avatar
LyneSpectre du Garuda | Administrateur
Spectre du Garuda | Administrateur

Date d'inscription : 04/08/2016
Nombre de messages : 491
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Fév - 23:07
Le déplacement ne dura que très peu de temps. Le Pope déposa le Phénix à l’orée d’une clairière située en plein cœur de la forêt jouxtant la Palestre. Ce lieu était devenu son terrain d’entraînement privé, cet endroit était devenu au fil du temps le coin privé de l’ancien enseignant. Il se servit de son cosmos afin de dégager tout obstacle du terrain et vint s’arrêter devant une petite cabane qu’il avait construite des années auparavant.

« - Comme au bon vieux temps hein… » Pensa-t-il en balayant le lieu du regard.

Il ne comptait plus les heures passés à entraîner de jeunes apprentis, à former de potentiels Saints. Ils en avaient tous bavé sous la tutelle du nouveau Pope, sans exception. Toutefois, Aldaris était presque certain que c’était lui qui allait se démener cette fois. Il revint devant les deux demoiselles et les fixa avec un air dur et sévère.

« - Ce terrain est l’endroit idéal pour s’entraîner en compagnie d’une déesse. Personne à part moi ne connaît son existence. Nous serons donc seuls du début jusqu’à la fin. Je propose de nous y prendre de la manière suivante. Elèna et moi allons devoir vous placer dans une situation délicate et inversement. Il est nullement question de se blesser alors que les temps sont pour le moins troubles. »

Il marqua une petite pause et s’approcha de la déesse afin de lui murmurer quelques indications supplémentaires

« - J’encaisserai chacune de vos attaques aussi puissante soit-elle. Ca devrait être une bonne occasion pour voir à quel point vos pouvoirs divins vous ont rendu puissante. Essayez de ne pas me tuer. »

Il reporta son attention vers Elèna et lui donna à elle aussi des indications supplémentaires :

« - Tu seras chargée de porter les coups. De mon côté je bloquerai chacune de ses attaques. N’oublie pas que nous affronterons une déesse, tu vas devoir te donner à fond pour espérer la toucher. »


Une fois cela fait, il recula au milieu de la clairière et intensifia de manière drastique son cosmos, il allait très probablement devoir recourir à une puissance beaucoup plus grande qu’à l’accoutumé. Une parfaite occasion de renouer avec ce sens dont il avait éveillé la force des années plus tôt. Son armure cosmique se matérialisa, aussi puissante voir plus que durant l’invasion des Spectres.

« - Si vous n’avez rien à rajouter. Je vous propose donc de commencer … »
Lança-t-il finalement

avatar
En ligne
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 304
Age : 21
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Fév - 0:16
Le Pope les mena dans la forêt proche de la Palestre, jusqu’à une clairière où il s’arrêta, expliquant qu’il était le seul à en connaître l’existence. Tandis qu’il leur expliquait ce qu’ils allaient faire, il affichait un air dur et sévère qui arracha un sourire en coin à Athena. S’il pouvait intimider des apprentis, peut être aussi Elèna, mais ça ne motivait que plus l’américaine.

« T’as intérêt à être exigeant. A quoi bon s’entrainer sinon ? »

Songea t-elle. Si elle resta de marbre aux paroles du Pope, se contentant de hocher la tête, elle était soudain envahit d’un doute. Le jour où elle s’était battue pour son armure de bronze, elle s’était laissée emportée par le feu du combat et avait accidentellement tranchée la joue de son amie. Et elle n’avait même pas ses pouvoirs divins à l’époque. Sans parler de la fois où elle s’était battue pour l’armure du Capricorne, le jour même où ils s’étaient manifestés. Son adversaire aurait bien put y passer si elle n’avait pas sentie à la dernière minute que quelque chose de louche venait de se produire. Cependant, elle s’efforça de répondre d’un ton égal :

« Je n’ai aucun intérêt à perdre mon Pope Aldaris, tu t’en doutes bien. Tu n’as absolument rien à craindre, je paierais les frais d’hôpitaux.

