avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 211
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Mar - 23:27
Cette journée s’annonçait plaisante. Pour une simple et bonne raison : il ne pleuvait pas, alors Alec n’allait pas friser. C’était fatiguant de passer des heures à les lisser le matin, et à les coiffer convenablement, pour que tout soit ruiné en quelques instants par la pluie. L’américain n’ayant pas pu s’entretenir avec la déesse Athéna à propos des derniers évènements auxquels il avait pris part, il avait caché son morceau de tablette afin de ne plus avoir à le trimballer partout. Ca n’avait pas été une tâche facile, que de trouver un endroit où il était sûr que personne n’irait fouiller. Il avait d’abord pensé au tiroir à culottes de sa déesse, parce qu’il avait entendu dire que quelqu’un y avait déjà caché un objet important. Mais, premièrement, il n’avait pas pu aller jusque chez Athéna, et, deuxièmement, elle avait fini par trouver l’objet en question, et il devait s’assurer que personne ne mette la main dessus. Pas même la déesse qu’il servait. Il avait fini par opter pour un endroit où personne ne penserait à vérifier. Un endroit « Alec style ». Sa pile de vaisselle sale. Il ne la fera jamais de toute façon.
Cette tâche accomplie, il put s’autoriser une petite sortie détente à Rodorio en attendant le retour d’Athéna. Rodorio, c’était par excellence l’endroit où il aimait à passer du temps. C’était proche du Sanctuaire en cas de besoin, et les bars étaient franchement agréables. Il ne comptait plus les heures qu’ils avait passées là-bas. Aussi bien en journée que la nuit, passer son temps dans les bras de Dionysos plutôt que dans ceux de Morphée.
C’était drôle, tout de même, que ce soit lui, probablement le saint le plus inutile du sanctuaire, qui se soit retrouvé à sauver le monde aux côtés de membres d’autres camps. Et personne ne le saurait jamais ! A part ses trois camarades. Et la superbe femme qui les avait aidés. Mais à part ça, personne. Ses collègues continueraient à le voir comme un chevalier inutile. Non pas que ça le dérangeait. Ce n’était pas pour rien qu’il s’accrochait à son armure de bronze, même s’il avait sans doute le potentiel de viser plus haut.
Tiens, maintenant qu’il y songeait, il rentrerait bien chez lui. Après tout, il avait bien failli mourir pendant son aventure secrète. Et il s’était fait absorber son énergie vitale par les sortes de tentacules d’un monstre tout droit sorti d’un hentaï. Enfin, d’un yaoi plutôt. Il avait bien mérité un peu de vacances non ? Rentrer chez lui. A Los Angeles.

« Chez moi, les forêts se balancent, et les ciels se grattent.

Chantonna-t-il pour lui-même.

avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5619
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mar - 11:01
Cela faisait quelque jour que Mikasa était rentrée au Sanctuaire. Enfin Camus...Mikasa était morte car elle avait trahi. Aujourd'hui, elle s'appelait Camus, en hommage à son maître qui l'avait remis dans le droit chemin. La chose n'avait pas été facile à accepter mais elle était maintenant de retour chez elle.

Elle portait l'armure du Verseau qui était cachée sous un large manteau, sa tête était encapuchonnée. Avait-elle la volonté de se cacher ? Sans doute ! Bien qu'elle soit partie depuis quelques temps, les choses n'avait peut-être pas tant changer que cela. Peut-être pouvait-elle tomber sur quelqu'un qui pourrait éventuellement la reconnaître. Que ferait-il ? Le considéra-t-elle comme une amie ou une ennemie ? Mais La jeune fille ne voulait pas y penser. Elle était de retour, avait repris sa place auprès des Saints. Les choses ne pouvait que s’arranger.

