avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Fév - 13:42

Le temps était pluvieux sur Rodorio, comme si un événement triste venait de se produire. Pourtant, le Saint était sur qu'il n'y avait rien eu de grave au Sanctuaire, à part sa nomination en tant que chevalier d'or du Taureau. Cela faisait maintenant quelques mois qu'Ephraem revêtait l'armure de Saint et qu'il n'avait pas passé un moment tranquille. Le Grand Pope s'amusait à l'envoyer à droite et à gauche, combattre toutes créatures s'échappant des Enfers. Le jeune homme revenait d'ailleurs d'une de ces missions et était censé faire son rapport, mais avait décidé de prendre un peu de temps pour lui. Il avait laissé sa box dans son temple, sachant que peu de monde passait part là et s'était rendu en civil dans la petite ville que protégeait le Sanctuaire. Son jean et son blouson de cuir noirs dégoulinaient tout deux, aucun abris n'ayant convenu au chevalier. En réalité, l'italien s'en fichait, il n'avait pas vraiment envie de se mettre à l'abri. L'eau était froide mais non désagréable, même si elle rendrait le séchage de ses longs cheveux plus compliqué que celui de ses vêtements. Au premier abord, on pourrai penser que le jeune homme marchait au hasard dans le village, ce qui était plus ou moins vrai. En réalité, il cherchait un endroit précis, qu'il n'avait vu qu'une fois, alors qu'il n'était encore qu'un apprenti.

Au centre du village se trouvait un lieu de vie bruyant, même avec le temps qu'il faisait à l'extérieur. Un lieu où Athéna n'était pas la dirigeante, un lieu où les hommes devenaient égaux, du moment qu'ils avaient de quoi payer, un lieu où Dionysos était le roi incontesté et incontestable. Ephraem poussa la porte du bar de Rodorio, laissant une douce chaleur caresser son visage. Il laissa trainer son regard dans la salle, ne repérant personne qu'il connaissait. Il était pourtant sur qu'il trouverait quelques connaissances, qui étaient plus habitué à ce genre d'endroit que lui. C'était la seconde fois qu'il m'était les pieds ici, le barman n'avait pas changé, ni même la décoration de l'endroit. Le Saint s'avança vers le comptoir pour demander une bière et s'installa ensuite à une table dans un coin. Le chevalier ne se cachait pas spécialement, mais il préférait se trouver dans une zone où il pouvait tout voir. En quelques instants, il pouvait balayer la salle des yeux, voyant ainsi qui rentrait et sortait, qui passait par la porte des toilettes ou par la petite porte de service, qui servait à faire passer des petits plats rapide, confectionnés par le fils du propriétaire.

- Enfin un peu de calme...
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 739
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 21:48
Il pleuvait à verse et c’est un Gareth détrempé qui ouvrit les portes de l’établissement. Le barman leva les yeux et lui adressa un signe amical auquel notre chevalier répondit. Un simple regard circulaire lui permis de remarquer la présence de son élève, jeune promu. Il s’avança vers le comptoir, tailla le bout de gras avec le tenancier avant de rejoindre l’italien.

-« Tu devrais vraiment arrêter de t’habiller comme un adolescent. Je ne savais pas que tu appréciais les bars, tu deviens de plus en plus fréquentable. » Le barman apporta une bouteille de son meilleur rhum et deux verres. « Merci, mets ça sur la note du gamin tu veux ? »

Le chevalier déboucha le rhum et versa le précieux liquide dans les verres. Il en tendit un à son élève et se réserva le second qu’il vida d’un trait avant de s’enfoncer dans son siège. Le rhum est toujours agréable, qu’importe l’heure à laquelle il est dégusté.