Elle espérait bien cacher son malaise derrière un peu d’humour. Ceci dit, il était hors de question qu’elle y aille mollo avec Aldaris pour autant. Elle allait devoir réussir à gérer convenablement sa force. Cependant, il en était autrement pour la Phoenix. Ce n’était qu’un chevalier de bronze, si elle voulait pouvoir la toucher, la déesse avait intérêt à lui laisser une chance. Elle posa sur elle un regard bienveillant :

-Ne sois pas intimidée parce que tu affrontes une déesse, d’accord ? Si tu veux réussir à m’avoir, tu dois avoir confiance en toi.

Elle posa ensuite ses yeux gris-bleu sur Aldaris, le visage fermé, prête au combat. Dès qu’Aldaris annonça le début, elle passa à l’attaque. Saisissant dans sa poche des carte de poker qu’elle rendit tranchante, elle les jeta en direction du Pope :

-Keen Missile !
avatar
ElènaChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12563
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Fév - 10:59
Une clairière au cœur d'une forêt, pas mal comme idée, au moins ils pourraient ce donner à fond sans mettre en danger la vie d’autrui. Quoi que le faune environnante avait sûrement du soucis à ce faire à moins que les animaux ne soit déjà loin... Un coup d’œil autour d'elle tendit que le pope lâcha celle-ci pour analyser les lieux. Si elle voulait utiliser le décors à son avantage le phénix serait bien déçut, des arbres et quelques roches... M'enfin au moins les deux balèzes casseront rien de bien coûteux hein !

Exité par ce qui allait ce passer la belle écouta les propos des deux protagonistes oubliant même un premier temps de revétir son armure, ce n'est que lorsque les hostilité commencèrent qu'elle prit conscience de la différence écrasante qui les séparé... Pourtant, elle ne baissa pas les bras et vint considérer la déesse comme une adversaire. Elle déploya son cosmos rougeâtre pour faire appel à l'armure du bronze du phénix qui ne tarda pas à ce matérialiser sur la jeune femme . Protection minimum au vus du combat certes, mais bien utile !

Je ferais de mon mieux !
Plaça elle finalement en ce mettant en garde, le pope et la déesse Athéna, bien d'autre auraient rêvé s’entraîner avec eux, aujourd'hui était le jour pour la belle d'aller de l'avant et de profiter de chaque conseil, chaque actions pour progresser à son tour !

Le combat débuta alors, la déesse vint utiliser une technique bien étrange … Des cartes ? La demoiselle eut juste le temps de voir celle-ci qu'elles avaient déjà atteint le pope, un nouveau frisson parcourut son corps qui transpirait déjà, elle resta de marbre quelques secondes ce demandant une fois de plus si elle avait sa place ici.. Pourtant Aldaris comme Athéna l'avait invité à venir, alors elle avait sa place, alors elle devrait faire de son mieux, elle ne devait pas faiblir !

Le phénix intensifia alors sa cosmo énergie, jetant un bref coup d’œil à son coéquipier avant de fixer la déesse du regard, elle ne pourrait l'avoir qu'en usant d'un effet de surprise, pas autrement et encore... Elle chargeât donc aussi vite qu'elle put la divine pour tenter de l'atteindre d'un coup de poing gauche au visage, suivit d'un coup de genoux à l'estomac, la surprise viendrait maintenant puisque son bras droit caché par sa longue tenue et son armure jusqu'ici fut alors visible de son unique forme, une lame de braise remplaçant son membre manquant avec laquelle elle tenta de blesser le bras de la déesse de la guerre, tentative vaine ? Peut-être, mais la guerrière ferait tout pour l'atteindre, là était sa mission du moment. Coups effectués elle recula de quelques pas mettant en avant sa lame de feu devant elle en guise de protection.. Elle profita du moment pour concentrer sa cosmo énergie préparant son prochain assaut pour le moment où elle ferait face au pope...
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 878
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 14:51
Le chevalier d’or des Gémeaux chuta lourdement du portail dimensionnel qu’il venait d’ouvrir en plein cœur de la forêt. Son armure était détruite en plusieurs endroits, son visage et les parties visibles de son corps portaient d’importantes traces de brûlures. La plaie de son épaule gauche, causée par le sabre d’Eris, était loin d’être refermée. Il tenta de se lever et chuta une nouvelle fois.