Elle était partie faire une ballade du coté de Rodorio, le village au pied du Sanctuaire. La vie était animée. Il y avait une certaine sérénité qui s'y dégageait. Elle continua à marcher longuement. Elle était dans ces pensées. Elle songea à ces derniers instants en tant que servante de Izanagi. Elle essayait de toute ces forces de se remémorer ces moments finaux. Mais sa mémoire semblait comme bloquée. Il y avait une barrière qui l'empêchait de se souvenir. Et pourquoi lui barrait le chemin à sa mémoire ? Dans quel but ? Y avait-il quelque chose qu'on souhaitait qu'elle ne se rappelle pas ? Et pourquoi ? Il y avait beaucoup de question et pour l'instant aucune réponse. Mais Camus était bien décidé à se rappeler. Peut importante le temps que cela lui mettrait.

Au détour, d'un croisement, elle sentit la présence d'un éveillé. Comme elle. Elle regarda rapidement autour d'elle. Et elle vit cet homme chantonné. Elle pressentait que cela émanait de cet individu. Elle se tenait maintenant devant lui, restant immobile comme un glaçon.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 211
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 16:23
Le chevalier de bronze avait-il chanté trop fort ? Trop faux ? Pouvait-il seulement chanter faux ? Quoi qu’il en soit, quelqu’un s’était arrêté, complètement figé, les yeux fixé sur l’américain- enfin, c’est ce qu’il supposa- qui se demanda un instant s’il venait de voir le reflet d’un basilic dans ses yeux. Il leva une main et l’agita sous les yeux de l’inconnu. Il sentait que l’inconnu était un éveillé, et la puissance de son cosmos ne lui semblait guère négligeable. La personne était vêtue d’un manteau, une capuche rabattue sur la tête, cachant son visage, de sorte qu’Andromède ignorait s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme.

« Salut ? On se connaît ? Ou j’ai une deuxième tête qui vient de me pousser ? Quelque chose ne va pas ? On dirait que vous venez d’être congelé sur place.

Il laissa un large sourire étirer ses lèvres, son regard gris aussi chaleureux qu’a l’accoutumé. Ses yeux balayant la personne, comme s’il essayait de voir à quoi elle ressemblait sous son manteau, cherchant, nul doute, à savoir à quoi elle ressemblait, si elle était à son goût.

« Voyons Alec, soit aussi chaste que la glace et aussi pur que la neige. Ce n’est-peut être- pas le moment pour ça… A moins que la personne ne se soit immobilisée comme ça parce qu’il est subjugué par ma classe ? »

Pur et chaste, c’était une chimère quand il s’agit d’Alec.

-Je ne voudrais pas paraître curieux mais… Juste par curiosité, pourquoi est-ce que vous vous cachez comme ça sous une capuche ? C’est triste, on ne voit rien de vous. »
avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5619
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Mar - 10:21
La jeune scruta de la tête au pied sous sa capuche la personne. Son observation discrète fut interrompue par une main qui passa devant son visage. Elle entendit alors la voix de cet homme qui s'interrogea s'ils se connaissaient et si elle allait bien. Quelle étrange question ? Bien sûr qu'elle allait bien. Il afficha un sourire. Mais Camus ne répondit pas à son sourire. De toute façon, sous sa capuche, cela ne se voyait pas.

« Je vais bien... » dit-elle avec sa voix à l'intention à la fois féminine et sans émotion

La sainte du Verseau voyait que l'homme cherchait à savoir qui se cachait sous ce manteau. Le son de sa voix devait déjà lui donner un indice. En tout cas, Camus ne connaissait pas cette personne.

« ...et nous ne nous connaissons pas. Je reviens de très loin. Je me nomme Mik... »

Mikasa...son ancienne identité morte il y a peu. En se rendant compte de ce qu'elle allait dire, elle se ravisa rapidement.

« Je m'appelle Camus ! »

En même temps, qu'elle se présenta, elle ôta la capuche faisant apparaître le diadème du Verseau qu'elle portait sur sa tête. Elle ne lui dit pas qu'elle était la Gold Saint du Verseau. A une autre époque, elle l'aurait sans doute fait. Mais cela n'était qu'un détail. Son visage ne présentait pas la moindre émotion et son regard était inexpressif. Le contraire du jeune adulte qui se tenait devant elle. Elle plongea alors ce regard dans ces deux fascinants yeux gris pâles luisants de sincérité. Maintenant qu'elle s'était présentait, elle voulait savoir qui se tenait devant elle.