-« Alors, qu’est-ce que ça fait d’être l’un des douze ? J’espère que tu apprécies l’honneur dont tu jouis. »

L’honneur de mourir au combat pour une cause dont il ne saisirait peut-être jamais le sens. Enfin, Ephraem était plus malin qu’il en avait l’air, avec un rien de rigueur il deviendra un chevalier d’importance. L’un de ceux dont on se souvient…
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Fév - 19:08
Alec se précipita dans le bar en lâchant un florilège d’insultes. Dès qu’il avait plut, il s’était empressé de rejoindre le bar le plus proche pour se protéger, mais ça ne l’avait pas empêché d’être détrempé le temps d’arriver. Ses vêtements, déjà moulants de base, lui collaient à la peau, et il dégoulinait de partout. Mais ce n’était pas ça qui le dérangeait. Il avait eu beau essayer de les couvrir comme il pouvait, ses cheveux s’étaient, comme à chaque fois qu’ils sont mouillés, mit à friser. Des heures passées à les coiffer et à les lisser, réduit à néant. Il détestait friser.
Bougon, il rejoint le barman, qu’il connaissait bien après les heures qu’ils avait put passer ici, afin d’entamer la conversation avec, mais aperçut un chevelure qu’il connaissait bien : l’élève insupportable et totalement insolent qui s’était outré le jour où l’américain l’avait trainé ici même ! Après quelques deniers mots prononcés à l’adresse du barman, il rejoint l’italien, se rendant compte au passage qu’il était accompagné de son maître. Arrivé à sa hauteur, il prit un air faussement offusqué :

« Quand je pense que tu m’avais fait un scandale quand je t’avais amené ici la dernière fois ! Dis tout de suite que tu ne voulais pas être aperçut en ma compagnie !

Il s’installa à la table avec eux en tournant la tête vers Gareth à présent :

- Content de voir que tu as finalement réussi à lui faire apprécier les bonnes choses de la vie !

Le barman amena sa commande tandis qu’Alec laissait son regard gris clair trainer pensivement sur Ephraem, se remémorant la discussion qu’il avait eu avec lui des années plus tôt, dans ce même bar. Il sentait que le mal-être qu’il avait à l’époque était toujours présent, mais un peu moins vif, comme s’il s’était résigné à vivre avec.

- J’espère que je ne dérange pas un enseignement important de maître à élève ?
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Fév - 21:37

Le taureau venait juste de commencer sa bière, quand un visage familier entra dans l'établissement. Un visage qu'il n'avait pas vu depuis quelques mois, qui connaissait bien le propriétaire et l'alcool fort. L'homme repéra également son ancien apprenti et décida de venir le voir. Il lança rapidement quelques phrases avant de de faire venir une bouteille de rhum et deux verres. Pourquoi deux verres, alors que l'italien ne buvait pas de rhum ?

- Figure toi que cette tenue est pratique quand on fait de la moto, mais c'est sur qu'avec ta jambe, tu ne risques pas d'en faire.

Le ton d'Ephraem était taquin, non blessant. Jamais il ne se serait permis d'attaquer ainsi Gareth, pas après ce qu'il a fait pour lui. Il regarda le verre posé devant lui et le repoussa légèrement.

- Je t'invite si tu veux, mais ne compte pas sur moi pour boire la même chose que toi. Je ne tourne qu'à la bière, ce qui me permettra de ne pas finir comme toi en sortant d'ici.

Le Saint s'étira un peu, avant de continuer à parler.

- Franchement... je ne peux que te remercier de m'avoir fait passer le test pour devenir ton voisin. Moi qui ai du combattre ma grosse tête pendant plusieurs années, me voilà au sommet de la chaîne alimentaire. J'espère juste pouvoir faire autre chose que tuer les bestioles que tonton Hadès n'arrive pas à canaliser dans le Tartare.

Le chevalier reprit une gorger de sa bière, avant de voir entrer une nouvelle connaissance.

- Moi qui pensais être tranquille, voilà qu'un nouvel alcoolique anonyme fait son entrer.

L'américain s'avança également à la table du Taureau, pour venir voir son élève d'un jour.

- Je ne respecte que la force mon vieil Alec, tu devrais le savoir depuis le temps. En plus, tu as vu à quel âge tu m'as fait venir ici ? Tu ne voulais pas non plus que je te décerne la médaille de meilleur tuteur de l'année ?

Andromède parla ensuite avec Gareth, avant de s'adresser aux deux chevaliers.

- Visiblement, tu ne fais pas attention aux nouvelles du Sanctuaire. Je vais laisser Gareth te mettre au parfum alors. Il vaut mieux que ce soit le maître qui t'explique les règles de respect dû à ses supérieurs.
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 739
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Mar - 22:15
Le chevalier d’or s’enfonça dans son siège et écouta la supplique d’un élève trop impatient. Il s’apprêtait à répliquer lorsqu’un troisième larron parvint à leur hauteur, Alec Chevalier de Bronze de son état. Respectueux du statut de son ancien élève, Gareth se ravisa.

