recherche de Black Knight à embaucher pour une drôle d’affaire de récupération d’un coffre. Elle propose en échange de ce coffre de rendre un service à notre ordre. Moi je m’en fiche un peu de ces histoires de familles, ch’ui un peu curieuse, c’est tout. Mais vu que la récompense semble concerner tous les BK, je me suis dit que je devais au moins en parler aux autres pour voir si ça les intéressait. Du coup voilà. Si jamais tu es intéressé, tu pourras nous rejoindre, je t’expliquerais les détails en route. Sinon, bah, je te souhaiterais bonne continuation pour tes projets et je rentrerais seule pour en parler aux autres.

Je fronçais les sourcils :

- Tout ce qu’il m’a fallut faire juste pour te transmettre ce message. Pfiou ! C’est votre façon de bizuter les nouveaux ici ?

Ajoutais-je avec humour.

- Oh ! Et avant que j’oublie : Je m’appelle Olivia, chevalier noir de l’Argos. Enchanté. Mon armure ne te dis peut être rien, ça fait environ trois siècle qu’elle dormait dans l’océan. Je suis toute nouvelle chez les Black Knight, j’espère qu’on s’entendra. »

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Aoû - 13:12
La créature finissait de se dissoudre, ou plutôt l’enveloppe faite d'âme damné qui l'avait corrompu., la jeune fille que le lion avait vu devant le Torii a son arrivé réapparut bientôt, elle ne dégageait aucun ki néfaste et s'enfuit en criant de peur.

le décors était maintenant idyllique, l'air pure et l’atmosphère zen. Le Seigneur noir se régénérait doucement, son œil doré reprit sa couleur rubis normal, ses cheveux leur taille et leur teinte noir corbeau. son armure était presque intact et luisait doucement. Petit à petit, ses sceaux se refermaient, se reconstituaient, dans peu de temps, il aurait recouvré sa santé et ses pouvoir, le temps de réfléchir... Il écouta la jeune femme tout en regardant sa petite bête lui grimper sur l'épaule.

"Salut toi." (Takeya à le don de parler au animaux, donc si t'as envie, tu peux faire répondre ton petit rat.^^, c'est comme tu veux.^^)

Mais quand il entendit parler d'Eris, son visage se ferma un instant... Il n'avait confiance en aucun dieux et ne traitait avec eux qu'en dernier recoure... chaque tentative s'étaient toujours mal terminé...


"J'aime pas trop les dieux... ça finis souvent mal quand on bosse avec eux, surtout Discorde, c'est comme le porc salut, c'est marqué dessus... Mais chacun son tripe, si vous pensez gérer... Par contre, j’espère que vous assumerez si ça dérape, avec elle, ça dérape toujours... Quant à moi, j'ai un deal avec le gouvernement japonais. la première partie du contrat est remplis, il me reste a remplir la seconde. Si je suis pas trop naze après, je vous rejoindrais pour limiter les dégâts, parce qu'avec elle... y a toujours des dégâts..."

Le lion se releva en serrant les dents et épousseta son armure, puis regarda autour de lui. la zone morte derrière le pont avait disparut et il ne restait qu'un ciel azuré a perte de vu derrière celui-ci. prés du pont, le mystérieux moine se tenait, prés de lui, une porte lumineuse il y avait. Apparemment, il n'y avait plus qu'a traverser le pont.

"Notre carrosse est avancé apparemment. Heureux qu'on soit du même coté et ravi de te connaitre, on peux dire que tu à passé mon test en tous les cas."


Takeya se dirigea vers le pont, son armure retourna dans sa pandore box qu'il prit sur les épaules.