« Et vous, quel est votre nom ? »
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 211
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Ven 24 Mar - 23:00
A la voix de la personne, l’américain devina qu’il s’agissait d’une femme. Celle-ci confirma qu’ils ne se connaissaient pas, ce qui le fit sourire. Sa question avait surtout été rhétorique, il n’attendait pas vraiment de réponse. Elle déclina ensuite son identité, se présentant sous le nom de Camus tout en ôtant sa capuche. Alec sourit en voyant le diadème des Verseau sur la tête de la femme.

« Camus ? Et vous êtes chevaliers du Verseau ? Le destin est sacrément ironique parfois. Comme si un incarnation d’Athéna s’appelait Athena. Ou alors vos parents ont toujours rêvé que vous soyez chevalier d’or du Verseau ? Ou alors il s’agit juste d’un pseudonyme, et non de votre vrai nom.

Andromède s’efforça de cacher son amusement. « Je me nomme Mik ». Clairement, le nom qu’elle lui avait donné était en effet un pseudonyme. Et son vrai prénom commençait par « Mik ». Miki peut être ? Michaela ? MiK…. Micro-onde ? Le chevalier de bronze s’arracha à ses pensées qui commençaient à dériver n’importe comment. De toute façon, si la personne préférait être appelée Camus, il n’allait pas l’embêter avec ça. Peut-être n’aimait elle pas son prénom après tout. Il décida alors de répondre à la question de celle qui semblait être sa nouvelle collègue :

–Je me prénomme Alec, chevalier de bronze d’Andromède. Ravi de vous rencontrer.

Il fixa le chevalier d’or, ou plutôt, son visage. Froid, inexpressif, impossible de savoir si elle ne ressentait aucune émotion ou si elle était juste habituée à les cacher. Etait-ce l’une des conditions à remplir pour être porteur de l’armure des Verseau ? « Soyez aussi froid que l’élément que vous maitrisez, et faites beaucoup de jeu de mots douteux dessus » ?

« Si c’est le cas, vivement un Verseau maitrisant le feu… »

Il empêcha son esprit de dériver à nouveau et reporta son attention sur Camus.

-Vous vous rendiez au Sanctuaire ?

avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5619
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Avr - 18:41
Et tout la personne qui se tenait devant elle semblait être terriblement bavard. Mikasa était plutôt du genre à faire des phrases se résumant à un sujet, un verbe et un complément et que les mots qu'elle utilisait ne devaient pas dépasser les trois syllabes, quatre maximum. Le garçon qui se prénommait Alec était également amusé de voir que le chevalier d'Or du Verseau avait un nom identique à celui de l'ancien Gold Saint d'Athéna. Mais Mikasa ne voulait pas éterniser sur cette parenthèse de son existence.

« Il n'y a rien derrière mon nom. C'est comme ça »

En observant Alec, la Gold Saint des Glaces pouvait voir que cela turlupinait le chevalier d'Andromède. Son esprit devait bouillonner dans son for intérieur. Très rapidement, Alec passa à autre chose. Il demandait si Mikasa se rendait au Sanctuaire.

« J'en viens. Je me baladais dans le village »

Mikasa profita de la présence de cette personne pour en savoir plus. En effet, la dame des Glaces avait quitté le Sanctuaire il y avait déjà quelques temps. Elle n'avait plus trop de repère temporel. Le guerre sainte était-elle d'actualité ? Quelle était la menace qui planait sur le Sanctuaire et dans le monde. ? Mais étrangement, ce ne fut pas la première préoccupation pour la jeune Sainte d'Athéna. La recherche du passé de la protectrice du onzième temple continuait à la hanter. Pourquoi ? Si elle le savait, elle ne se poserait pas ces questions.