-« Le gosse a beau être chevalier d’or, il est toujours incapable d’apprécier les petites choses que nous offre la vie » déclara le troisième gardien, amusé par la présence d’Andromède. « Détends-toi un peu Ephraem, t’es pas bien là avec nous ? »

Gareth traça un cercle sur la table avec son index afin d’ouvrir un portail dimensionnel, dont il tira une boite de cigares cubains. Il en prit un, l’alluma et proposa les autres à ses interlocuteurs, sous l’œil réprobateur du gérant. Le chevalier s’excusa en commandant une deuxième bouteille sur l’ardoise d’Ephraem.

« Ils viennent de la réserve personnelle de Fidel, un jour je vous raconterai comment je les ai obtenu. Bref, laissons le sanctuaire de côté… Poker fermé ça vous tente ? Petite blind à cinq euros, une heure et demi de jeu. »

Gareth présenta à ses compagnons un jeu de cinquante-deux cartes. Son jeu, duquel étaient tirés les différents atouts utilisés au combat. Ephraem connaissait ces cartes et il connaissait également la propension de Gareth à circoncire le hasard. Sans attendre la réponse de ses deux comparses, Gareth melangea astucieusement les cartes tout en tirant sur le cigare coincé entre ses dents.

Non seulement il ne payait aucune consommation, mais il allait pouvoir se refaire une petite santé financière sur le dos de deux valeureux frères d’armes.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Mar - 22:58
Alec lança un regard faussement réprobateur à Ephraem :

« Voyons, Ephraem, comment peux-tu m’appeler alcoolique anonyme ? Tu devrais savoir que ce n’est pas du tout moi. Je n’ai aucunement le désir d’arrêter de boire, je suis très heureux comme ça. Alors ce sera juste alcoolique pour moi s’il te plaît. En plus, j’avais essayé d t’apprendre quelque chose d’important ce jour-là, est-ce ma faute si tu as toujours été un sale gosse insolent ?

Le taquina-t-il avant d’écarquiller les yeux aux paroles du chevalier d’or des gémeaux, manquant de s’étrangler avec sa boisson. Après avoir toussé un instant il dévisagea tour à tour les deux chevaliers d’ors.

–Attends… Lui ? Chevalier d’or ? On parle bien du même là ? Ephraem ? Lui là ? Y’a pas une autre personne que je n’aurais pas vu ?

Puis, il fixa ses yeux gris sur l’italien, bouché-bé :

-Mais... J’ai l’impression que c’est hier que je l’avais amené ici, qu’il était minuscule et tout…

Une grimace tordit son visage. Ca ne le rajeunissait pas ça… Il fut ramené à la réalité quand Gareth tandis vers lui une boite de cigare. Il afficha alors une expression de la plus pure révulsion.

-Eloigne ces saloperies de moi s’il te plait.

Marmonna-t-il. L’américain observa avec intérêt le chevalier des Gémeaux sortir ses cartes, il croisa les bras et s’enfonça dans son siège en souriant :

- Un jeu de cartes ? Pourquoi pas. Et qu’est-ce qu’on parie ?

Qu’on se le dise, Alec adorait les paris, sans vraiment se soucier de gagner ou perdre. Ca ne le dérangeait pas de s’engager dans un paris qu’il savait perdu d’avance, tant que l’amusement était là.

avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Mar - 21:54

Ephraem cacha un petit rire quand il vit la tête que faisait le chevalier d’Andromède. Alec venait de comprendre que le petit italien qu’il avait connu, était maintenant chevalier d’or.
 
- On parle bien de moi oui, je suis devenu chevalier d’or du Taureau… tu vas me devoir le respect maintenant.
 
Le Taureau regarda ensuite les cigares que venait de faire apparaître son ancien maître. Le jeune homme avait beau s’être mit à l’alcool, il n’avait toujours pas l’intention de toucher au tabac, même s’il venait de la réserve d’un dictateur et qu’il était de la meilleure qualité qui soit. Il refusa poliment.
 