"Passe aux bureaux de l'Heaven inc, ils te reconnaitrons, il ont la liste de tous les chevaliers noirs. si tu veux tu peux leur demander un téléphone satellite, ça nous permettra de nous contacter ou de te localiser n'importe ou et sans relais si besoin. "


avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Aoû - 23:24
L’endroit était soudain beaucoup plus agréable à vivre. L’endroit respirait le calme à tel point qu’il était dur de se dire que, quelque instant plus tôt, un monstre essayait de nous béqueter et déchaînait sa fureur sur mes mirages. Takeya salua Doritos qui tourna son museau vers lui, les moustaches frémissantes, avant de se mettre à couiner :

« He beh. On en voit tous les jours ! D’abord la folle là, qui vient du 18ème siècle et qui veut démonter tous les trucs qu’elle voit qui décide de m’adopter et de me donner le nom d’une marque de nachos- et si je voulais m’appeler Jérome moi ?- et essaie de converser avec moi ! Et maintenant, voilà qu’un type déguisé en gros chat noir m’adresse la parole aussi ! C’est vachement entêté un humain, il a beau voir qu’il ne comprend pas un mot de ce qu’on dit, il va quand même essayer encore et encore ! Bon, on sait jamais, peut être que celui-ci est étonnement intelligent. Eh ! Dis, je me posais une question, c’est pas trop dur de rester en vie sans avoir un rat à tes côté pour veiller sur toi ? Parce que l’autre idiota, sans moi, elle mènerait pas large !

Evidemment, je n’avais pas saisit un seul mot de sa longue tirade, et je me figurais qu’il couinait juste de curiosité face à une personne qu’il ne connaissait pas. Et surtout, je me disais qu’il était tellement adorable ! Ignorant totalement que mon rat attendait une réponse de Takeya, je répondis moi-même aux parles de ce dernier.

- Moi non plus je n’ai pas confiance en Eris. Ni même aux dieux. Je ne les connais pas particulièrement, contrairement vous, vous devez surement avoir plus l’occasion de les côtoyer que moi, mais quand j’ai appris qu’ils existaient, j’ai fait mes petites recherches, et c’est pas bien glorieux. Arachné, Méduse, Actéon, Europe, Ascalaphe. Nan, franchement, c’est pas fréquentable des dieux. Mais bon, je pouvais pas prendre la décision pour l’ensemble des Black Knight. Alors je préfère voir avec tout le monde ce qu’ils en pensent. Et si certains y vont, j’irais aussi, par curiosité. Je sais, trop de curiosité c’est un défaut, mais je l’assume. Enfin, ravie de te rencontrer aussi Takeya Oni. Tu es le premier BK que je rencontre, ça me rassure, j’avais peur de ne pas m’entendre avec les autres. Mais t’as l’air sympa.

J’emboitais le pas du Lion Noir quand il me dit de passer à la Heaven Inc. pour demander un téléphone, je lui lançais un regard surpris :

- Tu crois vraiment qu’ils seront déjà au courant de ma présence ? Je veux dire, je viens à peine de sortir mon armure des flots, et, comme je l’ai dit, t’es le premier Black Knight que je croise. A moins que vous ayez un super réseau d’espionnage ? Ooooh ! Ce serait super cool ça ! Attends…. Tu as dit un téléphone satellite ? Coooooooooool ! Je savais même pas que ça existait ! Aaaaaaaw ! J’ai hâte de voir ça ! Comment ça marche ? Il faut à tout prit que je le démonte pour voir comment c’est fait ! Je pourrais le démonter ? J’ai un super bonne mémoire, t’inquiète pas, je pourrais le remonter derrière ! Promis !

Doritos semblait me regarder d’un air totalement blasé avant de se mettre à couiner à nouveau :

- Totalement cinglée. Bon, salut grominet ! Prend soin de toi ! Moi, de mon côté, je prendrais soin de cette écervelée.

Une fois sortie, je me tournais avec un grand sourire vers Takeya :

- Bon ! Bah, salut. Bon courage pour la suite, essaie de pas tomber sur un autre monstre comme ça, je pourrais pas forcément cavaler à nouveau jusqu’à toi pour te sauver ! Alors fait gaffe ! Moi, je file chercher mon téléphone ! ¡ Me cago en su puta madre ! J’ai trop hâte ! Enfin, bref, après, je file chercher les autres ! ¡ Adios !