« J'ai une question. Que sont devenus les Nyorais ? Existent-ils encore dans le monde ?

Mikasa était suspendu aux lèvres d'Alec....
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 211
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Avr - 21:20
Le Verseau ne semblait pas avoir envie de s’étaler sur les origines de son prénom. Soit. Alec n’était pas du genre à forcer. De toute façon, ça ne le concernait pas vraiment. Elle expliqua ensuite qu’elle revenait justement du Sanctuaire et qu’elle se promenait à présent dans le village. L’américain sourit :

« Je vous comprend. Rodorio est un endroit agréable, où il fait bon vivre. On peut y trouver de quoi se détendre, des bars où boire et faire de belles rencontres. Le marché aussi est particulièrement agréable… Je ne me lasserais jamais de venir ici.

Camus l’interrogea ensuite sur les Nyorais. Cela lui valut un regard intrigué d’Andromède. Pourquoi cette personne désirait elle savoir ce qu’étaient devenus les éveillés asiatiques ? Au point d’interroger le premier chevalier qu’elle croisait en début de conversation ? Il haussa mentalement les épaules. Peu importe après tout, non ? Il retint une grimace en songeant à la façon dont ils avaient disparus. Il ne blâmait pas les Marinas pour ce qui leur était arrivé, mais il aurait dut avouer qu’il aurait aimé que Poséidon n’en arrive pas à de telles extrémités. Il eut une pensée pour son ami Marina, aux côtés de qui il avait sauvé le monde. Il allait avoir du mal à redorer l’image de son camp après ça.

-He bien… On dit qu’ils se sont sacrifiés… Dans le but de sauver Poséidon lors de ses dernières actions.

Il plongea ses yeux dans ceux du chevalier d’or, guettant sa réaction. Etait-elle attachée aux Nyorais ou les haïssait elle ? Mais au fond, c’était un peu inutile. Une personne pouvait aisément cacher ses émotions, ne pas les laisser transparaitre sur son visage. De plus, il s’agissait d’un chevalier du Verseau, ça ne l’étonnerait même pas qu’elle soit du genre à rester de glace en toute circonstance. L’américain n’avait pas besoin de ses yeux pour savoir ce que ressentaient les gens. Sa forte empathie lui suffisait. Quelles que soient les émotions que réveillaient cette nouvelles chez elle, il les sentirait lui aussi.

-J’ignore s’il y a eu des survivants. Je ne suis au courant que via les rumeurs qui ont suivies. Je suis juste un chevalier de bronze, s’il y a des informations importantes à transmettre, ce n’est pas moi à qui on pensera en premier, n’est-ce pas ? »
avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5619
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Avr - 12:04
Sacrifier ! Les Nyorais se sont sacrifiés pour sauver Poséïdon ! Pourquoi aurait-il fait cela ? Le but des Nyorais était de maintenir l'équilibre. Se sont-ils tous sacrifiés dans cette ultime but ? Pourquoi alors Mikasa ne se souvenait de rien ? Et ces images qu'elle a toujours dans son esprit, serait-ce celles du sacrifice lorsque Yuki-onna se sépara de Mikasa pour disparaître ? Sa protection l'aurait sauvé pour qu'elle vive ?

Au final, ce que venait de lui annoncer Alec l'interrogea encore plus. Visiblement, il n'en savait pas plus que ce qu'elle venait de lui dire. Tant pis, C'est déjà cela à prendre et c'est mieux que rien. Mikasa restait calme et d'un impassibilité totale. Rien ne se dégagea du langage corporel, aucune mimique sur son visage, aucune tension musculaire. Rien.

Des gens approchaient au loin. Mikasa remit sa capuche sur sa tête.

« Marchons un peu, voulez-vous ? »

En même temps qu'elle prononçait ces mots, elle l'invita d'un signe de la main.