- Non merci, je ne fume toujours pas. Et figure toi que je suis heureux d’être avec vous deux, je me sens moins seul quand j’ai mes deux petits vieux avec moi.
 
Quand Gareth leur proposa de jouer aux cartes, le chevalier compris de suite qu’il y aurait une entourloupe, surtout si le Gémeau utilisait son jeu de carte personnel et son don pour manipuler la chance. Un large sourire se dessina alors sur ses lèvres, le genre que son ancien maître avait déjà vu quand son élève avait un plan derrière la tête.
 
- D’accord, va pour une partie. Comme tu le sais, j’ai hérité de la fortune familiale, alors autant la dépenser pour rénover les vieux débris. Par contre puis-je ajouter quelques règles ?
 
Tout en parlant, Ephraem venait de servir un verre à Gareth et Alec.
 
- Comme tu le sais, je suis comme les Gémeaux et ai une double aptitude. T’en rappelles-tu ?
 
L’italien laissa un temps de réflexion avant d’énoncer sa règle à haute voix.
 
- Tous les verres et les bouteilles présents sur la table ne bougeront pas sans mon accord. Sauf si tu veux te rendre ridicule bien sur. Tu peux également utiliser tes dimensions mais alors ça serait admettre que tu triches depuis le début. En gros c’est simple, si je gagne ou si Alec gagne, tu as le droit de boire, sinon… je considèrerai que tu as triché et donc tu ne pourras pas boire. Si tu décides d’utiliser tes dimensions par contre, je quitte directement la partie et je garde mes sous pour rénover le temple que mes prédécesseurs n’ont pas entretenus… même si je dois admettre que l’isolation y est plutôt bonne.
 
Le jeune homme fit craquer ses phalanges et sa nuque avant de finir.
 
- Alors, ça marche ?
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 739
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Mar - 18:21
-« Des grenouilles de bénitier… » Soupira le Chevalier d’Or après avoir constaté les refus de ses interlocuteurs de gouter aux cigares cubains. Les remontrances d’Ephraem lui arrachèrent un second soupir, plus prononcé cette fois-ci.

-« Comme tu voudras… Mon propre élève n’a aucune estime pour moi, c’est décevant. »

Mine de rien, le deuxième gardien oubliait l’un des pouvoirs essentiels maîtrisés par son mentor : les illusions. Ces dernières n’entraient pas en ligne de compte, du moins si l’on considère une interprétation stricte desdites conditions imposées par le chevalier du taureau. Gareth entendait donc mettre à profit leur petite partie de poker pour rappeler à son élève les principales caractéristiques du respect.

Avant de distribuer les cartes le chevalier se servit un énième verre de rhum. Au moins, cette petite réunion impromptue pourrait être noyée dans l’alcool. Gareth cala son cigare entre ses dents, tira une longue bouffée et commença à distribuer les cartes, en partant de sa gauche bien entendu. Alec et Ephraem étaient respectivement petite et grosse blind.

Gareth écarta les cartes entre ses doigts, son jeu était constitué d’une paire de dix, d’une paire de dame et d’un valet… Rien d’extraordinaire, mais suffisamment intéressant pour faire monter les enchères et placer ses adversaires dans une confiance relative. Il choisit cependant de remplacer une seule carte : le valet.

-« Sinon Ephraem, comment comptes-tu aménager ton nouvel espace de vie ? Les chevaliers d’or ont droit à quelques avantages mobiliers. »
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Mar - 21:09
Laisser de l’argent dans le jeu ne dérangeait pas vraiment Alec. Ses parents étaient à la tête d’une grande firme, il avait toujours été loin d’être sans le sou, perdre de l’argent ne l’avait jamais fait sourciller. Evidemment, l’américain était prêt à jouer normalement. Sans tricher. Du moins, jusqu’à ce qu’Ephraem intervienne pour exposer ses propres règles. Andromède haussa un sourcil. Il n’était pas vraiment surpris que le chevalier des Gémeaux soit un tricheur invétéré. Mais il n’y avait juste pas pensé. N’avait pas songé que les capacités des chevaliers d’ors entreraient en jeu. Avec un sourire amusé, il lança.