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Aoû - 15:53
Soudain, le jeune homme fixa le rat dans les yeux. si il avait pu bouger ses oreilles à la manière d'un chat, il l'aurait fait.Malgré son don, il ne parlait pas souvent, du moins pas assez à son gout, au divers animaux qu'il rencontrait ou pouvait rencontrer. d'abord parce qu'il avait rarement le temps, entre les combats, les machination politique et les bâton dans les roux que pouvaient lui mettre certains de ses "allier", ensuite parce que son don déstabilisait beaucoup de petite bête qui n'avaient aucunement l'habitude de parler ou d'être écouté par un humain, ou simplement parce qu'elles n'étaient pas assez intelligente...

"Comment ça dix huitième? Elle à pas l'air d'une vieille peau pourtant, elle est même plutôt jolie. Elle a voyagé dans le temps ou c'est une immortel? déjà qu'Hruodland avait plusieurs siècles... je les collectionnes. Pis râle pas, elle est curieuse, c'est tout, c'est bien la curiosité, c'est une qualité pour moi, ça permet de découvrir et de s'ouvrir à plein de choses. Bon par contre, je suis assez d'accord, s’appeler comme une marque de nachos, ça craint... mais tu peux choisir un second prénom non? ou faire comme si c'était ton nom. Jérôme doritos, y bien une héroïne de comics qui s'appelle Elektra Nachos et elle est super classe, en plus ça fait latino."


Takeya pouffa de rire, il était complétement absorbé par la petite bestiole qu'il avait en face de lui. Il adorait les animaux, à une époque ou i était un peu plus "extrémiste", il les préférait même aux humains. discuter avec les rats l'avait toujours amusé, cela se voyait clairement qu'ils étaient bien plus intelligents que beaucoup de races, c'était souvent agréable et drôle de discuter avec ces petits personnages.


"Et arrête de rouspéter, j'ai le don de parler et comprendre les animaux depuis tout petit, alors je comprends tout à fait ce que tu racontes patate. J'adore les rats, mais non, je n'en pas actuellement. En plus je te rappelle que les gros chat mange les rats, alors t'as intérêts à être gentil et à bien t'occuper de ta maitresse , je suis sur que comme tu le sous entends, tu lui es indispensable."

C'est ce moment que choisit le mystérieux petit oiseaux venu d'inde pour de nouveau se poser sur la tête du chevalier noir et poser un regard inquisiteur sur Doritos. il avait toujours été silencieux et n'avait jamais quitté le lion depuis son premier voyage en inde. il semblait résister à tous les combats et les dommages collatéraux des combats, rencontre et voyages dans des lieux insolite du lion ou les éviter avec brio. c'était un petit rapace à peine plus gros qu'un moineaux et qui de loin leur ressemblaient fortement. de couleur clair avec une teinte maron, on aurait pu le confondre avec un bébé faucon ou buse, mise à part qu'il avait atteint sa taille adulte depuis longtemps et qu'il était bien plus résistant et robuste. les parole d'Olivia vinrent aux oreilles de Takeya et il se redressa, puis tourna son visage dans la direction de la demoiselle.




"Les dieux peuvent apporter autant de bonus que de malus, donc je comprends l’intérêt de bosser avec eux, du moment que tu sais à qui tu as affaires et que tu te prépare au pire, ça devrait aller."


Le Seigneur noir lui fit un grand sourire, c'était un homme franc et honnête, cela se voyait, un peu trop même quelques fois, mais au moins, on savait à quoi s'attendre.


"Je suis ravi de te rencontrer aussi Olivia. Je considère plutôt la curiosité comme une qualité, c'est toujours bon de savoir à quoi ou qui on à affaires. Quand à mon entreprise, nous connaissons la quasi totalité des chevalier noir en activité. Nous possédons effectivement un réseau relativement bien informer. avec les derniers événement, c'est plutôt indispensable et si nous n'avions pas trace de toi, ce qui saurait étonnant, murmure à l'entré que tu viens de ma part, ils comprendront immédiatement. Quand à démonter ton téléphone, si tu veux, et si besoin, demande à l'un de nos scientifiques de t'aider et t'expliquer, ils t'orienterons l’accueil."


Puis il regarda Doritos, l'air amusé.