« Je voulais savoir qu'elle était la situation sur la Terre ? Quelles sont les forces en présence ? Je me suis tenu éloigné de ses sujets trop longtemps et j'espérais que vous pourriez m'aider à combler mes lacunes »

Son ton restait froid et une certaine impassibilité se dégageait de l'aura de la Gold Saint d'Aquarius.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 211
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Avr - 14:03
Le visage, le regard, et le langage corporel de Camus n’exprima aucune émotion à l’annonce du sacrifice des Nyorai. Mais l’américain n’avait pas besoin de voir, cela faisait longtemps qu’il avait appris à ne plus se fier uniquement à ses yeux. Il pouvait voir les yeux fermés. Il pouvait ressentir les émotions des personnes les plus fermées.

« La situation ? He bien. Comme je l’ai dit Poseidon a eu un petit craquage, mais c’est passé maintenant. On a une déesse Athéna que je dois justement aller voir. On m’a parlé d’une invasion du sanctuaire par les spectres, alors je suppose qu’ils avaient un dirigeant, mais je n’étais pas là à ce moment-là, alors je n’en sais pas beaucoup plus. Il faudra demander à quelqu’un qui était présent.

Alec s’interrompit un instant. Pendant l’attaque, il avait été occupé ailleurs, loin du Sanctuaire, et si le monde n’était pas plongé dans le chao à l’heure actuelle, il y avait joué une part importante. A vrais dire, Andromède se sentait grandement soulagé. Parce que s’il avait été au sanctuaire, il se serait avéré bien inutile au moment de l’attaque. Suivre une voie pacifiste, c’était bien, mais il doutait souvent de sa légitimité à porter une armure. Il lui faudra bien, un jour, trouver un moyen de rendre un plus grand service à son camp, sans devoir briser son vœu de pacifisme.

- Et on aurait un nouveau Pope aussi, depuis assez récemment. J’ignore qui l’était avant que nous ne vous soyez éloignée ? Gareth ? Ephraem ? Plus loin encore ? En tout cas, celui-ci est devenu Pope peu avant que la nouvelle Athena n’arrive.

Il regarda le sanctuaire au loin.

- Les temps sont durs pour tous. Les Saints ne sont pas prêt d’avoir du repos… »
avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5619
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Avr - 12:49
D'après les dires d'Alec, la situation avait grandement évoluée. Mikasa semblait avoir quitter ce monde depuis bien longtemps. De toute façon, il y a beaucoup de choses que la Gold Saint semblait ne plus se rappeler. Les brides ne constituait que les brides d'un puzzle dont il manquait des pièces pour pouvoir avoir une vision complète des événements. Alec parla d'une déesse Athéna. Lorsqu'elle s'éveilla après son long sommeil dans le cercueil de glaces conçu par son maître, elle avait fait la rencontre d'une déesse...ou de son représentant. Sa mémoire était en pièce. Comment pouvait-elle servir à quelque chose si elle-même ne savait plus rien ? Les spectres avaient envahis le Sanctuaires. En tout cas, avec les Spectres, les choses ne changeait en rien. Envahir le Sanctuaires est, semble-t-il, une activité que les serviteurs du dieu des Enfers font toujours avec plaisir. Mais la situation semble calme, cela signifiait sans doute qu'il avait été repoussé.

Pendant qu'Alec parlait, Mikasa semblait plonger dans ces pensées ! A quoi pensait-il ? Puis il continua. Il parla d'un pope donnant le nom de Gareth et Ephraem. Ces noms lui évoquèrent quelque chose.

« J...Je ne me rappelle pas les noms des personnes que j'ai connu. Ma mémoire est toute embrouillée. »

Elle s'interrompit un court instant avant de reprendre.

« Les temps sont durs...En quoi je pourrai être utile pour soulager votre fardeau ? »
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 211
Age : 20
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Avr - 19:13
La personne expliqua que sa mémoire était en pièce, et qu’elle ne parvenait pas à se souvenir du moindre nom de ceux qu’elle avait connu. L’américain lui lança un regard chargé de compassion.