Allongé sur le dos, il essayait de récupérer un semblant de souffle et de rassembler ses pensées… Il devait simplement éviter de perdre connaissance. Une dizaine de minutes plus tard, le chevalier dressa son bras valide, concentra ses maigres forces et expulsa un long rayon cosmique. Avec un peu de chance son signal de détresse serait repéré…

Il essayait de comprendre comment il en était arrivé là... A quel instant les valeurs humaines d’Oblivion avaient vacillé ? En était-il réellement la cause ? Peut-être n’aurait-il jamais dû accepter le rôle de Grand Pope, les grands chevaliers ne font pas toujours de grands dirigeants. Le triomphe sur les forces infernales occultait les conséquences néfastes de ses décisions. Gareth poussa un profond soupir avant de grimacer de douleur…

Il se perdait, il cherchait à se détruire. De fait, ses décisions n’étaient plus concertées, elles tranchaient plus qu’elles ne rassemblaient. Pour la première fois depuis longtemps, il datait cette modification comportementale au jour où il avait endossé la souveraineté sur le sanctuaire. La mort d’Eléonore s’analysait alors en conséquence de ses choix…

Le chevalier essaya de masquer le soleil avec sa main droite et obliqua alors son regard sur le casque gémellaire tombé à plusieurs mètres, la face sombre. « Le prix de la puissance, sommes-nous réellement maudits ? »

Une seule question demeurait, pouvait-il redevenir lui-même ? Faire fi de la colère citée par Eris pour retrouver le chemin de la vertu…
avatar
KastorChevalier d'Argent d’Orion
Chevalier d'Argent d’Orion

Date d'inscription : 26/01/2017
Nombre de messages : 34
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 17:04
[Hj: Insertion du PJ]

    L'avantage à être un éveillé se situe dans la rapidité des déplacements.
    Pour peu que vous soyez suffisamment puissant, ou que votre armure dispose d'atouts, vous pouvez vous déplacer sur de longues distances en des temps records. Sauter, voler, creuser, toutes ces actions peuvent vous être possible en fonction de vos attributs et de vos talents. Classe n'est-ce pas ?

    Kastor, pour sa part, avait simplement choisi l'art séculaire de la course à pied. Simple, efficace, cela lui permettait de se déplacer à une vitesse bien plus grande que celle d'un quelconque véhicule terrestre tout en parcourant la grande distance séparant sa retraite spirituelle du Sanctuaire d'Athéna. Le lieu de son entrainement, de son éveil et de ses premières passes d'arme. Le chevalier avait bien des choses à rattraper. Il n'avait, à près tout, pas prévu de voir réapparaitre l'armure d'Orion qui l'avait servie si fidèlement.

    Mais peut-être était-ce pour le mieux. Kastor n'était plus habité par aucun doute sur ses raisons d'être ni de combattre. Protéger et servir la déesse Athéna, honorer la mémoire de ses prédécesseurs, la mission de chevalier d'Orion était des plus simples. La simplicité. Voila ce que désirait Kastor. Pas d'investissement dans la politique du Sanctuaire, pas de recherches des causes des malheurs de certains de ses pairs. Juste la bienveillante simplicité d'une tâche à accomplir, confiée à lui par les ordres soit de sa déesse, soit du Pope dont le rôle était et resterait toujours de conseiller Athéna.