"Elle n'est pas cinglé, elle à envie d'apprendre. Si elle vient vraiment du dix huitième, c'est plutôt extraordinaire qu'elle ne soit pas pas en pls ou en position du fœtus sur le sol à baver en faisant "gah", avec toutes les nouvelles choses auquel elle doit faire face. Elle réagit très bien je trouve. le monde à besoin de gens qui on envie d'apprendre comme ta petite demoiselle, alors prends soins d'elle."
avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Sep - 0:25
Je dévisageais longuement Takeya. C’était moi ou…. Il était en train de parler à mon rat ? Non, parce qu’en temps normal je l’aurais juste prit pour un type un peu cinglé- rien de bien méchant, juste de quoi parler aux animaux, moi-même je le fais tout le temps, parler à Doritos. Mais le fait est qu’il avait parlé de dix huitième, de voyage temporel. A moins qu’il ne profite des renseignements de son réseau d’informations pour me faire marcher, il n’avait aucun moyen de savoir ça. Sur mon épaule, Doritos se dressa sur ses pattes arrières, essayant de prendre une taille plus imposante :

« Oh mais je n’ai pas peur des gros chats moi ! Tu ne sais pas encore que les chats se méfient des rats ? Et puis, fait gaffe à tes puces, et souviens toi de la fable Le lion et le rat ! Je pourrais te sauver la vie un de ces quatre ! Ah, tu fais moins le malin là, hein ?

Malgré ses propos, il devait être évident qu’il ne couinait pas sérieusement. D’ailleurs, il finit par se laisser retomber sur ses quatre pattes, se gratter derrière l’oreille, et reprendre, plus sérieusement :

Nan mais en fait Doritos ça va. Ça aurait put être pire. Jérome par contre, ça craint vraiment ça. He ouais mon vieux ! Ma petite protégée vient du 18ème siècle ! Moi non plus j’y croyais pas trop au début. Mais soit c’est vrais, soit c’est une super bonne actrice. J’ai cru comprendre qu’elle a fait un voyage temporel accidentel à cause d’un autre éveillé. Mais comme elle l’a dit, elle est curieuse, et elle a au moins besoin de ça pour s’adapter à notre monde. Sur, elle a encore des progrès à faire, sans moi, elle aurait finit sous les roues d’une voiture à Paris ! Alors t’en fais pas amigo je vas prendre bien soin d’elle. Je l’aime beaucoup cette lunàtica, j’ai pas prévu de la perdre de si tôt !

C’était la première fois que j’entendais Doritos couiner autant. Il avait vraiment l’air de répondre à Takeya. Donc, il ne me faisait vraiment pas marcher.

- Ouah ! C’est incroyable ! Tu fais ça comment ? J’adorerais apprendre ! Oh, ce serait tellement cool de pouvoir parler avec Doritos ! Je suis sûre qu’il a plein de trucs à raconter, il a l’air super intelligent comme rat, je le vois à ses yeux. Et au moins aussi vulgaire que moi. Enfin, bref, t’en fait pas pour le téléphone, j’en prendrais grand soin ! ¡Cielo santo ! Je pourrais peut être même réussir à l’améliorer un jour ! Je suis sûre qu’il aura plein de truc à m’apprendre ! Sinon, pour la curiosité, j’ai dans l’idée que tous les défauts sont des qualités en manque, ou en excès. Être trop gentil, pas assez patient, trop confiant, ou, dans mon cas, trop curieux. Enfin, bref ! J’ai hâte de te revoir ! Promis, je te tiens à courant des avancés de cette affaire avec Eris ! Ce sera comme si tu y était !

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Sep - 20:31
Le jeune lion sourit, la petite bête était amusante et intéressante, elle allait bien avec la maitresse.




"Oui, tu es aussi un puissant guerrier, mais surtout malin et intelligent, je ne doute pas un seul instant que tu puisse la sortir, nous sortir, des pires situation."