« J’espère que vos souvenirs finiront par revenir. Peut-être en croisant d’autres personnes ? Des personnes que vous auriez déjà rencontrées par le passé ? Ça pourrait peut-être réveiller en vous quelques réminiscences qui vous aideraient à reconstruire votre mémoire ? Trouver ces personnes pourrait s’avérer dur si vous ne vous souvenez pas d’eux, mais ils devraient se souvenir de vous, réagir en vous reconnaissant. Enfin, je suppose. En tout cas, moi, je suis sûr de ne vous avoir jamais rencontré auparavant. Désolé. J’aurais aimé pouvoir vous aider plus. Mais j’en suis dans l’incapacité.

Puis, elle lui demanda ce qu’elle pouvait faire pour les aider. Alec grimaça, tenta de réfléchir un instant avant de secouer la tête en répondant d’un ton désolé :

–Ca, ce n’est pas à moi qu’il vous faudra demander. Je ne suis qu’un chevalier de bronze, je ne suis pas vraiment au courant de tout. D’autant plus que je reviens d’une… Disons une mission, qui m’a tenu à l’écart du sanctuaire un petit moment, alors je ne connais l’état actuel du sanctuaire que des échos que j’ai récupéré de ci de là, et j’ignore moi-même comment me rendre utile. Et puis, ce serait très mal avisé d’un chevalier de bronze de commander un chevalier d’or, n’est-ce pas ?

Il réfléchit un instant avant de secouer la tête :

- Sur ce, je vais devoir vous laisser. J’ai un rapport à faire à notre déesse sur ma mission, il faut vraiment que je réussisse à la voir. Bonne journée, bon courage, et que votre route vous mènes à vos souvenirs. »

avatar
CamusChevalier d'Or du Verseau
Chevalier d'Or du Verseau

Date d'inscription : 20/01/2008
Nombre de messages : 5619
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Mai - 12:07
Rencontrer des personnes du passé ? Mikasa en serait ravie mais en serait-il de même pour la ou les personnes rencontrées ? Mikasa ne se  souvenait pas de de ce qu'elle avait pu faire et ne pas faire. Avait-elle des ennemis et qui était ses amis ? Plein de questions, pas de réponses ! Mais ce Alec semblait emprunt d'empathie. Chose que la jeune gold saint ne semblait pas ou plus avoir. Au fond d'elle elle semblait avoir de l'apathie pour les autres. Son maître lui avait appris que les sentiments étaient une entrave pour les chevaliers, que seuls les non-éveillés avaient le droit d'avoir et de profiter.

Alec ne semblait ne pas pouvoir l'avoir d'idées sur ce qu'elle pouvait faire maintenant. Est-ce que par ce moyen, Mikasa cherchait une forme de rédemption. C'était stupide, elle ne savait même pas ce qu'elle avait fait, et encore moins savoir si elle avait fait quelque de mal ou de bien. Mikasa se sentait bien seul. Que lui restait-elle ? Sa mission qu'elle allait accomplir au nom de son défunt maître, Camus, et pour Athéna. En tout cas, Alec avait le sens de la hiérarchie. Mikasa avait oublié son rang. Elle était maintenant redevenue un chevalier d'Or. Et en tant que telle, elle était au-dessus du sympathique Alec dans l'ordre de la Chevalerie d'Athéna.

« Je m'excuse. Je ne suis pas encore habitué à mon statut de chevalier d'Or. Je n'ai pas toujours eu ce grade ! »

En effet, quand elle était chez les Nyorais, elle n'était dans l'élite des protecteurs des dieux asiatiques. A ce moment, Alec lui annonça qu'il devait la quitter, devant voir Athéna.

« Au revoir, Chevalier d'Andromède, nos chemins se recroiseront peut-être »

Elle fit un signe de la tête à Alec et marcha en direction de la mer, disparaissant dans le brouhaha de la foule...

Gorgeous like a sunny day [PV Camus]