« Ce n’est pas très gentil de vouloir se servir de vos capacités de chevalier d’or en présence d’un pauvre petit bronze.

Il jeta un regard plein de regrets à son verre. Pourquoi fallait-il que le siens soit également bloqué ? Il avait impression que son contenu le narguait, en sécurité avec le pouvoir du chevalier des Taureau. Il observa ensuite Gareth distribuer et fronça les sourcils. Tiens, par hasard, n’essayait il pas de tricher rien qu’à la distribution des cartes ?

« He bien, si cette partie est destinée à être un jeu de qui se sert le mieux de son cosmos, allons-y. Après tout, comme le diraient D’arby et Joubin, ce n’est pas vraiment tricher si on ne se fait pas prendre.

Il se concentra sur la lumière qui les entourait, afin de la percevoir. Afin de saisir chaque mouvement sans avoir besoin de les voir. Afin de saisir ce que ses yeux pouvaient manquer. De voir dans les angles morts de son champ de vision.

-Je vois à travers les yeux du dragon. »

Songea-t-il avec amusement, bien que son visage n’exprimait que son enthousiasme habituel. Il prit ensuite ses cartes pour y jeter un œil distrait. De toute façon, dans cette partie, les cartes semblaient n’être qu’un détail.

-Ton élève est le mieux placé pour ne pas te faire confiance cher Gareth, il connait bien tes coups fourrés.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Ven 31 Mar - 20:40

La partie allait enfin commencer, il était donc temps de voir si Gareth pouvait être honnête ou s’il préférait être un voleur, même avec son élève. Bien sûr, le jeune homme n’avait pas parlé des illusions, il se doutait que son maître en ferait usage pour gagner, mais son maître le savait, tout aussi puissant que le Taureau était, il avait ses faiblesses, dont le mental. Avoir le chevalier d’or des Gémeaux comme maître permettait d’avoir un cosmos puissant, mais utiliser les illusions pour canaliser cette puissance n’a pas eu que de bons effets sur l’italien. Son physique était robuste, son cosmos était puissant, mais son mental était aussi fragile que le cristal. Si on lui laissait un peu de temps, le Saint était capable de reconnaître une illusion sur trois, ce qui était déjà cent fois mieux qu’un chevalier d’argent, mais pas assez au goût du jeune homme, qui aimerait bien réussir à faire mieux. La seule arme qu’il avait contre les illusions, était la matière sombre qui avait pris naissance dans son cœur, cette arme était puissance, mais encore peut maniable par le jeune Saint.

Les cartes enfin distribuaient, le chevalier regarda sa main. Si comme il l’avait prévu, son maître avait triché, il lui avait donné une bonne main volontairement, peut-être trop bonne même. Il allait lancer une blague juste derrière les paroles d’Alec, quand Gareth lui posa une question.

- J’avoue ne pas y avoir trop réfléchi pour le moment. Surement y installer une salle de sport, revoir les isolations aussi, car il y a de sacrés trous dans les murs et après… je n’sais pas vraiment.

Le Taureau lança sa mise, sans vraiment faire attention, l’important n’étant pas vraiment de gagner, juste embêter un peu son maître.

- Depuis que je porte l’armure, je n’ai pas eu le temps de beaucoup me reposer. J’ai fait un tour par chez moi… ma gentille famille a mystérieusement était exécuter… autant dire que je remercie le bienfaiteur. Pour le reste, le Grand Pope m’envoi toujours à droite à gauche pour se débarrasser des bestioles qui trainent dans le monde. J’ai même du tuer un type et une manticore il n’y pas longtemps, juste à côté de Rodorio.

Ephraem commanda un stock de bière, sachant que la partie pourrait être plus longue que ce que prévoyait Gareth.

- Et vous deux ? Toujours à faire chier les mômes de la Palestre ?
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 739
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Avr - 20:55
-« Qu’ai-je donc fait pour mériter pareille réputation ? » geignit doucement le chevalier d’or.

La partie allait de bon train, pour l’instant Gareth n’utilisait aucune technique particulière, il jouait simplement et les gains étaient équilibrés entre les trois joueurs.