Le ton était taquin, mais caressait quand même l'animal dans le sens du poil.
Le du lion regard parti un instant dans le vague. l'origine d'Olivia l’intriguait, Ho bien sur, il devait se rendre sur le mont Fuji pour accomplir sa dernière tache, une chasse aux monstre d'après son réseau, mais il aurait aimé en savoir un peu plus sur elle. après tout les membres de la chevalerie noir fiable étaient rare. Ils l'avaient tous déçu jusqu’à présent, c'était à cause d'eux qu'il avait perdu le japon et qu’aujourd’hui, il devait se fatiguer à le récupérer et a regagner la confiance du peuple et du gouvernement... Alors pour une fois qu'il rencontrait un membre de son ordre différent des baltringue habituel... Enfin, même si ils avaient peu de temps, ils garderaient contact via le téléphone satellite et avec un peu de chance, une fois le japon de nouveau sous son contrôle, il jetterai un œil au contrat d’Éris et y mettrait son grain de sel... même si la dernière fois qu'il avait travaillé pour un dieu, ça ne s'était pas vraiment bien fini... Enfin, il était dans un état mental différent à l'époque...

"Dix huitième hein... Intéressant... Ta patronne est intéressante, va falloir que je m'entretienne un peu de ça avec elle..."

De nouveau ses prunelles rubis se tournèrent vers la jeune femme.

"Il est amusant ton petit rat. En fait apprendre, c'est compliqué... j'ai ce don depuis la naissance, j'ai une affinité toute particulière avec les animaux, ils valent souvent mieux que les humains..."

Son visage s'était assombrit un millième de seconde, mais il redevint souriant et détendu.


"Effectivement, ta petite bête est intelligente, Elle m'a apprit deux ou trois petite chose sur toi, notamment que tu viens du dix huitième. c'est pas commun, comment ça c'est passé? Tu était déjà chevalier noir à l'époque?"




avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Sep - 15:46
Je pensais que notre discussion s’arrêterai là, que je retournerais sur Death Queen Island récupérer mon nouveau jouet, et que Takeya reprendrait ses occupations, quel qu’elle soient. Mais Doritos lui avait indiqué que je venais du dix-huitième siècle et, en personne normale, ce détail l’intrigua, et il décida de m’interroger sur mon passé. Mon sourire s’effaça tandis que je me remémorais les jours passés chez moi, à mon époque, avec ma famille. Qui s’étaient arrêtés si brusquement. Trop brusquement. Je n’aimais pas y repenser. Et j’aimais encore moins en parler. Mais comment gagner la confiance de mes collègues si je me comportais comme quelqu’un qui a quelque chose à cacher ? Comme j’avais baissé la tête, je la redressais en prenant une grande inspiration avant d’expliquer :

« Non. Je ne connaissais rien aux dieux, ni aux différents camps. Et je pensais que le cosmos était juste une anormalité dont mes sœurs et moi étions atteintes. Mis à part pour le cosmos, j’étais une orpheline, tout ce qu’il y a de plus normal. Mon arrivée à cette époque était accidentelle. Un type a voulut protéger mes parents alors que, sous la colère, j’utilisais mon cosmos sans m’en rendre compte. Sauf qu’il ne devait pas être très entraîné non plus, parce que son attaque m’a propulsée trois siècles en avant. Je ne pense pas que c’était là son attention.

Je m’interrompis un instant, caressant inconsciemment la tête de Doritos avant de reprendre avec un sourire amer :

- He oui. Si tu te rends à la Havane, tu pourras y trouver une tombe marquée de mon nom : Olivia Mahana, décédée il y a trois siècles. Toute ma famille, et ma meilleure amie, m’ont cru mortes. Et moi je me suis retrouvée perdue dans un monde complètement changé, sans repères, sans personnes à mes côtés pour me soutenir.

Ça avait été les pires jours de mon existence. J’étais tombée au fond d’un trou dont j’avais bien faillit sortir. C’était ma décision de rejoindre les chevaliers noirs qui m’avait aidé, avait donné un sens à ma vie, une raison de me relever.

- Quand j’ai appris qu’il existait tout un tas de gens comme moi, avec un pouvoir chelou qu’on appelait cosmos, j’ai décidé de me joindre à eux, d’en faire, en quelque sorte, ma nouvelle famille. Les Black Knight m’ont parut une évidence, parce que c’était hors de question que je me mette au service de dieux. L’Argos s’est imposé à moi, parce que l’armure avait disparu au même siècle que moi. Parce que c’était un bateau aussi, et que ça me rappelait ma famille. Je sais pas, je me suis mise dans la tête que l’armure s’était cachée pour attendre mon retour en ce monde. Que c’était à moi de l’arracher aux flots et de la revêtir à nouveau.