    La Palestre n'était plus très loin désormais. Quelques minutes tout au plus. Kastor choisit de ralentir lorsqu'il ressenti les explosions d'énergie provenant de la forêt entourant le lieu d'entraînement affecté aux nouvelles recrues. Dans un tel environnement, cela n'était guère surprenant. Bien des entraînements brutaux avaient lieu dans ces bois. Sauvage. Voila ce qui décrivait le mieux les lieux. Voila pourquoi Kastor ne s'interrogea pas plus que cela sur ce qui pouvait se passer dans ces lieux, mais plutôt sur les raisons qui pouvaient mener une créature à vouloir signaler sa présence par ce rayon de lumière si visible que même un non-éveillé devait pouvoir le percevoir. Un tel manque de discretion…

    Plus prudemment cette fois-ci, Kastor s'approcha de la source de cette émission pour le moins très très visible. Le spectacle devant lui ne cesserait surement pas de le surprendre pendant les heures qui suivraient mais, en cet instant, tout ce qui se « dressait » devant lui était un homme pour le moins très affaibli. Engoncé dans une armure qui ne pouvait être que d'Or, le vieil homme n'était déjà plus de la première jeunesse. Il envisageait peut-être de se retirer. Kastor n'en savait rien.

    - Bon… et que faire de lui maintenant ?- s'interrogea t-il doucement. Presque inaudible.

    «Hola vieil homme, besoin d'aide?»

    Brut de décoffrage.
    Cela faisait de longue années désormais que Kastor ne s'encombrait plus vraiment des formes de politesses. Pas dans ces conditions si informelles en tout cas. Le protocole avait son rôle à jouer dans certaines circonstances. Mais celles-ci, présentemment, n'en faisaient pas partie.
avatar
LyneSpectre du Garuda | Administrateur
Spectre du Garuda | Administrateur

Date d'inscription : 04/08/2016
Nombre de messages : 491
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Fév - 18:36
[Petit poste rapide pour débloquer la situation, toutes mes excuses pour la piètre qualité et l'attente]

Le Pope intensifia son énergie de manière drastique, il prenait toutes les précautions possibles pour que l’entraînement se passe bien. Des pièces d’armure supplémentaire venaient s’ajouter à la protection cosmique d’Aldaris. En plus de ça il utilisait une grande partie de sa cosmoénergie pour former une barrière tout autour de lui, ça devait être la première fois qu’il utilisait autant de ressources pour se défendre durant un entraînement en conditions réelles. Le bras droit de la déesse ne comptait pas retourner dans un lit aussi tôt après tout. Il bloqua les cartes de poker sans les sous-estimer. Le contact entre sa défense et l’offensive d’Athena fissura légèrement les protections du Pope que ce dernier s’empressa de reformer. Aldaris jeta un coup d’œil vers la Phénix

« - Je vais la gêner le plus possible. Essaye de profiter des ouvertures. »

Il se lança à l’assaut de la jeune femme, venant porter de multiples coups de lames cosmique. Chaque coup était faible et très peu précis en soi mais le but recherché était de la distraire pour permettre à sa partenaire de placer quelques attaques. Alors qu’il se prépara à mener une nouvelle offensive, il aperçut une éruption lumineuse au loin.

« - Nous allons devoir remettre cet entraînement à plus tard »


Le Pope s’éclipsa sans un mot de plus, se dirigeant vers la source de ce rayon d’énergie. Une fois sur place il put reconnaître le chevalier des Gémeaux dans un sale état. Comment était-ce arrivé ? Cette question devra attendre qu’il soit remis, ce qui n’était pas gagné. La seule personne capable d’agir rapidement était Athena, avec tous les risques que ça impliquait. Il ne jeta qu’un simple coup d’œil à l’autre personne présente.