-« Tu n’évoques pas souvent ta famille d’origine… »

Sa seule et unique famille, à présent, était autour de la table. Les deux hommes qui l’avaient accueilli et entraîné. Gareth souriait, sincèrement, il était fier de ce qu’était devenu son élève. Il avait réussi, d’une habile manière, à dominer l’ensemble des pouvoirs du Taureau, une force physique incommensurable, un sens aigu de la stratégie le tout allié à une incroyable bonté.

-« Lorsque tu auras un peu plus d’expérience le Sanctuaire te confiera des missions plus délicates. Un Chevalier d’Or est régulièrement amené à représenter les siens, je ne crois pas que tu sois prêt à négocier les conditions d’une alliance avec un autre camp. »

La partie continuait de bon train, c’est une fois que ses adversaires étaient en confiance que le chevalier d’or utilisa une illusion pour modifier la distribution affichée des cartes. Alec ne voyait plus un full mais seulement une paire de rois avec un valet, un dix et un huit. Quant à Ephraem, il possédait un brelan de valet. Par contre, Gareth s’était octroyé un carré de dames, juste suffisant pour s’attirer l’intégralité du pot.

-« Je ne sais pas si c’est avec tes gains de ce soir que tu vas pouvoir démarrer tes travaux. » Ironisa le troisième gardien. « J’ai délaissé un peu l’entrainement des recrues, je laisse Alec s’en charger. Je préfère étudier les anciens arcanes cosmiques. »
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Avr - 17:27
Jusque-là, la partie s’était déroulée sans qu’Alec ne remarque la moindre tentative de tricherie de la part de Gareth. Les gains n’étaient pas trop déséquilibrés entre les trois joueurs. L’américain avait presque oublié de rester sur ses gardes. Mais il y a parfois ce genre de détail trop criant pour qu’ils t’échappent. Comme par exemple quand tes yeux t’indiquent « Tu as deux rois, un valet, un dix et un huit. » et que la lumière te hurles « Mais t’es bigleux ou quoi ?! Ça c’est un brelan ! Et ça c’est une paire ! T’as un full mec ! ». L’américain leva les yeux sur Gareth, feignant de juste écouter ce qu’il disait. En réalité, il étendait son ressentit de la lumière pour observer les cartes des autres- les véritables cartes.

« Moi ? L’entrainement des jeunes ? Voyons, Ephraem était une exception. J’étais bourré quand j’ai accepté de m’occuper de lui pour une journée. Gareht, tu me vois vraiment, moi, apprendre à des jeunes à se battre ?

L’américain réfléchissait tout en parlant. Devait-il signaler à Ephraem la tentative de triche de Gareth ? Ou essayer de la retourner contre lui ? Tout en réfléchissant, il jaugea l’italien du regard, affichant un air amusé :

- J’avoue peiner à t’imaginer en pleines négociations.

Non. Il n’allait rien faire. Juste attendre le moment où ils poseraient les cartes, ou Gareth annoncerait sa victoire, pour lui tomber dessus. Le surprendre. Les Gemeaux ne devait pas s’attendre à ce qu’un pauvre petit bronze passe outre ses illusions.

-Je connais un type qui a manqué de se faire transpercer le cœur par un manticore. Son premier réflexe a été de balancer une blague, comme quoi s’il avait refusé mes avances, ce n’était pas pour se faire pénétrer par une manticore. Comme si je ne pensais qu’a draguer les gens mois. Tss. »
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3153
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Avr - 12:15
Ephraem rit doucement aux paroles de son ancien maître.

- Et pour cause… tu as du le comprendre depuis le temps, que je les aime autant que je te déteste toi. Je suis juste triste de ne pas avoir pu faire le boulot même, mon père aurait surement trouvé ça comique de mourir de la main de son fils.

Si Gareth voyait un futur grand guerrier en regardant le Taureau, il n’avait pourtant sous les yeux qu’un simple chevalier ayant soif de tuerie. Il avait toujours gardé une petite part de cruauté en lui, même s’il avait trouvé l’amour pendant son entraînement, amour qui lui briserait le cœur dans quelques années et lui permettrait d’avancer encore plus sur le chemin de la grandeur.

- Moi, faire alliance avec les autres ? Est-ce que vouloir affronter le plus fort de leur armée est un acte de paix ? Parce que si oui, je suis largement prêt pour ça.