Je secouais la tête pour m’arracher à ces souvenirs douloureux et reprit avec un sourire un peu forcé :

- Je sais pas si je servirais à grand-chose. J’ai pas suivis d’entrainement au cosmos, je me suis exercée moi-même. Je ne suis qu’une gamine un peu perdue qui s’efforce de progresser dans un monde qu’elle ne comprend pas encore tout à fait. Mais je ferais de mon mieux. Quand j’aurais rattrapé tout mon retard sur les connaissances technologiques, je suis sûre que je pourrais me montrer utile !

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Sep - 18:46
Takeya resta silencieux, écoutant la jeune fille. s'était agréable de parler à quelqu'un qui n'était pas, du moins apparemment, un manipulateur, un traitre, un égoïste, un espion dont le seul but était d'utiliser les autres a ses propre fin, en résumé tous le négatif qu'était environ soixante dix pourcent et encore en étant optimiste, des chevaliers noir...

Parce qu'il fallait reconnaitre que la guilde à qui il appartenait et dont il était sensé être l'un des neuf leader principaux n'était en majorité qu'une bande de connards... il avait longtemps voulu lutter contre la caricature, les raccourci facile comme quoi dans que l'on pourrait une armure sombre et qu'on ne suivait pas de divinité, on était forcément une raclure. Mais il avait finit par être dégouté de son propre camp qui sans faire de généralité, étaient pour la plus par une bande de lâche égoïste dont il s'était éloigné le plus possible.

Olivia avait l'air radicalement différente des enfoiré psychopathe du type Iblis et Aryen, elle avait l'air honnête et fiable, tous le contraire de la bande de bras cassé auquel il avait eu affaire jusqu’à présent et cela lui plaisait, beaucoup, surtout que Doritos avait l'air de confirmer tout ça. ça avait l'air d'être une fille bien, tout simplement et c'était déjà énorme. l'avenir le contredirai ou non, il vérrait bien. Il avait décidé de lui faire confiance et de l'aider, d'une nouvelle fois donner sa confiance, parce qu'au final, s''était invivable de rester seul, de ne plus croire au plus simple de ses idéaux.

Le quarantenaire s'approcha de la jeune adolescente et lui posa la main sur la tête, caressant amicalement, affectueusement ses cheveux.


"Je t'aime bien toi. t'as l'air différente de la bande de naze avec qui j'ai l'habitude de bosser, je vais faire un paris sur ta bonne foi et ton potentiel de fille bien. En plus ton histoire me donne envie de t'aider, t'as l'air de mériter qu'on s’intéresse a toi."



Le Seigneur noir sourit, un sourire franc et honnête, presque enfantin, un sourire heureux et paisible, apaisé et confiant.


"Si t'as besoin d'entrainement, n'hésite pas. Si tu as besoin d'aide, de soutiens, de questions, d'explications, n'hésite pas à utiliser le téléphone qu'on te donnera dans mes bureaux. j'ai besoin de gens comme toi, des gens qu'on on l'air d'en valoir la peine, qui donne envie de croire un peu à l'humanité. en plus t'as une chouette et franche bestiole avec toi, tu ne peux qu'être une fille bien."



Éclats de rire et "patepate" rapide sur le haut de la tête et le Seigneur noir du lion commença à se rapprocher du portail.

avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 171
Age : 20
Double Compte : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Sep - 13:29
De toute évidence, j’avais fait bonne impression au Lion Noir. Ceci dit, je me demandais surtout s’il avait déjà rencontré beaucoup de personne qui lui avaient plut par le passé. D’abord son commentaire sur les animaux plus sympathiques que les gens, puis sur les « nazes avec qui il a l’habitude de bosser ». Mais ça changeait de voir quelqu’un me trouver sympathique. C’est vrais quoi, par le passé- un passé lointain pour les autres, mais encore tout proche pour moi- j’avais été une véritable peste, et rare étaient les personnes qui m’apprécieraient. En fait, si on retire ma famille- parce qu’ils ne m’auraient sans doute pas aimé si je n’avais pas été leur sœur ou fille- il n’y avait que ma meilleure amie qui ne me détestait pas.
Le problème, c’est que dans l’immédiat, j’étais moins concentrée sur ses paroles que sur sa main qui ébouriffait mes cheveux. Crispée, je marmonnai :