« - Qu’as-tu fait pour revenir dans un tel état… » Maugréa le Saint à l’attention du chevalier d’Or.


avatar
En ligne
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 304
Age : 21
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Fév - 20:54
Athena n’était pas peu fière de la jeune Phoenix- enfin, jeune, elle restait plus âgée qu’elle. Elle n’avait pas essayé de foncer au combat avec une capacité pleine puissance en espérant pouvoir atteindre la déesse ainsi, et s’était servie de sa tête et, après ça, s’était empressée de se mettre en défense. Parfait. De son côté, l’américaine avait fait de son mieux pour se défendre de les assauts du Pope et d’Elèna, mais au moins une attaque l’avait atteint, même si elle ignorait de qui. Mais alors qu’elle se préparait à gérer une nouvelle offensive d’Aldaris, un rayon cosmique fendit le ciel et capta l’attention de la jeune femme. Avant qu’elle n’ait pu dire ni faire quoi que ce soit, le Pope annonça la fin de l’entrainement. Elle n’avait pas vraiment besoin de rajouter quoi que ce soit et se contenta de le suivre sans se soucier de savoir si le chevalier de bronze les suivait- elle était assez grande pour décider d’elle-même.
La « piste » les amena ainsi au cœur de la forêt où se tenait un homme qui était totalement inconnu à Athena, et où une masse dorée gisait à terre. Ce n’est qu’en s’approchant qu’elle reconnut Gareth, dont l’état était plus que déplorable. Son armure avait vu des jours meilleurs, et il arborait des brûlures et coupures assez inquiétantes. La déesse sentit une vague de colère la submerger, et fut envahie par une envie furieuse de trouver la personne qui lui avait fait ça pour lui faire passer l’envie de s’en prendre à nouveau à un chevalier. Elle se força cependant au calme. Le plus urgent était de sortir le Gémeaux de ce mauvais pas, et, de toute façon, elle ne savait même pas qui s’était attaqué à lui.

« Il faut que quelqu’un prévienne l’infirmière de la Palestre sur le champ. On ne peut pas se permettre de perdre du temps.

Annonça-t-elle d’un ton détaché qui ne trahissait nullement la colère qui, bien que refoulée, était toujours présente. Elle posa ensuite ses yeux gris-bleu sur Gareth. Milles questions fourmillaient dans son esprit, mais elle savait qu’il était préférable de ne pas le faire parler dans son état. Elle entendit Aldaris maugréer à côté d’elle mais n’entendit qu’à moitié ses paroles.

-J’ignore qui t’as fait ça, mais je m’assurerais qu’il paie le prix fort.

Marmonna-t-elle. Elle regrettait à présent de ne pas avoir demandé au chevalier d’or où il comptait aller avant de le laisser partir. Ils auraient au moins eu un indice. Quelque chose. Là, ce qu’elle savait la rendait malade, parce que ça montrait tout ce qu’elle ne savait pas.

avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 878
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Mar - 21:18
[Je bouge légèrement ton personnage Athéna]

Le chevalier d’or gisait toujours à terre, à peine conscient des évènements qui se déroulaient autour de lui. Il constata, néanmoins, qu’hormis Athéna personne n'adopta l’attitude qui s’imposait à la situation. Elle était la seule à avoir la présence d’esprit d’appeler les secours. Aussi, le chevalier d’or des Gémeaux esquissa un signe à son attention, espérant qu’elle s’approche de lui. Ce qu’elle fit. Il passa une main derrière la nuque de la déesse pour approcher son visage du sien et murmura lentement :

-« Eris… Elle m’a pas loupé… Avec les spectres. »

La poigne de Gareth relâcha doucement la tension exercée sur la nuque d’Athéna avant de retomber franchement. En quelques secondes il sombra dans une semi-conscience. Il voyait trouble, distinguait difficilement les formes qui se pressaient à ses côtés.

Depuis combien de temps il était allongé là ?