Bien sûr, le Saint plaisantait, il savait très bien que ce ne serait pas la paix qui accompagnerait son geste, mais il avait toujours en tête d’affronter de puissants guerriers. La partie continua, les gains fluctuant pour permettre une égalité presque parfaite parmi les trois chevaliers. Mais Gareth avait un plan, l’italien en était sur et les paroles du Gémeau ne lui dire pas le contraire. En regardant sa main, le Taureau voyait un brelan de valet, suivi de deux petites cartes. Peut-être avait-il un carré d’as, mais il ne pouvait pas le savoir. Il déposa les deux petites cartes, en espérant avoir le dernier valet, même s’il ne rêvait pas trop. Les illusions avaient toujours été son point faible, alors comment pourrait-il les vaincre maintenant. Pour le grand plaisir de Gareth, il paria tout son argent, histoire d’être tranquille. La partie s’éternisait et le chevalier avait besoin de faire un tour. De plus, il n’avait pas encore fait son rapport au Grand Pope, qui risquerait de le sermonner encore une fois.

- C’est sûr qu’avec un tapis que tu vas remporter, je ne risque pas de repartir les poches pleines. Mais mon cher père m’a laissé un bel héritage, autant qu’il soit utile.

Alec intervint ensuite, pour parler d’une autre personne, ayant affronté un manticore. Cette personne ne devait pas être doué ou alors distraite pour se faire avoir aussi facilement. Par contre, l’Andromède ne pouvait pas nier la fin de sa phrase.

- Tu rigoles où quoi ? Tout le monde te connait dans ce bar, ils savent tous que tu es un dragueur invétéré, surtout après plusieurs verres.

Ephraem laissa le face à face se faire, non étonné de voir le résultat de la partie. Il laissa son argent au gagnant, avant de reprendre sa veste et regarder le temps qu’il faisait dehors.

- On dirait qu’il ne pleut plus. Je vais donc vous laisser, mes p’tits vieux. Arrivederci.
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 739
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Avr - 11:29
Gareth afficha une mine circonspecte à l’écoute de cette étrange histoire de manticore. Il s’interrogea même sur sa consommation d’alcool, à moins que tout cela ne soit vrai ? Le chevalier écarta son visage de ses cartes pour vérifier que ses illusions n’étaient pas trop importantes… Non tout avait l’air sincère.

La partie continua et Ephraem se coucha après avoir misé l’intégralité de ces gains. Etrange comportement, mais soit, de toutes manières il n’arrivait jamais à rester en place plus de quelques heures. Ce manque de concentration, qu’il compensait avec ses talents cosmiques, lui avait valu de nombreux sermons lors de sa formation. L’italien quitta les lieux peu après, laissant Gareth et Alec, face à face, la dernière manche, le plus gros pot.

-« Une p’tite dernière pour la route ? » Sans attendre de réponse (en avait-il vraiment besoin ?) le troisième gardien commanda une dernière tournée. « Alors, qu’est-ce que tu as ? »

Fier comme un bœuf, le Chevalier d’Or des Gémeaux dévoila son faux carré de dames à son adversaire. En réalité il possédait deux paires, l’une de dames, l’autre d’as. Quant à sa dernière carte, elle se cantonnait à un paisible neuf sans prétention aucune. Gareth souriait, certain de pouvoir empocher quelques gains qu’il irait dépenser dans la semaine qui suivrait. Il était très loin de penser qu’Alec percerait ses illusions à jour.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Avr - 22:53
Alec lança un regard réprobateur à Ephraem lorsque celui-ci demanda si affronter le plus fort d’une armée était considéré comme un acte de paix.

« Un jour tu comprendras qu’il te faut parfois jurer par autre chose que la violence Ephraem. Il arrivera un jour où tu sauras apprécier les vertus de la paix.

Quand l’italien le signala que tout le monde dans le bar le savait dragueur invétéré, l’américain rit et protesta :

- Est-ce vraiment de la drague de s’approcher ivre d’une personne ivre en lui demandant si elle veut bien passer la nuit avec nous ?