« Est-ce que je tu peux… S’il te plait…

Puis, sans finir ma phrase, je me dégageais et frottait frénétiquement l’endroit où il m’avait touché. C’était là une particularité chez moi, outre le fait que je n’appréciais pas particulièrement le contact physique, chaque fois qu’on me touchait, je le sentais encore des heures après si je ne me frottais pas de la sorte. La même sensation de chatoullis que si quelqu’un venait me frôler du bout des doigts, en continu, et pendant des heures. Je détestais ça.

- Eviter de me toucher. C’est pas contre toi. C’est juste que j’aime pas ça. C’est pas agréable.

Je me frottais encore une dernière fois avant de lui répondre enfin :

- Merci beaucoup pour la proposition. Quand on sera disponibles tous les deux, j’y penserais. J’ai encore tant de choses à apprendre sur le cosmos, et comment m’en servir. Si je veux vraiment pouvoir être utile à l’ordre, j’en aurais bien besoin !

Je franchis le portail et pivotait vers Takeya en souriant:

- Bon ! Je décolle ! Ce fut un plaisir de te rencontrer. J’avais peur de ne pas m’entendre avec les autres, je suis rassurée à présent. On se reverra, c’est promis ! Sur ce, je te souhaite bonne chance pour ce qu’il te reste à faire. Salut !

Sur mon épaule, Doritos couina, et je supposais qu’il s’agissait d’au revoir. Puis, je tournais les talons en lui faisant un signe de la main avant de partir en courant. J’espérais que les autres seraient au moins aussi sympathique que Takeya.

avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion | Modérateur
Seigneur noir du Lion | Modérateur

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4044
Age : 37
Double Compte : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Sep - 18:07
La réaction de la demoiselle ne se fit pas attendre, apparemment, elle détestait le contact physique, contrairement au lion. celui-ci haussa les épaule, toujours souriant.

"Pas de soucis, désolé, je l'ignorait, je suis d'un naturel assez tactile moi au contraire."


Il regarda la jeune fille le saluer, espérant la revoir bientôt, c'était agréable d'avoir enfin quelqu'un de sympa sur la même longueur d'onde que lui. Il lui fit simplement un signe de la main dans une parodie de salut militaire.

"Bonne chance à toi aussi."

saluant aussi le petit animal sur l'épaule d'Olivia, il les regarda partir par le passage lumineux. le petit oiseau qu'il avait sur la tête battit des ailes et s'envola à leur suite tandis que le Seigneur noir regardait une dernière fois la terre qu'il venait de sauver avec l'aide de l'Argos. Il sourit et salua le vielle homme prés de la porte. Le moine répondit a son salut par un mystérieux sourire.

"Ils savent déjà et vous remercie, mais il vous reste une tache à accomplir, une proie à débusquer au mont Fuji."


Le lion savait ce qu'il avait à faire, il se dirigea vers la porte dimensionnel et s'y engouffra.

Le trajet fut étrangement court et bien moins violent que la première fois. Pendant celui-ci, le lion se demanda fugitivement ce qu'était devenu le jeune japonais qu'il avait rencontré en ville et mené ici. peut être était ce simplement un esprit, une âme venu lui demander de l'aide? Cela expliquerait sa disparition. Peu importait, le Seigneur du lion avait sauver la porte du monde des mort asiatique, enfin l'une des porte. il se demanda si Thanatos en tiendrait compte à leur prochaine rencontre... Le chevalier noir se concentrait maintenant sur le Mont Fuji et ses alentours, le bout de la porte était déja la et une atmosphère qu'il n'avait pas sentit depuis longtemps
envahit ses sens. Il était de retour...

[Conquête] - Au delà des racines sacrées...