Le personnel soignant ne tarda pas, dirigée par une femme d’une cinquantaine d’année, l’équipe prit Gareth en main. Plusieurs soignants dégagèrent les principales pièces de l’armures avant d’entamer les soins de première urgence. D’abord diminuer la fièvre, puis soigner les plaies ouvertes… La plus expérimentée du groupe s’attela à sa blessure à l’épaule…

« Son armure à encaissée le choc principal… Son état est trop sérieux pour qu’on puisse le transporter. C’est impossible de le soigner correctement ici. » Déclara l’un des soignants.

Plusieurs membres du personnel médical jetaient des œillades insistantes à la déesse de la sagesse. « Madame, pour qu’il puisse avoir une chance de s’en sortir, vous devriez essayer. Vous savez… vos pouvoirs ? »

La cheffe de l’équipe eu une remarque sévère à l’égard de son subalterne.

« Un tel choc cosmique pourrait tout simplement le tuer ! ». L’infirmier reporta son attention sur Gareth « je crois pas que nous ayons vraiment le choix… » murmura-t-il doucement.
avatar
LyneSpectre du Garuda | Administrateur
Spectre du Garuda | Administrateur

Date d'inscription : 04/08/2016
Nombre de messages : 491
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Mar - 22:45
[Je me permets de répondre rapidement pour filer ^^]

Le Pope recula de quelques pas, laissant de la place à l’équipe médicale de la Palestre, Aldaris ne put s’empêcher de confirmer le diagnostic du personnel soignant. Le chevalier d’Or avait besoin d’un traitement de choc, un traitement suffisamment puissant pour lui permettre de guérir vite et pouvoir reprendre son poste le plus vite possible. Le représentant du Sanctuaire vint poser sa main sur l’épaule de la jeune déesse, comme il le faisait autrefois avec ses apprentis.

« - Vous avez une vie entre les mains. Si vous souhaitez vous venger de l’affront subi au Sanctuaire et vous expliquer avec Thanatos en tête à tête que ce soit avec les mots ou bien les poings, alors vous n’avez pas le droit à l’erreur. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre un chevalier d’Or. »


L’ancien enseignant tourna le dos aux quelques personnes présentes et commença à s’éloigner du petit groupe de manière lente, il n’avait plus rien à faire ici et beaucoup à faire ailleurs, il devait enterrer la hache pour être vraiment utile en temps que bras droit du Sanctuaire, il ne trouverait pas la réponse à ses doutes dans cette forêt.

« - Je vous retrouve au Sanctuaire. » Lâcha-t-il finalement

Il retourna dans sa petite clairière, ouvrit rapidement la porte plutôt usée de son petit cabanon improvisé et en extirpa une boîte étonnement ouvragé tout en soupirant. Il referma la porte et quelques secondes plus tard, le Pope avait déjà quitté les lieux pour mener à bien sa prochaine « mission ».
avatar
En ligne
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 304
Age : 21
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Mar - 21:49
Athena aperçut Gareth faire un signe à son attention, comme pour l’inviter à s’approcher, ce qu’elle fit. Le chevalier passer une main derrière sa nuque afin de souffler quelque chose à son oreille, révélant l’identité de la personne qui l’avait laissé dans un tel état. L’américaine ferma les yeux un bref instant avant de répondre :

« Ne gaspille pas ton souffle sale jeune, garde ton énergie pour rester en vie le temps que les secours arrivent.