Ephraem quitta finalement le bar, laissant ses gains au vainqueur. Alec le suivit du regard, entendit Gareth commander une nouvelle tournée, et marmonna tandis que la porte se refermait derrière l’italien :

- He bien, l’argent qu’il a laissé servira au moins à payer ses consommations, il est partit sans payer…

La situation amusait beaucoup Alec. De toute évidence, Gareth avait décidé de les avoirs, mais ses deux partenaires de jeu semblaient décidés à ce que ça se retourne contre lui. Le chevalier d’or déposa finalement, et fièrement, ses cartes sur la table. Les yeux d’Alec lui indiquaient un carré de dames. Mais la lumière lui indiquait une paire de dames et une paire d’as. L’américain posa lentement ses cartes. Les deux rois, le valet, le dix et le huit, laissant le temps aux Gémeaux de savourer sa victoire, puis, annonça :

- Un brelan contre deux paires et un neuf. On dirait que j’ai gagné cher ami !

Il s’enfonça dans sa chaise, bras croisés, et lança un regard amusé à Gareth.

- Je paie les consommations du coup ? Parce qu’on dirait que ce n’ai pas aujourd’hui que tu vas te refaire une fortune.
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 739
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Avr - 20:34
Alors qu'il était certain de sa victoire, Alec dévoila les petites tricheries du gardien du troisième temple. Surpris par le Chevalier de Bronze, Gareth interpella un passant pour lui demander de lire les différentes cartes. L'illusion fonctionnait parfaitement et pourtant... Il se résigna à la lever et dévoila ainsi les véritables cartes.

-« Tu n'as donc aucune morale ? Je n'ai pas vos rentes, je suis obligé de me débrouiller par mes propres moyens » expliqua le chevalier en prenant un air faussement misérable.

Il était surtout intrigué par la manière dont Alec l'avait percé à jour. Son illusion était, comme à ses habitudes, pure et parfaite. Même Ephraem, pourtant habitué à subir ce type de techniques n'y avait vu que du feu. Ce ne pouvait pas être du bluff, il ne possédait aucun moyen de deviner les mains exactes.

Le troisième gardien servit un nouveau verre à son acolyte et termina la bouteille « marié ou pendu avant la fin de l'année » pensa-t-il. Au moins l'alcool était bon et réchauffait son âme esseulée par une telle perte.

-« Je n'ai rien laissé au hasard... Comment tu as fais ? » demanda le chevalier, intrigué par la méthode de son adversaire. Pourquoi devait-il perdre un tel pot ? Effectuer le deuil de tout ce qu'il aurait pu boire avec cette somme sera compliqué, mais en tant que Chevalier d'Or, il entendait relever ce défis avec honneur ! Peut-être pourrait-il disparaître avec le pot au cœur d'une autre dimension?
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 216
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Mai - 21:33
L’effet ne se fit pas attendre. Gareth appela un passant, l’interrogeant sur les cartes qu’il voyait sous le regard amusé d’Alec qui, une fois le passant partit, fixa Gareth :

« Tu reconnais donc avoir triché cher Gareth ?

Commenta t-il en regardant l’illusion se lever pour dévoiler ce qu’étaient réellement les cartes. La lumière ne l’avait pas trompé.

- Bah, allez, j’ai pitié de toi, et je n’ai pas vraiment besoin d’argent, garde tes sous va.

Le chevalier d’or lui demanda ensuite comment il avait fait pour percer ses illusions à jour. Andromède sourit d’un air mystérieux, laissant sa réponse se faire désirer. Il leva son verre, le fixa un instant, le vida, le reposa, tout cela en prenant son temps, un sourire en coin. Enfin, il braqua de nouveau ses yeux gris sur les Gémeaux pour répondre :

- Tu peux tromper mes yeux Gareth. D’ailleurs, tu as trompé mes yeux. Mais pas ma vigilance. Tu peux faire croire ce que tu veux à mon esprit, mais tu ne peux pas déformer la lumière. Or, je contrôle justement la lumière, j’ai tout intérêt à être capable de la percevoir sans avoir recours à mes yeux. Et la lumière que renvoyaient les cartes ne correspondaient pas à ce que je voyais.

Il se leva finalement.

- Il va falloir essayer plus fort si tu veux me tromper mon vieux ! Reboot and try again !

Il paya les consommations pour les trois avant de saluer Gareth et de partir.

[FB]A la gloire de Bacchus