Elle se redressa ensuite, le visage de marbre afin de masquer la colère sourde qui s’était installée dans chaque fibre de son être. Les spectres, encore eux… N’avaient-ils donc personne d’autre à embêter ? Ceci dit, si le nom d’Eris expliquait l’état du chevalier des Gémeaux, il éveillait en Athena des sentiments partagés. Elle ne savait pas encore comment prendre cette nouvelle, et décida d’y repenser plus tard, quand Gareht serait hors de danger.
Les secours arrivèrent finalement. La déesse resta un peu en retrait, ne manquant toutefois pas un seul geste du personnel soignant. Quand l’un des infirmier finit par lui indiquer que le seul moyen de sauver la vie du chevalier était qu’elle intervienne elle-même, elle le dévisagea quelque secondes. Elle était censée soigner Gareth ? Etait-elle seulement capable de le faire ? Elle était déesse de la sagesse, de la stratégie guerrière, mais elle était à peu près sûre qu’elle n’était pas déesse de la médecine. C’était sa tante qui avait fait des études de médecine, pas elle… Cependant, les regards insistants des autres membres du personnel ne lui avaient pas échappé. Pas plus que les paroles d’Aldaris. Pendant un instant, la jeune femme faillit laisser échapper un rire nerveux, faillit demander comment elle était supposée faire. Mais ça ne collait pas avec l’image qu’elle se devait de montrer de la déesse Athéna. Les gens lui faisaient confiance, elle n’avait pas le droit de les décevoir.
Sans un mot, tandis que le pope s’éloignait, et sans prendre le temps de le saluer parce que, justement, ils en manquaient, du temps, elle s’approcha à nouveau du chevalier d’or et se pencha sur lui. Elle s’efforçait d’afficher une expression assurée pour ne pas inquiéter les autres. La jeune femme posa une ses mains sur les blessures de l’homme et se servit de son comos pour essayer de le soigner. Elle n’était pas vraiment sûre d’elle, mais l’américaine ne laissait pas le doute l’envahir, elle savait que ça ne ferait que réduire ses chances de réussir. Bon sang, elle était faite pour combattre, pas soigner…

- Ecoute-moi bien sale jeune. Si tu meurs maintenant je ferais tout ce qu’il faudra pour que ton séjour en enfers sera pire que n’importe quel autre damné. »

Lâcha t-elle entre ses dents.

avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 878
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Avr - 21:42
Athéna masquait mal son incompétence médicale. Le pouvoir divin, peu maîtrisé, s’infiltrait dans les blessures du guerrier et l’arracha de sa torpeur. Le chevalier poussa un hurlement de douleur… L’adrénaline irriguait l’ensemble de son système sanguin, une force brutale, quasiment animale, animait l’ensemble du corps humain. Le chevalier repoussa violemment la déesse.

-« Putain c’est quoi votre problème ?! » haleta-t-il à l’adresse d’Athéna.

L’équipe médicale se précipita au chevet du guerrier et tenta de le maintenir allongé. Plusieurs infirmiers maintenaient Gareth alors que les plus expérimentés s’attelaient à refermer les dernières blessures. Le souffle de vie offert par Athéna dégageait l’ensemble des voies respiratoires du guerrier, cicatrisait les blessures les plus importantes et reconstituait les peaux calcinées.

-« J’ai l’impression d’avoir vingt ans de moins. » ajouta l’enthousiaste chevalier.

Il s’agitait moins, le personnel soignant relâcha doucement la pression exercée sur Gareth. Ce dernier, profita du relâchement généralisé pour extirper une bouteille de rhum depuis une autre dimension. Il arracha le bouchon avec ses dents et siphonna plusieurs gorgées avant de se faire reprendre par un infirmier qui lui retira le breuvage.

-« Et c’est censé être le plus puissant de nos guerriers ? » maugréa l’infirmier mécontent du comportement enfantin du seigneur des Gémeaux. La plus expérimentée du lot injecta un puissant somnifère au chevalier qui s’effondra en quelques minutes.

-« Nous allons pouvoir le transporter à l’infirmerie… Une fois que nous aurons retiré l’ensemble des pièces de son armure, vous pourrez venir la récupérer. Je crois qu’elle aura besoin de solides réparations. » Expliqua l’ainée de l’équipe à la déesse avant de s’incliner respectueusement.

(Désolé pour le retard, j'ai recommencé plusieurs fois ce poste et je ne suis toujours pas satisfait, m'enfin faut avancer.)

Le Pope, la Déesse et le Phénix